MiSa' Story


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ensemble a tout jamais !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Ensemble a tout jamais !!   Jeu 1 Jan - 23:14

Et voià la derniére de mes fics que j'écrits en ce moment, toujours du Misa mais basé sur l'adolescence de Michael et Sara !!!


bonne lecture!!!!!


A Chicago, comme dans toute les autres villes du pays, ce soir c'est la fête, en tout cas pour les lycéens, cette fête sonne la fin de l'été qui sera la dernière de la saison, demain ils seront tous de nouveau assis à une table à écouter les conseil de leur professeur pour la nouvelle année qui commence.

Hé oui c'est la rentrée, mais en attendant en avant la musique, tous le monde est réunis ce soir, les populaires, les sportifs, les intellos et même ceux qui restent constamment dans leur coin, tous le monde discutent et les clans n'existes plus, en tous cas pour ce soir, car demain tous savent que les choses seront à nouveau comme d'habitudes, chacun à sa place et pas questions de prendre un autre chemin que celui qui t'es attitrés.

Enfin ça, c'est ce qu'ils pensent.

Alors que la fête bat son plein, une jeune fille fait son entrée, elle a environ 16 ans, de taille moyenne, les cheveux chatain-roux et les yeux noisettes, dés qu'ils la virent un groupe de jeunes filles allèrent vers elle surexcité.

JF: Haaaa !!!! Tu es revenur, tu ne peux pas savoir à quel point tu nous a manquer Sara.

Sara: Salut les filles !!!!

JF: Tu es rentré, y a longtemps.

Sara: Non je suis arrivé y a une heure.

JF: Et tu ne viens que maintenant.

Sara: Je suis passé chez moi avant Stella, poser mes valises et pour voir mon père.

Stella: Et tu l'as vu.

Sara: Non il était encore au bureau.

Stella: Dommage, en tout cas la soirée est géniale, et Kevin n'est pas loin, il a hâte de te voir.

Sara sourit légérement.

Sara: Ouais, je......je vais d'abord allait chercher un verre.

Stella: Non laisse, on va y aller.

Sara: Je peux......

Stella: Charlotte là vu tu t'as l'heure, elle va te dire où il est.

Charlotte: Il était prés de la piscine avec les autres joueurs.

Sara: D'accord......bon bah....j'y vais.

Stella: Il va être content de te voir, il n'a pas arrêter de nous parler de toi tout l'été.

Les jeunes filles s'éloignèrent laissant Sara seule.

Qui est Sara ?

Une des filles les plus populaire de son lycée, elle est dans l'équipe des pom-pom girls, et comme toutes les filles de l'équipe elle sort avec un des joueur de l'équipe de football.
Voilà pour l'aspect vie de lycée, maintenant en dehors, Sara est la fille de l'un des hommes les plus important de Chicago, son père est le Gouverneur de l'Illinois et heureusement ou malheureusement pour elle, cela dépend de quel point vue on se place, c'est un homme trés demandé qui passe le plupart de son temps entre son bureau et les avions.
Donc comme tous les enfants d'hommes ou de femmes politiques, Sara a comme obligations de se faire bien voir et de fréquenter des personnes de son milieu.

Maintenant vous savez comment Sara est vu à l'intérieur et en dehors du lycée, mais est ce que cela répond à la question "Qui est Sara ?"

Je ne pense pas non !


La jeune fille commença à avancer dans la maison, essayant de se frayer un chemin entre les personnes qui dansaient au milieu de la piéce.

Aprés quelques minutes elle se retrouva sur la terasse, et regarda autour d'elle, son regard s'arrêta sur un jeune homme assis sur un transat avec une jeune fille sur les genoux qu'il embrassait à pleine bouche.

Sara(entre ses dents): Kevin.

Une voix la fit sursauter.

Voix: C'est son nom !!!

Elle se retourna et vit un jeune homme tenant deux verres prés d'elle.

JH: Tu le connais.

Sara: Heu.....c'est mon copain enfin c'était.

JH: Dur !!

Elle regarda puis baissa les yeux vers les deux verres.

Sara: Tu as trés soif.

JH: En faite le deuxiéme était pour la blonde assis sur les genoux de ton copain.

Sara le regarda intrigué.

JH: C'est censé être ma copine.

Sara le regarda, sans savoir pourquoi elle commança à rire, elle se mit la main devant la bouche, pour arrêter.

JH: Ne te retiens pas de rire surtout, ça a un aspect assez comique je dois avouer.

Elle lui sourit, il lui tendit le verre.

JH: T'en veux.

Sara: Merci.

Elle prit le verre et but une gorgée.

JH: Je suis désolé pour toi.

Sara: Et moi pour toi.

JH: Faut pas.

Elle le regarda en souriant.

JH: Bon je te laisse, passe une bonne soirée, enfin si tu peux.

Sara: Tu t'en vas déjà.

Il lui sourit.

JH: Je dois rentrer tôt et puis rassure toi, tu ne seras pas toute seule, je crois que tes copines arrivent.

Sara tourna la tête et vit les filles à quelques mètres d'elle, elle regarda de nouveau le jeune homme.

Sara: Comment tu.....

JH: Je te connais enfin non je ne te connais pas mais je sais quel nom va sur ton visage.

Sara: Comme tous le monde quoi !!

JH: Personnellement j'aime passer incognito.

Sara: Ca veut dire que je ne serai pas quel nom va sur ton visage.

Il sourit légérement.

JH: Michael !!

Elle allait lui dire quelque chose lorsqu'elle entendit une personne l'appelait, elle tourna la tête et vit Stella qui arrivait prés d'elle, quand elle voulut regarder à nouveau Michael, celui-ci avait disparu, Sara regarda autour d'elle mais ne le vit nulle part, Stella arriva prés d'elle.

Stella: Tu as trouvé Kevin.

Sara: Heu......oui je l'ai touvé mais il était......occupé.

Stella: Tu viens on va danser.

Sara: Non allez-y, moi je vais rentrer, je suis fatigué.

Stella: Tu nous a même pas raconter tes vacances.

Sara: Demain si tu veux au moins que tu veuilles m'accompagnait jusqu'a chez moi.

Stella: Tu as la limousine de ton père.

Sara: Non je rentre a pied.

Stella: Alors non je préfere rester ici.

Sara: D'accord à demain alors.

Stella commençait déjà à partir.

Stella: Ouais ouais a demain.

Sara quitta la soirée et rentra chez elle pensive.

Demain les cours allait reprende et tout allait redevenir comme avant, mais Sara voulait-elle que tout soit comme avant, cette été, elle avait pu réfléchir sur ce qu'elle voulait, ce qu'elle était.

Pour tout le monde, elle était une jeune fille à qui la vie avait tout offert, en tout cas en apparence, parce que y avait-il seulement une personne qui savait vraiment ce qui se passez dans la tête de cette jeune fille qui aux yeux de tous avait une vie de rêve.

Non pas une seule et c'était bien ça le problème.


Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Ensemble a tout jamais !!   Jeu 1 Jan - 23:22

YOUPIIIIIIIIIIIIIIIIIII je l'adoreeeeeeeeeeeee :heart: :heart: :heart:


alors je fais la même chose que depuis des mois Wink Wink Wink


JE VEUX UN BISOU JE VEUX UN BISOU JE VEUX UN BISOU JE VEUX UN BISOU


voilà


Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Ensemble a tout jamais !!   Jeu 8 Jan - 21:35

et bien je découvre la une autre de tes fics... j'aime bien le contexte de l'époque du lycée.. c'est un excellent début et j'aimerais bien la suite...



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Ensemble a tout jamais !!   Ven 9 Jan - 0:49

Slt les filles, voilà la suie !!!

bonne lecture!!!


Le lendemain, il était à peine 9h mais les couloirs du lycée Anderson était remplis d'adolesccents, les nouveaux venus se fesaient plutôt discret mais tous les autres avaient retrouvés leur amis, leur clans, ils se racontaient leur vacances et ce qu'ils avaient fait cette été.

Lorsqu'une sonnerie retentit le brouhaha cessa et tous se dirigèrent vers leur salle de classes réceptives.

Comme tous les ans, les lycéens eurent droits aux recommandations de leurs professeurs, puis se fut l'appel, dans une des salles de classes, une éléve manquait déjà a l'appel.

Professeur: Melle Tancredi !!!

Aucun réponse.

Professeur: Quelqu'un sait où elle est ?

Personne ne répondit.

Professeur: Stella vous ne savez pas où est votre amie.

Stella: Non monsieur.

Professeur: Très bien.

Le professeur termina l'appel avant de commencer à parler d'un projet sur lequel ils devront travailler à deux et rendre dans 3 semaines.

Stella: On pourra se mettre avec qui on veut Monsieur.

Professeur: Non ça sera par ordre alphabétique.

Des voix commencèrent à s'élever dans la piéce en signe de protestation.

Professeur: Ecoutez c'est votre dernière année dans ce lycée et les classes sont mélangés alors ça serai bien pour vous que vous fassiez connaissances avec d'autres personnes que ceux que vous cotoyez habituellement.

Le professeur commença à citer le nom des binomes quand quelqu'un frappa à la porte.

Professeur: Entrez.

La porte s'ouvrit et Sara entra dans la pièce.

Sara: Désolé excusez moi je suis en retard.

Professeur: Oui en effet, pour le premier jour vous faîtes fort Melle Tancredi.

Sara: Je suis navrée.

D'un coup un homme rentra dans la classe et s'approcha du professeur, tous le monde le vit dire quelques mots à son oreille puis reparti, le professeur regarda Sara.

Professeur: C'est bon pour cette fois.

Sara: Ca ne se reproduira pas.

Professeur: Ce n'est pas grave, j'étais entrain de dire à vos camarades que vous alliez devoir travailler sur un projet en binome.

Sara hocha la tête.

Sara: Très bien.

Professeur: Et étant donné que c'est par ordre alphabétique vous vous êtes avec .........Mr Scofield.

Sara le regarda intriguée, il lui désigna, un jeune homme assis au dernier rang, ce dernier leva la tête en entendant son nom, Sara le regarda surprise, mais se mit à sourire jusqu'à ce que son amie Stella ne demande au professeur.

Stella: Monsieur ça ne serai pas possible que Sara et moi nous soyons ensemble et vous mettez les deux autres ensemble.

Professeur: Heu......oui pourquoi pas.

Sara regarda son amie sourire contente d'elle, la seule raison pour laquelle le professeur avait accepté c'était parce qu'elle s'appellait Tancredi et c'était aussi pour cette raison qu'elle n'avait eu aucune sanction malgré le fait qu'elle soit arrivé avec dix minutes de retard, le garde du corps de son père était venu dire à l'oreille du professeur que le Gouverneur Tancredi s'excuser pour le retard de sa fille et que c'était lui l'unique responsable et c'était comme si de rien était.

Hé oui en tant que fille du Gouverneur Sara avait beaucoup de priviléges et pouvait en abuser, ses amies le fesait d'ailleurs, mais elle est-ce que qu'elle aimait être traiter différemment des autres.

Sara: Tous les autres binomes sont fait par ordres alphabétiques.

Professeur: Oui.

Sara: Alors je ne vois pas pourquoi ça serai différent pour moi.

Stella: Sara !!

Le professeur la regarda surpris.

Professeur; Vous en voulez pas être avec votre amie.

Sara: Je ne veux pas de traitement de faveur.

Professeur: Trés bien alors vous ferez votre exposé avec Mr Scofield.

Sara: D'accord.

Professeur: Vous pouvez aller vous asseoir.

Sara alla s'asseoir et le cour continua tranquillement, à la fin de l'heure alors que tous le monde sortait de la salle, Stella se tourna vers Sara.

Stella: Pourquoi tu as fait ça ?

Sara: Fait quoi ?

Stella: Refuser qu'on soit ensemble.

Sara: Parce que je ne vois pas pourquoi j'aurai un traitement différent des autres.

Stella: Pourquoi, parce que tu es la fille du Gouverneur voilà pourquoi.

Sara: Et alors, je suis comme tous le monde, je ne suis pas différente des autres.

Stella: Si !!

Sara: Et qu'est ce qui se passerai si j'étais la fille d'un homme qui n'était pas connu.

Stella: Tu aurais beaucoup moins d'ami.

Sara la regarda.

Sara: Je vois.

La jeune fille prit son sac à dos et quitta la salle, pour aller à son cours suivant en pensant à ce que venait de lui dire Stella.

Moins d'amis, c'est quoi un ami parce que en ce qui la concerne c'était simple, tous le monde ce disait être son ami, ce qu'ils aiment chez Sara, sa personnalité, son humour.

Non rien de ça !!

Son nom, son nom et l'argent de son père, les filles surtout aimaient être avec Sara, elles fessaient toujours en sorte que la jeune fille aille avec elles faire les boutiques.

Pourquoi ?

Avoir son avis, parce qu'ils aimaient sa compagnie.

Hé non perdu !

Sa carte bancaire, c'est pour ça qu'elles voulaient qu'elle soit avec elles.

Vous croyez que c'est ça vous des amis, des personnes qui profitent de vous et de votre argent.

Jusque là Sara avait laissé faire, pour quelles raisons, ça elle n'en avait pas la moindre idée, mais aujourd'hui elle en avait assez, elle voulait des amis qui l'aime pour elle, pas pour son nom et son argent.

Mais y avait-il une seule personne qui soit capable de voir plus loin que son nom ou que de ce qu'on dis sur elle.

Ca Sara n'en était pas convaincue.
Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Ensemble a tout jamais !!   Ven 9 Jan - 1:23

Encore une suite trés intéressante.. hate de lire la suite pour savoir comment va se passer l'échange entre Sara et michael... la aussi je veux bien une suite..

sinon j'espère que tu vas mieux.. apparement tout le monde est malade.. c'est fou ca.. vivement le printemps et l'été aussi lol..



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Ensemble a tout jamais !!   Sam 10 Jan - 20:04

Slt les filles voilà une suite !!

bonne lecture!!!


Durant le reste de la matinée, les cours se passèrent tranquillement, Sara essayait d'écouter les professeurs mais les voix de ses amies qui parlaient de leurs vacances, des nouvelles tendances de la rentrée ne l'aider guére.

A chaque fois que la sonnerie retentissait, elle essayait de réperer le jeune homme avec qui elle devait faire son exposé mais il disparaissait toujours très rapidement de la salle de cours, en fin de matinée alors que tout les éléves se diriger vers leurs cassiers pour poser leur cahiers et livres avant d'aller déjeuner, Sara le repéra, elle allait pour lui parler quand Stella se mit devant elle.

Stella: Kevin te cherche partout.

Sara essaya de se déplacer pour ne pas perdre de vue celui à qui elle voulait parler mais Stella ne bougea pas.

Stella: Sara !!

Sara: Plus tard !!

Stella vint s'adosser aux casiers, Sara tourna la tête dans tous les sens mais le jeune homme s'était envolé.

Sara (entre ses dent): Ce n'est pas vrai.

Stella: Tu cherches quelqu'un ?

Sara la regarda.

Sara: Oui je cherche le type avec qui je dois faire mon exposé.

Stella: Oh et pourquoi tu le cherches.

Sara: Parce que je dois faire un exposé avec lui Stella.

Stella: Tu n'aurais pas à le chercher si t'avais accepté que le prof nous mette ensemble.

Sara soupira, elle allait en entendre parler longtemps de cette histoire.

Sara: Je crois que je le connais mais je n'en suis pas sûre, toi qui connais tous le monde tu pourrais peut-être me dire son prénom.

Stella: C'est quoi son nom ?

Sara: Scofield.

Stella: Il ne fait pas partit de l'équipe de football.

Sara: Je n'en sais rien.

Stella: Non mais je te le dis, je connais tout les joueurs et son nom ne me dit rien alors.

Sara: Alors tu connais pas son prénom.

Stella: Il ne fait pas partit de l'équipe je m'en fout de son prénom.

Sara leva les yeux au ciel consternée, quand son père lui avait dit qu'il allait la mettre dans un établissement privé, la jeune fille avait refusé, elle voulait aller dans un établissement normal, pas dans un lycée défavoriser ou un lycée privé, un lycée normal, oui mais voilà Sara ne s'attendait pas à rencontrer autant de gens superficielles et imbu de leur personne, surtout à cet âge là, dans un établissement comme celui là, elle pensait que ce genre de personnes, se trouvait seulement dans le privé, elle s'était bien trompé.

Les éléves d'ici venait tous d'un milieu modeste, à part quelques exception, comme Stella dont la vie était plutôt aisée, enfin la vie de ses parents, et c'est pour cela que la jeune fille ne fréquentait que les gens populaires, elle se croyait supérieure aux autres.

Sara aussi avait un mode de vie aisée mais contrairement à celle qui se disait son amie, Sara savait que l'argent n'était pas tout dans la vie, et elle avait déjà dû surmonter quelques épreuves malgré ces 16 ans.



Alors qu'elle posait ses affaires dans son casier, elle sentit deux bras passaient autour de sa taille, elle comprit tous de suite que c'était Kevin et se défit de son étreinte, quand elle se retourna il allait l'embrasser, mais la jeune fille se recula.

Kevin: Je n'ai pas droit à un bisou.

Sara le regarda puis se tourna vers Stella.

Sara: Tu peux nous laisser deux minutes s'il te plait Stella.

Stella: Pourquoi je ne peux pas rester?

Sara: Stella s'il te plait.

Stella: D'accord je vous laisse.

La jeune fille s'éloigna, Sara regarda Kevin qui lui fesait un grand sourire, Sara elle ne souriait pas.

Kevin: Alors mon bisou.

Sara: Va donc embrasser la blonde qui était sur tes genoux à la fête hier soir.

Kevin arrêta de sourire et avala sa salive.

Kevin: Tu........tu étais à la fête hier.

Sara: Oui.

Kevin: Je ne t'ai pas vu.

Sara: Ca j'ai remarqué, mais t'inquiéte pas je ne suis pas rester longtemps.

Kevin: Ce n'est pas ce que tu crois.

Sara sourit légérement.

Sara: Tu veux dire qu'il n'y avais pas de fille blonde sur tes genoux que tu embrassais.

Kevin: Non, enfin si mais.....

Sara: Laisse tomber Kevin tu t'enfonces.

Kevin: Je suis désolé Sara, mais tu sais cette fille pour moi ça ne voulait rien dire, ce n'est pas comme nous.

Sara: Nous, non y a pas de nous, y un toi, un moi mais pas de nous.

Kevin: Tu ne veux plus qu'on soit ensemble.

Sara: Non c'est fini, de toute façon y a rien entre nous.

Kevin: Ne dis pas ça Sara, je t'aime moi.

Sara: Non c'est le fait d'être vu avec moi que tu aimes, ce n'est pas pareil.

Sur ce Sara referma son casier et s'en alla, elle fut vite rejoind par Stella qui la questionna mais Sara ne répondit pas.


Quelques minutes plus tard Sara fesait la queue à la cafétériat, toute ses amies était déjà installés à une table, quand elle donna sa carte pour payer son repas, la dame à la caisse lui dit.

Dame: Vos amies ont mis leur repas sur votre carte.

Sara: Quoi ?

Elle se tourna et vit les filles lui sourire.

Sara: Bien sûre.

La dame la regarda.

Dame: Il ne faut pas les laissez faire tu sais.

Sara la regarda.

Sara: Oui je sais.

La dame lui rendit sa carte, Sara prit son plateau et allait s'installer quand un nom attira son attention, une femme de la cafétériat parlait avec un éléve.

Femme: Alors et ces vacances Michael, elles se sont bien passés.

Michael: Ouais, j'ai trouvé de quoi m'occuper.

Sara était à quelques mètres et les entendait parler.

Sara (à elle même): C'est lui, je ne rêve pas.

Un homme interpella Michael.

Homme: Michael, le proviseur t'attend dans son bureau.

Michael: D'accord, merci.

Femme: Tu n'as même pas manger.

Michael: Je sais, ils me font le coup chaque année, mais cette fois c'est la dernière fois, l'année prochaine je serai enfin débarassé.

La femme lui sourit, Michael commença à partir quand elle l'appela.

Femme: Hé Michael, tu ne vas pas rester le ventre vide.

Elle lui lança une pomme qu'il rattrapa.

Michael: Merci.

Il s'éloigna, Sara le regarda partir puis s'approcha de la dame avec laquelle elle avait échangeait quelques mots quelques secondes plutôt.

Sara: Excusez moi.

La dame leva les yeux et lui sourit en la voyant.

Dame: Oui je peux t'aider.

Sara: Heu oui peut-être, le garçon qui quitte la cafétériat.

La dame leva les yeux et vit Michael.

Dame: Michael ?

Sara: Oui vous connaissez son nom de famille.

Dame: Scofield, Michael Scofield.

Sara se mit à sourire.

Sara: C'est bien lui alors.

Elle regarda la dame.

Sara: Merci.

Dame: De rien, tu devrez aller manger ça va être froid.

Sara lui sourit.

Sara: J'y vais.

Sara alla rejoindre ses amies, et alors que tout les monde discutaient, elle resta silencieuse pendant tout le repas.
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Ensemble a tout jamais !!   Sam 10 Jan - 22:18

UN BISOU UN BISOU UN CALIN UN BISOU UN BISOU UN CALIN UN BISOU UN BISOU UN CALIN UN BISOU UN BISOU UN CALIN UN BISOU UN BISOU UN CALIN UN BISOU UN BISOU UN CALIN




Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Ensemble a tout jamais !!   Ven 16 Jan - 23:19

Slt les filles voilà la suite !!!

bonne lecture!!!!!


Après le déjeuner, tout le monde retourna en cours excepté la classe de Sara qui avait une heure de libre. Les éléves s'étaient dispersés un peu partout dans le lycée.

Sara allait partir à la recherche de Michael quand Stella arriva vers elle, en tenue de pom-pom girls avec d'autres filles.

Stella: Hé Sara, tu viens on va répeter.

Sara: Répeter quoi ?

Charlotte: La chorégraphie pour les matchs.

Sara: Laquelle, on n'est pas censé en trouver une nouvelle tous les ans.

Stella: On va chercher.

Sara: Ca me dis trop rien pour l'instant.

Amber: Qu'est ce que tu vas faire.

Sara: Je vois.....

Stella: Laissez tomber, Sara n'est pas de bonne humeur aujourd'hui, elle nous snobe ou alors ne nous parle pas.

Sara: Je ne snobe personne Stella.

Stella: Alors pourquoi tu ne viens pas avec nous.

Sara: Je n'ai pas envie c'est tout.

Stella: Je ne sais pas ce qui t'arrive Sara, mais j'espère que ça va vite te passer.

Sara la regarda sans rien dire, Stella et les filles s'éloignèrent.

Sara soupira en secouant la tête, puis entra dans le batiment principale du lycée, afin de rechercher Michael.

Salle d'étude, d'informatique, gymnase, Sara regardait partout sans succées, elle alla faire un tours dehors, toujours rien. Après un quart d'heure, elle se dirigea vers la cafétériat, elle entra scruta la pièce des yeux, mais ne le vit nulle part, lorsqu'elle se retourna, elle sursauta en voyant un homme avec un tablier qui se tenait devant elle.

Homme: Melle Tancredi, je peux faire quelque chose pour vous.

Sara: Heu....... en faite je cherche quelqu'un.

Homme: Un professeur.

Sara: Non c'est un éléve.

Homme: Y a de quoi faire.

Elle lui sourit.

Sara: Je l'ai vu discuter avec une femme de service pendant l'heure du déjeuner alors je me suis dit qu'il serai peut-être là.

Homme: Il discutait avec une femme de service.

Sara hocha la tête.

Homme: C'est quoi son nom ?

Sara: Scofield, Michael Scofield.

L'homme lui sourit avant d'élever la voix.

Homme: Chloé vient voir !!

Quelques secondes plus tard, Sara vit apparatre la femme avec laquelle elle avait vu Michael discutait.

Chloé: Qu'est ce qui y a ?

Homme: Tu ne serai pas où est Michael.

Chloé: Sûrement en cours.

Sara: Non, je suis dans sa classe et on a une heure de libre.

Chloé regada Sara.

Chloé: C'est toi qui le cherche.

Sara hocha la tête.

Sara: Oui, je dois faie un exposé avec lui et j'aimerai bien le trouver pour lui en parler, je l'ai chercher partout mais pas moyen de lui mettre la main dessus.

Chloé lui sourit.

Chloé: Il doit sûrement être à la bibliothéque.

Sara: La bibliothéque, je ne suis pas allé voir là bas.

Chloé: Michael n'est pas un populaire comme......

Elle s'arrêta de parler.

Sara: Comme moi !!

Chloé hocha la tête embarassé.

Chloé: Désolé .

Sara: Ce n'est pas grave.

Chloé: C'était pour dire qu'il ne fréquente pas les mêmes endroits.

Sara: Donc il serai à la bibliothéque.

Chloé: Y a de grande chance.

Sara: Merci de votre aide.

Sara leur sourit et quitta la cafétériat, la plupart des adultes qui était dans ce lycée, professeur, personnel de cafétériat et autres, ne voyait en elle qu'une des nombreuses filles populaires du lycée, enfin Sara était quelque peu différentes comptes tenu du rang de son père mais elle aurait préferer qu'on se rapelle d'elle par rapport à sa gentillesse ou aux bonnes notes qu'elle avait, parce que Sara était une assez bonne éleve et comptait bien prouver cette année qu'elle était, plus que la fille du Gouverneur ou une simple pom-pom gilrs, elle était bien décider à passer sa dernière année comme elle le voulait mais est ce qu'elle aurait la force de lutter seule contre les préjugés de tous.


Quelques minutes plus tard, Sara entra dans la bibilothéque, elle regarda autour d'elle et aperçut Michael assis seul à une table au fond de la salle.

Elle s'approcha de lui et s'arrêta devant la table où il était assis, Michael ne l'avait ni vu ni entendue et remplissait des papiers.

Sara: Salut !!

Michael leva les yeux et vit Sara.

Michael: Salut !!

Elle le regarda, ne sachant pas vraiment comment l'aborder.

Sara: Heu.......je......je crois qu'on un exposé à faire ensemble.

Michael lui sourit.

Michael: Oui c'est ce que j'ai crue comprendre.

Sara: J'ai essayé de te parler toute la matinée mais à chaque fin de chaque cours tu disparais.

Michael: Oui c'est la rentrée et j'ai un tas de choses à faire.

Sara:Je te déranges peut-être.

Michael: Non, assis toi reste pas debout.

Sara posa son sac à dos avant de s'asseoir en face de lui.

Michael: Je ne pensais pas te voir aujourd'hui.

Sara: On est dans la même classe.

Michael rie légérement.

Michael: Non pour l'exposé.

Sara: Tu croyais que j'attendrais le dernière moment pour venir t'en parlais, tu sais ce n'est pas parce que je fais partie des pom-pom girls que je n'ai rien dans la tête.

Michael la regarda étonné.

Michael: Oulala je crois qu'on s'est mal compris, je pensais qu'on se verai demain ou dans les prochains jours étant donné qu'aujourd'hui c'est le jour de la rentrée.

Sara baissa les yeux honteuse.

Sara: Désolé, je croyais....

Michael: Tu croyais que je pensais que tu étais une pom-pom sans cervelle.

Elle releva la tête et le regarda, il lui sourit.

Michael: Alors sinon comment va......Kevin c'est ça.

Sara: Et toi comment va.....C'était quoi le nom de cette fille blonde.

Michael: On ne va pas s'embêter avec son nom, la blonde ça lui va très bien.

Sara lui sourit.

Sara: Des nouvelles.

Michael: Non et je ne pense pas en avoir et toi.

Sara: Je l'ai vu tout à l'heure.

Michael:Vous vous êtes réconcilier.

Sara: Sûrement pas non.

Ils se regardèrent en souriant.

Michael: Bon pour cet exposé, tu as une idée.

Sara haussa les épaules.

Sara: On choisit ce qu'on veut c'est ça.

Micahel: Oui, ça va nous aider.

Sara: C'est pour le cour de littérature alors on a qu'a faire ça sur un écrivain ou un poéte.

Michael hocha la tête.

Michael: Oui pourquoi pas, tu as une préférence.

Sara: Pourquoi pas Shakespeare, j'ai lu une de ses oeuvres cette été.

Michael: Ho oui laquelle.

Sara: Othello !!!

Michael: Je pensais que c'était Roméo et Juliette.

Sara: Non on sait tous comment fini l'histoire ce n'est intéressant.

Il lui sourit.

Michael: Bon va pour Shakespeare alors.

Elle lui sourit.

Sara: Génial.

Elle regarda autour d'elle.

Sara: Tu viens souvent ici.

Michael: Oui assez, c'est le seul endroit dans ce lycée ou on peut être au calme, et toi tu viens souvent parce que j'ai pas le souvenir de t'y avoir déjà vu.

Sara: Non je viens rarement voir jamais , c'est peut-être pour ça que je n'ai pas le souvenir de t'avoir vu.

Michael: Oui on ne doit pas fréquenter les mêmes endroits.

Sara: Ca n'empêches pas le fait que toi tu me connais.

Michael: Je ne te connais pas.

Sara: Pourtant c'est ce que tu as dit hier soir.

Michael: Non j'ai dis que je savais le nom qui allait sur ton visage ce n'est pas pareil.

Sara: C'est quoi la différence.

Michael: La différence c'est que je connais ton nom mais toi, je ne te connais pas. Je ne sais pas qui tu es tout comme toi tu ignore qui je suis. Ce n'est pas parce qu'on connait le nom d'une personne qu'on sait qui elle est, tu ne crois pas.

Sara le regarda étonné mais hocha la tête.

Sara: Si, dis je peux te poser une question.

Michael: Bien sûre.

Sara: J'ai entendu que le proviseur voulait tevoir tout à l'heure, tu as des ennuies.

Michael: Non.

Sara: Alors pourquoi il voulait te voir.

Michael la regarda amusé.

Michael: C'est bien ma veine il a fallu que je tombe sur une curieuse.

Elle lui sourit.

Sara: Alors ?

Michael: Je ne te le dirai pas.

Sara: Pourquoi ?

Michael: Parce qu'on ne se connait pas assez, désolé.

Sara: Je comprend, t'inquiéte, mais qui sait peut-être que d'ici 3 semaines tu me le dira étant donné qu'on se connaitra mieux.

Michael: Parce que toi, tu voudrais apprendre à me connaitre.

Sara: Pourquoi pas, on ne fréquente pas les mêmes personnes ni les mêmes endroits mais ce n'est pas pour ça qu'on ne peux pas s'entendre.

Michael la regarda en souriant, puis continua de remplir des papiers.

Sara: Qu'est ce que tu remplies comme papier.

Il leva les yeux vers elle avec un léger sourire.

Sara: Tu ne me le dira pas.

Michael: Je vois que tu comprends vite.

Elle le regarda amusé et se mit à rire.
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Ensemble a tout jamais !!   Dim 18 Jan - 18:32

Citation :
Sara: Tu croyais que j'attendrais le dernière moment pour venir t'en parlais, tu sais ce n'est pas parce que je fais partie des pom-pom girls que je n'ai rien dans la tête.

mais on sait très bien que Sara n'est pas une pompom comme les autres cheers cheers


ALLER UN BISOU ALLER UN BISOU ALLER UN BISOU ALLER UN BISOU ALLER UN BISOU ALLER UN BISOU ALLER UN BISOU ALLER UN BISOU ALLER UN BISOU ALLER UN BISOU ALLER UN BISOU ALLER UN BISOU

gros
Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Ensemble a tout jamais !!   Mar 20 Jan - 22:16

Slt les filles voilà la suite !!!!


bonne lecture!!!!


Quelques minutes plus tard, Michael et Sara discutaient des profs qu'ils allaient avoir cette année quand la porte de la bibilothéque s'ouvrit sur un groupe de filles, qui ne devait pas souvent venir dans ce lieu si on se fit au niveau sonore de leur voix, après quelques secondes la surveillance de la bibliothéque leur fit signe de se taire.

Lorsqu'il entendit du bruit Michael leva les yeux, puis regarda Sara.

Michael: Je crois que tes amies arrivent.

Sara tourna la tête et vit Stella et les autres venir vers elle.

Sara(entre ses dents): Comment elles m'ont retrouvés.

Michael: Elles ont peut-être mis un émetteur dans tes affaires.

Sara le regarda en secouant la tête.

Sara: Tu ne regardes pas un peu trop la télé toi.

Michael: Soit ç'est ça, soit elles ont demandé si on ne t'avais pas vu.

Sara: Je pencherai plus pour ça.

Michal soupira.

Michael: Si les pom-pom girls commence à faire de la bibliothéque leur nouveau quartier, je vais être obliger de chercher un nouvel endroit pour étudier au calme moi.

Sara lui sourit légérement avant d'entendre Stella l'appeller.

Stella: Sara !!!

Michael regarda Sara tourner la tête et l'accueillir Stella avec un sourire forcer.

Sara: Stella qu'est ce que vous faîtes là ?

Stella: Ca serai plutôt à moi de te demander, depuis quand tu viens ici.

Sara: Je.......

Stella regarda Michael et lui demande froidement.

Stella: Tu es qui toi ?

Michael leva les yeux vers elle quelques secondes et reporta son attention sur ce qu'il fesait sans lui répondre.

Stella: Hé je t'ai posé une question.

Sara: Stella !!

Michael la regarda.

Michael: Je suis une personne qui n'a aucune envie de faire ta connaissance.

Il lui fit un sourire jaune avant de continuer à remplir des papiers, Stella le regarda bouche bée, Sara ne put réprimer un sourire.

Stella regarda Michael avec mépris avant de regarder Sara.

Stella: Je dois te parler.

Sara: De quoi ?

Stella: Kevin !!!

Sara soupira.

Sara: Ca ne te regarde pas Stella.

Stella: Pourquoi tu ne m'en a pas parler.

Sara ne répondit pas, Stella tourna la tête vers Michael.

Stella: Hé toi !!

Michael leva les yeux.

Michael: Quoi ?

Stella: Tu ne vois pas que tu nous déranges.

Sara: Stella ça suffit.

Michael secoua la tête et se leva.

Sara: Non Michael t'en vas pas.

Il la regarda amusé.

Michael: Je ne m'en vais pas, je dois faire des photocopies.

Il regarda Stella.

Michael: Je vous laisse entre vous.

Il s'éloigna, Stella secoua la tête et regarda Sara.

Stella: Alors pourquoi tu ne m'en a pas parlé.

Sara: A quoi ça aurait servit, tu es au courant maintenant de toute façon, la nouvelle à fait son chemin.

Stella: Vous ne pouvez pas rompre tout les deux.

Sara: Pourquoi ?

Stella: C'est le capitaine de l'équipe de football et toi tu es la fille la plus populaire vous êtes fait pour être ensemble.

Sara: Non désolé, pour moi c'est fini.

Stella: C'est cruelle de lui faire ça Sara, il a pensé a toi tout l'été.

Sara: C'est bizarre moi on m'a dit qu'il était sortit avec une fille différente tout les soirs pendant l'été.

Stella: C'est complétement faux.

Une des filles présente prit la parole.

Amber: Stella a raisonn y a une fille avec qui il est sortit une semaine.

Stella: Amber !!

Amber: Quoi !!!

Sara les regarda et secoua la tête, Stella sortit son téléphone.

Stella: Tu vas l'appeler Sara et arranger les choses.

Sara: C'est hors de question.

Stella: Alors c'est moi qui l'appelle.

Sara: Stella !!

Une voix fit sursauter toutes les filles.

Voix: Rangez moi ce téléphone mademoiselle.

Stella se retourna et regarda l'homme présent.

Stella: Mr Marshall, bonjour.

Mr Marshall: Eteignez ce téléphone et rangez le immédiatement avant que je ne vous le confisque.

Stella: Oui Mr Le proviseur.

Mr Marshall les regarda quelques secondes.

Mr Marshall: Des pom-pom girls dans la bibliothéque le jour de la rentrée, l'année s'annonce étrange.

Voix: Vous êtes de ceux qui penses que les filles, qui remue de pompon n'ont rien dans la tête.

Mr Marshall tourna la tête, Sara leva la sienne, ils virent Michael revenir vers eux.

Mr Marshall: Je n'ai jamais dit ça.

Michael: Non mais à voir votre réaction vous le pensez.

Mr Marshall: Il faut dire qu'elles ont une réputation qui les précedent.

Michael: Ce n'est pas très sympa de se fier à leur réputation, je suis sûre qu'elles ne sont pas comme ça.

Le proviseur regarda Michael amusé, quand Amber demanda.

Amber: Pourquoi il y a autant de livre ici.

Sara: C'est une bibilothéque c'est normal qu'il y ai beaucoup de livre Amber.

Amber: Vous croyez qu'ils ont la dernière biographie de Brad Pitt.

La jeune fille s'éloigna dans les rayons de la bibliothéque.

Michael: D'accord.

Il regarda le proviseur.

Michael: Elle, elle aurai tendance à appuyer votre point de vue, mais il ne faut pas tous les mettre dans le même panier, je suis sûre qu'il y a des exceptions.

Mr Marshall secoua la tête amusé.


Mr Marshall: Je te cherchais Michael.

Michael: Hé bien félicitation vous m'avez trouvé.

Il lui sourit avant de lui tendre un téléphone, Michael soupira avant de prendre l'appareil.

Michael: Merci.

Sara le vit s'éloigner avant de répondre, elle l'observa jusqu'a ce que le proviseur leur demande.

Mr Marshall: Alors Mesdemoiselle qu'est ce que vous faîtes ici, vous êtes là pour le plaisir de la lecture.

Stella: Non sûrement pas, personellement je n'aime pas ce genre d'endroit, je trouve ça trop sinistre et triste.

Sara: Ce n'est pas triste Stella c'est silencieux ce n'est pas pareil.

Stella: Hé bah c'est trop silencieux et puis ça sert à rien ce silence.

Sara: Si ça sert à ceux qui veulent étudier dans le calme, c'est une marque de respect de se taire, de ne pas les déranger.

Le proviseur regarda les deux jeunes filles, mais surtout Sara, quatres ans qu'elle était ici, il la connaissait assez bien, en tout cas en apparence, la jeune fille était habituellement d'humeur joyeuse, souriante et pleine de vie mais là aujourd'hui elle semblait triste, morose et semblait avoir du mal à supporter son amie.

Mr Marshall: Ca ne répond pas à ma question.

Stella: On cherchait Sara, et il se trouve qu'elle était ici.

Il regarda Sara.

Mr Marshall: Pourquoi vous êtes ici Melle Tancredi.

Sara: Je......

Michael revint au même moment.

Michael: On doit travailler ensemble sur un projet.

Mr Marshall se retourna et regarda Michael.

Michael: C'est pour ça que Sara est ici, elle voulait qu'on en discutaient.

Mr Marshall: Très bien.

Michael lui redonna le téléphone.

Michael: Merci, désolé mais je dois partir.

Il commença à rassembler ses affaires.

Mr Marshall: D'accord, je dirai à ton professeur que tu as du t'absenter.

Stella: Pourquoi il s'en va.

Mr Marshall: Mêler vous de ce qui vous regarde.

Stella baissa la tête vexée.

Mr Marshall: Tu as ton portable sur toi.

Michael: Oui, il est éteint.

Mr Marshall: A partir de demain, tu le laisse allumer pour qu'on puisse te joindre jusqu'a ce que la situation soit réglé.

Michael: D'accord, a propos, tenez vous pourrez lui donner s'il vous plait.

Michael lui donna un dossier.

Mr Marshall: Bien sûre, tu as déjà tout remplie.

Michael: J'ai comme qui dirai l'habitude et quand vous lui donnerez dites lui bien que c'est la dernière fois que je lui remplie.

Le proviseur lui sourit.

Mr Marshall: Etant donné que dans un an tu as euras dix huit ans, tu auras plus autant de papiers à remplir.

Michael: Pas un an, 9 mois, 3 semaines et 2 jours.

Mr Marshall: Tu comptes les jours.

Michael: Si vous aviez ce genre de personnes sur le dos depuis l'âge de dix ans vous aussi vous compteriez les jours qui vous sépare de la liberté.

Michael prit son sac.

Michael: Sur ce bonne fin de journée.

Mr Marshall: Au revoir Michael.

Sara le regarda, il s'arrête près elle.

Michael: Au revoir Sara et bon courage.

Stella: Pourquoi tu lui dis bon courage.

Amber réapparu.

Amber: Et les filles vous savez qui c'est Einstein.

Michael regarda Stella puis à nouveau Sara.

Michael: Quelques chose me dis que tu en auras besoin.

Elle lui sourit amusé.

Sara: A demain.

Il s'éloigna puis sortit de la bibliothéque, Stella secoua la tête.

Stella: C'est qui ce type et il se prend pour qui d'abord !

Le proviseur allait parler mais Sara le devança.

Sara: Et toi ?

Stella: Quoi moi !

Sara se leva et prit son sac.

Sara: Tu te prend pour qui, tu le connais pas et tu te permet de le dénigrer.

Stella: Sara !!

Sara: Quoi Sara, tu arrives et tu l'agresses alors que tu ne sais même pas son nom.

Stella: Il n'a pas voulu me le dire.

Sara: Ne te demandes pas pourquoi, parce que niveau politesse, tu n'es pas vraiment au point.

Sara salua le proviseur et quitta la bibliothéque sous les yeux bouche bée de ses amies et surpris du proviseur.

Mr Marshall: Je crois que votre prochain cours ne vas pas tarder à commencer Mesdemoiselles.

Stella: Oui monsieur.

Mr Marshall: Alors qu'est ce que vous attendez pour y aller.

Les jeunes filles le regardèrent avant de quitter à leur tours la bibliothéque.

Sara marchait dans les couloirs pour allait à son prochain cours, quand elle tourna la tête vers une fenêtre et vit Michael sortir du lycée, elle le regarda s'éloigner.

Qui est Michael Scofield ?
Cette question raisonnait dans al tête de Sara, ce jeune homme l'intriguait, il ne sembalit pas être comme les autres garçons du lycée, elle se trompait peut-être ce si dit, elle n'était plus vraiment sûre de pouvoir faire confiance en son jugement, elle s'était trompé sur plusieurs personnes et ne l'avait pas découvert de la meilleur des manières.
Serait-elle prêtes à refaire confiance à quelqu'un un jour, c'était l'une des questions qui lui trotter dans la tête.
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Ensemble a tout jamais !!   Ven 23 Jan - 15:25

oh mais il y a pas de bisous


Citation :
Amber: Pourquoi il y a autant de livre ici.

Sara: C'est une bibilothéque c'est normal qu'il y ai beaucoup de livre Amber.

la réputation des poms poms

très belle suite mais ça manque de bisous Wink



Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Ensemble a tout jamais !!   Ven 13 Fév - 22:08

Slt les filles voilà la suite dsl de ne pas avoir poster plus tôt Embarassed Embarassed

bonne lecture !!


Un quart d'heure plus tard, Michael arriva chez lui, il avait à peine ouvert la porte qu'il sursauta en voyant un jeune homme d'une vingtaine d'année devant lui.

Michael: Put** Lincoln, tu m'as fait flipper.

Lincoln: Désolé petit frère.

Michael posa son sac.

Michael: C'est rien, tu dois partir quand.

Lincoln: Le plus vite possible, je suis désolé à cause de moi tu rates déjà une heure de cours le jour de la rentrée.

Michael: Ce n'est pas grave le provisuer à très bien compris la situation.

Lincoln: Heureusement que tu es un bon éléve et qu'il t'aime bien.

Michael lui sourit.

Michael: Tu rentres à quelle heure.

Lincoln: Assez tard à mon avis mais tu ne seras pas tout seul avec lui, elle rentre après ces cours vers 19 heures je crois.

Michael: Et lui il est où ?

Lincoln: Dans son lit, il dors.

Il regarda sa montre.

Lincoln: D'ailleur il ne devrai pas tarder à se réveiller, il va vouloir manger.

Michael: D'accord.

Lincoln: Ca va aller.

Michael le regarda.

Michael: Je te rapelle que j'en suis occupé tout l'été.

Lincoln: Oui c'est vrai d'ailleur je crois qu'on a un peu abusé de la disponibilité d'oncle Mike.

Michael: Ca ne m'as pas déranger moi au contraire c'est sympa de jouer les baby-siiters.

Lincoln lui sourit.

Michael: Tu devrais peut-être y aller.

Lincoln: Oui et encore merci de le garder, on va essayer de lui trouver une crêche le plus vite possible, faudrai pas que tu rates souvent les cours.

Lincoln prit ses affaires et s'apprêtait à sortir quand il se tourna et regarda Michael.

Lincoln: A propos comment c'était la rentrée.

Michael: C'était..........intéressant.

Lincoln: Tu as vu l'assistante sociale.

Michael: Oui, elle m'a dérangé à l'heure du déjeuner, comme d'habitude.

Lincoln: Elle t'as donné les papiers.

Michael: Oui, je les ai remplies, j'ai fait des photocopies et je les ai remis a Mr Marshall pour qu'il lui redonne.

Lincoln: Y avait rien que je devais signer.

Michael: J'ai imité ta signature.

Lincoln le regarda en fronçant les sourcils.

Michael: Je plaisante Linc.

Lincoln: Très drôle. Pourquoi tu as dit que c'était intéressant.

Michael: Je t'expliquerai plus tard, là tu dois aller travailler.

Lincoln: Oui tu as raison à plus tard.

Lincoln quitta la maison, Michael ferma le porte, puis alla ranger ses affaires.



Quelques minutes plus tard, des pleurs se firent entendre, Michael qui était dans le salon assis devant l'ordinateur se leva, il alla dans le couloir puis ouvrit une porte, il entra dans une chambre et s'approcha d'un berceau, il regarda et sourit en voyant un bébé d'environ 5 mois, le petit s'arrêta de pleurer en voyant Michael.

Michael: Hé bah alors tu es réveillé Junior, tu as attendu que ton père partes.

Le bébé lui tendit les bras, Michael le prit et sortit de la chambre avant de se diriger vers la cuisine, il ouvrit le frigo et regarda à l'intérieur avant d'en sortir un biberon.

Michael: Ton père a pensé à te preparer un biberon si ce n'est pas génial ça.

Il mit le biberon à chauffer.

Michael: Bon je te donne ton biberon et après je te met dans ton transat avec tes jouets.

Le bébé le regarda.

Michael: Je dois faire des recherches pour un projet et après je jouerai avec toi, tu es d'accord.

Le bébé se mit à sourire, Michael le regarda amusé.

Michael: Et ton père croit que tu ne comprend pas quand on te parles.

Une sonnerie retentit, Michael ouvrit le micro-ondes et en sortit le biberon, il vérifia si le lait n'était pas trop chaud, alla s'installer dans le salon et donna le biberon au bébé avant de l'installer dans le transat près de lui, pendant qu'il fesait des recherches sur internet.

Vers 19 heures, la porte d'entrée s'ouvrit, quelques secondes plus tard Michael vit une jeune femme du même âge que son frère entrait dans le salon.

Michael: Salut Veronica.

Veronica: Salut.

Elle s'approcha et vit le bébé sur les genoux de Michael, qui était assis sur le canapé.

Veronica: Hé!! Coucou LJ.

Michael se mit à sourire, et lui donna le bébé, la jeune femme le prit, s'asseya près de Michael et le couvrit de bisous.

Michael: Ta journée c'est bien passé.

Veronica: Oui, ils sont sympa dans cette fac.

Michael: Ca va tu vas arrivés à t'y faire, ce n'est pas comme à New York et puis entre tes cours, Lincoln et LJ, tu crois que tu vas pouvoir tout gérer.

Veronica: Oui ça va aller.

Michael: Tu viens à Chicago pour l'été et tout compte fait tu te retrouves à poursuivre tes études de croit ici, ça ne te fait pas trop bizarre.

Veronica: J'aurai pu rentrer à New York mais le fait d'avoir passé l'été près de ton frère.

Elle regarda le bébé.

Veronica: Et de ce bout de choux, ça m'as fait réaliser que si j'y retourner, vous m'auriez trop manquer.

Elle regarda Michael.

Veronica: Et toi ta rentrée, ton frère m'a dit que t'avais été obliger de rater une heure pour venir garder le petit quand je l'ai appeler tout t'as l'heure.

Michael: Ouais mais ce n'est pas grave.

Veronica: Tu n'as pas de mal à te faire à la situation avec le bébé et tout.

Michael: J'en ai connu des situations compliquées en foyers ou en famille d'accueil, avant que Lincoln soit mon tuteur légale, alors t'inquiétes pas celle-là je m'y ferai très vite et puis il est mignon ce bout de choux.

Veronica et Michael se regardèrent et dirent en même temps avant de se mettre à rire.

Michael/Véronica: Il tient pas de son père.

La situation familiale de Michael été quelques peu étonnant, il vivait avec son frère, qiu était don tuteur légale, son neveu, un bébé de 5 mois et Veronica, la petite amie de Lincoln, pas de père et pas de mère.

La situation était assee étrange mais Michael s'en fichait, tant qu'il était avec sa famille c'est tout ce qui l'impoter et puis de toute façon en dehors du proviseur du lycée, personne ne savait la situation familiale de Michael.

Pourquoi ?

Parce que Michael n'avait pas d'ami au lycée, il était plustôt du genre solitaire et ne se confier à personne.

En tout cas pour l'instant.


Durant les jours qui suivirent Sara s'éloignait de plus en plus de ses amies, elle assistait toujours aux répétitions des pom-pom gilrs mais sans beaucoup d'enthousiasme, en faite elle ne s'en rendez pas compte mais les seuls moments où elle riait c'était lorsqu'elle travaillait avec Michael sur leur exposé.

Deux semaines après la rentrée, Michael et Sara étaient à la bibliothéque et fesaient des recherches de dernières minutes poour mettre dans leur exposé, lorsque Sara qui regardait un livre dit à Michael.

Sara: Tu sais on pourrai peut-être finir l'exposé chez moi, ce soir après les cours.

Michael la regarda.

Michael: Heu...non désolé je ne peux pas.

Sara: Pourquoi ?

Michael: Je.....j'ai des obligations familiale.

Sara le regarda peu convaincue et lui dit sur un ton sec.

Sara: Si tu ne veux pas travailler avec moi en dehors du lycée, dis le carrément, t'inquiéte pas je ne me vexerai pas.

Elle baissa la tête et reporta son attention sur le livre, Michael la regarda étonné, et malgré le fait qu'elle ne semblait pas d'humeur à rire, il lui demanda sur un ton amusé.

Michael: Tu es de mauvaise humeur.

Elle releva la tête, le regarda et remarqua qu'il la regardait avec un lèger sourire.

Sara: Non je ne suis pas de mauvaise humeur.

Michael: Je vis avec le roi de la mauvaise humeur, alors je reconnais très bien les personnes qui le sont et toi tu l'es.

Sara: Je ne le suis pas, c'est juste que je n'aime pas qu'on me raconte des histoires.

Michael la regarda quelques secondes avant de sortir son portefeuille et de poser une photo sous les yeux de Sara.

La jeune fille ne put s'empêcher de sourire en voyant un bébé sur la photo, elle regarda Michael.

Sara: C'est qui ?

Michael: Mon obligation familiale.

Sara le regarda avec de grand yeux.

Sara: C'est ton enfant !!

Michael se mit à rire.

Michael: Non c'est mon neveu.

Sara lui sourit, mais le perdit vite en se rappelant comment elle lui avait parlé.

Sara: Je.......Désolé, je n'ai pas été sympa.

Michael: Ce n'est pas grave.

Il la regarda.

Michael: On doit beaucoup te mentir pour que tu réagisses comme ça.

Elle le regarda et baissa les yeux vers la photo.

Sara: Il est mignon, il a quel âge.

Il remarqua qu'elle essayait de changer de sujet, elle ne semblait pas vouloir en parler, Michael en déduit qu'il avait vu juste et préféra ne pas l'embêter avec ça.

Michael: 5 mois.

Sara: Et il s'appelle comment ?

Michael: LJ.

Sara: C'est le diminutif de quoi, Lucien John.

Michael grimaça se qui déclencha le rire de Sara.

Michael: Lincoln Junior.

Sara: Et Lincoln Senior c'est ton père.

Michael: Non le sien c'est mon frère qui s'appelle comme ça.

Sara: D'accord, tu dois le garder c'est pour ça que tu ne peux pas venir.

Michael: Ouais dés que les cours sont fini, je rentre chez moi pour jouer les baby sitters, en attendant qu'on trouve quelqu'un pour les garder.

Sara: Et ces parents, ils peuvent pas le garder.

Michael: Heu...... la situation est assez compliqué.

Sara le regarda attendant la suite, mais comprit que Michael ne dirai rien de plus.

Sara: Tu ne dira rien d'autre.

Il lui sourit légérement.

Michael: Non.

Elle sourit et lui redonna la photo.

Sara: Tu t'en es occupé cette été.

Michael: Ouais, j'ai jouer les nounous.

Sara: Ca ne t'as pas trop dérangés.

Michael: Non au moins j'avais de quoi m'occuper et toi tu as fait quoi pendant tes vancances, j'ai entendue dire que tu avais voyagé.

Sara: Oui j'ai passé l'été en Europe.

Michael Ca c'est cool.

Sara lui sourit.

Sara: Oui.

Michael: Et alors tu as été dans quel pays, tu as visités quelle villes, non parce que l'Europe c'est vaste quand même.

Sara le regarda surprise mais essaya de ne pas le montrer, il voulait savoir où elle avait été, alors que ces amies tous ce qu'elles lui avaient demandés c'est si elle avait fait les boutiques et si elle leur avait ramener des souvenirs, elles ne lui avait pas demandés si elle c'était amusé ou si ça lui avait plue.

Quand à son père, et bien, c'est à peine si elle l'avait vu depuis son retour , donc elle n'avait même pas pu lui en parler.
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Ensemble a tout jamais !!   Dim 15 Fév - 21:25

coucou

ça me fait rire quand je relis ces passages lol! lol! lol!
je les préfère maintenant, un peu plus proche mais pas encore assez (si tu vois de quoi je parle Wink )
Sara pose plein de questions à Michael qui se fait une joie d'y répondre cheers
elle a même pensé qu'Lj était son fils No mais non ce sera Sara la maman de ses enfants lol! lol! lol!

Citation :
Sara le regarda surprise mais essaya de ne pas le montrer, il voulait savoir où elle avait été, alors que ces amies tous ce qu'elles lui avaient demandés c'est si elle avait fait les boutiques et si elle leur avait ramener des souvenirs, elles ne lui avait pas demandés si elle c'était amusé ou si ça lui avait plue.

parce que Michael s'interresse à elle pas au reste


aller des bisous des calins des bisous .....



gros
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ensemble a tout jamais !!   Ven 10 Avr - 20:49

super cette fic §!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Ensemble a tout jamais !!   Dim 12 Juil - 16:43

C'est encore moi lol, je poste aussi dans cette fic, je vais essayer de poster réguliérement si mes suites vous plaisent !!!

bonne lecture !!!


Sara: Je.....j'ai visités plusieurs pays.
Michael: Mais encore, n'hésite pas à me donner des détails, parce que j'envisage d'aller un jour visité l'Europe.
Elle lui sourit.
Sara: Heu..... alors on a commencer par Dublin, Londres, Amsterdam, Bruxelle, Berlin, Varsovie, Prague, Vienne, Rome et aussi Venise.
Michael: Tu as fait un tour en gondole.
Sara se mit à rire.

Sara: Ouais, après on est allé à Athénes, Madrid, Lisbonne et on a fini en France.
Michael: Paris.
Sara hocha la tête.
Sara: Ouais, Paris et Cannes.
Michael lui sourit.
Michael: Et alors c'était comment.
Sara: C'était .....instructif, j'a beaucoup appris.
Michael: Sur quoi ? La vie, les gens, toi peut-être.
Sara: Un peu les trois en faite.
Michael: Et tu as trouvé le temps de lire, comment tu as fait.
Sara: Je lisais le soir avant de dormir.
Michael: La marche ne t'avais pas assez fatigué.
Sara rigola.
Sara: Faut croire que non.
Michael: Et alors dans tout ça qu'est ce que tu as préferer, qu'est ce que tu as le plus aimé.
Sara: Ce que j'ai le plus aimé.
Sara réfléchit plusieurs secondes.
Sara: En faite ça va peut-être te paraitre bizarre mais c'est mon anonyma que j'ai le plus aimé.
Elle le regarda.
Sara: Là bas personne ne connaisait mon nom, donc du coup pour la première fois de ma vie, je n'étais pas la fille du Gouverneur Tancredi, j'étais juste une ado américaine qui visité l'Europe. Pour une fois, je n'avais pas de rôle à jouer, je n'avais pas de traitement de faveur, on me traiter comme on traiter tous le monde, y avait pas de différence. Pendant plus de deux mois j'ai enfermé dans un placard Melle Tancredi, et durant cette période j'ai juste était moi, juste Sara, c'est ça que j'ai le plus aimé là bas que les gens ignore qui je suis.
Michael ne l'avait pas quitter des yeux, pendant qu'elle lui parler et il avait put voir dans son regard que la jeune fille souffrait de ne pas pouvoir avoir son anonyma en permanence.
Michael: Ce n'est pas si génial que ça la popularité.
Elle secoua la tête en baissant les yeux.
Sara: Non.
Michael: Et sinon tu t'es bien amusé, tu en as profité j'espére.
Elle releva les yeux vers lui et vit qu'il lui souriait.
Sara: Ouais, je n'avais personne derrière mon dos, alors j'en ai profiter au maximum, je me suis éclater.
Michael plissa légérement les yeux.
Michael: Quelque chose me dis que tu as fait les quatre cents coups.
Sara lui sourit.
Sara: Je ne te le dirais pas.
Ils se regardèrent amusés.
Sara: Tu vois je crois que c'est parce qu'ont étaient pas disponible cette été que ta copine et mon copain sont allés voir ailleurs.
Michael: Oui les pauvres, ils se sont sentis délaisser.
Il avait dit ça avec un ton ironique.
Sara: Ils se sont réconfortés l'un l'autre.
Michael sourit.
Sara: C'est bizarre, je t'imagine pas avec une fille.
Michael la regarda quelques secondes.
Michael: Comment je dois le prendre.
Sara le regarda étonné, puis elle réalisa ce qu'elle venait de dire, et secoua la tête avant d'éclater de rire.
Sara: Non, non ce n'est pas ce que je voulais dire.
Michael: Hum, hum, tu vois que je vais être gentil parce que je vais attendre que tu t'expliques avant de te tomber dessus.
Elle le regarda et remarqua qu'il se retenait de rire.
Sara: Je voulais dire que je te voyais pas avec ce genre de fille.
Michael: Blonde tu veux dire, tu as raison ce n'est pas mon genre.
Sara: Je dis ça alors que je ne sais même pas quel genre de fille c'est.
Michael: C'est le genre à être jalouse d'un bébé, en faite je la connaissait à peine, je l'avais vu deux ou trois fois.
Sara: Pourquoi tu étais là avec elle alors.
Michael: Mon cher frère voulait que je sorte pour le dernier soir alors il l'a appelé et m'a dit d'aller m'amuser, résultat pendant que j'allais lui chercher à boire, elle, elle a trouvé les genoux de ton copain.
Sara se mit à rire.
Michael: D'ailleurs en parlant de ton copain, tu n'as pas l'air très affecté par votre rupture.
Sara: Honnêtement, non, ça m'as plutôt rendu service qu'autre chose.
Michael: On les remerciera.
Ils se mirent à rire quand la bibliothécaire arriva vers eux.
Femme: Vous parlez ou vous travaillez tout les deux.
Ils levèrent la tête et lui sourirent.
Michael: Les deux, on parle en travaillant.
Femme: Vous ne devriez pas juste travaillez.
Michael: Et bien comme on travaille ensemble sur un exposé c'est mieux si on se parle pour communiquer nos idées.
La bibliothécaire les regarda l'un après l'autre.
Femme: D'accord mais ne parler pas trop fort.
Elle s'éloigna, Michael et Sara la regardèrent avant de se regarder et de rigoler.
Sara: Je crois qu'on ferai mieu de se remettre au travail.
Michael: Oui faut mieux.
Ils se regadèrent en souriant et se remirent au travail.
Michael avait raison, tout à l'heure Sara était de mauvaise humeur et grâce à lui, elle avait retrouvé le sourire, le simple fait de lui avoir parler, qu'il se soit intéresser à elle, rien que ça, sans qu'il le sache, lui fessait beaucoup de bien.
Sara ne le réaliser pas mais le temps qu'elle passait avec lui, était une vrai bouffer d'oxygéne pour elle, pendant un instant elle était de nouveau comme en Europe, elle était juste elle, Sara.
Elle ne le réaliser pas encore mais bientôt un événement qu'elle aura déclencher, aller lui faire réaliser tout ça.


Une semaine plus tard Sara était aux répétitions des pom-pom girls dans le gymnase du lycée avec les autres filles. Cela devait bien faire dix fois qu'elles répetaient la même chorégraphie, Sara commençait à en avoir marre, et cela ce fesait ressentir dans sa prestation.
Stella: Allez les filles on recommence, Sara fait un effort pour être en rythme.
Sara: Un effort tu te fou de moi, ça fait dix fois qu'on recommence.
Stella: Et alors ?
Sara: Et alors je commence à en avoir marre, je fatigue.
Stella: Il faut qu'on soit au point pour le match de vendredi.
Sara: On est lundi on a encore quelques jours pour répeter, ce n'est pas la peine de nous épuiser à la tache.
Stella: Faut dire que si tu continue à ne pas suivre les autres comme tu le fais, tu ne vas pas nous servir à grand chose.
Sara la regarda.
Sara: Hé bien tu sais quoi, je ne vais pas te servir à grand chose dés maintenant.
Sara laissa tomber les pompons aux pieds de Stella.
Stella: Qu'est ce que tu fais.
Sara: Je me casse, tu commences à me gonfler.
Stella: Ca va Sara, arrête de jouer les pauvres petites malheureuses, ça ne te vas pas du tout, depuis de ton retour d'Europe, tu n'es plus la même, tu as pris la grosse tête ou quoi.
Sara: Oui c'est ça, j'ai pris la grosse tête, d'ailleur dans quelques temps je ne pourrai même plus passer les portes.
Sur ce la jeune fille quitta le gymnase en claquant la porte; elle alla se changer avant d'aller prendre ses livres dans son casier, quand elle le referma, elle posa la tête contre, en soupirant.
C'est ce moment que choisi Michael pour passer dans le couloir, il vit Sara et s'approcha d'elle.
Michael: Tout va bien.
Sara ne bougea pas.
Sara: Non....
Michael: Tu m'aurais dit oui, je ne t'aurais pas cru.
Sara tourna la tête et vit Michael.
Sara: Ha Michael c'est toi.
Il lui sourit légérement, Sara se retourna et s'appuya contre son casier.
Michael: Qu'est ce qui ne vas pas ?
Sara: Rien, j'ai passé une mauvaise journée c'est tout.
Michael: C'est déjà pas mal.
Elle sourit malgré elle.
Michael: Tu t'es disputé avec tes amies.
Sara: Pour pas changer.
Michael: Ca t'arrives souvent.
Sara: Constamment depuis quelques temps, à croire que j'ai changé pendant les vacances.
Michael: Je ne penses pas que tu es changé.
Elle le regarda.
Michael: Tu as du murir, et pas elles, c'est peut-être ça le problème.
Elle baissa la tête.
Michael: Doit pas y avoir que ça, je te voyais l'an dernier, tu étais toujours souriante et pleine de vie, là depuis la rentrée, je te trouve triste et morose.
Elle le regarda.
Sara: Ouais je sais mais ça va passer.
Michael: Tu es sûre parce que tu avais vraiment l'air mal aujourd'hui.
Sara: Je crois que j'aurais dû rester au lit, ça ira mieux demain.
Michael: J'espére.
Elle le regarda.
Sara: Je.....je dois y aller.
Michael: Dis moi que tu as un rendez vous galant qui va te rendre le sourire.
Sara rie légérement.
Sara: Non je dois faire quelque chose avec mon père.
Michael: En parlant de père, il faut que j'aille prendre la reléve de mon frère.
Sara: Tu joues toujours les baby-sitter.
Michael: Hé oui, et un conseil pour te remonter le moral, essaie la glace, il parait que ça marche.
Elle sourit.
Sara: J'y penserai.
Michael: A demain.
Sara: Ouais........ a demain.
Il lui sourit avant de s'éloigner quelques minutes plus tard Sara quitter à son tours le lycée.


Une vingtaine de minutes plus tard, Sara arriva chez elle, elle posa son sac dans l'entrée puis se dirigea vers la cuisine en entendant la voix de son père.
Sara: Papa !!
Elle entra dans la pièce et vit son père au téléphone, elle s'approcha et alla dire bonjour à une femme qui semblait faire la cuisine.
Sara: Bonjour Maria.
Maria: Bonjour Sara, comment c'est passé ta journée.
Elle haussa les épaules.
Sara: Pas terrible et toi.
Maria: Moi comme d'habitude.
Sara lui sourit avant de désigner son père d'un geste de la tête.
Sara: Il parle avec qui ?
Maria : Aucune idée.
Après quelques secondes le père de Sara raccrocha, la jeune fille le regarda.
Sara: Bonjour Papa.
Fanck: Bonjour Sara.
Sara: On y va maintenant.
Franck: Heu... non en faite je ne vais pas pouvoir.
Sara: Pourquoi ?
Franck: J'ai une réunion importante je dois y être dans une dem heure.
Sara: Mais tu m'avais promis qu'on irai tout les deux.
Franck: On ira un autre jour.
Sara secoua la tête.
Sara: Mais ce n'est pas un autre jour son anniversaire, c'est aujourd'hui.
Franck: C'était, ne parle pas d'elle au présent, ta mère est morte Sara.
La jeune fille qui était assise se leva.
Sara: Merci de me le rapeller, je ne m'en étais pas rendu compte.
Alors qu'elle s'apprêtait à quitter la piéce Maria lui demanda.
Marie: Je fais un gâteau, tu en voudras une part Sara.
Sara: Non merci je n'ai pas faim, je vais dans ma chambre j'ai des devoir à faire.
Sara quitta la cuisine, alla chercher son sac qu'elle avait déposé dans l'entrée quelques minutes plus tôt et commença à monter à l'étage quand son père l'interpella.
Franck: Sara !!
L'adolescente s'arrêta en soupirant et se tourna vers lui.
Sara: Quoi ??
Franck: Ecoute je sais que tu m'en veux...
Sara(lui coupant la parole): Pourquoi je t'en voudrai j'ai l'habitude que tu ne tiennes pas tes promesses.
Franck: Je n'ai pas le choix Sara.
Sara: Tu ne l'as jamais.
Franck: Ecoute je vais essayé de faire le plus vite possible d'accord, je serai là pour dîner et on ira déposer des fleurs sur la tombe de ta mère tout les deux, je te le jure.
Sara le regarda et hocha la tête.
Sara: D'accord.
Franck: Je dois y aller.
Sara: A tout à l'heure.
Il quitta la maison, pendant que Sara montait dans sa chambre, elle alluma sa chaine Hi-Fi et mis le son plus ou moins fort avant de s'asseoir sur son lit et de commencer à faire ses devoirs.
Vers 19h, elle descendit à la cuisine, en entrant elle trouva Maria entrain de préparer le dîner.
Sara: Tu as besoin d'aide Maria.
Maria: Non merci ma grande, mais reste dont avec moi, ça me fera de la compagnie.
Sara lui sourit et s'asseya sur une chaise, elles discutèrent pendant que Maria préparer le repas, une demi-heure plus tard le téléphone sonna, Maria décrocha.
Maria: Allo.......oui monsieur.......très bien......
Elle regarda Sara avant de baisser la tête.
Maria: D'accord...... au revoir......
Elle raccrocha le téléphone en soupirant, avant de regarder Sara, rien qu'à voir le visage de Maria, l'adolescente compris tout de suite.
Maria: Sara.......
Sara: C'est non, j'ai compris.
Elle se leva.
Sara: Je vais me coucher.
Maria: Il n'est que 19h30 Sara et tu n'as pas mangé.
Sara: Je n'ai pas faim.
Maria: D'accord mais il est encore tôt pour aller dormir tu ne crois pas.
Sara: J'ai eu une dure journée, je suis fatigué.
Maria: D'accord.
Sara: A demain.
Elle quitta la pièce et monta à l'étage, elle se doucha avant de retourner dans sa chambre, elle s'asseya sur son lit et ouvrit le tiroir de sa table de chevet avant d'en sortir une petite boite ronde, elle l'ouvrit et prit un cachet qu'elle avala avec une gorgée d'eau.
Après quelques secondes, elle avait toujours la boite entre les mains et se rapella se que lui avait dit Stella et son père.
"Tu ne vas pas nous servir à grand chose."
"On ira déposer des fleurs sur la tombe de ta mère tout les deux, je te le jure."

La jeune fille soupira et regarda la photo de sa mère poser sur sa table de chevet avant de regarder à nouveau la boite de cachet.
Une heure plus tard Maria s'apprêtait à monter à l'étage lorsqu'un des gardes su corps qui surveillait la maison lui demanda.
GC: Vous allez où avec ce plateau Maria ?
Maria: Je vais voir si Sara a faim, elle ne voulait rien manger tout à l'heure, elle aura peut-être changer d'avis.
GC: Appétissant comme c'est j'espére.
Maria lui sourit.
Maria: Je vous ai garder une assiette au chaud si ça vous tente John.
Il lui sourit.
John: Vous êtes génial Maria.
Elle se mit à rire et monta à l'étage, elle frappa à la porte de Sara.
Pas de réponse.
Elle entra dans la chambre et vit Sara endormie sur son lit, elle posa le plateau sur le bureau de la jeune fille avant de s'approcher du lit, elle s'apprêtait à la recouvrir avec une couverture quand elle vit la boite de comprimé sur la table de chevet.
Maria la prit et lut.
Maria: Somnifére.
Elle regarda Sara, avant d'ouvrit la boite qui était vide.
Maria s'asseya sur le lit et essaya de réveil la jeune fille.
Sara ne bougea pas.
Maria: Sara, allez réveille toi.
lle lui tapota les joues, mais n'avais toujours aucune réaction.
Maria(crie): John appelait une ambulance vite !!!
Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Ensemble a tout jamais !!   Dim 12 Juil - 16:45

En voilà une autre je ne fais pas vous laisser comme ça lol !!

bonne lecture !!!!


Dés que le garde du corps avait entendu Maria crié, il était monté à l'étage en courant et avait appelé une ambulance, il était resté prêt de Sara avec Maria et c'était assuré qu'elle était toujours vivante, son ppouls était faible mais elle respirait toujours, après dix minutes l'ambulance était arrivé et avait emmené Sara aux urgences.
La jeune fille avait subi un lavage d'estomac et ne risquait plus rien, son père avait été prévenu, lorqu'il était arrivé à l'hôpital et que le médecin lui avait dit qu'il s'agissait sûrement d'une tentative de suicide, il répondit que c'était impossible et avait demandé au médecin d'inscrire que c'était un accident.
S'agissant du Gouverneur, le médecin s'exécuta, après le médecin, se fut au garde du corps présent et à Maria que le gouverneur demanda de se taire sur les vrais raisons de l'hospitalisation de Sara, et de seulement dire qu'il s'agissait d'un simple accident, malgré le fait qu'ils soient réticent à faire comme si il ne s'était rien passé, ils n'eurent pas beaucoup le choix.
Sachant Sara entre de bonne mains, le gouverneur quitta l'hôpital et partit pour quelques jours en voyage d'affaire, sans avoir oublier de demander à sa secrétaire d'envoyer des fleurs à sa fille.
Le lendemain Sara était allongé dans son lit, depuis qu'elle s'était réveillé quelques heures plus tôt, elle les voyaient passaient lentement, trop lentement, en dehors de Maria et John elle n'avait vu personne, tout les deux fesaient comme si ils ne savaient pas ce qu'elle avait essayer de faire, Sara ne savait pas si c'était mieux comme ça, mais le faite est qu'elle n'avait aucune envie d'en parler.
Après être rester un peu avec elle, Maria était rentré et John, fesait le pied de grue devant la porte de sa chambre.
Sara s'ennuyait fermement dans son lit quand vers 16h quelqu'un frappa à la porte.
Sara: Oui.
Elle regardait de l'autre côté de la piéce mais tourna la tête en entendant quelqu'un lui parler.
Voix: Coucou !!!
Sara regarda la personne présente légérement surprise mais lui sourit.
Sara: Michael, salut.
Il lui sourit.
Sara:Ca va ?
Michael: Ca serai plutôt à moi de te demander ça.
Il ferma la porte et s'approcha du lit de Sara, celle-ci s'asseya.
Sara: Ca va.
Micahel: Tiens, je t'ai apporter des fleurs.
Elle lui sourit.
Michael: J'espére que tu n'es pas allergique.
Elle secoua la tête.
Sara: Non, elles son très jolie merci.
Michael: C'est pour faire de ta chambre un endroit plus......
Sara: Fleuri...
Michael: Et colorer.
Elle le regarda amusé, avant de le voir sortir une boite d'un sac et lui tendre.
Michael: Ca c'est pour te remonter le moral.
Sara: Des chocolats.
Michael: Ca marche, en tout cas pour certaines personnes.
Elle sourit.
Sara: C'est gentil , merci.
Michael: Non ne me remercie pas, je n'ai pas encore fini.
Elle le regarda étonné.
Sara: Ha bon.
Michael: Oui, c'est bien tout ça mais ça se garde pas longtemps alors pour ne pas que tu t'ennuies trop, je t'ai apporter ça.
Il sortit une peluche du sac, Sara se mit à rire.
Michael: Je l'ai trouvé mignon quand je l'ai vu, bon je te l'accorde, il n'est pas très bavard, mais ça te fera de la compagnie.
Sara rigola en voyant Michael agitait la peluche devant elle, elle la prit et regarda Michael.
Sara: Merci c'est très gentil tu n'étais pas obliger.
Il lui sourit.
Michael: Attend je vais regarder si j'ai autre chose dans mon sac.
Il mis la main dedans et en sortit des tétines pour bébés, Sara le regarda amusé.
Michael: Ha non ce n'est pas pour toi ça.
Sara: Je ne crois pas non.
Elle le regarda avant de baisser les yeux.
Sara: Comment tu savais que j'étais là.
Michael enleva son sac à dos, prit une chaise et s'asseya prés du lit de Sara.
Michael: Dés que je suis arrivé au lycée ce matin, tout le monde disait qu'une éléve avait atteri à l'hôpital, avant même qu'il le dise, j'ai su que c'était toi.
Sara le regarda, il remarqua qu'elle semblait embarassé et changea de sujet.
Michael: Tu as déjà de jolie fleurs.
Sara: Oui, c'est mon père qui me les as fait envoyé.
Michael: Il n'est pas là.
Sara: Il est en voyage d'affaire.
Michael: Il va venir te voir.
Sara: Il était là cette nuit mais il avait un voyage d'affaire important et comme je vais bien....
Michael: Il y est allé.
Sara hocha la tête.
Sara: Ouais.
Michael: Ok et tes amies elles sont venue te voir.
Sara: Non.
Elle vit Michael froncer les sourcils.
Sara: Pourquoi ?
Michael: Pour rien, je.......j'ai crue les avoir entendu dire au proviseur qu'elles ne seraient pas en cours parce qu'elles voulaient finir te voir.
Sara: Hé non, elles ont utilisés ça pour sêcher les cours ça ne m'étonne pas vraiment d'elles.
Ils se regardèrent, quand le portable de Michael se mit à sonner.


Michael prit son téléphone et regarda le numéro puis Sara.
Michael: Désolé je dois répondre.
Sara: Bien sûre, vas-y.
Il décrocha le téléphone.
Michael: Allo......oui Véro......heu non.......il est avec lui.....
Sara le vit regarder sa montre.
Michael: Ok......oui pas de problème.......je serai là......bye..
Il raccrocha et regarda Sara.
Michael: Désolé.
Sara: Non ce n'est pas grave.
Michael: Ca va personne n'est rentrer dans la chambre, sinon je me serai fait engueuler.
Sara lui sourit.
Sara: Tu dois partir.
Michael: Non, non j'ai encore un peu de temps.
Sara: C'était ta copine.
Michael: Hein !!!
Sara: Au téléphone.
Michael: Véro ??
Elle hocha la tête, Michael secoua la sienne.
Michael: Non, non, non, non.
Sara se mit à rire en voyant la tête de Michael.
Michael: C'est celle de mon frère.
Sara: C'est la mère d'LJ.
Michael: Heu.....non.
Elle le regarda intrigué, ce qu'il remarqua.
Michael: Tu es intrigué là, n'est ce pas.
Elle hocha la tête.
Sara: Oui.
Michael: Hé oui c'est ça quand on est curieuse, on est intrigué après.
Sara: Je ne suis pas curieuse.
Michael: Non juste un peu.
Elle lui sourit, Michael la regarda quelques instants avant de lui dire.
Michael: Bon j'ai un marché à te proposer.
Sara: Un marché !!
Michael: Oui étant donné que maintenant, on se connait un peu, je veux bien répondre à tes questions si tu réponds aux miennes.
Elle le regarda surprise.
Sara: Tu es sérieux.
Michael: Oui. Intéresser.
Sara hocha la tête.
Sara: Oui très intéressé, tu répondras à toutes mes questions.
Michael: Bien sûre, mais attention dans la mesure du convenable.
Sara se mit à rire.
Sara: D'accord.
Michael: A toi l'honneur.
Sara: Alors voyons voir.
Michael sourit.
Michael: Si tu met trop de temps à trouver, je peux commencer.
Sara secoua la tête amusé.
Sara: Non, non, ça va aller. La situation avec ton neveu, explique moi.
Michael: Heu alors.....mon frère et Veronica, la fille qui m'a appellé tout à l'heure, ils sortaient ensemble quand ils avaient notre âge, ils étaient très attaché l'un à l'autre. Y a deux ans après le lycée, elle est partit à New York en fac de droit, mon frère l'a très mal vécu et il a commencer à collectionner les conquêtes d'un soir.
Il regarda Sara.
Michael: Je vais pas te faire un dessin.
Elle secoua la tête.
Michael: L'an dernier, il est sortit avec une fille, Lisa, elle avait tout juste 18 ans, et trois mois après ils découvraient qu'elle était enceinte, il était trop tard pour mettre un terme a la grossesse, donc du coup, ils comptaient éléver le bébé ensemble, mais un mois après l'accouchement, Lisa est partie, elle ne se sentait pas capable d'assumer une telle responsabilité, du coup mon frère c'est retrouvé seul avec le petit.
Sara: Et Veronica.
Michael: Elle est revenue pour les vacances d'été, sa famille vivant ici, elle savait que mon frère avait eu un enfant, mais elle ignorait que Lisa était partie, elle l'a vite comprit et malgré le fait qu'elle s'était promis de ne pas se rapprocher de Lincoln, elle n'a pas put résister et elle est retomber dans ses bras et à craquer pour LJ. Du coup au lieu de repartir à New York, elle a commencé sa nouvelle année de fac à Chicago et s'occupe d'LJ quand elle n'a pas cours, c'est un peu sa mère.
Sara: Je comprend mieux.
Il lui sourit.
Sara: A toi.
Michael la regarda.
Michael: Tes amies, c'est quoi le problème avec elles.
Sara: C'est ça, ce sont pas mes amies.
Michael: Comment ça.
Sara: Tu te souviens, je t'ai dit que j'étais parties en Europe cette été.
Michal: Oui.
Sara: Au début quand mon père m'en a parlé, je ne voulais pas y aller, je comptais passer l'été ici avec mes amies, et le dernier jours de cours, j'ai surpris une conversation entre mes soi disant amies que je n'étais pas censé entendre. Pour faire court, je pensais qu'elles étaient avec moi, parce qu'elle m'aimait bien mais j'ai compris qu'en faite tous ce qu'elles aiment c'est mon nom et mon compte en banque.
Michael: C'est pour ça que tu es parties en Europe.
Elle le regarda.
Sara: Ouais ce voyage me permetter de partir loin, loin de tout ça, loin de tout ces mensonges et de ces faux semblants, quand j'étais là bas, j'y ai pas pensé, en plus j'avais pas de nouvelles alors ça m'a aidé à les mettre de côté. Mais je suis rentrée et tout me reviens en pleine face, elles savent pas que je sais tout et du coup, elles continuent à essayer d'en profiter, mais moi je n'arrives pas à faire comme si tout allaient bien, quand tu découvres que des personnes que tu connais depuis plus de trois ans, que tu crois que ce sont des amies, sont en réalité avec toi parce que tu es la fille du Gouverneur, ça fout un sacré coup au moral.
Michael: C'est normal que tu n'arrives pas à faire comme si tout allait bien, qui y arriverai.
Sara: Elles y arrivent elles.
Michael: Ca c'est parce que ce n'est pas d'elles dont on profite.
Sara soupira, Michael esquissa un léger sourire.
Michael: Je vais devoir te laisser.
Sara: Tu dois aller garder le bébé.
Michael: Oui.
Sara: Dommage, j'avais encore des questions.
Michael rigola.
Michael: Garde les pour plus tard.
Sara: D'accord.
Michael: Ca va aller.
Sara: Oui, j'ai ma boite de chocolat.
Michael:: Mange pas tout d'un coup, tu vas nous faire une crise de foie.
Sara sourit.
Sara: T'inquiéte pas, a un de ces jours.
Michael: Certainement plus tôt que tu ne le penses.
Elle le regarda étonné, il lui fit un clin d'oeil avant de quitter la chambre, Sara secoua la tête amusé, puis regarda la peluche que Michael lui avait apporter et la serra contre elle.

Un peu plus tard Sara entendit des rires derrière la porte de sa chambre, elle ferma les yeux en reconnaissant la voix de Stella, quelques secondes plus tard, elle rentra dans la chambre, sans frapper, suivi de quelques filles.
Stella: Salut Sara.
Sara: Salut.
Stella: Olalala c'est sinistre ici.
Amber: C'est clair.
Sara les regarda avant de lever les yeux au ciel.
Stella: Bon on ne va pas rester longtemps, je n'aime pas trop les hôpitaux.
Sara: Tu n'aurais pas dû venir.
Stella: Ouais je sais, mais il fallait que je te demande quelques chose.
Sara: Qu'est ce qui y a ?
Stella: Pour le match de vendredi, tu seras là.
Sara: Heu.......non je ne serai pas là.
Stella soupira.
Stella: C'est bien ce que je pensais, comment on va faire nous maintenant.
Sara le regarda et haussa les épaules.
Stella: Bon bah on va y aller et merci de nous lâcher à la dernière minute.
Elle sortirent de la chambre, sans même avoir demander à Sara comment elle allait, quand elle vit la porte se refermer, elle secoua la tête.
Sara: De rien.
Quelques secondes plus tard, quelqu'un frappa à la porte, Sara vit John entrait.
John: Tes amies partent déjà.
Sara: Elles n'aiment pas les hôpitaux.
John: Oh, ça n'as pas l'air de t'embêter.
Elle secoua la tête.
Sara: Non ce n'est pas grave.
Il lui sourit, il savait que la jeune fille ne se confier pas facilement depuis le temps qu'il travaillait pour son père il commençait à la connaitre.
Il s'approcha et vit un bouquet de fleur, qui n'était pas là un peu plus tôt, et une boite de chocolat.
John: C'est elles qui t'ont amenés ça.
Sara: Non.
John: C'était pas là tout à l'heure.
Sara: Non.
John: Qui te les as apportés alors.
Elle sourit légérement.
Sara: Toi tu as déserté ton poste.
Il grimaça légérement.
John: Je suis allé fumer une cigarette.
Sara: Je ne dirai rien.
Il lui sourit.
John: Alors dis moi qui t'as apporté tout ça.
Sara: Un garçon de ma classe.
John: Rassure moi tu le connais, non parce que c'est peut-être un dingue, un admirateur fou.
Elle secoua la tête amusé.
Sara: Non, je le connais, on a travailler ensemble pour un exposé, il est très gentil.
John: Ca a l'ait oui, il t'a apporter des fleurs et des chocolat, ce n'est pas tout les garçons qui aurait fait ça.
Sara(lui montrant une peluche): Et une peluche.
John la regarda.
John: Une peluche !!!!
Sara: Oui pour me tenir compagnie.
John se mit à rire.
John: C'est qu'il pense à tout ce jeune homme.
Sara sourit et lui tendit la boite de chocolat.
Sara: Tu en veux un.
Il regarda la boite d'une mine gourmande.
John: Hum....oui.
Il en prit un et le gouta.
John: Il a très bon goût ce garçon, c'est délicieux.
Sara sourit.
John: Tu sais ma grande, tu ne devrai pas garder cette boite.
Sara le regarda étonné.
Sara: Pourquoi ?
John:Tu risques de tous les manger.
Sara: Et alors.
John: Tu vas prendre du poids.
Sara lui lança un regard noir.
Sara: Alors ça tu vois je m'en fou alors tu peux toujours rêver tu ne les auras pas.
John se mit à rire.
John: J'aurai essayer au moins, un conseil cache les sinon quand tes amies reviendront, elles risquent de taper dedans.
Sara le regarda.
Sara: Heu.......à propos, j'aimerai bien que la prochaine fois que quelqu'un viens me voir tu dises que je dors ou autre chose, je ne veux pas de visites, je préfere voir personne.
John: D'accord, c'est comme tu veux.
Sara: Merci.
John quitta la chambre quelques minutes plus tard, Sara fini par s'endormir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ensemble a tout jamais !!   Dim 12 Juil - 18:56

merci pour la suite !!!!!!!!!!!!!!!

mike rend visite a sara et lui offre une peluche trop mimi
Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Ensemble a tout jamais !!   Dim 12 Juil - 21:06

Re, je suis contente que les suites te plaisent juju misa en voilà d'autre !!

bonn lecture !!!


Le lendemain en début d'après-midi, John était devant la porte de Sara, quand Michael arriva prés de lui.
Michael: Bonjour.
John: Bonjour.
Michael: Sara est là ?
John: Heu.....oui mais elle dort.
Michael: Oh d'accord ......heu......quand elle se réveillera vous pourriez lui donner ça.
Il vit Michael lui tendre un paquet, il le prit et le regarda.
John: Bien sûre, je lui dit que c'est de la part de qui.
Michael: Heu......dites lui que c'est pour passer le temps......elle sera de qui ça vient.
John: Très bien.
Michael: Au revoir.
John: Au revoir.
Il regarda Michael s'éloignait avant d'entrer dans la chambre de la jeune fille.
John: Sara.
Elle tourna la tête et le regarda.
John: Quelqu'un vient de déposer ça pour toi.
La jeune fille se redressa dans son lit et regarda à l'intérieur du paquet que John venait de lui donner, après quelques secondes, elle en sortit un livre et sourit.
Sara: Il t'as dis son nom.
John: Non il a dit que c'était pour passer le temps et que tu serai de qui ça vient.
Elle sourit.
John: Mais si tu veux que je te le d'écrit, il est assez grand, brun et ha oui.........des yeux bleue-vert que tout les mecs voudrait avoir pour faire tomber les filles.
Sara: Il est partit.
John: J'ai fais ce que tu m'as dit, je lui ai dit que tu dormais.
La jeune fille baissa la tête, John remarqua qu'elle semblait triste.
John: Mais tu sais les ascenseurs sont très lent ici, il ne l'a peut-être pas encore prit.
Sara le regarda.
John: Tu veux que j'aille voir.
Sara: S'il te plait.
John quitta la pièce, après quelques secondes, il vit Michael s'apprêtait à rentrer dans l'ascenseur, il s'approcha et bloqua les portes. Michael le regarda étonné, heureusement il était seul dans l'ascenseur.
John: Si vous voulez toujours la voir Sara est réveillé.
Michael: Heu......oui, je veux bien.
Il sortit de l'ascenseur et John y entra.
John: Vous lui direz que je suis sortit prendre l'air.
Michael: D'accord.
Les portes se refermèrent et Michael se dirigea vers la chambre de Sara.
Il frappa à la porte, en entrant il vit Sara regardait le livre.
Michael: Salut.
Elle leva la tête.
Sara: Hé !!!!
Il ferma la porte et s'approcha d'elle.
Sara: Dis moi tu comptes m'ouvrir beaucoup de cadeaux.
Il lui sourit.
Michael: Je l'ai vu et j'ai pensé à toi.
Sara regarda le livre, puis Michael.
Sara: Tu vois le livre "Les Misérables" et tu penses à moi, je ne suis pas sûre de savoir comment je dois le prendre.
Michael se mit à rire.
Michael: J'ai pensé à toi parce que c'est un français qui l'a écrit. Tu en as peut-être entendu parler pendant ton séjour en France.
Sara: Oui Victor Hugo, je voulais lire une des oeuvres mais je n'avais pas le temps et aucun de ses livres.
Michael: Et bien maintenant tu n'as plus d'excuses.
Elle lui sourit.
Sara: Merci.

La porte de la chambre s'ouvrit et une aide-soignante entra.
AS: Bonjour.
Sara/Michael: Bonjour.
Elle s'approcha et vit que Sara n'avait pas touché à son plateau repas.
AS: Vous n'avez rien mangé.
Michael regarda le plateau repas et releva un sourcils.
Michael: Parce que c'est mangeable ça.
Sara lui sourit puis regarda l'aide soignante.
Sara: Je n'ai pas faim.
AS: Il faut se nourrir pour aller mieux.
Sara: Oui je sais.
Michael: Je suis d'accord sur le fait qu'il faut se nourrir mais vous n'avez pas peur qu'elle reste plus longtemps ici, si elle touche à votre truc.
Les deux adolescents se regardèrent en rigolant, l'aide soignante regarda Michael pendant plusieurs secondes.
AS: Votre tête me dis quelques chose on ne sait pas déjà vu.
Michael: Je ne crois pas non.
AS: Vos yeux me rappeler quelqu'un mais j'arrive pas à mettre un nom dessus.
Michael regarda Sara en grimaçant.
Michael: Ca existe encore cette méthode de drague.
La jeune fille se mit à rire, Michael regarda l'aide soignante.
Michael: Vous savez je suis encore mineur, ça serai dommage que vous vous attiriez des ennuis.
Sara: Michael !!
Il la regarda en souriant, pendant qu'elle secouait la tête amusé.
AS: Scofield, Michael Scofield.
Michael la regarda étonné, il regarda le nom sur la blouse, après quelques secondes, il leva les yeux vers l'aide soignante.
Michael: En effet, on se connait.
AS: Ca fait quoi 5 ans.
Michael: 7.
Sara regarda Michael et remarqua qu'il avait retrouvé son sérieu.
AS: Comment ça va.
Michael: Ca va.
AS: Tu as grandi.
Michael: Oui, vous avez changé de service.
Elle hocha la tête, avant de regarder Sara.
AS: Je vais vous laisser.
Elle quitta la chambre, Sara regarda Michael.
Sara: Tu la connais.
Michael: Je l'ai déjà rencontré.
Michael remarqua qu'elle le regardait intrigué.
Michael: Y a quelques années je venais souvent ici.
Sara: Tu étais malade.
Michael: Non pas moi, ma mère, elle avait un cancer.
Sara: Elle va mieux aujourd'hui.
Michael regarda Sara avant de baisser la tête.
Michael: Elle .......elle est morte y a 7 ans.
Sara: Je.......je suis désolé.
Il la regarda, Sara semblait embarassé.
Michael: Tu ne pouvais pas savoir.
Sara: Ca t'aidera pas mais.....je sais ce que c'est, j'ai perdu ma mère moi aussi.
Michael: Y a longtemps.
Sara: Un peu plus de 4 ans, elle.......elle est morte dans un accident de voiture alors qu'elle venait me chercher à un cour de danse.
Michael la regarda compatissant.
Michael: Je suis désolé.
Ils se regardèrent un moment avant que Michael ne prenne la parole.
Michael: Je ne sais pas toi mais d'un coup j'étouffe ici et si mes souvenirs sont bons, y un jardin très agréable derrière l'hôpital, ça te dis d'aller prendre l'air.
Elle le regarda et hocha la tête.
Sara: Oui, je ne la supporte plus cette chambre, tu me laisse deux minutes, le temps que je me rende présentable.
Michael sourie légérement.
Michael: Tu sais, tu es dans un hôpital Sara, on ne s'attend pas à ce que tu ai bonne mine.
Elle lui sourit.
Sara: Oui je sais, mais là je ne ressemble à rien.
Michael: Mais si tu ressembles à quelque chose, la preuve je t'ai reconnu.
Elle le regarda et lui lança la peluche, qu'il esquiva, il rigola et s'approcha de la porte.
Michael: A propos, l'homme qui fesait le pied de grue devant ta porte est sortit prendre l'air.
Sara: D'accord, j'arrive.
Il sortit de la chambre, Sara fit de même quelques minutes plus tard.


Ils marchaient tranquillement dans le jardin quand Sara rompit le silence.
Sara: Donc, tu es comme moi, il ne te reste plus que ton père.
Michael la regarda.
Michael: Heu...... en faite non, mon père est partie avant ma naissance.
Sara: Tu ne l'as jamais vu.
Michael secoua la tête.
Michael: Non.
Il désigna un homme devant eux.
Michael: Ca pourrait être ce type, ou bien notre prof de math, je le reconnaitrai pas.
Sara le regarda.
Sara: Je vois, donc en faite tu vis avec ton frère.
Michael: Oui, au début on était en foyer ou dans des familles d'accueil, mais dés qu'il a eu l'âge, il s'est fait émancipé et à demander à avoir ma garde. Du coup on vit tous les deux, enfin on vivait tout les deux maintenant, y a le bébé et Veronica.
Sara: Une vrai petite famille.
Michael: On peut dire ça oui.
Sara: Ca doit beaucoup te manquais de ne pas avoir de parents.
Michael: Ma mère me manque beaucoup.
Sara: Pas ton père.
Michael: Je ne l'ai jamais connu et je suis de ceux qui pense que ce qu'on a jamais eu, ne peut pas vous manquez.
Elle le regarda et hocha la tête.
Sara: Ouais tu as raison.
Michael la regarda.
Michael: Et toi, tu t'entend bien avec ton père.
Sara: Moi........heu........oui plus ou moins..........en faite.............il n'as pas mal occupé.......alors.........on ne se voit pas souvent.
Michael: Tu es toute seule alors.
Sara: Non pas vraiment, y a toujours un ou deux gardes du corps à mon père et puis y a Maria.
Michael: C'est qui Maria, ta belle-mère?
Sara sourit.
Sara: Non mon père est trop occupé pour se remarier, Maria c'est un peu la femme à tout faire, mon père l'a embauché après la mort de ma mère, pour s'occuper de la maison, de moi, elle est très gentille.
Michael lui sourit, puis vit un banc.
Michael: On s'asseoit un peu.
Elle hocha la tête.
Sara: Oui.
Ils allèrent s'asseoir, en face d'eux se trouvait un petit étang, après quelques minutes alors qu'ils profitaient du calme Sara se tourna vers Michael.
Sara: Dis moi c'est quoi la version officielle qui circule au lycée, sur ma présence à l'hôpital.
Michael la regarda.
Michael: Heu.......j'ai entendu dire que tu étais là par accident, tu aurais mal dosé un médicament, ce qui t'as conduit aux urgences.
Sara le regarda avant de détourner les yeux.
Sara: D'accord.
Michael la regarda, la jeune fille semblait vouloir se confier, mais n'avais pas l'air vraiment à l'aise et n'avait pas l'air de savoir comment aborder le sujet, Michael regarda l'étang et après quelques secondes prit la parole.
Michael: Quand j'étais petit ma mère nous emmener souvent nous promener autour d'un lac.
Sara le regarda et sourit.
Michael: Quelques semaines après son enterrement, mon frère m'y a emmener pour que j'aille nager, histoire de me changer les idées.
Il regarda Sara.
Michael: Je ne savais pas très bien nager à l'époque.
Elle lui sourit, Michael regarda à nouveau l'étang.
Michael: J'ai commencé à nager tranquillement et puis au bout d'un moment je me suis rendu compte que je n'aurais plus pied, j'ai commencé à paniquer mais j'avais toujours la tête en dehors de l'eau. Et puis d'un coup je me suis demandé pourquoi je paniquais, au pire je me noyais mais au moins je reverai ma mère, j'arrêterai de souffrir. Alors je me suis laissé aller, je me suis laisser couler parce que à ce moment-là tout ce que je désirai c'était la retrouver, que tout s'arrête.
Il se tourna vers Sara, la jeune fille avait les larmes aux yeux.
Sara: Qu'est ce ................qu'est ce qui c'est passé.
Michael: Mon frère m'a remonté à la surface, il avait vu que je coulais il a cru que je paniquais, d'ailleurs il le croit encore et je penses qu'il le croira toujours, comment je pourrai lui dire qu'en faite ce jour là, tout ce que je voulais......................c'était mourir.
Sara: Pourquoi tu me racontes ça à moi.
Michael: Je ne sais pas, peut-être que j'ai l'impression que toi, tu peux comprendre pourquoi j'ai eu envie de faire ça.
Elle le regarda avant de détouner les yeux et de regarder l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ensemble a tout jamais !!   Dim 12 Juil - 23:46

merci pour cette suite encore une fois je suis actuellement ta fic sur prison break le forum mais franchement c'est un pure plaisir de relire le début !!!!!!

j'espère que tu va poster souvent !!!!!

j'aime tellement l'entente entre mike et sara elle lui fait confiance ils apprennent a se connaitre j'adoooooooooooooore

Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Ensemble a tout jamais !!   Lun 13 Juil - 22:39

Slt les filles vous allez bien, merci pour vos coms, voilà une suite !

bonne lecture !!!


La jeune fille ne dit rien pendant plusieurs minutes puis se décida à parler.
Sara: Lundi c'était l'anniversaire de ma mère, enfin ça aurait été.
Michael la regarda.
Sara: Avec mon père, on devait aller déposer des fleurs sur sa tombe, mais à la dernière minute il m'a dit qu'il pouvait pas, puis il m'a promis qu'on irai dans la soirée, mais là encore il a annulé. J'ai l'habitude qu'il ne tienne pas ces promesse, mais là c'était différent, j'avais besoin d'y aller, j'avais besoin de lui.
J'ai..........j'ai l'impression de ne plus rien maitriser du tout, je suis entouré de profiteurs et de personnes qui se permettent de me juger parce qu'elles pensent savoir qui je suis, juste parce que mon père est connu, quand à lui, il est jamais là.
En faite, depuis la mort de ma mère, je me force à être la fille que tout le monde voudrait que je sois, et maintenant je ne sais même plus qui je suis....
Elle regarda Michael, des larmes commençait à s'échapper de ses yeux.
Sara: Je me sens complètement perdu, je ne suis pas bien dans ma tête, je ne me sens pas à ma place, et........personne s'en ai rendu compte.
Elle sécha ses larmes mais de nouvelles firent leur apparition, elle regarda Michael.
Sara: Ce n'était pas un accident, je n'ai rien confondu du tout, au début, j'ai prit un cachet, un somnifére et puis.......... des fois pendant un quart de secondes je me dis que ça serai peut-être mieux pour moi que j'avale la boite en entière, je serai tranquille au moins. Mais l'autre soir ça à durer, plus longtemps et......alors que j'essayais de trouver des raisons de ne pas le faire, je me suis rendu compte que y en avait aucune, alors j'ai arrêté de me poser des questions parce que tout ce que je voulais c'était m'endormir, m'endormir et ne plus jamais me réveiller.
Elle se passa une main dans les cheveux.
Sara: Je voulais que ça s'arrête, je voulais mettre fin a tout ça, je voulais arrêter d'avoir mal.
Elle regarda Michael en pleur.
Sara: Tu sais ce que c'est le pire, ils savent tous ce que j'ai essayé de faire, les médecins, mon père, le type que tu as vu tout à l'heure, Maria et aussi les personnes qui s'occupent de moi à l'hôpital. Tous. Mais ils font comme si il ne c'était absolument rien passé, personne essayent de comprendre. J'ai tenté de me suicider et tous le monde fait comme si de rien était.
La jeune fille éclata en sanglots, Michael la prit dans ses bras et la berça tout doucement.
Michael: Vas-y laisse toi aller, pleure ça te fera du bien.
L'adolescente posa sa tête contre son épaule et continua à pleurer s'accrochant à lui comme à une bouée de sauvetage.
Ce n'est qu'àprés de longues minutes que Sara se détacha de Michael et le regarda.
Sara: Merci.
Michael: Ne me remercie pas.
Elle le regarda et baissa la tête avant de lui demander.
Sara: Comment tu as fais......pour........pour t'enlever cette idée de la tête.
Michael la regarda.
Michael: Heu.....je.....je vais être honnête avec toi, je l'ai jamais enlever de ma tête.
Sara le regarda.
Michael: Elle est resté dans un coin, d'ailleurs par moment quand je sens mal, j'y repense.
Sara: Qu'est ce qui t'empêches de le faire.
Michael: Mon frère, il compte sur moi, je ne peux pas lui faire ça.
Sara: Et comment on fait quand on a personne sur qui compter.
Michael: Heu........ y a quelques temps quand mon frère allait mal à cause de sa séparation avec Veronica, ça ne se passer pas très bien entre nous, et pendant cette période quand j'allais pas bien, je me disais que si je fessais ça, je reverai ma mère mais j'aurais droit à l'engueulade du siécle.
Sara ne put s'empêcher de sourire.
Michael: Je suis sûre que ta mère ferai pareil.
Sara hocha la tête.
Sara: Certainement oui.
Michael: Je suis sûre qu'elles sont bonnes copines.
Sara: Tu y crois à ce truc là.
Michael: J'aime croire que la mort n'est pas que cruelle et qu'une fois qu'on est parti on est dans un monde meilleur.
Sara: Moi par moment j'ai l'impression qu'elle est prés de moi.
Michael: Et ça te fait du bien.
Sara: Oui, je me sens moins seule.
Michael la regarda, la jeune fille souffrait beaucoup de se sentir seul sans personne sur qui compter.
Michael: Si......si tu veux avoir quelqu'un sur qui comptez vraiment, je suis là.
Sara le regarda surprise.
Sara: Pourquoi......pourquoi tu ferai ça, je veux dire, depuis le début, tu.......tu es gentil avec moi, toi comparé aux autres, tu ne m'as pas jugé, tu n'as pas fait comme si tu me connaissais au contraire. D'ailleurs tu es le seul à avoir remarqué que je n'allais pas bien.
Michael: Ca c'est parce que je sais ce que c'est d'aller mal. Et ma mère m'a appris à ne jamais juger les gens même quand on les connais.
Sara: C'était quelqu'un de bien ta mère.
Michael lui sourit.
Michael: Et comme tu l'as dit toi même la dernière fois ce n'est pas parce qu'on ne fréquente pas les mêmes endroits et les mêmes gens qu'on ne peut pas s'entendre, et puis quelques chose me dis qu'on se comprend tout les deux, non.
Elle hocha la tête.
Sara: Si, tu.....tu crois que je vais aller mieux.
Michael: Si ta question c'est si je pense que demain tu vas te réveiller avec une super pêche et que tu vera la vie en rose, non je ne pense pas mais avec le temps et quelqu'un pour t'aider, oui ça ira mieux.
Sara: Tu veux bien m'aider.
Michael: Bien sûre, si tu veux je suis là, tu peux compter sur moi, je t'aiderai.
Sara le regarda touché.
Sara: Je veux bien de ton aide.
Michael lui sourit.
Michael: Je ne sais pas toi, mais moi j'ai faim.
Sara sourit.
Sara: Moi aussi.
Il se leva.
Michael: Allez viens on va aller prendre un truc à manger à la cafét, c'est meilleur que les plateaux repas.
Sara lui sourit et se leva à son tours.



Quelques minutes plus tard, les deux adolescents étaient assis à une table dela cafétériat de l'hôpital et manger un morceau toute en contiuant de discuter.
Sara: C'était une personne des services sociaux.
Michael la regarda.
Sara: Que tu es allais voir le jour de la rentrée.
Michael: Oui c'était une assistante sociale.
Sara: Et les papiers que tu remplissais c'était pour eux.
Michael: Oui tout les ans on remplis les mêmes papiers, comme si ils ne pouvaient pas prendre ceux de l'année d'avant.
Sara lui sourit.
Sara: Mais si j'ai bien compris c'était la dernière fois.
Michael: Oui l'année prochaine j'aurai 18 ans et je rentrerai à la fac, ils me ficheront la paix.
Sara: Tu les vois souvent.
Michael: Ils font des bilans tout les trismetres pour s'assurer que tous ce passe bien et depuis la naissance de mon neveu, ils nous surveille de prés, mais bon on n'a rien à se reprocher.
Sara: Ca veut dire que tu peux faire des bêtises.
Michael la regarda intrigué.
Michael: Quel genre de bêtises.
Sara: Je ne sais pas trop.........sêcher les cours........voler des voitures.
Michael se mit à rire.
Michael: Non je ne peux pas trop, je me tiens à carreaux mais mon frère m'a appris comment on fesait pour voler une voiture.
Sara se mit à rire.
Sara: C'est vrai.
Michael: Oui mais c'est non.
Elle le regarda étonné.
Sara: C'est non pourquoi ?
Michael: Je ne t'apprendrai pas.
Elle secoua la tête amusé, Michael rigola avant de manger un morceau de pizza.
Sara: Comment tu peux manger ça.
Michael: Quoi t'aimes pas les pizzas.
Sara: Si mais là.......il est 3 heures de l'après midi.
Michael: Et alors !!
Sara: Bah..... c'est pas vraiment l'heure pour en manger.
Michael: Une fois j'en ai mangé pour le petit déjeuner.
Sara prit un air de dégout se qui amusa Michael qui lui tendit la pizza.
Michael: Tu veux goûter.
Sara: Heu.....
Michael: Elle est très bonne.
Sara le regarda et prit la part de pizza, avant d'y goûter.
Sara: Hum...... c'est vrai qu'elle est bonne.
Michael regarda Sara mordre à nouveau dans la pizza, le sourire aux lèvres, elle le remarqua et lui demanda.
Sara: Qu'est ce qui y a ?
Michael: Rien.........rien du tout.......elle est vraiment très bonne ma part de pizza.
Sara hocha la tête avant de réaliser qu'elle était entrain de lui manger.
Sara: Désolé.
Michael rigola devant le visage honteux de Sara.
Michael: C'est rien, fini là.
Sara: Tu es sûre.
Michael: Oui enfin si je peux goûter à ton donut's.
Sara se mit à rire.
Sara: Bien sûre.
Ils échangèrent leur nourriture et finirent de manger.
Une dizaine de minutes après, Sara et Michael retournèrent dans la chambre de la jeune fille.
Sara: Ca fait du bien prendre un peu l'air.
Michael lui sourit.
Michael: Je vais devoir te laisser.
Sara: C'est gentil d'être repassé me voir.
Michael: Tu rentre bientôt chez toi.
Sara: Demain matin, mais je retournerai au lycée que lundi.
Michael la regarda.
Michael: Ca va aller.
Sara le regarda avant de baisser les yeux.
Sara: Je ne sais pas trop, je suis un peu perdu pour l'instant.
Michael: Tu vas trouver ma question déplacé mais tu en as encore des somnifères chez toi.
Sara: Heu........oui ou en tout cas j'en avais, mais j'ai comme l'intuition que quelqu'un va avoir regarder dans mes tiroirs et que je ne vais pas les retrouver.
Michael: Ca sera certainement mieux comme ça.
Elle le regarda et hocha la tête.
Sara: Oui tu as raison et puis les hôpitaux ce n'est pas tellement mon truc, alors je vais faire en sorte de pas y retourner.........pas tout de suite en tout cas.
Michael la regarda, il savait ce que c'était de se sentir seul, de se sentir mal et c'est pour ça qu'il voulait aider Sara. Tous le monde pensait qu'elle avait une vie de rêve, mais ils pensaient ça parce qu'ils n'étaient pas capable de voir au delà des apparences.
Michael: Dis moi, tu as ton téléphone avec toi.
Sara: Oui.
Elle ouvrit le tiroir de la table de chevet et en sortit le téléphone.
Michael: Je peux.
Elle hocha la tête et lui donna, après quelques secondes il lui redonna Sara constata qu'il lui avait mis son numéro de téléphone, elle le regarda étonné.
Michael: Si tu ne te sens pas bien, que tu as besoin de parler à quelqu'un, tu peux m'appeller n'importe quand d'accord.
Elle hocha la tête.
Sara: D'accord, merci.
Elle le regarda avant de prendre un papier et un crayon qui était posé sur la table de chevet, elle écrit dessus avant de le donner à Michael.
Sara: Toi aussi appele moi.
Il lui sourit.
Michael: D'accord je prendrai de tes nouvelles.
Elle lui sourit.
Michael: Repose toi bien.
Sara: J'aurais pas grand chose d'autre à faire de toute façon.
Michael: On se voit lundi, je compte sur toi.
Sara sourit.
Sara: Je serai là.
Michael: A plus.
Sara: Salut.
Michael ouvrit la porte de la chambre et percuta John qui s'apprêtait à entrer dans la chambre.
John: Désolé.
Michael: Non c'est moi, je n'est pas fait attention ou j'allais, excusez moi.
John: Y a pas de mal.
Michael: Au revoir, bonne fin de journée.
John: Au revoir.
Michael quitta la chambre, John le regarda partir.
John: Alors là je suis sctoché.
Sara: Pourquoi ?
John la regarda.
John: Contrairement aux jeunes que je croise habituellement, il est poli.
Sara sourit.
John: Alors qui est-ce ?
Sara: C'est le garçon dont je te parlais hier.
John: Le garçon qui te fais des cadeaux !!
Sara: Il s'appelle Michael et............c'est un ami.
John: Tu t'es encore fais un ami.
Sara: Non...........lui c'est.............un vrai ami.
John la regarda et comprit où elle voulait en venir, après quelques secondes, il quitta la chambre, Sara s'installa sur le lit et prit le livre que venait de lui acheter Michael.
Cette nuit-là quand elle s'endormit Sara été soulager, elle avait enfin put se confier à quelqu'un, Michael ne l'avait pas juger, il l'avait écouté et réconforter, et c'était même confier sur sa vie à lui pour l'inciter à parler, alors que lui même ne parler habituellement pas beaucoup de ses états d'âmes et de se qu'il ressentait.
Sans vraiment trop se connaitre ces deux-là, s'était fait confiance, alors même que Sara pensait ne plus pouvoir faire confiance à personne.
Tout compte fait son jugement n'était pas si mauvais que ça, Michael semblait vraiment être quelqu'un de gentil et Sara voulait croire qu'une personne pouvait l'apprécier pour autre chose que son nom.
Michael allait peut-être être cette personne, en tout cas Sara l'espérer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ensemble a tout jamais !!   Lun 13 Juil - 23:12

merci pour cette site

sara raconte l'histoire de ca mère a mike

mike dit qu'il est ai la personne en qui elle se confier et faire confiance

j'adoooooore
Revenir en haut Aller en bas
isaxxxx
Désir
Désir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 646
Humeur : ralala ces scénaristes =(
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: Ensemble a tout jamais !!   Mar 14 Juil - 19:14

je lái lu sur un autre fo' mais j'aime beaucoup cette fic parceque je trouve que tu y développe énormément la relation d'amitié emtre michael et sara de façon juste, émouvante et souvent drole (enfin pas dans cette suite la précisement!)
bref...je sais deja la suite mais c'est toujours un plaisir de te relire!!
Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Ensemble a tout jamais !!   Mar 14 Juil - 21:05

Slt les filles vous allez bien, merci pour vos coms !!
Contente de te savoir parmi mes lectrices isaxxxx, voilà une suite,bonne lecture !!!


Le lendemain, comme prévu Sara quitta l'hôpital et rentra chez elle, elle avait à peine mis le pieds dans la maison, que Maria lui annonça qu'elle lui avait préparer une valise car elles partaient quelques jours en dehors de la fille, son père voulait qu'elle se repose au calme.
Sara eu à peine le temps de se changer, que déjà il fallait qu'elle reparte et ce n'est qu'une fois arrivé à destination que l'adolescente se rendit compte qu'elle avait oublié son portable dans sa chambre, elle se maudit intérieurement, d'un côté, elle était sûre de ne pas avoir affaire à Stella pendant les prochains jour de l'autre elle ne pourrai pas non plus joindre Michael ce qui l'ennuyer davantage.
La jeune fille passa le reste de la semaine et le week end dans une maison à quelques kilomètres de Chicago, à profiter de l'air pur de la forêt qui entouré la maison qu'avait loué le Gouverneur, elle passa le plus clair de son temps à se balader et à lire le livre que lui avait offert Michael, elle ne savait pas vraiment pourquoi son père avait tenu à l'éloigner de Chicago, mais elle se doutait que ça devait certainement avoir un rapport avec le fait qu'il ne voulait pas qu'on sache que la vie de famille qu'il décrivait aux journalistes n'était pas si parfaite qu'il le disait.
Ce n'est que le dimanche en soirée que Sara rentra chez elle, il était plus de 22 heures et la jeune fille était fatigué et ne voulait qu'une chose c'était aller à se coucher.
Alors qu'elle s'apprêtait à monter à l'étage, John qui était aller lui déposer sa valise dans sa chambre redescendit, Maria lui demanda ainsi qu'a Sara.
Maria: Je vous fais quelques chose à manger.
John: Oui moi je veux bien.
Sara: Pas pour moi, merci.
Maria: Tu ne veux pas manger.
Sara: Non je n'ai pas faim, je vais monter préparer mes affaires et me coucher, j'ai cours demain.
L'adolescent commença à monter l'escalier quand elle entendit Maria lui demander.
Maria: Tu veux que je vienne t'aider.
Sara se tourna et la regarda.
Sara: M'aider ou me surveiller.
Maria: Heu.........
John: On ne te surveille pas.
Sara: Si, vous avez passez ces derniers jours à épier le moindre de mes mouvements, vous croyez que je ne vous ai pas vu, pendant ces quatres jours, je n'ai pas pu faire un geste sans que vous soyez derrière moi.
Maria: Tu es allé te balader toute seule assez fréquemment.
Sara: Oui et John n'était jamais loin.
Les deux adultes baissèrent la tête.
Sara: Mon père vous a dit de faire comme si il ne s'était rien passé, comme si vous ne saviez pas ce que j'ai voulu faire et vous vous le faites, très bien, mais à côté le faite que vous n'arrêtiez pas de me surveiller comme si vous craigniez que je fasse une betise qui me reconduirait à l'hôpital, ce n'est pas vraiment compatible, alors tant qu'à faire comme si il ne s'était rien passé, arrêter de me surveiller constamment. Parce que le fait que vous soyez toujours à avoir un oeil sur moi et que vous fassiez comme si de rien était, moi ça ne m'aide pas, mais alors pas du tout.
Sara monta à l'étage, laissant Maria et John, elle alla dans la salle de bain, se doucha rapidement, avant d'aller dans sa chambre et de vider sa valise, elle prépara ses affaires pour le lendemain avant de se laisser tomber sur son lit, quand elle s'allongea sa tête percuta un objet.
Sara: Aie !! Qu'est ce que ......
L'adolescent prit l'objet et réalisa que c'était son téléphone portable, elle s'adossa contre le dos de son lit et alluma l'appareil. Elle regarda si elle avait des SMS.
Aucun.
Sara: A quoi je m'attendais.
Puis consulta ses messages sur son répondeur.
Répondeur: Vous avez un nouveau message.
Sara: Cool, sûrement pour me dire ce qu'il me reste comme crédit.
L'adolescente appuya sur le bouton que lui indiqué le répondeur, pour entendre le message et parut surprise en entendant la voix de la personne qui l'avait appeller, mais sourit également.
Voix: Salut Sara, c'est Michael......heu.......je voulais juste savoir comment tu allais, j'espére que si tu ne m'a pas appelé c'est parce que ça va, et pas que tu as peur de me déranger, je te dis à lundi. Bye.
Sara sourit, elle réécouta le message avant de se demander, elle voulait l'appeler, elle regarda son réveil et vit qu'il était plus de 22h30.
Sara: Je risque de le réveiller à cet heure là, je le verai demain.
Elle éteignit la lumière avant de se mettre sous les draps et de prendre la peluche que Michael lui avait offerte, la jeune fille ne s'en séparer plus en tout cas pour dormir, ça lui rapeller qu'il y avait au moins une personne avec qui elle pouvait parler et qui la comprenait.


Le lendemain lorsque Sara arriva au lycée, Stella et toutes les autres filles de l'équipe des pom-pom girls avec lesquelles elle avait l'habitude de traîner, arrivèrent vers elle, la jeune fille fit harceler de questions sur ce qu'elle avait fait ce week end et si elle reprennait l'entrainement cette aprés-midi.
Quand la première sonnerie retentit Sara soupira de soulagement, elle se dirigea vers sa classe, suivi de Stella, Amber et Charlotte.
Elle s'installa, quelques secondes après le professeur arriva et ferma la porte. Il allait parler quand la porte s'ouvrit, tout les éléves ainsi que le professeur tourna la tête vers la personne qui venait d'entrer.
Prof: Mr Scofield, vous avez un billet de retard.
Michael: Non.
Prof: Et je pourrai savoir pourquoi.
Michael: Heu.......parce que je ne suis pas en retard.
Des rires se firent entendre dans la classe, puis une deuxième sonnerie, qui annonçait le début des cours se fit entendre.
Michael: C'est bien ce que je pensais, pile à l'heure.
Le professeur le regarda.
Prof: Vous avez un chrono dans la tête ou quoi.
Michael secoua la tête.
Michael: Non pas du tout, la montre au poignet me suffit.
La plupart des éléves se mirent à rire, le professeur lui même ne put réprimer un sourire.
Prof: Allez vous asseoir.
Michael s'éxecuta et alla s'asseoir à sa place, en passant devant Sara, il lui sourit, la jeune fille en fit de même.
Après 20 minutes, quelqu'un frappa à la porte et demanda de parler quelques instant au professeur, ce dernier quitta la pièce mais avant donna un exercice à faire aux éléves.
Une fois qu'il eu fermé la porte, tout les éleves commencèrent à discuter, ils parlaient de chose et d'autre, Sara vit Stella sortir un magazine et commençait à discuter avec Amber et Charlotte qui venait de se retourner. La jeune fille tourna la tête et vit Michael tourner une page de ce qui lui semblait être un livre, elle hésita quelques secondes mais finit par se lever et s'approcha de lui, elle s'accroupit au niveau de la table et lui demanda.
Sara: Il est intéressant.
Michael sursauta légérement et regarda Sara.
Michael: Hé !!!
Sara: Salut, je t'ai fait peur.
Michael: J'étais ailleurs.
Sara: Oui tu étais plongé dans ton livre.
Michael lui sourit.
Sara: Il est intéressant.
Michael hocha la tête.
Michael: Très.
Sara: Tu vas bien.
Michael: Ca va et toi.
Il ferma son livre et la regarda.
Michael: Comment tu vas.
Sara: Heu.........ça va........enfin je crois...........je ne sais pas trop en faite.
Michael: Disons que c'est ni pire, ni meilleur que la dernière fois que je t'ai vu.
Sara: Oui c'est plutôt ça en faite.
Ils se regardèrent quelques secondes puis Sara lui dit.
Sara: Heu.....j'ai .....j'ai eu ton message, désolé je ne l'ai eu qu'hier soir et il était un peu tard pour t'appeler.
Michael: Hier ??? Je croyais t'avoir appeler samedi, je dois délirer.
Sara se mit à rire.
Sara: Non, non en faite j'ai récupérer mon portable qu'hier, mon.............mon père m'a envoyé passer quelques jours en dehors de la ville et j'ai eu la bonne idée d'oublier mon téléphone chez moi.
Michael: Ce n'est pas vraiment une bonne idée.
Sara secoua la tête amusé.
Sara: Non pas vraiment.
Au même moment Stella tourna la tête et vit Sara près de Michael.
Stella: Qu'est ce qu'elle fait avec lui.
Charlotte: C'est le meilleur éléve de la classe, non c'est le meilleur éléve de l'école, elle lui demande peut-être de l'aide en math.
Elles virent Sara se mettre à rire.
Amber: Je ne savais pas que ça pouvait être drôle les maths.
Stella fronça les sourcils, quelques minutes après, Michael regarda vers la porte.
Michael: Je crois que tu devrais retourner à ta place le prof reviens.
Sara tourna la tête puis regarda à nouveau Michael.
Sara: Oui tu as raison.
Elle se leva et retourna s'asseoir à sa place, Stella la regarda.
Stella: Pourquoi tu es allé lui parler.
Sara: Ca ne te regarde pas, mêles toi de tes affaires.
Stella la regarda étonné mais Sara ne fit pas attention, Stella tourna la tête vers Michael et le vit qui ouvrait un livre, elle se mit à sourire.
Quelques secondes plus tard, le professeur revint dans la classe, Stella leva la main.
Prof: Oui Stella.
Stella: Excusez moi Monsieur, on est bien en cours de math.
Prof: Oui.
Stella: Alors pourquoi certains lisent des livres.
La jeune fille désigna Michael d'un signe de tête, Sara la regarda en secouant la tête, le professeur regarda Michael.
Prof: Michael.
Le jeune homme leva les yeux vers le professeur.
Prof: Vous êtes entrain de faire l'exercice que je vous ai demandé.
Michael: Non.
Prof: Venez le faire au tableau.
Michael se leva et alla le faire au tableau, Stella sourit fière d'elle.
Pendant que Michael était au tableau, le professeur se leva et alla à la place qu'occupé Michael, il vit sur la table, un livre et une feuille, il la prit en remarqua que Michael avait fait l'exercice qu'il lui avait demandé.
Prof: Vous avez dit que vous ne l'aviez pas fait.
Michael qui venait de finir, posa la craie et se retourna.
Michael: Non j'ai dit que je n'était pas entrain de le faire.
Prof: Mais vous l'aviez fait.
Michael: Oui mais ce n'est pas ce que vous m'avez demandé.
Le professeur regarda Michael, il savait très bien que l'adolescent avait raison, d'ailleur Michael n'était pas du genre à ne pas faire ce qu'on lui demander.
Prof: Très bien, vous pouvez revenir vous asseoir.
Stella: Heu........il pourrait pas expliquer comment il a fait, je ne suis pas sûre d'avoir comprit.
Prof: C'est le cours Stella.
Stella: Oui mais........
Michael: Je vais te donner un conseil, entre deux pirouettes, essaie d'ouvrir un livre, tu comprendra peut-être.
Toute la classe se mit à rire à l'exception de Stella, Michael retourna s'asseoir, il fronça les sourcils en ne voyant pas son livre, il leva la tête en entendant son professeur lui dire.
Prof: C'est un très bon livre.
Michael hocha la tête.
Michael: Oui.
Il lui redonna son livre et retourna à son bureau, Michael le regarda faire et croisa le regard de Sara, il lui fit un clin d'oeil, la jeune fille lui sourit avant de se retourner pour ne pas attirer l'attention du professeur, elle jeta un coup d'oeil à Stella, la jeune fille était véxée que la situation se soit retourner contre elle, ce qui amusa Sara.

Après le déjeuner, que Sara avait passé auprès des filles de l'équipe des pom-pom girls, auxquelles elle avait rapidement fausser compagnie, la jeune fille se dirigea vers la bibilothéque, en arrivant elle vit Michael assis à une table, elle sourit et allait se diriger vers lui quand la bibliothécaire lui demanda.
Femme: Vous cherchez quelque chose Mademoiselle.
Sara la regarda.
Sara: Non, enfin oui mais j'ai trouvé.
Femme: D'accord.
Sara se dirigea vers la table qu'occupé Michael.
Sara: Je savais que je te trouverai là.
Michael leva les yeux et vit Sara.
Michael: Je suis extrémement prévisible.
Elle lui sourit.
Sara: Ca t'ennui si je m'installe avec toi.
Il la regarda et lui dit sérieusement.
Michael: Un peu oui, je préfererai que tu te mets ailleurs.
Sara le regarda, ne sachant pas vraiment quoi dire.
Sara: Heuuu.......d'accord.
La jeune fille passa prés de lui pour se mettre à une autre table, quand Michael lui attrapa le bras, elle le regarda et vit qu'il souriait.
Michael: Je plaisantais Sara, ça ne m'ennuie pas du tout, installe toi.
Elle sourit et s'installa en face de lui, Michael secouait la tête et rigolait.
Michael: Je devrai écouter mon frère et arrêtait d'essayer de faire de l'humour, je suis vraiment pas doué.
Sara le regarda en souriant.
Sara: Quand tu essaie d'être drôle tu l'es pas mais sinon tu as un aspect assez comique.
Michael la regarda surpris.
Michael: Tu trouves.
Sara: Oui, tu m'as beaucoup fait rire ce matin en cours.
Michael: Y a pas que toi que j'ai amusais je crois.
Sara: Tout le monde enfin presque tout le monde.
Il lui sourit.
Sara: Je suis désolé pour Stella, elle se mêle de ce qui la regarde pas.
Michael: Ce n'est pas de ta faute.
Sara: Bah un peu si..........elle ne s'en prendrai pas à toi, si je ne te parlais pas.
Michael: Ohh !! C'est de la jalousie en faite, elle a peur que je fasse main basse sur ton compte en banque.
Sara se mit à rire.
Sara: Sûrement oui !!!
Elle sortit ses affaires Michael la regarda faire.
Michael: Tu vas travailler.
Elle le regarda.
Sara: Tu croyais que j'étais juste venu pour tes beaux yeux.
Il lui sourit.
Michael: J'ai bien le droit de rêver un peu.
Elle le regarda amusé, il la regarda et fit semblant d'être véxé, ce qui fit rire l'adolescente.
Sara: Faut que je m'avance dans mes cours pour pouvoir rattraper ceux de la semaine dernière.
Michael: En parlant de ça.
Sara le vit sortir plusieurs feuilles et lui donner.
Michael: Quand j'ai compris que tes.......amies ne prennaient pas tes cours, j'ai demandé aux profs de me donne les doubles des feuilles et j'ai photocopier mes cours, ça sera plus facile à rattraper pour toi.
Elle le regarda surprise.
Sara: Heu.....fallait pas faire tout ça.
Michael: J'ai la bibilothéque dans la poche, elle me laisse faire autant de photocopies que je veux.
Elle lui sourit.
Sara: C'est vraiment très gentil, merci.
Michael: Ne me remercie pas trop vite, faut-il que tu arrives à déchiffrer mon écriture.
Sara le regarda amusé avant de prendre une des feuilles, après quelques secondes et lui demanda.
Sara: C'est du chinois.
Michael: Presque.
Elle leva les yeux vers lui.
Michael: Japonais.
Sara: Oh !!
Ils se regardèrent et se mirent à rire.
Sara: T'inquiéte pas, j'arrive très bien à te relire.
Il lui sourit et vit qu'elle avait le livre "Les Misérables" avec elle.
Michael: Alors il est bien.
Sara le regarda en fronçant les sourcils ne sachant pas de quoi il parlait, Michael lui désigna le livre.
Sara: Heu.......oui il est génial, je l'ai fini d'ailleurs.
Michael: Déjà !!!
Sara: Oui mon père a fait en sorte de m'envoyer au milieu de nul part ces quatres derniers jours, alors en dehors de lire je n'avais pas garnd chose à faire.
Michael: Tu étais où ?
Sara: Dans une maison au milieu de la forêt à quelques kilomètres en dehors de la ville.
Michael: Tu n'étais pas toute seule au moins.
Sara: Non j'avais John et Maria avec moi, ils ont passé leur temps à me surveiller.
Michael: Ils avaient peur que tu fasses une betise.
Sara: Refasse tu veux dire.
Il la regarda.
Sara: Oui, c'est pour ça qu'ils me surveillaient mais ils font comme si il ne s'était rien passé quand je suis là, je trouve ça assez blessant, mais bon je ne peux rien y faire.
Michael la regarda compatissant, Sara haussa les épaules et reporta son attention sur ses cours.
Michael: Si tu as besoin d'aide fais moi signe.
Elle le regarda et lui sourit.
Sara: J'y penserai.
Les deux adolescents se mirent au travail.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ensemble a tout jamais !!   Mar 14 Juil - 22:05

merci pour cette suite !!

vive l'humour de mike moi j'adore !!!!!!

stella qui commence a tous nous souler !!!bah dans le dent !!!!

mike qui a fai son exo lol! lol!

mike a prit les cour de sara

Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Ensemble a tout jamais !!   Mer 15 Juil - 19:12

Coucou Miss tu vas bien merci pour coms, voilà la suite, bonne lecture !!!

Un quart d'heure plus tard, les deux adolescents étaient plongés dans leur cours quand une personne s'approcha d'eux.
Voix: Hé bien vous m'avez l'air bien concentré tout les deux.
Ils relevèrent la tête et virent le proviseur à côté d'eux.
Sara/Michael: Bonjour Monsieur.
Mr Marshall: Bonjour, qu'est ce que vous faîtes ?
Michael: Heu......on travaille......
Le proviseur sourit.
Mr Marshall: Question bête.
Michael: On peut faire quelque chose pour vous.
Mr Marshall: En faite, je vous cherchais......
Michael: Ce n'est pas moi, je n'ai rien fait.
Sara se mit à rire et regarda Michael en secouant la tête.
Sara: Si tu dis ça, il va croire que tu as quelque chose à te reprocher.
Michael: Ouais tu as raison.
Il regarda Mr Marshall.
Michael: Qu'est ce que vous voulez ?
Mr Marshall: En faite c'est à Melle Tancredi que je voulais voir.
Michael souffla et regarda Sara.
Michael: Pour une fois que ce n'est pas moi qu'on veut voir.
La jeune fille lui sourit puis regarda le proviseur.
Sara: Moi !!!
Mr Marshall: Oui j'ai demandé ce matin à une de vos amies de vous dire que je désirais vous parler.
Sara: Désolé, mais je n'ai pas eu l'information.
Le proviseur hocha la tête puis regarda Michael, l'adolescent le regarda.
Michael: Heu.....un livre........il faut que j'aille chercher un livre.
Il regarda Sara.
Michael: T'inquiète pas, il montre les dents mais il ne mords pas.
L'adolescente lui sourit amusé, Michael se leva.
Mr Marshall: Tu es en pleine forme aujourd'hui Michael.
Michael le regarda.
Michael: Vous vous avez entendu parler du cours de math.
Mr Marshall: Il parait que tu as fait une belle prestation.
Michael: Faut pas abuser, j'ai un peu amusé la gallerie c'est tout.
Mr Marshall: C'est étonnant, tu es plutôt du genre à te faire discret habituellement.
Michael: Oui et je préfere ça mais là on m'avait réperer, j'ai joué le jeu, et j'ai trouvé ça assez drôle pour une fois.
Mr Marshall: Il parait que tu as fait sensation.
Michael: Sensation c'est un grand mot, j'ai fait rire ma classe c'est tout.
L'adolescent s'éloigna vers les rayons de livre sous les yeux du proviseur et de Sara.
Mr Marshall: Il n'a pas la grosse tête lui au moins.
Sara: Oui ça change.
Il regarda la jeune fille.
Sara: Vous vouliez me voir.
Mr Marshall: En effet, vous n'êtes pas entrain de répeter dans le gymnase avec vos amies.
Sara: Heu....non......je......je voulais rattraper mes cours au calme.
Mr Marshall: Comment allez vous ?
Sara le regarda.
Mr Marshall: Comme vous pouvez vous en doutez le fait que vous ayez atteri à l'hôpital la semaine dernière a fait le tour du lycée.
Sara: Ouais je m'en doute.
Mr Marshall: Je vais être honnête avec vous, après coup ça ne m'a pas tellement surpris d'apprendre que vous êtiez à l'hôpital. Depuis la rentrée j'ai remarqué que vous n'étiez plus la jeune fille que j'avais l'habitude de voir.
Sara baissa les yeux.
Mr Marshall: Je ne veux pas vous paraitre envahissant mais si vous avez besoin de parler à quelqu'un de votre ........accident, je suis là, ma porte est ouverte.
Sara le regarda.
Sara: C'est très gentil merci.
Mr Marshall: Mais vous ne le ferez pas.
Elle lui sourit légérement et secoua la tête.
Sara: Non.
Mr Marshall: Il faut que vous parliez à quelqu'un Sara, ça vous aiderai.
Sara: Je sais et ......j'ai déjà trouvé quelqu'un à qui parler.
Le proviseur la regarda intrigué, d'un coup un bruit sourd se fit entendre, ils tournèrent la tête et virent que la bibliothécaire venait de faire tomber les livres qu'elle portait, après quelques secondes Michael arriva près d'elle, il ramassa les livres et l'aida à les remettre en rayon.
Mr Marshall reporta son attention sur Sara et remarqua qu'elle regardait Michael en souriant.
Mr Marshall: Vous travaillez toujours ensemble sur un exposé.
Sara: Non, on l'a finit.
Mr Marshall: Mais vous continuez toujours à vous voir.
Sara hocha la tête.
Mr Marshall: Etrange, Michael est plutôt un solitaire.
Sara: Il se trouve qu'on a appris à se connaitre et qu'on s'est trouvé pas mal de point commum tout les deux.
Mr Marshall: Lui il vous comprend.....
Elle le regarda et hocha la tête.
Mr Marshall: Et ne vous juge pas.
Sara: Ouais, il est vraiment très gentil.
Le proviseur lui sourit.
Mr Marshall: Je suis rassuré de savoir que vous avez quelqu'un sur qui compter, mais au cas où vous changeriez d'avis ma porte est ouverte.
Sara: D'accord.
Mr Marshall:Je vais vous laisser travailler. Au revoir.
Sara: Au revoir.
Le proviseur s'éloigna, quelques secondes après il vit Michael retourner s'asseoir près de Sara, il le vit lui dire quelque chose et la jeune fille lui sourire.
Il y a quelque semaines, il avait dit que l'année s'annonçait étrange, il ne croyait pas si bien dire et il n'était pas au bout de ses surprises, en tout cas ce qu'il voyait à ce moment précis, lui fessait chaud au coeur, Michael et Sara discutant ensemble lui semblait être le début d'une belle amitié.




Quelques jours plus tard, les éléves étaient encours quand une personne entra dans la classe.
Tous le monde se leva quand ils virent que c'étaient le proviseur.
Mr Marshall: Asseyez vous.
Ils se rassirent, le proviseur s'approcha du professeur, ils discutèrent quelques secondes puis le professeur appela Michael.
Prof: Michael, tu peux venir voir s'il te plait.
Le jeune homme leva la tête et regarda les deux hommes intrigués avant de se lever, quand il passa devant Sara, l'adolescente lui demanda.
Sara: Qu'est ce que tu as fait ?
Michael: Rien !!!
Il réflechit quelques secondes puis fit une légére grimace.
Michael: Enfin je crois.
Elle lui sourit, Michael se dirigea vers le bureau de son professeur, le proviseur lui chuchotta quelques mots avant que Sara ne voye Michael sortir précipitament de la salle de classe.
Des voix commencèrent à s'éléver dans la classe.
Prof: Silence !!!
Tout le monde se tut.
Prof: Je crois que vous avez du travail, alors je ne veux rien entendre.
Tout les éléves se remirent au travail, mais discutèrent à voix basse, Sara regardait la porte d'où Michael venait de sortir inquiéte, quand elle croisa le regard de Mr Marshall, il lui sourit ce qui rassura l'adolescente, il quitta la pièce quelques secondes plus tard avec le professeur qui indiqua aux éléves avant de s'en aller.
Prof: Je suis dans le couloir, alors si vous chahuter je vous entendrais, c'est clair.
Il sortit de la salle, qprès quelques secondes les éléves commencèrent à parler, Sara entendit Stella et les autres filles.
Charlotte: A ton avis, qu'est ce qui se passe.
Stella: Je n'en sais rien, mais il va souvent dans le bureau du proviseur, ça doit être un ado à problème.
Amber: Comment ça, à problème.
Stella: C'est peut-être un délinquant, j'ai entendu dire qu'il voyait un psy, il est peut-être fou.
Sara les écoutait et secoua la tête sidérer.
Sara: Stella !!!
La jeune fille regarda Sara avec un grand sourire.
Stella: Oui.
Sara: Ferme la !!!!
Stellla resta bouche bée, les deux autres filles regardèrent Sara surprise.
Charlotte: Sara, ce n'est pas sympa de lui parler comme ça.
Sara: Ca vaut pour vous aussi.
Amber: De quoi ?
Sara les regarda.
Sara: De la fermer.
La jeune fille reporta son attention sur ce qu'elle était entrain de faire, pendant que les éléves la regardaient, certains semblaient étonnées et d'autres avaient le sourire aux lèvres ce qui n'était pas le cas de Stella et de ses amies.
Pendant ce temps, dans le couloir, le proviseur et le professeur venaient de rejoindre Michael dans le couloir, l'adolescent était accroupi devant un porte bébé dans lequel se trouvait son neveu qui dormait.
Michael: Pourquoi vous n'avez pas appelé Lincoln.
Il se leva et regarda une femme d'environ 25 ans.
Femme: Je ne voulais pas le déranger, il est au travail.
Michael: Et moi, je suis où là, à la fête foraine.
La femme baissa la tête.
Michael: Vous êtes censé le garder.
Femme: Oui je sais mais j'ai autre chose à faire et puis ça ne m'amuse plus.
Michael: Ce n'est pas un jeu, c'est un travail.
Femme: Ouais bah j'en est marre.
Michael: Vous avez commencer hier.
Elle haussa les épaules.
Femme: Vous direz à votre frère que je passerai chercher ce qu'il me doit dans la semaine.
Michael la regarda bouche bée, la femme s'en alla sous les yeux sidérer du proviseur et du professeur.
Michael: Dites moi que je rêve.
Mr Marshall: J'aimerai bien, qu'est ce que tu vas faire?
Michael le regarda.
Michael: Vous ne feriez pas dans le baby sitting par hasard.
Le proviseur lui sourit avant de secouer le tête.
Mr Marshall: Non désolé.
D'un coup des pleurs se firent entendre, LJ venait de se réveiller, Michael le détacha et le prit aussitôt dans ses bras, le bébé se calma tout de suite.
Prof: Tu es doué.
Michael lui sourit.
Michael: Je vais appeler Lincoln, il va venir le chercher.
Mr Marshall: D'accord et en attendant tu vas venir dans mon bureau avec lui.
Michael: Ok.
L'adolescent tourna la tête vers la porte et soupira.
Michael: Ce n'est pas vrai.
Prof: Quoi ??
Il tourna la tête et vit plusieurs éléves regardant par la vitre de la porte, en effet dés qu'ils avaient entendu des pleurs d'enfants, plusieurs éléves s'étaient levés, pour voir ce qui se passer.
Le professeur secoua la tête et ouvrit la porte, fesant reculer les éléves.
Prof: Vous voulez que je vous aide. Retournez vous asseoir.
Pendant que certains retrouver leur place, Sara vit Michael, en le voyant avec son neveu, elle ne put s'empêcher de le trouver adorable et lui sourit, l'adolescent répondit à son sourire, avant de refermer le porte, le professeur regarda les éléves et leur dit.
Prof: Le prochain qui se léve, je le colle le samedi jusqu'à la fin de l'année.
Il referma la porte.
Les éléves se regardèrent les uns les autres, après quelques secondes l'un d'eux prit la parole.
Garçon: Il a un gosse.
Fille: Je n'aurai jamais cru.
Stella: Je savais que ce mec avait un truc à cacher, il m'avait l'air pas clair.
Garçon2: A votre avis, il a quel âge son gosse.
Fille2: A vu d'oeil je dirai 6 mois.
Garçon: Père a à peine 17 ans, vous imaginez.
Fille2: Je ne préfere pas.
Fille: Vous croyez que la mère aussi est dans notre lycée.
Garçon3: Peut-être va savoir.
Ils continuèrent à discuter sous les yeux de Sara, qui ne disait rien.


Quelques minutes plus tard, le professeur revint dans la salle, tout seul.
Garçon: Michael ne revient pas en cours.
Prof: Il a quelque chose à faire.
Stella: Il doit donner le biberon à son gosse.
Des rires se firent entendre, le professeur les regarda en secouant la tête avant de demander.
Prof: Il me faudrait un volontaire pour distribuer des papiers.
Sara se leva.
Sara: Je vais le faire.
Prof: Merci Sara.
La jeune fille commença à distribuer les papiers, à chaque table où elle déposait les feuilles, elle entendait des réflexions sur Michael, après avoir fini elle retourna prés du bureau et donna les feuilles qu'ils restaient au professeur puis se retourna vers ses camarades qui continuez de parler de Michael, elle secoua la tête excédée.
Sara: Vous n'en avez pas marre !!
Tout les éléves s'arrêtèrent de parler et regardèrent Sara étonnés du ton qu'elle venait d'employer, le professeur se leva de son bureau et s'approcha d'une fenêtre en regardant l'adolescente.
Sara: Pour qui vous vous prennez au juste.
Stella: Pas pour quelqu'un qui a un enfant à 17 ans en tout cas.
Sara la regarda.
Sara: Hé bien ce n'est pas le cas de Michael, non plus.
Garçon: Désolé Sara, mais on l'a tous vu avec ce bébé dans les bras.
Sara: Oui et du coup vous vous êtes empressez de tirer des conclusions et vous vous permettez de le dénigrer.
Fille: On ne le dénigre pas.
Sara: Si et vous vous en rendez même pas compte, vous vous permettez de le juger alors que vous ne le connaissez même pas, et vous faites ça constamment et avec tout le monde.
Les éléves baissèrent la tête.
Sara: Alors avant que vous fassiez courrir une fausse rumeur qui pourrait lui gâcher son année sachez que le bébé qu'il avait dans les bras c'est son neveu pas son fils.
Tous les éléves se regardèrent les uns les autres.
Sara: Il semblerait que d'un coup la vie privée de Michael vous semble beaucoup moins intéressante.
Fille2: On......on ne savait pas.
Sara: Et bien justement quand on ne sait pas on se tait.
La jeune fille regarda le professeur.
Sara: Désolé.
Prof: Non vous n'avez pas à vous excuser.
Sara retourna s'asseoir, Stella la regarda.
Stella: Comment tu le sais.
Prof: Stella !!!
Stella: Je veux juste savoir comment elle, elle peut savoir que c'est son neveu.
Sara: Il me l'a dit.
Stella: Pourquoi il te l'aurait dit.
Sara la regarda à bout de patience.
Sara: Parce qu'on est amis, mais c'est un mot dont je ne suis pas sûre que tu connaisses vraiment la signification, alors maintenant tu vas être gentille et me laissait tranquille.
Tous le monde regarda Sara surpris, ça ne ressemblait pas à la jeune fille de se comporter ainsi, après quelques secondes le professeur reprit la parole.
Prof: Bon puisque vous semblez très intéressait par les adolescents qui ont des enfants, vous allez me faire un devoir là dessus que vous me rendrai demain.
Garçon: Mais on n'a pas cours avec nous demain.
Prof: Ce n'est pas grave, je laisserai la porte ouverte et je les veux sur ce bureau demain, mais pas demain après midi à la dernière minutes, ni après le déjeuner, je les veux demain matin avant la première sonnerie, et celui ou celle qui ne m'aura pas rendu sa copie ou qui me l'a rendra après, aura droit à un zéro pointé. Est ce que je me suis montré assez clair.
Tous: Oui monsieur.
Le cours reprit dans le calme.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ensemble a tout jamais !!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ensemble a tout jamais !!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» À tout jamais : Une histoire de Cendrillon
» A tout jamais - Une histoire de Cendrillon - Ever After - 1998 - Andy Tennant
» [Sparks, Nicholas] A tout jamais
» Collection VHS "Chantons Ensemble"
» Darcy perd-il son orgueil ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MiSa' Story :: WENTWORTH/SARAH & MICHAEL/SARA :: Fanfictions-
Sauter vers: