MiSa' Story


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au secour de Michael !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
sara991
4th Kiss
4th Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2324
Age : 25
Localisation : Dans les bracs de Marc Antoine =D (c'était vrai hier ^^)
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Mer 15 Juil - 17:04

super bonne suite elle a pa tor sur le cou sara pour le sourire de mike

presser de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sarahwaynecallies338.skyblog.com
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Mer 15 Juil - 19:06

Slt les filles j'espére que vous allez bien, merci pour vos coms, je suis contente que la discussion Misa vous ai plue, voilà la suite, bonne lecture !!


Alors qu’ils se regardaient toujours en silence, la porte de la salle s’ouvrit sur le gouverneur et Pope.
Franck : Désoler Sara, mais les cinq minutes sont passés.
Sara baissa les yeux puis regarda son père.
Sara : J’avais compris.
Le gouverneur regarda Michael.
Franck : Alors ???
Michael : Alors quoi ???
Le gouverneur regarda sa fille.
Sara : Quoi ???
Franck : Si je t’ai autoriser à lui parler 5 minutes toute seule, c’est……………
Sara : Attend, attend, attend tu ne m’as rien autoriser du tout, pour la simple raison que je t’ai pas demander ton avis.
Franck : Tu aurais peut-être dû.
Sara : Sûrement pas, non !!!!
Michael remarqua que ça risquer de déraper alors il demanda.
Michael : Où est Veronica ???
Voix : Je suis là.
Veronica venait d’entrer dans la salle à son tours.
Veronica : Tu ne crois pas que je serai parti sans savoir si Sara est plus convaincante que moi.
Sara : Je crois que vous allez être déçu !!! Michael n’a aucune envie d’abandonner les recherches concernant son frère.
Franck : Ca m’aurez surpris que tu arrives à quelques chose .
Sara encaissa la remarque de son père.
Michael : Mais je veux bien faire en sorte de ne rien faire de dangereux.
Veronica : C’est vrai !!!!
Michael hocha la tête.
Franck : Je savais qu’on arriverai à vous convaincre.
Michael : Rêvez pas, vous m’avez en aucun cas convaincue.
Franck :Peut être mais en attendant vous avez quand même décider de ne pas mettre votre vie en danger ce qui me convient.
Michael : C’est pas pour vous que je le fais.
A ce moment là, quelqu’un frappa à la porte.
Pope : Entrez !!!!!
La porte s’ouvrit et le Capitaine Bellick rentra dans la pièce, Sara et Michael se regardèrent intriguer.
Bellick : Vous avez demander à me voir.
Bellick regardait Pope.
Pope : Heu, en faite non.
Veronica : C’est moi qui vouliez vous voir.
Bellick : Vous m’avez pas assez parler tout à l’heure.
Michael murmura tout bas.
Michael : C’est quoi ce délire.
Sara : Je n’en sais rien.
Pope : Votre avocate ne vous a rien dit Michael.
Michael : A propos de quoi ???
Franck : Elle compte poursuivre Mr Pope et Sara en justice pour violation d’une conversation confidentielle.
Sara étais très surprise, elle s’y attendait pas, ni Michael d’ailleurs.
Michael : Quoi ????
Il regarda Veronica surpris.
Michael : Tu ne peux pas faire ça.
Véronica : Si je peux et d’ailleurs j’ai déjà un témoin.
Elle avait désigner Bellick en disant ça.
Michael : Vous, vous allez témoigner contre eux.
Bellick hocha la tête.
Michael : Pourquoi vous faites ça.
Bellick : Ils ont violés vos droits.
Michael : Attendez une minute, le coup de la casette j’ai compris tous ce que vous vouliez c’était m’enterrer, mais là franchement je vois pas ce que ça va vous apporter.
Bellick : Il ne faudrait pas qu’ils en prennent l’habitude de violer les droits des détenus.
Michael se leva et s’approcha un peu de Bellick.
Michael : Alors le sort des détenus vous importe tant, que vous allez pas hésiter à témoigner contre ce qui vous emploi.
Bellick avala sa salive.
Bellick : C’est ça.
Michael : C’est drôlement courageux.
Bellick : Pourquoi, parce que je risque de me faire virer.
Michael : Aussi, mais moi je pensais plutôt à ce que cela implique de témoigner dans un procés.
Veronica : Michael !!!!
Ce dernier ne prêta pas attention à l’intervention de Veronica.
Michael : Vous savez bien ce qui se passe dans ce cas là.
Bellick : Non, qu’est ce qui se passe au juste.
Il avait regarder Veronica en demandant ça, elle eu à peine le temps d’ouvrir la bouche quand Michael reprit.
Michael : Et bien, il y a des gens qui vont certainement venir poser des questions à vos proches, familles, amis, certainement à vos collègues et étant donner que vous travailler dans une prison, ils vont sûrement interroger quelques détenues.
Michael remarqua que Bellick commençait à se sentir mal.
Bellick : Et c’est tous.
Michael : A peu prés oui, je passe sur le fait qu’ils vont vérifier vos comptes en banque et ce que vous avez déclarer au fisc.
Bellick commença à devenir tout pâle .
Bellick : Vous savez Maître, je sais pas vraiment si j’ai vraiment envie de faire ça. Après tous ce boulot c’est toute ma vie et je n’ai pas envie de le perdre.
Veronica : Vous ne voulez plus témoigner.
Bellick : Je ne suis pas très sûre de ce que j’ai vu en faite. Et je dois retourner au travail.
Bellick sorti pratiquement de la pièce en courant.
Michael essaya de garder son sérieux en regardant Veronica.
Michael : Je crois que tu viens de perdre ton témoin, c’est trop dommage, adieu le procès.
Veronica : C’est vrai que je n’est plus de témoin, mais pour le procès il me reste toi.
Mike qui était partit se rasseoir, s’arrêta en entendant ça puis il se retourna.
Michael : Pardon !!!!
Veronica : Ce procès c’est pour tes droits à toi, alors tu seras bien obliger d’y assister et sûrement aussi de témoigner.
Michael : Désoler, mais sur ce coup là, ça sera sans moi.
Veronica : Michael sans toi, ce procès il n’a pas lieu d’être.
Michael : Tant mieux parce que je n’en veux pas de ton procès, d’ailleurs je me demande même comment t’as eu l’idée, alors laisse Pope et Sara tranquille tu veux .
Veronica : D’accord de toute façon, je n’ai pas vraiment le choix.
Michael : Pas vraiment.
Franck : Maître Donovan et moi, on a encore quelques démarches administratives à faire alors, je pense qu’on a encore pour deux heures, donc Michael vous pouvez attendre là en attendant.
Michael regarda Pope.
Michael : En faite je préfèrerai retourner dans la cour.
Pope : Vous êtes sûre !!!!!
Michael : J’ai fait une promesse à Sucre et j’aimerai bien la tenir.
Pope : C’est d’accord.
Michael : Merci
Il s’apprêta à sortir quand le gouverneur lui demanda étonné.
Franck : Vous avez fais une promesse à un détenu.
Michael : Et alors vous vous faîtes bien des promesses à vos électeurs.
Franck : Ce n’est pas la même chose.
Michael : C’est sûre moi, toutes les promesses que je fais je les tiens.
Franck : Moi aussi j’essai de toujours tenir mes promesses mais ce n’est pas toujours facile.
Michael : Je veux bien vous croire mais en attendant la seule promesse que vous avez tenu à coûter la vie à mon frère.
Sur ce Michael sorti de la pièce.
Franck : Il rate pas une occasion.
Sara : C’est sûre que ça doit te changer des gens qui te lèche constamment les bottes.
Franck : Sara………….
Sara : Moi aussi je dois y aller j’ai des patients qui m’attendent .
Franck : Je passerai te voir un peu plus tard à l’infirmerie.
Sara : Si tu n’es pas blesser c’est pas la peine.
Franck : Pourquoi ???
Sara : Parce que je t’ai assez vu pour la journée, d’ailleurs je crois que je t’ai assez vu pour les deux prochains mois.
Elle ne lui laissa même pas le temps d’ajouter un mot qu’elle quitta la pièce.

Une demi-heure plus tard, Michael parlait toujours avec Sucre, il venait de tous lui raconter .
Sucre : Si je comprend bien d’ici quelques heures au pire tu seras dehors.
Michael répondit sans trop d’enthousiasme.
Michael : Ouai.
Sucre : T’as pas l’air si heureux que ça.
Michael : Si y avait pas mon neveu dehors je t’aurais volontiers laisser la place.
Sucre : C’est sympa, mais tu dois sortir et puis tu aurais finis par te lacer à force d’être ici, tu sais au bout de quelques mois c’est plus aussi marrant.
Michael sourit.
Michael : Je m’en doute.
Sucre : Je sais ce qui t’ennuie en faite.
Michael : Ha ouais.
Sucre : Ouais, en faite tu veux pas partir parce que tu sais que je vais te manquer.
Michael éclata de rire.
Michael : Ca c’est sûre.
Sucre : Et la Doc aussi va te manquer.
Michael : Sucre !!!!!!!!!!!
Sucre : Pas à moi Mike, je vous ai vus tous les deux, vous vous dévorez des yeux, d’ailleurs se regarder comme ça, ça devrait pas être permis.
Michael soupira, décidément Sucre l’avait percer à jour.
Michael : En parlant du Doc, une fois que je serai sorti d’ici est-ce que tu pourrais me rendre un service.
Sucre : Bien sure qu’est ce que c’est ???
Michael baissa les yeux puis regarda de nouveau Sucre.
Michael : Et bien voilà……………


Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
sara991
4th Kiss
4th Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2324
Age : 25
Localisation : Dans les bracs de Marc Antoine =D (c'était vrai hier ^^)
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Mer 15 Juil - 19:34

nooooooooooooooooooon tu peux pas t'arreter la !!!
il nous faut vite une suite vite vite vite je t'en supplie
please une suite
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sarahwaynecallies338.skyblog.com
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Mer 15 Juil - 20:09

Re une autre suite d'accord !!

Avant de partir, Mr Pope avait préférer que Michael aille une dernière fois à l’infirmerie, histoire de voir qu’il allait bien, en tous cas physiquement, cela arranger Michael qui comme cela pouvait dire tranquillement au revoir à Sara.
Quand il rentra dans l’infirmerie cette dernière semblait plonger dans ses pensées.
Michael : Vos dossiers sont si intéressant que ça .
Sara sursauta en entendant sa voix.
Sara : Michael !!!!
Michael : Désoler je ne voulais pas vous faire peur.
Sara : Ce n’est pas grave.
Michael : Je ne savais pas que les dossiers médicaux pouvez être aussi intéressant.
Sara : Ils ne le sont pas, enfin…. si c’est intéressant !!!! Mais là je n’étais pas dedans, j’étais ailleurs.
Michael se tenait toujours debout à côté de la porte.
Michael : C’est ce que j’ai constaté.
Sara sourit.
Sara : Qu’est ce que vous faîte là.
Michael : C’est Pope qui m’envoie, il veut être sûre que j’aille bien avant de sortir, ce qui est assez bizarre parce que je ne me souvient pas qu’on m’ai fait un bilan de santé pour rentrer.
Sara se mit à rigoler.
Sara : Allez vous asseoir.
Michael s’exécuta et alla s’asseoir sur la table d’examen.
Sara : J’espère que c’est pas de votre état psychologique qu’il veut un bilan complet, sinon vous êtes pas prêt de sortir.
Michael baissa la tête et porta sa main à son cœur comme si on l’avait blesser.
Michael : Toucher !!!
Sara rigola de plus belle.
Sara : Désoler.
Michael : Ce n’est pas grave, de toute façon c’est ce que je lui ai dit, il a répondu que valait mieux oublier l’état psychologique.
Sara sourit de plus belle.
Sara : Il ne veux plus de vous ici !!!
Michael : On dirai, pourtant je lui ai rien fait de mal.
Sara : Non, en plus vous lui avez même éviter un procès, à moi aussi d’ailleurs, je vous en remercie .
Michael : Y a pas de quoi !!!
Sara : Bon aller, je vais vous faire votre bilan de santé, que vous puissiez sortir de là, le plus vite possible.
Michael : Merci.
Il avait perdu son enthousiasme et Sara l’avait bien remarquer.
Sara : Toujours aussi content de sortir à ce que je vois.
Michael : Je vous assure que si y avait pas LJ j’aurais refuser l’offre de votre père.
Sara : Alors heureusement qu’il y a LJ.
Michael sourit légèrement.
Sara : Faudra que je pense à le remercier.
Sara se leva de son bureau et s’approcha de Michael.
Sara : Je vais faire le stricte minimum pour votre bilan étant donner que je vous voyez régulièrement, je sais comment vous allez.
Michael : Vous aussi vous voulez me mettre dehors.
Sara sourit, puis alla chercher un paravent qu’elle venait de recevoir ça fessait des semaines qu’elle l’avait commandait, pour pouvoir examiner les patients tranquillement, elle le déplia devant Michael et commença à l’examiner, elle lui refit ses pansements, lui prit sa tension, et lui fit subir quelques examen de routine pendant qu’elle finissait son travail , elle lui demanda.
Sara : A propos comment Fernando a prit la nouvelle.
Michael : Très bien, et encore mieux quand je lui ai dit que je viendrai le voir.
Sara : Vous allez revenir le voir ???
Michael : Si par chance, je vous croise dans les couloirs pourquoi pas.
Sara senti que le rouge lui monter aux joues.
Sara : C’est rare que je croise les visiteurs.
Michael : Dans ce cas je serai obliger de soudoyer les gardiens pour qu’ils me laisse venir jusqu’à l’infirmerie.
Il remarqua que Sara était devenue rouge écarlate.
Michael : J’ai dit quelques chose de mal.
Sara : Pas du tout.
Elle baissa les yeux.
Sara : Vous pouvez remettre votre t-shirt, je vais compléter votre dossiers.
Michael : D’accord.
Sara retourna à son bureau, pendant que Michael se rhabiller.
Michael : Une fois que les détenus soit partis qu’est ce que vous faîtes des dossiers.
Sara : Je suppose qu’on les classes et qu’on les archives.
Michael : Vous supposez.
Sara : Oui, je les donne à Katie, et après je les revois plus alors.
Michael : Vous croyez que je pourrez le récupérer.
Sara leva les yeux de son dossier et regarda Michael qui c’était lever de la table d’examen.
Sara : Pourquoi vous voulez le récupérer ???
Michael : Je ne sais pas, pour avoir un souvenir.
Sara : Vous voulez un souvenir qui vous rappelle Fox River.
Michael fronça les sourcils.
Michael : Je ne dois pas être très net.
Sara finit de remplir son dossier et lui tendit.
Michael : Vous me le donner.
Sara : Il finira dans un carton de toute façon.
Il regarda le dossier puis Sara.
Michael : Gardez-le tout compte fait, j’ai assez de souvenir comme ça.
Sara posa le dossier sur son bureau.
Sara : Je crois que c’est plus sage.
Sara se rendit compte que c’était la dernière fois qu’elle le voyait à l’infirmerie, à cette pensée son cœur se serra, pour ne pas faire voir sa tristesse à Michael, elle se leva et alla farfouiller dans son armoire à pharmacie, puis se tourna vers lui, elle se passa la main dans les cheveux, ce qui était un signe de nervosité chez elle.
Sara : Bon…..
Alors que Sara allait continuer Michael demanda.
Michael : Pourquoi un paravent.
Sara fut quelques peu surprise par la question mais répondit.
Sara : Heu…………… pour plus de tranquillité, que les patients ai un minimum d’intimité même si ce sont des détenus.
Michael : C’est gentil.
Sara esquissa un sourire.
Michael : Vous pensez que les gens derrières ne voyent pas.
Sara souriait de plus en plus, où voulait-il en venir.
Elle regarda derrière le paravent et répondit.
Sara : Et bien j’espère parce que c’est le but, mais pourquoi vous me demandez tous ça !!!!!
Michael c’était rapprocher d’elle mais elle ne le remarqua que quand elle voulu le regarder, il était qu’à quelques centimètres d’elle, quand elle releva la tête, il la regardait avec ses yeux, ses yeux qui donner à Sara l’envie de se jeter dans ses bras et de l’embrasser.
Michael : Pour ça !!!!!
Il franchit les derniers centimètres qui les séparer, il prit le visage de Sara dans ses mains et l’embrassa tendrement, Sara frissonna en sentant les lèvres de Michael sur les siennes, elle posa ses mains sur son torse et répondit à son baiser. Plus rien ne semblait exister autour d’elle en dehors de Michael et de ce baiser.
Après quelques secondes, Michael cassa leur baisers et colla son front à celui de Sara, elle ouvrit doucement les yeux et sourit en croisant son regard.
Michael : J’ai eu envie de faire ça, dés que je t’ai vue.
Sara sourit de plus belle, et déposa un baiser sur une des mains de Michael qui tenait son visage.
Sara : Tu feras attention à toi, hein !!!
Michael : Je te l’ai promis, non.
Sara acquiesça.
Michael : Toi aussi tu feras attention d’accord !!!!
Sara sourit.
Sara : Bien obliger, étant donner que tu ne sera pas là pour me sauver à la prochaine émeute.
Michael ne put s’empêcher de sourire, il caressait les joues de Sara avec ses pouces, ce qui la fit fermer les yeux.
Sara : Ca vas me faire bizarre de ne plus te voir tous les jours. Tu vas me manquer.
Michael ne put s’empêcher de déposer un baiser sur ses lèvres.
Michael : Toi aussi tu vas me manquer, mais on se revoie bientôt n’est ce pas.
Sara hocha la tête.
Sara : Tu m’as promis des réponses, alors je compte bien les avoir.
Michael : Et moi qui croyait que c’était pour mes beau yeux que tu avais accepter.
Sara se mordit la lèvre et l’embrassa.
Sara : Ils y sont aussi pour quelques chose.
Michael lui sourit.
Michael : Je dois y aller.
Sara baissa les yeux.
Sara : Je sais.
Il s’écarta d’elle et fit glisser ses mains sur ses épaules , puis sur ses bras et finit par prendre ses mains pour déposer un baiser sur chacune d’elle.
Sara sourit de plus belle.
Michael : L’idée du paravent était très bonne.
Sara : Je trouve aussi.
Michael déposa un baiser sur son front.
Michael : Au revoir.
Sara : Au revoir.
Michael sortit de la pièce en regardant Sara une dernière fois.


Quelques minutes plus tard, Sara regardait par la fenêtre quand Katie entra dans la pièce.
Katie : Ca y est Scofield est partie.
Sara se tourna vers elle.
Sara : Oui, il est partit.
Katie remarqua qu’elle avait dit ça un peu tristement.
Katie : Dommage parce que c’était un des plus mignons quand même.
Sara sourit.
Katie : Vous allez pas me contredire ????
Sara : Etant donner que c’est vrai, non.
Katie regarda Sara, elle savait que celle-ci avait flasher sur Michael et réciproquement d’ailleurs.
Katie : Quelqu’un à demander à vous parler.
Sara : Qui est-ce ????
Voix : C’est moi.
Sara se retourna et vit son père sur le palier de la porte, elle soupira, puis regarda Katie.
Sara : Merci Katie.
Katie : De rien docteur.
Elle sortit de la pièce laissant Sara seul avec son père.
Sara : Je croyais t’avoir dit de ne pas venir me voir.
Franck : Je me suis dit que tu le pensais pas.
Sara : Et bien, tu vois je le pensais, alors tu peux partir.
Franck : Avant j’ai une question à te poser, tu permets.
Sara : Ai-je le choix !!!!!!!
Elle avait dit ça, sachant très bien qu’elle ne l’avait pas.
Sara : Vas-y je t’écoute, et tâche de faire vite j’ai pas que ça à faire.
Franck : Quel genre de relations entretiens-tu avec les détenus.
Sara fut quelques peu abasourdit par cette question.
Sara : Des relations strictement professionnelles, qu’est ce que tu crois.
Franck : Même avec Michael Scofield !!!!!!!!!!!!!
Sara : Où tu veux en venir au juste.
Franck : Je me demande juste ce qu’il y a entre vous.
Sara le regarda mais ne dit rien.
Franck : Je vous ai trouver assez proches, voir complices durant notre entrevue.
Sara : Et alors, j’ai pas le droit de plaisanter avec lui, c’est ça.
Franck : Ca vas bien au delà des plaisanteries Sara, tu as pris sa défenses plus d’une fois tu t’as l’heure, et il en a fait de même pour toi d’ailleurs.
Sara ne répondit pas.
Franck : Il a quand même fait en sorte de t’éviter un procès à toi et à Pope. N’importe qui aurai laisser leur avocat faire mais lui il a tous fait pour que vous ne soyez pas poursuivit.
Sara : Qu’est ce que tu veux que je te dise, c’est tout à son honneur.
Franck : Et comment tu explique que Maître Donovan qui est son amie depuis des années n’est pas arriver à le convaincre de quoi que ce soit, alors que toi en quelques minutes tu lui as fait promettre de ne pas mettre sa vie en danger.
Sara haussa les épaules.
Sara :Je sais pas peut-être que mon point de vue était plus convaincant.
Elle avait dit cela avec un léger sourire.
Franck : Je suis sérieux Sara, j’ai bien remarquer qu’il y avait plus qu’une relation médecin-patient entre vous deux.
Sara : On a sympathiser et alors, c’est pas un crime à ce que je sache.
Franck : C’est un détenu Sara.
Sara : C’était un détenu, il est libre maintenant et c’est grâce à toi je te rappelle.
Franck : Peut-être, mais durant le temps où il était ici c’était un détenu comme les autres avec lequel tu n’était pas sensé sympathiser.
Sara : C’est vrai ça restait un détenu, mais c’est aussi un homme intelligent et très cultiver avec qui c’était agréable de parler. Et au passage, je te rappelle que je ne suis pas la seule à avoir sympathiser avec Michael, Pope aussi l’a fait et tu vas lui faire la morale pour autant.
Franck : Pope n’est pas ma fille, je n’ai pas à mêler de son travail.
Sara : T’as pas à te mêler de mon travail non plus.
Franck : Tu es ma fille, j’ai droit de savoir ce qu’il se passe dans ta vie.
Sara : Non, ça fait longtemps que tu as perdu ce droit, ce que je fais de ma vie ne te regarde absolument pas, ni mes relations avec Michael, quel quelle soit d’ailleurs.
Franck : Et moi je te dis, étant donner que tu es ma fille……
Sara le coupa.
Sara : Je ne suis ta fille que quand ça t’arranger, c’est à dire pour les journalistes, et lors des élections, sinon c’est à peine si tu te souviens que j’existe.
Il regarda sa fille en soupirant.
Franck : Sara……………
Sara : J’oubliais tu te souviens que je suis ta fille, quand c’est pour me rappelle tous ce que je te dois, comme si je pouvais oublier.
Sara regarda par la fenêtre et aperçut Sucre assis seul dans la cour, elle décida d’aller lui parler.
Sara : Tu m’excuseras mais j’ai quelqu’un à aller voir.
Elle sortie de la pièce en laissant son père seul.
Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Mer 15 Juil - 20:25

je vais commencer à lire cette avant que tu ais trop trop trop d'avance si je ne pourrais plus lol...



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
sara991
4th Kiss
4th Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2324
Age : 25
Localisation : Dans les bracs de Marc Antoine =D (c'était vrai hier ^^)
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Mer 15 Juil - 20:28

rolalalla il s'embrassent et se tutoi quand michael doit partir grr
j'adore comment sara repond a son pere ^^
tojour aussii bonne ta suite
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sarahwaynecallies338.skyblog.com
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Mer 15 Juil - 22:23

re, merci pour vos coms les filles je vous poste une dernière suite, ici pour ce soir, bonne lecture !!!


Sucre était assis dans la cour et regardait un peu partout quand quelqu’un l’interpella, il se leva, se retourna et reconnu le docteur Tancredi.
Sucre : Rebonjour Doc.
Sara lui sourit.
Sara : Rebonjour, alors comment ça va ??
Sucre : Ca va, un peu triste du départ de Michael, mais bon.
Sara : Oui, je comprend, mais vous savez ça n’aurait tenu qu’a lui, il serai rester.
Sucre : Oui je sais il me l’as dit. Il est complètement dingue, vous trouvez pas.
Sara se mit à rire.
Sara : C’est Michael, il a des réactions un peu……..
Sara chercher ses mots.
Sucre : Bizarre.
Sara : Ouai, c’est ça.
Sucre : Il m’a raconter ce qui c’est passé, c’était assez tendu à ce que j’ai compris.
Sara : En effet, Michael à essayer de faire un peu d’humour, mais ce n’était pas du goût de tous le monde.
Sucre : Michael fessant de l’humour, ça devait valoir le coup quand même.
Sara : C’était assez amusant en effet.
Sucre : Je ne pense pas que le gouverneur ai trouver ça drôle lui, je me trompe.
Sara : Non, mais mon père n’a pas beaucoup d’humour, d’ailleurs Michael ne s’est pas gêner pour lui faire remarquer.
Sucre : Sérieusement !!!!!!!!
Sara : Oui, il l’a remis plus d’une fois à sa place d’ailleurs.
Sucre : Et il l’ont quand même laisser sortir.
Sara : Oui, vous aussi vous trouvez ça étrange.
Sucre : Connaissant la réputation de votre père, un peu oui.
Sara sourit légèrement .
Sara : Michael m’a dit qu’il viendrait vous voir.
Sucre : Oui je lui est répondu qu’il était pas obliger, mais il m’a dit qu’il y tenait alors.
Sucre afficher un grand sourire.
Sara : Ca à l’air de vous faire plaisir.
Sucre : Très. Hé mais j’y pense si vous savez ça c’est qu’il est revenu vous voir avant de partir.
Sara : En effet, Pope voulez qu’il subisse un dernier bilan de santé avant de sortir.
Sucre : Il en aura passé du temps dans cette infirmerie.
Sara sourit.
Sara : C’est dingue d’être aussi maladroit, tout de même .
Sucre la regarda et éclata de rire, elle se mit à rire aussi.
Sucre : Ne me dîtes pas que ça vous déranger de le voir aussi souvent.
Sara s’arrêta de rire et baissa les yeux assez embarrassé.
Sucre : En tout cas, ça a due l’arranger qu’on l’envoie à l’infirmerie.
Sara : Pourquoi vous dîtes ça ???
Sucre : Et bien, il a put vous dire au revoir tranquillement comme ça. Je sais que ça lui tenait beaucoup à cœur.
Sara fut légèrement surprise.
Sara : Il vous l’a dit ??
Sucre : Ho non, il m’a rien dit du tout, mais il en a pas eu besoin, je suis pas aveugle vous savez.
Sara commença à rougir.
Sucre : D ‘ailleurs en parlant de ça.
Sucre commença à fouiller dans ses poches de pantalon.
Sucre : Il m’a dit de vous donner quelques chose quand je vous verrez.
Il continuer de fouiller dans ses poches.
Sucre : Mais où je l’ai mis ???
Sara sourie en le voyant chercher.
Sucre : Ha oui c’est vrai.
Il se mit à fouiller dans les poches de sa veste, et en sortie une fleur en origami.
Sucre : Michael m’avait dit de la mettre là pour ne pas que je l’abîme.
Il tendit la fleur à Sara qui le regarda surprise.
Sucre : Tenez, prenez, c’est pas pour moi qui l’a fait vous savez.
Sara lui sourit timidement et prit l’origami.
Sara : Merci.
Sucre : De rien, mais vous savez je l’ai pas fait, moi je ne fait que transmettre. Il m’a dit de vous dire que c’était au cas où, vous auriez égarer l’autre.
Sara qui n’avait pas quitter des yeux la fleur, regarda Sucre.
Sucre : Il m’a dit que vous comprendriez.
Sara regarda de nouveau la fleur, Sucre remarqua qu’elle était très émue.
Sara : Je comprends.
Sucre : Ca va aller ???
Sara hocha la tête .
Sucre : Vous savez, il va beaucoup me manquer moi aussi.
Sara releva la tête, Sucre lui lança un regard compatissant.
Sucre : A propos, je tiendrai ma promesse.
Sara : Votre promesse ????
Sucre : Oui celle que j’ai fait à Michael vous concernant.
Sara : Vous avez fait une promesse à Michael me concernant.
Sucre grimaça.
Sucre : Vous n’étiez pas au courant, Michael vous à rien dit.
Sara secoua la tête.
Sara : Non.
Sucre : C’est lui qui avait raison, je parle beaucoup trop parfois.
Sara sourit.
Sara : Michael vous a demander quoi au juste ??
Sucre : Je crois que je ferait mieux de me taire.
Sara : Ha non, soit vous en avez trop dit ou alors pas assez !!!!
Sucre la regarda, il n’était pas sûre qu’il devait lui dire.
Sucre : Je suis pas sûre.
Sara lui fit un regard de chien battu.
Sara : S’il vous plait, Fernando.
Sucre : Me regardait pas comme ça.
Sara :Pourquoi, vous allez craquez.
Sucre : Michael vous suffie pas.
Sara : Ho si !!!!
D’un coup, elle ferma les yeux et baissa la tête, elle avait répondu sans réfléchir, Sucre lui avait un sourire jusqu’aux oreilles.
Sucre : Vous vous êtes vendu toute seule on dirai.
Sara : On dirai !!!
Sucre : Bon allez après ce que je viens d’entendre, je peux bien vous dire ce que m’a demander Michael.
Sara : C’est très gentil à vous.
Sara était extrêmement gêner.
Sucre : Tous ce que Michael m’a demander, c’est de veiller sur vous.
Sara : Il vous a demander de garder un œil sur moi.
Sucre : Oui, pour être sûre qu’il ne vous arrive rien .
Sara secoua le tête en soupirant.
Sucre : Faut pas lui en vouloir, vous savez, il s’inquiète un peu pour vous .
Sara : Je ne lui en veut pas du tout, au contraire, c’est rassurant de savoir que quelqu’un s’inquiète pour moi.
Sucre : Il ne fait pas que s’inquiétez pour vous.
Il avait dit ça avec un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Jeu 16 Juil - 0:15

wahou merci pour toute ces suite je suis trop en mode happy la !!!!!!!

les au revoir misa fabuleux leur baiser trop wahouuuuuuuu

hate que mike voit sara en dehors !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

papa tancredi fouine un peu .....

j'adore merci beaucoup pour toutes ces super suite !!!!!!!!!!!!!!!!

Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Jeu 16 Juil - 19:46

Coucou juju misa tu vas bien, merci pour ton coms, voilà la suite, bonne lecture !!!!




Ils continuèrent de discuter quelques minutes, puis Sara retourna à l’infirmerie, elle s’était remise au travail et essayer de classer ses dossiers, mais elle n’était pas vraiment concentrer, elle ne cessait de regardait la fleur en origami que Michael lui avait fait et qu’elle avait poser en face d’elle sur son bureau, elle était aussi joli que celle qui lui avait fait pour son anniversaire. Alors qu’elle était perdu dans ses pensées, la porte s’ouvrit sur et Pope rentra dans la pièce, il remarqua que Sara était ailleurs, il s’approcha doucement d’elle et posa sa main sur son épaule.
Pope : Sara……
Elle releva la tête.
Sara : Henry !!!
Pope : Je vous déranger pas !!!
Sara : Pas du tout, j’étais en train de…………
Pope : Classer des dossiers.
Sara : Oui et non, j’étais surtout en train de réfléchir . Je peux faire quelques chose pour vous.
Pope : Je venez voir si vous vouliez dire en revoir à Michael avec moi.
Sara fut légèrement surprise.
Sara : Il n'est pas encore partit ???
Pope : Non, en faite son avocate et votre père viennent juste de le retrouver.
Sara : Le retrouver.
Pope : Oui ça fait vingt minutes qu’ils le cherchaient.
Sara :Il était passés où ???
Pope : Il était tranquillement entrain de bavarder avec un gardien, il l’aidait pour un truc je crois.
Sara : Le gardien avec qui il parlait ça ne serai pas celui qui s’occuper de son frère par hasard.
Pope : Si, pourquoi ???
Sara : Pour rien , comme ça !!!!
Pope : Alors vous m’accompagnez à moins que vous ailliez trop de travail.
Sara regarda ses dossiers et tomba sur la fleur en origami.
Sara : Non mes dossiers peuvent attendre, je viens avec vous.
Sara se leva et sortit avec Pope.
Quand ils arrivèrent dehors, ils virent Michael adossé à un mur et Veronica et le Gouverneur entrain de parler. Michael semblait ailleurs et n’écoutais pas un mot de se qu’ils disaient, Sara et Pope s’approchèrent de lui.
Pope : Je vois qu’ils ont fini par vous retrouvez.
La voix de Pope sortit Michael de ses pensées, il se tourna vers eux avec un léger sourire.
Michael : Oui, ils m’ont retrouver, mais je crois que c’est quand même moi qui est gagné la partie de cache-cache.
Sara et Pope se mirent à rigoler.
Pope : Alors c’est ça, vous fessiez une partie de cache-cache.
Michael : Je ne suis pas sûre qu’eux étaient au courant.
Il avait dit ça avec un léger sourire.
Sara : Vous les avez fait courir partout.
Sara affichait un large sourire.
Michael : Il paraît, en tous cas c’est ce que m’ont dit les gardiens, mais à voir leurs têtes ils ont pas eu l’air d’apprécier de me courir après, allez dont savoir pourquoi.
Sara : On se demande.
Sans, s’en rendre compte Sara s’était elle aussi adossé au mur, et c’était rapprocher de Michael, tout en parlant ils se dévorer des yeux ce qui n’avait pas échapper à Pope, mais étant donner que Michael n’était plus un détenu, il ne pouvait rien dire et se contenta de les observer en silence, voyant bien que quelques chose avait changer entre eux.

Alors qu’ils continuait de parler, le portable de Veronica se mit à sonner, elle décrocha et quelques secondes plus tard s’approcha de Michael.
Veronica : Michael, on a un problème.
Michael : Parle pour toi, moi j’ai aucun problème.
Veronica : Je plaisante pas Mike, c’est à propos d’LJ.
Michael retrouva son sérieux.
Michael : Qu’est ce qui se passe.
Veronica : Il est dans le bureau du proviseur.
Michael baissa la tête en soufflant et se mit à rire.
Michael : Dans le bureau du proviseur.
Veronica : Oui.
Il releva la tête vers elle.
Michael : Dis-moi, t’es complètement dingue.
Elle le regarda étonnée.
Michael : Tu m’as fait peur, j’ai crue qu’il lui était arriver quelques chose de grave.
Veronica : Il est chez le proviseur c’est pas un problème pour toi.
Michael : Tous les jours, y a des élèves qui atterrissent chez le proviseur, on en fait pas une montagne pour autant.
Le regard de Veronica lui fit comprendre qu’elle n’était pas d’accord avec lui.
Michael : Qu’est ce qu’il a fait ????
Veronica : Il a pas voulu répondre à une question que son professeur lui à poser.
Michael se mit à rire.
Michael : Tu plaisantes là !!!!!
Veronica : Non.
Michael : Attends, tu es en train de me dire, qu’LJ est dans le bureau du proviseur parce qu’il a refuser de répondre à une question que son prof lui à poser.
Veronica : Exactement, je crois que tu devrais lui parler.
Michael : Je veux bien, mais auxquels des deux je dois parler.
Veronica : Lequel des deux ????
Michael : Ouais, tu veux que je parle au crétin qui l’a envoyer chez le proviseur ou bien à celui qui t’as appeler.
Veronica le regarda perplexe.
Veronica : C’est d’LJ que je te parlais.
Michael : Ho !!!! Bien sûre que je vais lui parler.
Veronica lui tendit le téléphone.
Veronica : Il est déjà en ligne, mais il refuse de parler.
Michael prit le télèphone.
Michael : Merci.
Il commença à s’éloigner avec le télèphone.
Michael : Par contre, si tu voulais que je lui parle pour lui passer un savon, je crois que tu vas être déçu.
Veronica : Michael ……………
Elle n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’il s’était déjà retourner pour parler à LJ .
Veronica : Comment j’ai pu croire qu’il aller lui passer un savon.
Sara : Pourquoi vous dites ça ???
Veronica : Michael à toujours était incapable d’engueuler son neveu, ou quelque enfant que ce soit d’ailleurs.
Franck : Je ne pensais pas que c’était le genre à se laisser marcher sur les pieds.
Veronica : C’est pas le cas, Michael sait faire preuve d’autorités mais vous ne le ferait jamais s’emporter contre un enfant ou un ado. D’ailleurs il ne supporte même pas de voir quelqu’un le faire, je crois que ça doit être dû à son enfance.
Franck : Je croyais qu’il avait passé toute son enfance avec sa mère.
Veronica : Pas tout à fait, en faite Michael a eu sa mère une bonne partie de son enfance mais elle est morte alors qu’il n’avait qu’une dizaine d’année d’une longue maladie, après ça on peut dire que Michael n’a pas vraiment était gâtés par la vie. Lincoln était trop jeune pour s’occuper de lui, alors il a été balader d’orphelinat en orphelinat avant d’atterrir chez un type qui n’était pas du tout fait pour élever un enfant, il maltraiter et enfermer Michael pendant des heures.
Sara : Il est devenu quoi ce type.
Veronica : Un jour alors que Michael été enfermer, un homme est venu le chercher pour l’emmener avec lui en sortant du placard il a vu son père adoptif étendu par terre mort, gisant dans son sang, l’homme qui emmener Michael venait de l’assassiner.
Pope : Ho mon dieu !!!! C’est lui qui vous en a parler.
Veronica : Non, Michael ne parle jamais de son enfance, il ne parle pas beaucoup de lui a vrai dire. C’est Lincoln qui me l’a raconter, il avait raconter une histoire complètement dingue à Michael pour qu’il se confie à lui, il lui avait fait croire que si il ne raconter pas ce qu’il c’était passer avec son père adoptif, les services sociaux viendrait le chercher et qu’il l’emmènerai à nouveaux. Et étant donner que la dernière chose que voulait Michael était d’être séparé à nouveau de son frère, il lui a tous raconter, mais ça à était la seul et unique fois, après il en a plus jamais reparler .
Sara : C’est compréhensible, ça à dû pas mal le bouleverser.
Veronica : Michael à toujours était timide et réservé, mais avant la mort de sa mère, il avait une joie de vivre très communicative, mais après tous ce qui lui est arrivé, il s’est renfermer sur lui-même, il ne parlait qu’à Lincoln et ne sortez quasiment jamais, le nez toujours plonger dans ses bouquins. Enfin pour dire que je pense que c’est à cause de ça qu’il n’aime pas engueuler LJ je crois que quoi qu’il fasse Michael essayera toujours de trouver une solution pour ne pas lui passer un savon, et le pire c’est qu’il y arrive à chaque fois.
Sara : C’est pas un petit génie pour rien.
Veronica lui fit un grand sourire.
Veronica : Ca c’est sûre.
Sara lui rendit son sourire et regarda en direction de Michael, Veronica la suivi du regard, tout en l’observant discrètement. Dés que Sara déposa son regard sur Michael des petites étincelles semblaient avoir envahi ses yeux et cela Veronica l’avait bien remarquer, tout compte fait ce n’était pas son imagination , Michael avait bien flashait sur elle, et a voir comment Sara le regardait cela semblait réciproque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Jeu 16 Juil - 20:54

merci pour la suite , moi ca va j'espère que toi aussi

mike n'est pas encore partit !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

pope et veronica remarque les regard échanger entre mike et sara .....

lj dans le bureau du proviseur et c'est mike qui va lui parler

Revenir en haut Aller en bas
sara991
4th Kiss
4th Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2324
Age : 25
Localisation : Dans les bracs de Marc Antoine =D (c'était vrai hier ^^)
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Jeu 16 Juil - 21:08

merci pour la suite
c'est trop mimi pour ce que michaell a demander a sucre de faiir pour sara !!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sarahwaynecallies338.skyblog.com
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Ven 17 Juil - 10:15

Slt les filles vous allez bien, merci pour vos coms, voilà une suite, bonne lecture !!!



Pendant ce temps, Michael parlait avec LJ .
LJ : Allo !!!!!!
Michael : Salut LJ.
LJ : Oncle Mike, comment tu vas ???
Michael soupira.
Michael : Tu sais ce qu’on va faire, je ne vais pas répondre à ta question, et je te ferai pas l’offense de te poser la même.
LJ : Ca me vas très bien.
Michael : Alors raconte moi ce qui c’est passé.
LJ : Pas grand chose, mon prof est un crétin c’est tout.
Michael sourit.
Michael : Si tu vas par là LJ, tous les profs sont des crétins.
LJ : C’est clair, mais d’habitude les profs t’envoie chez le proviseur parce que tu parles trop, pas parce que tu parles pas.
Michael : Pourquoi tu lui as pas répondu .
LJ : Pas envie de parler.
Michael : A moi ou en général.
LJ : En général, pas à toi oncle Mike.
Michael : Veronica m’a dit que tu refusais de parler.
LJ : A elle oui, je lui adresse plus la parole.
Michael : Pourquoi ????
LJ : Elle, elle sait très bien pourquoi !!!!! Tu sais qui elle m’a présenter l’autre fois.
Michael : Le Gouverneur Tancredi, je me trompe !!!!!!!!
LJ : Non c’est ça, en tous cas je sais que je ne voterai pas pour lui aux prochaines élections .
Michael se mit à rire.
Michael : Il t’as fait si mauvaise impression que ça.
LJ : Dés fois je me demande comment des gens pareils peuvent travailler pour le gouvernement. Non mais franchement ce type me dit qu’il est au courant pour le mort de Papa et juste après il me demande comment je vais. Cet imbécile m’a demander comment j’allais oncle Michael.
Michael : C’est pour ça que tu ne lui as pas adresser la parole.
LJ : Papa m’a toujours dit de ne jamais parler au imbécile.
Cette fois Michael éclata de rire, LJ se mit à rire lui aussi.
A quelques mètres de là, Veronica et les autres entendirent Michael rire.
Veronica : Si Michael rit, c’est qu’LJ doit rire aussi.
Sara : Ca va peut-être lui faire du bien de parler à son oncle.
Veronica : J’espère parce qu’il est pas très causant en ce moment, ça lui ferait pas de mal de se confier et de rire un peu.
Quelques minutes plus tard, Michael revint vers eux et redonna son portable à Veronica.
Veronica : Comment il va !!!
Michael : Je lui ai pas demander !!!
Ils le regardèrent tous étonnés.
Franck : Vous ne lui avez pas demander.
Michael : Vous, vous trouvez peut-être que c’est une bonne idée de demander à un gamin qui vient de perdre son père comment il va, moi pas.
Veronica : Et c’est quoi sa défense par rapport à son prof.
Michael : Son prof est un crétin.
Veronica : Qu’est ce que tu lui as dit.
Michael : Que c’était bien connu, tous les profs sont des crétins .
Veronica secoua la tête, elle semblait quelques peu désespérer.
Veronica : C’est pas vrai.
Michael : En tant qu’avocate tu devrais voir le bon côté.
Veronica : Parce qu’il y a un bon côté.
Michael : Lui au moins il a une défense.
Veronica baissa la tête et se passa la main dans les cheveux.
Veronica : T’as gagner Michael, j’abandonne, tu es irrécupérable.
Michael sourit légèrement.
Veronica : Tous ceux que j’espère c’est qu’LJ finira par bien vouloir reparler aux gens qui l’entoure.
Michael : A propos de parler ou plus tôt de ne pas parler, pourquoi LJ refuse de t’adresser la parole.
Veronica : Qui te fais dire qu’il veux pas me parler.
Michael : Bah lui, il m’a dit qu’il voulait plus te parler et que tu savais très bien pourquoi !!!
Veronica échangea un bref regard avec le gouverneur, ce qui n’échappa pas à Michael.
Veronica : On a juste eu, une petite divergence d’opinion.
Michael : Une divergence d’opinion !!!!
Il ne semblait pas très convaincue.
Veronica : Oui, tu connais les ados , ils ont des réactions bizarre parfois.
Michael : Je connais les ados en effet, mais je connais encore mieux LJ est ce n’est pas son genre d’avoir ce type de réactions, il n’est pas susceptible et encore moins rancunier, alors ça me surprend un peu. Lui il est plutôt du style à te dire ce qu’il a sur le cœur et à oublier après, pas à t’en vouloir pour une simple divergence d’opinion.
Franck : Vous savez avec ce qu’à vécu votre neveu c’est dernier temps, il n’est peut-être plus tout à fait lui même.
Michael était encore moins convaincue et Veronica le remarqua.
Veronica : T’as pas l’air convaincue.
Michael : Non, c’est pas que j’en est pas l’air, c’est que je ne le suis pas du tout.
Il regarda Veronica et le Gouverneur à tour de rôle.
Michael : Mais je me dit qu’une fois que tous les deux, vous aurez fini de vous payer ma poire, je pourrais peut-être connaître le fin mot de l’histoire.
Franck : Michael on se moque pas de ………..
Michael : Bien sûre que non, vous n’oseriez pas. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai l’impression que vous n’êtes pas innocent dans cette histoire, je me trompe.
Veronica et le gouverneur Tancredi se regardèrent.
Michael : A voir vos têtes, on dirai que non.
Veronica : Ecoute Michael, c’est un peu compliquer.
Michael : Ca tombe bien, j’adore les histoires compliquées.
Veronica : On parlera de ça plus tard si tu veux bien.
Michael : Non, je veux savoir ce que vous avez fait à LJ et je veux le savoir maintenant.
Veronica : Michael…………..
Franck : C’est de ma faute !!!
Michael : Bizarrement, je m’en douter.
Franck : J’ai annoncé à votre neveu que Maître Donovan aller arrêter les recherches sur l’innocence de Lincoln.
Michael : Et c’est tout.
Franck : Oui.
Michael : Vous lui avez dit comme ça !!!!
Franck : Non pas vraiment.
Michael : Qu’est ce que vous lui avait dit au juste.
Veronica : Monsieur le Gouverneur à préciser à LJ qu’il pensait que peut-être innocent avant de lui dire que j’arrête les recherches.
Michael : Non, vous lui avait pas dit une chose pareil.
Franck : Je pensais que ça lui ferait plaisir de savoir qu’une personne croyait peut-être en l’innocence de son père.
Michael : Je comprends tout à fait.
Il s’était calmer et sa voix était plus douce.
Michael : Mais c’est pas comme ça qu’LJ à dû voir les choses.
Franck : Sans vouloir vous froissez, je comprends pas vraiment sa réaction .
Michael : Essayer de vous mettre à sa place deux minutes, d’accord.
Le gouverneur Tancredi hocha la tête.
Michael : Votre père viens de se faire exécuter et quelques jours après un type du gouvernement débarque chez vous et vous dit qu’il pense que votre père était peut-être innocent puis il vous annonce que la seule personne qui chercher à prouver cet innocence arrête. Qu’est ce que vous en penseriez vous à sa place.
Le Gouverneur ferma les yeux quelques secondes avant de regarder de nouveau Michael.
Franck : Je penserai que personne n’en a rien à faire d’avoir exécuter un homme innocent.
Michael : C’est certainement ce qu’LJ à dû penser et étant donner qu’il ne vous connaît pas, il a transférer sa colère sur la seule personne qui soit avec lui en ce moment.
Veronica : C’est à dire, moi.
Michael lui jeta un regard compatissant.
Michael : Désoler.
Puis il regarda de nouveau le Gouverneur.
Michael : Par contre vous je peux vous dire que vous avez perdu un potentiel futur électeur.
Le gouverneur rit légèrement.
Franck : Qui sait il changera peut-être d’avis. Mais j’y pense, vous ne craigniez pas qu’une fois rentrer ce soit contre vous qu’LJ soit en colère.
Michael allait répondre quand Veronica leurs dit.
Veronica :Faut pas rêver, y a aussi peu de chance qu’LJ en veuille à Michael, qui lui arrive un jours à lui passer un savon.
Michael : Vu comme ça y a très peu de risque en effet.
Tous le monde se mit à rire.
Franck : Je vais devoir y aller, j’ai un rendez vous important dans moins d’une heure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Ven 17 Juil - 15:10

merci pour la suite !!!!!!!!!

mike parle a lj bon il lui demande pas comment il va et il a raison

papa tancrdi et abruti !!!!

du coup lj passe ces nerfs sur veronica la pauvre

hate de la suite avec mike qui va etre libérer !!!!

Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Ven 17 Juil - 19:05

Slt miss merci pour ton coms, voilà une suite, bonne lecture !!!!


Quelques minutes plus tard, le Gouverneur Tancredi était partit, mais avant ça il avait demander à Michael de se montrer prudent dans ses recherches pour prouver l’innocence de son frère, puis il lui avait dit que si il trouver des informations importantes il pouvait venir lui en parlait et que lui ferait se qu’il pourrait pour faire parvenir cela à des personnes influente du gouvernement, ce qui l’avait quelques peu surpris lui et les autres
Donc après qu’il soit partit Veronica indiqua à Michael que pour eux aussi il était temps de partir.
Veronica : On devrai y aller aussi Michael, avec un peu de chance on pourrait être à l’heure pour aller chercher LJ à la sortie du lycée.
Michael : J’y crois pas, je suis à peine sortie de prison que tu veux déjà me renvoyer en enfer.
Veronica : Le lycée c’est pas l’enfer Mchael.
Michael : Je suis pas sûre qu’LJ soit de ton avis.
Veronica regarda Pope et Sara.
Veronica : Sérieusement, comment vous avez fait pour le supporter.
Tous deux se mirent à rire, elle les regarda en secouant la tête puis se tourna vers Michael.
Veronica : Je t’attends dans la voiture.
Elle partie en direction de la voiture en ronchonnant quelque chose d’incompréhensible, Michael secoua la tête en la voyant faire.
Michael : Toujours en train de râler, je crois que c’est pour ça que Lincoln l’aimais autant.
Il regarda Pope et Sara.
Michael : Deux râleur ça va bien ensemble, non !!!!!
Pope sourit.
Pope : Ha Michael, je crois que c’est cette touche d’humour qui va me manquez chez vous !!
Michael : Attendez, vous croyez que c’est aussi simple de se débarrasser de moi.
Pope regarda Sara qui était aussi étonné que lui.
Pope : Qu’est ce que vous voulez dire.
Michael : Y a un travail que j’ai pas encore fini et je compte bien le terminer.
Pope : Vous n’êtes pas obliger de…………..
Michael : J’ai dis que je le finirais et je compte bien le faire. Il sera prêt à temps comme je vous l’ai promis.
Pope : Vous allez revenir juste pour finir ce travail.
Michael : J’ai dis à Sucre que je passerai le voir, ça me fera l’occasion.
Pope : Alors vous allez revenir juste pour finir le Taj Mahal, et discuter avec votre ancien compagnon de cellule et c’est tout.
Michael voyait très bien où Pope voulait en venir.
Michael : Si l’occasion se présente, j’irai saluer le capitaine Bellick.
Pope : Je suis sûre que ça lui fera très plaisir .
Michael : Moi aussi.
Pope voyant bien que Michael ne céderai pas décida de le laisser seul avec Sara.
Pope : Et bien dans ce cas je vous dis à bientôt.
Pope et Michael se serrèrent la main.
Michael : A bientôt.
Pope s’éloigna laissant Michael et Sara seul.
Sara : Je crois que c’est parce que tu es dehors, qu’il ne prendra pas en compte le fait que tu te sois payer sa tête.
Michael regarda Sara avec un léger sourire.
Michael : Je crois aussi.
Ils se scrutèrent quelques secondes avant que Sara reprennent la parole.
Sara : J’ai parlé à Fernando, tu t’as l’heure, il m’a dit que tu lui avait demander de garder un œil sur moi.
Michael : J’y crois pas, il a pas pu tenir sa langue plus d’une heure.
Sara sourit, Michael lui semblait quelques peu gêné.
Sara : Ca te dérange qu’il me l’ai dit.
Michael : Il était pas censé le faire.
Sara : Ca lui à échapper, il croyait que tu m’en avais parlait.
Au bout de quelques secondes Michael finit par sourire face au regard de Sara.
Sara : Pendant que je parlais avec lui, il m’a remis une magnifique fleur en origami.
Elle s’était rapproché de lui.
Michael : Je savais pas quelqu’un d’autre savais les faire.
Il avait dit ça avec un sourire taquin.
Sara : Et bien elle est aussi jolie que celle que j’ai eu pour mon anniversaire.
Michael : Tu l’as toujours.
Sara : Bien sûre, je t’avais dis que je ne jetai rien.
Il lui sourit.
Sara : Je vais finir par en faire la collection.
Michael : Si tu veux vraiment en faire la collection je t’en ferai de plusieurs couleurs.
En disant cela, il s’était rapproché d’elle, Sara sourit en le voyant faire mais elle était un peu gênée car elle ne savait pas comment lui dire au revoir, ça avait était déjà suffisamment dur à l’infirmerie, elle ne pensait pas qu’elle devrait recommencer.
Sara : Je trouve que c’était déjà pas facile à l’infirmerie, mais là c’est encore pire.
Michael : Tu aurais peut-être dû rester à l’intérieur.
Sara : Peut-être.
Michael :Alors pourquoi, tu es venue.
Sara baissa la tête.
Sara : J’ai pas pu laisser passer l’occasion de passer un peu plus de temps avec toi.
Michael sourit, et essaya de capter le regard de Sara, mais elle persister à garder la tête baisser.
Michael : Hé, regarde moi.
Elle ne releva pas la tête.
Michael : S’il te plait Sara.
Il lui caressa sa joue d’une main, ce qui la fit lever les yeux vers lui.
Michael : Ca va aller.
Sara lui fit un sourire triste.
Sara : Bien sûre.
Michael n’était pas convaincue.
Michael : Sara……………
Sara :T’inquiète pas pour moi d’accord.
Michael : Ne me demande pas l’impossible.
Cette fois Sara eu un sourire plus joyeux.
Sara : Tu devrais y aller sinon tu ne seras jamais à l’heure pour aller chercher LJ.
Michael : T’as raison, en plus Veronica va commencer à s’impatienter.
Sara : A bientôt Michael.
Il s’approcha d’elle, déposa un baiser sur sa joue et lui murmura à l’oreille.
Michael : A bientôt Sara.
Le fait de sentir le souffle de Michael sur sa peau fit frissonner Sara ce qu’il remarqua.
Michael : Tu devrais rentrer tu vas attraper froid.
Sara sourit, il la regarda puis partie rejoindre Veronica dans la voiture sous les yeux de Sara, quelques secondes plus tard elle retourna à l’intérieur de la prison.

Pendant le trajet, Michael ne parla pas beaucoup, Veronica ne brisa pas le silence, se disant qu’il avait sûrement besoin de se retrouver, ce qui allait peut-être prendre plusieurs jours, voir des semaines connaissant Michael. Certes il devait être content d’être libre et de pouvoir revoir LJ, mais il semblait un peu triste de devoir partir de Fox River, Veronica se disait que c’était peut-être parce qu’il c’ était fais des amis, à l’intérieur de la prison et qu’il allait lui manquer, d’ailleurs elle pensait qu’il n’y avait pas que ses amis qui allait lui manquer, un certain docteur était peut-être aussi à l’origine de ce silence.
Au bout d’un peu plus d’une heure, ils arrivèrent devant le lycée d’LJ ;
Veronica :Tu lui as dit que tu sortais.
Michael : Non, je me suis dis que je lui ferai une surprise.
Veronica : Ca pour être surpris il va l’être.
Michael esquissa un léger sourire, puis sortit de la voiture et se dirigea vers l’entrée du lycée. Arriver là, il s’assit sur un petit muré pour attendre d’apercevoir LJ, au bout de quelques minutes la sonnerie qui signifier la fin des cours sonna, et une ribambelle d’ado poussèrent les portes d’entrée du bâtiment. Une fois que la foule d’adolescents surexcité d’avoir fini les cours se fut dissipé, Michael put entrevoir LJ, il marchait seul, le nez plonger dans un bouquin, étant donné qu’il ne levait pas les yeux de son livre, il ne remarqua pas Michael. Quand il arriva à sa hauteur, Michael lui demanda.
Michael : Alors dit moi c’est lequel de tous ces crétins qui te sers de prof.
LJ s’arrêta net en entendant la voix de Michael, et leva enfin le nez de son bouquin, il le regarda surpris.
LJ : Oncle Mike !!!!!!
Michael se leva et s'approcha de son neveu .
Michael : Salut.
LJ laissa tomber son livre et sauta au cou de son oncle, Michael sourit et serra LJ dans ses bras. Au bout de quelques minutes LJ se détacha de Michael et lui demanda.
LJ : T’as eu une autorisation de sortie.
Michael : En quelques sorte, disons que j’ai eu une autorisation de sortie longue durée.
LJ regarda Michael avec de grands yeux.
LJ : Ils t’ont libérer.
Michael : Oui !!!!!
LJ : Mais pourquoi te méprends pas, c’est pas que je ne suis pas content de te savoir dehors bien au contraire, mais t’avais pas pris cinq ans.
Michael : Si !!!!!!!
LJ : Alors pourquoi tu es dehors.
Michael : Je crois qu’il en avais marre de me voir.
LJ le regarda en secouant la tête.
Michael : Non, je plaisante, c’est une longue histoire en faite .
LJ : Figures toi que j’ai tous mon temps.
Michael : Je me doutais que tu allais dire ça.
Il ramassa le livre qu’LJ avait fait tomber et lui redonna.
Michael : Si tu veux on dépose ton sac à dos dans la voiture de Veronica, et on va faire un tours pour parler de tous ça ou alors on rentre à l’appartement et tu fais tes devoirs.
Michael lui avait dit ça avec un sourire malicieux.
LJ : J’opte pour la première proposition.
Michael acquiesça, lui et LJ se dirigèrent vers la voiture.
Michael : A propos comment ça c’est fini avec ton prof.
LJ : Il a voulu me coller, mais le proviseur lui a dit qu’on ne coller pas un élève parce qu’il ne répondez pas à une question.
Michael : C’est peut-être pas un crétin lui tout compte fait.
LJ sourit.
Arrivé à la voiture, Michael fit signe à Veronica de baisser la vitre.
Michael : LJ et moi on va aller faire un tours, on te rejoint un peu plus tard, ça te dérange pas.
Veronica : Pas du tout.
LJ ouvrit la porte arrière et déposa son sac à dos.
Veronica : Salut LJ, t’as passé une bonne journée.
Il la regarda à peine et referma la porte sans lui adresser la moindre parole, puis il s’éloigna un peu de la voiture. Michael le regarda faire puis se tourna vers Veronica qui haussa les épaules.
Michael : Je vais lui parler.
Veronica : Merci, on se voit plus tard.
Michael hocha la tête, elle redémarra la voiture et partit.
Michael se tourna vers LJ.
Michael : Bon alors, on va où ???
LJ : Pourquoi pas au lac.
Michael : D’accord, mais tu me paies une glace.
LJ le regarda surpris.
Michael : Je sors de taule j’ai pas un sous sur moi.
LJ rigola en secouant la tête.
LJ : Tu m’as manquer oncle Mike !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Ven 17 Juil - 21:28

merci pour la suite !!!!!

mike dit au revoir a sara je suis trop triste !!!vite qu'il la retrouve !!!!


mike est enfin libre et fait la surprise a lj qui est super contente !!!

mike va parler a lj concernant veronica et lj qui veut qu'il lui pais une glace lol!

Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Ven 17 Juil - 21:38

Slt Miss merci pour ton coms, je poste la suite comme ça les retrouvaille Misa arriveront plus rapidement lol! bonne lecture !!!!


Ils marchèrent jusqu’au lac, après avoir pris deux glaces, ils s’assirent au bord du lac.
LJ : Avant que tu m’expliques pourquoi ils t’ont libérer, je peux te poser une question.
Michael : Bien sûre.
LJ : Pourquoi t’as fais ça, pourquoi t’as braqué une banque.
Michael regarda son neveu.
LJ : Sincèrement t’avais pas besoin de cet argent oncle Mike.
Michael : J’en avais pas besoin en effet.
LJ : Alors pourquoi !!!!!
Michael : Pour rien justement.
LJ le regarda surpris.
Michael : Ecoute LJ, je sais que ça va te semblais bizarre mais si j’ai fait ça, c’était dans un but précis.
LJ : Ha oui lequel, rejoindre papa en prison peut-être.
Michael : Exactement.
LJ : C’est une blague !!
Michael : Pas du tout.
LJ était bouche bée.
Michael : Tu dois penser que je suis complètement barge.
LJ : Attends, tu t’ai fait arrêter volontairement, pour être avec papa, pour pouvoir passer un peu plus de temps avec lui avant son exécution.
Michael : Oui et non en faite, je pouvais être avec lui en effet, mais mon vrai but quand je suis arriver à Fox River, c’était de le faire évader.
LJ tombait des nues.
LJ : Sans rire oncle Mike, tu croyais vraiment que tu allais arriver à le faire évader, je crois pas que ce soit aussi simple tu sais.
Michael : Ca je le sais oui, et c’est pourquoi j’ai travaillé pendant des mois sur cette évasion, mais ça n’a servie à rien étant donné que je n’y suis pas arrivé.
LJ : Tu veux dire que tu avait tous planifier.
Michael hocha la tête.
LJ : Waouh !!!!!
Michael : Ouai, mais j’ai fait ça pour rien.
LJ : C’est pas de ta faute si ça à pas marcher oncle Mike.
Michael ne répondit pas et regarda dans le vague.
LJ : Alors explique moi, pourquoi ils t’ont libérer, ils ont eu pitié de toi ou quoi.
Michael sourit légèrement.
Michael : Pas tout à fait, en faite le directeur et le médecin de la prison, on fait venir le psy qui me suivait quand j’était gamin. Va savoir pourquoi ça les inquiéter que je ne parle pas et ils avaient peur que je fasse une bêtise. Enfin tous ça pour dire que j’ai parler avec lui, je lui ai expliquer pourquoi j’avais braquer la banque en omettant de parler du plan d’évasion bien sûre.
LJ sourit.
LJ : Bien sûre !!!!
Michael : Et heureusement pour moi d’ailleurs, parce qu’il se trouve que notre entrevue confidentielle était filmer et enregistrer.
LJ : Aie !!!!!
Michael : Pas vraiment, mais c’est ce qu’à dû penser la personne qui à déposer la cassette devant la porte du gouverneur Tancredi.
LJ : Le gouverneur Tancredi !!!!!!
Michael : Ouais.
LJ : Attends, c’est lui qui t’as fait libérer.
Il hocha la tête.
LJ : Pourquoi ???
Michael : J’en sers rien du tout je sais juste qu’il à regarder la cassette et qu’après il a appelé le juge qui c’était charger de mon procès. Va savoir pourquoi, ils ont décider de me libérer.
LJ : Qu’est ce qu’il y avait au juste sur cette cassette.
Michael : Ma conversation avec mon psy.
LJ : Et qu’est ce que tu lui as raconter au juste.
Michael : Tous comme toi, il voulait savoir pourquoi j’avais braquer cette banque. Alors je lui ai dit que c’était pour être avec Lincoln.
LJ : Et tout était enregistrer.
Michael : Oui, heureusement que j’en est pas dit plus.
LJ : Je crois pas que tu aurais était libérer sinon.
Michael : C’est clair !!!!!!
LJ : Je ne comprends toujours pas pourquoi le Gouverneur à voulu te faire libérer. Il s’est trouver une conscience, il a voulu se racheter d’avoir laisser papa se faire exécuter sans rien faire.
Michael regarda LJ, il avait un regard triste.
Michael : J’en sais rien LJ .
LJ : Et tu sais qui à déposer cette cassette.
Michael : Ouais, c’est un des gardiens de la prison, il pensait m’attirer des ennuis.
LJ : Il avait une dent contre toi.
Michael : Oui et pas une petite. Mais bon c’était réciproque alors.
LJ se mit à rire.
LJ : Il doit être vert d’être à l’origine de ta libération.
Michael : Et pas qu’un peu, mais c’est dommage j’ai pas pu voir sa tête quand on lui annoncer que c’était grâce à lui que j’allais pouvoir sortir.
LJ : Qui sait qui lui à dit.
Michael :C’est Sara !!!!
LJ : Sara ?
Michael : Le docteur Tancredi !!!!!
LJ : Le docteur Tancredi c’est la femme qui est venue voir Nick et Veronica pour avoir le dossier de papa.
Michael avec un léger sourire.
Michael : Oui c’est elle !!!!!!
LJ : Tancredi, attends elle est de la même famille que le gouverneur.
Michael : C’est sa fille.
LJ : Tu plaisantes.
Michael : Non !
LJ fit de gros yeux.
Michael : C’est sa fille mais elle n’a rien à voir avec lui.
LJ : Vraiment, tu veux dire qu’elle est plus agréable que son père.
Michael : Beaucoup plus, elle est très gentille, intelligent et elle a beaucoup d’humour aussi.
LJ : On dirai que tu t’entendais bien avec elle.
Michael : J’aime bien discuter avec elle.
LJ : T’es pas du genre à beaucoup parler pourtant.
Michael : On parlait pas toujours, mais sa compagnie était agréable.
LJ n’avait pas quitter son oncle des yeux pendant qu’il parlait de Sara.
LJ : J’y crois pas !!!!
Michael : Qu’est ce qui y a ?
LJ : Tu as flasher sur elle.
Michael : Quoi, mais non !!!!!!
LJ : Si t’as craqué pour ton toubib, j’en reviens pas, faut que tu ailles en prison pour flasher sur une fille. Et pas n’importe laquelle en plus c’est celle du gouverneur. Franchement t’abuse là oncle Mike.
Michael : J’ai pas flasher sur elle.
LJ : C’est ça à d’autres.
Michael : LJ, je te dis que je n’est pas …………………….
LJ ne lui laissa pas le temps de finir sa phrase.
LJ : Bien sûre, et les feux d’artifice que je vois dans tes yeux quand tu parles d’elle, c’est juste une coïncidence peut-être.
Michael regarda son neveu légèrement gêné.
Michael : Finis ta glace avant qu’elle ne fonde, tu veux.
LJ sourit, content de son effet, et fini de manger sa glace.


Ils continuèrent à discuter pendant environ une heure puis décidèrent de rentrer, en chemin Michael décida de parler à LJ de Veronica.
Michael : J’ai demander à Veronica pourquoi tu ne lui parlais plus.
LJ : Et alors ???
Micahel : Et alors elle et le gouverneur m’ont expliquer ce qui c’est passé quand il est venu te voir. Ecoute LJ avant de discuter de ce qui c’est passé, il vaut que je te parle de ce que m’a demander le gouverneur.
LJ : Il t’as demander quelques chose concernant papa, n’est ce pas !!!!!
Michael : Oui, il m’a demander que je lui fasse une faveur, ou plutôt une promesse, il voulait que je ne cherche pas à innocenter ton père une fois sortit de prison.
LJ : Je m’en douter. Il t’as demander de renoncer ou tu ne sortais pas de prison.
Michael : Non, ça il ne pouvait pas, tous les papiers était déjà prêts et signer. Et puis ça aurait était du chantage.
LJ : Alors tu lui as dit quoi ???
Il avait demander cela avec une petite voix.
Michael : Tous ce que j’ai pu lui promettre à lui et à Véro, c’est de ne pas mettre ma vie en danger et encore j’étais pas trop emballée.
LJ : C’est vrai !!! Tu vas continuer les recherches pour innocenter papa.
Michael : Tu crois vraiment que parce que le Gouverneur m’a demander d’arrêter , j’allais le faire.
LJ lui sourit légèrement.
Michael : Il n’y a que deux raisons qui me feront arrêter, enfin trois. La première, c’est si je meurs, là j’aurais pas vraiment le choix d’arrêter.
LJ : C’est clair.
Michael : Ca serai dommage, j’aurai pas tenu ma promesse.
LJ secoua le tête.
LJ : Tu es grave toi quand même.
Michael : Bah quoi ????
LJ : Tous ce qui t’inquiète si tu meurs, c’est que tu n’aura pas tenu ta promesse.
Michael haussa les épaules .
LJ : C’est quoi les deux autres raisons.
Michael : La deuxième raison, c’est si je découvre la vérité.
Il regarda LJ .
Michael : Bah oui si je découvre ce qui c’est vraiment passé, je serai bien obliger d’arrêter.
LJ secoua la tête.
LJ : Et la dernière.
Michael : La dernière, et bien ça dépend de toi.
LJ le regarda étonnée.
LJ : De moi ????
Michael : Oui, si un jour tu veux que j’arrête, tu me le dit et j’arrêterai.
LJ : T’es sérieux là !!!!
Michael :Bien sûre, tu es la seule personne qui pourra me faire abandonner LJ.
Il regarda son neveu et remarqua que celui-ci avait les larmes aux yeux, mais il essayait de le cacher.
LJ : Merci oncle Mike.
Michael pausa sa main sur la tête d’LJ et lui frotta les cheveux.
Michael : En ce qui concerne Veronica, je crois que tu as dû te méprendre sur les raisons qu’ils l’ont fait arrêter les recherches sur ton père.
LJ : Vraiment .
Michael : Qu’est ce que tu penses au juste. Que Veronica n’en a rien à faire d’avoir vu mourir ton père.
LJ : J’en sers rien, peut-être.
Michael stoppa LJ.
Michael : Hé, écoute moi, Veronica à tout fait pour innocenter ton père, jusqu’à la dernière minute elle a essayer de le sauver. Et tu sais pourquoi !!!!
LJ : Parce que c’était son avocate.
Michael : Non si elle l’a fait c’est parce qu’elle l’aimait, elle l’a toujours aimais, et l’avoir perdu c’est aussi dur pour elle que ça l’est pour nous.
LJ : Alors pourquoi, elle arrête.
Michael : Parce que c’est dangereux LJ, les personnes qui ont piéger ton père ne sont pas des anges et ils semblent très haut placés. Ils pourraient tuer n’importe qui, qui tenterai de découvrir la vérité, et d’ailleurs Lincoln m’a dit qu’elle y avait échapper de peu .
LJ baissa la tête embarrassé.
Michael : Alors je pense vraiment qu’elle n’a pas mérité la façon dont tu te conduis avec elle en ce moment. Surtout que ce n’est pas contre elle que tu es en colère .
LJ : J’ai vraiment pas était sympa avec elle.
Michael : On dirai.
LJ : Je m’excuserai, en rentrant tu t’as l’heure.
Michael : Je suis sûre que ça lui fera plaisir.
LJ acquiesça.
Michael : Et en plus je pense que tu auras meilleur conscience.
LJ : C’est sûre, j’était pas très alèse de lui en vouloir, surtout que depuis la mort de maman , elle s’occupe de moi. Elle va m’en vouloir tu crois.
Michael : Bien sûre que non, elle comprend très bien ta réaction.
LJ : T’es sûre.
Michael : Mais oui.
Il passa un bras autour de ses épaules.
Michael : Et d’abord qui pourrai t’en vouloir voyons.
LJ sourit et ils repartirent, un quart d’heure plus tard, ils étaient arrivé chez Veronica.
Revenir en haut Aller en bas
isaxxxx
Désir
Désir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 646
Humeur : ralala ces scénaristes =(
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Sam 18 Juil - 17:36

merci pour cette suite! la relation michael/lj est tres sympa! et j'attend de relire la suite de ta fic, qui est super!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Sam 18 Juil - 21:43

merci pour la suite !!!

a muhahahahha bientôt les retrouvailles misa !!!

moi j'adore la relation misa!!!

Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Sam 18 Juil - 21:50

Slt les filles, merci pour vos coms, voilà une suite, pour vous, bonne lecture !!!!


LJ ouvrit la porte, et ils rentrèrent.
Michael : C’est nous !!!!!
Veronica : Vous, vous êtes bien promener.
Michael : Ouais, c’était sympa.
Il regarda LJ et lui fit un signe de tête. Celui-ci s’avança un peu, pas très sûre de lui. Michael lui murmura.
Michael : Courage.
LJ : Veronica est ce que je pourrais te parlais s’il te plait.
Veronica : Bien sûre.
Elle regarda Michael surprise, il se contenta de hausser les épaules et de quitter la pièce, les laissant seuls.
Veronica : Qu’est ce qui y a ????
LJ : Heu, bah en faite, je voulais m’excuser.
Veronica : De quoi ???
LJ : Tu sais très bien de quoi, j’ai pas était très agréable avec toi ces derniers jours.
Veronica : Ce n’est pas grave.
LJ : Si c’est grave, j’avais pas à me conduire comme ça. Je m’en suis pris à toi alors que tu m’avais rien fait. J’était en colère parce que je croyais que tu en avais rien à faire de ce qui était arriver à papa, alors que je sais très bien que tu es aussi malheureuse que moi. Je suis vraiment désoler.
Veronica : Ce n’est rien je t’en veux pas LJ.
LJ : T’es sûre.
Veronica : Bien sûre !!!!
LJ : Merci c’est gentil de pas m’en vouloir.
Veronica remarqua qu’il semblait soulager, elle s’approcha de lui et le prit dans ses bras, LJ se laissa faire et la serra lui aussi.
Quelques minutes plus tard, elle alla rejoindre Michael dans la cuisine, ce dernier regardait par la fenêtre et semblait être ailleurs, elle le sortie de ses pensées quand elle lui demanda.
Veronica : Comment tu as fait ????
Michael se retourna et la regarda.
Michael : Fais quoi ???
Veronica : Tu le sais très bien, ça fait des jours que j’essaye de m’expliquer avec lui ou simplement de lui parlait, mais rien à faire, il voulait rien entendre. Toi tu discutes avec lui, quoi, plus d’une heure et quand vous revenez, il me parle et me présente ses excuses pour son comportement. Alors je voudrais savoir comment tu as fais. Tu lui as dit quoi au juste.
Michael : Pas grand chose, je lui es juste expliquer mon point de vue, les excuses c’est lui qui a tenu à les faire, j’ai même pas eu à lui dire. Il s’est rendu compte qu’il avait fait des erreurs et il a voulu les réparer. Moi j’ai rien à voir la dedans.
Veronica : Mais oui, bien sûre !!!! En tous cas, merci.
Michael sourit légèrement.
Veronica : T’es toujours aussi bon médiateur, à ce que je vois.
Michael : Il y a des choses qui change pas, et heureusement.
Michael semblait ailleurs ce que remarqua Veronica.
Veronica : Ca va toi ???
Michael : Ouais.
Elle voyait bien que ce n’était pas le cas, mais décida de le laisser tranquille, de toute façon si il ne voulait pas parler, c’était pas la peine de le forcer. Michael n’était pas du genre à se confier et Veronica le savait très bien.
Veronica : Tien tant que j’y pense, j’ai ça à te donner.
Elle fouilla dans sa poche et en sortit un trousseau de clé .
Michael les prit mais la regarda surprise.
Michael : Merci, mais c’est les clés de quoi ???
Veronica : De ton appartement.
Michael : Mon appartement !!! Mais je croyais que tu les avais rendu au propriétaire.
Veronica :J’allais le faire, mais il m’a dit que le loyer était payer jusqu’à la fin de l’année, alors je l’ai est garder au cas où, et j’ai bien fait d’ailleurs. Dés que le gouverneur Tancredi m’as dit que tu allais être libérer j’ai fait remettre tous les meubles. Alors dés que tu es en aura envie, tu pourras y retourner.
Michael : J’irai voir demain.
Veronica : C’est pas presser tu sais, tu peux rester là, le temps que tu veux.
Michael : Merci c’est très gentil à toi, mais j’ai besoin de retrouver mes marques, alors je crois que d’ici un ou deux jours je retournerai habiter là bas.
Veronica : D’accord.
Michael : Et en ce qui concerne LJ je lui demanderai ce qu’il préfère, ça se trouve il voudra rester encore un peu avec toi.
Veronica : Non je pense, qu’il préfèrerai aller vivre avec toi, le plus vite possible.
Michael haussa les épaules.
Michael : On verra bien.
Veronica acquiesça.
Michael : D’ailleurs où il est ?
Veronica : Dans sa chambre, il fait ses cours.
Michael : Je vais aller le voir, il m’a dit qu’il aurait peut-être besoin d’un coup de main pour ces maths.
Il sortit de la pièce et alla voir LJ.
Vers 20heures, ils s’étaient installer à table et mangeaient le dîner que Veronica avait préparer. Michael picorait plus qu’il ne manger et semblait de nouveau avoir la tête ailleurs.
Veronica : A quoi tu penses ???
Il sortit de ses pensées .
Michael : Hein !!!!
LJ : Dis plutôt à qui ????
Michael regarda son neveu qui avait un léger sourire taquin.
LJ : Serai-ce la belle doctoresse qui occupe tes pensées.
Michael secoua la tête excédé.
Veronica : De quoi il veut parler.
Michael : De rien laisse tomber.
Il se leva de table.
Veronica : Ou est ce que tu vas ???
Michael : Faire un tours, j’ai besoin de prendre l’air.
Veronica désigna son assiette.
Veronica : Mais tu n’as pas toucher à ton assiette.
Michael : Je n’ai pas faim .
Il prit son manteau et quitta l’appartement. LJ et Veronica le regardèrent faire, puis ils échangèrent un regard entendue.
Quelques minutes plus tard, Veronica fini par lui demander.
Veronica : Il t’as parler de Sara.
LJ : Ouais !!!!!
Veronica : Tu n’as rien remarquer quand il te parlait d’elle.
LJ fessait celui qui ne comprenait pas.
LJ : Qu’est ce que j’aurais dû remarquer .
Veronica : Je ne sais pas, il t’as pas parut un peu………..différent.
LJ : Différent, non je vois pas en quoi . Mais bon après si tu fait référence au regard pétillant qu’il a juste en prononçant son nom, là.
Veronica : Tu as remarquer toi aussi.
LJ : Faudrait être aveugle pour pas le remarquer.
Veronica sourit.
LJ : Tu sais, j’en reviens pas, il faut qu’il aille jusqu’en prison pour flasher sur une fille et en plus il prend pas n’importe laquelle, il choisit celle du gouverneur.
Veronica : Je sais pas si il a vraiment choisit de flasher sur elle comme tu dis.
LJ : En tous cas je le plaint, il aurai put la rencontrer n’importe où, mais il a fallu que ce soit en prison, et en plus c’était son médecin, vraiment il a pas de chance le pauvre.
Veronica : Le pauvre, LES pauvres tu veux dire.
LJ la regarda surprit.
LJ : Comment ça LES pauvres.
Veronica : Figures-toi que ce que ressent ton oncle, ce n’est pas à sens unique.
LJ qui continuer à manger pendant qu’il discuter avec Veronica, pausa sa fourchette et la regarda.
LJ : Attends tu es entrain de me dire que elle aussi, elle …………………….
Veronica hocha la tête.
LJ : Comment tu peux en être aussi sûre.
Veronica : Tu as vu le regard de Michael quand il parle d’elle .
LJ hocha la tête à son tours.
Veronica : Et bien moi en plus du regard de Michael, j’ai aussi vue comment elle, elle le regarde et laisse moi te dire que ça ne fait aucun doute.
LJ : Tout compte fait je crois que c’est elle la plus à plaindre, en tant que médecin de prison ça doit pas être très recommander de flasher sur un détenu surtout connaissant les points de vue de son père.
Veronica : C’est clair.
LJ : C’est quand même du délire qu’ils aient flasher l’un sur l’autre .
Veronica : C’est vrai que c’est dingue, mais moi je dirai que le délire c’est qu’ils soit tomber amoureux.
LJ : Tu crois pas que tu vas un peu vite en besogne.
Veronica : Ho non, je les ai vu tous les deux quand ils étaient ensemble, ils peuvent essayer de cacher ce qu’ils ressentent, mais les regards ça trompe pas, surtout ceux qu’ils échangent. Je t’assure LJ, le regard qu’à Sara quand elle regarde Michael ne fait aucun doute. D’ailleurs je crois que même moi qui aimer ton père plus que tout, je ne l’ai jamais regarder comme ça.
LJ : Tu crois que ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre est aussi fort.
Veronica : Je pense que si tu les voyais ensemble toi-même, ça ne ferait aucun doute pour toi aussi. Tu sais un jours ton père m’a dit que personne n’avait d’emprise sur Michael en dehors de sa mère.
LJ : Oui c’est vrai, si Oncle Michael ne veux pas faire quelques chose personne ne peut le faire changer d’avis.
Veronica : Et bien moi, j’en connaît une personne qui peut le faire changer d’avis. Je suppose que ton oncle t’as parler de la faveur que lui a demander le gouverneur.
LJ : Oui il ne manque pas de culot celui-là.
Veronica : Michael a dû te dire qu’il avait fait une promesse.
LJ : Oui il me l’as dit.
Veronica : Et bien figures- toi que ce n’est ni pour moi et encore moins pour le gouverneur Tancredi qu’il a fait cette promesse. Il ne voulait rien entendre à ce qu’on lui disait, j’ai demander à ce qu’on nous laisse seul pour essayer de lui faire entendre raison, mais rien à faire.
LJ : C’était à propos de quoi ???
Veronica : Des recherches concernant l’innocence de ton père, je savais qu’il n’accepterai pas de renoncer, ce dont j’étais assez contente d’ailleurs, mais il nous a bien fait comprendre qu’il n’en avait rien à faire de mettre sa vie en danger ce qui m’a un peu inquiétez, alors j’ai essayer de lui parler, de le raisonner mais rien à faire alors autant te dire que j’était pas rassurer.
LJ : Qu’est ce que ça à avoir avec Sara.
Veronica : J’y viens, après lui avoir parler pendant une bonne dizaine de minutes, je suis sortit de la pièce et je leurs ai dit que Michael ne voulait rien entendre. Alors Sara à demander à lui parler juste cinq minutes, le gouverneur n’était pas vraiment pour, mais le directeur de la prison et moi l’avons laisser y aller .Quand on est allé les rejoindre cinq minutes plus tard, Michael m’a dit qu’il allait faire attention à lui. C’est pas pour moi qu’il a fait ça, je ne sais pas comment mais elle a réussit à lui faire promettre de ne pas mettre sa vie en danger, au bout d’a peine cinq minutes elle l’as fait changer d’avis, alors que moi ça fessait plus d’un quart d’heure que j’essayait et que j’ai rien pu en tirer. Si ça ce n’est pas avoir une emprise sur lui, je sais pas ce que c’est.
LJ : Tu crois qu’ils vont se revoir.
Veronica : J’en sers rien.
LJ : J’espère, j’aimerai bien la rencontrer.
Veronica : Tu l’as déjà vu LJ je te rappelle.
LJ : Oui je sais mais à ce moment là, je ne savait pas qui elle était, ce qu’oncle Michael ressentait pour elle.
Veronica : Elle est comme tous le monde tu sais LJ.
LJ : Non, si Oncle Mike est vraiment tomber amoureux d’elle comme tu le dis, c’est qu’elle doit être différente, je sais pas en quoi, mais elle doit l’être.
Veronica sourit, ils finirent de manger et débarrassèrent la table.
Pendant ce temps Michael marchait, il était retourner près du lac, auquel il était avec LJ, quelques heures avant. Il avait besoin d’être seul, pour pouvoir faire le vide, penser à autre chose que la prison et à la mort de Lincoln, ce qui fonctionner assez bien étant donner que la seule personne à laquelle il pensait c’était Sara. Cela fessait à peine quelques heures qu’il était sortie de Fox River, et Sara lui manquer déjà, il commençait à se demander si ce qu’il ressentait pour Sara était aussi évident que ça, il avait à peine parlait d’elle à LJ que ce dernier en avait déjà déduit qu’il avait craquer pour elle. Est ce que ses yeux ressemblait vraiment à des feux d’artifices quand il parlait d’elle. Il ne savait pas ce que ces yeux exprimer, mais il savait que dés qu’il pensait à elle, ou au simple fait de prononcer son nom, son cœur s’emballait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Sam 18 Juil - 22:04

merci pour la suite a quand les retrouvailles ????!!!!!!!!!! j'ai trop hate je peux pas attendre !!
Revenir en haut Aller en bas
sara991
4th Kiss
4th Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2324
Age : 25
Localisation : Dans les bracs de Marc Antoine =D (c'était vrai hier ^^)
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Sam 18 Juil - 22:27

super bien ta suite

Citation :
+
----
-


merci pour la suite a quand les retrouvailles ????!!!!!!!!!! j'ai trop hate je peux pas attendre !!


oui c 'est vrai a quand ??
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sarahwaynecallies338.skyblog.com
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Sam 18 Juil - 22:44

re les filles comme vous voulez les retrouvailles, les voilà, bonne lecture !!!


Il resta auprès du lac pendant plusieurs heures à réfléchir, puis finit par rentrer, mais ne trouvant pas le sommeil il resta assit sur une chaise le regard perdu dans le vague une bonne partit de la nuit.
Au cours des jours qui suivirent, Michael était retourner habiter dans son ancienne appartement, LJ avait décider d’aller vivre avec lui, ce n’est pas qu’il n’aimait pas vivre avec Veronica, bien au contraire, mais il avait besoin de se retrouver avec son oncle, la seul famille qui lui rester à présent. Michael l’aidait beaucoup à se remettre de la mort de ses parents, même si il n’allait pas très bien, il sentait qu’avec le temps ça allait sans doute aller mieux.
Par contre en ce qui concernait Michael ce n’était pas la même chose, plus les jours passés et moins il avait l’air d’aller, il ne dormait pas beaucoup et lorsque c’était le cas il se réveiller en sursaut à cause de cauchemars qu’il fessait, Michael refusait d’en parler mais LJ se doutais que cela avait un rapport avec la mort de Lincoln.
Etant donner que ces cauchemars l’empêcher de dormir, Michael sortait souvent en pleine nuit pour aller marcher près du lac où son frère l’avait emmener après l’enterrement de leurs mère, il restait là pendant des heures à ne penser à rien, juste à profiter du silence qui l’entourait et qui le fessait se sentir ailleurs, dans un monde où tous les gens qu’il aimait ne partez pas les uns après les autres.
Ce soir-là ne pouvant, à nouveau, pas trouver le sommeil, Michael alla se balader près du lac, il s’était assis par terre près de l’eau , et regardait la lune se refléter sur le lac.
Etant donner qu’il était une fois de plus perdu dans ses pensées, il ne vit pas la personne qui s’approcha de lui et qui s’assit à ces côtés.
Voix : On a une vue vraiment magnifique de là.
La voix retentit à ses oreilles, Michael la connaissait très bien, et c’est sans doute pour ça qu’elle le fit sortir de ses pensées.
Il tourna la tête en direction de la personne qui venait de parler.
Michael : Sara .
Sara : Salut, je t’ai vu de long mais j’était pas sûre que c’était toi.
Michael : Comment tu vas ?
Sara : Ca peut aller.
Elle le regarda.
Sara :Toi par contre, ça à pas du tout l’air.
Michael la regarda puis détourna les yeux.
Michael : Si, ça va !!!!
Sara : Tu peux me le redire avec un peu plus de conviction et en me regardant s’il te plaît.
Il baissa la tête et ne répondit pas.
Sara : C’est bien ce que je pensais. Qu’est ce que tu fais là à cette heure si ?
Michael : Je réfléchis et toi ?
Sara : J’avais envie de me balader.
Michael : T’es pas un peu long de chez toi, pour une balade.
Sara : Si, mais j’adore ce lac ma mère m’y emmener souvent quand j’étais petite.
Michael la regarda étonnée, ce qu’elle remarqua.
Sara : Quoi ???
Michael : Rien, c’est juste que ma mère aussi nous emmener ici Lincoln et moi quand j’était petit . D’ailleurs on y est venu juste après son enterrement.
Sara : C’est pour ça que tu es là, parce que cette endroit te fait penser à Lincoln.
Michael : Entre autre oui, ici je pense à tout et à rien !!!
Sara : Et en ce moment tu penses plutôt à tous ou à rien.
Michael : Ca ne tiendrai qu’à moi je penserai à rien, mais ma tête n’a pas l’air d’accord.
Sara : Je vois, tu as l’air d’aller encore plus mal qu’à t’as sortie de Fox River.
Michael se passa les mains sur le visage.
Michael : J’aurais mieux fait de rester là-bas.
Sara : Qu’est ce que tu racontes ???
Michael : Je ne dis que la vérité, j’ai l’impression que je me sentait mieux là-bas !!!
Sara : Comment tu pouvais te sentir mieux, dans un endroit pareil.
Michael : Je ne sais pas, Lincoln est mort je le sais ça, mais à Fox River j’avais l’impression qu’il était toujours là, quelques part avec moi. Je sentais sa présence mais depuis que je suis sortie ce n’est plus du tout le cas, j’ai la sensation d’avoir perdu une partie de moi. Je sais plus du tout où j’en suis.
Sara posa sa main sur celle de Michael.
Sara : Tu vas réussir à surmonter tous ça Michael, ça vas être long et dur mais tu y arrivera.
Michael : Je ne crois pas non. Lincoln a toujours était là pour moi, c’est lui qui s’est occuper de moi après la mort de ma mère, il était la seul famille que j’avais, je ne sais pas si je pourrais continuer sans lui, d’ailleurs je sais même pas si j’en est envie.
Sara le regarda un peu effrayée .
Sara : Hé, regarde moi.
Michael ne bougea pas la tête.
Sara : Michael regarde moi.
Il tourna la tête vers elle, et remarqua qu’elle ne semblait pas très contente.
Sara : Tu n’as pas le droit de dire ça Michael tu entend, t’as un neveu qui a besoin de toi. Lincoln s’est occuper de toi à la mort de votre mère, maintenant c’est à toi de t’occuper de lui. A présent c’est toi, la seule famille qu’il a, alors tu n’as pas le droit de l’abandonner.
Michael allait parler mais Sara le devança.
Sara : Et ne t’avise pas de me dire une seule fois, qu’il serai mieux sans toi, parce que je te gifle.
Michael : Tu veux me frapper.
Sara : Non, on peut pas dire que j’en ai envie, d’ailleurs ça me briserai le cœur de le faire, mais si tu n’arrêtes pas de dires des bêtises et que tu ne te décides pas à reprendre tes esprits, je le ferai, je te jure que je te giflerai Michael.
Michael la regarda et se mit à sourire.
Sara : Je peux savoir ce qui te fais sourire.
Michael : Toi !!!!
Sara : Je peux au moins me vanter d’être arriver à te faire sourire.
Il la regardait en secouant la tête et souriait se qui au bout de quelques secondes finit par provoquer le rire de Sara.
Sara : Je ne plaisantais pas Michael.
Michael : Ho mais ça je le sais très bien.
Sara : Alors pourquoi tu rigoles au juste.
Michael : Pour rien, c’est juste qu’il n’y a que toi qui me parle comme ça.
Sara détourna le regard, légèrement gêné.
Sara :Je ne devrais peut-être pas.
Michael : Non au contraire.
Elle le regarda de nouveau.
Michael : Tu arrives toujours à me réconforter, tu sais exactement quoi me dire et comment me le dire, même si tu menaces de me violenter .
La gêne que ressentait Sara disparut, elle se remit à sourire.
Michael : Tu es la seule à y arriver.
Sara : Tu sais Michael, peut-être que si tu essayait de parler à LJ ou a Veronica.
Michael : Non !!!!!
Sara : Pourquoi, ils te connaissent depuis des années, ils pourraient t’aider plus que moi tu sais, ça te ferai peut-être du bien de leurs parler. Ou alors c’est que tu n’en a pas envie.
Michael : C’est pas seulement une question d’envie, c’est que je n’y arrive pas.
Sara : Je ne comprends pas, tu me parles bien à moi.
Michael : Je sais, pourtant dieu sait que je ne suis pas du genre à me confier, mais ça me semble naturel de te parler, je comprend pas pourquoi, peut-être parce que…………………………… c’est toi.
Ils se lancèrent un regard intense, puis Sara finit par lui demander.
Sara : Tu crois vraiment que quand LJ te demande comment tu vas et que tu lui répond que tu vas bien , il te croit.
Michael : Il ne me le demande pas.
Sara : Excuse-moi.
Michael : Il me demande pas comment je vais, sûrement parce qu’il connaît déjà la réponse, et aussi parce qu’il doit avoir peur qu’un jour je lui dise que s’occuper de lui c’est un poids pour moi.
Sara : Mais ce n’est pas le cas, n’est ce pas.
Michael : Non ça ne le sera jamais.
Sara : Et Veronica.
Michael : Veronica, elle réalise que Lincoln est mort, elle n'a pas vraiment eu le temps de le faire avant, étant donner qu’elle essayer de trouver des preuves pour l’innocenter, elle a dû en même temps veiller sur LJ, alors maintenant elle réalise qu’il est partit et elle se réfugie dans le boulot pour tenter d’oublier qu’elle l’a perdu et qu’il lui manque.
Sara : C’est une thérapie comme une autre.
Michael : Ouais.
Sara : Et sinon vos relations vont mieux, je me souviens que les retrouvailles été assez tendue.
Michael : Disons que ça lui a fait un sacrée coup dur, quand elle a compris qu’après toutes ces années, elle ne me connaissait pas tant que ça.
Sara : Elle aussi va ouvrir un dossier sur les mystère qui entoure Michael Scofield.
Il la regarda surpris.
Michael : Tu as un dossier sur moi.
Elle le regarda sérieusement et se mit à rire devant son regard intriguer.
Au bout de quelques minutes, Sara demanda à Michael.
Sara : A propos, tu as repris contacte avec ton médecin.
Michael : Non pourquoi ????
Sara : Et bien pour tes piqures d’insulines.
Michael ferma les yeux en réalisant que Sara parler de son soi-disant diabète. D’un coup la gêne s’empara de lui, ce que remarqua Sara.
Sara : Quelques choses ne vas pas ? Un problème avec ton diabète.
Michael : Tu vas m’en vouloir.
Sara : Pourquoi je t’en voudrais.
Michael prit une grande inspiration avant de lui répondre.
Michael : Je ne suis pas diabétique, je l’ai jamais était.
Sara : C’est dans ton dossier médical.
Michael : Je l’ai falsifié avant mon arrivée à Fox River.
Sara : Attend, tu es entrain de me dire que tu as reçu des doses d’insuline pendant plus de deux mois pour rien.
Michael ne répondit pas.
Sara : Pourquoi tu as fait ça !!!!
Michael resta silencieux.
Sara : Ca a un rapport avec ce que tu me caches.
Michael : Oui .
Il avait pratiquement murmuré.
Sara : Tu m’as fait une promesse Michael.
Michael : Je sais !!!!
Sara : Ce n’est peut-être pas le bon endroit, ni le bon moment, mais je veux savoir, je veux avoir les réponses à mes questions et je veux les avoir tous de suite.
Michael regarda Sara plusieurs secondes avant de lui répondre.
Michael : D’accord, si tu veux vraiment des réponses je te les donnerai.
Sara hocha la tête.
Sara : Très bien alors……..
Revenir en haut Aller en bas
sara991
4th Kiss
4th Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2324
Age : 25
Localisation : Dans les bracs de Marc Antoine =D (c'était vrai hier ^^)
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Sam 18 Juil - 22:53

merci pour cette site en plus des retrouvailles misa c'est super sa
presser de savoir ce michael va lui diire
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sarahwaynecallies338.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Sam 18 Juil - 22:56

wahou lmerci pour la suite

c'est retrouvailles génial mike se confie et la sara veut enfin savoir ce que mike cachait !!!!!!!!!!!!!!!!

trop hate c'est pas juste de couper une suite comme ca !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Sam 18 Juil - 23:01

voilà la suite de la conversation !!!!


Sara : Très bien alors……..
Sara ne savait pas vraiment par où commencer, elle avait beaucoup de questions qui lui trottais dans la tête, au bout de quelques secondes elle aperçut le tatouage de Michael.
Sara : Ton tatouage, ce n’est pas un tatouage comme les autres, tu ne l’as pas fait par hasard.
Michael : En effet ce n’est pas un tatouage comme les autres, et pour cause ce n’est pas vraiment un tatouage.
Sara lui lança un regard surpris.
Michael : En faite c’est un plan !!!
Sara : Un plan de quoi ?
Michael : De Fox River.
Sara : Pourquoi un plan de Fox River, Michael je ne comprends rien.
Michael : Je crois qu’il faut mieux que je te raconte tous sinon on ne va
pas y arriver.
Sara acquiesça.
Michael : Je n’ai pas vraiment tout raconté au Docteur Brighton quand il est venu, en faite si je me suis fait enfermer à Fox River c’était pour être avec Lincoln mais aussi pour le faire évader.
Sara le regarda bouche bée.
Michael : Dans mon tatouage j’ai dissimulé les plans de Fox River.
Sara : Comment tu as eu les plans.
Michael : L’entreprise pour laquelle je travailler, à fait la rénovation de la prison, alors je n’ai pas eu beaucoup de mal, à les avoir. Au début j’ai essayé d’apprendre tous les plans par cœur mais c’était trop compliquer même pour moi. Alors que je commençais à désespérer d’y arriver j’ai rencontré une personne tatouer et j’ai alors eu l’idée de me faire tatouer les plans en les dissimulant dans des dessins que j’allais dessiner moi-même.
Sara : Tu croyais vraiment pouvoir le faire évader d’une prison de haute sécurité.
Michael : J’ai travaillé pendant des mois pour tout mettre en place, alors oui, je pensais vraiment que je pourrai y arriver.
Sara : Pourquoi tu t’es fait passer pour un diabétique.
Michael : J’avais besoin d’un accès régulier à l’infirmerie, alors j’ai falsifié mon dossier médical afin de passer pour un diabétique.
Sara : Pourquoi tu avais besoin de venir autant à l’infirmerie.
Michael : C’était par là qu’on devait s’évader, l’infirmerie est l’endroit le moins sécurisé de la prison.
Sara : Tu avais vraiment tous prévu.
Michael : Non pas tout.
Il avait dit ça en détournant les yeux et regarder dans le vague. Sara voyait bien que ça le fessait souffrir de parler de ça, mais elle voulait avoir des réponses aux questions qu’elle se posait, alors elle le laissa tranquille quelques minutes avant de lui demander.
Sara : La blessure au pied tu ne te l’es pas fait tous seul, n’est ce pas.
Michael la regarda de nouveau.
Michael : Non.
Sara : Qui t’as fait ça ?
Michael : John Abruzzi !
Sara : Abruzzi, le mafieux.
Michael hocha la tête.
Michael : Oui.
Sara : Pourquoi, il a fait ça.
Michael : Je n’ai pas voulu lui dire où se cacher le type qui avait témoigné contre lui, et qu’il l’avait fait envoyer en prison.
Sara : Il t’a coupé les doigts de pieds à cause de ça.
Michael : Il n’aime pas trop qu’on lui résiste.
Sara le regarda légèrement effrayer.
Sara : Pourquoi tu ne lui as pas dit.
Michael : J’étais prêt à tous pour sauver Lincoln, mais pas à laisser un innocent se faire tuer, ce type là n’est pas un ange mais il ne mérite pas de mourir, de plus il a une femme et des enfants, et je ne voulais pas être le type qui aurais fais que ses gosses grandissent sans leur père je ne l’aurais pas supporté.
Sara : Je comprends, et en ce qui concerne ta blessure à l’arcade.
Michael : Celle-là je me l’a suis fait tout seul.
Sara le regarda peu convaincue ce que remarqua tous de suite Michael.
Michael : Je te jure que c’est vrai.
Sara : Pourquoi tu as fais ça ?
Michael : J’avais un problème de codétenu et le seul moyen de le résoudre c’était de me débarrasser de lui, alors je me suis blessé volontairement en fessant croire que c’était mon compagnon de cellule, du coup les gardiens l’ont changé de cellule et Sucre est revenue.
Sara le regardait en secouant la tête.
Sara : Tu es complètement dingue.
Michael : Il paraît oui !!!!
Sara ne put s’empêcher de sourire, mais elle le perdit vite quand une question lui revint en tête.
Sara : Et en ce qui concerne Nika.
Michael : Je t’ai dis la vérité Sara, si je l’ai épousé c’est juste pour le bisness, rien d’autre, il n’y a jamais rien eu entre nous.
Sara : Tu m’as dis que tu avais fait ça pour qu’elle ai la carte verte.
Michael : Oui c’est vrai.
Sara : Qu’est ce que tu as eu toi en échange, qu’est ce qu’elle a dû faire pour toi.
Michael : Tout ce qu’elle devait faire c’était m’apporter un objet que je lui avais remis avant d’être incarcérer à Fox River.
Sara : Et c’était quoi ??
Michael : Une carte de crédit.
Sara le regarda étonnée.
Michael : Enfin en surface, parce qu’en vrai c’était un pass qui permettez d’avoir accès à la salle où sont stockés les objets des détenus.
Sara : Tu l’as épousé pour ça, pour avoir un pass.
Michael : Sans ce pass, je ne pouvais pas avancer dans l’évasion, je n’avais pas vraiment pas le choix, sinon j’aurais fait autrement tu peux me croire.
Sara : Alors maintenant, tu te retrouves marier aec une fille que tu connais à peine.
Michael put déceler une pointe d’amertume dans la voix de Sara.
Michael : Pas vraiment non !!
Sara : Qu’est ce que tu veux dire.
Michael : Ce qui est bien avec les mariages rapides, c’est qu’on peut les annuler plus facilement que les autres.
Sara : Tu comptes l'annuler.
Michael : En faite c’est déjà fait, dés le lendemain de ma sortie de Fox River j’ai demandé à Veronica de s’en occuper.
Sara était très surprise, elle réalisa que c’était vrai, Michael ne ressentait rien pour Nika si il l’avait épousé ce n’était que pour faire évader son frère.
Sara : Et Nika comment elle a réagit, elle ne doit pas être contente tu ne crois pas.
Michael : Elle a eu exactement ce qu’elle voulait, alors je ne crois pas qu’elle y voit d’inconvénient.
Sara hocha la tête.
Sara : Et si ça avait marché, si tu avais réussi à faire évader Lincoln, qu’est ce qui se serai passé. Vous seriez devenu des fugitifs poursuivis par toutes les polices du pays. Qu’est ce que vous auriez fait ?
Michael : On aurez quitté le pays.
Sara : Pour aller où au Mexique.
Michael : Au Panama.
Sara : Tu avais même prévu l’après évasion alors.
Michael : Ouais, j’avais tous prévu pour qu’on disparaissent et qu’il soit en sécurité.
Sara : Tu étais vraiment prêt à tous pour le sauver.
Michael : Oui, mais j’ai échoué.
Il était effondrer et Sara le voyait bien c’est alors que tous devint clair dans son esprit. Elle le regarda avec insistance.
Sara : C’est pour ça que tu culpabilise autant, pas seulement parce que
Lincoln s’est occupé de toi et qu’il a sacrifié sa vie pour que tu réussisses, mais parce que tu voulais à tout prix le sauver et que tu n’y es pas arriver, c’est pour ça que tu t’en veux.
Michael : Après tous ce qu’il avait fait pour moi, je lui devais bien ça, et je n’y suis même pas arriver.
Sara : Ce n’est pas parce que tu es un génie que tu peux tous faire Michael.
Michael : Je le pensais mais je crois que là j’ai fini par comprendre que ce n’était pas le cas.
Sara : J’aurais voulu que tu y arrives, ça aurais fait de vous des fugitifs mais Lincoln serai encore en vie et toi tu ne serais pas dans l’état que tu es actuellement.
Michael : J’aurais aimé pouvoir sauver Lincoln mais si j’y étais arrivé j’aurais fait sortir des détenus peu scrupuleux qui n’aurais pas hésité à faire des victimes sur leurs chemins, je ne sais pas si j’aurais supporté d’être la cause de tous ça, beaucoup de gens aurais souffert à cause de moi.
Sara regardait Michael, il ne pouvait pas s’empêcher de se préoccuper des autres même des gens qu’il ne connaissait pas.
Sara : C’est faux ce que tu m’as dit la dernière fois.
Michael l’interrogea du regard.
Michael : A propos de quoi ?
Sara : Du fait que le Michael qui s’inquiéter et aider les autres, n’existait plus, ce n’est pas vrai, il est toujours là, tu as toujours était comme ça même à fox River.
Michael : J’ai eu beau essayer, mais sans succès, c’est plus fort que moi je ne peux pas m’en empêcher d’aider les autres ou de m’inquiétez pour ce qui m’entoure.
Sara : Tu auras beau essayer d’arrêter autant de fois que tu veux, tu ne pourras jamais c’est dans ta nature d’être comme ça, j’en sais quelques chose je suis pareil.
Michael lui sourit.
Michael : J’avais remarqué oui !!! Tu ne peux pas t’empêcher de t’inquiéter pour les autres toi aussi.
Sara : Seulement les personnes que je connais et encore pas toutes alors que toi je plains LJ et Veronica ils n’ont pas finit de t’avoir sur leurs dos.
Michael : Et toi.
Sara : Quoi moi ?
Michael : Je m’inquiète aussi pour toi !!!!!!
Michael et Sara échangèrent un regard intense.
Sara : Y a pas de raison.
Michael : Tu t’inquiètes bien pour moi toi !!!
Sara : Ce n’est pas pareil, j’ai de bonnes raisons de m’inquiéter moi, on ne peut pas dire que tu sois au meilleur de ta forme.
Michael : Alors que toi étant donner que tu as l’air d’aller bien, j’ai aucune raison de m’inquiéter c’est ça.
Sara : A peu prés oui !!!
Michael : Mais comme tu viens de le dire, je ne peux pas changer je suis comme ça, alors je suis désoler mais je vais continuer à m’inquiéter pour toi.
Sara sourit et commença à rougir devant la façon dont la regardait Michael.
Sans vraiment réfléchir à ce qu’elle fessait, elle posa sa tête sur l’épaule de Michael, ce qui le surpris légèrement mais ne le dérangea en aucun cas, bien au contraire, il passa un bras autour de ses épaules et lui caressa le bras, Sara ferma les yeux sous les caresses de Michael.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au secour de Michael !!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Michael Jackson,la plus grande manipulation...
» [Points] Le livre des secrets de Michael Cox
» QUI A DEJA VU LE FILM "THIS IS IT" DE MICHAEL JACKSON???
» MICHAEL JACKSON - BAD (DX03)
» VOICI UN AUTRE FILS DE MICHAEL JACKSON OMER BHATTI CONFIRME PAR JOE JACKSON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MiSa' Story :: WENTWORTH/SARAH & MICHAEL/SARA :: Fanfictions-
Sauter vers: