MiSa' Story


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au secour de Michael !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Ven 28 Aoû - 21:52

Re Miss, voilà la suite, bonne lecture !!!


Lorsque Michael arriva dans la chambre, Sara dormait toujours, il s'approcha du lit, déposa le plateau sur la table de chevet et s'assit sur le lit à côté de Sara. Il la scruta pendant plusieurs minutes, puis lui passa la main dans les cheveux, Sara commença à bouger, elle ouvrit doucement les yeux mais ne vit qu'une place vide à côté d'elle, sentant la présence de Michael et sa main descendre sur sa nuque, elle tourna la tête et ses yeux tombèrent sur Michael entrain de la regarder avec un sourire sur le visage. Elle se mit à sourire également quand Michael se mit à lui caresser le visage.
Michael: Bonjour mon amour.
Sara releva un peu la tête et déposa un baiser sur les lèvres de Michael.
Sara: Bonjour toi.
Michael sourit.
Michael: Ca va, tu as bien dormie.
Sara hocha la tête.
Sara: Très bien oui et toi.
Michael: J'ai passé une excellente nuit.
Sara lui sourit et aperçut le plateau sur la table de chevet, elle se releva légèrement, posa sa tête sur le torse de Michael et l'entoura de ses bras.
Sara: Tu as préparé le petit déjeuner.
Michael: Oui, j'avais envie de te faire plaisir.
Sara le vit tendre la main pour prendre un objet posé sur le plateau, quand Michael lui donna Sara se rendit compte qu'il s'agissait d'une fleur en origami, elle sourit et le regarda.
Sara: Tu essayes de te faire pardonner.
Michael la regarda étonné.
Michael: Me faire pardonner de quoi ?
Sara se coucha sur lui.
Sara: De ce que tu m'as fait hier soir.
Michael se mit à sourire, et passa ses mains dans le dos de Sara.
Michael: Je te rapelles que c'est toi, qui a voulu jouer à ça.
Sara le regarda et fit une petite moue.
Michael lui prit le visage entre les mains et l'embrassa tendrement.
Quand il se détacha d'elle, il lui dit avec un sourire coquin.
Michael: Et il se trouve que c'est moi, le plus fort à ce petit jeu là.
Sara le regarda surprise.
Sara: Tu crois ça!!!
Michael continua de sourire et hocha la tête.
Michael: Ho oui !!
Sara: Vraiment.
Micahel: Hum hum.
Sara: Très bien.
Michael remarqua que Sara avait un air de défi dans les yeux, elle baissa la tête, au bout de quelques secondes, il sentit les lèvres de Sara sur son torse, il se mit à sourire et lui demanda.
Michael: Qu'est ce que tu fais.
Sara releva la tête et le regarda.
Sara: Je vais te prouver que c'est pas toi le plus fort à ce petit jeu là.
Michael se mit à soupirer en sentant de nouveau les lèvres de Sara sur sa peau.
Michael: Sara j'ai préparé le petit déjeuner.
Sara se mit à rire et continua ses baisers.
Sara: Mr Scofield aurez t-il peur de ne pas être le plus fort tout compte fait.
Michael essaya de retourner Sara mais celle-ci lui attrapa les poignets et les plaqua au dessus de sa tête.
Sara: C'est même pas la peine d'y penser.
Michael soupira et laissa sa tête tomber sur le coussin, tandis que Sara continuait sa torture.


1 heures et demi plus tard, Michael était assis contre le dos du lit, il avait remis son jean que Sara lui avait enlever un peu plus tôt et la regardait, elle assise en face de lui, portant une de ses chemise et mangeant un toast qu'il lui avait préparé, Elle leva les yeux et remarqua qu'il la regardait.
Sara: Qu'est ce qui y a.
Michael: Tu as triché.
Sara secoua la tête.
Sara: Non c'est pas vrai.
Michael la regarda en relevant un sourcil.
Sara: Je n'ai rien fait de plus que toi hier soir.
Michael: Tu m'as mis au supplice.
Sara s'approcha de lui et effleura ses lévres avant de se reculer.
Sara: Et alors qu'elle effet ça fait.
Michael se mordit la lévre.
Michael: Honnêtement ce n'est pas déplaisant.
Sara lui sourit.
Sara: Alors c'est qui le plus fort.
Michael soupira.
Michael: Bon d'accord ça fait 1 partout.
Sara: 1 partout, tu plaisantes là j'espère.
Michael: Non, je crois qu'on est aussi doué l'un que l'autre à ce petit jeu là.
Sara rougit et se mordit la lèvre.
Sara: D'accord va pour 1 partout.
Michael sourit et déposa un baiser sur ses lèvres.
Michael: Tu te régales.
Sara lui sourit en hochant la tête.
Sara: C'est très bon, merci mon coeur.
Sara l'embrassa, puis alla pour se lever, Michael lui prit le bras.
Michael: Tu vas où ?
Sara: Réchauffer mon café, il a refroidi pendant que je te donnais une petite leçon.
Michael rigola et pris la tasse de café.
Michael: Reste là et fini de manger, je vais le faire réchauffer.
Sara se rassit.
Sara: T'es un amour.
Michael lui sourit et commença à partir, Sara le regarda faire et se mordit la lèvre en soupirant.
Sara: Tu sais que ça te fait très bien les jeans.
Michael se retourna et lui demanda.
Michael: Tu es en train de me lorgner ou je rêve.
Sara hocha la tête en se mordant la lèvre.
Michael lui lança un regard faussement outré.
Michael Et tu n'as pas honte.
Sara: Honnêtement, non.
Michael se mit à rire, Sara se leva et s'approcha de lui, il la regarda faire, elle portait une chemise bleue qui lui arriver a mi-cuisse et avait les cheveux ébourriffé, à ce moment là Michael la trouva extrémement désirable, il avala sa salive difficilement quand elle posa ses mains sur son torse, puis elle les vit monter jusqu'à son cou et l'embrassa tendrement. Michael passa sa main libre dans le dos de Sara et la serra contre lui en répondant à son baiser avec plus de fougue après plusieurs secondes Sara cassa le baiser et se recula avec un sourire taquin sur le visage. Michael la regarda en secouant la tête.
Michael: 2-1 c'est ça.
Sara lui fit un grand sourire.
Sara: T'as tout compris mon ange.
Elle s'assit sur le lit et lui lança un regard coquin.
Michael la regarda en fronçant les sourcils.
Michael: Je me vengerais.
Sara sourit.
Sara: Promis.
Michael ferma les yeux.
Michael: J'y crois pas. Tu sais que tu es complétement dingue.
Sara hocha la tête.
Sara: Oui, je le sais. D'ailleurs c'est bien ce qui te plaît chez moi.
Michael: Ca en fait partie, j'avoue.
Il lui sourit et quitta la pièce.
LJ ne se leva qu'en début d'après-midi, il remarqua très vite que Michael et Sara n'arrêtaient pas de se chercher l'un l'autre, il resta à l'appartement encore trop fatigué pour sortir et passa le reste de la journée à les observer en rigolant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Ven 28 Aoû - 22:08

merci pour cette new suite !!!

oula sara montre a mike qu'elle est doué a ce petit jeux la aussi (pourquoi ne pas avoir écrit cette partie )finalement c'est sara qui mene avec 2-1 lool

hate de lire la suite !
Revenir en haut Aller en bas
sara991
4th Kiss
4th Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2324
Age : 25
Localisation : Dans les bracs de Marc Antoine =D (c'était vrai hier ^^)
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Sam 29 Aoû - 0:14

Merci pour la suite

mort de rire michael et sara essai de voir qui c'est le plus for

et pour l'instant c'est sara qui gagne

hate de lire la suite

bisous et bonn soiré
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sarahwaynecallies338.skyblog.com
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Dim 30 Aoû - 22:21

Slt les filles voilà la suite, bonne lecture !!!!


Un peu plus d'une semaine plus tard, les vacances d'été était fini, LJ et Amy reprirent les cours non s'en quelques protestations. Un après-midi où il ne travaillait pas, il alla rendre visite aux enfant du centre. En arrivant il vit le Père Vincent discutait avec une femme, puis il vit Mac venir vers lui.
Mac: Michael!!!!
Michael: Hé salut princesse.
Michael la prit dans ses bras et lui fit un bisous.
Michael: Ca va ?
Mac hocha la tête.
Mac: Oui et toi tu vas bien.
Michael: Je vais très bien.
Mac regarda autour d'elle.
Mac: Sara n'est pas avec toi.
Michael: Non désolé ma puce, elle est au travail, mais c'est promis la prochaine fois elle viendra avec moi.
Mac lui sourit.
Mac: C'est vrai.
Michael: J'ai dit promis, non.
La petite fille hocha la tête.
Michael: Bon alors, qu'est ce que tu veux faire.
Mac: Heu...... tu m'apprends à jouer aux dames.
Michael sourit.
Michael: Aux dames, d'accord.
Ils s'installèrent à une table et commencèrent leur partie, après quelques minutes la petite fille demanda à Michael.
Mac: Dit Michael, tu sais qui c'est la dame avec le Père Vincent.
Michael se retourna et vit la femme qu'il avait vu discuter tu t'as l'heure avec le prêtre. Il regarda Mac.
Michael: Non désoler, je sais pas qui c'est. Ca fait longtemps qu'elle est là.
Mac haussa les épaules.
Mac: Je sais pas, mais ça fait plusieur fois qu'elle vient ici, à chaque fois qu'elle s'en va le Père Vincent n'a pas l'air content.
Michael regarda les deux personnes avant de reporter son attention sur Mac et leur partie de dames.
Pendant ce temps, le Père Vincent discutait avec la dame.
Prêtre: Ecouter Mme Tampes, vous ne pouvez pas faire ça.
Mme Tampes: Vous savez très bien que si, écoutez vous êtes peut-être un prêtre mais moi je suis une assistante sociale et je dois faire se que la loi dit.
Prêtre: Mais vous ne pouvez pas emmener Mac, elle est ici depuis qu'elle a quatre ans, c'est sa maison.
Mme Tampes: Monsieur.
Prêtre: Mon père......
Mme Tampes: Pardon!!!
Prêtre: Vous devez m'appeler "mon père".
Mme Tampes: Je ne suis pas catholique.
Prêtre: Quand même.
La femme lui fit un sourire forcé.
Mme Tampes: Très bien "mon père" vous savez bien que les parents des enfants qui sont ici ont toujours une autorité parentale sur eux, ils les voient assez régulièrement dira t-on. Alors que pour Mac, personne ne connait son père et sa mère n'a pas donné de nouvelle depuis plus d'un an, selon la loi cette enfant est pupille de l'état et doit être envoyé dans un endroit plus adapté.
Prêtre: Plus adapté, vous vous moquez de moi. Vous voulez l'envoyer dans un orphelinat, je ne vois pas en quoi c'est un endroit plus adapté, ici Mac à tous ces répéres, ces amis et on s'occupe très bien d'elle.
Mme Tampes: Ecouter, on a été très gentil de laisser Mac aussi longtemps ici, si son dossier m'avais était remis dés le début, elle serai partie depuis un moment.
Prêtre: Parce que c'est pas vous qui vous en occupiez.
Mme Tampes: Non, c'est une autre assistante sociale beaucoup trop impliqué qui s'en occupé.
Prêtre: Laissez moi deviner, le dossier vous a été confié en début de semaine, c'est pour ça que vous n'arrêtez pas de venir depuis ces derniers jours.
Mme Tampes: Cette petite fille sera très bien là-bas, elle se fera plein d'amis là-bas, et les gens s'occuperont d'elle.
Prêtre: Quand ils auront le temps vous voulez dire.
Mme Tampes: Ya beaucoup de personnes là-bas.
Prêtre: Ne me prenez pas pour un imbécile, je sais très bien comment ça se passe dans ces endroits et pour cause j'y ai passé pas mal de temps avant d'ouvrir ce centre. Ecoutez Mac est une petite fille qui a besoin de beaucoup d'attention, elle n'a que 6 ans mais la vie n'a pas était tendre avec elle, son père est partie avant sa naissance et sa mère a eu beaucoup de problème avec la justice et ramener des gens pas très fréquentable chez elle. Tout cela l'a beaucoup affecté, et elle ne fait pas facilement confiance aux gens. Moi il m'a fallu plus de six mois pour qu'elle veuille bien me parler de se qui lui était arrivé. Il va falloir que vous reussissez à gagner sa confiance, pour qu'elle veuille bien vous suivre, autant vous dire que ce n'est pas encore gagner.
Mme Tampes: Je suis une assistante sociale pas une psychologue pour enfant, alors que cette petite fille soit d'accord ou non elle viendra avec moi et sera placé dans un orphelinat comme le sont tous les enfants qui sont pupilles de l'état, alors je vous conseille de la prévenir au plus vite.
Sur ce l'assistante sociale s'en alla, laissant le père Vincent pensif en regardant la petite fille qui rigolait avec Michael.

Deux heures plus tard, Michael venait de finir de lire un livre à une bande de petites filles pendus à ses lèvres, il regarda autour de lui puis demanda à une femme qui passait.
Michael : Excusez moi, vous savez où est le Père Vincent.
Femme 1: Je crois qu'il est dans son bureau.
Michael: Merci.
Femme 1: Dites moi Michael vous avez fait sensation avec les filles.
Michael: Elles adorent les contes de fées.
Femme 1: C'est plutôt vous qu'elles adorent, elles sont toujours contente de vous voir, surtout Mac.
Michael: Elle est adorable cette petite.
Femme 1: Un peu sauvage tout de même.
Une personne appela la jeune femme.
Femme 1: Je doit y aller. Au revoir.
Michael: En revoir.
La jeune femme s'en alla et Michael partit vers le bureau du prêtre. En arrivant à la porte, il frappa et comme personne ne répondait pas, il entre-ouvrit la porte et regarda dans la pièce. Il vit le Père Vincent au téléphone qui ne semblait pas très content.
Prêtre: C'est ça. En revoir.
Il raccrocha le télephone assez brutalement.
Prêtre: Ce n'est pas vrai.
Michael: Quelque chose ne va pas.
Le prêtre sursotta, et vit Michael.
Prêtre: Michael, tu m'as fait peur.
Michael: Désolé. Je vous dérange.
Prêtre: Non, pas du tout, entre.
Michael ferma la porte et vint s'asseoir en face du prêtre.
Prêtre: Comment tu vas Michael.
Michael: Je vais bien.
Prêtre: Et Sara et LJ.
Michael: Ils vont bien, LJ a repris les cours il y a quelques jours.
Prêtre: Il doit être ravie de retourner à l'école.
Michael: Non LJ lui il préfere les vacances.
Le Père Vincent se mit à rire.
Prêtre: Et entre toi et Sara comment ça se passe.
Michael lui sourit.
Michael: Ca ce passe très bien.
Prêtre: Tant mieux.
Michael le regarda quelques secondes avant de lui dire.
Michael: Par contre, vous ça n'as l'air d'aller.
Prêtre: J'ai connu mieux en effet.
Michael: Qu'est ce qui se passe ?
Le Prêtre regarda Michael avant de baisser la tête.
Michael: C'est si grave que ça.
Prêtre: Ca concerne un des enfants.
Michael: Vous avez des problèmes avec un des parents.
Prêtre: Non avec une assistante sociale.
Michael: La femme que j'ai vu tout à l'heure.
Le prêtre hocha la tête.
Michael: Qu'est ce qu'elle vous veux au juste.
Prêtre: Elle veut emmener Mac.
Michael: Mac mais où elle veut l'emmener, sa mère n'est même plus là.
Prêtre: Justement, étant donné que ça fait plus d'un an qu'elle n'as pas donné signe de vie, Mac est considéré comme pupille de l'état.
Michael: Attendez, ne me dites pas qu'elle veux envoyer Mac dans un orphelinat.
Prêtre: Si!!
Michael: C'est pas vrai. Et vous ne pouvez rien faire pour l'empêcher de faire ça.
Prêtre: Je commence à croire que non.
Michael le regarda et baissa la tête.
Michael: On ne peut pas la laisser aller là-bas.
Le prêtre regarda Michael, celui-ci semblait pensif, le Père Vincent comprit qu'il se rappellait le temps que lui même avait passé dans un orphelinat.
Le soir même, Michael, Sara et LJ avaient fini de dîner et avaient tous ranger. LJ était partit finir ses devoirs, Michael était debout devant une fenêtre et regardait dehors quand Sara arriva derrière lui, elle passa ses bras autour de lui et posa sa tête sur son épaule.
Sara: A quoi tu penses mon coeur.
Michael sortit de ses pensées.
Michael: Excuse moi, tu disais quoi.
Sara se détacha de Michael et vint se placer devant lui.
Sara: Qu'est ce que tu as en tête Michael, tu me sembles ailleurs depuis que tu es rentré.
Michael regarda Sara.
Michael: Je suis allé au centre cet après midi comme je ne travaillais pas.
Sara: Ha ouais, c'est bien, comment va Mac.
Michael: Elle va bien pour l'instant.
Sara: Comment ça pour l'instant.
Michael: Le Père Vincent m'a dit qu'une assistante sociale voulait l'a placé dans un orphelinat.
Sara: Quoi ?? Tu plaisantes.
Michael: Malheureusement non.
Sara: Mais elle a droit de faire ça.
Michael: Il semblerait que oui, sa mère n'est pas revenue la voir depuis plus d'un an, donc l'état considére qu'elle l'a abondonner, et l'assistante sociale veut l'a placé.
Sara: Il y a sûrement une autre solution.
Michael: J'en sais rien , tous ce que je sais c'est que Mac ne supportera pas d'aller dans un orphelinat. Elle est assez timide comme enfant et ne fait pas facilement confiance aux gens, la première fois que je l'ai vu au centre, elle était toute seule dans un coin et refusé de parler à qui que ce soit.
Sara: Un jour le Père Vincent m'a dit que c'est grâce à toi qu'elle était moins réserver. Que c'était à toi qu'elle avait parlé en premier.
Michael: Oui je suis allé la voir et je ne sais pas pourquoi à moi, elle m'as parlé.
Sara: Elle a sut qu'elle pouvait te faire confiance.
Michael lui sourit légèrement.
Michael: Ouais.
Sara: Cette assistante sociale elle peut rien faire d'autre.
Michael: D'après le Père Vincent elle n'en n'a pas tellement envie,on ne peut pas dire qu'elle soit très conciliante selon lui.
Sara: Et si tu demandais conseil à l'assistante sociale qui c'est occupé du dossier d'LJ, elle aurait peut-être une autre solution. Enfin en espèrant que ce ne soit pas la même.
Michael: Non j'ai vu la fameuse assistante sociale et ce n'est pas Melle Sedrati. Mais tu as raison je vais l'appeler qui c'est peut-être qu'elle trouvera une meilleure solution elle.
Sara: Ouais.
Elle passa une main sur la joue de Michael.
Sara: Ne t'inquiète pas Michael, on va tout faire pour empêcher qu'elle mette Mac dans un orphelinat.
Michael la regarda et la prit dans ses bras.
Michael: Je me demande ce que je ferai sans toi.
Sara: Tu aurais passé la nuit planté devant cette fenêtre.
Michael lui sourit.
Michael: Oui sûrement, heureusement que tu es là.
Sara lui sourit et déposa un baiser sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Mar 1 Sep - 21:39

Voilà la suite, bonne lecture !!


Quelques jours plus tard, Michael était assis à son bureau et travailler sur la conception d'un nouvelle immeuble quand son téléphone sonna, il décrocha.
Michael: Allo, oui..........quand............dans une heure d'accord.
Une heure plus tard Michael frappa à une porte puis entendit quelqu'un de lui d'entrer, il s'éxecuta, ouvrit la porte et entra dans la pièce. Une jeune femme était assise derrière son bureau, elle leva la tête en entendant la porte se refermer.
Michael: Bonjour Melle Sedrati.
Melle Sedrati: Mr Scofield, venez vous asseoir.
Michael s'avança et s'assit en face de la jeune femme.
Melle Sedrati: Comment va votre neveu.
Michael: Il va bien.
Melle Sedrati: Et tous se passe bien, il n'y a pas de problème.
Michael: Aucun problème, il a reprit les cours et on a tous repris notre petit train-train quotidien.
Melle Sedrati: Tant mieux. Bon j'ai consulter le dossier de la petite Mackenzie Roberts comme vous me l'avez demander.
Michael: Et alors, vous croyez que vous pouvez faire quelques chose.
Melle Sedrati: Et bien...
La jeune femme regarda un dossier qui se trouver sur son bureau.
Melle Sedrati: Mme Tampes, l'assistante sociale qui s'occupe de son dossier semble bien décider à la placer dans un orphelinat.
Michael: Mac ne supportera jamais d'aller dans un endroit pareil.
L'assistante sociale regarda Michael quelques secondes.
Melle Sedrati: Je peux vous poser une question Mr Scofield.
Michael: Bien sûre.
Melle Sedrati: Comment vous connaissez cette enfant.
Michael sourit légérement.
Michael: Je connais le Père Vincent depuis que je suis enfant, je fesais pas mal de bénévola, quand il a ouvert le centre il m'en a parlé parce qu'il savait que j'avais envie d'aider les enfants ayant des problèmes familiaux, environ deux ans après la mère de Mac à commencer à venir la déposer au centre de temsp en temps, elle avait environ 3 ans mais était assez réserver et timide voir sauvage, elle se mêlait jamais aux autres enfants et puis un peu moins d'un an après sa mère l'a déposer un après midi, mais ne l'a plus jamais ramener chez elle, elle venait la voir de temps en temps jusqu'a ce qu'il y a un an. Depuis on ne l'a plus revue. Moi la première fois que je l'ai vu, elle se cacher de tous le monde, elle ne parlait à personne et refuser presque qu'on l'approche, je suis allé la voir et je ne sais pas pourquoi, elle est venu directement dans mes bras et après elle a refusé de me lacher, de là à chaque fois que je vais au centre, elle vient me voir et depuis elle c'est fait pleins d'amis. Elle se sent chez elle au centre et tous le monde prend soin d'elle, si cette femme l'a place dans un orphelinat, elle pensera que c'est parce qu'on ne veut plus d'elle là-bas et se renfermera à nouveau sur elle-même.
Melle Sedrati: Je comprend mieux pourquoi vous m'avez demandé de l'aide, vous êtes très attaché à cette petite.
Michael: Oui je l'aime beaucoup.
La jeune femme lui sourit.
Michael: Vous croyez que vous pouvez faire quelque chose.
Elle regarda Michael quelques secondes.
Melle Sedrati: Il y a peut-être une solution.
Michael: Je vous écoute.
Melle Sedrati: On pourrai essayer de placer Mac dans une famille d'accueil.
Michael: Vous croyez que Mme Tampes en trouvera une.
Melle Sedrati: Non, elle ne se donnera même pas la peine d'en chercher une..........
Michael: Alors comment on peut faire.
Melle Sedrati: Je vais reprendre le dossier de cette enfant.
Michael la regarda surpris.
Michael: Vous pouvez faire ça.
Mele Sedrati: Par chance, j'ai des relations haut placés et il se trouve que Mme Tampes semble être assez présser de fermer ce dossier, alors je vais le reprendre, en plus il se trouve que je connais plusieurs famille d'accueil, je vais les contacter. En attendant elle pourra rester au centre du Père Vincent.
Michael: Je vous remercie Melle Sedrati.
Melle Sedrati: Vous n'avez pas à me remercier je ne fais que mon travail.
Le téléphone de la jeune femme se mit à sonner, elle décrocha.
Melle Sedrati: Allo.....oui.....je vous fait patienter une minute.
Elle regarda Michael.
Melle Sedrati: Désolé c'est important.
Michael: Y a pas de mal je dois retourner au bureau de toute façon.
Melle Sedrati: Je vous tiens au courant pour la petite Mackenzie.
Michael qui c'était levé, lui serra la main.
Michael: Je vous remercie. Bonne journée.
Melle Sedrati: Bonne journée Mr Scofield.
Michael sortit de la pièce et retourna à son bureau.
Dés qu'il rentra à l'appartement, il raconta l'entrevu qu'il avait eu avec Melle Sedrati à Sara, puis passa un coup de fil au Père Vincent, celui-ci avait déjà eu un appel de l'assistante sociale qui le prevenait de ce qu'elle comptait essayer de faire, ce qui avait donné espoir au Prêtre.
Trois jours plus tard, Michael et Sara allèrent au centre, ils virent le Père Vincent assis à une table, ils s'approchèrent de lui.
Michael/Sara: Bonjour.
Le prêtre se tourna vers eux.
Prêtre: Ho bonjour vous deux.
Michael: Qu'est ce que vous faites assis là.
Prêtre: Je regarde Mac et son éventuel famille d'accueil.
Sara: Comment ça se passe.
Prêtre: Honnêtement pas très bien c'est la troisième famille d'accueil qui vient et c'est toujours la même chose, Mac refuse de parler.
Michael: Elle ne dit rien.
Prêtre: Non pas un mot, regarde toi même.
Michael et Sara s'installèrent à côté du Père Vincent et regardèrent la petite Mac, il y avait un couple avec un enfant à côté d'elle qui lui parlait mais la petite fille ne semblait pas décidé à ne pas ouvrir la bouche.
Prêtre: Ca fait une heure qui sont là et qu'il essaye de la faire parler mais rien à faire, elle ne veut pas parler. Honnêtement je pensais que cette solution avait une chance d'aboutir, mais je commence à croire que c'est peine perdu.
Michael et Sara échangèrent un regard.
Le couple qui parlait avec Mac s'aprocha du Père Vincent.
Prêtre: Alors.
Père: Ca a l'air d'être une très gentille enfant mais elle refuse de parler.
Mère: On essayera de repasser la voir, mais si elle ne veut pas parler, on pourra rien faire, c'est déjà pas facile de recueillir un enfant mais si il refuse de parler c'est encore plus compliquer. Je suis désolé.
Prêtre: Je comprend très bien.
Couple: Au revoir.
Prêtre: Au revoir.
Le coulple s'en alla, le Père Vincent regarda Michael et Sara.
Prêtre: Sincérement je ne sais pas quoi faire.
Michael et Sara le regardèrent compatissant, ils regardèrent la petite fille puis Sara leur dit.
Sara: Je vais la voir.
Michael: D'accord.
Sara se leva et s'approcha de la petite fille. Dés qu'elle l'a vu un sourire apparu sur le visage de Mac.
Mac: Sara.
Sara: Bonjour princesse.
Michael et le Père Vincent firent Mac aller dans les bras de Sara et lui faire un calin.
Michael: Je comprend pas.
Prêtre: De quoi.
Michael: Elle lui parle à Sara, elle lui fait même des calins. Je me souviens la première fois qu'elle l'a vu c'est même elle qui m'a demandé à lui parler alors pourquoi elle ne parle pas aux autres.
Prêtre: Tu oublie un détail Michael.
Michael: Lequel.
Prêtre: C'est avec toi qu'elle est venue.
Michael: Et alors.
Prêtre: Et alors c'est toi la première personne à qui elle a parlé, la première personne à qui elle a fait confiance alors quand elle a sut que c'était toi qui avait emmener Sara, elle sait sûrement dit qu'elle ne pouvait que lui faire confiance.
Michael: Vous croyez que si je n'avais pas été là, elle ne lui aurai pas parler.
Le prêtre haussa les épaules.
Prêtre: J'en sais rien mais une chose est sûre Mac l'adore et ça même si tu n'est pas là.
Michael sourit et regarda Sara et Mac qui parlaient toute les deux, la petite fille était sur les genoux de Sara et celle-ci lui caresser les cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Mar 1 Sep - 21:41

Le soir même, Michael et Sara étaient couchés, Sara avait la tête posé sur le torse de Michael quand elle l'entendir soupirer. Elle releva la tête et le regarda.
Sara: A quoi tu penses ?
Michael: A Mac, je sais vraiment plus quoi faire faire là, je suis a cours d'idées. Elle t'as dit pourquoi elle refusait de parler.
Sara: Elle en a pas envie.
Michael sourit.
Sara: Elle n'a que six ans mais c'est dingue à qu'elle point elle est méfiante envers les gens.
Michael: Oui a cause de ça, je craint qu'on ne puisse pas la placé dans une famille d'accueil.
Sara: Y a une solution pour ton Michael.
Michael lui passa une main dans les cheveux.
Michael: J'espère.
Sara reposa sa tête sur le torse de Michael et resta pensive.
Sara: On va trouver une solution.
Au milieu de la nuit, Michael se reveilla, il sentit tous de suite que quelques choses lui manqué, il ouvrit les yeux mais ne trouva pas Sara , il regarda autour de lui quelques secondes avant de sortir du lit, puis de la pièce. Il alla voir dans la cuisine, la salle de bain puis le salon mais ne la trouva pas, après quelques secondes il remarqua que la porte de son bureau était ouverte, il s'avança et quand il regarda à l'intérieur de la pièce, il vit Sara se tenant debout devant la baie vitrée, elle semblait songeuse. Michael s'approcha d'elle et l'appella doucement.
Michael: Sara.
Elle sortit de ses pensées et se tourna vers Michael.
Sara: Qu'est ce que tu fais debout.
Michael la regarda en souriant.
Michael: Je pourrais te poser la même question.
Elle sourit et regarda de nouveau dehors.
Sara: J'arrivais pas à dormir.
Michael l'enlaça par derrière et passa ses bras autour d'elle.
Michael: Tu aurais dû......
Sara: Je ne voulais pas te réveiller.
Michael: Ca ne m'aurais pas déranger.
Sara sourit et se colla un peu plus contre lui.
Sara: Et toi pourquoi tu es debout.
Micahel lui déposa un baiser sur la tempe.
Micahel: Je me suis réveiller et tu n'étais pas là, alors je me suis inquièter.
Sara se retourna et se retrouva dans les bras de Michael.
Sara: Tu es vraiment incorrigible toi.
Michael: Tu sais bien que je peux pas m'empêcher de m'inquièter.
Sara secoua la tête et l'embrassa tendrement, Michael passa sa main sur le visage de Sara en la regardant amoureusement.
Michael: Dis moi ce qui t'empêche de dormir.
Sara: Pas grand chose je réflechissais.
Michael: A quoi ?
Sara: A la situation de Mac.
Michael: Et alors tu as trouvé une solution.
Sara le regarda quelques secondes puis répondit.
Sara: Peut-être.
Michael la regarda intrigué.
Michael: Vraiment.
Sara hocha la tête.
Michael: Et c'est quoi.
Sara se détacha de lui et vint s'asseoir sur le bureau de Michael, celui-ci la regarda intrigué.
Sara: J'ai bien réfléchie et si Mac ne parle pas avec les familles qui vienne la voir c'est parce qu'elle ne les connait pas.
Michael: Oui je pense aussi, mais je vois pas ou tu veux en venir.
Sara: Et si on essayait de la mettre chez une famille qu'elle connait.
Michael: C'est une bonne idée mais sincérement je ne vois pas chez qui elle pourrait aller.
Sara baissa la tête quelques secondes avant de le regarder à nouveau.
Sara: Pourquoi pas chez nous.
Michael la regarda surpris.
Michael: Attends tu es sérieuse là.
Sara hocha la tête.
Sara: Ouais. Elle te connais depuis un moment, elle a confiance en toi, et en plus elle t'adore.
Michael: Moi aussi je l'adore.
Sara: Justement, honnêtement je vois pas ce qui mous empêcherai de l'accueillir ici.
Michael: Tu te rend compte de ce que tu es entrain de me dire Sara, tu propose qu'on devienne la famille d'accueil de Mac, c'est pas une décision à prendre à la légère tu le sais.
Sara le regarda.
Sara: Oui je sais mais tu vois plus j'y pense et plus je me dit que c'est la meilleur solution, en tout cas en attendant, si par la suite, elle se montre moins réserver et qu'une famille décide de l'adopter ça serai génial pour elle, mais pour l'instant je crois que le fait qu'elle vienne vivre avec nous serai la meilleur chose à faire, en plus elle pourrait aller à l'école.
Michael regarda Sara avec insistance.
Michael: Je vois que tu y as bien réfléchis.
Sara lui sourit.
Sara: Ca fait des heures que ça me trotte dans la tête.
Les deux amoureux se regardèrent plusieurs secondes avant que Sara ne lui dise.
Sara: Alors qu'est ce que t'en penses !
Michael baissa les yeux.
Michael: J'en pense que.......
Il releva les yeux vers Sara.
Michael: Je vais en parlait à l'assistante sociale.
Un grand sourire apparu sur le visage de Sara.
Sara: C'est vrai !!!
Micahel hocha la tête.
Michael: Oui, c'est toi qui a raison, Mac nous connait et elle nous fait confiance alors je ne vois pas pourquoi, on ne la prendrai pas avec nous.
Sara lui sauta dans les bras et l'embrassa.
Michael: T'es géniale.
Michael sourit.
Michael: T'emballe pas Sara, c'est pas sûre qu'ils veulent bien la laisser venir vivre avec nous.
Sara: Oui je sais mais on va essayer.
Michael: Ouais dés demain on en parle à LJ et après j'appelerai l'assistante sociale.
Sara hocha la tête.
Sara: Tu sais que je t'aime toi.
Elle posa ses mains sue les joues de Michael et l'embrassa, quand elle se détacha de lui Michael se mit à rire.
Sara: Qu'est ce qui y a ?
Michael: Rien j'en profite parce que je sens que dans quelques secondes, tu vas beaucoup moins m'aimais.
Sara le regarda en fronçant les sourcils.
Sara: Pourquoi tu dis ça.
Michael: Parce que c'est toi qui va en parler à LJ.
Sara: Quoi ? Pourquoi ça serai moi je te rappelles que c'est toi son oncle.
Michael lui sourit.
Michael: Oui mais c'est toi qui a eu l'idée alors c'est toi qui va lui en parler.
Sara secoua la tête.
Sara: Non Michael, je préfere que ce soit toi qui lui dise.
Michael regarda la jeune femme quelques secondes, celle-ci ne semblait pas rassuré.
Michael: Ne me dit pas que la réaction d'LJ t'effraie.
Sara: Comme tu l'as dit tu t'as l'heure, ce qu'on veut faire c'est pas rien. Alors je crois que ça serai mieux si c'était toi qui lui en parler.
Michael: Pas moi.
Sara: Michael toi tu es son oncle, alors que moi........
Michael: Alors que toi quoi ?
Sara baissa la tête, Michael la regarda.
Michael: Tu sais Sara si LJ ne te considérais pas comme un membre de sa famille, jamais il n'aurais pris ta défense l'autre fois au restaurant.
Sara releva la tête et regarda Michael.
Michael: Je sais que pour toi LJ est ton neveu, mais tu vois je sais aussi que pour lui tu es sa tante.
Sara se mit à sourire, Michael posa son front contre le sien.
Michael: Alors tu vois l'excuse sur le fait que c'est moi qui doit lui dire parce que je suis son oncle, elle est pas valable.
Sara se mit à rire.
Sara: D'accord, c'est moi qui lui en parlerai.
Michael: Ne t'inquiètes pas, tous ce passera bien.
Sara hocha la tête, et se serra contre lui.
Michael: Tu m'aimes toujours autant.
Sara: Non.
Michael lui dit surpris.
Michael: Non ?
Sara se détacha de lui et le regarda.
Sara: Non je t'aime encore plus.
Michael sourit et l'embrassa.
Sara: Tu as eu peur.
Michael: Honnêtement pendant une seconde j'ai flippé.
Sara se mit à rire et déposa de petits baisers sur le visage de Michael.
Sra: Tu n'as pas à avoir peur mon ange, je ne pourrai jamais cessé de t'aimer.
Michael la regarda, ses yeux briller.
Michael: Je t'aime.
Il l'embrassa tendrement après quelques secondes il cassa le baiser.
Michael: On retourne se coucher.
Sara hocha la tête.
Sara: Oui.
Les deux amoureux retournèrent dans leur chambre, quand Michael se rallongea, Sara qui fermer la porte l'entendit soupirer.
Sara: Qu'est ce qui y a.
Michael: Je crois que je ne pourrai jamais me rendormir.
Sara le regarda, elle s'approcha du lit, puis monta dessus et se plaça à califourchon sur les jambes de Michael, et lui dit en l'embrassant dans le cou.
Sara: Tu sais quoi, moi non plus je crois que je pourrai pas me rendormir.
Sara se recula pour voir la réaction de son amant.
Il la regardait avec un léger sourire en coin.
Michael: Vraiment.
Sara hocha la tête.
Sara: Ouais.
Michael: Dans ce cas.
D'un coup Sara se retrouva sur le dos, Michael venait de la faire basculer en arrière Sara éclata de rire. Elle passa ses bras autour de son cou et le rapprocha d'elle.
Sara: Qu'est ce que vous avez en tête Mr Scofield.
Michael: Ca vous allez vite le découvrir Melle Tancredi.
Il prit possession de ses lèvres et l'embrassa avec fougue, les rires de Sara se transformèrent rapidement en gémissement de plaisir.

Quelques heures plus tard, Michael et Sara étaient assis autour de la table de la cuisine et buvaient un café quand LJ entra dans la pièce.
Michael et Sara: Salut LJ.
L'adolescent les regarda avec de petits yeux.
LJ: Ouais salut.
Michael: Tu as pas l'air en forme.
LJ: Je viens de me réveiller. Par contre vous ça a l'air d'aller, je sais pas comment vous faites pour être en aussi bonne forme dés le matin.
Michael et Sara se regardèrent en souriant.
Sara: Ca fait un moment qu'on est réveillé.
LJ les regarda, les deux amoureux avaient un lèger sourire sur le visage, mais étant encore endormi LJ ne nota pas et ne fit aucune réfléxion.
Michael: Tu veux que je te prèpare ton petit déjeuner.
LJ hocha la tête.
LJ: Ouais ça serai gentil.
Michael se leva et prépara le petit déjeuner d'LJ tandis que lui prenait une chaise pour s'asseoir, Sara le regarda faire et lui tendit une tasse de chocolat chaud.
LJ: Je ne pourrai pas plutôt avoir un café.
Sara le regarda en relevant un sourcil.
LJ: Non tu as raison un chocolat chaud c'est très bien.
LJ prit la tasse.
LJ: Merci Sara.
Elle lui sourit, puis Michael déposa une assiette devant LJ, celui ci commença à manger après avoir remercier son oncle, Michael retourna s'asseoir près de Sara.

Après avoir fini de déjeuner, LJ allait partir se changer quand Michael lui dit.
Michael: Attends LJ, on doit te parler de quelques choses.
Le jeune homme les regarda l'un après l'autre.
LJ: Je vous écoute.
Michael: Tu te rappelles qu'on t'avais parlé de Mac.
LJ: La petite fille que vous allez voir au centre.
Michael: Oui c'est elle.
LJ: L'assisatnte sociale a réussit à lui trouver une famille d'accueil.
Michael regarda Sara.
Sara: Oui et non en faite.
LJ: Comment ça.
Sara: Et bien des familles sont venues la voir mais comme elle ne les connait pas, Mac n'a pas voulu leur parler.
LJ: C'est sûre que dans ses conditions, ça doit pas être facile.
Sara: Etant donné que c'est une enfant assez réserver et méfiante envers les autres ça ne facilite pas vraiment les choses en effet.
LJ: Et alors quelqu'un a trouver une solution.
Michael: On peut dire ça oui.
LJ: Tant mieux alors.
LJ les regarda.
LJ: Pourquoi j'ai l'impression que cette solution va me concerner d'un coup.
Il regarda Michael mais c'est Sara qui répondit.
Sara: Peut-être parce que ça va être le cas.
LJ la regarda.
Sara: En faite étant donné que Mac nous connais bien, je me suis dit que la meilleur solution serai peut-être qu'on la prenne avec nous.
LJ: Votre idée en faite c'est qu'elle vienne vivre avec nous.
Sara: Non c'est que la mienne en faite.
LJ regarda Sara, il remarqua qu'elle ne semblait pas très à l'aise, et qu'elle regardait Michael du coin de l'oeil.
LJ regarda son oncle.
LJ: Laisse moi deviner, c'est Sara qui a eu l'idée alors tu lui a dit que c'était à elle de m'en parler.
Michael se mit à sourire, LJ regarda Sara.
LJ: Alors si je comprend bien ton idée, ça serai qu'on devienne la famille d'accueil de Mac c'est ça.
Sara hocha la tête.
Sra: Tout à fait.
LJ les regarda.
LJ: Waouh!! C'est pas rien ce que vous voulez faire.
Sara: Je sais et c'est pour ça que je t'en parle.
LJ: Vous vouliez savoir ce que j'en pensais c'est ça.
Michael: On n'est pas sûre que ça pourra se faire, il faut demander à l'assistante sociale, déposer un dossier et que les services sociaux soit d'accord mais en effet si ça se fessait on aimerai bien savoir ce que tu en penses.
LJ les regarda pendant de longues minutes sans rien dire, ce qui ne rassura pas Sara puis il finit par répondre.
LJ: Donc si tous se passe bien et que les services sociaux l'accepte, une petite fille de six ans viendrai vivre avec nous.
Michael: Oui tu as tout compris et puis ça te fera l'occasion de la rencontrer, tu verras elle est adorable.
LJ regarda Sara.
LJ: C'est pas une mauvaise idée que tu as eu.
Sara lui sourit.
Sara: C'est vrai, ça ne t'ennuierai pas si elle venait ici pendant quelques temps.
LJ: Non pas du tout, ça pourrai être sympa d'avoir une enfant à la maison.
LJ les regarda avec un sourire taquin.
LJ: Et puis, ça me donnera l'occassion de m'habituer en attendant d'avoir un cousin ou une cousine.
Sara se mit à rougir.
LJ: Bon elle a déjà six ans donc je devrais attendre que vous vous décidiez à faire un bébé pour apprendre à changer les couches et à donner le biberon, mais ça changera et ça mettra encore plus d'ambiance.
Sara lui sourit.
Michael: T'es gentil de le prendre comme ça.
LJ: Attends vous essayez d'aider une petite fille pour ne pas qu'elle soit envoyer dans un orphelinat, je vais quand même pas vous mettre des batons dans les roues.
Michael lui sourit.
Michael: Par contre, je ne te savais pas cette fascination pour les bébés.
LJ: Qu'est ce que tu veux, je suis fils unique c'est dur de grandir sans frère et soeur.
Sara: Il a raison c'est pas drôle tous les jours.
LJ lui sourit.
LJ: C'est vrai, et comme je n'aurais jamais de frères et soeurs, je me console en me disant que j'aurais des cousins et cousines. Par contre si je pouvais en avoir un avant de finir le lycée, histoire que je puisse en profiter un peu ça m'arrangerai.
Sara et Michael se regardèrent, puis le regardèrent.
Michael: Et tu préferes quoi un garçon ou une fille en premier.
LJ: Peu importe.
Michael regarda Sara.
Michael: Non mais tu l'entend.
Sara hocha la tête et regarda LJ.
Sara: D'abord qui te dis qu'on veut des enfants.
LJ la regarda en souriant.
LJ: C'est pas parce que je me trouve pas dans la même pièce que vous quand vous parlez que je n'entend pas ce que vous dîtes.
Sara se mit à sourire.
LJ: Bon allez je dois aller me préparer, vous me tenez au courant pour Mac.
Sara: Bien sûre.
LJ sortit de la cuisine.
Michael: Tu vous y avait pas de raison d'avoir peur.
Sara lui sourit.
Sara: Il est vraiment génial.
Michael: Ouias, bon maintenant ils nous restent plus qu'à en parler à l'assistante sociale, je vais aller la voir ça sera mieux que de l'appeller.
Sara: Dans ce cas je viendrai avec toi.
Michael: D'accord.
Il regarda Sara.
Michael: Tu fais quoi à l'heure du déjeuner.
Sara: Je vais avec toi voir l'assistante sociale.
Elle lui avait dit ça avec un grand sourire.
Michael: Le rendez-vous est pris alors.
Sara se leva, vint s'asseoir sur les genoux de Michael et l'embrassa tendrement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Mar 1 Sep - 21:59

merci pour toutes les suites !!!!!!!!!

ils ont décidé de prendre mac et aprés tu nous ecrit pas la scène hot ??!!pas juste Sad

c'est sara qui en parler a lj et mike va aller voir l'assistante social

hate de lire la suite !!!!
Revenir en haut Aller en bas
sara991
4th Kiss
4th Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2324
Age : 25
Localisation : Dans les bracs de Marc Antoine =D (c'était vrai hier ^^)
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Mer 2 Sep - 15:57

Merci pour la suite

elle et super

j'espere qui vont avoir la garde de mac ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sarahwaynecallies338.skyblog.com
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Mer 2 Sep - 19:00

Slt les filles voilà la suite, bonne lecture !!!!


Pendant la matinée, Melle Sedrati, l'assistante sociale passa au centre pour voir la petite Mac, en arrivant elle croisa le Père Vincent.
Prêtre: Bonjour Melle Sedrati.
Melle Sedrati: Bonjour.
Prêtre: Vous venez voir Mac je présume.
Melle Sedrati: Oui j'ai appris qu'elle avait parler à aucune famille qui était venue la voir, alors j'ai décidé de venir lui parler pour lui expliquer la situation.
Prêtre: La situation, mais quelle situation.
Melle Sedrati: Je vais faire tous ce que je peux, mais si Mackenzie refuse de parler donc de créer des liens avec une famille d'accueil, je ne pourrai pas empêcher qu'on l'envoye dans un orphelinat. Je suis désoler.
Prêtre: Je comprend tout à fait, votre position ne doit pas être facile.
Melle Sedrati: Pas vraiment non, mais bon. Vous pouvez me dire où est Mackenzie.
Prêtre: Elle doit être en train d'essayer de lire un livre dans le fond de la pièce , ou alors sur son lit.
Melle Sedrati: Elle lit des livres à son âge.
Prêtre: Pas n'importe quels livres, ceux que Michael lui a lue avant.
L'assistante sociale se mit à rire.
Melle Sedrati: Il s'entend bien avec elle, n'est ce pas.
Prêtre: C'est sa petite protégée, il faut pas y toucher.
Melle Sedrati: Je vois. Et pour elle, vous savez comment elle le voit exactement.
Prêtre: Michael est la première personne ici qu'elle a laissé s'approcher d'elle. Quoi qu'il lui dise, il le fait, chaque promesse qui lui a fait, il les as tenue. Et elle fait toujours tous ce qu'il lui demande. Et puis surtout il prend soin d'elle et s'en occupe, en faite je crois qu'elle le considére un peu comme......
Le Père Vincent regarda Melle Sedrati.
Melle Sedrati: Comme un père.
Le prêtre hocha la tête.
Prêtre: Ils ont vraiment un lien fort et particulier tous les deux. Qui d'ailleurs aurai pu être mis à rude épreuve mais ça n'as pas été le cas.
Melle Sedrati: Comment ça ?
Prêtre: Quand Michael est revenu après....
Melle Sedrati: Je sais où il était.
Il lui sourit.
Prêtre: Quand il est revenu, il n'est pas revenu seul, il avait emmené quelqu'un avec lui, ce qu'il n'avait jamais fait avant. Honnêtement je craigniait que Mac soit jalouse et en veuille à Michael, vous savez comment sont les petites filles à cette âge là, mais ça n'as pas été le cas bien au contraire, elle s'entend même très bien avec Sara. D'ailleurs elle vient même voir Mac sans Michael et Mac est toujours ravie de la voir.
Melle Sedrati: Avec eux Mac a un peu l'impression d'avoir des parents.
Prêtre: C'est un peu ça, je crois oui.
L'assisatnte sociale réflechit quelques instant ce que remarqua le Père Vincent, après quelques minutes, il finit par lui demandé.
Prêtre: Vous voulez que je vous emmene voir Mac.
La jeune femme sortit de ses pensées.
Melle Sedrati: Oui je veux bien, par contre je ne suis pas sûre qu'elle veuille bien me parler, ça vous derangerai de rester étant donné que vous elle vous connait, elle se renferme peut-être moins.
Prêtre: Bien sûre.
Melle Sedrati: Merci.
Le prêtre et l'assistante sociale allèrent voir Mac, ils la trouvèrent allonger sur le ventre sur son lit entrain de feuilleter un livre.
Prêtre: Mac.
La petite fille releva la tête et vit le Père Vincent accompagné de une jeune femme. Elle s'assit sur son lit en croisant les jambes. Le Père Vincent s'approcha d'elle.
Prêtre: Mac, tu te rappelles de Melle Sedrati, elle est venue te voir il y a quelques jours.
La petite fille hocha la tête, l'assistante sociale s'assit à côté d'elle sur le lit, Mac se recula légèrement. La jeune femme la regarda avec un sourire mais Mac ne lui souriait pas.
Melle Sedrati: Bonjour Mac.
Elle lui répondit tous bas.
Mac: Bonjour.
Melle Sedrati: Tu te rappelles pourquoi je suis venue te voir la dernière fois.
Mac: Vous voulez me faire partir d'ici.
La jeune femme la regarda puis se tourna vers le Père Vincent.
Mac: Mais moi je veux pas partir, je veux rester ici.
Melle Sedrati: Ca je le sais oui mais tu ne peux pas.
Mac: Pourquoi !
Melle Sedrati: Tu as bien vu que tout les enfants qui sont ici, leurs parents vienne les voir, alors que toi....
Mac: Moi j'ai pas de parents.
Melle Sedrati: Si tu as une maman.
Mac secoua la tête.
Mac: Non, j'ai pas de maman, elle est partit et elle reviendra pas.
L'assistante sociale regarda la petite fille attristé, l'enfant était assez mature pour son âge.
Melle Sedrati: Dis moi Mac tu sais ce que c'est la loi.
Mac: C'est des phrases écrite dans de gros livres et qu'on doit respecter sinon on est puni.
La jeune femmela regarda étonné.
Melle Sedrati: Comment tu sais ça.
Mac: C'est Michael qui me l'a dit.
Melle Sedrati se mit à sourire.
Mac: Pourquoi c'est pas ça.
Melle Sedrati: Si, si c'est bien ça. Tu vois la loi dit que les enfants qui n'ont pas de parents pour s'occuper d'eux doivent être placés dans ce qu'on appelle un orphelinat.
Mac: C'est quoi un orphelinat.
Melle Sedrati: C'est un endroit où les enfants qui n'ont plus de papa ni de maman vont, ils vivent ensembles et sont élevés par des gens qui travaille là-bas. Il y a des régles à respecter.
La petite fille regarda le Père Vincent.
Mac: C'est pas comme ici.
Prêtre: Non.
Des larmes commencer à couler sur les joues de l'enfant, elle secouait la tête.
Mac: Je ne veux pas aller là-bas.
Melle Sedrati: Je ne veux pas non plus que tu y ailles, tu peux me croire, et c'est pour ça que des gens sont venues te voir, ils proposés de te prendre pour que tu ailles vivre avec eux.
Mac s'essuya les joues.
Mac: Mais je les connais pas ces gens là moi.
Melle Sedrati: Oui je sais. Tu préfererai aller chez quelqu'un que tu connais.
La petite fille regarda le prêtre puis hocha timidement la tête.
Melle Sedrati: D'accord. Et tu penses à quelqu'un.
Mac les regarda et baissa la tête.
Mac: Ce n'est pas possible.
Melle Sedrati: Si on essaye pas, on ne peut pas savoir.
Elle releva la tête et regarda l'assisante sociale.
Melle Sedrati:: Dis moi, chez qui tu aimerais aller vivre.
Mac regarda le Père Vincent qui lui sourit.
Prêtre: Si tu as une idée, dit lui Mac tu ne risque rien.
Elle regarda Melle Sedrati qui lui souriait aussi.
Mac: Michael et Sara. J'aimerai bien vivre avec Michael et Sara.
Melle Sedrati: Et je pourrai savoir pourquoi eux.
Mac: Parce que je l'ai connait, qu'ils sont gentils avec moi et que je les aime vraiment beaucoup.
Melle Sedrati: Très bien.
Mac: Qu'est ce que vous allez faire.
L'assistante sociale c'était levé.
Melle Sedrati: Je vais leur en parler.
Mac: C'est vrai.
La jeune femme hocha la tête, Mac se mit à sourire pour la première fois depuis de la conversation.
Melle Sedrati: Merci d'avoir bien voulu me parler Mac.
La petite fille se mit à rire.
Mac:Au revoir.
Melle Sedrati: Au revoir.
La jeune femme et le prêtre quittèrent la pièce, tandis que Mac reprenait le livre qu'elle avait dans les mains quelques minutes plus tôt et que Michael lui avait apporter.


A l'heure du déjeuner, Michael était passé chercher Sara au dispensaire, celle-ci avait prévenue ses collégues qu'elle ne serai peut-être pas revenue a l'heure. Ils allèrent aux bureaux des services sociaux, et demandèrent à voir Melle Sedrati, par chance elle n'était pas partit déjeuner, la secrétaire leur demanda si ils avaient pris rendez-vous.
Secrétaire: Vous aviez pris rendez-vous.
Michael: Non on avait pas de rendez-vous.
Secrétaire: Je vais essayer de la joindre mais a cette heure là, je ne suis pas sûre qu'elle vous reçoive.
La secrétaire prit son téléphone, elle composa un numéro, puis regarda Michael.
Secrétaire: Vous êtes Monsieur.
Michael: Scofield.
Secrétaire: Melle Sedrati, un certain Mr Scofield voudrait s'entretenir avec vous. Très bien.
Elle raccrocha et regarda Michael et Sara.
Secrétaire: Vous pouvez y aller.
Sara: Merci.
Ils partirent vers le bureau de l'assistante sociale.
Quand ils arrivèrent devant la porte, Michael et Sara se regardèrent, puis Michael frappa, une voix leur dit d'entrer, ils ouvrirent la porte et entrèrent dans la pièce.
Michael: Bonjour Melle Sedrati.
Melle Sedrati: Bonjour.
Micahel: Je vous présente Sara.
L'assistante sociale lui serra la main.
Melle Sedrati: Je rencontre enfin la fameuse Sara.
Sara lui sourit.
Sara: Bonjour.
Melle Sedrati: Asseyez vous.
Sara er Michael s'asseyèrent en face de la jeune femme.
Melle Sedrati: Qu'est ce que je peux faire pour vous.
Michael: Hé bien en faite, on voudrait faire une demande pour devenir famille d'accueil afin d'accueillir Mac chez nous.
L'assistante sociale les regarda l'un après l'autre, et se mit à sourire.
Melle Sedrati: Vous êtes sérieux.
Sara: Oui très!
Melle Sedrati: Vous avez bien réfléchis parce que ce n'est pas une décidion à prendre à la lègére.
Michael: On en a beaucoup parler et on a bien réflechit. Et on veut vraiment prendre Mac avec nous.
Melle Sedrati les regarda .
MelleSedrati: Très bien.
Elle ouvrit un tiroir et en sortit une grande feuille.
Melle Sedrati: Il va falloir que vous complétiez ce dossier.
Michael/Sara: D'accord.
La jeune femme les regarda en souriant, puis elle commença à écrire sur la feuille, au bout de quelques secondes elle releva la tête et regarda Sara.
Melle Sedrati: J'ai votre prénom mais le nom je ne crois pas l'avoir encore entendue.
Sara se mit à rire.
Sara: Tancredi.
Melle Sedrati regarda Sara étonné, mais ne dit rien. Elle finit d'écrire puis tendis la feuille à Michael.
Melle Sedrati: Cette feuille permetta d'avoir tous les renseignements qu'on souhaite, le mieux serai que vous la complétiez au plus vite.
Michael prit la feuille.
Michael: Très bien.
Melle Sedrati: Si vous le permettez Michael, j'aimerai parler quelques minutes avec Sara.
Michael regarda Sara puis l'assistante sociale.
Michael: Bien sûre.
Michael se leva.
Michael: Je peux vous empruntez un crayon.
Melle Sedrati: Bien sûre.
L'assistante sociale lui en donna un.
Michael: Merci.
Il regarda Sara une dernière fois avant de sortir.


Sara et l'assistante sociale se regardèrent plusieurs secondes avant que Melle Sedrati prenne la parole.
Melle Sedrati: Votre nom c'est Tancredi, mais vous n'avez rien avoir avec le gouverneur.
Sara: Si, en faite je suis sa fille.
Melle Sedrati: Ho je vois. Excuser moi de vous poser cette question mais est ce que je dois m'attendre à recevoir des coup de fils venant de mes supérieurs.
Sara lui sourit.
Sara: Non, il y a aucun risque, ne vous inquiètez pas.
Melle Sedrati la regarda surprise.
Melle Sedrati: Vous lui avez demander de ne pas s'en mêler.
Sara: Je vais être honnête avec vous, mon père n'est pas au courant de notre démarche.
Melle Sedrati: Je peux vous demander pourquoi.
Sara: Il n'approuve pas ma relation avec Michael, alors autant dire que nous sommes plutôt en froid.
Melle Sedrati: C'est le fait que Michael soit aller en prison qui lui déplait ou le fait que ce soit le frère de Lincoln Burrows.
Sara: Je pense que c'est les deux, contrairement à moi, mon père donne beaucoup d'importance au "Quand dira t-on" et le fait que sa fille entretienne une relation avec un ancien détenu qui de plus se trouve être le frére de Lincoln Burrows risque de faire jaser pas mal de monde.
L'assistante sociale lui fit un sourire compatissant.
Melle Sedrati: Alors vous ne vous voyez plus.
Sara secoua la tête.
Sara: Non, alors vous n'avez aucun souci à vous faire, personne ne fera pression sur vous. Et puis même si je n'étais pas en mauvais terme avec mon père ça n'aurez pas été le cas, je n'est jamais aimer avoir de traitement de faveur parce que je porte le même nom que le gouverneur.
Melle Sedrati: Je connais beaucoup de pesonne qui à votre place en profiterai.
Sara: Je sais mais pour ma part, je me suis très vite lassé d'être le centre d'attention. Je préfere mener ma vie comme je l'entend et ne rien devoir à personne.
Melle Sedrati: Vous au moins on peut dire que vous savez ce que vous voulez.
Sara: Oui et ce que je veux c'est m'occuper et prendre soin d'une petite fille que j'adore.
L'assistante sociale lui sourit.
Melle Sedrati: J'ai crue comprendre qu'elle aussi vous aimez beaucoup.
Sara sourit.
Sara: On s'entend bien en effet.
Melle Sedrati la regarda puis lui demanda.
Melle Sedrati: Je peux vous poser une question indiscréte.
Sara: Allez -y, on fera si j'y repond.
Melle Sedrati: Michael vous l'avez rencontrer avant ou après son séjour en prison.
Sara se mit à sourire.
Sara: Pendant.
La jeune femme la regarda n'étant pas sûre de comprendre.
Sara: J'étais le médecin de Michael à Fox River.
L'assistante sociale la regarda bouche bée.
Melle Sedrati: Nan!!! C'est pas vrai.
Sara hocha la tête.
Sara: Si.
Melle Sedrati: Vous avez sérieusement dû vous faire taper sur les doigts.
Sara: Non pas vraiment, parce qu'en faite même si c'est en prison que j'ai rencontré Michael et que je suis tombé amoureuse de lui, notre relation n'a commencer qu'une fois qu'il était dehors.
Melle Sedrati: Durant tous ce temps où il était là bas il ne sait rien passé entre vous.
Sara se mit à rire devant la tête que fesait l'assistante sociale.
Sara: Non rien ou en tous cas rien de répréhensible.
Melle Sedrati: Vous avez ce qu'on appelle beaucoup de volonté.
Sara: Pourquoi vous dîtes ça.
Melle Sedrati: Si moi j'avais été à votre place, je ne me donnais pas quinze jours pour lui sauter dessus.
Les deux jeunes femme se mirent à rire.
Sara: J'avais pas vraiment le choix.
Melle Sedrati: Oui ça je veux bien le croire. Si tous les détenus sont comme Michael je crois que je vais pas tarder à aller faire un tour en prison moi.
Sara la regarda en rigolant.
Sara: Je suis désolé mais c'est pas vraiment le cas.
Melle Sedrati: Dommage. Bon je vais vous laisser repartir au travail.
Sara: Oui mes patients vont m'attendre.
Melle Sedrati: Vous travaillez toujours à la prison de Fox River.
Sara: Non j'ai démissionner, je travaille dans un dispensaire sur la 20 émé Avenue maintenant.
Melle: Ca doit être plus chaleureux.
Sara: Oui et beaucoup moins dangereux.
Sara se leva et serra la main de l'assistante sociale.
Sara: Merci d'avoir bien voulu nous recevoir.
Melle Sedrati: C'est normale.
Sara: On vous ramene le dossier au plus vite.
Melle Sedrati: Et moi je vous tien au courant.
Sara: Merci.
L'assistante sociale accompagna Sara jusqu'à la porte, elle l'ouvrit, quand Michael vit Sara il se leva et s'approcha d'elle, elle lui fit un sourire ce qui le rassura, puis il tendit le crayon que l'assistante sociale lui avait prêter.
Michael: Je vous rend votre crayon.
Melle Sedrati: Merci.
Michael et Sara dirent au revoir à la jeune femme, puis Michael raccompagna Sara au dispensaire et retourna au travail.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Mer 2 Sep - 20:42

merci pour la suite et petite question : est ce qu'on pourrait raccourcir les pages ?parce que avec plein de suite par page c'est difficile de s'y retrouver c'est pour ca

mike et sara font les démarche pour mac et leur parle ils ne devraient pas avoir de problème avec ca

hate de lire la suite cheers
Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Jeu 3 Sep - 19:33

Slt miss, pour ta question, j'en ai aucune idée, si n peut raccourcir les pages désolé, voilà la suite, bonne lecture !!!


Le lendemain dans la matinée Melle Sedrati était assise à son bureau quand quelqu'un frappa à sa porte.
Melle Sedrati: Entrez.
La porte s'ouvrit et la jeune femme vit sa secrétaire entrait dans la pièce.
Secrétaire: La jeune femme qui est venue hier est passé déposer ça pour vous.
La secrétaire déposa la feuille que l'assistante sociale avait donné la veille à Michael et Sara. La jeune femme se mit à sourire et regarda sa secrétaire.
Melle Sedrati: Merci.
La secrétaire quitta le bureau pendant que l'assistante sociale regardait la feuille qu'elle venait de lui remettre celle-ci avait été complétez, il ne manquait rien.
Melle Sedrati: C'est ce qu'on appelle faire vite.
L'assistante sociale ouvrit un tiroir et en sortit un dossier, elle commença à compléter une autre feuille quand quelqu'un frappe à nouveau à sa porte.
Melle Sedrati: Oui.
Quand la porte de son bureau s'ouvrit Melle Sedrati se leva en voyant un de ses supèrieurs entrer dans la pièce.
Melle Sedrati: Mr Raybans, bonjours.
Mr Raybans: Bonjour Melle Sedrati.
Melle Sedrati: Qu'est ce que je peux faire pour vous monsieur.
Mr Raybans: Je viens voir comment ça se passe avec le dossier de la petite Mackenzie Roberts.
Melle Sedrati: Ca avance.
Mr Raybans: Vous avez réussi à lui trouver une famille d'accueil.
Melle Sedrati: Et bien en faite, elle a refusé de parler à toute les familles d'accueil qui l'ont rencontrer.
Mr Raybans: Oh, ça c'est assez contraignant je dois dire.
Melle Sedrati: Oui assez alors je suis allé la voir hier matin.
Mr Raybans: Et vous avez réussi à lui faire comprendre la situation.
Melle Sedrati: Oui elle l'a très bien compris mais vous voyez le faites es que la petite préfererais aller chez des personnes qu'elle connait.
Mr Raybans: Oui c'est vrai que ça serai mieux pour elle, mais on ne peux pas appeler tous les gens qu'elle connait pour leurs demander si ils veulent bien la prendre.
Melle Sedrati: Oui ça je le sais bien, surtout qu'elle ne connait pas beaucoup de monde, en faite à l'extérieur du centre, en dehors des gens qui y travaille elle ne connait que deux personnes, un très gentil couple.
Mr Raybans: Et je présume que c'est chez eux qu'elle aimerai aller vivre.
L'assistante sociale hocha le tête.
Melle Sedrati: Oui et il se trouve que c'est même personne sont venue me voir hier à l'heure du déjeuner pour faire une demande afin de devenir famille d'accueil pour prendre la petite Mackenzie avec eux.
Mr Raybans: Vous êtes sérieux là.
Melle Sedrati: Oui très et eux aussi d'ailleurs.
Mr Raybans:Alors ça c'est bien la première fois que ça arrive.
L'assistante sociale lui sourit.
Mr Raybans: Et qui sont ces personnes.
Melle Sedrati: Ce sont Mr Socfield et sa compagne.
Mr Raybans: Mr Scofield ce n'est pas l'homme qui est venue il y a quelques moi pour la tutelle de son neveu.
Melle Sedrati: Si c'est lui.
Mr Raybans: Comment il connait cette enfant.
Melle Sedrati: Il est bénévole au centre du Père Vincent.
Mr Raybans: Ca fait longtemps qu'il la connait.
Melle Sedrati: Depuis qu'elle y es venue la première fois, c'est à dire trois ans.
Mr Raybans: Et là-bas quelqu'un le connait, enfin je veux dire si je demande qu'on me parle plus en profondeur de Mr Scofield, est-ce que quelqu'un pourra me repondre.
Melle Sedrati: Oui pour ça, il faudra vous adresser au Père Vincent.
Mr Raybans: Le prêtre qui s'occupe du centre.
Melle Sedrati:Oui, il le connait depuis qu'il est enfant.
Mr Raybans: Très bien je ne vois pas pourquoi, ils ne pourraient pas accueillir la petite chez eux.
L'assistante sociale sourit.
Mr Raybans: Ecouter, j'aimerai que cette petite fille soit placé au plus vite, l'assistante socialeà qui on a repris le dossier l'a très mal pris et est allait se plaindre à ces supérieurs.
L'assistante sociale grimaça.
Melle Sedrati: Aie.
Mr Raybans: Oui c'est le mot. Et du coup, si l'enfant n'est pas dans une famille d'accueil avant dix jours au minimum, le dossier nous sera repris et retransmie à Mme Tampes, qui ne veux qu'une chose c'est la placer dans un orphelinat.
Melle Sedrati: Dix jours!!!!! Mais c'est pas possible.
Mr Raybans: On va faire en sorte que si. A partir de maintenant ce dossier passe en priorité, faite toutes les démarches qu'il faut pour que ces personnes puisse accueillir cette enfant. Je vous charges personnellement de faires les verifications d'usages concernant le domicile de la famille d'accueil et j'attend votre compte rendue au plus tard demain soir.
Melle Sedrati: Très bien monsieur.
L'homme s'appretait à sortir quand l'assistante sociale l'interpella.
Melle Sedrati: Attend Monsieur, je crois que vous devriez savoir que la campagne de Mr Scofield, n'est autre que Sara Tancredi.
Mr Raybans: La fille du gouverneur.
La jeune femme hocha la tête.
Mr Raybans: Attendez une minute, j'ai pas lu dans un dossier que Michael Scofield était le frère de Lincoln Burrows, le condamné a mort qui à été exécuter il y a quelques mois.
Melle Sedrati: Si.
Mr Raybans: Hé bien, le gouverneur ne doit pas voir d'un très bonne oeil cette relation.
Il avait dit ça avec un sourire amusé, la jeune femme le regarda intriguée, ce qu'il remarqua, pour lui faire comprendre sa réaction il lui dit.
Mr Raybans: J'avais pas voté pour lui.
La jeune femme se mit à rire.
Mr Raybans: Vous pensez qu'il risque de s'en mêler.
Melle Sedrati: Selon elle, il n'y a aucun risque, puisqu'il n'est pas au courant de leur démarche.
Mr Raybans: Tant mieux. Je vous laisse prendre en charge ce dossier, je compte sur vous, je ne veux pas que cette petite fille aille dans un orphelinat.
Melle Sedrati: Vous pouvez compter sur moi, je ferai tout pour éviter ça.
Mr Raybans: J'espère bien je ne met pas ma meilleure assistante sociale sur le coup pour rien.
La jeune femme lui sourit, une fois que son supérieur eu quitté la pièce, elle retourna à son bureau en tapant des mains.
Melle Sedrati: Allez au travail.

Le lendemain matin, Michael, Sara et LJ se préparer, Michael pour aller travailler, LJ pour aller en cours, et Sara, elle étant donné que c'était son jour de repos, se préparer pour son rendez-vous avec Mary-Cruz, les deux jeunes femmes devaient aller faire les boutiques pour la future maman. Les deux amoureux étaient dans leur chambre et LJ dans le salon quand quelqu'un frappa à la porte, pensant qu'il s'agissait d'Amy, il alla ouvrit. En ouvrant, LJ vit une une jeune femme sur le palier.
LJ: Bonjour.
Femme: Bonjour, tu dois être LJ.
L'adolescent hocha la tête.
LJ: Oui et vous vous êtes.
Femme: Je suis Melle Sedrati.
LJ: L'assistante sociale.
Melle Sedrati: C'est ça .
LJ: Venez entrer.
LJ se décala et laissa entrer la jeune femme.
LJ: Vous êtes venue voir Michael et Sara.
Melle Sedrati: Oui.
LJ: Oncle Mike, Sara, y a quelqu'un pour vous.
L'assisatnte sociale se mit à sourire en l'entendant les appeler.
LJ: Vous êtes là a propos de Mac.
Melle Sedrati: Oui.
L'assistante sociale regarda LJ puis lui demanda.
Melle Sedrati: Ca ne te dérangerai pas d'accueillir Mac chez toi.
LJ regarda la jeune femme.
LJ: Michael et Sara m'ont demandé si j'y voyais un inconvénient avant de faire la démarche.
Melle Sedrati: Vraiment.
LJ: Ils me demandent toujours mon avis avant d'entreprendre quelques choses.
Melle Sedrati: C'est une bonne chose.
LJ: Et pour répondre à votre question, non, ça ne me déranges pas du tout d'accueillir la petite Mac chez nous, enfin si on peut.
LJ regarda l'assistante sociale, espèrant qu'elle lui réponde, alors qu'elle allait parler, Michael et Sara arrivèrent dans la pièce.
Michael: Melle Sedrati.
Melle Sedrati: Bonjour Michael, Sara.
Sara: Bonjour.
Melle Sedrati: Désolé je suis passé sans prévenir.
Michael: Ce n'est pas grave. Qu'est ce qu'on peut faire pour vous.
Melle Sedrati: Je viens vous voir au sujet de Mac.
Michael et Sara se regardèrent puis regardèrent l'assistante sociale.
Sara: Venez vous asseoir.
Tous le monde s'installa sur le canapé.
Michael: Il y a un problème avec Mac.
Melle Sedrati: Oui et non, écouter l'assistante sociale à qui ont à repris le dossier de Mac l'a très mal pris, du coup ces supérieurs ont appeller les miens, et nous ont donné dix jours pour l'a placer, enfin maintenant on en a plus que neuf.
LJ: Cette femme je ne l'aime pas.
L'assistante sociale se mit à rire et regarda LJ.
Melle Sedrati: On est deux comme ça.
LJ lui sourit.
Melle Sedrati: Ca c'était la mauvaise nouvelle, la bonne c'est que j'ai eu hier la visite d'un des mes supèrieurs, je lui es parlé de vous et du fait que vous connaissiez Mac, et..........
La jeune femme regarda Michael et Sara qui était pendue à ses lèvres.
Melle Sedrati: Il ne voit pas ce qui vous empêcherai d'accueillir la petite chez vous.
D'un coup un immense sourire apparu sur leurs visage.
Sara: C'est vrai.
L'assistante sociale hocha la tête.
Melle Sedrati: Oui par contre vous avez peu de temps alors...
Michael: Vous inquiètez pas pour ça.
Sara: Tout sera prêt à temps.
Melle Sedrati se mit à sourire devant leur enthousiasme, elle regarda autour d'elle.
Melle Sedrati: Très bien, et vous comptez l'installer où.
Michael: On a une chambre d'amis juste à côté de la notre.
Melle Sedrati: D'accord.
LJ: Ou sinon, on pourrai l'installer dans ma chambre et moi je prendrai la chambre d'ami.
Michael regarda son neveu.
Michael: Pourquoi on ferai ça.
LJ haussa les épaules.
LJ: Je ne sais pas comme ça.
Michael secoua la tête.
Michael: Non, non tu ne dis pas ça pour rien, qu'est ce qu'elle a de plus cette chambre.
LJ: J'ai crue voir qu'elle était plus grande alors je me suis dit que peut-être.....
Michael: Tu rêves.
L'assistante sociale se mit à rire, LJ regarda Sara.
LJ: J'aurais essayer.
Celle-ci secoua la tête, mais ne put s'empêcher de rire.
Melle Sedrati: Vous croyez que vous pourrez être prêt à accueillir Mac, lundi ou mardi, je sais que j'ai dit qu'on avait dix jours mais je préfererais anticiper. Sachant qu'on est jeudi vous aurez quatre à cinq jours, vous pensez que ça ira.
Michael et Sara se regardèrent puis se tournèrent vers la jeune femme.
Michael/Sara: Ca ira.
Melle Sedrati: Génial.
LJ: Bah on sait ce qu'on fait ce week end.
Michael: T'avais pas prévus une sorties avec des amis.
LJ: Hé!! La famille avant tous, et puis Amy était pas très emballé par cette sortie, elle préferera venir bricoler avec nous.
Melle Sedrati: Amy ?
Sara: Sa petite amie.
Melle Sedrati: Hooo!!
Michael: En parlant d'Amy, tu dois pas aller la chercher avant d'aller en cours.
LJ regarda sa montre.
LJ: Oula oui, faut que j'y aille sinon je vais être en retard, et elle va me passer un savon.
Michael pouffa de rire.
LJ: C'est ça marre toi.
Sara: Je lui passe pas de savon à ton oncle quand il arrive en retard.
LJ regarda Sara.
LJ: Ca c'est parce qu'il n'est jamais en retard, étant donné que vous êtes toujours collés ensemble.
Michael: Oui mais au moins comme ça, on a pas de probléme d'horaires.
Il regarda Sara et lui fit un clin d'oeil, celle-ci lui sourit.
LJ les regarda.
LJ: Vous êtes impossible tous les deux.
Les deux amoureux le regardèrent mais ne répondirent pas.
LJ: Au revoir Melle Sedrati, passez une bonne journée.
Melle Sedrati: Toi aussi LJ.
LJ: Salut vous deux.
Sara: Bonne journée.
Michael: A ce soir.
LJ prit sa veste, son sac à dos et quitta l'appartement.
Melle Sedrati: Vous ne devez pas vous ennuyer avec lui.
Sara/Michael: Jamais.
La jeune femme leur sourit, ils discutèrent encore quelques minutes, puis l'assistante sociale partie à son tours.
Michael: Je crois que Mary-Cruz ne va pas être la seule à faire des frais aujourd'hui.
Sara le regarda, Michael s'approcha d'elle.
Michael: Ca va.
Sara; Je suis contente.
Il la prit dans ses bras, Sara passa ses bras autour de son cou et l'embrassa tendrement, quand elle se détacha de lui, elle posa son front contre le sien.
Michael: Tu sais quoi, cette après-midi je fini plus tôt alors je passe te prendre, et on ira faire les magasins pour acheter un lit et tout ce qu'il faut à Mac, tu es d'accord.
Sara: Ouais, et moi ce matin avec Mary-Cruz, je vais lui acheter pleins d'affaires, des chaussures, et des peluches......
Michael: Sara.
La jeune femme baissa la tête.
Sara: Je sais pas trop de folies.
Michael sourit.
Michael: Non justement, fait en pleins.
Sara releva la tête et le regarda avec un grand sourire.
Sara: Tu ne me le diras pas deux fois.
Michael la serra un peu plus contre lui et prit ses lèvres dans un baiser passionné. Après quelques minutes il cassa le baiser à regret et lui caressa le visage.
Michael: Je dois aller travailler.
Sara: Je sais.
Il déposa un baiser sur ses lèvres.
Michael: Je t'aime.
Sara: Je t'aime aussi.
Les deux amoureux se regardèrent, Sara se mordit la lèvre, Michael quitta l'appartement...............................................dix bonnes minutes plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Jeu 3 Sep - 21:44

merci pour ce suite !! pour la page c'est que sur d'autre fic c'est beaucoup plus court c'est pour ca mais c'est pas grave

tous se passe bien pour accueillir mac bon a partir de la j'ai plus trop lu la fic j'avoue j'ai moins aimé le choix de l'intrigue mais le misa et si bien que cette fois je lirai !

mie et sara vont bientot avoir mac hate de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Ven 4 Sep - 20:40

Slt les filles, vous allez bien, je vous poste une suite il faudra attendre mardi ou mercredi pour la prochaine, je pars quelques jours à Paris j'ai une copine alor je ne posterai pas, voilà la suite, bonne lecture !!!!


Sara passa donc toute la matinée à faire du shopping avec Mary-Cruz, elle ressortit avec plus de paquets à la main que la future maman.
Mary-Cruz: Tu m'as caché que tu avais un enfant.
Sara la regarda étrangement, Mary-Cruz lui montra ses paquets.
Mary-Cruz: C'est pour qui tous ça.
Sara se mit à sourire.
Sara: Je ne peux pas te le dire.
Mary-Cruz: Allez Sara.
Sara: Désolé.
Mary-Cruz vit mine d'être vexée, se qui fit rire Sara.
Sara: Dis moi qu'est ce que vous faites ce week end Fernando et toi.
Mary-Cruz: Pas grand chose, pourquoi.
Sara: Michael et moi ont aura besoin d'aide pour faire un truc.
Mary-Cruz: Pour faire quoi ?
Sara: Heu...
Mary-Cruz: Tu ne peux pas me le dire c'est ça.
Sara hocha la tête, Mary-Cruz la regarda intrigué.
Mary-Cruz: Qu'est ce que vous cachez tous les deux.
Sara lui sourit.
Sara: Si vous venez tu le seras.
Mary-Cruz: Alors on viens.
Sara se mit à rire.
Mary-Cruz: Je suis trop curieuse, il faut que je sache.
Sara: Tu ne demande pas à Fernando avant.
Mary-Cruz: Il sera avec son pote, il y vera pas d'inconvénient.
Sara: Ouais t'as raison.
Mary-Cruz: Et puis de toute façon, il fera ce que je lui dit.
Les deux jeunes femmes se regardèrent et éclatèrent de rire, elles partirent bars dessus, bras dessous et allèrent déjeuner.
Dans l'après-midi, Michael passa chercher Sara comme il lui avait dit, ils allèrent dans plusieur magasins d'ameublement afin d'acheter tous ce qu'il fallait pour Mac, lit, armoire, commode, étagère..... Puis firent les magasins de bricolage, pour acheter de la peinture, des pinceaux et tous ce dont ils avaient besoin. Quand ils rentrèrent à l'appartement, LJ était assis dans le salon, il les vit arriver les bras chargés, il se leva pour aller les aider.
LJ: Attendez je vais vous aider.
Michael: Non, t'inquiètes pas on se débrouille avec ça, par contre tu peux aller chercher ce qu'il reste dans la voiture.
LJ: D'accord.
LJ alla chercher ce qu'il restait dans le coffre de la voiture, quand ils eurent tous posé dans le salon, LJ se rassit sur le canapé en soufflant.
LJ: Hé ben, vous l'avez fait flamber la carte bleue.
Micahel et Sara se regardèrent, puis regardèrent LJ.
Michael: On n'as pas pu s'en empêcher.
Sara: Et encore ça c'est que ce qu'on à acheter cette après-midi.
LJ: Comment ça que!!
Sara le regarda en se mordant la lèvre.
Sara: J'ai fait quelque petites folies ce matin.
LJ: Tu entends quoi par quelques, une ou deux ou alors plus.
Sara: Je n'ai pas compter.
LJ: Olala.
Michael: Tu nous montres.
Sara: Ouais.
Sara se leva et alla dans la chambre, elle revint quelques secondes plus tard, les bras chargés de paquets.
LJ: J'y crois pas, tu as dévalisé les magasins ou quoi.
Sara lui sourit et s'assit à côté de Michael, ils commencèrent à regarder ce que Sara avait acheter. Après que Sara leur ai tous montré, Michael et elle allèrent préparer le diner et LJ partit faire ses devoirs. Après le repas et pendant le reste de la soirée, Michael et Sara débarassèrent la chambre d'amis avec l'aide d'LJ.
Le lendemain matin, Sara et Michael partirent de bonne heure, Melle Sedrati leur aillant donner rendez-vous au centre avant d'aller au travail.
En arrivant, ils virent l'assistante sociale devant la porte du centre.
Melle Sedrati: Bonjour.
Sara/Michael: Bonjour.
Melle Sedrati: C'est gentil d'être venue si tôt.
Micahel: C'est normal, pourquoi vous vouliez nous voir au centre.
Melle Sedrati: Je voulais que vous soyez là, quand j'annoncerai la nouvelle à Mac.
Sara: Elle n'est pas au courant.
Melle Sedrati: Non je ne lui ai pas encore dit, par contre avant qu'on y aille il faut que vous sachiez quelque chose.
Michael et Sara se regardèrent puis regardèrent la jeune femme.
Melle Sedrati: Le jour où vous êtes venue pour faire la demande afin de devenir sa famille d'accueil, j'étais venu voir Mac dans la matinée pour lui parler et quand je lui ai demandé chez qui elle aimerai aller vivre si elle avait le choix, elle m'a donné vos deux nom.
Le couple regarda l'assistante sociale surpris.
Michael: C'est vrai.
La jeune femme hocha la tête.
Melle Sedrati: Oui alors je me suis dit que ça serai bien que vous soyez là quand je lui dirai.
Sara: Vous pensez qu'elle va être contente.
Melle Sedrati: Etant donné qu'elle croyait que c'était impossible, je pense oui.
Les deux amoureux et l'assistante sociale entrèrent dans l'établissement les enfant étaient entrain de prendre leur petit déjeuner, Melle Sedrati se tourna vers Michael et Sara.
Melle Sedrati: Je vais d'abord parler à Mac toute seule, ça ne vous dérange pas.
Michael/Sara: Non pas du tout.
L'assistante sociale alla voir la petite fille qui était entrain de manger.
Melle Sedrati: Bonjour Mac.
Mac se retourna.
Mac: Bonjour.
Melle Sedrati: Tu viens avec moi deux minutes ma puce, j'aimerai te parler.
La petite fille regarda la dame qui les surveiller.
Dame: Tu peux y aller.
Mac se leva et alla avec l'assistante sociale dans la pièce d'à côté, Mac s'assit sur le canapé, Melle Sedrati s'installa en face d'elle.
Mac: Vous venez me parler de l'orphelinat.
Melle Sedrati: Oui en effet.
Mac: Je vais être obliger d'y aller.
L'assistante sociale remarqua que la petite fille avait peur.
Melle Sedrati: Non ma puce tu na vas pas être obliger d'y aller, j'ai trouvé une famille qui veut bien d'accueillir chez eux.
Mac: Ho.
Mac baissa la tête.
Melle Sedrati: C'est des gens très gentils tu sais, d'ailleurs ils ont hâte de te voir. Ils attendent à côté je peux les faire rentrer.
Mac dit tout bas.
Mac: Oui.
Melle Sedrati: Merci, tu es gentille.
Mac lui fit un petite sourire triste. Quelques secondes plus tard, l'assistante sociale revint dans la pièce, quand Mac leva la tête elle vit Michael et Sara devant elle. La fillette les regarda étonné.
Sara: Coucou Mac.
Mac: Bonjour.
La fillette regarda l'assistante sociale.
Mac: Qu'est ce que....
Melle Sedrati: Tu te souviens quand je t'ai dis que tant qu'on avait pas essayer on ne pouvait pas savoir.
La petite fille hocha la tête.
Melle Sedrati: Et bien tu vois j'ai même pas eu besoin d'essayer, Michael et Sara sont venue eux-même me demander si tu pouvais aller vivre avec eux.
Un sourire apparu sur le visage de la fillette, elle regarda Michael et Sara.
Mac: C'est vrai.
Melle Sedrati: Oui c'est vrai.
Mac: Qu'est ce que ça veut dire.
L'assistante sociale regarda le couple.
Michael: Ca veut dire que tu peux venir vivre avec nous. Enfin si tu penses pouvoir nous supporter.
Mac se mit à rire et courra dans les bras de Michael.
Mac: Je serai très très très gentille.
Michael se mit à rire.
Sara: Tu sais même si tu fais des betises, on te gardera avec nous.
Mac regarda Sara, celle-ci lui sourit. Mac lui tendit les bras, Sara la prit dans ses bras, la petite fille lui fit un calin.
Sara: En plus les betises je les ferai avec toi.
Mac se mit à rire.
Mac: Quand, c'est quand que je pourrai venir chez vous.
Melle Sedrati: Pas aujourd'hui ma puce, lundi ou mardi.
Mac: C'est vrai.
Michael: Oui.
Mac n'arrêtait pas de sourire, et se serra contre Sara.
Mac: Je vais rencontrer LJ.
Micahel: Oui il hate de te voir d'ailleur.
Sara lui dit à l'oreille.
Sara: Et y a plein de surprise qui t'attende à la maison.
Mac regarda Sara et Michael.
Mac: Je suis trop contente.
Michael: Alors nous aussi.
Melle Sedrati regarda Mac et le couple, elle se mit à sourire c'était pour des moments comme ça qu'elle était devenue assistante sociale.
Le samedi matin Michael, Sara et LJ étaient entrain de préparer le matériel pour aller peindre la chambre de Mac, quand quelqu'un frappa à la porte. Sara alla ouvrit la porte et vit Sucre et Mary-Cruz devant elle.
Sara: Salut.
Mary-Cruz/Sucre: Salut.
Sara: Entrez!!
Le couple entra dans l'appartement.
Sara: Fallait pas venir aussi tôt, vous savez.
Mary-Cruz: Tu plaisantes, je veux savoir ce que vous nous cacher.
Sara la regarda en souriant, Michael et LJ arrivèrent dans le salon.
Michael: Hé salut vous deux.
Sucre: Salut Mike.
LJ: Vous êtes tombé du lit au quoi.
Sucre: Non, Mary était impatiente de savoir ce que vous cacher.
Michael, Sara et LJ se regardèrent en souriant, Sucre remarqua du matèriel de bricolage et de peinture.
Sucre: Vous allez redécorer l'appartement.
Michael: Non seulement une pièce.
Mary-Cruz: Laquelle.
Sara: La chambre d'ami.
Sucre jeta un coup d'oeil au pot de peinture.
Sucre: Vous comptez la reprendre en violet.
LJ: Ouais.
Sucre: Pourquoi.
Sara: C'est la couleur préferer de Mac.
Mary-Cruz: Mac c'est pas la petite fille que vous allez voir au centre.
Sara: Si.
Mary-Cruz la regarda intriguée.
Mary-Cruz: Qu'est ce que ...........
Michael: Mac va venir habiter avec nous.
Sucre: Non!!!
Il les regarda.
Sucre: Vous êtes sérieux.
Michael: Oui.
Mary-Cruz: Ca fait combien de temps que vous avez pris cette décision.
Michael et Sara se regardèrent.
Sara: Je dirai un peu moins d'une semaine.
Sucre et Mary-Cruz les regardèrent bouche bée.
Mary-Cruz: Et quand est ce que vous devez l'accueillir.
Michael: Lundi ou Mardi.
Sucre: Waouh,je savais pas que c'était aussi rapide.
Mary-Cruz: Ca l'est pas d'habitude, n'est ce pas.
Michael: Non, en géneral ça prend plus de temps, mais là les services sociaux qui s'occupe du dossier de Mac devais faire vite.
Sucre: Pourquoi ??
Micahel: La situation de Mac fait que si elle n'est pas placé dans une famille d'accueil avant la fin de la semaine prochaine, ils l'enverront dans un orphelinat.
Mary-Cruz: Ho mon dieu mais c'est terrible.
Sara: Oui, c'est pour ça qu'on a fait une demande afin qu'elle vienne vivre avec nous.
Sucre: Et là vous êtes entrain de tout préparer pour décorer sa chambre.
Michael: Ouais, on va commencer par la peinture et après on montera les meubles.
Sucre: On a bien fait de venir tôt, ça ira plus vite à cinq qu'a trois.
Michael lui sourit.
Michael: C'est sympa.
Sucre: Alors par quoi on commence.
Mary-Cruz: Et bien Sara et moi, on va se mettre à la peinture et vous vous allez commencer à monter les meubles, ça vous va comme ça.
Michael: Ok.
LJ: Moi ça me va.
Sucre: Idem!!!
Mary-Cruz regarda Sara.
Mary-Cruz: T'as vu ça un peu à la baguette que je les mêne.
Sara lui sourit.
Sara: Tu es doué.
Mary-Cruz: Je te donnerai quelques astuces si tu veux.
LJ: Non c'est bon ça ira.
Tous le monde regarda LJ.
LJ: Je trouve qu'elle se débrouille très bien toute seule.
Ils se mirent tous à rire puis les filles partirent dans la chambre commencer la peinture pendant que les garçons déballer les meubles.


Bonne soirée et bon week end, bisous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Sam 5 Sep - 1:27

merci pour cette suite et bon séjour a paris !!!

mac est super contente d'aller vivre chez mike et sara et eux aussi sont impatient alors dans quelque jour ca sera chose faites !!!!

mac et super happy elle va rencontrer lj je pense qu'ils vont aire plein de bêtises c'est deux la lool

a bientot pour la suite !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Mer 9 Sep - 22:46

Slt les filles vous allez bien merci pour vos coms, voilà la suite, bonne lecture !!!


Après plusieur heures de boulot, Sara conseilla à Mary-Cruz de se reposer un peu, la jeune femme alla s'asseoir sur le canapé et regarda les garçons monter une commode, Sara vint la rejoindre et lui donna un jus de fruit, puis dit aux garçons.
Sara: Faites une pause les garçons.
Les trois garçons arrêtèrent ce qu'ils étaient en train de faire et s'installèrent sur le canapé, Sara leur servit à tous un jus de fruit, puis un moment où elle allait s'asseoir Michael l'attrapa par la taille et la vit s'asseoir sur ses genoux, Sara le regarda et lui déposa un baiser sur les lèvres.
Michael: Ca va pas trop fatiguer.
Sara secoua la tête.
Sara: Je suis trop contente pour être fatiguer.
Sucre: Et toi ma chérie, ça va.
Mary-Cruz: Ouais, en plus ça m'a donné des idées pour la chambre du bébé.
LJ se mit à rire.
LJ: Bon et bien la prochaine fois, c'est nous qui viendront vous aider.
Michael: Ouais chacun son tour.
Les futurs parents les regardèrent en souriant.
Michael: Bon alors, et la peinture ça donne quoi.
Sara: Tu veux voir.
Michael: Ouais.
Sara se leva de ses genoux et se tourna vers Sucre et LJ.
Sara: Vous voulez voir aussi.
Sucre: J'irai voir tout à l'heure.
LJ: Ouais moi aussi, je me repose, je suis crevée.
Sara se mit à rire, Michael se leva et lui prit la main.
Michael: Tu me montre.
Sara hocha la tête. Ils allèrent dans la chambre, quand Michael entra il regarda tout autour de lui.
Michael: Waouh!!!!
Sara: Ca te plait.
Michael: J'aime beaucoup oui.
Les murs de la chambre était violet avec des nuances plus clair que d'autre et sur un des murs il n'y avait qu'une bande violette au mileu du mur.
Sara: J'espère que ça lui plaira.
Michael: T'inquiète pas, je suis sûre qu'elle va adorer.
Sara lui sourit, Michael regarda par terre et vit un bac de peinture avec un pinceau dedans.
Michael: Vous allez repasser une couche.
Il avait dit ça en désignant le bac à peinture.
Sara: Je ne sais pas encore.
Michael prit le pinceau.
Michael: Tu crois que tu pourrais me laisser un bout à peindre.
Sara: Tu sais peindre toi.
Michael lui lança un regard suspect.
Michael: Tu doutes de mes capacités.
Sara: Non pas du tout, mais je me suis dit que tu étais plus intellectuel que manuel.
Michael s'approcha d'elle avec le pinceau à la main, Sara le remarqua et recula doucement.
Michael: Alors là je ne sais pas comment je dois le prendre.
Sara: Pas mal surtout.
Michael: J'en suis pas sûre, je crois que tu mérites une punition.
Sara le vit lever le pinceau, elle continua de reculer.
Sara: Non Michael fait pas ça.
Michael: Tu devrais arrêter de reculer le mur derrière toi n'est pas sec.
Sara s'arrêta et le regarda.
Sara: S'il te plait Michael.
Michael: Ca me fait de la peine que tu doutes de moi.
Sara: Mais je ne doute pas de toi mon coeur, je te taquinait c'est tout.
Michael lui sourit et baissa doucement le pinceau, Sara soupira et baissa sa garde, c'est le moment que choisi Michael pour lui mettre de la peinture sur le visage. Sara sursauta et le regarda, il s'approcha de son oreille et lui dit.
Michael: Je t'ai eu.
Il se recula, tourna le dos à Sara et s'accroupit pour poser le pinceau, Sara le regarda mais retrouva vite ses esprits avant qu'il ne se reléve, elle mit ses bras autour de son cou et lui monta sur le dos.
Sara: Tu te rend compte de ce que tu as fait.
Michael sourit et la regarda du coin de l'oeil.
Michael: Moi mais j'ai rien fait.
Sara le regarda en fronçant les sourcils, Michael lui passa une main sur le visage et lui déposa un baiser sur les lèvres.
Sara: Tu t'en tiras pas aussi facilement.
Michael lui fit un petit sourire, Sara ferma les yeux pour ne pas craquer.
Sara: Tu triches.
Michael déposa à nouveau un baiser sur ses lèvres, Sara rouvrit les yeux et l'embrassa à son tour, il la fit basculer de son dos à ses genoux en continuant de l'embrasser, puis ils finirent tous les deux allonger par terre, Sara étant sur Michael qui continuer ses baiser passionnés.
Après quelques minutes une voix vint interrompre leur moment d'intimité.
Voix: Vous avez pas une chambre pour faire ça.
Les deux amoureux se détachèrent l'un de l'autre et virent LJ, Sucre et Mary-Cruz à l'entrée de la pièce. Michael regarda LJ qui leva les mains.
LJ: Pour une fois c'est pas moi.
Sucre: Non c'est moi. On vous dérange pas.
Michael et Sara se regardèrent.
Michael: Non pas du tout.
Il fit basculer Sara sur le côté ce qui provoqua le rire de la jeune femme et reprit ses lèvres.
Dès que les trois opportunistes eurent quitter la pièce, Michael cassa le baiser, Sara le regarda et posa son front contre le sien.
Sara: Tu es impossible.
Micahel lui sourit et lui caressa la joue.
Michael: Et toi tu es tachée.
Il se releva et aida Sara à se mettre debout.
Sara: La faute à qui.
Michael: Au pinceau, non mais franchement je te jure.
Sara lui donne une tape sur l'épaule et ils retournèrent dans le salon rejoindre les autres.

Le lendemain alors que Michael et Sara finissaient de décorer la futur chambre de Mac et qu'LJ était assis sur le canapé, quelqu'un frappa à la porte d'entré.
LJ: J'y vais!!!
Il se leva et alla ouvrit la porte.
LJ: Hé salut Véro.
Veronica: Salut.
Veronica entra dans l'appartement.
Veronica: Comment ça va.
LJ: Bien et toi???
Veronica: Ca va!!!
Sara et Michael arrivèrent dans la salon.
Sra/Michael: Salut Véro.
Veronica: Salut les amoureux.
Elle les regarda quelques secondes puis leur dit.
Veronica: Un de mes collégues m'a dit qu'il croyait t'avoir vu Michael en compagnie d'une jolie jeune femme dans les bureaux des services sociaux.
Michael et Sara se regardèrent puis regardèrent Veronica.
Michael: Oui c'était bien nous.
L'avocate les regarda inquiète.
Veronica: Tu as un problème avec la tutelle d'LJ.
Michael: Non, non t'inquiète pas.
Veronica: Tant mieux.......
Veronica fut soulagée puis releva la tête vers eux.
Veronica: Qu'est ce que vous fessiez là-bas alors.......
Michael: On est allé là-bas pour faire une demande afin de devenir famille d'accueil.
Veronica: Attend, ça a pas quelques choses avoir avec la petite Mac.
Sara: Si, on a fait une demande auprès de l'assistante sociale pour qu'elle vienne vivre chez vous.
Veronica les regarda étonné.
Veronica: Vraiment, et vous savez quand vous aurez la réponse.
Michael: On l'a déjà.
Veronica: Et alors.
Sara la regarda en souriant.
Sara: Et alors elle a acceptée.
Veronica: C'est vrai.
Tous les deux hochèrent la tête.
Veronica: Et elle viendra s'installer chez vous dans combien de temps, quinze jours, trois semaines.
Michael: Elle arrive lundi ou mardi.
Veronica: Déjà.
Sara: Oui.
Veronica: Mais c'est pas un peu tôt, je veux dire il faut pas que vous lui prépariez ça chambre et tout.
Michael: T'inquiète pas, on vient juste de finir sa chambre d'ailleurs. Tu veux la voir.
Veronica: Ouais.
Michael et Sara l'emmenèrent dans la future chambre de Mac.
Veronica: C'est très joli, vous avez ça quand.
Michael: Toute la journée d'hier, là on vient de finir de décorer et de ranger ses affaires.
Veronica: Vous avez ça tous seule tous les trois.
Michael: Non, Sucre et Mary-Cruz sont passés hier, Mary-Cruz voulait savoir ce que lui cacher Sara, et du coup elles sont mises toute les deux à la peinture, et LJ, Sucre et moi on a monter les meubles. Et puis Amy est passé nous donné un coup de main dans l'après midi.
Veronica: Hé bah, vous avez drôlement bien bosser.
Elle regarda la chambre puis leur dit.
Veronica: Je suppose que le violet est sa couleur préferer.
Sara: Ouais.
Veronica: Et comment vous avez pris la nouvelle.
Michael: Elle était très contente, d'ailleur avant qu'on lui annonce, l'assistante sociale nous a dit que le jour où on été aller la voir pour faire la demande de famille d'accueil, elle était allé voir Mac dans la matinée et Mac lui avait dit que si elle pouvait choisir elle aimerai bien venir vivre avec nous.
Veronica: Hoooo !!! Alors j'imagine qu'elle était plus que contente.
Sara: Elle avait l'air vraiment heureuse, d'ailleur elle voulait déjà préparer ses affaires.
Veronica: Alors vous aller devenir en quelques sorte ces parents par substitution, ça vous fait pas trop peur.
Michael: Non et puis Mac est une petite fille adorable.
Sara: Ca va peut-être nous paraitre bizarre au début mais je suis sure qu'on va très vite s'habituer.
Veronica: Vous allez pouvoir vous entrainer pour plus tard.
Elle leur fit un clin d'oeil, Michael et Sara se regardèrent en secouant la tête.
Veronica: Quoi, vous voulez pas avoir d'enfants tous les deux.
Sara: On a pas dit ça, mais c'est quoi cette fixation sur les bébés.
Veronica: Quelle fixation ??
Michael: Celle que avez tous, tous le monde nous parle de bébés en ce moment, faut vraiment que vous arrêtiez.
Sara: Michael et moi, on aura un bébé quand on en aura envie et quand on se sentira prêt.
Veronica: D'accord, j'arrête de vous embêter avec ça.
Sara/Michael: Merci.
Veronica: En attendant c'est une chambre magnifique que vous lui avait fait.
Le couple lui sourit.
Veronica: J'ai une idée, si la semaine prochaine on fesait un repas, histoire qu'on fasse sa connaissance.
Michael: Oui pourquoi pas, on fêtera son arrivé.

Deux jours plus tard, Michal et Sara étaient au centre et discuter avec le Père Vincent quand Mac arriva vers eux en trainant un sac derrière elle. Michael et Sara se mirent à rire en la voyant faire, Michael s'approcha de la petite fille.
Michael: Ca va Mac, ce n'est pas trop lourd.
Mac continuait de trainer son sac.
Mac: Non, non ça va, je vais y arriver.
Michael la regarda en secouant la tête.
Michael: Donne moi ça princesse, je vais le porter.
Michael prit le sac, la petite fille le vit soulever le sac d'une main. Elle le regarda celui-ci lui fit un grand sourire.
Mac s'approcha de Sara, celle-ci la prit dans ses bras.
Sara: Ca va ma puce.
La petite fille hocha la tête et passa ses mains autour du cou de Sara.
Mac: Oui, je suis contente de venir vivre chez vous.
Sara: Nous aussi on est très content.
Mac lui sourit.
Sara: Tu es quand même pas trop triste de partir d'ici.
Mac baissa la tête.
Mac: Un peu, mes copines vont me manquer.
Prêtre: Et pas moi.
Mac releva la tête et le regarda en souriant.
Mac: Mais si, vous aussi vous aller me manquer.
Prêtre: Ha, j'ai eu peur que ce soit pas le cas.
Mac se mit à rire.
Sara: T'inquiète pas Mac, tu reviendras le voir et tes copines aussi.
Mac: C'est vrai ?
Michael: Si c'est Sara qui le dit c'est que c'est vrai.
Les deux amoureux se regardèrent, Sara se mordit la lèvre.
La petite fille les regarda en souriant.
Mac: Alors je pourrai venir les voir.
Sara: Oui on t'emménera quand tu voudras.
Michael: Et puis qui sait, elles pourront peut-être venir te voir à la maison, ça te plairait.
Mac: Oui beaucoup.
Michael lui passa une main dans les cheveux.
Michael: D'accord alors on vera ça.
Mac: Merci.
Sara: Il va falloir qu'on parte ma puce, tu vas dire au revoir à tes copines.
La petite fille hocha la tête, Sara lui déposa un baiser sur le front.
Sara: Allez va.
Elle posa la petite fille, celle-ci alla voir ses amies.
Mac: Je viens vous dire au revoir les filles.
Fille1: Tu es sûre de vouloir aller avec eux.
Mac regarda Michael et Sara un peu plus loin qui discuter avec le prêtre.
Mac: Oui, je sais que je serai bien avec eux.
Fille2: Mac a raison, Michael et Sara sont très gentils, ils s'occuperont bien d'elle.
Fille3: Mais on ne te fera plus.
Mac: Si, Michael et Sara on dit que je pourrai venir vous voir.
Fille3: C'est super!!!!
Les petites filles discutèrent encore quelques minutes avant que Mac ne lui dise en revoir, puis elle retourna vers le couple.
Michael: Ca y est ma puce tu es prête.
Mac: Oui.
Michael: Tu n'as rien oublier.
La petite fille secoua la tête.
Mac: Non.
Michael: Bon alors on y va!!!
Il regarda Sara.
Sara: Ouais.
Mac dit en revoir au prêtre, le Père Vincent la serra dans ses bras .
Mac: Au revoir.
Prêtre: Au revoir Mac, tu vas nous manquer ici.
Mac se détacha de lui.
Mac: Vous aussi vous aller me manquer.
Le prêtre lui sourit.
Prêtre: Dis moi ma puce, tu pourrai me rendre un service.
Mac hocha la tête.
Mac: Bien sûre, c'est quoi???
Prêtre: Surtout embête bien Michael.
La petite fille se mit à rire, le Père Vincent leva la tête vers Michael, celui-ci le regarda en secouant la tête.
Mac: Je ferai de mon mieux.
Le prêtre lui sourit et lui fit un bisou sur la joue.
Michael et Sara dirent en revoir au Père Vincent puis quittèrent le centre avec Mac.
Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Ven 11 Sep - 23:06

Slt les filles voilà la suite, bonne lecture !!


Un quart d'heure plus tard, ils étaient arrivés à l'appartement.
Michael: Et voilà tu es à la maison.
Mac se mit à sourire.
Mac: C'est jolie ici.
Sara: Oui c'est vrai que c'est très jolie.
La petite fille regardait autour d'elle en tournant sur elle-même.
Sara: Tu veux voir ta chambre.
Mac s'arrêta de tourner et regarda Sara avec un grand sourire et en hochant la tête.
Mac: Oui.
Sara: Viens on va te la montrais.
Mac suivi Sara, Michael était derrière elle, et porter son sac. Arrivé devant la porte de la chambre, Sara l'ouvrit et entra à l'intèrieur, Mac, elle resta sur le palier et n'osait pas bouger.
Michael qui était derrière elle lui dit.
Michael: Tu peux rentrer Mac, tu sais, c'est ta chambre.
La petite fille se tourna vers lui puis entra dans la chambre suivi de prés par Michael qui posa le sac au pied du lit.
Mac regardait la chambre avec de grands yeux émerveillés.
Sara: Ca te plaît.
La petite fille hocha la tête en continuant de regarder autour d'elle.
Michael: Tu vois c'est ta chambre.
Mac les regarda.
Mac: Ma chambre...à moi....... toute seule.
Sara lui sourit.
Sara: Oui tout ce qui est ici est à toi.
Mac la regarda avec de gros yeux.
Mac: TOUT.
Michael: Oui tout.
Mac sourit puis regarda le lit.
Mac: J'ai un lit de princesse.
La petite fille vint s'asseoir dessus et toucha le drap.
Michael: Il te plait j'espère, c'est Sara qui l'a choisi.
Mac: Oui je le trouve très beau.
Mac les regarda, ses yeux briller.
Mac: Merci, pour tous.
Sara vint s'asseoir à côté d'elle et Michael la prit sur ses genoux.
Sra: Nous remercies pas ma puce, on est très content que tu sois ici avec nous.
Mac lui sourit et leur fit un calin.
Quelques minutes plus tard, Michael et Sara aidait Mac à vider son sac quand une voix retentit dans l'appartement.
Voix: Oncle Mike , Sara je suis rentré.
La petite fille regarda les deux adultes.
Mac: C'est LJ.
Michael: Oui c'est lui. Tu viens on va le voir.
Mac posa les affaires qu'elle avait dans les mains et suivi Michael et Sara. Quand elle arriva dans le salon, LJ était affalé sur le canapé.
Michael/Sara: Salut.
LJ: Salut vous deux.
Lorsqu'il vit la petite fille, LJ se redressa et s'installa correctement sur le canapé, Mac se cacher légerement derrière Michael.
Michael: LJ je te présente Mac, Mac voici LJ, mon neveu.
LJ: Salut.
Mac lui dit d'une petite voix.
Mac: Bonjour.
LJ la regarda et lui fit un grand sourire.
LJ: Alors comme ça, c'est toi Mac.
La petite fille hocha la tête.
LJ: Tu sais que j'ai beaucoup entendu parler de toi.
Mac se mit à sourire.
Mac: Moi aussi, j'ai entendue parler de toi.
LJ regarda Michael et Sara.
LJ: Il ne faut pas croire tous ce qu'ils t'ont dit.
Mac se mit à rire et ne se cacha plus derrière Michael, ce dernier et Sara se regardèrent, si Mac rigolait c'est qu'elle se senter en confiance.
LJ la regarda et lui dit.
LJ: Je ne sais pas si Michael et Sara te l'on dit mais il y a des régles ici.
Mac secoua la tête.
Mac: Non ils m'ont rien dit.
LJ jeta un coup d'oeil aux deux adultes, comme ils ne lui dirent rien, il continua.
LJ: Bon alors moi je vais te les dire.
Mac remarqua qu'il semblait très serieux.
LJ: La première est la plus importante de toute, alors tu dois bien t'en rapeller, c'est que...en faite...il n'y a aucune régle ici, tu peux faire tous ce que tu veux.
Mac se mit à sourire.
LJ: Et surtout tu peux avoir autant de bazar dans ta chambre que tu veux, ils ne te diront rien.
Mac regarda Michael et Sara.
Mac: C'est vrai.
LJ: Je te montrerai la mienne, tu veras que c'est vrai.
La petite fille le regarda en souriant.
LJ: J'allume la télé, tu veux la regarder avec moi.
Mac hocha la tête et vint s'asseoir à côté de lui sur le canapé. LJ la regarda en souriant, puis se pencha et lui enleva ses chaussures.
LJ: Comme ça tu peux mettre tes pieds sur le canapé.
Elle le vit s'asseoir en croisant les jambes et fit la même chose que lui.
Michael et Sara les regardèrent en souriant.
Michael: On va se chercher un café vous voulez quelques choses.
LJ: Je veux bien un jus de fruit.
Sara: Et toi Mac tu veux quelque chose.
Mac: Je veux bien un jus de fruit moi aussi s'il te plait.
Sara: D'accord.
Michael et Sara partirent dans la cuisine.
Au bout de cinq bonne minutes, les deux amoureux n'étaient toujours pas revenue. LJ regarda Mac.
LJ: On va voir ce qu'ils font.
Mac hocha la tête.
Mac: Oui.
Ils se levèrent, quand ils arrivèrent devant la porte de la cuisine, ils virent Michael et Sara dans les bras l'un de l'autre en train de s'embrasser.
LJ regarda Mac.
LJ: Je préfere te prévenir tous de suite Mac, ça arrivera souvent que tu les trouves comme ça.
La petite fille se mit à rire.
Ayant entendu des voix, Michael et Sara se détachèrent l'un de l'autre, quand ils tournèrent la tête, ils virent Mac et LJ les regarder en souriant.
LJ: Ils peuvent pas s'en empêcher c'est plus fort qu'eux.
Mac: C'est parce qu'ils sont amoureux.
Michael et Sara les regardèrent en secouant la tête.
Michael: Qu'est ce que vous faites là tous les deux.
LJ: On voulait savoir pourquoi vous mettiez autant de temps à nous ramener nos jus de fruits.
Mac leur dit avec un sourire coquin.
Mac: Maintenant on sait pourquoi.
Ils se mirent tous les deux à rire.
LJ regarda Mac.
LJ: Je sens qu'on va bien s'amuser tous les deux.
Mac le regarda en souriant.
Sara: Je sais pas pourquoi, mais je le sens aussi.

Durant le reste de l'aprèe midi, Michael et Sara avaient fait visiter le reste de l'appartement à Mac, puis LJ lui avait montrer sa chambre, en la voyant la petite fille c'était dit que c'était vrai, elle pouvait mettre autant de bazar qu'elle voulait dans sa chambre.
Alors qu'elle regardait le bazar qui trainer un peu partout, un cadre attira son attention, elle s'approcha et le regarda de plus près. Dans le cadre il y avait des photos d'LJ avec deux adultes.
Mac se tourna vers lui et lui demanda.
Mac: C'est ton papa et et ta maman.
LJ regarda les photos puis la petite fille et lui sourit.
LJ: Oui.
Mac: Ils sont plus là.
LJ secoua la tête.
LJ: Non ils sont ......
L'adolescent regarda Mac comment il pouvait dire à une enfant de 6 ans que ses parents étaient morts et qu'ils ne reviendraient jamais, il chercha ses mots mais Mac le surprit quand elle lui dit.
Mac: Ils sont morts.
LJ hocha la tête.
LJ: Oui.
Mac: Je suis désolé.
LJ lui sourit.
LJ: T'es gentille.
Mac regarda les photos.
Mac: Alors ton papa c'est le frère de Michael, c'est ça.
LJ: Oui son grand frère.
Mac: Il me parle souvent de lui.
LJ regarda la petite fille étonné et s'assit sur son lit.
LJ: Ha bon.
Mac hocha la tête.
Mac: Oui, une fois il m'as dit que c'était ton papa qui c'était occupé de lui après la mort de leur maman.
LJ se mit à sourire.
LJ: Qu'est ce qui t'as raconté sur lui.
Mac le regarda en haussant les épaules.
Mac: Plein de choses, un jour il m'a dit qu'il fessait souvent des pancakes avec des myrtilles.
LJ se mit à rire.
LJ: Oui c'est vrai.
Mac: Et c'était bon ?
LJ: Les pancakes étaient souvent brûler mais les myrtilles fesait passer le goût.
Mac se mit à rire à son tours.
Mac: Des fois il me raconte aussi ce qu'il fessait tous les deux avec leur maman.
LJ: Michael t'as parlé de sa mère.
Mac: Un peu. Il les aimait beaucoup, elle et ton papa.
LJ: Oui je sais.
Mac: Ton papa et ta maman te manque beaucoup.
LJ hocha la tête.
LJ: Il me manque énormement.
La petite fille le regarda compatissante.
LJ: Il me manque sûrement autant que ta maman doit te manquer.
Mac le regarda puis regarda de nouveau les photos en secouant la tête.
Mac: Non elle ne me manque pas.
LJ regarda Mac en fronçant les sourcils, il allait parler quand Sara apparu sur le pas de la porte.
Sara: Vous papotez.
LJ et Mac se retournèrent et lui sourirent.
LJ: On fait connaissance.
Sara lui sourit.
Sara: Je vois ça. Je viens vous chercher le dîner est prêt.
LJ: Ce n'est pas Michael qui est venu.
LJ lui dit ça avec un sourire moqueur.
Sara: Non j'ai préferer venir moi même, j'avais pas envie qu'il nous fasse une syncope.
Sara scruta la chambre du regard.
Sara: Je crois que j'ai bien fait d'ailleurs.
LJ rigola.
Sara: La chambre d'LJ te plait Mac.
La petite fille sourit.
Mac: Oui, y a plein de bazar.
Sara: Ca pour avoir du bazar y en a.
LJ: Elle a flashé sur le cadre.
Mac: Oui je le trouve très jolie.
LJ: Et bien tu vois c'est Sara qui l'a fait.
Mac: Ha bon.
LJ: Oui elle me connaissait depuis à peine une journée et pourtant, elle m'a fait un très jolie montage avec les photos de mes parents.
Mac: Moi elle me connaissait pas, et elle m'a donné sa pince à cheveux.
Sara: Non on a fait un échange tu te rapelles.
Mac hocha la tête.
Mac: Oui c'est vrai.
LJ: Vous avez échangez quoi.
Mac: Michael!!!!
LJ les regarda n'étant pas sure d'avoir bien compris.
LJ: Quoi??
Mac: Sara m'a donné sa pince à cheveux et moi je lui ai donné Michael.
LJ regarda Sara qui rigolait.
Mac: En tous cas il est très jolie le montage. Tu as appris toute seule à en faire.
Sara: Non c'est ma maman qui m'a appris qaund j'était petite.
Mac se mit à sourire.
Mac: Je vais la rencontrer ta maman.
Sara regarda Mac.
Sara: Heu non en faite ma maman elle......
Sara se retrouva dans la même situation qu'LJ quelques minutes auparavant, LJ décida de venir à son secour.
LJ: En faite Mac, la maman de Sara aussi est morte.
Mac: Hooo....
La petite fille la regarda embarrassé.
Mac: Je ne savais pas pardon.
Sara lui sourit.
Sara: Non ce n'est pas grave ma puce.
Mac: Et ton papa aussi il est mort.
Sara: Non.
Mac: Alors je vais le voir.
LJ et Sara se regardèrent.
Sara: Non je ne crois pas Mac.
Mac: Pourquoi il travaille trop.
Sara: Oui et puis tous les deux on est un peu faché.
Mac regarda Sara, celle-ci lui sourit, soudain une voix se fit entendre.
Voix: Vous venez manger.
Sara: Oui Michael, on arrive.
Tous les trois se regardèrent en souriant.
LJ: Allez on y va parce que si il vient ici, il va nous faire une attaque cardiaque.
Ils éclatèrent tous de rire et sortirent de la chambre, Mac partie en courant vers la cuisine, LJ regarda Sara et lui dit.
LJ: Dis moi Sara, une pince à cheveux contre Michael, tu l'aurai pas arnaquer cette petite.
Sara se mit à rire.
Sara: Non disons plutôt que j'ai gagner au change.
LJ regarda Sara et se mit à rire.
LJ: Ouais disons ça.

Après le dîner, ils s'installèrent tous le canapé, Mac étais assise sur les genoux de Sara et tous regarder la télé, jusqu'au moment où LJ appris que Michael avait appris à Mac à jouer aux dames et lui proposa de faire une patie, il alla chercher le jeu, puis tous les deux s'installèrent sur la table basse et commencèrent leur parties sous les yeux de Michael et Sara qui étaient blottis l'un contre l'autre. Près d'une heure plus tard, ils finissaient leur dernière partie, LJ regarda Mac en secouant la tête, la petite l'avaient complètement bluffé, elle avait gagner plus de la moitié des parties qu'ils avaient fait. Mac se mit à rire en voyant la tête qu'il fessait et regarda Sara et Michael, ce dernier lui fit un clin d'oeil puis lui dit qu'il était temps de se brosser les dents et d'aller au lit. La petite fille le regarda en hochant la tête et se leva, LJ lui demanda si elle voulait un coup de main, mais Mac lui fit remarquer qu'elle n'était pas un bébé, ce qui fit rire Michael et Sara. Quelques minutes plus tard, Mac était dans son lit quand Michael et Sara entrèrent dans la chambre, Mac sourit quand ils vinrent lui faire un bisou pour lui dire bonne nuit. La petite fille ne mit pas longtemps à s'endormir, après la journée qu'elle venait de passer. LJ s'apprêtait à aller se coucher à son tour quand il dit à Michael et Sara.
LJ: Quand je parlais à Mac tu t'as l'heure, elle m'a dit un truc qui m'a retourner.
Michael: Qu'est ce qu'elle t'a dit.
LJ: Elle a dit que sa mère ne lui manquer pas. C'est bizarre non.
Michael: Tu sais sa mère elle ne s'est jamais vraiment occupé d'elle et je ne sais même pas si elle se souvient de comment elle était, alors ce n'est pas trop étonnant qu'elle ne lui manque pas.
LJ: Ouais je comprend. C'est dommage qu'elle ne s'occupe pas d'elle, c'est une gamine géniale.
Sara: Tu l'aime bien.
LJ: Ouais j'ai l'impression d'avoir une petite soeur c'est marrant, en plus elle a une sacrée repartie.
Michael et Sara le regardèrent en hochant la tête.
LJ: Bon allez bonne nuit les amoureux.
Michael/Sara: Bonne nuit.
LJ partit se coucher, Michael et Sara firent la même chose quelques minutes plus tard.
Pendant les jours qui suivis, étant donné que Mac ne rentrait à l'école que la semaine d'après, Michael et Sara restèrent avec elle, leurs employeur leur avaient gentiment donné quelques jours de congé pour raison exceptionnelle. Ils en avaient profiter pour aller acheter quelques fournitures, Mac avait fait la connaissance d'Amy et depuis s'amuser à taquiner LJ ayant compris que c'était sa petite amie, les deux adolescents avaient essayer d'initier la petite filles aux jeux vidéo, ne se doutant pas qu'elle savait déjà y jouer.
Au bout d'a peine quelques jours, Mac s'était parfaitement adapté et intégrer à la famille, d'ailleur cela leur fesait bizarre, mais Michael, Sara et LJ avaient l'impression qu'elle avait toujours fait partie de la famille, comme si elle était là depuis toujours.
Michael et Sara s'occuper très bien d'elle et veuiller à ce qu'elle ne manque de rien, ce qui au début avait paru étrange à la petite fille qui n'avait pas l'habitude d'autant d'attention.
Le samedi soir, alors que Michael essayait de finir un projet pour le travail, il entendit la porte d'entrée s'ouvrir et se refermer et quelques secondes après il vit LJ passer devant son bureau.
Michael: Qu'est ce que tu es allé faire.
LJ tourna la tête et vit son oncle assis à son bureau, il entra.
LJ: Je suis allé sortir les poubelles.
Michael lui sourit.
Michael: C'est gentil ça, merci.
LJ lui sourit et lui demanda.
LJ: Dis moi tu ne serai pas où sont Sara et Mac.
Michael: Quand je les ai laissé tout à l'heure, elles étaient dans le salon entrain de regarder la télé.
LJ: Elles n'y sont plus.
Michael haussa les épaules.
Michael: Sara est peut-être entrain de lui lire une histoire dans sa chambre.
LJ: Hum. En parlant de chambre, je vais dans la mienne, j'ai un truc à faire.
Michael: Ne me dit pas que tu vas la ranger.
Michael lui fit un sourire moqueur.
LJ: Et bien si.
Michael le regarda et leva les bras au ciel.
Michael: Les miracles existent.
LJ se mit à rire.
LJ: Ne parle pas trop vite, je la ranges qu'un peu, j'ai perdu un truc et il faut que je le retrouve.
Michael: C'est déjà mieux que rien.
LJ lui sourit et sortit de la pièce, Michael se remit au travail, mais au bout d'a peine quelques minutes un cri le fit sursotter.
Voix: Haaaaaaaaaaaaaaaa!!!
Il sortit de son bureau et vit arrivé Sara et Mac complètement mort de rire devant lui.
Michael les regarda et leur demanda.
Michael: Qu'est ce qui c'est passé.
Mac (rigolant): On a fait peur à LJ.
Michael: C'est lui que j'ai entendu crier.
Sara: Ouais.
Mac: C'était trop drôle (crie) c'est un vrai trouillard.
Voix: Attend un peu que je t'attrape tu vas voir si je suis un trouillard.
Mac regarda Michael et Sara avec de grand yeux.
Mac: Hoho!!!!
Puis la petite partie en courant, quelques secondes plus tard LJ apparue, il s'approcha de Sara, Michael entoura la jeune femme de ses bras et regarda LJ, celui-ci commença à repartir.
Sara: T'abandonne aussi facilement.
LJ secoua la tête.
LJ: Si j'essaye de me venger de toi, je sais que je le regretterai.
Il regarda son oncle.
LJ: N'est ce pas.
Michael: Tout à fait.
Sara sourit et se colla contre michael.
LJ les regarda en secouant la tête, puis partit vers la chambre de Mac, après quelques secondes ils entendirent la petite fille crier puis se mettre à rire, ils se regardèrent et Michael lui dit.
Michael: Tu crois que ça va durer longtemps.
Sara: Pourquoi??
Michael: Ca serai mieux qu'ils ne se couchent pas tard, pour demain.
Sara: Ha oui c'est vrai qu'on a du monde demain, j'avais complètement oublier.
Michael: Je vois ça.
Michael la regarda en souriant et lui passa une main sur la joue, Sara passa ses bras autour de son cou, approcha son visage de celui de Michael et effleura ses lèvres avec les siennes, Michael allait l'embrasser quand la voix de Mac se fit entendre.
Voix (Mac): Pas les chatouilles, non.........
Puis ils l'entendirent rires, Michael et Sara se regardèrent.
Sara: Ils ont l'air de bien s'amuser.
Michael hocha la tête.
Michael: Ouais.
Il la rapprocha un peu de lui et lui dit.
Michael: Et si nous aussi on s'amuser un peu.
Sara le regarda avec un air coquin.
Sara: Toi tu as une idée derrière la tête.
Michael: Peut-être.
Il l'embrassa tendrement et entra à reculons dans son bureau, quand ils se détachèrent l'un de l'autre, Sara le regarda en souriant.
Sara: On est dans ton bureau Michael.
Michael lui sourit et commença à l'embrasser dans le cou.
Michael: Il peut servir à autre chose qu'à travailler.
Sara se mit à rire et ferma la porte avec son pied, Michael la plaqua contre, reprit ses lèvres avec fougue, et ferma la porte à clé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Dim 13 Sep - 13:38

merci pour toutes ces suites !!!

mac et enfin chez mike et sara !!!!on lui montre sa chambre et elle est toute contente d'avoir ca chambre a elle toute seule; lj et mac on l'air de s'entendre très bien en meme temps deux petite terreur ensemble ca forme un beau duo !!

et on finit avec le misa et mike qui ferment la orte a clé

Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Dim 13 Sep - 20:15

Slt miss merci pou tn coms, voilà la suite, bonne lecture !!!!!!



Le lendemain Michael s'activait en cuisine avec l'aide de Sara, pendant qu'LJ et Mac mettait la table dans la salle à manger, quand ils eurent finis ils allèrent les rejoindre dans la cuisine.
LJ: Ils doivent arrivé vers quel heure.
Michael regarda sa montre, elle affichait 12 heures.
Michael: Ils ne devrait pas tarder.
LJ: Cool.
Michael: Pourquoi, tu commences déjà à avoir faim.
LJ se mit à rire.
LJ: Non ça va pour l'instant.
Mac: C'est qui les gens qui viennent.
Sara: Des amis qui ont hâte de te rencontrer.
Mac la regarda, la petite fille ne semblait pas rassuré.
Sara: T'inquiète pas Mac, ils sont vraiment très gentils, tu verras.
Mac hocha la tête.
Elle et LJ s'assirent autour de la table et regardèrent Michael et Sara finirent de prèparer le repas.
Au bout d'une demi-heure quelqu'un frappa à la porte.
LJ: Je vais ouvrir.
Il se leva et alla ouvrir, quelques secondes plus tard Mary-Cruz et Sucre entrèrent dans le salon.
Michael/Sara: Salut vous deux.
Sucre/Mary-Cruz: Salut!!!
Michael et Sara se levèrent pour les embrasser, Mac était assise sur le canapé et les regarda. Mary-Cruz s'approcha d'elle.
Mary-Cruz: Salut toi, j'imagine que tu es Mac.
Mac hocha timidement la tête, Sucre regarda la petite fille puis vint s'asseoir à côté d'elle. Mac le regarda, celui-ci lui sourit puis se tourna vers Sara et Michael.
Sucre: Je trouve que vous avez un air de famille tous les trois.
Michael et Sara lui sourirent, Sucre regarda de nouveau Mac et lui fit un clin d'oeil, la petite fille se mit à rire. Quelques minutes plus tard se fit au tour de Katie d'arriver.
Katie: Bonjour.
Tous: Bonjour Katie.
Sara se leva et s'approcha de Katie.
Katie: Comment tu vas Sara.
Sara: Ca va très bien et toi.
Katie: Nikel.
Sara lui sourit.
Katie: Bon alors c'est quoi cette nouvelle.
Katie tourna la tête après avoir dit ça et vit Mac, la petite fille était assise sur les genoux de Michael et blottit contre lui.
Elle regarda Sara et Michael à tour de rôle puis leur dit.
Katie: Arrêter moi si je me trompe, mais ça ne fait qu'environ trois semaines que je ne vous ai pas vu, et non pas près de ........
Katie regarda Mac.
Katie: Six ans.
Michael se mit à rire.
Michael: Katie je te présente Mac, c'est une de mes vieilles connaissances.
Mac regarda Michael en souriant.
Katie: Vieille tu dis. Laisse moi te dire qu'elle ne fait pas son âge.
Michael lui sourit.
Michael: On a accueillis Mac au début de la semaine.
Katie: Elle est venue passer quelques jours de vacances avec vous.
Sara: Non pas tout a fait, Mac va rester quelques temps avec nous.
Katie regarda Sara, Michael dit à Mac.
Michael: Tu dis bonjour princesse.
Mac: Bonjour Madame.
Katie: Madame au non appelle moi Katie, c'est pour les personnes qui sont vieilles madame.
Mac lui sourit.
Katie: J'ai pas l'air vieille hein!!!!!
Mac la regarda puis vit Sara derrière Katie secouai la tête, la petite fille se mit alors à secouer la tête en signe de négation. Katie lui fit un sourire puis dit à Michael.
Katie: Elle est mignonne cette petite.
Michael lui sourit et déposa un baiser sur le haut du crâne de l'enfant, Mac elle regarda Sara qui lui fit un clin d'oeil.
Une dizaine de minutes plus tard, alors qu'il discutaient sur le canapé, quelqu'un frappa de nouveau à la porte, cette fois se fut Michael qui se leva, il ouvrit la porte et vit Pope et Veronica.
Michael: Bonjour.
Pope/Veronica: Bonjour Michael.
Veronica: On es arrivé en même temps devant la porte de ton immeuble.
Michael: Oui c'est ce que je vois.
Pope: Ma femme s'excuse mais elle vait déjà quelques choses de prévu.
Michael: Ce n'est pas grave, mais vous vous ne deviez pas y aller avec elle.
Pope: Si mais votre invitation est tombé à pic, au moins j'avais une excuse pour ne pas y aller.
Michael lui sourit.
Michael: Ne me dit pas que c'est à ce point là.
Pope: J'en peux plus de l'entendre, elle et ses amies bavasser pendant des heures.
Michael se mit à rire.
Michael: Parce que vous croyez que ça va être mieux ici.
Pope: Oui et pour cause je ne serai pas le seul homme.
Michael: Allez venez entrer.
Pope et Veronica entrèrent dans l'appartement.
Pope: Alors où est ......Mac c'est ça.
Micahel le regarda étonné.
Michael: Comment vous.......
Pope: C'est Veronica qui me l'as dit.
Veronica le regarda en grimaçant.
Veronica: Je croyais qu'il le savait.
Pope: C'est un très beau geste que vous avez fait de l'accueillir chez vous.
Michael: On est très content de l'avoir fait.
Veronica: Alors, où est-elle ?
Michael allait répondre quand Sara arriva dans l'entrée, Mac était derrière elle et se cacha dés qu'elle vit les deux personnes. Sara les embrassa, puis regarda Mac.
Sara: Ne te caches pas Mac, ils ne vont pas te mangeais tu sais.
Mac s'écarta légèrement et leur dit d'une petite voix.
Mac: Bonjour.
Pope/Veronica: Bonjour.
Mac regarda Sara et lui dit.
Mac: C'est ton papa.
Pope et Sara se regardèrent en souriant puis Sara regarda Mac.
Sara: J'aurais bien aimer mais non, Henry est très bon ami, pas mon père.
Mac regarda Pope et lui sourit.
Michael: Et elle c'est Veronica, tu te souvient je t'es déjà parler d'elle.
Mac hocha la tête.
Mac: C'était la chéri de Lincoln.
Veronica se mit à sourire en entendant Mac dire ça.
Michael: Oui c'est ça, c'est elle.
Ils allèrent tous au salon, Sara et Michael commencèrent à leur servir à boire quand quelqu'un frappa de nouveau à la porte.
Sara: Je crois que c'est mon tours.
Michael lui sourit.
Elle alla ouvrit et revint quelques secondes plus tard avec Amy.
Amy: Bonjour tous le monde.
Tous: Bonjour.
Mac vit la jeune fille.
Mac: Amy!!!!!
Elle se leva et alla près d'elle, Amy la prit dans ses bras.
Amy: Salut ma puce, comment tu vas.
Mac: Ca va et toi.
Amy: Je vais bien.
Mac: Tu sais quoi.
Amy: Non quoi ??
Mac: Hier soir, Sara et moi, on s'est caché dans la chambre d'LJ pour lui faire peur.
Amy se mit à rire.
Amy: Et il a eu peur.
Mac hocha la tête.
Mac: Oui il s'est mis à crier.
Tous le monde se mit à rire.
Sucre regarda LJ.
Sucre: Mon pauvre vieux va.
LJ: Ne t'inquiète pas, je me suis vengé.
Mary-Cruz regarda Sara.
Mary-Cruz: Qu'est ce qu'il t'as fait.
LJ: A elle rien, je me suis vengé sur Mac, je tiens à la vie moi, je suis pas suicidaire.
Katie: Sara, ne t'aurais rien fait.
LJ: Sara non, mais Michael lui si.
Michael lui sourit et Sara se colla contre lui.
Mac: C'est normal qu'il l'as protége, c'est sa chérie.
Tous le monde regarda Mac en souriant, elle descendit des bras d'Amy et vint se blottir contre Michael et Sara, sous les yeux attendris des autres.
Pendant le repas, alors que tous le monde discuter LJ se mit à bailler, Amy le regarda et lui demanda.
Amy: Tu es fatigué.
LJ: Un peu!!
Michael se tourna vers son neveu et lui dit;
Michael: C'est ça de faire le bazar jusqu'a pas d'heure.
Sara se mit à rire, LJ regarda Mac.
LJ: Tu n'est pas fatigué toi.
La petite fille secoua la tête.
Mac: Non ça va.
Sara: La prochaine fois, tu devrais attendre le lendemain pour te venger.
LJ regarda, Sara lui sourit.
LJ: Pourquoi vous êtes pas venue nous dire d'arrêter, vous d'abord.
Michael et Sara se regardèrent puis haussèrent les épaules.
Michael: Ca nous amuser de vous entendre.
Mac: Et vous fessiez quoi??
Sara se mordit la lèvre en entendant la question de la petite fille. Elle regarda Michael, les deux amoureux se sourirent.
Sara: Nous ont.....
LJ: Ils devaient s'amuser à leur façon.
Sara et Michael se mirent à rougir, tous le monde se mit à rire.
Michael: Merci LJ.
LJ les regarda avec un grand sourire.
LJ: Mais de rien.
Le jeune homme regarda Sara.
LJ: Tu vois, tout compte fait je peux me venger.
Sara le regarda en secouant la tête.
Sara: C'est une façon de se venger tordue.
LJ: C'est pas moi qui ai demandé ce que vous fessiez.
Mac regarda Michael.
Mac: J'aurais pas dûe.
Michael: Non c'est pas grave ma puce. LJ trouve ça marrant de nous embarrassé.
Mac regarda LJ.
Mac: Tu vas arrêter de les embêter.
LJ: Attend un peu tu es de quel côté toi.
Mac: Pourquoi tu vas te vengé si ce n'est pas du tien.
LJ secoua la tête.
LJ: Tu devrais finir de manger.
Mac: Toi aussi.
Pope: C'est qu'elle a une sacrée répartie cette enfant.
Michael: Quand elle connaît la personne oui.
Ils finirent de manger dans la bonne humeur puis avoir débarrasser la table, ils allèrent s'asseoir dans le salon pour prendre le café tandis qu'LJ, Amy et Mac allèrent dans la chambre du jeune homme.
Au bout d'un quart d'heure, LJ revint dans le salon et vint s'asseoir sur l'accoudoir du canapé. Tous le monde le regarda.
LJ: Cinq.
Michael: Cinq quoi ?
LJ: Cinq parties, elle a gagner cinq parties d'affilé, je me fais humilier aux jeux vidéos par une gamine de six ans.
Tous le monde se mit à rire, après quelques minutes Mac et Amy arrivèrent à tour dans le salon.
Amy: Bah alors, tu ne reviens pas.
LJ: Pour me faire humilier à nouveau, non merci.
Amy se mit à rire.
Mac: Tu peux retourner jouer, moi j'arrête.
LJ: Tu veux plus jouer.
Mac secoua la tête.
Mac: Non c'est pas drôle quand on gagne à chaque fois. Toi et Amy vous avez qu'a aller jouer.
LJ se leva, lui et Amy commencèrent à se diriger vers la chambre vers la chambre d'LJ quand il se retourna et dit à Mac.
LJ: Tu viens Mac.
Mac: J'arrive dans quelques minutes.
LJ: D'accord.
Les deux adolescent partirent, Mac regarda Michael et Sara.
Mac: A les jeunes!!!
Tous le monde se mit à rire en regardant la petite fille.
Mac: Michael.
Michael: Oui ma puce!!
Mac: Je peux aller me chercher un jus de fruit s'il te plait.
Michael: Bien sûre.
Mac: Merci.
Michael: Tu veux que j'aille te le chercher.
Mac: Non j'y vais.
La petite fille dans la cuisine.
Pope: Elle est vraiment adorable cette petite.
Sara: Oui c'est un amour.
Katie: Et ces parents où ils sont au juste.
Michael: Mac n'a jamais connue son père, il est partit avant sa naissance, en faite il est partit dés qu'il a sut que sa compagne était enceinte.
Sucre: L'enfoiré.
Michael: Oui c'est le cas de le dire.
Katie: Et sa mère elle est où.
Michael: Ca personne ne le sais, Mac ne la pas revue depuis plus d'un an.
Katie: Hooo, la pauvre petite. Sa maman doit beaucoup lui manquer.
Ils ne virent pas Mac revenir dans le salon un verre à la main.
Mac: Non !!
Tous le monde se retourna et virent la petite fille.
Mac vint s'asseoir à côté de Sara.
Mac: Elle ne me manque pas.
Ils regardèrent la petite fille attristé, sentant l'embarras des autres Sara décida de changer de sujet, elle caressa les cheveux de Mac.
Sara: Alors comme ça tu as battue LJ aux jeux vidéos.
Mac: Non en faite, je lui ai mis une raclée.
Sara se mit à rire.
Pope: C'est lui qui t'a appris à jouer.
Mac secoua la tête.
Mac: Non c'est la Père Vincent.
Sucre: Le Père Vincent, c'est un prêtre !!!
Michael: Ouais.
Sucre le regarda étonné.
Mac: Ce n'est pas parce que c'est un prêtre qu'il ne sait pas jouer aux jeux vidéos.
Sucre la regarda en souriant, Mac lui sourit puis regarda Mary-Cruz.
Mac: Tu vas avoir un bébé.
La jeune femme lui sourit et se passa une main sur le ventre.
Mary-Cruz: Oui.
Mac: Quand ?
Mary-Cruz: Dans deux mois.
La petite fille lui sourit.
Mac: Tu garderas ton gros ventre quand il sera né.
Tous le monde se mit à rire.
Mary-Cruz: Je n'espére pas.
Mac regarda le ventre la jeune femme se qu'elle remarqua, elle lui tendit la main.
Mary-Cruz: Approche.
Mac regarda Michael et Sara.
Michael: Vas-y !
La petite fille se leva et s'approcha de Mary-Cruz.
Mary-Cruz: Pose ta main.
La petite fille la regarda puis posa sa main sur le ventre de la future maman, après quelques secondes elle enleva sa main prècipitament.
Mac: Je lui ai fait mal.
Mary-Cruz lui sourit.
Mary-Cruz: Non il a juste donné un coup de pied.
Mac: Ca t'as fait mal.
Mary-Cruz: Non t'inquiète pas.
Mac reposa sa main sur le ventre de la jeune femme, le bébé redonna un coup de pied, se qui fit rire Mac. Elle se tourna vers Michael et Sara et leur sourit.
Après quelques minutes, LJ réapparue dans le salon.
LJ: Mac tu reviens faire une partie.
Mac: Avec Amy.
LJ: Non avec moi, je sens que je vais gagner cette fois.
Mac le regarda en secouant la tête.
Mac: Ne rêves pas.
Tous le monde se mit à rire.
LJ: Allez viens.
Mac: J'arrive.
LJ repartie, Michael regarda Mac.
Michael: Hé princesse.
Mac regarda Michael.
Mac: Oui.
Michael: Remet lui une raclée.
La petite fille se mit à rire.
Mac: D'accord. Je vais y aller avant de les retrouver entrain de se faire des bisous.
Veronica: Ca t'arrives souvent de les surprendre.
Mac: Eux non, une ou deux fois, mais Michael et Sara s'est souvent.
Michael et Sara fermèrent les yeux.
Katie: Houhou!!!
Mac regarda les deux amoureux et leur dit en grimaçant.
Mac: Je devrais peut-être me taire.
Ils la regardèrent en souriant.
Mac: Bon je vais massacrer LJ.
La petite commença à partir quand Sara lui dit.
Sara: Mac, t'assied pas trop près de l'écran s'il te plait ma puce.
Mac lui répondit sur un ton moqueur.
Mac: Oui maman.
Mac partit en courant dans la chambre d'LJ.
Mary-Cruz: Elle est trop mignonne.
Katie regarda les deux amoureux.
Katie: Alors comme ça on sait pas se tenir.
Michael et Sara se regardèrent en secouant la tête, Sara soupira, Michael lui sourit et lui déposa un baiser sur le front, elle sourit à son tour et se serra contre lui.
Pope: Katie, foutez leur la paix vous voulez.
Katie: Mais, ils adorent ça que je l'ai taquine.
Pope: Franchement, regarder les, ils ont l'air d'aimer ça.
Katie regarda le couple, Sara était blottit contre Michael, ce dernier lui caresser les cheveux.
Katie: Dites lui que vous aimez bien ça.
Les deux amoureux se regardèrent puis regardèrent Katie en secouant la tête.
Pope: Vous voyez !!!
Katie fussilla Michael et Sara du regard, tous la firent faire et se mirent à rire.
Veronica: LJ à l'air de bien aimer Mac.
Michael: Oui ça a tous de suite collé entre eux.
Sucre: C'est pas étonnant elle est trop craquante cette gamine.
Michael: LJ a toujours regretter d'être fils unique, alors là il a l'impression d'avoir une petite soeur.
Veronica: Oui il a l'air de bien aimer passer du temps avec elle.
Michael: Hier après-midi au lieu de sortir avec ses copains, il l'a emmener faire de la balançoire au parcs.
Sara: Il est très protecteur avec elle, et il s'occupe aussi beaucoup d'elle.
Michael: Et surtout il lui apprends un tas de bêtises.
Tous le monde se mit à rire.
Sucre: Tant que ce n'est que les basiques ça va.
Michael:Pas tant que ça non, l'autre fois on est allé au supermarché, il l'a emmener avec lui au rayon bonbon, il a ouvert un paquet, et ils les mangeaient pendant qu'ont fessaient les courses.
Veronica: Ca va vous avez payer le paquêt.
Sara: Ha non, nous le paquêt on l'a pas vue. Ils s'étaient remplis les poches.
Veronica: Qui c'est qui lui a appris ça.
Michael: A ton avis. C'est Lincoln, il fesait pareil quand on été môme.
Pope: Ca promet.
Michael: Oui c'est le cas de le dire.
Katie: Je changes de sujet mais vous ne trouvez pas ça bizarre qua sa mère lui manque pas à cette petite.
Michael: Généralement les gens qui s'occupe pas ou mal de nous, ils ne nous manque pas.
Katie: Oui d'accord mais là c'est quand même sa mère.
Michael: En faite si tu veux sa mère à commencer à la déposer au centre Mac avait tous juste trois ans, un peu moins d'un an après, un après-midi, elle l'a déposé et ne l'a plus jamais ramener. Avant qu'elle ne disparaisse de la circulation il y a un peu plus d'un an, elle venait la voir une ou deux fois tous les six mois et à chaque fois qu'elle partait Mac pleurer pendant des jours, elle était inconsolable. Et puis un jour y a environ un an, elle m'a dit que sa mère ne viendrait plus et que même si elle revenait, elle, elle ne voulait plus la voir.
Sucre: Pourquoi elle a dit ça !!
Michael: Quelques jours avant elle avait été aller pique-nique dans un parc, et là-bas, elle a vu des enfants avec leur parents, et malgré le fait qu'elle n'avait qu'un peu plus de cinq ans, ça à été un déclic pour elle, elle a compris qu'une maman ce n'était pas juste quelqu'un qui venait te voir de temps en temps, normalement c'est une personne qui t'aime, qui s'occupe et prend soin de toi. Mac, elle, elle s'est rendu compte qu'avec sa mère ça ne serai jamais le cas. Depuis sa mère, elle en parle très rarement.
Katie: Je comprend mieux maintenant.
Mary-Cruz: Pauvre petite, elle en à déjà beaucoup bavé malgré son jeune âge.
Michael: Oui ce qui fait qu'elle est assez mature pour son âge, mais qu'elle a beaucoup de mal à faire confiance aux gens.
Sucre: Pourtant d'après ce que tu m'as dit la dernière fois, toi la première fois qu'elle t'as vu elle est venu dans tes bras et t'as parlé.
Michael: Oui, mais j'ignore encore pourquoi.
Veronica: Elle s'est surement dit en te voyant que vous aviez des points communs.
Michael regarda Veronica et baissa le tête.
Michael: Ouais.
Katie, Mary-Cruz et Sucre regardèrent Michael intrigué, Pope lui savait que Michael avait eu une enfance difficile et qu'il n'en parlé jamais alors il demanda à Sara.
Pope: Et vous Sara, elle s'est pas montré trop timide la première fois que vous l'avez rencontrer.
Sara: Non pas du tout, mais moi la première fois que je l'ai vu j'était avec Michael alors.......
Pope: Je vois !!
Sara regarda Michael, ce dernier lui sourit mais remarqua que Sara le regardait avec de l'inquiètude dans les yeux.
Il lui passa une main dans les cheveux et lui murmura à l'oreille.
Michael: Je vais bien ma puce.
Sara lui sourit légérement et se serra un peu plus contre lui quand d'un coup la voix d'LJ se fit entendre.
Voix (LJ): Non mais c'est pas vrai, tu es né avec une manette dans les mains ce n'est pas possible.
Ils entendirent ensuite les rires de Mac, ils se regardèrent tous et se mirent à rire.
Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Mer 16 Sep - 22:57

Slt les filles voilà la suite, bonne lecture !!!


Le lendemain se fut le premier jour d'école de Mac, Michael et Sara l'emmenèrent tous les deux, audébut la petite fille avait un peu peur, l'institutrice essaya de lui parlé pour la rassurer, mais Mac ne voulait pas lâcher Michael, il finit par la prendre à part pour lui parler, voyant que la petite avait peur que ça se passe mal, il la rassura en lui disant que si il y avait le moindre problème, son institutrice l'appelerai et qu'il viendrait la chercher. Mac se sentit en peu mieux et accepta de suivre la jeune femme, celle-ci rassura Michael et Sara, qui ne le fesait pas voir mais étaient aussi inquiet que Mac, en leur disant que tous ce passerai bien. Mac leur dit en revoir et entra dans la cour de l'école avec l'institutrice, Michael et Sara la regardèrent quelques minutes avant de partir et d'aller au travail.
Le soir même la petite fille raconta sa journée, Michael et Sara étaient rassuré de voir que tous c'était bien passer, Mac avait même hâte d'être au lendemain pour retourner à l'école.
Environ une semaine plus tard, Sara alla chercher Mac à la sortie de l'école, quand la petite fille la vit elle se précipita dans ses bras.
Mac: Sara!!!!
Sara: Salut ma puce. C'était bien l'école.
Mac hocha la tête.
Mac: Oui je me suis bien amusé.
Sara regarda la petite fille en souriant.
Sara: Tu as fait de la peinture.
Mac: Comment tu le sais.
Sara: Tu en as sur le bout du nez.
Mac se mit à rire et se frotta le nez pour enlever la peinture.
Mac: C'est partie.
Sara: Oui tu as plus rien.
Sara qui c'était accroupie pour être à la hauteur de Mac se releva et vit l'institutrice de la petite fille venir vers elle.
Sara: Bonjour.
Institutrice: Bonjour melle Tancredi, est ce que vous auriez quelques minutes à m'accordez il faudrait que je vous parle.
Sara: Bien sûre.
L'institutrice regarda Mac.
Institutrice: Tu veux bien nous laisser parler quelques minutes Mac s'il te plait. Tu peux aller jouer au toboggan avec les autres en attendant si tu veux.
Mac: D'accord.
Sara: Laisse moi ton cartable ma puce.
Mac enleva son sac et le déposa à côté de Sara, puis elle partit jouer.
Sara se tourna vers l'institutrice un peu inquiète.
Sara: Il y a un problème avec Mac.
Institutrice: Non ne vous inquiètez pas, Mac est une petite fille très agréable et très polie, ce qui est de plus en plus rare.
Sara lui sourit rassuré.
Sara: Alors pourquoi vous voulez me parler.
Institutrice: Voilà en faite, j'ai remarqué que Mac était une enfant très intelligente pour son âge.
Sara: Oui elle est un peu en avance.
Institutrice: Plus qu'un peu en faite, comparé aux enfants de son âge Mac sait déjà compter, elle connaît l'alphabet par coeur et elle sait déjà très bien lire.
Sara: Oui je sais d'ailleur elle adore ça lire.
Institutrice: Tous ce passe très bien en attendant mais j'ai peur que d'ici quelques semaines elle commence à s'enuyer en classe , et ça ne serai pas très bon pour elle.
Sara: Qu'est ce qu'on peut faire pour éviter ça.
Institutrice: Et bien actuellement Mac est dans une de classes préparatoire, mais elle a au moins les connaissances d'un enfant de classe élémentaire, alors le mieux serai de la faire passer immédiatement dans la classe au-dessus, elle s'enuiera moins et apprendra plus de choses qu'elle ne connait pas.
Sara: D'accord, mais le fait qu'on la change de classe ça ne risque pas de la boulverser un peu, elle vient tous juste d'arriver et elle s'est déjà peut-être fait des copines dans sa classe. L'envoyer dans une classe avec des enfants qu'elle ne connait pas risque pas de la perturber.
Institutrice: J'ai bien observer Mac toute la journée aujourd'hui et elle a des copines dans la classe mais une fois dehors c'est plutôt avec des enfants un peu plus grand qu'elle, qu'elle joue.
La jeune femme regarda Mac, celle-ci s'amuser avec d'autre enfants.
Institutrice: D'ailleurs c'est avec ses enfants là qu'elle s'amuse la plupart du temps.
Sara regarda Mac.
Sara: Et ils sont dans quelle classe.
Institutrice: Justement ils sont dans une des classes élémentaires. Si vous accepter qu'on la change de classe, on fera en sorte de la mettre avec des enfants qu'elle connaît. C'est bien connu les enfants préferent aller dans une classe où ils ont des amies.
Sara: Ca c'est sûre !!! J'en discute avec Michael et Mac et je vous dit ça.
Institutrice: Très bien.
La jeune femme lui sourit, Sara appelle Mac.
Sara: Mac, ma puce tu viens on y va.
La petite fille descendit du toboggan et alla rejoindre Sara, elle remis son sac sur le dos et dit à Sara.
Mac: On rentre à la maison.
Sara: Et bien, en faite les garçons ne rentrent pas tous de suite alors je me disais qu'on pourrait peut-être aller manger une crêpe avec plein de chocolat et un verre de lait.
Mac: Toute les deux.
Sra: Ouais, ça te tente.
Mac hocha la tête.
Mac: Ho oui une crêpe au chocolat.
Sara et l'institutrice se mirent à rire en voyant la tête que fessait la petite fille.
Sara: Alors on y va.
Sara serra la main de l'institutrice.
Sara: Au revoir.
Institutrice: Au revoir, au revoir Mac.
Mac: Au revoir Madame.
Après avoir été manger une crêpe Mac et Sara été rentrer, Sara avait demandé à Mac de faire ses devoirs, la petite c'était alors assise à son bureau et avait commencer ses devoir sous les yeux de Sara, celle-ci la regarda faire attentivement et compris ce que lui avait dit l'institutrice en voyant Mac lire et compter sans demander la moindre aide. Après quelques minutes Mac se tourna vers Sara.
Mac: J'ai fini.
Sara lui sourit.
Sara: Oui c'est ce que je vois. Tu vas vite dis-moi.
Mac: C'est pas dure. Je peux aller regarder les dessins animés.
Sara: Bien sûre princesse va.
Mac: Merci.
La petite fille sortit de sa chambre en courant, Sara la regarda faire en riant.


Une heure et demi plus tard, Michael rentra du travail, il vit Sara sur le canapé, il s'approcha d'elle et lui déposa un baiser sur les lèvres.
Michael: Bonjour mon amour.
Sara: Salut toi.
Sara le regarda puis lui dit avec une petite moue.
Sara: C'est ça mon bisous.
Michael la regarda quelques secondes avant de prendre son visage entre ses mains et de l'embrasser tendrement au début puis leur langues brisa la barrière de leur lèvres et finirent par se trouver, se caresser, se repousser, après de longues minutes Michael cassa la baiser à bout de souffle et regarda Sara.
Michael: Tu préferes.
Sara qui avait les yeux fermés hocha la tête avant de les rouvrit, elle vit Michael la regarder avec un grand sourire, il vint s'asseoir à côté d'elle et la prit dans ses bras.
Sara: LJ n'est pas avec toi.
Michael: Non il m'a appeler pour me demander si il pouvait dîner chez Amy.
Sara: Ok, tu as passé une bonne journée.
Michael: Oui et toi.
Sara: Ouais par contre ce matin, j'était fatigué au travail.
Michael sourit et commença à déposer des baisers dans le cou de Sara.
Michael: Comment ça se fait ça.
Sara: J'en sais rien c'est peut-être du au fait que je n'ai pas beaucoup dormit cette nuit.
Michael: Y serais-je un peu pour quelques choses.
Sara sourit et sentit Michael tirer un peu sur son t-shirt pour pouvoir lui embrasser l'épaule.
Sara: Un peu non, beaucoup en faite.
Michael sourit et continua ses baisers avec plus d'insistance.
Sara sentit les lèvres de son amant descendre vers sa poitrine, et ses mains se balader sur son corps, l'une d'elle était passé sous son t-shirt et lui caresser le ventre pendant que l'autre passer sensuellement sur ses cuisses, Sara se mordit la lèvre et ferma les yeux pour essayer de retrouver ses esprits, elle posa sa main sur une de celle de Michael pour l'arrêter.
Sara: Si j'avais pas quelque chose d'important à te dire et si le dîner n'était pas au four, je t'assure que je te laisserai continuer.
Michael stoppa ses baisers et la regarda avec un sourire coquin.
Michael: Dommage, j'était entrain de me dire que ça fessait longtemps que je ne t'avais pas fait l'amour sur le canapé.
Sara lui sourit.
Sara: Michael a chaque fois que tu entreprends de me faire l'amour sur le canapé, on finit par terre.
Michael se mit à rire.
Michael: C'est ce qu'on appelle une tradition mon amour.
Sara se mit à rire.
Michael: Qu'est ce que tu as d'important à me dire.
Sara se tourna légérement et regarda Michael.
Sara: Quand je suis allé chercher Mac tu t'as l'heure, son instit a voulu me parler.
Michael: Pourquoi y a un problème.
Sara: Non, en faite elle a remarqué que Mac était en avance par rapport aux autres éléves de sa classe, elle craint que dans quelques semaines elle commence à s'ennuyer et ça ne serai pas bon pour elle.
Michael: Elle veut la mettre dans une autre classe.
Sara: Oui, elle veut la faire passer une classe au-dessus.
Michael: Tu l'as dit à Mac.
Sara: Non j'ai préferé t'en parler avant.
Michael lui sourit puis appela Mac.
La petite fille apparu quelques secondes plus tard.
Mac: Michael t'es rentré.
Michael: Ouais.
Elle vint s'asseoir à côté de lui et lui fit un bisous.
Michael: Tu as passé une bonne journée princesse.
Mac hocha la tête.
Mac: Oui.
Michael: Et qu'est ce que tu as fait de beau en classe aujourd'hui.
Mac: Plein de choses.
Michael: C'était pas trop dure.
Mac: Non au contraire, c'était très facile.
Michael: Tu t'ennuie pas un peu quand c'est trop facile.
Mac: Si un peu, mais je peux rien y faire.
Sara: Et bien justement peut-être que si, ton institutrice a vu que tu étais très en avance par rapport aux autres, et elle aimerai te changer de classe.
Mac: Et j'irai dans quelle classe.
Sara: Dans une des classes élémentaires.
Mac: Celle de Cassandra.
Michael: C'est qui Cassandra.
Mac: Une de mes copines.
Sara: Une des filles avec qui tu jouais tu t'as l'heure.
Mac: Oui.
Sara: Ton institutrice a dit qu'elle ferai en sorte de te mettre dans la même classe que les filles avec lesquelles tu joues à la récré.
Mac: C'est vrai.
Sara: Oui.
Mac: Cool!!
Sara: Alors ça ne te déranges pas de changer de classes.
Mac: J'apprendrais des choses nouvelles.
Michael: Un tas de choses que tu ne sais pas.
Mac: Ok alors je veux bien.
Sara: D'accord, alors je dirai demain à ton institutrice qu'elle peux changer de classe.
Mac hocha la tête.
Michael: Bon maintenant on va manger.
Mac: Ouais, y a quoi à manger.
Michael: J'en sais rien, c'est Sara qui a fait le dîner ce soir.
Mac regarda Sara.
Sara: T'inquiète pas Mac, c'est Michael qui m'a tout appris en cuisine.
Mac lui sourit, tous les trois allèrent dîner.


Au cour des jours qui suivirent, Mac changea de classe, et tous se passer bien, elle s'ennuyer beaucoup moins et c'était fait des tas d'amis.
Un soir, après avoir dîner, LJ était dans sa chambre à finir ses cours, Michael et Sara étaient dans leur chambre à discuter, et Mac était devant la télé et fessait un dessin quand elle eut envie d'un verre d'eau et se leva pour aller le chercher, en allant dans la cuisine
elle passa devant la chambre de Michael et Sara et s'arrêta quand elle les entendit parler.
Sara: Tu sais honnêtement je sais pas si je vais m'y faire.
Michael: Je croyais que ça aller.
Sara: Oui je sais mais plus j'y pense et plus je me dit qu'on a peut-être fait une erreur.
Michael: Tu crois.
Sara: Bah il faut dire qu'on a pas vraiment pris le temps de réfléchir.
Michael: Tu veux qu'on fasse quoi qu'on la raméne.
Sara: J'en sais rien. Elle a l'air bien ici mais je sais pas si je vais m'y habituer.
Michael: C'est toi qui voit.
Mac était surprise et déçue, Sara n'était pas sûre de vouloir qu'elle reste vivre avec eux. Complétement boulverser la petite fille oublia son verre d'eau et partit dans sa chambre.
Pendant ce temps, Michael et Sara était assis sur leur lit et regarder une commode. Sara le regarda.
Sara: Franchement Michael, il faut vraiment qu'on arrête d'acheter des meubles sur un coup de tête.
Michael la regarda en hochant la tête.
Michael: Oui je crois.
Ils se mirent tous les deux à rire.
Le lendemain matin, quand elle se leva Mac ne dit pas bonjour à Sara et ne lui parla pas jusqu'a ce qu'il parte à l'école, la jeune femme se dit qu'elle avait peut-être mal dormie et ne fit rien. Mais le soir quand Sara alla la chercher à l'école la petite fille ne lui fit pas de bisous quand elle l'a vu et continua à ne pas lui parler. Quand Sara lui demanda ce qu'elle avait la petite fille lui répondit séchement qu'elle n'avait rien, Sara fut tellement surprise du ton qu'avait employé l'enfant qu'elle la laissa tranquille.Une fois arrivé à la maison Sara remarqua que Mac parlait à Michael et à LJ et constata qu'il y avait sûrement un problème et essaya de se rappeller si elle avait put dire ou faire quelques choses qui aurait put blesser Mac.
Durant les jours qui suivèrent la situation ne s'arrangea pas bien au contraire, Mac ne parler toujours pas à Sara et quand celle-ci lui demandait si elle voulait de l'aide ou allait la voir, elle lui répondait froidement qu'elle n'avait pas besoin de son aide et de la laisser tranquille. Sara commençait vraiment à ne plus savoir quoi faire surtout que Mac était toujours aussi gentille avec Michael et LJ. Sara se sentait de plus en plus mal, la petite fille refuser même que Sara vienne l'embrasser le soir avant de dormir.
Un soir un peu plus d'une semaine après que Mac ai commencer à ne plus parler à Sara, celle-ci était assise sur le canapé en train de lire un livre quand Michael arriva et s'assit à côté d'elle. Il remarqua que Sara semblait ailleur, il lui passa une main dans les cheveux et lui demanda.
Michael: Ca va.
Sara sortit de ses pensés et regarda Michael.
Sara: Hein !!! Oui ça va. Elle dors.
Michael hocha la tête.
Michael: Oui elle s'est endormie avant que j'ai fini l'histoire.
Sara esquissa un léger sourire et retourna à son livre, Michael la regarda plusieurs secondes avant de lui demander.
Michael: Il est intéressant.
Sara: Oui ça va.
Michael: Et il parle de quoi au juste.
Sara regarda son livre quelques secondes avant de le fermer, elle ferma ensuite les yeux et lui répondit.
Sara: J'en sais rien.
Michael la regarda.
Michael: Sara.
Elle appuya sa tête contre le dossier du canapé et ouvrit les yeux.
Sra: Je ne sais plus quoi faire Michael.
Elle le regarda.
Sara: J'ai tout essayé mais y a rien à faire, elle refuse de me parler, elle fait comme si j'existait pas, et quand elle me parle c'est pour m'envoyer balader. J'aurais jamais penser qu'elle puisse être comme ça.
Michael prit la main de Sara et enlaça ses doigts au siens.
Michael: Je vais lui parler.
Sara: Non !!
Michael: Tu m'as déjà dit non y a trois jours Sara et rien n'a changer, c'est même encore pire.
Sara: Je sais mais.....
Micahel: Mais quoi?
Sara: Je sais pas....
Elle se passa une main dans les cheveux.
Sara: J'en peux plus.
Des sanglots apparu dans la voix de Sara et elle avait les larmes aux yeux.
Sara: Je commence même à redouter d'aller la chercher à la sortie de l'école tellement elle est froide envers moi. Je crois que je vais finir par demander à LJ de passer la prendre.
Michael: C'est pas ce qui va resoudre le problème.
Sara: Qu'est ce que tu veux que je fasse que je l'attache à une chaise jusqu'a ce qu'elle me dise ce qui se passe.
Michael sourit à la remarque, Sara elle même ne put s'empêcher d'esquisser un sourire.
Michael: Non je te l'ai dit moi je vais lui parler; et je t'assure qu'elle va me dire pourquoi elle se comporte comme ça avec toi.
Sara le regarda et fit étonné de voir autant de determination dans ses yeux.
Michael: J'adore Mac tu le sais mais il est hors de questions que je laisse une enfant de 6 ans se comporter ainsi avec toi.
Sara le regarda touchée par ses paroles, Michael lui ouvrit les bras.
Michael: Viens là.
Sara alla se blottir contre lui, Michael lui caresser les cheveux pour l'apaiser un peu.
Sara: Tu sais, moi aussi je l'adore cette gamine.
Michael lui déposa un baiser sur le front.
Michael: Je sais.


Le lendemain matin, tous le monde étaient près à partir pour le travail ou l'école.
LJ: Dis Sara on peut passer prendre Amy.
Sara: Bien sûre, appelle la dis lui qu'on sera là dans dix minutes.
LJ lui sourit et l'embrassa sur la joue.
LJ: Merci, t'es la meilleure.
Sara lui sourit, Mac regarda LJ.
Mac: Amy va venir avec nous ?
LJ: Oui.
Michael: Non!!
LJ et Mac le regardèrent.
Michael: Elle va aller avec LJ et Sara, toi c'est moi qui t'emmenes à l'école aujourd'hui.
Mac: Ha bon.
Michael: Oui, t'as pensé à prendre ton goûter.
Mac: Non je l'ai laissé dans la cuisine.
Michael: Va le chercher.
La petite fille partit dans la cuisine, LJ regarda son oncle.
LJ: Si tu comptes essayer de lui parler sur son comportement envers Sara, je te souhaite bonne chance. Moi j'ai essayer et elle a rien voulu me dire.
Michael: Ha mais, je ne vais pas essayer, je vais lui parler et je peux t'assurer qu'elle va me dire pourquoi elle se comporte comme ça.
LJ regarda son oncle.
LJ: Je crois que quelqu'un aurais dû lui dire que la meilleur façon de s'attirer tes foudres c'était de s'en prendre à Sara.
Michael: Je crois oui.
Sara: Michael.
Michael: T'inquiète pas je me facherai que si c'est necessaire.
Sara: Tu n'aimes pas ça te fâcher contre un enfant.
Michael: Justement ça ne sera qu'en ultime recours.
Sara le regarda, il s'approcha d'elle la prit dans ses bras avant de l'embrasser tendrement.
Michael: Allez file vous allez être en retard.

Sara hocha la tête.
Sara: Je t'aime.
Michael: Je t'aime aussi ma puce.
LJ les regarda attendris et s'approcha de Sara.
LJ: Tu sais si ça peut te consoler un peu, moi aussi je t'aime.
Michael secoua la tête, pendant que Sara regardait LJ en souriant.
Sara: Merci c'est gentil. Allez prend tes affaires on y va.
LJ: Oui chef.
Sara se mit à rire. LJ regarda son oncle en tendant la main, Michael secoua la tête prit son portefeuille en sortit un billet et le donna à LJ. Sara les regarda intriguée.
Sara: Qu'est ce que......
LJ: J'ai parier dix dollar que j'arriverai à te faire rire en te sortant une connerie.
Sara regarda Michael, il leva les mains.
Michael: Je suis prêt à faire n'importe quoi pour te voir rire.
Sara ne put s'empêcher de lui sourire, elle et LJ quittèrent l'appartement quelque secondes après, et Mac revint dans le salon. Elle allait mettre son manteau quand Michael lui dit.
Michael: Attend Mac, vient t'asseoir à côté de moi deux minutes.
La petite fille s'approcha et s'assit sur le canapé.
Michael: J'aimerai qu'on parle tous les deux.
Mac: De quoi ?
Mac : De la façon dont tu te comportes avec Sara. J'aimerai bien savoir pourquoi tu es comme ça avec elle.
Mac le regarda puis se leva.
Mac: Je dois aller à l'école.
Michael: Avant tu me dis pourquoi tu es comme ça avec Sara.
Mac: Mais je vais être en retard à l'école et toi au travail.
Michael: Alors tu vois là c'est m'est bien égales que tu sois au retard à l'école et moi au travail, parce que tant que tu ne m'auras pas dit pourquoi tu te comporte aussi mal avec Sara, on ne partira pas d'ici.
Mac regarda Michael et remarqua qu'il était très sérieux.
Michael: Tu sais Mac, je t'adore, vraiment, je t'aime énormèment, mais si il y a bien une chose que je n'accepte pas c'est que quelqu'un fasse du mal à Sara.
Mac: Je lui ai pas fait de mal.
Michael: Faire du mal à quelqu'un ce n'est pas seulement le frapper ou lui donner des coups, c'est aussi mal se comporter, dire des choses méchantes et lui faire de la peine et c'est souvent ça qui fait le plus mal.
Mac baissa la tête.
Michael: Sara, elle ne mérite pas que tu réagisse comme ça avec elle.
Mac: Elle ne veut plus de moi.
Michael: Quoi ?
La petite releva le tête.
Mac: Je vous ai entendue discuter l'autre soir et Sara a dit que vous n'aviez pas assez réfléchit et que c'était une erreur de m'avoir pris avec vous.
D'un coup Michael comprit, il regarda Mac, la petite fille pleurer, il lui tendit la main.
Michael: Approche.
Mac lui prit la main et s'approcha de lui, il la regarda et essuya ces larmes.
Michael: Tu vois ça princesse c'est ce qui se passe quand on écoute les conversations des autres. On parlait pas de toi, on parlait d'une commode qu'on venait d'acheter.
Mac: C'est vrai.
Michael: Oui et puis tu sais Sara, c'est bien la dernière personne qui veut te voir partir d'ici, elle t'adore.
Mac: Plus maintenant.
Michael: Non je suis sûre qu'elle t'aime toujours. Tu sais je te l'ai jamais dit mais c'est Sara qui a eu l'idée de te prendre avec nous.
Mac le regarda étonné.
Mac: Ha bon.
Michael hocha la tête.
Michael: Ouais, moi je ne savais pas quoi faire et Sara à propose qu'on te prennes avec nous.
Mac: Je ne savais pas.
La petite fille avait la tête baissé et se tortiller les doigts.
Mac: Tu es en colère contre moi.
Michael: Je vais pas te mentir, oui, je suis un peu en colère, je comprend que tu ai eu peur qu'on te raméne, mais moi j'ai beaucoup de mal à accepter qu'on fasse souffrir Sara.
Michael entendit la petite renifler.
Mac: Je lui ai fait beaucoup de mal.
Michael: Assez oui.
Mac: Je suis désolé Michael.
Michael: Je sais mais c'est pas à moi qu'il faut le dire.
Mac releva la tête, Michael remarqua qu'elle était en pleure. Il la prit dans ses bras pour la réconforter, une fois qu'elle se fut calmé, il lui passa un gant d'eau froide sur le visage, puis ils quittèrent l'appartement, Mac arriva à l'école un peu en retard, Michael s'excusa auprès de l'instit puis il alla au travail.
Revenir en haut Aller en bas
sara991
4th Kiss
4th Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2324
Age : 25
Localisation : Dans les bracs de Marc Antoine =D (c'était vrai hier ^^)
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Dim 20 Sep - 23:52

Super suite


a quand la suite ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sarahwaynecallies338.skyblog.com
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   Lun 21 Sep - 21:49

Slt les filles merci pour le coms, voilà la suite, bonne lecture !!!


Pendant la matinée, Sara venait tous juste de finir de soigner un patient quand la femme de l'accueil vint la voir.
Femme: Docteur Tancredi, il y a quelqu'un au téléphone pour vous.
Sara: C'est qui ?
Femme: Le directeur de l'école primaire de Mackenzie.
Sara: J'arrive.
Sara enleva ses gants, donna une ordonnance au patient, lui dit au revoir et alla à l'accueil.
Femme: Tenez !!
Sara prit le téléphone et lui sourit.
Sara: Merci. Allo, oui c'est moi............d'accord, je passe la prendre, merci d'avoir appeller.......En revoir.
Sara redonna le combiné à la femme de l'accueil.
Femme: Tout va bien.
Sara: La petite est malade, il faut que j'aille la chercher.
Femme: D'accord, vous voulez que je previenne les autres médecins.
Sara: Oui ça serai gentils.
Femme: Je le fais.
Sara: Merci.
Sara alla aux vestiaires, se changea et quitta le dispensaire.
Quand elle arriva à l'école, le directeur était dans la cour et l'attendait.
Sara: Bonjour.
Directeur: Bonjour vous êtes Mademoiselle Tancredi.
Sara hocha la tête.
Sara: Oui c'est moi. Comment va Mac!!
Directeur: Pas fort, on la emmener à l'infirmerie pour qu'elle soit au calme. Elle voulait qu'on appelle Mr Scofield mais on n'a pas put le joindre.
Sara: Il avait des réunions importante aujourd'hui, il a sûrement éteint son téléphone.
Le directeur emmena Sara jusqu'a l'infirmerie, quand il ouvrit la porte, Sara vit Mac allonger dans un lit, la petite fille leva les yeux quand elle entendit du bruit, mais les baissa lorsqu'elle vit Sara. L'infirmerie qui était assise à son bureau, se leva et s'approcha de Sara.
Infirmière: Bonjour.
Sara: Bonjour.
Infirmière: Vous êtes sa maman.
Sara regarda briévement Mac, la petite fille ne semblait pas dans son assiette.
Sara: Non, Mac vit chez nous on est sa famille d'accueil.
Infirmière: C'est très courageux à vous d'accueillir un enfant chez vous.
Sara lui sourit.
Infirmière: Je pense qu'elle doit avoir un rhume, elle a de la fièvre et elle tousse, mais j'ai crue comprendre que vous êtiez médecin, alors vous serez sûrement plus adepte à diagnostiquer ce qu'elle a.
Sara regarda la vielle dame en souriant.
Sara: Vous devez avoir raison c'est sûrement un rhume.
L'infirmière se tourna vers Mac et lui dit.
Infirmière: Met tes chaussures Mac tu vas rentrer chez toi.
La petite fille se leva, remit ses chaussures, enfila son manteau et se dirigea vers la porte en passant devant l'infirmière celle-ci lui passa une main dans les cheveux.
Infirmière: Elle est mignonne.
Sara regarda Mac, la petite fille ne semblait pas à l'aise.
Sara: Ouais.
Mac regarda Sara surprise, celle-ci lui prit son sac et ouvrit la porte.
Sara: Allez vient, on rentre a la maison.
Sara salua le directeur et l'infirmière et quitta l'école.
Pendant le trajet en voiture, Sara remarqua que Mac la regardait, la petite fille ne semblait pas à l'aise et avait l'air embarrassé, Sara avait vu plusieurs fois dans le rétroviseur la petite fille ouvrir la bouche pour lui parler mais aucun mot ne semblait vouloir sortir de sa bouche, Mac baissait alors la tête et se tortiller nerveusement les doigts.
Quand elles rentrèrent à l'appartement, Sara dit à Mac d'aller se coucher dans son lit, la petite fille s'exécuta sans rien dire, après quelques minutes, Sara entra dans la chambre de Mac, elle lui mit une autre couverture sur elle, et déposa un verre d'eau sur la table de chevet, la petite fille regarda, Sara remonta les couvertures sur Mac.
Sara: Repose toi.
Mac hocha timidemant la tête.
Sara sortit de la chambre et alla s'installer dans le salon, elle prit un magazine et s'assit sur le canapé.


Au bout de quelques minutes, Sara vit Mac apparaitre dans le salon avec une peluche dans les bras.
Sara: Tu devrais rester au chaud dans ton lit Mac.
Mac la regarda et lui dit d'une petite voix.
Mac: Je ne veux pas rester toute seule.
Sara la regarda quelques secondes, puis tapota le coussin du canapé.
Sara: Viens là.
Mac s'approcha doucement du canapé et s'assit dessus, Sara attrapa une couverture qui était à côté d'elle, et couvrit Mac avec, la petite fille avait les jambes replier et les genoux contre sa poitrine, elle se mit à tousser.
Sara: Tu as mal à la gorge.
Mac: Un peu.
Mac vit Sara se lever et se diriger vers la cuisine, elle revint quelques minutes plus tard, avec une tasse à la main et la donna à la petite fille avant de se rasseoir.
Mac: Qu'est ce que c'est.
Sara: Du lait chaud avec du miel, ma maman me donnait ça quand j'étais petite et que j'étais malade.
Mac regarda Sara et but une gorgée, Sara reprit son magazine.
Mac regarda Sara du coin de l'oeil et finit par lui demander.
Mac: Sara....
Sara lisait son magazine.
Sara: Oui.
Mac avala difficilement sa salive.
Mac: Tu me fais la tête.
Sara ferma son magazine et regarda la petite fille.
Sara: Pourquoi je te ferai la tête.
Mac baissa la tête.
Mac: Je n'ai pas étais gentille avec toi ces derniers jours.
Sara remarqua que la petite fille avait l'air de s'en vouloir.
Sara: Oui ça j'avais remarquer, tu sais Mac, je pensais que tu étais une petite fille douce et gentille et la facette de toi que j'ai découvert ces derniers jours, elle ne me plait pas, je l'aime pas du tout.
Mac se mordit la lèvre, des larmes commencer à apparaitre sur ses joues.
Mac: Moi non plus je l'aime pas.
Sara: Alors pourquoi, pourquoi tu es comme ça avec moi, qu'est ce que je t'ai fait Mac.
Mac: Je.............je croyais que tu voulais plus de moi.
Sara: Quoi ?? Mais pourquoi tu crois ça.
Mac: Je t'ai entendue parler avec Michael, j'ai crue que vous parliez de moi.
Sara: C'est pour ça , que tu me parle plus, tu croyais que je voulais plus de toi.
Mac hocha la tête, la petite fille était en pleurs.
Mac: J'avais peur de partir.
Sara prit la petite fille dans ses bras.
Sara: Chut!!!! Pleure pas ma puce.
Mac: Je suis désolé Sara, je te demande pardon.
Sara caresser les cheveux de Mac pour essayer de la calmer.
Sara: Ce n'est pas grave ma puce.
Mac se détacha un peu de Sara, celle-ci essuya ses larmes.
Mac: Tu n'es pas en colère contre moi.
Sara lui sourit.
Sara: Non, je suis juste triste que tu ai put croire que je ne voulais plus de toi.
Mac baissa la tête.
Mac: Ma maman, elle, elle voulait plus de moi.
Sara regarda Mac attristé.
Sara: Regarde moi Mac.
La petite fille leva la tête et regarda Sara.
Sara: Je ne suis pas comme ta maman, Mac. Je te laisserai pas moi.
Mac: Pourquoi elle, elle la fait. Pourquoi elle m'a abandonné Sara.
Sara: Je n'en sais rien ma puce.
Mac la regarda et se serra contre elle.
Mac: Je suis désolé Sara, je ne voulais pas te faire de mal.
Sra: T'inquiète pas, tu m'as pas fais de mal.
Mac: Si je t'en ai fait, c'est Michael qui me l'as dit. D'ailleur il m'en veut, il aime pas qu'on te fasse souffrir.
Sara ne put s'empêcher de sourire.
Sara: Il ne t'en veut pas tant que ça.
Mac: Tu crois.
Sara: Oui t'inquiète pas.
Sara lui déposa un baiser sur le front, Mac lui sourit.
Mac: Je recommencerai pas Sara, je te le promet.
Sara: On oublie ça ma puce d'accord.
Mac hocha la tête.
Mac: Je peux rester avec toi.
Sara: Bien sûre, tu veux qu'on allume la télé et qu'on regarde un DVD.
Mac: Oui je veux bien.
Sara: Tu veux regarder quoi.
Mac: E.T .
Sara: E.T ? Qui c'est qui t'as montré ce film.
Mac: LJ!!
Sara: Et il t'as plue.
Mac hocha la tête.
Mac: Je l'adore.
Sara lui sourit.
Sara: D'accord alors va pour E.T !!
Sara se leva et alla chercher le DVD, elle alluma la télé , mis le DVD et retourna s'asseoir sur le canapé, Mac vint se coller contre elle, Sara sourit et passa un bras autour de la fillette.

Un peu moins de deux plus tard, la porte d'entrée s'ouvrit. Michael entra dans l'appartement, il se dirigea vers le salon et vit Sara assise sur le canapé, il s'approcha d'elle et remarqua qu'elle pleurer, il vint s'asseoir à côté d'elle, inquiet.
Michael: Qu'est ce qui se passe.
Sara le regarda, prit la télécommande et éteignit le dvd.
Sara: C'est rien Mac a voulu regarder E.T .
Elle se passa une main sur les joues pour essuyer ses larmes.
Michael: Tu l'avais jamais vu.
Sara hocha la tête.
Sara; Si je l'ai vu au moins trente fois, mais je peux jamais m'empêcher de pleurer à la fin.
Michael se mit à rire, Sara lui donna un coup sur l'épaule.
Sara: Te marre pas, il est trop triste ce film.
Michael la regarda en souriant, il lui caressa tendrement le visage et déposa un baiser sur son front, Sara soupira de bien-être, puis après quelques secondes lui demanda.
Sara: Qu'est ce que tu fais là.
Michael: Quand je suis sortit de ma réunion, j'ai rallumé mon portable et j'ai vu que j'avais un message de l'école de Mac qui disait qu'elle était malade. Je l'ai appeller pour savoir comment elle allait, et ils m'ont dit que tu étais venue la chercher. Alors j'ai profité de ma pause déjeuner pour venir comment ça se passer.
Sara lui sourit, Michael vit Mac allonger sur le canapé, contre Sara, endormie.
Michael: Elle dort !!!
Sara: Oui elle s"est endormie pendant le film.
Michael: Comment elle va ?
Sara: Elle a un peu de fièvre et elle tousse, elle a sûrement un rhume, je vais la garder à la maison aujourd'hui et demain, après c'est le week end, alors elle aura le temps de se reposer.
Michael regarda la petite fille dormir quelques secondes avant de demander à Sara.
Michael: Elle ne serai pas mieux dans son lit.
Sara: Si d'ailleur en rentrant elle s'est mise au lit, mais elle s'est relever quelques minutes après, elle ne voulait pas rester seul.
Michael: Elle t'a parlé.
Sara hocha la tête.
Sara: Ouais.
Michael: C'est ce qu'on appelle un énorme quiproquo.
Sara: Oui ça c'est le moins qu'on puisse dire. La pauvre elle a dû avoir très peur.
Michael: Oui mais je crois que là où elle s'est sentie le plus mal c'est quand elle a découvert que c'était pas d'elle qu'on parlait, elle s'en ai beaucoup voulue de s'en être pris à toi.
Sara: J'ai remarqué oui, elle culpabilisait vraiment. Mais je crois qu'elle craigniait vraiment qu'on l'abandonne, tu sais je pense que le fait que sa mère l'ai laisssé l'a beaucoup plus affecté qu'elle ne veut bien le laisser paraître.
Michael: Je pense aussi, je trouvais ça étonnant que ça ne l'affecte pas plus que ça.
Sara tourna la tête vers Mac et lui caressa les cheveux.
Sara: Tu sais je me sentais vraiment mal ces derniers jours, j'avais une impression bizarre comme si........
Sara s'arrêta ne trouvant pas ses mots, Michael finit sa phrase.
Michael:Comme si ton propre enfant te repousser.
Sara le regarda.
Sara: Ouais, je trouve que c'est une sensation bizarre et...........
Michael: Douloureuse.
Sara hocha la tête.
Sara: Hum!!
Michael: Tu sais ce que ça prouve ça.
Sara: Non quoi ?
Michael: Que tu tiens à Mac, comme une mère tient à sa fille.
Sara le regarda et lui sourit, puis regarda Mac, au bout de quelques minutes Michael remarqua qu'elle était perdu dans ses pensées.
Michael: A quoi tu penses ?
Sara sortit de ses pensées et le regarda.
Sara: A mon père, tu crois que lui aussi ressent la même chose.
Michael la regarda.
Michael: Je n'en sais rien Sara, je ne connais pas assez ton père pour te dire ça.
Sara baissa la tête.
Michael: Il te manque.
Sara: Non !
Michael n'en croyais pas un mot.
Michael: Sara!!!
Elle releva la tête vers lui.
Sara: Je mens pas Michael, il ne me manque pas, si on été proches ça serai peut-être le cas, mais on ne l'a jamais été. Je crois que ça donne une bonne vision de la relation qu'on avait.
Michael la regarda l'air navrée, Sara lui sourit et passa une main sur son visage.
Sara: Par contre toi, tu me manques quant tu es pas là.
Michael lui sourit et déposa un baiser sur ses lèvres.


A ce moment là Mac se réveilla. Les deux amoureux tournèrent la tête vers elle.
Sara: T'es réveillé.
Mac hocha la tête, elle les regarda et baissa la tête.
Michael: Ca ne va pas Mac.
Mac lui demanda d'une petite voix.
Mac: Tu es toujours en colère contre moi.
Michael regarda Sara, celle-ci se mordit la lèvre.
Michael: Ca dépend, tu as demandé pardon à Sara.
Mac hocha la tête, Sara se mit la main devant la bouche pour ne pas se mettre à rire.
Michael: Tu viendras nous voir la prochaine fois que tu auras un doute sur quoi que ce soit.
Mac: Oui c'est promis, je ferai plus jamais ça.
Michael: Alors c'est bon. Je ne suis plus en colère.
Mac: C'est vrai.
Michael hocha la tête.
Michael: Oui, tu viens me faire un bisou.
Mac lui sourit, se leva et alla lui faire un bisou, puis elle se rassit à côté de Sara et l'embrassa aussi. Michael sourit en la voyant faire.
Michael: Bon je vais retourner au travail.
Sara: T'as même pas déjeuner.
Michael: Si j'ai pris un sandiwch en sortant du bureau.
Sara: D'accord.
Michael embrassa Mac et Sara et se leva.
Michael: A ce soir.
Mac: A ce soir Michael.
Sara: A tout a l'heure mon coeur.
Michael commença à partir, puis il se retourna et dit à Sara en levant un doigt.
Michael: Hé Sara.
Sara: Ouais.
Michael: Téléphone, maison.
Sara le regarda et lui lança un coussin, mais Michael l'esquiva.
Michael: Rater.
Sara prit un autre coussin, se leva et s'avança vers lui.
Sara: Tu vas voir si je vais te rater.
Alors qu'elle le coussin pour le frapper, Michael attrapa ses poignets et les mit derrière le dos de Sara, celle-ci se retrouva collé contre Michael, il lui lança un regard faussement bléssé.
Michael: Tu as essayer de me frapper.
Sara: Tu te moques de moi.
Michael: Oui mais c'est tellement drôle que je peux pas m'en empêcher.
Sara: Tu me lâche maintenant.
Michael: Pourquoi je ferai ça.
Sara: Tu dois aller au travail.
Michael fit mine de réfléchir quelques secondes avant de répondre.
Michael: Non c'est pas une raison assez valable.
Sara regarda Michael, celui-ci ne la lâcher pas des yeux et avait un petit sourire en coin qui avait le don de faire craquer Sara, après quelques secondes elle lui dit.
Sara: Tu vas être en retard.
Michael haussa les épaules.
Michael: Donne moi une bonne raison de te lâcher.
Sara le regarda puis se mit sur la pointe des pieds et lui murmura quelque chose à l'oreille, au fur et à mesure qu'elle parlait le sourire de Michael s'élargissait, quand elle se recula, elle le regarda.
Sara: Alors ??
Michael: Alors.....
Il la scruta de la tête aux pieds avant de planter ses yeux dans les siens.
Michael: Je dois dire que c'est une raison assez convaincante.
Sara: Je sais être très persuasive quand je veux.
Michael: Je vois ça.
Sara le regarda et se mordit la lèvre, Michael ferma brièvement les yeux.
Michael: Tu me cherches.
Sara lui sourit et approcha son visage très prés du sien, leurs lèvres n'était qu'à quelques centimètres l'une de l'autre.
Sara: Juste un peu.
Elle déposa un doux baiser sur ses lèvres, elle allait se reculer quand Michael reprit ses lèvres et répondit avec plus d"insistance, il lâcha ses poignets et déposa ses mains sur son dos, pendant que Sara passer ses bras autour du cou de Michael, en l'embrassant avec plus de passion, après quelques secondes, ils entendirent Mac leur dire.
Mac: Vous savez que généralement c'est comme ça qu'on commence à faire des bébés.
Michael et Sara se séparèrent l'un de l'autre et regadèrent la petite fille, Mac se mit à rire devant leurs têtes étonnées.
Michael: Qui t'as raconter ça toi.
Mac: Tu vas être au retard au travail.
Michael la regarda et croisa les bras.
Mac: La dernière fois qu'on vous a vue vous embrassez LJ a dit que c'était comme ça qu'on commencer à faire les bébés.
Michael: LJ, LJ, LJ.
Sara: Pourquoi ça me surprend pas.
Mac les regarda en souriant, Michael et Sara se mirent à rire, puis Michael quitta l'appartement et retourna travailler.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au secour de Michael !!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au secour de Michael !!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» Michael Jackson,la plus grande manipulation...
» presentation du crossover de laurent michael
» [Points] Le livre des secrets de Michael Cox
» QUI A DEJA VU LE FILM "THIS IS IT" DE MICHAEL JACKSON???
» MICHAEL JACKSON - BAD (DX03)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MiSa' Story :: WENTWORTH/SARAH & MICHAEL/SARA :: Fanfictions-
Sauter vers: