MiSa' Story


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre Inattendue !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   Mar 1 Sep - 21:36

Slt miss voilà une suite, bonne lecture !!


Michael: Il ne fallait pas la chercher.
Veronica: Elle sait ce faire comprendre.
LJ: C'est le moins qu'on puisse dire.
Michael leur sourit.
LJ : Bon allez moi je dois filer, sinon je vais être en retard en cours.
Adam: Depuis quand tu es a l'heure en cours.
Fout lui la paix.

Michael: Laisse le tranquille.
LJ: Non mais ce n'est rien parce que par rapport à ce qu'il peut croire j'aime bien être au lycée.
Adam: Ha bon !!
LJ: Oui ça m'empêche de voir ta tronche.
Et vlan !!

LJ: Salut.
Il s'éloigna, Michael et Veronica échangèrent un regard amusé, LJ se dirigea vers Sara.
LJ: Si tu veux, j'en ai une.
Tiens LJ !!
Une quoi ?

Sara: Une quoi ?
LJ: Batte de base-ball.
Elle lui sourit amusé.
Sara: Je crois que je vais en acheter une et la mettre dans mon bureau.
LJ: Pour taper quelques balles.
Pas tout à fait.

Sara: Dégommer quelques têtes.
L'adolescent se mit à rire, Sara sourit.
Sara: Tu retournes en cours.
LJ: Ouais, j'ai mon interro de math.
Sara: Je croise les doigts pour toi alors.
LJ: C'est gentil.
Un homme arriva vers eux.
Homme: Bonjour Docteur.
Sara: Bonjour.
Il posa un sac sur le contoir du bureau d'accueil entre elle et LJ.
Homme: C'est pour vous, de la part du personnel de la cafétériat, on c'est dit que ça serai meilleur que la nourriture des cuisines.
Ca c'est trop gentil.

Sara: C'est gentil, il ne fallait pas.
Homme: Ca nous fait plaisir.
Sara: Merci.
Homme: Au revoir.
Bah au revoir.

Elle n'eut même pas le temps d'ouvrir la bouche que l'homme était partie.
LJ: A mon avis, il t'a entendu parler de la balle de base-ball.
Elle le regarda en souriant.
LJ: Y a quoi dans le sac.
Sara: Je ne sais pas, regarde.
L'adolescent regarda à l'intérieur.
LJ: Une bouteille d'eau, un sandwich.
Il regarda Sara l'air gourmand.
LJ: Y a même un muffin au chocolat.
Elle lui sourit.
Gourmand !!

Sara: Tu as déjeuné.
LJ: Non, je prendrai un truc en route.
Sara: Prend le sac.
LJ: Tu n'en veux pas.
Sara: Je n'ai pas faim, vas-y prend le.
LJ: Cool, merci.
Sara: De rien.
Il lui sourit, d'un coup l'attention de Sara fut attiré par une voix elle tourna la tête et leva les yeux et vit son pére à la télévision.
Génial.

Journaliste: Comment va votre fille Mr Le Gouverneur ?
Franck: Trés bien, elle n'a pas été blessé, mais je me sius quand même assuré qu'elle reçoivent les meilleurs soins, elle.......

D'un coup la télé changea de chaînes.
C'est magique, c'est ce que je voulais faire.

Elle se retourna et vit une des infirmiéres avec la télécommande dans les mains.
Inf: Des enfants dans la salle d'attente ont demandé les dessins animés.
Sara regarda vers la salle d'attente et ne vit aucun enfants.
De trés grands enfants alors.

Elle regarda l'infirmiére.
Sara: Un médecin a dû passer les prendre.
Inf: Sûrement.
Sara: Merci.
L'infirmiére lui sourit et retourna travailler.
Sara tourna la tête et vit qu'LJ la regardait, elle lui sourit.
LJ: Ca va ?
Sara: Ouais, tu devrai aller en cours.
Il hocha la tête.
LJ: Repose toi.
Sara: T'inquiéte pas.
Je ne vais pas avoir le choix.

LJ: Au revoir.
Sara: Salut.
Elle lui sourit, LJ quitta l'hôpital, Michael qui avait entendu la télé regarda Sara avant de se tourner vers les autres.
Michael: J'y vais, au revoir.
Veronica: Salut.
Lincoln/Lisa: Au revoir.
Michael alla vers Sara, la jeune femme semblait perdu dans ses pensées.
Michael: Sara......
Elle semblait ailleurs.

Michael: Sara !!
Oui c'est moi.
Michael !!

Elle lui sourit.
Sara: Hé, voilà mon pantin.
Michael: Marionnette !!!
Sara: C'est pareil.
Il lui sourit.
Michael: On rentre.
Elle hocha la tête.
Sara: Oui.
Michael: Allez viens.
Il passa un bras de sa taille, Sara posa sa tête contre son épaule, les deux amoureux quittèrent l'hôpital, de son côté Veronica regarda Adam.
Veronica: Tu l'admires toujours autant ton gouverneur.
Il leva les yeux au ciel.


Quand ils rentrèrent à l'appartement, Michael prépara à manger, Sara n'avait pas trés faim mais mangea quand même un peu, puis elle alla s'allonger à la demande de Michael qui voulait qu'elle se repose, aprés avoir un peu nettoyer la cuisine, il alla la rejoindre dans la chambre, en arrivant il vit qu'elle s'était endormie, il sourit en se rappelant qu'elle lui avait dit qu'elle n'était pas fatigué et alla s'allonger à côté d'elle, il la regarda dormir un long moment avant de s'endormir à son tour.
Le lendemain malgré le fait qu'il ne voulait pas laisser Sara seule, Michael se rendit quand même au travail, la jeune femme lui ayant dit qu'elle allait bien et qu'il n'avait pas besoin de rester avec elle, c'est donc à contre coeur qu'il avait accepter d'aller travailler, ce disant qu'elle avait sûrement besoin d'être un peu seule.
La nuit venue alors qu'ils dormaient tranquillement, Sara se réveilla en sursaut, elle regarda autour d'elle avant de baisser les yeux vers Michael.
C'est bon, il dort toujours.
Tu croyais l'avoir réveiller.
Oui.

La jeune femme secoua la tête.
Saleté de cauchemars.
Hé oui Sara, tu as beau faire comme si tu allais bien ton subconscient lui, n'est pas dupe.
Oh ça va !!!
C'est pour ça que tu fais des cauchemars.
Tu as fini !!
Oui, de toute façon tu t'en fiches de ce que je te dis.
Tout à fait.

Elle regarda Michael avant de sortit doucement du lit et de quitter la chambre.
Peu de temps aprés Michael bougea dans son sommeil et se réveilla en ne sentant pas la présence de Sara.
Sara !!
Elle est où ?
Pas là !!
Hahaha trés drôle, vraiment.
Je plaisantais !!
Je n'ai pas envie de rire, elle dit qu'elle va bien mais je n'en suis pas si sûre.

Il sentit à son tour du lit, quitta la chambre et alla dans le salon, voir si Sara n'y étais pas.
Personne.
Bon !!
Où est ce qu'elle peut être, elle n'est pas sortie....
Tu es sûre.
Oui.
Alors continue de chercher.

Il soupira, alla voir dans la cuisine quand une silhouette dans son bureau attira son attention, il entra sans faire de bruit et vit Sara debout devant la baie vitrée visiblement pensive.
Ah, elle est là.
Tu as eu peur.
Non.
Menteur.

Il s'approcha d'elle, Sara ne bougea pas, ne l'ayant pas entendu, lorsqu'il put voir son visage, Michael fronça les sourcils voyant des larmes couler sur les joues de la jeune femme.
Sara.......
Je n'aime pas la voir pleurer.
Je m'en douter qu'elle n'allait pas bien et moi je suis allé bosser.
Quel con !!
Elle t'a dit d"y aller.
Ouais ben je n'aurais pas du l'écouter c'est tout.
Michael......

Michael: Sara.......
Oui.
Michael !!
Je ne l'avais même pas entendu.

Elle se passa une main sur le visage pour sêcher ses larmes avant de le regarder.
Pas la peine d'essuyer tes larmes, je crois qu'il a vu que tu pleurais.

Il la regarda et lui passa une main dans les cheveux.
Michael: Ca ne va pas hein.
Si, si.
Arrête Sara, tu te ments à toi même.

Elle secoua la tête, les larmes revirent leurs apparitions.
Sara: Non....
Michael: Viens là, viens.
Il la prit dans ses bras, la serra contre lui en la berçant doucement et lui caressa les cheveux, Sara se laissa aller dans ses bras en pleurant.
Michael (murmure): Ca va aller Sara........je suis là........je suis prés de toi.......
Elle se serra encore plus contre lui.
Heureusement que tu es là !!!!

Ils restèrent plusieurs minutes enlacés, les pleurs de Sara cessèrent mais Michael la garda quand même dans les bras, aprés un petite moment il rompit le silence.
Michael: On devrait peut-être changé l'emplacement de la chambre.
Quoi ?

Elle le regarda intriguée.
Sara: Quoi ?
Michael: Je me dis qu'on devrait peut-être mettre la chambre dans cette piéce.
Sara: Ha bon !!
Michael: Ouais, comme ça quand tu ne vas pas bien, je suis sûre de pouvoir te trouver tout de suite.
Elle lui sourit légérement.
Sara: C'est une bonne idée, mais la baie vitrée a beau avoir des avantages, il y a aussi un petit inconvénient.
Michael: Lequelle !
Sara: Et bien tu vois à l'intérieur de l'appartement, tu vois où je veux en venir.
Heu......

Michael: Non pas vraiment.
Sara le regarda amusé.
Sara: Tu es sérieux.
Michael: Oui je ne vois pas....
Oh ça y est.

Il secoua la tête en riant.
Michael: J'ai compris, on peut nous voir donc si on met la chambre ici, des personnes pourrait nous espionner la nuit.
Tout à fait.

Sara: On se comprend.
Michael: En plus avec les pervers qu'il y a maintenant, quelqu'un pourrait faire une vidéo et la poster sur le net, tu imagines.
Oui j'imagines.
La honte !!!!

Michael: Tu crois qu'on aurai beaucoup de visiteurs.
Elle éclata de rire.
Sara: Tu arrêtes tes bêtises.
Il la regarda en souriant et lui passa une main sur le visage.
Michael: Mes bêtises te vont rire alors non.
Elle lui sourit et l'embrassa tendrement.


Quand ils se détachèrent l'un de l'autre, Michael regarda Sara.
Michael: Dis moi ce qui ne vas pas, c'est à cause de ton pére.
Ouais aussi.

Elle le regarda avant de baisser les yeux, elle se défit de ses bras protecteur et alla se mettre contre son bureau.
Sara: De mon pére, de l'accident.
Elle le regarda.
Sara: Je crois que c'est un peu de tout en faite.
Mon coeur !!
Tout se déclenche d'un coup, elle doit se sentir mal.

Il s'approcha d'elle, et la regarda tendrement.
Michael: Pourquoi tu ne m'en a pas parlé mon ange.
Oui j'aurais dû mais........

Sara: Parce que je pensais que ça allait mais je crois qu'en faite je.......
Michael: Tu te voilais la face.
Elle baissa les yeux en hochant la tête.
Sara: Oui.
Il lui passa une main dans les cheveux.
Michael: Ce qui n'est pas le cas de ta tête.
Elle le regarda et lui sourit légérement.
Non !
Elle m'emmerde ma tête, vraiment.

Michael: C'est normal que tu te sentes mal Sara, surtout aprés ce qui c'est passé avec ton pére.
Sara: Non justement, ça ne devrai pas me toucher, j'ai l'habitude ça ne devrai pas m'atteindre.
Quand même, qu'elle est l'habitude ou non, tout le monde aurait été toucher.

Michael: Sara que tu sois habituer ou non, c'est normal que tu sois blessé, ce que t'as dis ton pére c'était...........
Je ne trouve pas le mot tellement c'était cruelle.

Michael: Aucun pére n'a le droit de dire ce genre de chose à sa fille, il a était froid, méchant, il a tout fait pour te blesser, à croire qu'il aurait préferer que l'accident soit plus grave.
Il aurait préferer je crois, ça lui aurait permi de jouer les pauvres péres épleurés.

Il lui caressa le visage, en la regardant amoureusement.
Michael: Tu sais, je me demande comment il a fait pour avoir une fille comme toi.
Comment ça !!!

Elle le regarda intriguée.
Michael: Toi.......toi tu es si gentille, toujours prête à aider les autres mêmes les personnes qui n'ont pas été des plus aimable avec toi. Tu ne lui ressembles pas, c'est ce qui doit lui poser probléme.
Sara rougit légérement et le regarda.
Sara: Dans la liste, tu as oublié que je suis têtue, insolente et que je me moque de ce que pense les autres.
Alors lui te vente tes qualités et toi tu lui sors tes défauts.
C'est trés malin dis dont.
Bravo !!!
Oh ça va, il est amoureux alors il n'est pas objectif.
Bien sûre et toi si on te demande de citer un défaut de Michael, tu dirai lequel.
Aucun.
Vraiment !!
Oui, Michael n' aucun défaut, il est parfait.

Il la regarda amusé.
Michael: Alors premiérement, que tu te moques de ce que peuvent dire les gens, moi je trouve ça trés bien, en plus par moment ça peut-être drôle.
Comme avec Adam, l'autre fois.

Elle lui sourit.
Michael: Deuxiémement, lorsque tu es insolente, tu as toujours tes raisons. Et j'aime bien te voir faire, tu as un côté rebelle que j'adore.
Elle se mordit la lévre.
Michael: Et concernant le fait que tu sois têtue, je ne crois pas que ce soit une mauvaise chose.
Tu m'étonnes.

Sara: Tu dis ça parce que tu l'es autant que moi.
Michael: Peut-être.
Elle secoua la tête en souriant.
Michael: C'est comme ça que je te préfere, quand tu souris.
Ha bon !!
Moi je croyais que c'était nue qu'il me préférer.

Michael: Enfin l'une des façons, parce qu'il y en a plusieurs.
Qu'est ce que je disais.

Il la regarda et lui sourit.
Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   Mar 1 Sep - 21:37

Michael: En ce qui concerne l'accident, tu ne pouvais rien faire, tu n'y est pour rien.
Elle le regarda.
Sara: En faite ce n'est pas vraiment l'accident en lui même.
Comment ça !

Michael la regarda intrigué.
Michael: Qu'est ce que c'est alors.
Elle baissa les yeux avant de le regarder.
Sara: Quand.....quand j'ai vu la voiture arriver tout droit dans la mienne, la seule chose à laquelle j'ai pensé c'est que je ne te reverai pas.
Mon dieu, j'ai paniqué à l'idée de ne plus l'avoir prés de moi et elle de son côté, elle a ressentit la même chose.

Il la regarda, la jeune femme avait les larmes aux yeux.
Michael: Sara......
Sara: J'ai eu peur, peur de ne plus te voir, de ne plus sentir tes bras autour de moi, de ne plus sentir tes caresses, tes baisers.
Elle le regarda, ses joues était inondés de larmes.
Sara: J'ai peur de te perdre, rien que d'y penser ça me terrorise.
Michael la prit dans ses bras et la serra trés fort contre lui en lui murmurant à l'oreille.
Michael(murmure): Tu ne me perdras pas Sara, jamais.
Il lui fit lever les yeux vers lui, et lui caressa les cheveux.
Michael: Toi et moi c'est pour la vie Sara, tu le sais.
Oui je sais mais....

Sara: Oui mais....
Il lui posa un doigt sur les lévres.
Michael: Mais rien du tout.
Il posa son front contre le sien.
Michael: C'est toi Sara et ça le sera toujours.
Il lui caressa la joue.
Michael: Quoi qu'il arrive.
Elle le regarda.
Michael: Mais on va faire en sorte qu'il n'arrive rien d'accord.
Oui je préfererai.

Sara: D'accord.
Il sourit et lui sécha ses larmes.
Michael: T'inquiéte pas tout ira bien.
Elle hocha la tête.
Michael: Demain matin j'appelerai le bureau et je leur demanderai quelques jours de vacances comme ça je resterai avec toi.
Sara: Tu n'es pas obliger, je peux rester seule.
Non je ne veux pas.

Michael: Je sais que tu peux rester seule, mais je ne veux pas, si tu es toute seule, tu vas te rassasser tout ça et ça n'ira pas mieux, alors je préfere être prés de moi.
Il est trop mignon.

Michael: Je vais essayer de trouver quelque chose pour te changer les idées.
Il ne me reste plus qu'a trouver quoi !!

Sara: Si tu restes moi ça me changeras dejà les idées.
Il lui déposa un baiser sur les lévres.
Michael: C'est adorable ce que tu dis.
Je le pense.

Elle lui sourit.
Michael: Ca va aller tu vas voir, je fais te faire oublier tout ça.
Sara: Oui je sais, j'ai confiance en toi, je sais que tu y arriveras.
Elle lui passa une main sur la joue, Michael ferma briévement les yeux sous cette caresse avant de remarquer que Sara se server de son poignet blessé pendant l'accident.
Il manque quelque chose.

Michael: Où est ton attelle ?
Sara: Je l'ai enlevé, je n'avais plus mal.
Il lui prit délicatement le poignet.
Michael: Tu es sûre.
Elle hocha la tête, Michael la regarda rassurer et commença à déposer des baisers sur sa main.
Il s'inquiéte c'est adorable.
Hum.....
Il me fait le bisou qui guéri tout.
Hum.......non là ce n'est plus pour me guérir.
Michael.........



Il commençait à lui déposer des baisers le long du bras et monter doucement vers son cou, plus il s'en approchait et plus les baisers était brûlant et insistant, Sara pencha légérement la tête en arriére pour laisser à son amant le plaisir d'explorer son cou.
Et voilà, je commence par de petits baisers innofensifs et je me retrouves à l'embrasser dans le cou parce que je suis oncapable de m'arrêter.
Je suis dingue de cette fille.
Non Michael laisse tes mains où elles sont.
Je .....je ne peux pas, j'ai envie de caresser son corps, un corps parfait.

Les mains de Michael se posèrent sur les hanches de Sara, au même moment leurs lévres entrèrent en contact puis leurs langues qui commencèrent une danse endiablé.
Il parsemait de caresses tout le corps de Sara, ses mains commencèrent à descendre vers les cuisses de la jeune femme, qui entre les baisers ont entendait soupirer de plaisirs.
Les mains de Michael remontèrent doucement en passant sous la nuissette de Sara, caressant ses fesse recouverte par un bout de tissus, avant de venir vers son ventre puis de se poser à nouveau sur ses hanches, la soulevant légérement afin de la faire asseoir sur le bureau sans lacher ses lévres une seule secondes.
Michael.....

Sara passa ses bras autour du cou de Michael, elle lui caressa tendrement la nuque avant de laisser ses mains glisser le long du torse puis vers les fesses de son amant, pendant qu'ils continuaient de s'embrasser fougueusement.
De ses mains Michael avait prit possession des seins de Sara qu'il malaxait avec douceur mais fermeté la fesant soupirer de plaisirs, aprés plusieurs minutes les mains abondonnèrent la poitrine de la jeune femme et glissèrent le long de son corps, tout comme les lévres de Michael.
Au bout de quelques secondes, Sara sentit la main de Michael passait sous le bout de tissu qui recouvrait sa partie la plus intime et émit un gémissement de plaisir en sentant les doigts de son amant s'insinuait dans son intimité, elle se cambra contre lui.
Sara: Michael.....
Sara....

Il stoppa ses baisers et la regarda, tout les deux pouvaient lire dans le regard de l'autre, le désir qu'ils éprouvaient.
Sara(taquine): Tu as déjà trouver une idée.
Il effleura ses lévres avec les siennes et lui dit d'une voix rauque.
Michael: J'ai envie de toi.
Ha bon !!

Sara: Vraiment !!
Ell lui fit un sourire coquin.
Sara: Je n'avais pas encore compris.
Tu veux jouer avec moi.

Il la regarda avec un sourire en coin, et bougea les doigts qui était en elle, Sara laissa tomber sa tête en arriére en se mordant la lévre, content de l'effet produit Michael vint lui murmurer à l'oreille.
Michael: Je veux te faire l'amour, sur ce bureau, maintenant.
Sara sourit amusé.
Sara: Tu as déjà oublié ce que je t'ai dit à propos de cette baie vitrée.
Michael tourna la tête vers la vue.
Michael: Voyeurs !!!
Sara éclata de rire, il la regarda et vit qu'elle le regardait.
Michael: Qu'est ce qu'il y a ?
Y a rien en dehors du fait que.....

Sara: Je t'aime Michael.
Michael: Je t'aime aussi mon ange.
Elle posa sa tête sur son épaule et commença à l'embrasser dans le cou.
Michael: On va dans la chambre.
Elle le regarda en secouant la tête avant de faire glisser son boxer le long de ses cuisses, il la regarda, Sara sourit en voyant son membre durcit et gonflé de désir, elle regarda Michael avant de s'en emparer et de le caresser sensuellement.
Sara: Quelque chose me dis que tu n'arriveras pas à attendre d'être arriver à la chambre.
En effet je vais avoir du mal.
Ohhh.....Sara.......

Michael: Et la.........baie ....vitrée........ne te......dérange pas.
Il avait beaucoup de mal à parler du fait des caresses que Sara lui infliger.
Sara: Je m'en fiche.
Elle approcha son visage trés prés du sien.
Sara: A chaque fois que je te vois assis à ce bureau, j'imagine que tu me renverse dessus et que tu me fais l'amour.
Son regard croisa celui de Michael, il l'embrassa langoureusement, balaya tout son bureau d'une main avant d'y allonger Sara.
Aprés quelques minutes, ils étaient tous les deux nue l'un contre l'autre, Michael prit possession du cops de Sara sous les supplication de cette derniére et commença de doux et lents vas et vient tandis que leur langues mener une danse tantôt endiablé tantôt sensuelle.
Michael commença à accelérer ses mouvements, la cadence de leur deux corps devint vite plus rapide et brutal et de l'autre côté de la baie vitré on pouvait voir deux corps enlacés seulement éclairé par la lune et s'aimant avec passion.


Le lendemain Sara dormait paisiblement quand elle sentit des lévres se poser sur les siennes.
Hum....
Quel réveil agréable.

Elle ouvrit les yeux et sourit en voyant Michael.
Sara: Salut toi.
Michael: Bonjour mon ange.
Il l'embrassa tendrement.
Michael: Tu as bien dormi.
Un grand sourire apparu sur les lévres de Sara.
Je crois que ça veut dire oui.

Sara: J'ai trés bien dormi et toi.
Michael: Trés bien aussi.
Sara: Tu es déjà levé.
Je dis déjà alors que je ne sais même pas l'heure qu'il est.

Michael: Oui je suis allé te préparer le petit déjeuner.
Il prit le plateau qu'il avait posé sur la table de chevet et lui mis sur les genoux comme elle venait de s'asseoir avec le drap autour d'elle.
Hum......ça à l'air délicieux.

Michael: J'ai fait tous ce que tu aimes.
Elle lui sourit.
Sara: Tu es un amour.
Il lui sourit, Sara vit sa nuisette posé sur le lit et regarda Michael amusé.
Michael: Je suis passé par le bureau alors je te l'ai ramener.
Sara: Je me disais aussi que je ne l'avais pas remise pour revenir dans la chambre cette nuit.
Ca n'aurait pas servit à grand chose.

Michael: Ca n'aurait servit à rien, je te l'aurais enlever à nouveau.
Elle se mit à rire, passa ses bras autour du cou de Michael et l'embrassa.
Sara: Merci.
Il lui sourit, Sara remis sa nuisette pour déjeuner et commença à manger.
Michael: J'ai téléphoné au bureau.
Sara: Déjà !!!
Michael: Oui.
Sara: Ils ont bien voulu te donner quelque jours.
Y avait intêret.

Michael: Ouais, j'ai plusieurs jours de vacances en retard pour ne pas dire semaines alors ça ne les as pas déranger.
Génial !!

Michael: Et comme je ne suis pas là, j'ai demandé à ce qu'on mette aussi Jenny en repos pour le reste de la semaine.
Quand je dis qu'il est parfait.

Michael: Je l'ai appelé, elle était contente, elle a besoin de repos elle aussi, tout comme nous.
Sara: C'est génial, je suis trop contente.
Il lui sourit et lui passa une main dans les cheveux.
Michael: J'ai aussi eu une idée.
Sara: Comme celle que tu as eu hier soir.
Malheureusment non.

Michael: Pas tout à fait.
Sara haussa les épaules.
Sara: Ce n'est pas grave, j'ai quand même envie de savoir.
Michael: J'ai pensé qu'étant donné qu'on a quelques jours on pourrait partir tout les deux.
Vraiment !!!

Sara sourit.
Sara: Où ?
Michael: Et bien comme le beau temps n'a pas l'air de vouloir montrer le bout de son nez, je me suis dit qu'on pourrait aller dans un endroit où on aurait du soleil.
J'adorerais bronzer au soleil.

Michael: Et peut-être aussi, la plage et l'océan.
La sourire de Sara s'agrandit.
Sara: Tu as un endroit en tête.
Michael: J'ai entendu dire qu'il allait faire trés beau ces prochains jours en Californie, surtout à Santa Barbara.
Il la regarda.
Michael: Qu'est ce que tu en dis, ça te tente.
Ouiii !!

Sara: J'en dis que tu as de super idée et que....OUI ça me tente, et plus qu'un peu.
La jeune femme avait un immense sourire sur le visage.
Michael: Alors c'est ok.
Elle le vit prendre le téléphone et un papier avant de composer un numéro.
Michael(tél): Bonjour ça serai pour renseignement.............a quelle heure est le prochain vol pour Santa Barbara..............à 11H30......
Sara regarda le réveil.
Il n'est même pas 9h c'est bon.

Elle regarda Michael en hochant la tête.
Michael(tél): Il vous reste des places............deux billets c'est possible....
Il regarda Sara.
Michael: On sera obliger de revenir.
Sara: J'en ai peur.
Il lui sourit.
Michael(tél): Oui aller-retour........dimanche à 21h.....
Sara: Parfait.
Michael(tél): Trés bien........Scofield...............je vous remercie au revoir.
Il raccrocha et regarda Sara.
Michael: Nos billets nous attendent à l'aéroport.
Elle lui sourit.
C'est........c'est super.
Je suis trop contente, on va partir tout les deux.

Sara: On va partir tout les deux.
Michael: Oui, rien que nous deux mon coeur.
Il lui caressa le visage.
Sara: Ca me fait plaisir, tu peux pas imaginer à quel point.
Il la prit dans ses bras et lui chuchotta à l'oreille en lui caressant les cheveux.
Michael: Je t'emmene loin d'ici, ça te fera du bien.
Oui j'en suis sûre.
Attend on part mais......

Elle se recula et regarda Michael.
Sara: Les bagages, on doit faire nos babages.
Elle enleva le plateau et sortit rapidement du lit sous les yeux amusé de Michael.
J'aime la voir si enthousiaste.
Bravo Michael tu as eu une super idée.
Ca sera une super idée, si elle arrive à oublier ce qui c'est passé.
Tu n'es jamais content de toi, ce n'est pas possible.

Michael regardait Sara.
Michael: Oublie pas ton maillot de bain.
Elle lui sourit, Michael alla ranger le plateau puis revint aider Sara.
Les deux amoureux quittèrent l'appartement vers 10h30 et arrivèrent en avance à l'aéroport, l'avion décolla un quart d'heure plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   Mar 1 Sep - 21:45

merci pour cette suite !!!

sara ne va pas bien et le cache mais elle se réveille après un cauchemar et mike se réveille en se rendant compte qu'elle n'est plus dans le lit ,il l'a rassure et elle lui avoue que sa n'aurais pas du la touchez ce que son père a dit mais mike lui dit que c'est normal qu'elle soit touchez moment misa magnifique !!!!!!!!!!

hate de lire la suite !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   Mar 1 Sep - 21:52

remercie pour cette autre suite !!!!!!!!!

ca devient chaud !!!! et il vont partir en vacs au soleil c'est génial !!!!!!!sea sex and sun

hate de lir ela suite
Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   Mer 2 Sep - 19:02

Slt les filles voilà la suite, bonne lecture !!!


Pendant le vol, une hôtesse s'approcha de Michael et Sara et regarda Michael.
Hôtesse: Je peux faire quelque chose pour vous monsieur.
Heu.......non ça va.

Non mais qu'est ce qu'elle lui veut cette.....
Cette grande, blonde, d'un mètre quatre vingt, au allure de manequin.
Hé !!!
Bah quoi ce n'est pas ce que tu allais dire.
Non !! J'allais être moins polie.

Michael: Non merci.
Hôtesse: Le vol se passe comme vous voulez.
Elle le regardait avec un grand sourire, Sara la regardait énervée.
Elle me fait du charme ou je rêve.
Oui tu rêves.
J'espére.

Michael: Oui tout vas bien.
Hôtesse: Appeler moi si vous avez besoin de quoi que ce soit.
Elle posa sa main sur celle de Michael, Sara fronça les sourcils en bouillonant intérieurement.
Je vais l'étriper, lui arracher les yeux, histoire de lui faire passer l'envie de lui faire les yeux doux.
Sara !!
Calme toi.

Bah allez y faut pas se gêner surtout.

Michael enleva trés rapidement sa main et lui répondit d'un ton sec.
Michael: Ca ira.
Hôtesse: Si vous changer.......
Sara lui coupa la parole.
Sara: Moi aussi.
L'hôtesse la regarda intrigué.
Hôtesse: Pardon !!
Sara: Si j'ai besoin de quelque chose moi aussi, je peux vous appeler.
Sara !!
Quoi ?
Non, non rien.

Hôtesse: Bien sûre.
Sara lui sourit.
Sara: Dans ce cas, je voudrais bien un jus....
De pouffe !!

Sara: De fruit, si c'est possible.
Michael regarda Sara du coin de l'oeil et se mit à sourire.
C'est ça mon coeur, envoie la voir ailleurs.

L'hôtesse regarda Sara, mais avait perdu son sourire.
Hôtesse: Bien sûre je vais vous chercher ça.
Sara lui fit un grand sourire.
Sara: Merci.
L'hôtesse s'éloigna, Michael regarda Sara amusé, mais ne dit rien.
C'était de la jalousie ça non.
Oui mais ne le lui dit pas, elle risque de ne pas apprécier.

Et voilà débarassé, non mais elle se prend pour qui.
Pourquoi tu me regardes en souriant Michael.

Sara: Quoi ?
Michael secoua la tête.
Michael: Rien, tu aurais du me le dire que tu voulais un jus de fruit, je serai aller te le chercher.
Je n'en veux pas.

Elle baissa la tête, Michael lui fit relever.
Sara: Je n'ai pas aimer la façon dont elle t'a regarder.
Moi non plus.

Sara: En plus elle a osé te toucher.
Il lui passa une main sur le visage.
Sara: Heureusement que tu as enlevé ta main sinon je t'aurais fait une scéne de ménage.
Oui je veux bien le croire.

Il approcha son visage du sien avant de poser son front contre le sien.
Michael: Il n'y a que toi qui ai le droit de me toucher.
Elle sourit et l'embrassa tendrement avant de déposer des baisers sur ses lévres, Michael lui passa une main dans les cheveux.
Aprés quelques secondes, elle s'écarta un peu de lui et lui demanda.
Sara: Tu ne me le demandes pas.
Demander quoi ?

Michael: Demander quoi !!
Sara: Si je suis jalouse.
Michael: Parce que tu l'es.
Elle lui fit une petite moue.
Sara: Peut-être, mais un tout petit peu.
Il lui sourit.
Oui un peu, comme moi.

Michael: Tu sais ce que tu peux me faire confiance.
Elle lui sourit.
Sara: Mais j'ai confiance en toi c'est en les femmes qui te tourne autour que je n'ai aucune confiance.
Il secoua la tête amusé avant de l'embrasser avec passion, le baiser s'intensifier à mesure que les secondes passées, les deux amoureux ne virent pas l'hôtesse revenir vers eux, celle-ci toussota légérement, Michael et Sara se détachèrent l'un de l'autre et tournèrent la tête vers l'intrus.
L'hôtesse tendit un verre de jus de fruit à Sara.
Hôtesse (sur un ton froid): Votre jus de fruit.
Elle est moins aimable que tout à l'heure.

Elle n'a pas l'air contente.

Sara lui sourit et pris le verre.
Sara: Merci.
L'hôtesse repartie rapidement, Sara et Michael se regardèrent et se mirent à rire.
Michael: Je crois qu'il vaudrait mieux ne rien demander jusqu'à la fin du vol.
Sara hocha la tête amusé, Michael la prit dans ses bras et le vol continua.


Aprés 6 heures devol, l'avion atteri à l'aéroport de Santa Barbara, tout les passagers quittèrent l'avion y comprit Michael et Sara, une fois qu'ils aient récupérer leurs valises, ils quittèrent l'aéroport puis prirent un taxi.
Chauffeur: Je vous déposer à quel endroit jeunes gens.
Michael et Sara se regardèrent.
Ah ouais ça serai bien de savoir où on va.

Bonne question.

Michael: Heu....
Le chauffeur se retourna et les regarda.
Chauffeur: Vous ne savez pas où vous allez.
Non/
Non.
Michael et Sara le regardèrent en secouant la tête, avant de se mettre à rire.
Chauffeur: D'accord, et si vous me donniez le nom de l'hôtel dans lequel vous descendez.
Le coupla se regarda.
Un hôtel, ça c'est une idée.

L'hôtel dans lequel on va, bonne question.

Voyant la tête qu'ils fesaient, le chauffeur comprit.
Chauffeur: Vous n'avez pas réservez de chambre.
Michael: Non, en faite on est parti sur un coup de tête.
C'est le moins qu'on puisse dire.

Chauffeur: Et en reservant votre vol hier, vous n'avez pas penser aux chambre.
Hier, non nous c'étaot ce matin.

Michael: Non en faite on a réservé les billets d'avion ce matin à 9h pour le vol de 11h3à.
Le chauffeur le regarda avec de grand yeux.
Chauffeur: Ha oui c'est vraiment un coup de tête.
Bah ouais.

Je l'avais dis.

Chauffeur: Laisser moi deviner, comme c'est un coup de tête, ce n'est pas une lune de miel.
Non pas encore.

En effet mais je crois que c'est un endroit sympa pour venir passer son voyage de Noce.
En effet je prend note.

Chauffeur: Vacances en amoureux.
Ils hochèrent la tête.
Sara/Michael: Oui.
Chauffeur: Vous venez d'où ?
Sara: Chicago !!!!
Le chauffeur se mit à sourire.
Chauffeur: Donc c'est le soleil qui vous a attiré ici.
Michael: En effet et aussi la plage et l'océan.
Chauffeur: Je connais un hôtel qui ne se trouve pas trop loin de la plage, vous voulez que je vous y conduise.
Sara: Oui on veut bien.
Chauffeur: Ok, c'est parti.
Il allait se retourner mais se ravise et leur demanda amusé.
Chauffeur: Dites moi, ils sont tous comme vous à Chicago.
J'espére pas.

Faut mieux.

Michael: Je ne crois pas, enfin j'espére pas.
Le chauffeur se mit à rire, se retourna et démarra la voiture, quelques secondes plus tard le véhicule quitta l'aéroport.
Aprés un quart d'heure de trajet, la voiture s'arrêta devant un grand hôtel.
Chauffeur: Et voilà, vous êtes arrivés.
Michael/Sara: Merci.
Ils sortirent de la voiture, Michael alla prendre les valises, avant de payer le chauffeur.
Chauffeur: Merci.
Michael: Merci à vous.
Le chauffeur lui sourit.
Chauffeur: Vous êtes parti sur un coup de tête, mais j'espére que vous avez pensé à prévenir votre patron.
Michael se mit à rire.
C'est un vrai clown celui là.

Michael: Ne vous inquiétez pas.
Il ferma la porte.
Michael: Bonne fin de journée.
Chauffeur: A vous aussi et passez un bon séjour.
Michael/Sara: Au revoir.
Chaffeur: Au revoir.
Il redémarra et la taxi s'éloigna, le couple entra à l'intérieur de l'hôtel.

Une fois à l'intérieur de l'établissement, Michael et Sara se dirigèrent vers la réception.
Réceptionniste: Monsieur, dames bonjour.
Michael/Sara: Bonjour !!!
Michael: Serai t-il possible d'avoir une chambre.
Réceptionniste: Vous avez une réservation.
Qu'est ce qui ont tous avec leur réservation.

Michael regarda Sara, la jeune femme lui sourit amusé.
Ils vont nous emmerder longtemps avec leur réservation.

Michael regarda le réceptionniste.
Michael: Non on a pas de réservation.
Sara posa la tête sur l'épaule de Michael.
Réceptionniste: Vous voulez une chambre double ou......
Sara: Un grand lit suffira.
Sara!!!
Bah quoi, on ne va pas dormir dans deux lits séparés.

Le réceptionniste la regarda amusé, Michael regarda Sara, la jeune femme baissa les yeux embarassé.
J'adore quand elle rougit.
Michael !!!
Bah quoi c'est vrai.

Il sourit et déposa un baiser sur les lévres de Sara, le réceptionniste les regarda attendris.
Réceptionniste: Jeunes mariés !!!
On doit avoir la tête de personnes qui viennent de se marier.
Où alors c'est le fait que vous soyez toujours collés, l'un à l'autre.
Oh ça va, je ne t'ai rien demandé à toi.

Non on est pas marié, on est amoureux c'est tout.

Sara: Non....
Michael: Pas encore.
Elle regarda Michael, le réceptionniste les regarda amusé.
Réceptionniste: Vous restez longtemps.
Michael: Jusqu'a dimanche.
Le réceptionniste pianota sur son ordinateur.
Réceptionniste: A quel nom ?
Michael: Scofield.
Il leur tendit une carte magnétique.
Réceptionniste: Chambre 287, 8 émé étage.
Michael prit la carte.
Michael/Sara: Merci.
Réceptionniste: Je vais appeler quelqu'un pour vos valises.
Michael: C'est gentil mais ça va aller.
Tu crois quoi il est fort mon chéri.

Réceptionniste: Bon séjour.
Michael/Sara: Merci.
Michael prit les valises, lui et Sara se dirigèrent vers l'ascenseur, ils montèrent dedans et quelques minutes aprés arrivèrent au 8 éme étage.
Une fois arrivé devant la porte, Sara l'ouvrit avec la carte magnétique, ils entrèrent et regardèrent autour d'eux.
Sara: Waouh !!
Michael: La chambre te plait.
Oui elle est magnifique.

Elle le regarda et se serra contre lui.
Sara: Oui j'adore c'est trés jolie.
Oui je trouve aussi.
Oh et tiens, y a un lit, un seul grand lit.

Michael: Tu as vu, il n'y a qu'un lit, un grand lit.
Sara le regarda et remarqua qu'elle le taquinait.
Sara: Hahaha, trés drôle.
Il se mit à rire et embrassa Sara, aprés quelques secondes, elle se détacha de lui, s'approcha du lit et se laissa tomber dessus.
Hum....hum.....

Michael s'approcha et la regarda amusé.
Michael: Tu ne devrais pas rester allongé sur ce lit.
Hein !!!

Sara qui avait fermé les yeux, le srouvrit et le regarda intrigué.
Sara: Pourquoi ??
Il lui fit un sourire taquin.
Michael: Parce que si je viens te rejoindre, on ne quittera pas cette chambre avant demain matin.
Ah ouais carrément.
Bah oui, dés que je la vois allonger sur un lit c'est plus fort que moi.

Elle éclata de rire et s'asseya sur le lit avant de le regarder amusé.
Sara: La nuit que tu as passé ne t'as pas rassasié.
Oh non et pourtant c'était trés.....
Michael !!!!!

Michael la regarda amoureusement.
Michael: Quand il s'agit de toi, je ne suis jamais rassasié.
Sara se mit à rougir et se mordit la lévre avant de se lever et de se diriger vers la fenêtre de la chambre.
C'est ça éloigne toi de lui, avant de lui sauter dessus.
A ton avis pourquoi je met de la distance entre nous.
Tu es vraiment intenable.
Attends tu l'as bien regarder.
Regarde plutôt la vue, ça te calmera tes ardeurs.
Alors ça je n'en suis pas sûre.
Oh on a vue sur la plage, c'est magnifique.

Sara: On voit la plage d'ici.
Michael qui venait de poser les valises surle lit, tourna la tête vers elle.
Michael: Vraiment !!
Sara: Ouais !!
Il s'approcha d'elle et l'enlaça par derriére, posant ses mains sur son ventre avant de regarder par la fenêtre.
Michael: C'est superbe.
Elle hocha la tête.
On a une vue magnifique de là.
Hum....elle sent bon, j'adore son parfum.
Michael !!!
Quoi??
Quoi, tu me dis quoi, tu ne veux pas essayer de te tenir tranquille un peu.
Rrrhhh...tu n'es pas drôle.
Trouve autre chose à faire que de passer la soirée au lit.
Moi ça ne me dérange pas.

Michael: On va y faire un tour.
Sara se retourna et le regarda.
Sara: On doit d'abord ranger nos affaires.
Michael lui passa une main dans les cheveux.
Michael: Ca ne presse pas, elles ne vont pas s'envoler.
Elle lui sourit.
Michael: Je te propose, qu'on se change, parce qu'avec les vêtements qu'on a on va avoir trés chaud, et qu'on aille faire un tours sur la plage, ça te tente.
Sara hocha la tête en souriant.
Sara: Oui.
Elle déposa un baiser sur ses lévres avant de se défaire de ses bras, pris des vêtements de rechange dans sa valise avant de filer dans la salle de bain, Michael la regarda faire en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   Mer 2 Sep - 20:32

merci pour cette suite !!

ayé ils s'envole pour santa barbara !!!!!une sale blondasse drague mike attend j'arrive !!et sara qui est jalouse mais mike ne l'embête pas avec ca

ils partent a l'hôtel(ou je sais qu'il vont faire de choses )

hate de lire la suite !
Revenir en haut Aller en bas
sara991
4th Kiss
4th Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2324
Age : 25
Localisation : Dans les bracs de Marc Antoine =D (c'était vrai hier ^^)
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   Mer 2 Sep - 21:07

Merci pour la suite

mdr sara comment elle et jalouse hate de lire la suite bsx
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sarahwaynecallies338.skyblog.com
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   Jeu 3 Sep - 19:36

Slt les filles, vous allez bien, merci pour vos coms, voilà la suite, bonne lecture !!!



Une fois sortit de l'hôtel, ils marchèrent environ 300 mètres avant d'arriver à la plage, ils enlevèrent leurs chaussures pour marcher dans le sable et allèrent vers l'océan, Sara commença à courir sur la plage, Michael la regarda faire en rigolant.
Elle a l'air d'aller un peu mieux qu'hier soir, j'espére que ça va lui faire du bien d'être loin de tout.
Regarde là, elle s'amuse comme une petite folle.
J'adore la voir comme ça.

Alors qu'il était assis dans le sable à regarder Sara marcher dans l'eau, son téléphone de mit à sonner.
Qui ça peut être.
Beaucoup de personnes étant donné que tu n'as prévenu personne que vous êtiez parti.
Exact.

Il prit son portable et décrocha.
Michael(tél): Allo !!
Voix(tél): Michael, c'est Katie.
Michael(tél): Ah salut Katie, tu vas bien.
Katie(tél): Oui et toi.
Heu jusque là ça allait.
Pourquoi jusque là ?
Parce qu'elle va me tuer quand je vais lui dire qu'on est parti et qu'on ne l'a pas prévenu.

Michael(tél): Ca va.
Katie(tél): J'appelle sur ton téléphone parce que je n'arrive pas à joindre Sara sur le sien, c'est la messagerie.
Michael(tél): Il doit être éteint.
Katie(tél): Je voulais passer voir comment elle allait.
Si tu veux la voir va falloir prendre l'avion.

Michael(tél): Heu.......ça ne va pas être possible en faite.
Katie(tél): Oh, elle est sortie.
Michael(tél): Pas tout à fait, en faite on a fait nos valises et on est partie.
Tu n'aurais pas du dire ça comme ça.
Pourquoi ??

Katie: QUOI ??
Pour ça !!
Ah oui d'accord.

Katie(tél): Comment ça vous êtes partis !!
Michael(tél): J'ai pris quelques jours de congé alors du coup, on a décidé de partir quelques temps, Sara avait besoin de se changer les idées.
Katie(tél): Elle ne vas pas trés bien.
Michael se mit à soupirer.
Michael(tél): Non...... elle a essayait de se convaincre du contraire mais elle a fini par craquer heir soir.
Katie(tél): A cause de son pére.
En partie.
D'ailleurs lui si je le croise, je le....
Tu le quoi ?
J'étripe cette ordure.
Que de violence.

Michael(tél): Oui entre autre chose, alors j'ai préferé lui faire quitter un peu la ville, histoire qu'elle s'aére un peu, qu'elle pense à autre chose.
Katie(tél): Oui tu as bien fait, ça n'aurait pas été bon qu'elle reste ici.
Michael(tél): C'est ce que je me suis dit aussi, elle a déjà l'air d'aller un peu mieux.
Tu as de bonne idée dis moi.
Trés drôle.

Katie(tél): Et alors, vous êtes où ?
Michael(tél): Au soleil !! Là je suis assis sur le sable et je regarde Sara s'amuser avec les vagues.
Katie(tél): Vous êtes au bord de la mer.
Michael(tél): Pour être plus exact l'océan.
Katie(tél): Vous êtes en Californie !!!
En effet.

Michael(tél): Ouais !! A Santa Barbara, et en plus on a trouvé un super hôtel à tout juste 300 métres de la plage.
Katie(tél): Je vous déteste !!!
A ta place moi aussi je nous détesterai.

Il se mit à rire.
Michael(tél): Tu veux que je te passe Sara.
Katie(tél): Oui je veux bien.
Michael (à Sara): Mon ange Katie pour toi au téléphone.
La jeune femme leva les yeux vers lui avant de s'approcher.
Michael(tél): Je te la passe.
Katie(tél): Prend soin d'elle.
Tu n'as aucun soucis à te faire.

Michael(tél): T'inquiéte pas, salut.
Il tendit le téléphone à Sara qui lui sourit avant de s'éloigner un peu.
Sara(tél): Coucou Katie !!
Katie(tél): Salut ma belle, alors comme ça tu t'es envolé avec ton cher et tendre vers le soleil.
C'est bien résumer.

Elle se mit à rire.
Sara(tél): Oui c'est ça, je te parle avec les pieds dans l'eau et ce n'est pas une image.
Elle entendit Katie rigolait.
Katie(tél): Alors comme ça vous êtes parti sans même me prévenir.
Aie !!!

Sara(tél): Ouais désolé, on est parti sur un coup de tête.
Katie(tél): Vous avez eu raison, un peu de vacances ne vous feront pas de mal.
Sara(tél): Oui en plus, on est au soleil.
Katie(tél): Tu m'enveras une carte postale.
Oui avec la plage dessus, histoire de te faire saliver.

Sara(tél): Bien sûre, je te ramenerai même un souvenir.
Katie(tél): Ah ça c'est gentil, allez je vais te laisser profiter de tes vacances, amusez vous bien.
Sara(tél): D'accord, merci.
Katie(tél): Oh et Sara, si durant votre petit voyage vous prévoyer de vous marier, oublier tout de suite autrement je vous tuerai pour ne pas avoir assister à votre mariage.
Il a fallu qu'elle m'en sorte une.

Sara se mit à rire.
Sara(tél): Au revoir Katie.
Katie(tél): Au revoir.
Sara raccrocha et retourna vers Michael en riant pour lui rendre son téléphone.
Michael: Qu'est ce qui te fais rire.
Sara: Katie !!!
Qu'est ce qu'elle lui a dit.

Michael la regarda amusé.
Michael: Qu'est ce qu'elle t'a dis.
Sara: Que si on se marier ici sans elle, elle nous tuerai.
Michael se mit à rire.
C'est bien elle ça.

Michael: Dommage, il parait qu'il ya de belle chapelles dans les environs.
Elle lui sourit.
Sara: Tu viens avec moi prés de l'eau.
Michael: J'appelle LJ pour le prévenir qu'on est parti, histoire qu'il ne s'inquiéte pas si il passe à la maison et j'arrive.
Sara: D'accord !!
Elle l'embrassa avant de retourner vers l'eau, Michael appela LJ puis alla rejoindre Sara, en arrivant vers elle, il l'attrapa par derriére, la souleva et fit mine de l'envoyer à l'eau, la jeune femme riait aux éclats dans les bras de Michael.


Ils passèrent la fin de l'aprés midi sur la plage, à se ballader main dans la main, ou à se contenter de regarder l'océan dans les bras l'un de l'autre, ils rentrèrent à l'hôtel et Michael appela le restaurant qui se trouvait à l'intérieur pour une réservation, quand il raccrocha, il regarda Sara.
Sara: Alors ??
Alors c'est quand j'appelle pour réserver que ce n'est pas la peine.

Michael: Alors on peut y aller quand on veut.
Sara: C'est vrai.
Michael: Oui, le restaurant n'est trop bondé ce soir alors il nous réserve une table mais on peut y aller dés qu'on est prêt.
On a de la chance depuis ce matin je trouve.

Elle passa ses bras autour de son cou et se serra contre lui.
Sara: Génial.
Elle commença à déposer plein de baisers sur les lévres de Michael, ce qui le fit sourire, il lui passa une main dans les cheveux en la regardant amoureusement.
Michael: Ca va ?
Elle le regarda, et malgré le sourire qu'il affichait elle pouvait voir dans ses yeux qu'il s'inquiétait pour elle.
Il s'inquiéte pour moi, c'est vraiment un amour.

Bah oui je suis inquiet, mais c'est normal, je l'aime.

Elle lui sourit et hocha la tête.
Sara: Oui, tant que je t'ai prés de moi je vais bien.
Il lui sourit, elle déposa un baiser sur ses lévres qu'il s'empressa d'intensifier le rendant plus fougueux, ils s'embrassèrent plusieurs minutes avant que la bouche de Michael ne dérive dans le cou de Sara.
Hum....j'aime sentir sa bouche sur ma peau.
C'est exquis.
Michael......

Elle laissa sa tête tombé en arriére, donnant à Michael le plaisir de dévorer son cou de baisers brûlants.
Encore !!!
C'est génial.
Dis moi Sara.
Hum......
Heu je vais te casser ton coup mais vous ne deviez pas aller au resto.
Si.....et alors.
Bah faudrait peut-être y penser, vous pouvez toujours continuer ça aprés manger.
Oui c'est vrai.
Oh non si il commence ça je ne pourrai plus m'arrêter.

J'ai envie de sentir sa peau, mes baisers ne me suffissent plus j'ai besoin de la toucher.
Oui c'est pour ça que tu passes tes mains sous son haut, tu lui caresses le dos.
Tout à fait.

Il reprit ses lévres dans un intense baiser, aprés quelques secondes Sara y mis fin sous les protestations de Michael.
Sara: On doit aller dîner.
Michael la serra tout contre lui.
Michael: On ira aprés.
Elle sourit amusé.
Sara: Non je te connais, si je te laisse continuer on ira jamais manger.
Peut-être en effet !!!!

Michael: C'est le médecin qui parle là.
Sara: Oui en effet, parce que la femme amoureuse n'a qu'une envie c'est que tu lui enleves tout ces vêtements.
Il lui sourit.
Michael: Et tu ne préferes pas écouté cette femme là.
Elle lui sourit en secouant la tête.
Sara: Va dont prendre une douche pour calmer tes ardeurs, moi j'irais aprés.
Aprés !!!

Michael: Pourquoi aprés !!
Il la regarda avec un sourire coquin, Sara se mit à rire et le poussa vers la salle de bain.
Sara(riant): File !!!
Michael: Si tu changes d'avis, je laisse la porte ouverte.
Il n'est pas possible celui là.

Sara: Dis moi, je ne t'ai pas demandé mais tu as eu LJ.
Michael: Ouais je lui ai dis qu'on étais partis il m'a proposé d'aller relever le courrier et arroser les plantes.
Il est adorable.

Sara: C'est gentil mais je ne pense pas que ce soit nécessaire.
Michael: Oui c'est ce que j'allais lui dire mais je crois que ça lui servira d'excuses pour sortir de chez lui, surtout si ces parents l'ont privé de sortie pour leur avoir mentis.
Sara: Ouais, tu le savais toi qu'il leur mentais.
Heu.....

Michael: Disons que je m'en doutais un peu.
Sara: Hum.....moi aussi je m'en doutais, tu crois qu'ils vont lui interdir de venir nous voir.
Ca m'embêterai de ne plus le voir, je l'adore ce gamin.

Michael: Ils peuvent toujours essayer, mais il ne les écoutera pas.
Il ne les écoutes plus.

Michael: Il leur a dit que de toute façon, ils ne pouvaient pas l'empêcher de nous voir.
Il s'approcha de Sara.
Sara: Il aime trop venir voir son oncle.
Il lui sourit et effleura ses lévres.
Michael: Et il adore embêter sa tante.
Il essaies de me faire rougir.
Je crois que oui.
Dans ce cas, c'est réussi.

Elle rougit, Michael sourit et l'embrassa tendrement.
Michael(chuchotte): Tu viens avec moi sous la douche.
Sara éclata de rire.
Sara: Tu ne laisse jamais tomber.
Michael: Pas pour d'aussi bonne chose.
Elle se mordit la lévre.
Résiste Sara, résiste.
Facile à dire pour toi, ce n'est pas toi qui a le ma le plus sexy de la planéte devant les yeux.
Tu ne crois pas que tu abuses là.
Non pas du tout, il est super canon mon chéri.
Ca ce voit que tu es amoureuse.
Ca veut dire qui ça.
Que tu n'es pas objective.

Sara: On prendra une douche tout les deux mais pas maintenant.
Michael: Promis ??
Elle lui sourit.
Sara: Promis !!!
Il sourit et déposa un baiser sur ses lévres avant d'aller dans la salle de bain se doucher puis se fut autour de Sara et ils quittèrent la chambre pour aller dîner.


Pendant ce temps, à Chicago, LJ était dans sa chambre quand il entendit qu'on l'appeler.
LJ(entre ses dents): Ce n'est pas vrai, qu'est ce qu'ils me veulent encore.
Il sortit de sa chambre et descendit au salon où était sa mére.
LJ: Qu'est ce qui y a ?
Il vit son pére et Veronica.
Veronica: C'est moi qui t'ai appelé, je te dérange pas.
Il lui sourit légérement.
LJ: Non, je peux faire quelque chose pour toi.
Veronica: Ouais j'ai besoin de ton aide en faite.
Il fronça les sourcils.
LJ: Pourquoi faire ?
Veronica: Rien d'illégal, t'inquiéte pas.
LJ: Tu viens de ruiner tout mes espoirs de m'amuser un peu.
Elle lui sourit.
Veronica: En faite j'aurais besoin de toi pour une information.
LJ la regarda.
LJ: Non maman n'est toujours pas décidé à divorcer.
Elle se mit à rire, ce qui ne fut pas le cas d'Adam qui était aussi dans le salon.
Adam: Trés drôle !!!
LJ lui jeta à peine un coup d'oeil et regarda Veronica.
LJ: Demande je te dirai si je sais.
Veronica: Je voudrai savoir si tu connais l'adresse de Sara.
LJ: L'adresse de Sara !!!
Veronica: Oui j'ai essayé d'appeler Michael sur son portable mais ça ne répond pas, chez lui non plus.
Lisa: Tu as essayé à son bureau.
Veronica: Y a personne ça ne répond pas.
Lisa: Bizarre.
LJ les regarda discutait mais ne dit rien.
Adam: Pourquoi tu veux l'adresse de Sara.
Veronica: Pour aller la voir, j'ai envie de savoir comment elle va, parce que contrairement à toi, moi je l'aime bien Sara, je la trouve gentille.
LJ: Elle est trés drôle aussi.
Veronica: Oui j'adore son humour.
LJ: On se tape souvent des délires tout les deux.
Lisa: Des delires ??
LJ: Ouais on se marre quoi ! Ca c'est aussi une des choses bien avec Sara, elle comprend quand je lui parle.
Adam: A t'écouter, elle n'a que des qualités?
Il regarda Adam.
LJ: Il faut bien que quelqu'un vante ces bons côtés étant donné que toi dés le premier soir tu as défoilé son passé juste pour ternir son image.
Adam: Ce que j'ai dis c'était vrai.
LJ: Je le sais et je sais également contrairement à toi, qu'elle s'en est sorti toute seule, et qu'aujourd'hui c'est un médecin trés réputé et admiré, une des chose qui fait que par rapport à toi, Sara je la respecterai toujours.
Lisa et Lincoln regardèrent leur fils, l'adolescents tenait beaucoup à Sara et semblait l'admirer.
LJ regarda Veronica.
LJ: Si tu veux j'ai son numéro de portable.
Veronica: Ah ouais je veux bien, je vais essayer de l'appeler.
L'adolescent prit le téléphone de Veronica, composa le numéro et lui redonna.
Lincoln: Tu le connais par coeur.
LJ regarda son pére.
LJ: Je l'appelle souvent.
Lisa: Pourquoi faire ?
LJ: Pour avoir des nouvelles ou lui demander si elle a une minute pour que je passe la voir.
Lincoln: Passer la voir où ?
LJ: A l'hôpital, ce n'est pas loin du skate parcs alors de temps en temps je passe la voir, ça lui fait l'occassion d'arrêter de courir 5 minutes.
Lisa: Et vous faîtes quoi ?
LJ regarda son pére et sa mére.
LJ: C'est quoi ça, un interrogatoire.
Lisa: Non je veux juste savoir, nous tu ne viens jamais nous voir au travail.
LJ: Ca c'est parce que vous je vous voit suffisament comme ça.
Il regarda Veronica.
LJ: Alors ?
Veronica: C'est la messagerie, tu peux me donner son adresse, je passerai chez elle demain.
L'adolescent se mit à sourire.
LJ: Oui bien sûre.
Veronica prit un crayon et un papier.
Veronica: Je t'écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   Jeu 3 Sep - 20:04

merci pour la suite !!!!

ha mike et sara en vacance katie les appelle et ne savez pas qu'ils étaiens parti mais sara lui dit que c'était sur un coup de tete elle dit aussi qu'il on pas intérêt a se marier la bas sans elle lol non ils vont pas se marie mais se faire tatouer mdrr

hate de lire la suite avec la potentiel future douche ensemble !
Revenir en haut Aller en bas
sara991
4th Kiss
4th Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2324
Age : 25
Localisation : Dans les bracs de Marc Antoine =D (c'était vrai hier ^^)
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   Jeu 3 Sep - 20:11

Merci pour cette suite

a MICHAEL toujour aussi insatiable ^^

a j'adore LJ comment il clashe ADAM et ces parents :p

hate de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sarahwaynecallies338.skyblog.com
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   Ven 4 Sep - 20:36

Slt les filles, vous allez bien, moi ouais, je vous poste une suite, la prochaine il faudra attendre mardi ou mercredi, je pars quelques jours a Paris chez une copine, alors je ne posterai pas, voilà la suite,bonne lecture !!!


LJ: Heu....alors......en faite c'est la même adresse que Michael.
Tous le monde le regarda.
LJ: Le même immeuble et le même appartement.
Veronica le regarda amusé, tandis que les autres le regarder surpris.
Lisa: Ils vivent ensemble.
Veronica: Non, ils doivent juste être colocataire.
LJ(amusé): C'est ça, ils sont colocataire.
Il baissa la tête avant de se mettre à rire.
LJ: Des colocataires qui partagent le même lit.
Veronica se mit à rire, Lincoln regarda son fils.
Lincoln: Ca fait longtemps qu'ils vivent ensemble.
LJ: Si j'ai bonne mémoire, il lui a proposé le lendemain de la soirée désastreuse.
Il regarda son pére.
LJ: Je trouve ça bien, ça ne la pas démoralisé, au contraire ça l'a inciter dans la volonté qu'il avait de s'installer avec elle.
Veronica: Bon dans ce cas je passerai à l'appartement demain.
LJ: C'est pas la peine, il n'y aura personne.
Veronica: Ah !!
Lincoln: Comment tu le sais.
LJ: Oncle Mike m'a appelé tout à l'heure, ce matin ils ont fait leurs valises et ont quitté la ville.
Tous le monde le regarda bouche bée.
LJ: Tiens j'ai envie d'un soda.
L'adolescent s'éclipsa, tous se regardèrent.
Lincoln: Vous croyez qu'il serait parti sans nous le dire.
Adam: Avant non mais cette fille lui fait perdre la tête.
Veronica allait répliqué mais Lincoln la devança.
Lincoln: Oh la ferme Adam !!
Il le regarda étonné.
Adam: Pardon !!
Lincoln: Arrête de dénigrer Sara, elle ne t'a rien fait.
Adam: Ton frére n'est plus le même depuis qu'il la fréquente.
Lincoln: Oui c'est vrai je te l'accorde, il a changé mais ça c'est parce qu'il l'aime.
Veronica regarda son mari en souriant.
Lincoln: Tu crois qu'il est vraiment parti.
LJ revint dans le salon.
LJ: Et bah vous en faite une tête.
Veronica: Ton oncle est vraiment parti.
LJ: Ouais mais faîtes pas cette tête, il n'est pas mort.
Lincoln: Il est parti, sans rien dire à personne, il n'a pas laissé de mot. Rien.
LJ se retient de rire devant la tête que fesait son pére.
LJ: Non !! Mais il reviendra vous inquiétez pas.
Lincoln prit sa tête entre ses mains.
Lincoln: Je n'en reviens pas qu'il soit parti comme ça.
LJ: Moi je trouve qu'il a eu raison, à sa place, moi aussi je serai parti quelques jours en vacances.
L'adolescent but une gorgée de soda.
Lincoln releva la tête et le regarda.
Lincoln: En vacances !!!
LJ: Bah ouais !!
Il lui sourit amusé.
LJ: Tu as cru quoi ?
Veronica: Ce n'était pas trés sympa LJ.
L'adolescent haussa les épaules.
LJ: Moi j'ai trouvé ça drôle, vous auriez du voir vos têtes.
Lincoln soupira de soulagement.
Lincoln: Ils avaient prévu de partir.
LJ: Non Oncle Mike a décidé ça ce matin, ils ont réserver des billets d'avion et ils sont parties.
Lisa: Habituellement Michael prévoit ce genre de voyage au moins une semaines à l'avance.
Veronica: Parce que tu l'as déjà vu partir en vacances toi.
Lisa lui sourit.
Lisa: Non.
LJ: Il a voulu emmener Sara loin d'ici.
Adam: Pourquoi ?
Veronica regarda LJ.
Veronica: Elle ne vas pas bien.
LJ: Ce n'est pas la grande forme d'aprés ce que j'ai compris.
Lincoln: Ce n'est pas étonnant, avec l'accident, la confrontation avec son pére.
LJ: Ouais et on va faire l'impasse sur le mal qu'elle a subi quand elle a rencontré sa futur belle famille.
Il regarda ses parents et Adam.
Veronica: Il veut essayer de lui changer les idées.
Il la regarda.
LJ: Ouais, mais je ne met fait pas de souci il va y arriver, tous ce qu'il faut à Sara pour qu'elle aille bien c'est que Michael soit avec elle.
Elle lui sourit.
Lincoln: Ils sont partis où ?
LJ: Ca je ne le dirai pas, vous leur demanderez quand ils rentreront.
Veronica: Et c'est quand ?
LJ: Dimanche soir, mais moi j'aurais des nouvelles avant ils vont m'envoyer une carte postale.
Veronica et son pére lui sourirent amusé par la réflexion.



De leurs côté les deux amoureux dinèrent en tête, avant d'aller se balader sur la plage au clair de lune, ils étaient tranquillement assis sur le sable, Sara était entre lesjambes de Michael, qui l'entourait de ses ses bras en déposant des baisers dans son cou.
Sara: Quand je pense qu'hier on était à Chicago, en que ce soir on est sur une plage à Santa Barbara.
C'est ce qu'on appelle un changement de climat.

Michael: Ca fait du bien de changer un peu d'air.
Elle tourna légérement la tête et lui sourit.
Sara: Oui, tu as une bonne idée de vouloir partir.
Michael: Ca m'arrive d'en avoir.
C'est rare tu devrais en avoir plus souvent.

Sara secoua la tête amusé et l'embrassa.
Sara: Tu as souvent de bonnes idées mon amour.
J'adore tes idées d'ailleurs !!

Oh ça c'est gentil.

Il lui sourit et commença à lui caresser le visage, la jeune femme soupira de bien être en le regardant amoureusement.
Aprés quelques minutes elle lui demanda.
Sara: Alors qu'est ce qu'on va faire pendant nos vacances.
Bonne question.

Michal la regarda.
Michael: Hé bien étant donné qu'on avait pas prévu de partir, je n'ai pas prévu ce qu'on allait faire pendant notre séjour.
Sara se mit à rire.
Oui c'est logique !!!
Je ne sais pas ce qu'on va faire pour les jours à venir mais pour se soir j'ai une petite idée.

Sara: Bon pour les prochains jours on vera mais pour ce soir.
Michael la vit se lever et commencer à enlever sa robe.
Qu'est ce qu'elle fait.
Ca ne se voit pas, elle se déshabille.
Hahaha hillarant, je vois bien qu'elle se déshabille, d'ailleurs elle le fait d'une façon trés sensuelle.
Fait gaffe Michael, tu baves.

Il la regarda le sourire aux lévres, une fois sa robe à terre, Sara lui fit un sourire taquin.
Attend une minute, elle avait tous prévu.
Comment tu le sais.
Facile, elle n'est pas en sous vêtement met en....

Michael: C'est ton maillot de bain.
Oui, je me sius dit que ça serai bien de le mettre.
Au cas où !!
Bien sûre.
Quoi ? Tu ne me crois pas.
Ca ressemble plus à un acte préméditer si tu veux mon avis.
Hé bien non je ne te l'ai pas demandé.

Elle haussa les épaules.
Sara: Je le suis dit qu'on pourrait peut-être prendre un bain de minuit.
Elle se pencha vers lui et effleura ses lévres.
Sara: Ca te tente.
C'est ça, allume le.
J'ai le droit c'est mon chéri.

Heu.....oui........ca me tente.
Hé bah alors tu as du mal à parler.
Attend......tu.......tu l'as bien regarder.
On dirai....
Un ange !!!
Là c'est plutôt une déesse.

Il la regarda et déglutit difficilement.
Michael: C'est que.......moi je n'ai pas mon maillot de bain.
Sara lui lança un regard provocateur.
Sara: Et alors !!
Sara !!!
Bah quoi, il sera dans l'eau personne ne le vera.

Michael lui sourit.
Michael: Ah ouais carrément.
Elle se mit à rire.
Sara: Si tu veux tu peux garder tes sous vêtements, mais si tu viens sans, moi ça ne me déranges pas non plus.
Tu m'étonnes.

Elle se releva et commença à marcher à reculons.
Sara: Tu viens !!
Il la regarda, aller vers l'eau et s'enfoncer petit à petit dans les vagues.
Tu ne va pas rester là.
Bien sûre que non.
Ah j'ai eu peur.

Il se déshabilla rapidement sous les yeux admirateur de Sara, qui l'obervait et alla la rejoindre dans l'eau.
Sara: Elle est bonne tu vas voir.
Il lui sourit et arriva rapidement prés d'elle.
Michael: En effet, elle est bonne.
Excellente, même !!

Elle s'approcha de lui et commença à l'embrasser, aprés quelques secondes, à la grande surprise de Michael, elle le poussa et essaya de le faire couler.
Alors là bravo Sara, il ne s'y attendais pas du tout.

Qu'est ce que......
Elle a essayait de te faire couler mon vieux, enfin essayer elle y est arrivé.
Elle va voir un peu.
Ouais mais pour ça il faudraut que tu remontes à la surface.

Une fois la tête hors de l'eau, Michael regarda Sara, celle-ci rigolait.
Michael: On dirai que ça t'amuses.
Elle secoua la tête.
Sara(riant): Pas du tout.
Tu sais que tu serais plus convaincante, si tu arrêtais de rire.
Oui.......mais je n'y arrives pas.

Michael: A mon tour de jouer.
Sara commença à reculer.
Sara: Non.
Michael: Oh si mon coeur.
Sara se mit à nager pour échapper à Michael, il la regarda faire amusé.
Une vrais siréne.
Siréne tu dis !!
Oui, pourquoi ?
Tu sais ce qu'on dit des siréne.
Non quoi ?
Moitié femme, moitié thon.
Crétin !!
Bah quoi c'est vrai.
La ferme, ça me fera du repos.

Voyant que la jeune femme commençait à avoir une bonne longueur d'avance, Michael se lança à sa poursuite.


Aprés quelques secondes, il l'a rattrapa, il la fit couler à son tour, puis ils s'éclaboussèrent l'un l'autre en riant.
Quelques minutes plus tard, Sara s'arrêta essouflé.
Sara: Temps mort !!
Michael: Temps mort ??
Fait gaffe c'est une astuce pour t'avoir.

Elle hocha la tête en s'approchant de lui.
Sara: Oui, s'il te plait.
Michael: D'accord.
C'est qu'elle a l'air essouflé.
Mais non, elle essaie de t'attendrir.

Michael la prit dans ses bras.
Michael: Ca va ?
Sara: Un peu essouflé c'est tout.
Mais ça fait du bien de se défouler.
Mmmhh........Michael.........

Il fit glisser ses mains le long de son corps de la jeune femme, elle le regarda en se mordant la lévre avant de l'embrasser.
Le baiser, tendre, au début, se transforma rapidement en un baiser passionnée, dés que leur langues rentrèrent en contact, ce fut comme si un éléctrochoc avait traverser leurs corps, leurs mains caressaient le corp de l'autre et leurs langues se déchainer, se caressant, se repoussant et s'emmêlant inlassablemment.
Sara passa ses mains dans le dos de Michael avant de les laisser glisser vers ses fesses, un gémissement sortie de la bouche de Michael avant qu'elle ne dérive vers le cou de Sara qu'il parsema de baisers, aspirant et léchant l'eau qui s'y trouvait, Sara soupira de plaisirs et sentit les doigts de son amant lui détacher le haut de son maillot de bain, qui se mit à flotter à côté d'eux.
Les lévres et la langue de Michael dérivèrent rapidement vers les seins gonflés de désirs de la jeune femme, il les couvrit de baisers brûlants, les léchant jusqu'à la pointe dressés des tétons qu'il mordilla légérement fesant soupirer Sara de plus en plus fort, la jeune femme laissa sa tête tomber en arriére, donnant à Michael, un accés libre sur tout le haut de son corps qu'il enflammait de ses baisers.
Aprés quelques temps Michael sentit les mains de Sara passait sous son boxer caressant ses fesses, il stoppa ses baisers et la regarda, elle lui sourit, il laissa une de ses mains glisser sur son ventre avant de s'engouffrer sous le bas de son maillot, Sara gémit en sentant les doigts de Michael entrait dans son antre déjà moite de désirs et commencer de doux va et vient, elle ferma les yeux et se mordit la lévre pour ne pas crier et appela son amant dans son souffle.
Sara: Michael !!
Il continua ses vas et vients jusqu'a emmené Sara à l'extase, lorsqu'une immense vague de plaisirs prit possession de son corps, Sara posa sa tête sur l'épaule de Michael, il la couvrit de baisers et retira doucement ses doigts avant de faire glisser le maillot de bain le long des jambes de Sara, qui se retrouva à flotter à côté du haut de son maillot.
Quand elle releva la tête, elle croisa le regard pétillant de Michael et prit ses lévres dans un langoureux baiser, elle fit à son tour glisser le boxer de Michael, le long de ses jambes qui se retrouva avec son maillot, avant de s'emparer du membre déjà dressé de désir de Michael, elle se mit à le caresser doucement, puis plus rapidement avant de revenir à une cadence plus calme, sans lacher Michael des yeux, qui laisser échapper de plus en plus des soupirs de plaisirs, il l'appela d'une voix rauque.
Michael: Sara......
Elle sourit et vint murmurer à son oreille.
Sara: Laisse toi faire.
Il ferma les yeux et déglutit difficilement avant de poser ses mains sur les hanches de la jeune femme et de la soulever, Sara passa ses jambes autour de sa taille, elle regarda son amant et l'embrassa fougueusement avant de se soulever légérement et de se laisser glisser le long du membre de Michael, centimètres par centimètres afin de le sentir profondément en elle, les deux amoureux ne se quittèrent pas des yeux, lisant le désir dans le regard de l'autre, Sara recommença le même mouvement a plusieurs reprises avant d'accélerer les vas et vient tout en embrassant Michael avec passion.
Aprés plusieurs minutes de vas et vient rapides et intenses, une vague de plaisirs pris possession de leurs deux corps simultanément, étouffant leurs cris dans la bouche de l'autre, ils restèrent un long moment dans les bras l'un de l'autre, avant que Michael ne repose Sara, il lui passa une main dans les cheveux et lui dit.
Michael: Tu te rends compte qu'on aurait pu se faire surprendre.
Oh que oui.
Cocasse la situation, on aurait été bien embarassé.

Elle se mit à rire et l'embrassa.
Sara: Je t'aime.
Il lui sourit.
Michael: Je t'aime aussi mon ange.
Oui tu l'aimes, au point de lui faire l'amour, en pleine mer.
C'est l'océan pacifique, pas la mer.
Hé bah oui, si tu chipotes sur les détails, on est rendu.

Elle se blottit contre lui.
Sara: Tu sais à quoi je suis entrain de penser.
Oui parce que ça m'arrive de penser.

Michael: Non dis moi.
Il lui caressait le dos, Sara leva les yeux vers lui.
Sara: On n'a pas de serviette pour se sêcher.
Il la regarda avant de hocher la tête en souriant.
Michael: En effet.
Bah vous êtes de sacrée cas tout les deux.
On ne t'as rien demandé.

Ils se mirent à rire et se regardèrent.
Michael: On rentre à l'hôtel.
Sara Oui d'ailleurs je crois que je te dois une douche, non.
Michael: Exact.
Ils se regardèrent amusés, avant de remettre leurs sous vêtements, sortirent de l'eau, se rhabillèrent et retournèrent à hôtel.
Une fois qu'ils furent entrer dans la chambre, leurs vêtements atterirent rapidement au sol, tandis que les deux amoureux, s'engouffrer dans la salle de bain, puis dans la cabine de douche, où ils s'aimèrent à nouveau pendant de longues minutes, puis se fit autour du lit d'être le témoin de leur ébats amoureux.

Bonne soirée et bon week end, bisous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   Sam 5 Sep - 14:54

merci pour cette suite !!!

il fait chaud ici !!!!!!on aurait pu les apercevoir mais c'était hot

mike et sara finissent par rentré et c'est a la cabine de douche puis le lit d'être témoin de ce qu'il vont faire Razz Razz

hate de lire la suite !
Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   Mer 9 Sep - 22:47

Slt les filles vus alez bien, merci pour vos coms, voilà la suite, bonne lecture !!!


Le lendemain matin Sara était allongé sur le ventre et dormait paisiblement aprés une courte nuit, Michael qui était réveillé la regardait le sourire aux lévres, le dos de la jeune femme était dénudée laissant le plaisir à Michael de passer ses doigts le long de sa colonne vertébrale jusqu'au bas de son dos où malheureusement le drap couvert le reste du corps.
Saleté de drap !!
Je rêve, tu n'es pas assez rassasié, vous avez passé une bonne partie de la nuit à faire l'amour.
Hé alors, de quoi tu te mêles, je t'ai demandé l'heure qu'il était.
Non.
Alors fout moi la paix et laisse moi admirer ma femme.
Ta femme !!
Oui.
J'en connait une qui vas vous tuer si vous vous êtes marié sans elle.
Façon de parler!!
Hum.....hum....révélateur ta façon de parler.

Aprés les doigts se sont ses lévres que Michael promena sur le dos de Sara.
Hum....
Tu te réveilles.
Oui, mais doucement, alors ne me prend pas la tête.
Ok.
Merci.
Michael....
C'est lui qui t'as réveillé.
Moi je dirai ses lévres, mais ça ne me dérange pas, j'adore ça.
Un peu de repose ne vous ferez pas de mal.
On s'est reposer.
Non, ce que vous avez fait cette nuit, je n'appelle pas ça se reposer.
Rooh......Quelle rabat joie tu fais. Qu'est ce qu'il fait ?

Ayant senti Sara bouger, Michael enleva doucement le drap qui recouvert les fesses de la jeune femme et commença à déposer ses lévres dessus.
Sara: Je rêve ou tu essais d'abuser de mon corps.
Je savais bien qu'elle se réveillé.
Oui et ça doit être de ta faute.
Ma faute !!
Oui, à cause de tes baisers.

Il sourit, la jeune femme se retourna et Michael se retrouva au dessus d'elle.
Michael: Tu ne rêve pas étant donné que tu es réveillé.
Elle lui sourit et l'embrassa.
Michael: Bonjour.
Sara: Bonjour mon amour, bien dormi.
Pas beaucoup mais j'ai une pêche d'enfer.

Michael: Ouais et toi.
Sara: Peu mais bien.
Ils se regardèrent en souriant avant de s'embrasser, leur baiser devint rapidement plus intense, et leur mains se caressèrent à nouveau avec sensualité.
Aprés quelques minutes Sara sentit le membre tendu de Michael contre sa cuisse, elle se mit à sourire et le regarda amoureusement.
Sara: Tu es insatiable.
C'est vrai, mais comment ne pas l'être.

Michael: Comment ne pas l'être avec un corps de rêve comme le tien.
Oh il est adorable.

Elle lui sourit passa ses bras autour de son cou, l'embrassa avec fougue avant d'encercler sa taille avec ses jambes et de lui chuchotter à l'oreille.
Sara: Refais moi l'amour.
Il lui sourit avant de l'embrasser amoureusement et de rentrer en elle d'un coup de rein puissant, il commença de doux et lents va et vient, quand les mains de Sara échouèrent sur les fesses de Michael, elle les pressa pour le sentir encore plus en elle, Michael accélera la cadence, elle se fit plus rapide et brutal à mesure que les gémissements de plaisirs s'élevaient dans la chambre.
Aprés plusieurs minutes d'amour intense, une nouvelle vague de plaisirs s'empara des deux amants, Michael laissa retomber sa tête sur la poitrine de Sara, elle lui passa une main dans les cheveux avant de déposer des baisers sur le haut de sa tête, aprés quelques instants Michael s'allongea à côté de Sara et remonta le drap sur leur deux corps, leurs regards se croisèrent, tout deux avaient le sourire aux lévres, la jeune femme vint se blottir contre lui, Michael lui caressa le dos en déposant des baisers sur ses cheveux.
Une heure plus tard environ, Michael rejoint Sara dans la salle de bain, les deux amoureux s'étaient douchés, séparement cette fois, quand il arriva, il la vit fouiller dans son nécessaire de toilette, il la regarda amusé.
Qu'est ce qu'elle cherche ?
Si tu lui demandais, tu pourrais peut-être l'aider.
Oui.

Michael: Qu'est ce que tu cherches mon ange ?
Sara: Je cherche......
Elle retourna son nécessaire de toilette, éparpillant tous devant le lavabo.
Ah oui ça va aller plus vite.

Sara: ...Ca !!
Elle remis tout à l'intérieur de la sacoche sauf ce qui ressembler à une plaquette.
Elle était bien caché.

Michael: Ta plaquette de pillule.
Elle hocha la tête.
Sara: Ouais.
Il la regarda avant de regarder la plaquette poser sur le lavabo.
Michael: Le jour où tu veux arrêter le pillule, fais moi signe.
Il lui sourit amusé, mais remarqua trés vite que Sara, elle, ne rigolait pas, elle baissa la tête, avant de quitter la salle de bain.
Qu'est ce que j'ai dis !!
Alors là, je n'en sais pas plus que toi.
Pourquoi elle est partie comme ça.
Je ne sais pas mais elle n'avait pas l'air bien.
Je vais aller la voir.

Quand il arriva dans la chambre, il vit Sara assise sur le lit pensive, il s'approcha et s'accroupi devant elle, posant ses mains sur les cuisses de la jeune femme.
Michael: Qu'est ce qui se passe Sara !!
Rien !
Waouh tu es vachement convaincante.
Lâche moi.

Elle baissa la tête sans répondre, ce qui inquiéta davantage Michael.
Là je suis sûre qu'il y a un probléme.
Parce que tu ne l'étais pas encore.

Michael: Dis moi ce qui ne vas pas Sara.
Il lui passa une main dans les cheveux.
Michael: Parle moi !!
Je ne sais pas comment lui dire.
Tu ouvres la bouche et tu laisses des sons en sortir, tu vas voir c'est facile.

Elle leva les yeux vers lui.
Sara: Je......
Tu vois ça marche.

Sara: Je ne suis pas sûre d'être faite pour ça.
De quoi elle parle.

Michael: D'être faite pour quoi ?
Tu as commencé, tu es obligé de finir.

Sara: Pour être mére.
Aie !
Quoi ?
C'est dure ce que tu viens de dire.
Attends c'est toi qui m'a dit de lui dire.
Oui mais je ne savais pas que c'était ça que tu allais lui sortir.

Heu....
On dirai que tu ne sais plus quoi dire, tu ne t'attendais pas à ça.
Il faut que je la rassure.

Michael se leva, il regarda Sara, elle semblait perdue.
Il vint s'asseoir à côté d'elle et lui prit la main, elle tourna la tête vers lui, il lui passa une main sur le visage en lui souriant.
Bon ça va tu as de la chance il sourit.

Michael: Je croyais que tu voulais des enfants.
Elle le regarda en hochant la tête.
Sara: C'est le cas, je......je rêve d'avoir des enfants.
D'accord, alors où est le probléme.

Sara: Mais.......
Elle ferma les yeux quelques instants, quand elle les rouvrit Michael vit qu'elle avait les larmes aux yeux.
Sara: J'ai peur d'être une mauvaise mére.
Quoi ?
Mais non, qu'est ce qu'elle va s'imaginer.

Michael fronça les sourcils en secouant la tête.
Michael: Pourquoi tu penses une chose pareille Sara.
Sara: Il a dit que je lui ressemblais.
Il ?

Michael: Il ?
Sara: Mon pére !!
Encore lui, je vais finir par avoir sa peau à cette ordure.

Michael: Sara....
Elle inspira profondément, essayant de refouler les larmes qui menacer de tomber.
Sara: Elle.........ma mére est morte quand j'étais trés jeune et mon pére ne parlait jamais d'elle, j'avais beau lui poser des questions, les rares fois où il était là, il ne répondrais pas.
A croire qu'elle n'avait jamais existé.

Sara: Un jour, j'ai voulu savoir comment elle était avec moi, il ne répondais pas mais j'ai insisté, au bout d'un moment il s'est tourné vers moi, il avait l'air furieux est là......
Des larmes firent leurs apparitions sur les joues de la jeune femme.
Sara( avec des sanglots dans la voix): Il m'a dit..........il a dit qu'elle ne me supporter pas.......
Sara.....

Sara: Que j'étais une enfant infernale qui pleurait pour un oui ou pour un non et qu'elle, elle détestait ça. Je n'avais que 10 ans et il m'a dit qu'elle avait toujours voulu avoir un enfant mais qu'une fois que j'était née et aurait préferer ne m'avoir jamais mis au monde.
Les pleurs de la jeune femme redoublèrent, elle regarda Michael.
Sara: Elle ne m'aimait pas.
Michael la regarda le coeur serré ne supportant pas de voir la femme qu'il aimait pleurer, il la prit dans ses bras et lui caressa les cheveux pour la calmer.
Michael: Chut.......calme toi Sara......calme toi.....
La respiration de la jeune femme commença à devenir plus réguliére.
Je crois qu'elle commence à se calmer.

Sara: Je ne veux pas être ce genre de mère.
Je ne le supporterai pas.

Michael: Tu ne le sera pas Sara.
Sara: Comment tu peux en être aussi sûre.
J'en suis sûre même convaincue.
Elle t'a demandé comment tu le savais.

Michael: Regarde moi !!
Elle releva la tête, Michael lui enleva les larmes qui inondées ces joues avant de déposer un baiser sur son nez, Sara esquissa un léger sourire.
Ah je préfere la voir comme ça.

Elle posa son front contre le sien et le regarda.
Michael: Tu sais pourquoi j'en suis sûre.
Elle secoua la tête, il lui passa une main dans les cheveux.
Michael: Parce que tu es déjà une maman.
Oulala Sara, tu m'as caché quelques choses, tu as oublié de me dire que tu avais déjà eu des enfants.
Mais non arrêtes, je n'en ai jamais eu, je ne sais pas pourquoi il dit ça.

Elle le regarda intriguée.
Sara: Je ne suis pas une maman Michael.
Michael: Si, tu es une maman, tu en es une pour tout les enfants de l'hôpital, tu n'es pas leur médecin, mais ça ne t'empêche pas de prendre soin d'eux, de t'en occuper comme le ferai leur mère. Cet instint maternelle dont parle les femmes, qui arrive dés qu'elle voie leur enfant, toi tu n'en a pas encore eu, mais pourtant il est déjà là, tu aimes les enfants Sara, tu les adores ça ce voit et eux ils te le rendent bien.
Il posa ses mains sur le visage de la jeune femme et la regarda dans les yeux.
Michael: Tu seras une merveilleuse maman Sara, j'en suis certain.
Elle le regarda en souriant.
Il a le don pour arriver à effacer toutes mes craintes et mes doutes.
Je ne sais pas ce que je ferai sans lui.

Michael: Et de la même façon je pense que ce que t'as dit ton père est faux, il a dû dire ça pour que tu arrêtes de lui poser des questions, il a voulu te faire taire en te blessant et il y est arrivé.
Sara: Tu crois !!
Oh oui.

Michael: Oui et pour deux raisons, la premiére c'est que lorsque que Katie a demandé à Jacob qu'elle genre d'enfant tu étais, il a répondu que tu étais l'enfant que tout les parents reverait d'avoir.
Ah bon, il a dit ça.

Sara: Il a vraiment dit ça.
Michael: Oui et je ne pense pas que ce soit juste parce qu'il t'adore et qu'il te considére comme sa fille.
Elle lui sourit.
Il a dit deux raisons.

Sara: Et la deuxiéme raisons.
Michael: Tu sais la photo que tu as de ta mére est toi.
Elle hôcha la tête.
Michael: Si j'ai bonne mémoire, tu dois avoir à peu prés un an dessus.
Sara: Oui et alors je vois pas le rapport.
Michael: Tu n'as jamais fait attention à la façon dont elle te regardait, ta mère t'aimais Sara, cette photo en ai la preuve, tu étais son bébé, elle ne pouvais que t'aimais. Tu regarderas cette photo quand on rentreras, un enfant qu'on regarde de cette façon on ne peut que l'aimais.
Elle lui sourit.
Michael: N'écoute pas ce qu'il te dit, il veut qu'une chose c'est te blesser, ne le laisse pas faire.
Elle hocha la tête avant de se serrer contre lui.


Aprés quelques minutes, elle se détacha légérement de lui et le regarda.
Sara: Pourquoi tu m'as dit que le jour où je voudrai arrêter la pillule, je devais te faire signe.
Il haussa les épaules.
Michael: Comme ça pour........pour pas que tu sois effrayé a l'idée de me l'annoncer c'est tout.
C'est tout.
Oui !!
Menteur!!
Quoi ? Non !
Si, tu penses à quelque chose, tu as un truc derriére la tête.
Et qu'est ce qui te fais dire ça.
Je te connais.
Ah ouais vraiment.
Je te rappelle que je fais partie de toi, alors pas la peine d'essayer de m'avoir, ça ne marchera pas, tu as quelque chose en tête, mais tu ne veux pas le dire.
Peut-être.

C'est tout !
Non, non je ne crois pas.
Alors on est d'accord sur ce coup là.
Oiu, il cache queqlue chose.
Il n'ose peut-être pas le dire.
Ouais, il craint peut-être ta réaction.
De quoi il pourrait s'agir.
Hum.....voyons voir.....il te voit sur le point de prendre ta pillule et te dit que quand tu voudras l'arrêter, tu lui diras.
Tu crois que.....
Si on pense à la même chose, je dis que oui, mais pour en être sûre y a qu'une solution.

Sara regarda Michael avant de se mettre à califourchon sur ses genoux, il la regarda en souriant.
Sara: Toi aussi !!
Moi aussi quoi ?

Michael: Moi aussi quoi ?
Sara: Hé bien le jour où tu auras envie que j'arrête la pillule toi aussi tu devras me le dire.
Heu.....

Michael: Moi ce n'est pas important, le principal c'est que tu te sentes prête, que tu en ai envie.
Elle lui sourit et lui passa une main sur le visage.
Il est tellement inttentionné.
C'est un amour cet homme.

Sara: On est deux Michael, tes désirs sont aussi important que les miens.
Il la regarda.
Sara: Je veux que tu me le dises le jour où tu désires faire un enfant.
Il baissa les yeux.
Michael: Vaut mieux pas.
Sara: Pourquoi ?
Tu le sais pourquoi ?
Je veux qu'il me le dises.

Il leva les yeux vers elle.
Michael: Parce que si ça retenait qu'a moi, je te demanderai d'arrêter la pillule dés maintenant.
Elle le regarda et ne put s'empêcher de sourire.
Je crois qu'on avait vu juste.
Oui !

Michael: Tu dois te dire que je ne sais pas ce que je veux, y a quelques jours je te disais que je voulais qu'on prennent notre temps et aujourd'hui je te dis que je veux un bébé.
Sara: Je crois savoir à quoi et dû ce changement.
Ah bon !!

Sara: C'est à cause de l'accident.
Il soupira.
Michael: Quand on avait parlé d'avoir des enfants on c'était dit qu'on avait le temps parce qu'on avait toute la vie devant nous, mais.....
Sara: La vie est courte.
Oui.

Il hocha la tête.
Michael: Je ne sais pas si c'est parce que j'ai réalisé que je pouvais te perdre mais je n'ai plus envie de perdre un seul instant.
Sara: Michael.....
Michael: Je sais ce que tu vas me dire, ce n'est peut-être qu'un contre choc de l'accident et d'ici quelques temps, je me rendrais compte que c'est de la folie, que le mieux c'est d'attendre encore un peu et tu as sûrement raison.
C'est ce que tu allais dire.
Heu........non.

Elle le regarda et se leva avant de lui dire.
Sara: Ne bouge pas.
Il la regarda intrigué, Sara disparu quelques secondes dans la salle de bain avant de revenir prés de lui, et de lui donner sa plaquette de pillule.
Michael: Qu'est ce que.....
Pourquoi elle me donne sa plaquette de pillule.

Sara: A toi de choisir, soit tu me la rend et je continue à la prendre encore quelques temps, soit tu la jette à la poubelle.
Il la regarda.
Michael: Tu es sérieuse.
Sara: Oui.
Michael: Mais et toi ?
Sara: Quoi moi ?
Michael: Je veux que toi aussi tu le veuille cette enfant.
Oh je le veux.

Sara: Je le veux déjà, écoute même si j'arrête la pillule aujourd'hui je peux tomber enceinte dans les prochaines semaines mais je peux aussi mettre plusieurs mois.
Michael regarda la plaquette puis à nouveau Sara.
Sara: Ne doute pas Michael, je veux autant que toi qu'on ai un bébé tout les deux, reste à savoir si tu veux attendre encore un peu.
Attendra, attendra pas, attendra, attendra pas.
Arrête !!
Bah quoi c'est pour t'aider.

Dis moi ça ne te dérange pas de lui laisser le choix comme ça.
Ecoute il m'a dit ce qu'il voulait, moi aussi je le veux, maintenant reste à choisir si il le veux tout de suite ou bien si il préfere attendre.

Michael se mordit la lévre, il se leva et regarda Sara, avant de marcher un peu et de s'arrêter devant la corbeille à papier dans laquelle il mit la plaquette de pillule, puis il se tourna vers Sara, la jeune femme affichait un grand sourire en s'approchant de lui, il l'enlaça.
Sara: Ca veut dire qu'on va essayer de faire un bébé.
Michael lui fit un grand sourire.
Michael: On dirai bien, mais pas question qu'on se prenne la tête d'accord, on laisse la nature prendre son temps.
Elle hocha la tête avant de l'embrasser tendrement.
Revenir en haut Aller en bas
sara991
4th Kiss
4th Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2324
Age : 25
Localisation : Dans les bracs de Marc Antoine =D (c'était vrai hier ^^)
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   Mer 9 Sep - 23:21

Merci pour la suite

demain je te met un vrai com

la je sui crevé

bisous bonne soiré
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sarahwaynecallies338.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   Jeu 10 Sep - 18:56

merci pour cette suite !

ayé enfin !! ils ont décide d'avoir un bébé !!!!!!!!! trop contente meme si je sais que sara a mit du temps a tomber enceinte c'est juste wahouuuuu

j'attends la suite avec impatience bisous ma belle
Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   Ven 11 Sep - 23:03

Slt ls filles vous allez bien, merci pour les coms, voilà pour la suite, bonne lecture !!!


Michael et Sara passèrent leur temps à se balader découvrant la ville de Santa Barbara, ils s'installaient sur la plage et bronzer ou allait nager, tout ce qu'ils fesaient pendant leur vacances c'étaient se reposer et profiter l'un de l'autre, ce qui était exactement ce qu'ils leur fallaient.
N'ayant pas pris de vacances depuis longtemps l'un comme l'autre, ils rattrapaient leur sommeil en retard, qu'ils avaient accumulé à cause du travail, et fesaient la grasse matinés jusqu'a au moins 11 ou 12h, mais c'était surtout dû au fait qu'ils allaient souvent se balader sur la plage le soir et que l'orsqu'ils rentraient une insatiable envie de s'unir l'un à l'autre, les tenaient éveiller jusqu'à des heures impossible.
D'ailleurs le vendredi aprés avoir déjeuner au restaurant de l'hôtel, ils avaient pris l'ascenseur pour retourner dans leur chambre, ayant peu dormi la veille et voulant se reposer, mais dés que les portes de l'ascenseur s'étaient refermer, un désir avait pris possession de leur corps, ils s'étaient pratiquement sauter dessus et avaient commencé à s'embrasser avec passion, la fougue avait trés vite prit le dessus et Michael avait plaqué Sara contre le mur en l'embrassant comme si sa vie en dépendait, il l'avait légérement soulever, ce qui avait permis à Sara de passer ses jambes autour de sa taille, et laisser ses mains caressaient son corps comme fesait celle de sa partenaire.
Emporter par leurs désirs incontrôlés, aucun d'eux n'avait fait attention au fait que l'ascenseur arrivait bientôt à leur étage et quand les portes s'ouvrirent, un homme vit le couple enlacés et s'embrassant, une fois qu'ils s'étaient rendu compte qu'ils n'étaient plus seules, les deux amoureux s'étaient détacher l'un de l'autre embarassé sous les yeux amusé de l'intrus, ils étaient sortis de l'ascenseur et une fois que les portes s'étaient refermés, ils s'étaient regardés et s'étaient mis à rire en rejoingnant leur chambre, tout compte fait leur sieste avait été plus crapuleuse que reposante.
La samedi aprés midi, ils étaient allé sur la plage, Michael avait loué une planche de surf et essayait de monter dessus sous les yeux amusés de Sara qui était allongé sur une serviette et qui l'observait, riant dés qu'il tombait de sa planche ce qui arrivait de plus en plus souvent.
Il est doué pour un tas de choses mais pas le surf.
Ca c'est sûre, il ne reste même pas 10 secondes sur la planche.
Hé arrête de critiquer, il essaie au moins.
Oui c'est sûre, il ne reste pas allonger sur une serviette lui.
Oh ça va.

Bon ça m'agace.
Quoi tu vas déjà abandonner, ça ne te ressemble pas.
Je ne suis pas fait pour le surf je crois.
Bah ouais tu ne peux pas être doué en tout.
Je vais quand même essayer encore.
Tenace le gars.

Une vingtaine de minutes plus tard, Sara était perdu dans ses pensées et ne vit pas Michael revenir vers elle, il le remarqua et s'approcha doucement, il s'accroupit et déposa un baiser sur ses cheveux.
Qu'est ce que......

Elle tourna la tête et sourit en voyant Michael.
Sara: Tu es de retour.
Il hocha la tête.
Michael: Oui j'arrête, je ne suis pas fait pour ça je crois.
Elle lui donna une serviette, Michael la prit et commença à s'essuyer.
Sara: Dommage, je rigolait bien moi.
Ca tu aurait du le garder pour toi.

Il posa la serviette et s'installa à côté d'elle en la regardant faussement outré.
Michael: Parce que tu te moques de moi.
Sara: Je ne me moque pas, je ris à te voir tomber de ta planche.
Michael: C'est la même chose.
Oui en effet.

Sara: Oui mais je ne voulais pas te vexer.
Il la regarda et ne put s'empêcher de sourire.
Comment veux tu que je résiste.

Sara: Au moins tu as essayé.
Micahel: Ouais, je ne peux pas être bon en tout.
Elle le regarda.
Sara: Tu as déjà trés doué pour un tas de choses.
Il la regarda amusé.
Michael: Ha bon tu trouves.
Non Sara, arrête.
Mais quoi ?
Vous êtes sur la plage.
Et alors !!
Si tu fais ce que je penses, ça va déraper.
Et aprés, y a personnes à par nous, ce qui prouve qu'on a eu une bonne idée de partir à cette période de l'année soit dites en passant.
Je te rappelle que vous n'avez pas prévu de partir.

Elle hocha la tête en approchant son visage du sien..
Sara: Oui.
Michael: Hé tu pourrais me dire en quoi je suis doué.
Michael !!
Oui ?
Ne fais pas l'innocent.
Je ne vois pas de quoi tu parles.
Menteur!!
Laisse moi tranquille on est en vacances.
Je ne vois pas la rapport.
Le rapport c'est qu'on fait ce qu'on veut.

Elle lui sourit et effleura ses lévres avant de venir se mettre à califourchon sur ses genoux.
Ca commence souvent comme ça.

Sara: Tu es doué pour la cuisine, le dessin, tu es aussi imbattable au scrabble.
Il lui sourit amusé, pendant qu'elle parlait elle déposait des baisers sur ses lévres.
Tu cherches à faire quoi là, l'allumer.
Honnêtement oui !!!

Michael: Autre chose.
Sara: Heu.... laisse moi réflechir.
Michael: Tu as besoin de réflechir.
Sara le regarda amusé.
Sara: Oui il y a autre chose mais ça ne me revient pas.
Bien sûre !!

Michael: Je peux peut-être t'aider.
Sara: Ah oui ça serai gentil.
Il lui sourit et déposa ses lévres sur les siennes en un doux baiser avant de l'intisifier, Sara passa ses bras autour de son cou et se serra contre lui, avant de caser le baiser.
Sara: Hum.....ça y est ça me revient.
Michael: Ah ouais.
Elle hocha la tête.
Sara: Oui, tu es un des meilleurs pour les baisers.
Un des meilleur !!!

Michael: Un des meilleurs, je suis pas le meilleur.
Sara haussa les épaules.
Sara: Si peut-être mais pour que je dises ça, il faudrait recommencer.
Michael: Oh je vois.......et ça te pose probléme.
Elle secoua la tête.
Sara: Non.
Elle lui sourit.
Sara: Au contraire.
Tu m'étonnes.

Ils se regardèrent avant de se mettre à rire et de s'embrasser tendrement.

Aprés quelques minutes ils étaient toujours dans les bras l'un de 'autre, front contre front, Sara passait ses doigts le long du torse de Michael et se mit à soupirer.
Michael: A quoi tu penses ?
Elle le regarda.
Sara: Au boulot.
Quelle idée de penser au travail ici.

Michael: Ah bon ça te manque.
Sara: Bizarrement pas tant que ça, j'aurais même envie de prolonger notre séjour ici.
Vraiment !!

Michael: C'est vrai.
Sara: Oui.
Je sais pour une accro du boulot comme moi c'est étonnant.

Michael: Le soleil et la plage te plaisent.
En effet !!

Sara: Oui, mais c'est surtout le fait d'être avec toi qui me plaît.
Il la regarda attendri.
Sara: Etre prés de toi, dans tes bras tout le temps, je m'y suis habitué ça va me manqué quand on va reprendre le travail.
C'est sûre à moi aussi.

Michael: A moi aussi, faire tout ce qu'on veut, quand on veux.
Elle lui lança un regard coquin.
Sara: Où on veut !!
Il lui sourit et la serra contre lui.
Michael: Aussi oui, ça nous a fait du bien de partir.
Il lui passa une main sur le visage.
Sara: Oui, ça m'a fait beaucoup de bien.
Enormément même.

Michael: C'est vrai.
Sara: Oui, je vais mieux et c'est grâce à toi.
A moi !!

Michael: Je n'ai rien fait.
Sara: Si, tu ne t'en rend pas compte mais tu as fait beaucoup et puis il suffit que tu sois là pour que j'aille mieux.
Il lui passa une main dans les cheveux.
Sara: Ta présence est la seule chose dont j'ai besoin.
Michael: Je t'aime Sara.
Sara: Je t'aime aussi.
Il lui déposa un doux baiser sur les lévres, avant de la regardait.
Demande !!
Je veux pas qu'elle pense à ça.

Sara: Je n'y pense plus.
Il la regarda intrigué.
Sara: L'accident.
Comment elle sait que...
T'oublie qu'elle est voyante.

Michael: D'accord et pour....
Il ne dira pas la suite.
Comment tu le sais.
Je le connais.

Sara: Je ne veux pas me soucier de lui, je ne veux plus penser à lui, ça sert à rien déspérer quelque chose qui n'arrivera jamais, alors je veux vivre le moment présent et penser au futur à toi, à moi et.....
Michael lui sourit.
Michael: Aux bébés qu'on aura tout les deux.
Sara hocha la tête en souriant.
C'est ça.

Sara: Oui, je ne veux pas penser au passé et me rendre malheureuse, je veux penser à l'avenir, à notre avenir à tout les deux.
Michael: D'accord mais si tu ne te sens pas bien, ou si tu as un coup de cafard, tu me le dis, je serai là pour t'écouter.
Elle hocha la tête.
Sara: C'est promis.
Ils se regardèrent en souriant, puis Sara entendit des personnes passaient derrieré eux, elle leva les yeux avant de regarder Michael.
Sara: Tu as vu la fille.
Hein quelle fille !!

Michael: De qui tu me parles.
Sara: La fille là bas, regarde.
Michael: Pourquoi tu veux que je la regarde.
Elle lui sourit amusé.
Sara: S'il te plait.
C'est le monde à l'envers.
Attend c'est peut-être un piége.
Tu es parano mon vieu.

Il tourna la tête et fronça les sourcils, Sara le vit et sourit.
Sara: Celle de droite.
Michael: Oui et alors qu'est ce qu'elle a ?
Sara: Son tatouage.
J'adore !

Michael la regarda amusé.
Michael: Il te plait.
Sara: Le sien n'est pas mal, mais ce sont les tatouage en général qui me plaisent.
Je ne savais pas.

Michael: C'est vrai.
Elle hocha la tête en souriant.
Sara: J'ai toujours voulu en faire un.
Michael: Pourquoi tu ne l'as pas fait ?
Sara: Hé bien au début, je ne pouvais pas me le payer et aprés c'est le temps qui m'a manqué.
Michael: Si tu en fessais un, tu le ferai où ?
Sara: J'aimerai bien en bas du dos.
Oui c'est une bonne idée.

Michael: Et tu ferais quoi ?
Sara: Bah j'y pensais l'autre fois et je me disais que je me ferai bien un coeur.
Michael: Oui c'est une bonne idée.
Sara: Avec un M à l'intérieur.
Un M pourquoi ?
Je vais te faire un dessin.

Michael: Pour médecin je présume.
Sara secoua la tête amusé.
Sara: J'y avais même pas penser.
Il lui sourit.
Michael: Tu as le temps, tu pourrais le faire.
Sara: C'est vrai, ça ne t'ennuierai pas que j'ai un tatouage.
Michael: Pas du tout, je suis sûre qu'il y en a ici des boutiques où ils en font, tu veux aller voir.
Elle se mordit la lévre et lui sourit.
Sara: Oui je veux bien.
Michael: Alors c'est partit.
Ils se levèrent, mirent leur vêtements et quittèrent la plage.
Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   Ven 11 Sep - 23:04

Une demi heure plus tard, Michael et Sara poussaient les portes d'une boutique de tatouage, ils regardèrent autour d'eux, plein de dessins de tatouages étaient accrochés au mur, aprés quelques secondes un homme arriva vers eux.
Homme: Bonjour messieur dame, puis-je vous aider.
Alors là je suis déçu, je pensais voir un homme tatoué des pieds à la tête, même pas.

Je croyais que les tatoueurs était de grands types baraqués avec des tonnes de tatouages.
Hé bien tu vois ce n'est pas le cas.

Michael/Sara: Bonjour.
Sara: Heu........en faite.......on.....je...
Bah alors Sara, qu'est ce qui t'arrives, tu n'arrives pas à parler.

Arrête tes conneries, tu n'as pas 10 ans, dit lui ce que tu veux.

L'homme la regarda amusé.
Homme: Vous êtes ici pour un renseignement.
Sara regarda Michael, il lui sourit.
Micahel: En faite, ça serai plus pour savoir si vous êtes libre pour faire un tatouage.
Homme: C'est pour vous !!
Sara: Non pour moi.
Waouh, tu reparles.

Il la regarda.
Homme: Vous en êtes sûre, parce que si c'est sur un coup de tête vous risquez de le regretter.
Sara: Oui, oui je suis sûre, ça fait longtemps que j'ai envie d'en faire un mais je n'ai jamais eu le temps.
L'homme lui sourit.
Homme: Et là vous l'avez.
Oui j'ai tout mon temps.

Sara: Oui, on est en vacances.
Homme: Vous n'êtes pas d'ici.
Michael: Non.
Homme: C'est ce qu'il me semblait.
Sara regarda Michael.
Sara: On a l'air si dépayser que ça.
Faut croire.

Il haussa les épaules.
Homme: Vous savez ce que vous voulez ?
Sara: Hé bien, j'aimerai un coeur, mais je ne sais pas encore dans quel style, avec un M au milieu.
Homme: Habituellement ce sont les garçons qui font un M pour Maman.
Elle lui sourit amusé, l'homme regarda Michael.
Homme: C'est quoi votre prénom ?
Je crois qu'il a compris.

Michael lui sourit.
Michael: Michael.
L'homme regarda Sara en souriant.
Homme: Ce n'est pas pour Maman.
Sara secoua la tête avant de se mettre à rire.
Sara: Non.
L'homme observa le couple quelques secondes.
Pourquoi il nous regarde comme ça.

Qu'est ce qu'on a, pourquoi il nous regarde.

Homme: Vous êtes des jeunes mariés en lune de miel, c'est ça.
C'est une obsession, de croire qu'on est marier.
C'est parce que vous aller trés bien ensemble.
Tu crois.
Oui et puis vous avez l'air si heureux.

Non mais j'aurais bien aimer.
Michael !!
Bah quoi, si tout le monde nous prend pour des jeunes marier, y a une raison.

Michael regarda Sara.
Michael: Je commence à croire qu'on aurait du se marier avant de venir ici.
Elle lui sourit amusé.
Homme: Désolé, j'ai cru que......
Michael: Ce n'est rien...
Sara/Michael: On a l'habitude.
Ils se regardèrent amusé, l'homme les regarda.
Homme: Alors vous n'êtes pas ensemble !!
Michael: Si !!
Sara: Mais on est pas encore marié.
C'est au cas où il essayerai de me draguer.

Homme: D'accord (il regarde Sara) je vais vous montrer plusieurs modéle de tatouage en forme de coeur et vous me direz ce qui vous plait.
Elle hocha la tête.
Sara: D'accord.
Tous les trois s'installèrent à une table, Sara feuilleta plusieurs classeurs avant de trouver celui qui lui plaise, aprés l'homme les emmena dans l'arriére boutique, l'endroit où il fessait les tatouages, Michael et Sara virent une femme s'approcha d'eux.
Femme: Lequel de vous deux va passer entre mes mains.
Homme: La charmante dame.
La femme regarda Sara.
Femme: Vous n'avez pas peur des aiguilles j'espére.
Heu non.

Michael: Ca serai dommage pour un médecin.
Sara le regarda amusé.
Femme: Vous êtes médecin.
Sara: Oui.
Homme: Tu as intéret à ce que tout ton matériel soit nikel, sinon tu vas avoir des problémes.
Femme: Trés drôle.
Elle regarda le couple.
Il est vachement rassurant !!

Femme: Vous inquiétez pas, on a fréquemment la visite de personne travaillant pour la sécurité de l'hygiéne, on est tout à fait au norme, d'ailleur on a un papier qui l'atteste si vous voulez le voir.
Non c'est bon je suis rassuré.

Sara; Non ça ne sera pas la peine.
Michael: Si il lui arrive quoi que ce soit on portera plainte.
Ils le regardèrent, Michael sourit.
Michael: Je plaisante.
Ils soupirèrent de soulagement.
Michael: En tout cas, tant qu'il ne lui arrive rien.
La femme regarda Sara.
Femme: Votre mari.
Elle regarda Michael en souriant la femme.
Sara: Presque.
Presque, je ne me rappelle pas que vous soyez fiancé.
Oh ça va !!

Sara s'installa aprés s'être un peu déshabiller, la femme désinfecta tout le matériel, s'installa avant de mettre des gants, tout ça sous les yeux bien veillant de Michael.


Elle commença son travail, n'ayant pas foule, l'homme alla les rejoindre et ils discutèrent, aprés un bon quart d'heure la femme leva les yeux et demanda à Michael.
Femme: Juste pour savoir, vous ne connaissez pas d'avocat.
Justement si.

Michael: Ma belle soeur est avocate.
La femme regarda Sara.
Femme: Je n'ai pas intéret à faire de bêtises.
Sara lui sourit.
Ca m'arrangerai.

Homme: Et vous vous faîtes quoi dans la vie.
Michael: Je suis ingénieur.
Homme: Et vous êtes ici jusqu'a quand.
Michael: On repart demain.
Malheureusement !!!

Homme: Vous m'avez pas l'air bien motivé.
Michael: Pas tellement, on se sent vite chez soit dans cette ville.
Femme: Oh oui ça c'est sûre.
L'homme regarda Sara.
Homme: Et vous, vous êtes contente de rentrer.
Sara: J'adore mon travail.
D'ailleur vaut mieux avec le temps que j'y passe.

Sara: Mais c'est vrai qu'ici on est bien, en plus j'imagine que le soleil ça motive pour aller travailler.
Homme: C'est vrai que ça aide.
Femme: Vous travaillez dans un hôpital, une clinique, une prison peut-être?
Heu non je n'ai pas encore essayer la prison.

Sara: A l'hôpital.
Femme: Et vous exercer dans quelle ville.
Sara: Chicago.
L'homme rie légerement.
Homme: C'est vrai que le soleil n'est pas vraiment présent là bas en ce moment.
Michael: Ouais, il préfere venir ici.
Il secoua la tête.
Michael: Ce n'est pas juste.
Ils se mirent à rire, l'homme se leva mais fit tomber le sac à main de Sara.
Et vlan pas terre.
Au moins, il ne tombera pas plus bas.

Homme: Je suis désolé.
Il commença à se baisser pour ramasser le contenu du sac.
Michael: Laissez je vais le faire.
Homme: Je suis navré.
Sara: Non ce n'est pas grave, y a rien de précieux à l'intérieur.
L'homme regarda par terre.
Homme: En dehors de votre téléphone vous voulez dire.

Heu ouais !!

Sara: Non ce n'est rien, il ne marche plus trés bien de toute façon.
Michael qui était à genoux et ramasser els affaires de Sara, pris le téléphone.
Michael: Oui regardez.
Il mis le téléphone par terre avant de hausser les épaules.
Michael: Vous voyez, il ne marche pas, rien à faire.
Tu n'as pas plus con comme connerie.
Honnêtement, non !!!

Sara se mit à rire.
Femme: Hé bah vous ne devait pas vous ennuyer.
Sara secoua la tête en riant.
Sara: Jamais !!
L'homme regarda Michael amusé.
Homme: Le jour où j'en verai un marcher, je commencerai à m'inquiéter.
Michael lui sourit, et fini de remettre les affaires dans le sac de Sara, quand un morceau de papier l'interpella, il le ramassa et sourit.
Non je rêve, elle l'a toujours !!

Sara le regarda.
Sara: Qu'est ce qu'il y a ?
Il lui montra la feuille ou plutôt la serviette sur laquelle Michael avait dessiné une rose entouré d'un "S" lors de leur premier diner, Sara lui sourit.
Michael: Tu l'as toujours.
Sara: Bien sûre, j'adore ce dessin.
Il lui sourit et regarda le dessin.
Tiens je pourrai...
Qu'est ce que tu as en tête.
Hé bien...
Tu vas me le dire au alors je dois deviner.

Qu'est ce qu'il a en tête.
Qui te dis qu'il a quelques chose en tête.
Je t'en pris, je le connais mon chéri, il a quelque chose en tête, je le sens.

Sara: A quoi tu penses ?
Hého Michael, on te parle.

Il leva les yeux et regarda Sara.
Micahel: Excuse moi tu disais.
Elle sourit.
Sara: Qu'est ce que tu as en tête.
Comment elle....
Elle te connait.
Exact !!

Michael: J'ai une idée.
Sara: C'est quoi !!
Il lui montra le dessin, Sara le regarda avant de lever les yeux vers lui.
Sara: Attends tu es serieux.
Michael: Ouais !!
Michael regarda l'homme.
Michael: Dites moi vous croyez que ça serai possible de faire ce dessin en tatouage.
Homme (regardant le dessin): Heu....oui, ça devrait être possible, c'est trés jolie, qui l'a fait.
Sara: C'est lui.
L'homme regarda Michael.
Homme: Vous êtes trés doué.
Michael: Merci !!
Sara: Tu es serieuse, tu veux te faire tatoué.
Oui j'en ai envie.

Il hocha la tête.
Michael: Oui.
Homme: Et vous voulez le faire où ?
Michael: Sur l'omoplate.
J'y crois pas il va vraiment le faire.

Homme: D'accord, vous venez avec moi, deux minutes.
Michael: D'accord.


Alors qu'il s'apprêtait à le suivre Sara retint Michael par la main.
Qu'est ce que....
Mon ange.

Il la regarda.
Sara: Tu es sûre de toi.
Michael: Tu me connais, je ne le ferai pas si je n'étais pas sûre de moi.
Sara: Tu veux vraiment te faire ce dessin.
Il s'accroupi pour pouvoir la regarder dans les yeux.
Michael: Tu te fais tatoué l'initiale de mon prénom sur le dos, je peux bien me faira tatoué le tien, à moins que tu ne veuilles pas.
Quoi !!
Non, bien sûre que non.

Sara: Non, ça ne me dérange pas, je veux bien, c'est juste que je veux que tu sois sûre de ce que tu fais.
Il lui sourit avant de déposer un baiser sur ses lévres.
Michael: T'inquiétes pas, je sais ce que je fais.
Il lui fit un clin d'oeil avant de se lever et d'aller rejoindre l'homme qui était parti depuis plusieurs secondes.
La femme regarda Sara avant de se concentrer à nouveau sur ce qu'elle fesait.
Femme: Ca va vous ne souffrait pas trop.
Au début c'était pas génial mais maintenant ça va mieux.

Sara: Ca peut aller.
Femme: Vous allez bien ensemble tout les deux.
Sara se mit à sourire.
Sara: Merci.
Femme: Ca fait longtemps que vous êtes ensemble.
Sara: Six mois.
La femme s'arrêta de tatouer Sara.
Tiens ça ne picote plus.
Elle s'est arrêtait c'est pour ça.
Pourquoi !!

Femme: Six mois !
Sara: Oui.
Femme: Elle vous vous faîtes tatoué l'initiale de son prénom.
Sara tourna légérement la tête pour la regarder.
Sara: Vous croyez que c'est trop tôt.
Femme: Bah......un peu mais bon ce ne sont pas mes affaires.
Exact.
Oh arrête un peu.

Sara: Vous êtes avec.
Femme: Non, non on travaille juste ensemble, il est marié.
Sara: Vous croyez au coup de foudre.
Femme: Heu..... ça ne m'est jamais arrivé, enfin j'ai déjà flashé sur quelqu'un mais au finale ce n'était que de l'attirance physique.
Sara: Hum.....moi je vous parle du coup de foudre où vous croisé le regard d'une autre personne et en une seconde vous êtes complétement hypnotisé, puis dés que vous parler, même si ce n'est que de chose banale vous tombez complétement amoureuse en l'espace d'à peine quelques minutes.
Bah alors Sara tu te rappelles des souvenirs.

Femme: Non ça ne m'ai jamais arrivé.
Elle reprit son travail.
Femme: Ca doit être excitant et effrayant à la fois.
Sara: Vous ne croyez pas si bien dire, on pense constamment à une personne qu'on connait à peine c'est assez déroutant.
La femme sourit.
Femme: Vous par contre ça a l'air de vous être arrivé.
Tu ne crois pas si bien dire.

Sara: A vrai dire je n'y croyais pas vraiment jusqu'a ce que je rencontre Michael.
Femme: Ca a était le coup de foudre.
Sara: Oui, la premiére fois que je l'ai rencontré c'était à une réception où je m'ennuyais, il se trouve que lui aussi s'ennuyer.
La femme se mit à rire.
Femme: C'était déjà la parfaite osmose.
On peut dire ça.

Sara: Oui, mais à la fin de la soirée on n'avait ni échangeait nos numéros de téléphone, ni adresses.
Femme: Comment vous avez fait pour vous revoir ?
Sara: Le lendemain j'ai soigné un ado qui s'était fait renverser par une voiture en fessant du skate.
Sara se mit à sourire.
Sara: C'était son neveu.
Femme: Sacrée coup de chance, enfin pas pour le neveu, mais pour vous.
Sara: C'est le moins qu'on puisse dire.
Femme: Je crois que c'est ce qu'on appelle le destin, quand deux personnes sont faites pour être ensemble, leurs chemins se croisent irrémédiablement.
Sara: Je n'ai jamais cru au destin mais là je dois avouer que ça m'a fait changer d'avis.
Un tas de choses on changé depuis ce jour là.

Femme: Je ne veux pas vous faire peur mais si un jour vous vous séparez vous n'avez pas peur que votre tatouage vous empêche de tourner la page, parce que pour tout le monde ce n'est qu'un tatouage, mais il a une signification pour vous c'est le symbole de votre amour, vous ne pensez pas que ça pourrait vous faire souffrir de le voir.
Nous séparez !!
Rien que d'y penser ça me donne envie de pleurer.

Sara: Honnêtement je n'ai pas penser à cette éventualité, ça peut paraitre bizarre parce que ça ne fait que 6 mois qu'on est ensemble mais on sait tout les deux que pour nous, c'est pour la vie.
Femme: Vous êtes trés amoureuse.
Complétement accro !!!

Sara: Vous avez déjà aimer une personne en sachant que si vous deviez la perdre votre vie n'aurait plus aucun sens, que même si vous avez un travail qui vous passionne et des amis que vous adorait ça ne voudrait plus rien dire si il n'était pas prés de vous pour partager ça.
La femme l'écouta attentivement, le sourire aux lévres.
Femme: Non jamais, mais j'aimerai parce qu'à vous entendre on peut tout surmonter avec lui prés de nous.
Sara: Oui qu'importe les épreuves, si il est là tout ira bien.
J'en sais quelque chose.

Michael et l'homme revinrent, Michael s'approcha et regarda le travail de la femme.
Michael: Ca commence à prendre forme on dirai.
Femme: Oui.
Il s'approcha de Sara et lui caressa les cheveux.
Michael: Ca va, tu n'as pas trop mal.
Sara lui sourit.
Sara: Tu me connait je résiste à la douleur.
Oui je sais, elle est forte ma femme.

Il lui sourit avant de s'installer à côté et d'enlever son T-Shirt, Sara le vit faire et se mordit la lévre.
Sara(chuchotte): Ce n'est pas juste je ne peux pas te sauter dessus.
Il la regarda amusé.
Sara: Ca va tu n'as pas peur.
Michael: Non et puis aprés c'est toi qui me soigneras.
Elle lui sourit, Michael lui tendit la main, la jeune femme la prit et enlaça leurs doigts sous les yeux attendris des deux tatoueurs.
Aprés plus de deux heures de travail, Michael et Sara quittèrent la boutique de tatouages aprés avoir remercier les deux personnes, et était rentrés à l'hôtel.
Ils passèrent leur dernier jour de vacances à se balader sur la plage, ne pouvant pas se baigner à cause des tatouages avant plusieurs jours, vers 15h ils se rendirent à l'aéroport, l'avion décolla à 16h et aprés un voyage tout ce qui y a de plus normal, sans hôtesse fesant du charme à Michael, l'avion atteri peu aprés 21heures.
Exténués par le voyage, les deux amoureux allèrent se coucher aussitôt rentrer à l'appatement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   Dim 13 Sep - 18:00

merci pour toutes ces suites que je lis avec un peu de retard mais j'aime toujorus autant !!

je me rappelle la première fois que j'avais lus ces suites et ca me fait toujours le meme effet ils rentrent a la maison fatigué par le voyage et oui le sport de chambre ca fatigue

j'attends la suite avec impatience brav tu cartonne !!!!!!!!!

Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   Dim 13 Sep - 20:17

Slt miss merci pour le coms, voilà la suite, bonne lecture !!!



Le lendemain matin, quand le réveil sonna Michael émit un grognement de mécontentement et l'éteignit rapidement avant de se rallonger dans le lit, Sara ouvrit doucement les yeux.
Sara: Il faut se lever.
Non tu crois.
Hé un peu de compassion, je me réveille.

Oui malheureusement.

Michael la prit dans ses bras.
Michael: Non, on reste au lit.
D'accord moi ça ne me dérange pas.
Non et puis quoi, encore, tu viens d'avoirr une semaine de vacances, alors maintenant, tu te léves et tu vas bosser.
Rrrhh; tu n'as pas sympa.

Elle leva la tête et le regarda avant de lui déposer un baiser sur les lévres.
Sara: Je suis désolé mon amour, je crois qu'il faut qu'on aille travailler.
Et moi j'ai dit non, je n'ai pas envie d'aller travailler.
Tu joues les parresseux.
Oui !!!

Il secoua la tête.
Michael: Je n'ai pas envie.
Elle lui sourit amusé.
Sara: Reste encore un peu allonger, je vais me doucher pendant ce temps.
Il lui fit une petite moue.
Michael: Tu ne préferes pas rester avec moi.
Sara: Si.
Il lui sourit.
Sara: Mais je ne peux pas.
Elle l'embrassa avant de sortir du lit et d'aller dans la salle de bain, Michael resta allonger et referma les yeux.
Ne te rendors pas !!
Je ne t'ai rien demandé à toi.

Un quart d'heure plus tard, Sara revint dans la chambre, elle sourit en voyant Michael qui s'était rendormi.
Il s'est rendormi.
Il n'est pas motivé pour retourner au boulot.
Toi non plus, je te ferai dire.
Oui mais bon on a pas le choix.

Elle s'asseya sur le lit et passa un main sur le visage de Michael.
Sara: Michael, il faut te réveiller mon amour.
Il gigota légérement sous les yeux amusé de Sara avant de marmonner.
Michael: Pas envie.
Elle sourit et laissa sa main descendre et caresser le torse de son amant.
Et puis ça, ça ne me motive pas pour me lever.
Hé !!!
Quoi ?
Pourquoi elle arrête.

Sa main commença à descendre trop bas selon elle, elle arrêta ses caresses mais c'était sans compter sur les prostestation de Michael.
Michael: Continue.
Elle le regarda et sourit.
Facile à dire toi, tu as les yeux fermés, moi pas.
Et alors !!
Et alors il ne porte qu'un boxer alors je suis obliger de me maitriser.

Sara: Non désolé !!
Pourquoi ?

Michael: Pourq....
Il ouvrit les yeux et arrêta toute protestation en voyant la jeune femme seulement entouré d'une serviette de bain, qui lui remonter en haut des cuisses, Michael l'admirer pendanr plusieurs secondes, Sara rougit en voyant l'intensité du regard qu'il posait sur elle.
Ne me regarde pas comme ça, tu vas me faire fondre !!

Waouh, elle est magnifique.
Oui c'est clair.
Regarde elle a encore des gouttes d'eau sur les épaules, ça me donne envie de venir poser ses lévres dessus et de lui enlever chaque gouttes d'eau.
Hé bien on dirai que tu es réveillé.
Oui je crois, mais j'ai encore moins envie de me lever.

Sara détourna les yeux sachant ce qui risquait de se passer si elle continuait de le regarder, elle lui tourna le dos et lui dit.
Sara: Tu devrais te lever.
Michael: Ouais c'est ce que je vais faire.....
Oui ça sera plus raisonnable.
Qu'est ce que........humm.
Michael.....

Il se releva légérement et s'approcha de Sara avant de commencer à déposer son cou de baisers.
Michael(l'embrassant): Aprés !!
Sara soupira de plaisir.
Hé aller Sara reprend toi.
Je ne peux pas !!
Essaie au moins.

Sara: Michael, on doit aller travailler.
Je sais !!

Michael: Ils ne sont pas pressés.
Elle sentit la bouche de Michael se diriger vers ses épaules.
Michael: On a bien le temps de faire un calin.
Oui bien sûre.
Sara !!
Désolé mais j'ai essayé et.....
Tu cédes trop facilement.
Ce n'est pas vrai.

Sara: Michael, on va être en retard.
Il sourit en entendant les argurments de la jeune femme.
Continue d'essayer de me faire changer d'avis, j'adore ça.

Michael: Continue d'essayer de résister, j'adore te faire céder.
Génial si en plus il aime ça c'est peine perdu.

Michael dénoua légérement le serviette et pssa la main en dessous, il en profita pour caresser tendrement son ventre avant de remonter doucement vers sa poitrine, Sara ferma les yeux en se mordant la lévre avant de laisser sa tête en arriére, offrant son corps aux mains expertes de son amant.
Et voilà tu capitules.
J'aimerai bien, t'y voir à ma place, c'est.......humm...

Michael fit tourner la tête de Sara vers lui, avant de happer ses lévres dans un tendre baiser, qui devint rapidement plus intense et passionnée, lorsque leurs lévres se recontrèrent, entamant une danse endiablé, les baisers associés aux caresses que lui infligés les mains de son amants, furent perdre la tête à Sara.
Quand ils se détachèrent l'un de l'autre, Michael regarda Sara et vit ses yeux noisettes assombris par le désir qui s'était emparé d'elle, il ne put s'empêcher de sourire ce que remarqua la jeune femme.
Tu devrais avoir honte Michael, tu la pousses au vice.
Oui je sais, je m'en veux.
C'est fou comme tu as l'air sincére.

Ca l'amuse de me faire perdre la tête.
Attend un peu.

Sara: Ca te fais sourire à ce que je vois.
Michael(innocement): Je ne vois pas de quoi tu parles.
Elle lui sourit, Michael allait l'embrasser mais Sara se recula avant de le pousser sur le lit, le fesant s'allonger, il la regarda et sourit quand elle vint se mettre sur lui à califourchon avant de l'embrasser langoureusement, aprés quelques secondes, il lui enleva complétement la serviette qu'elle portait avant de recommencer à parcourir son corps de caresses pendant que Sara déposer des baisers sur chaque parcelle de peau qu'elle rencontrait.
Aprés de longues minutes de préliminaires, Sara se débarassa du boxer de Michael avant que ce dernier ne la fasse basculer se retrouvant sur elle avant de s'unir l'un à l'autre dans un gémissement de plaisir, ce n'est qu'au bout de plusieurs minutes de vas et vients intense que les deux amants atteignirent l'extase étouffant leur cris de plaisirs dans la bouche de l'autre.



Ils se levèrent finalement aprés leur étreinte matinale, ils déjeunèrent en se dévorant des yeux et finirent quitter l'appartement, la voiture de Sara étant hors d'usage aprés l'accident et n'ayant pas pris le temps d'aller voir pour en acheter une autre, Michael déposa Sara à l'hôpital, ce qui ne les aida pas vraiment à se séparer l'un de l'autre, ne voulant pas que Michael soit en retard, Sara trouva la force de sortir de la voiture, aprés l'avoir embrassé une derniére fois, et se rendit à l'hôpital.
Michael reprit la route vers son bureau, quand il y arriva, il vit Jenny assise à son poste et s'approcha d'elle.
Michael: Bonjour Jenny.
Elle leva les yeux et sourit en voyant Michael.
Jenny: Tiens, mais ne serai-ce pas mon patron préferer que voilà.
Son patron préferer, c'est gentil ça.
En même temps, elle n'a pas 36 patrons.
Merci c'est sympa, et je te signale que mon patron c'est aussi le sien alors, entre lui et moi c'est quand même moi qu'elle préfere.
C'est normal grâce à toi, elle a été en vacances.

Il lui sourit.
Michael: Ca va, tu as passé de bonnes vacances.
Jenny: Oui j'ai fait un truc génial.
Michael: Ah oui, quoi ?
Jenny: Rien du tout.
En effet, c'est bien aussi à faire.

Il se mit à rire.
Michael: Je vois, tu as bien raison.
Jenny: Et toi, vous avez fait quoi avec Sara.
Michael: On est parti !!
Jenny le regarda étonné.
Jenny: Ah bon est où ?
En voyage !!
Trés drôle !
Oh ça va, si on ne peut même plus rigoler.

Michael: A Santa Barbara.
Jenny: Vous êtes parti au soleil.
Michael: Ouais.
Elle le regarda en fronçant les sourcils.
Jenny: Je vous déteste.
Il lui sourit.
Jenny: C'était bien au moins.
Super !!

Michael: Ouais, génial !!
Jenny: Tu me raconteras.
Il la regarda amusé.
Elle est curieuse !
Ca me rapelle quelqu'un.
Katie !!

Michael: On peut prendre un café et aller papoter dans mon bureau avant de commencer à travailler.
Jenny le regarda amusé.
Jenny: Toi tu n'as pas envie de bosser.
Non j'en ai aucune envie.

Il secoua la tête.
Michael: Non mais alors aucune envie.
Jenny: D'accord, de toute façon moi non plus je ne suis pas beaucoup motivé.
Ils se regardèrent amusés, Michael leur servit une tasse de café, avant qu'ils n'aillent dans son bureau.
Aprés une vingtaine de minutes, ils étaient toujours entrain de discuter, quand Jenny lui demanda.
Jenny: Et sinon elle va mieux.
Michael: Oui ça lui as fait du bien de partir, c'est ce qu'ils nous fallaient à tout les deux.
Jenny: Par chance l'accident n'a pas été trop grave.
Michael: Oui et heureusement, mais ça m'a fait prendre conscience que la vie était bien trop courte.
Oupss !!!
Quoi, je crois que je n'avais pas du dire ça.
Pourquoi ?
Tu a svu la façon dont elle me regarde.
Non.....heu si, tu aurais peut-être du te taire.
Merci.

Jenny le regardait les yeux plissés.
Jenny: Qu'es ce que tu as fait ?
Michael: Je n'ai rien fait !!!
Jenny: Oh je t'en pris Michael depuis qu'on travaille ensemble, je te connais et je suis sûre que tu as.......
Pourquoi elle s'arrête de parler.
Je ne sais pas je ne suis pas dans sa tête.
Non tu es dans la mienne.

Jenny: Ne me dit pas que vous vous êtes marié là bas, parce que si je n'ai pas pu assisté à la cérémonie, ça va barder.
Michael la regarda amusé.
Michael: Toi il faut vraiment que je te présente Katie.
Jenny: L'amie de Sara.
Michael: Oui et c'est aussi une de ses collégues.
Jenny: Pourquoi tu veux me la présenter.
Pourquoi ?

Michael: Parce que je suis sûre que vous vous entendriez bien toutes les deux.
Jenny haussa les épaules.
Jenny: Si tu le dis.
Michael: Et pour te répondre, non on ne s'est pas marier.
Jenny: Mais vous avez fait quelque chose.
En effet !!

Michael: Oui, au début il n'y a que Sara qui devait le faire et au final, je l'ai fait aussi.
Jenny: Et qu'est ce que c'est ??
Il la regarda et enleva sa veste, quand elle le vit déboutonner sa chemise, elle le regarda mi-intrigué et mi-amusé.
Jenny: Michael je te rappelle que je suis marié.
Et moi c'est tout comme.

Michael: Et moi fou amoureux de Sara, alors ne t'inquiéte pas.
Il enleva sa chemise et se retrouva en débardeur, il se retourna et écarta un peu le tissu, dévoilant son tatouage aux yeux de Jenny.
La jeune femme regarda la tatouage bouche bée.
Jenny: Tu ...tu t'ai fais tatoué.
Michael: Oui !!! Comment tu le trouves.
Jenny: C'est......c'est superbe.
Il se retourna et la regarda.
Jenny: Je n'en reviens pas que tu te sois fais tatoué, c'est.......
Il remit sa chemise.
Michael: Pas mon genre.
Jenny: Bah ouais.
Je l'ai fait quand même.

Jenny: Et Sara aussi s'en ai fait un.
Michael: Ouai, elle s'est fait tatoué un coeur avec l'initiale de mon prénom.
Jenny: Où !!
Michael: Au milieu du coeur.
Elle lui donna une tape sur le bras.
Bah quoi !!!

Jenny: Où est ce qu'elle s'est fait tatoué imbécile.
Oh !!

Michael lui sourit.
Michael: Dans le bas du dos.
Jenny: Hé bien, ça ne fait pas trop mal j'espére.
Michael: Au début c'est douloureux mais aprés ça va mieux.
Jenny: En tout cas c'est trés beau, vivement que Sara vienne pour me montrer le sien.
Il secoua la tête en souriant, ils discutèrent encore un peu avant de se mettre au travail.
Pendant ce temps, Sara finissait de remplir le dossier d'un patient, quand des ambulanciers franchirent les portes des urgences avec un brancard, une infirmière s'approcha d'eux, aprés quelques secondes elle appela Sara qui s'approcha.
Sara: Qu'est ce qui se passe ?
Ambulancier: Femme de 36 ans, elle est enceinte de 8 mois, elle a fait un malaise au tribunal.
Sara: Au tribunal !!!
Ambulancier : Oui, elle est avocate.
Atten !!
Femme de 36 ans, enceinte de 8 mois, avocate.
Non ce n'est pas......

Sara leva les yeux du dossier que lui avait remis l'infirmière et avala difficilement, sa salive en reconnaissant le visage de la femme inconsciente.
Sara: Veronica.

Peu aprés 12h, Veronica était allonger dans un lit, Lincoln était prés d'elle, ils discutaient tranquillement quand quelqu'un frappa à la porte.
Veronica: Entrez !!!
La porte s'ouvrit et Veronica sourit en voyant la personne qui venait d'arriver dans la piéce.
Veronica: Michael !!
Michael: Coucou !!
Il s'approcha, déposa un bouquet de fleurs sur la table de chevet avant de venir embrasser Veronica, lui déposant un baiser sur le front.
Veronica: Tu m'as ramené des fleurs.
Ouais !!

Michael: Je les ai volé à l'accueil.
Michael !!
Je plaisante.

Veronica se mit à rire, Lincoln sourit à la réflexion de son frére et le regarda.
Lincoln: Bonjour.
Michael: Salut ! Bon alors qu'est ce qui c'est passé.
Veronica: Tout ce dont je me souviens c'est que j'étais entrain de relire un dossier, avant de le classer et puis plus rien, aprés c'est le trou noir, je me suis réveillé ici.
Michael: Et qu'est ce qu'on dit les médecins.
Veronica: Je ne l'ai pas encore vu.
Au même moment, quelqu'un frappa de nouveau à la porte avant d'entrer, Michael reconnu Jane.
Tiens Jane !!

Jane: Bonjour !!
Tous: Bonjour.
L'infirmière reconnu Michael.
Jane: Tiens salut Michael.
Michael: Salut !!
Jane s'approcha du lit et regarda Veronica.
Jane: Comment vous sentez vous ?
Veronica: Bien, je me sens bien, qu'est ce qui m'est arrivé.
Jane: Vous travaillez beaucoup en ce moment ?
Veronica: Assez oui, je fini de classer des dossiers avant mon congé maternité.
Jane: Vous ne devriez pas dans votre état, la grossesse n'est pas une maladie, mais quand ça arrive à terme comme vous il faut beaucoup se reposer.
Lincoln: C'est pour ça qu'elle a fait un malaise.
Jane: Oui, elle travaille trop et ne se repose pas assez et ce n'est pas bon pour le bébé.
Repos complet à partir de maintenant.

Veronica: Mais il va bien, mon bébé va bien.
Jane remarqua l'inquiétude de Veronica.
Jane: Oui ne vous inquiétez pas, le médecin c'est bien occupé de votre médecin de vous aussi d'ailleurs.
Veronica: Quel médecin c'est occupé de moi.
Jane jeta un coup d'oeil à Michael.
Quoi !!
Non ne me dit pas que c'est......

Jane regarda Veronica.
Jane: C'est le docteur Tancredi qui s'est occupé de vous à votre arrivé.
Comme par hasard.

Veronica se mit à sourire.
Veronica: Vous savez si elle repassera.
Jane: Oui bien sûre, elle viendra vous voir dans l'aprés midi.
Veronica: Et vous savez quand je pourrai sortir.
Jane: Ca il faudra voir avec elle, mais à mon avis et la connaissant ne compter pas sortir d'ici avant demain.
Veronica: D'accord.
Jane: Si vous avez besoin de quoi que ce soit appeller, d'accord.
Veronica: Oui je vous remercie.
Jane regarda Michael.
Jane: Alors comme ça, tu nous as enlever Sara du jour au lendemain sans rien dire à personne.
Bah ouais mais bon elle n'était pas contre.

Michael: Vous avez de la chance, je vous l'ai ramené et pourtant j'en avais pas envie.
Jane: Oh tu étais trop bien avec ta chérie au soleil, tu ne voulais pas revenir.
Non aucune envie.

Michael: Non mais alors aucune envie.
Jane: En tout cas vous avez profitez du soleil, vous êtres tout bronzés tout les deux.
Michael: Oui et Sara, comment elle va , je veux dire la reprise du boulot n'a pas était trop dure.
Jane: Non tu sais Sara, l'hôpital c'est sa deuxiéme maison, elle n'a pas eu de probléme pour se remettre tout de suite dans le bain.
Michael: Alors elle va bien.
Jane: Bien est un euphémisme, je ne sais pas ce que tu lui as fait, et à mon avis ça doit être trop privée pour que vous le disiez.
Oui trop privée en effet.

Jane: Mais je dirai qu'elle pête la forme, du coup, y a une ambiance génial.
Veronica: Parce que quand elle n'est pas là, y a pas une bonne ambiance.
Jane la regarda.
Jane: Si mais ce n'est pas aussi drôle, Sara c'est......
Sara !!

Michael: Sara !!
Jane le regarda.
Jane: On se comprend !!
Il lui sourit.
Jane: Bon allez je vous laisse, j'ai d'autre patient à voir, a plus Michael.
Michael: Salut.
Lincoln/Veronica: Au revoir.
Jane quitta la chambre, Michael se tourna vers Veronica.
Michael: Bon tu as compris, repos complet à partir de maintenant.
Veronica: Sinon tu crois quoi, que ta chérie va me botter les fesses.
Michael: Si je lui demande, tu peux me croire, elle le fera.
Elle lui sourit.
Veronica: Comment elle va ?
Il la regarda intrigué.
Veronica: Quand LJ nous as dit que vous êtiez partit, il nous a dit que tu l'avais emmené loin d'ici parce qu'elle n'allait pas trés bien.
Ouais c'est vrai, mais là, elle va mieux.

Michael: Elle va bien.
Veronica: Tant mieux.
Michael: Je vais vous laisser j'ai un déjeuner d'affaires, je dois y aller.
Au même moment la porte s'ouvrit et Lisa entra dans la chambre.
Lisa: Bonjour.
Tous: Bonjour.
Lisa s'approcha de Veronica.
Lisa: Ca va ?
Veronica: Ouais.
Michael: Je vais vous laisser.
Lisa se tourna vers lui.
Lisa: Michael, tu vas bien, tes vacances ce sont bien passer.
Michael: Oui tout c'est bien passer, désolé mais je dois y aller.
Lisa: Tu ne t'en vas pas à cause de moi, j'espére.
Bien sûre que non, j'ai du mal à vous parler mais je ne peux plus vous éviter maintenant.

Michael: Non j'ai un déjeuner d'affaire, je dois y aller.
Lisa: Ah d'accord, bah bon déjeuner alors.
Michael: Ca va être dure mais merci.
Il s'apprêtait à ouvrir la porte quand Veronica l'interpella.
Veronica: Oh Michael.
Il la regarda.
Michael: Oui.
Veronica: A propos de Sara.
Quoi Sara !!

Michael: Je t'écoute.
Elle se releva légérement et le regarda.
Veronica: Si tu ne l'épouse pas, je te tue.
Ah ouais carrément.

Il sourit.
Michael: Range ton arme, tu en auras pas besoin.
Elle lui sourit, Lincoln et Lisa échangèrent un regard.
Michael: Allez salut.
Il ouvrit la porte et sortit de la chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   Mar 15 Sep - 18:34

merci pour toute ces suites je poste un com que maintenant parce que y a beaucoup de suites a la fois donc pas évident de tous lire surtout quand on a deja lu lol! lol!

après las vacances place au travail et mike n'est pas décidé a y retourné lol! lol! mais sara essaie de le sortir du lit mais quand il l'a voit avec seulement une serviette sur elle finalement il veut encore moins se lever

hate de lire la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   Mar 15 Sep - 21:51

Coucou miss, merci pour tom com voilà la suite, bonne lecture !!


Au moment où il allait refermer la porte, il se mit à sourire en voyant Sara passait dans le couloir.
Ah !
J'en ai de la chance.
Oui tu en as beaucoup, y avais combien de chance que tu la croises.
Pas suffisamment et pourtant elle est là.

Michael: Tiens, tiens ne serai-ce pas ma siréne préferer.
Qu'est ce que je t'ai déjà dit sur les sirénes Michal.
Tais toi !!!

Je connais cette voix.
Tu m'étonnes.

La jeune femme se retourna et sourit en voyant Michael.
Mon chéri.

Il ferma la porte de la chambre et la regarda le sourire aux lévres.
Sara: Hé mais c'est mon surfeur préferer !!
Surfeur, laisse moi rire, il n'a pas tenu 10 secondes sur la planche.
Hé arrête, ce n'est pas sympa.

Michael: Surfeur c'est un grand mot, je n'ai pas tenu 10 secondes sur la planche.
Sara s'approcha de lui en souriant.
Sara: Tu te sous estime mon chéri, tu as tenu 16 secondes une fois.
Comment tu peux savoir ça.

Il la regarda intrigué.
Michael: Comment tu.....
Sara: Je t'ai chronomètré.
Ah d'accord.

Elle lui sourit amusé, Michael secoua la tête.
Michael: Je dois être un des pires surfeurs que la terre ai porté.
Sara: Oui peut-être.
Elle passa ses bras autour de lui et approcha son visage trés prés du sien.
Sara: Mais tu es le plus sexy de tout les mauvais surfeur.
Elle essaie de te flatter là.
Oui et alors, elle a le droit.

Il la regarda amusé avant de prendre ses lévres dans un doux baiser.
Michael: Ca va mon ange, tu n'es pas trop surchargé de travail.
Elle secoua la tête.
Sara: Non ça va.
Michael: Ton poignet ne te fais pas mal.
Elle lui sourit.
Il ne s'arrêtera jamais de s'inquiéter.
Rêve pas trop quand même.

Sara: Pas du tout et puis tout le monde veille sur moi du coin de l'oeil, ils croivent que je ne l'ai pas remarqué.
Michael: Mon message est passé alors.
Quoi ??

Sara: Pardon !!
Il lui sourit.
Michael: Je plaisante mon ange.
Elle secoua la tête.
Sara: Le chef m'a appeler dans son bureau ce matin.
Michael: Ah !!!
Pourquoi !!

Michael: Qu'est ce qu'il te voulait.
Sara: Il m'a dit que pendant les deux prochaines semaines, j'étais dispensé de gardes de nuit.
Sérieux !!!

Michael: C'est vrai.
Sara: Oui et je serai de journée aussi, ils ne veulent plus de moi aprés 17 heures.
Michael: Pendant longtemps.
Sara: Quinze jours !!
Michael: Qu'est ce qu'il t'a dit quand tu as protesté.
Bah en faite.

Sara: Je n'ai pas protesté.
Il la regarda étonné.
Michael: Tu n'as pas protesté, comment ça ce fait ?
Sara: Bah ça ne me dérange pas tellement de ne pas travailler de nuit pendant quelques temps.
Michael: Ha ouais.
Elle se serra contre lui.
Sara: Ouais, je pourrais être à la maison quand tu rentres et préparer le dîner.
Interessant !!

Michael: Je pourrais vite m'y habituer tu sais.
Elle lui sourit.
Sara: Moi aussi.
Il lui passa une main dans les cheveux.
Michael: C'est à cause de l'accident qu'il fait ça !!!
Sara: Oui il veut être sûre que je sois bien remise.
Michael: C'est normal.
Sara: Hum......et toi le retour au boulot c'est bien passé.
Oh ça va, ça va.

Michael: Oui, je n'étais pas trop motivé, alors avec Jenny on a papoter.
Il me semblait bien qu'il n'avait pas envie de travailler ce matin.

Sara: Comment elle va ?
Michael: Bien, les quelques jours de vacances lui ont fait du bien a elle aussi.
Sara: Ouais, elle devait en avoir besoin.
Michael: Hum.....en tout cas elle t'embrasses.
Sara: C'est vrai.
Il hocha la tête avant de déposer un baiser sur sa joue.
Ah oui c'est de la part de Jenny, parce que lui il ne m'embrasse pas comme ça.

Elle lui sourit.
Sara: Et sinon tu vas où comme ça.
Il soupira.
Michael: A un déjeune d'affaire.
Sara: Mais c'est que tu as l'air emballé.
Il baissa la tête et la posa sur l'épaule de la jeune femme.
Micahel: J'ai pas envie d'y aller.
Sara lui passa une main dans les cheveux.
Oh mon pauvre chéri !!

Sara: Mon pauvre chéri, c'est avec qui ton rendez vous.
Il releva la tête et la regarda.
Michael: Le somnifére ambulant.
Sara: Il est encore là lui.
Malheureusement oui.

Michael: Ouais, on devait tous faire un projet et comme par hasard, il a retenu le mien.
Sara se mit à rire.
Sara: Excuse moi.
Michael:Non ce n'est pas grave, c'est vrai que c'est ironique.
Il soupira.
Michael: Je ne sais pas comment je vais faire pour ne pas m'endormir au bout de dix minutes.
Oui ça risque d'être dure.
Tu pourrais essayer de le maintenir éveillé.
Ah ouais et comment je ne serai pas avec lui à ce déjeuner d'affaires.
Oui c'est vrai.
Bah ouais.......attends une minute.
Quoi ??
J'ai une idée.

Elle le regarda.
Sara: J'ai peut-être une idée pour ne pas que tu t'endormes.
Michael: Ah ouais et c'est quoi.
Elle le regarda avaec un air taquin.
Qu'est ce qu'elle a derriére la tête.
Je ne sais pas, mais je sens que ça va me plaire.

Il lui sourit, elle vint chuchotter quelques mots à son oreille, à mesure qu'elle parlait, le sourire de Michael s'élargissait, quand elle se recula elle le regarde et lui sourit.
Michael: C'est sûre que si je pense à ça, je ne risque pas de m'endormir.
C'est le but.

Michael: Je risque aussi avoir beaucoup de mal à être concentrer.
Elle haussa les épaules.
Sara: Au moins tu seras réveiller.
Il secoua la tête amusé.
Sara: Tu sais quoi, pour que tu décompresses de cette journée, ce soir en rentrant, je vais te préparer un bon dîner.
Michael: C'est vrai !!
Sara: Oui, dis moi ce que tu veux comme dessert, je te le ferai.
Ce que je veux, intéressant.
Michael !
Bah quoi, elle a dit ce que je veux.

Michael: Ce que je veux en dessert....
Il la serra contre lui et lui déposa un baiser sur les lévres.
Michael: C'est toi.
Moi !!
Tu aurais dû t'en douter.
Exact.

Sara: Tu m'as déjà eu au petit déjeuner, tu ne préferes pas que je te fasse un tiramisu pour ce soir.
Il secoua la tête.
Michael: Non, pas de tiramisu, ce n'est pas de ça dont j'ai envie.
Elle se mordit la lévre.
Sara: Tu n'est pas possible.
Michael: Oui je sais mais c'est dure pour moi, ces derniers jours ont été tout le temps ensemble, alors maintenant qu'on a reprit le travail tu me manques, beaucoup.
Sara: Tu me manques aussi Michael.
Ils se regardèrent avant de s'embrasser tendrement, aprés quelques secondes le baiser se fit plus fougueux et intense, c'est à ce moment là que Katie passa dans le couloir et vit les deux amoureux.
Katie: Non ce n'est pas vrai !
Le couple sursautta et ils se détachèrent l'un de l'autre, Michael tourna la tête vers l'intrus.
Michael: Katie !!
Bien sûre qui d'autre.

Katie : Salut Michael.
Elle les regarda.
Katie: Une semaine en tête à tête ne vous as pas suffit.
Sara: Pas une semaine, cinq jours ce n'est pas pareil.
Katie: Désolé !! Alors c'était bien votre petit séjour.
Génial/
Génial !!
Michael: Excellent !!
Katie: Et qu'est ce que vous avez fait.
Ils se regardèrent avant de la regarder à nouveau.
Michael: On s'est reposer.
Katie: Reposer !!
Micahel: Ouais !!
Katie le regarda avec le sourire aux lévres.
Katie: J'imagine, vous vous reposiez comme vous êtiez entrain de le faire à l'instant.
Sara: Katie !!!
Un peu de tenu tout de même.
C'est toi qui dit ça.
Oui.

Michael: Et dire qu'on t'avais ramené un souvenir, on va le garder tout compte fait.
Katie se mit à sourire.
Katie: C'est vrai, vous m'avez ramené un cadeau.
Michael: Ouais !!
Katie: Oh c'est gentil ça.
Sara: Tu viendra à la maison pour le récupérer.
Katie: Vous me dites ce que c'est.
Michael/Sara: Non !!
Katie: Toujours synchro à ce que je vois.
Les deux amoureux se regardèrent en souriant.
Katie: Vous allez déjeuner en amoureux.
Michael la regarda avec une petite moue.
Même pas.

Michael: Malheureusement non, j'ai un déjeune d'affaire.
Katie: Tu m'as l'air emballé.
Ca ce voit tant que ça.

Michael: Et bien j'aurais préferé aller déjeuner avec ma femme.
Katie: Quoi ?
Michael !!

Michael: Qu'est ce qui y a ?
Katie: Qu'est ce que tu as dit.
Michael: Que j'aurai préferé déjeuner avec Sara.
Katie: Non non tu as dit " ta femme".
Michael: Aie !!
Il regarda Sara en fesant une légére grimace.
Michael: J'ai fait ça ?
Elle secoua la tête en riant, Katie les regarda.
Katie: Tu as fait exprés, vous vous moquez de moi.
En effet.

Michael la regarda.
Michael: C'était trop tentant.
Katie: Trés drôle, allez file à ton déjeuner, Sara a beaucoup de travail.
Michael serra Sara contre lui.
Michael: Non je n'ai pas envie.
Elle le regarda amusé.
Katie: Bah alors Michael, je croyais que tu aimais ton travail.
Michael: Oui c'est vrai, mais je préfere les vacances avec Sara.
Katie: Je croyais que tu n'aimais pas les vacances.
Michael: Y a que les imbéciles qui ne changes pas d'avis.
Et je ne suis pas un imbécile.

Katie lui sourit.
Michael: Bon allez j'y vais, plutôt j'y serai plutôt j'aurais fini.
Sara le regarda.
Sara: Bon courage.
Elle l'embrassa.
Sara: A ce soir.
Michael: J'ai hâte.
Elle lui sourit, il déposa un baiser sur ses lévres, avant de se détacher d'elle.
Michael: A plus tard.
Il regarda Katie.
Michael: A plus Katie.
Katie: Salut beau gosse.
Il secoua la tête et s'éloigna dans le couloir, Sara le regarda faire, tout comme Katie.
Katie: Il est aussi bien de dos que de face.
Quoi ??
Je rêve elle est entrain de matter mon homme.

Sara: Hé !!!
Elle lui donna une tape sur l'épaule.
Sara: Ne matte pas mon chéri.
Katie: Oh ça va, toi tu l'as pour toi toute seule, laisse moi fantasmer.
La jeune femme secoua la tête.
Sara: Bon allez je retourne au travail.
Katie: Maintenant que ton chéri est parti, tu te remets au travail.
Sara: Bah ouais, bien obliger.
Elle haussa les épaules et commença à partir.
Katie: Hé Sara, tu me raconteras ce que vous avez fait pendant vos vacances.
Sara se retourna et la regarda amusé.
Sara: A ton avis qu'est ce qu'on a fait.
Katie la regarda bouche bée, la jeune femme lui fit un clin d'oeil avant de s'éloigner.


Quelques heures plus tard, Veronica était toujours allongé dans son lit, Lincoln était toujours prés d'elle, tout comme Lisa et Adam qui était arrivé depuis un peu moins d'une heure, ils discutaient quand ils entendirent frapper à la porte.
Veronica: Entrez !!
La porte s'ouvrit, Veronica vit l'infirmiére de tout à l'heure, entrait suivi de Sara, les deux jeunes femmes riaient, mais essayèrent de s'arrêter en arrivant dans la piéce.
Sara/Jane: Bonjour !!
Tous: Bonjour !
Adam: Ce n'est pas trop tôt !!
Veronica: Adam !!
Jane et Sara se regardèrent, Sara haussa les épaules.
Jane: C'était trop beau, encore personne s'était plaint aujourd'hui.
C'est clair, mais lui je crois que c'est juste pour m'emmerder.

Sara: Oui j'y ai presque cru d'ailleurs.
Jane regarda Adam.
Jane: Vous avez un probléme.
Adam: Ca fait un moment qu'on attend que le médecin daigne venir.
Jane regarda Sara.
Jane: Bon la prochaine fois Docteur, vous laissez les patients qu'on vous amenes en urgence se vider de leur sang, et vous venez voir ceux dont vous vous êtes déjà occupez et qui vont bien.
Mais bien sûre.

Jane se tourna vers Adam.
Jane: C'est mieux comme ça.
Adam: Trés drôle !!
Jane: Oui je trouve aussi, surtout que vous n'êtes ni patient ici, ni le mari de la patiente, alors je ne vois pas pourquoi vous vous plaignez.
Adam: J'ai des choses à faire.
Jane: Dans ce cas vous pouvez prendre la porte, on n'a pas besoin de vous.
Adam la regarda bouche bée.
Hé oui, il ne faut pas l'énerver Jane.

Sara la regarda amusé.
Sara: Je te sens stressé.
Jane la regarda avec un léger sourire.
Sara: Tu devrais peut-être prendre quelques jours de vacances.
Voyant le regard que lui lancer sa collégue et détourna le sien en souriant.
Jane: Si je prend quelques jours, tu me prêtes ton chéri pour que je partes en vacances avec lui.
Elle est marrante !!
Tu trouves.
Oh oui, suicidaire mais marrante.

Sara se mit à rire, avant de prendre le dossier de Veronica, elle s'approcha d'elle puis se tourna vers Jane et lui dit trés sérieusement.
Sara: Tu tiens à la vie.
L'infirmiére la regarda amusé, Veronica se mit à rire.
Veronica: Waouh !!
Sara la regarda.
Veronica: La façon dont tu passes du rire au sérieux en un quart de secondes, j'adore.
Sara lui sourit.
Sara: En parlant de serieux, comment ça va.
Veronica: Mieux je ne sais pas ce qu'il c'est passé.
Sara: Ce qui c'est passé c'est que tu aurais du arrêter de travailler depuis au moins un mois.
Veronica grimaça.
Veronica: Mais et mon bébé.
Sara regarda son dossier et en sortit une échographie qu'elle donna à la futur maman.
Sara: Tiens !!
Veronica la prit et la regarda.
Veronica: C'est différent des autres échographies.
Heu oui en effet.

Sara: C'est en trois dimensions c'est pour ça.
Jane: Tu as piqué l'échographe de la maternité.
Sara la regarda.
Sara: Je n'ai rien piqué du tout il était déjà là.
Jane la regarda peu convaincue.
Sara: C'est vrai.
Elle secoua la tête et reporta son attention sur Veronica.
Veronica: C'est génial, on le voit encore mieux, comment il va.
Sara: Trés bien, par chance il ne travaille pas autant que la maman.
Veronica lui sourit.
Veronica: Je vais ralentir un peu.
Non ça ce n'est pas suffissant.

Sara: Ralentir, non désolé ce n'est pas suffissant, ce qu'il faut maintenant c'est un repos total.
Veronica: Repos total.
Sara: Oui un repos complet jusqu'a l'accouchement.
Veronica: Et si je me reposais plusieurs jours, avant de finir mes dossiers, j'en ai plus beaucoup à classer, ça me prendra, un ou deux jours au maximum.
Voyons voir !!

Sara: Heu......non.
Veronica: Allez s'il te plait Sara, tu sais ce que c'est d'avoir des dossiers à finir.
Jane: Fait gaffe, elle essaie de t'amadouer.
Sara: Oui je sais ce que c'est.
Veronica: Alors tu peux comprendre que je dois finir mon travail avant de m'arrêter.
Sara: Tout à fait je peux comprendre, mais tu vois ici on m'a appris un mot, c'est le verbe "relayer" et c'est ce que tu vas devoir faire, tu vas donner tes dossiers à quelqu'un d'autre.
Un point c'est tout.

Veronica la regarda avec une petite moue.
Veronica: Tu n'es pas gentille.
Sara la regarda amusé.
Sara: Je n'ai jamais dit que je l'étais.
Veronica: Ce n'est que quelque dossiers.
Sara secoua la tête, en se passant un main dans les cheveux.
Sara: Tu n'as pas l'air de vouloir me comprendre alors je vais me montrer plus claire.
Elle regarda Veronica trés sérieusement.
Sara: C'est soit le travail soit la santé de ton bébé, a toi de choisir.



Veronica la regarda surprise et légérement effrayée.
Adam: Vous essayez de lui faire peur.
Il m'agace celui là.
Maitrise toi !!

Sara le regarda et lui répondit d'un ton sec.
Sara: Vous je vous ai rien demandé.
Sara!!
Désolé mais je fais mon travail alors il garde ces commentaires pour lui.

Il la regarda étonné, Sara reporta son attention sur Veronica.
Sara: Ecoute en attendant le bébé se porte bien, mais si tu continue à travailler comme tu le fais ça ne vas pas durer.
La futur maman hocha la tête.
Veronica: Je comprend, mais j'ai horreur de rester allongé dans un lit.
Sara: Tu ne seras pas obliger de rester tout le temps allongé, ce qu'il faut c'est que tu te reposes, ne pas avoir le stress du travail.
Veronica: D'accord.
Sara: Si tu ne te reposes pas chez toi, je peux toujours faire une demande d'hospitalisation jusqu'à l'accouchement.
Veronica: Non ça ira.
Sara: Tu es sûre, non parce qu'on s'occupera bien de toi ici.
Ce n'est pas un hôtel Sara.
Oui je sais.

Veronica: C'est pas toi qui n'a pas voulu rester la semaine derniére.
Sara haussa les épaules.
Sara: Je n'avais rien à faire ici, moi.
Jane: Bien sûre que non.
Sara la regarda amusé avant de regarder Veronica.
Sara: Je ne suis pas enceinte de 8 mois.
Jane: Non seulement d'un.
Oh non Jane, tu ne peux pas te taire.
La tête qu'ils font!!

Sara ferma briévement les yeux avant de regarder Jane.
Sara: Trés drôle, tu n'as rien trouvé d'autre.
Jane: C'était trop tentant.
Sara secoua la tête et regarda de nouveau Veronica et les autres.
Sara: Donc......heu......repos et fini le travail.
Lincoln qui n'avait pas ouvert la bouche jusque là, demanda.
Lincoln: Elle peut rentrer à la maison.
Sara le regarda.
Sara: Non on va la garder ici cette nuit.
Lincoln hocha la tête.
Lincoln: D'accord.
Sara: Mais si vous voulez rester avec elle, vous pouvez toujours, on s'arrangera.
Adam: Ce n'est pas interdit normalement.
Respire Sara, respire.

Jane le regarda avant de chuchotter à l'oreille de Sara.
Jane: Il te cherche on dirai non.
Sara lui sourit.
Veronica: C'est gentil mais ça va aller je peux rester seule ici je crois.
Au même moment quelqu'un frappa à la porte avant qu'LJ ne rentre dans la chambre.
LJ: Bonjour, désolé je dérange peut-être la visite du médecin.
Pas du tout LJ.

L'adolescent tourna la tête et sourit en voyant Sara.
LJ: Tiens dont !!!
Sara: Salut !!
Il s'approcha d'elle l'enlaça avant de lui déposer un baiser sur la joue.
LJ: Comment ça va ??
Adam: C'est ta belle-mére qui est dans un lit d'hôpital, je te signale.
L'adolescent regarda Sara avant de lever les yeux au ciel, et de se tourner vers lui.
LJ: C'est sûre que ça aurait été toi, je ne me serai pas déplacer.
Il lui fit un sourire jaune et vint s'asseoir prés de Veronica.
LJ: On m'a dit que tu n'avais rien de grave.
Veronica: En effet, je vais bien, plus de peur que de mal.
Lisa: Mais qu'est ce que tu fais ici LJ.
LJ: Bah je suis venu voir comment elle allait, enfin au début je venais pour voir ma tati.
Il regarda Sara avec un grand sourire, la jeune femme secoua la tête amusé, l'adolescent regarda ses parents.
LJ: Mais en venant j'ai appelé Oncle Mike pour avoir des nouvelles et c'est lui qui m'a dit que Véro était à l'hopital, il pensait que vous m'aviez prévenu.
Lincoln: Désolé j'ai oublié.
LJ: Ouais c'est cool de savoir qu'on peut compter sur ses parents.
Lisa: LJ !!
Il se leva et se mit à côté de Sara.
LJ: C'est toi qui t'occupe d'elle.
Sara hocha la tête.
Veronica: Oui, j'en ai de la chance.
LJ: C'est clair.
C'est bon là.
Quoi tu es mal à l'aise.
Ouais légérement.

LJ regarda Sara.
LJ: Alors comme ça on part en vacances au soleil, on ne se gêne pas.
Sara: Non, pas du tout.
LJ: Serieux, vous auriez pu m'emmener avec vous.
Oui c'est vrai ce n'est pas sympa.

Sara: Et te faire sêcher les cours.
LJ(joyeux): Ouai !!
Sara(sur le même ton): Non !!
Elle se mit à rire en voyant la tête de l'adolescent.
Jane: Tu lui as cassé sa joie.
Sara la regarda amusé puis se tourna vers LJ avant de lui chuchotter quelques mots à l'oreille, quand elle se recula, l'adolescent avait retrouvé le sourire.
LJ: Quand !!
Sara: Quand tu veux !!
Tous le monde les regarda intrigué.
Adam: De quoi vous parlez ?
Quelque chose qui ne te regarde pas.

LJ: Je t'en pose des questions !!
Et vlan !!

Sara regarda Veronica.
Sara: Bon alors plus de travail, si tu ne regardes ne serai ce qu'un dossier je le serai.
Adam: Ah ouais et comment, c'est votre petit doigt qui va vous le dire.
Jane(entre ses dents): Il commence à m'énerver.
Sara ne put s'empêcher de sourire.
Et moi dont.

Lincoln: C'est moi qui lui dirai.
Il regarda Sara avec un léger sourire et repondit en lui souriant.
Sara: Oui et puis.......
Elle regarda Adam.
Sara: Votre beau-fils préferer me tiendra au courant.
Adam perdit son sourire.
Bien envoyé Sara.
Merci.

Elle regarda LJ.
Sara Tu pourrais faire ça, surveiller Veronica et ta futur petite soeur.
Il hocha la tête.
LJ: Pas de probléme.
Veronica: Génial, je vais être surveiller de part en part.
Sara: Vois le bon côté !!
Y a un bon côté.
Oui y en a un.

Sara: Tu pourras leur demander ce que tu veux.
Veronica la regarda en souriant.
Veronica: Cool !!
LJ: Je crois que je me suis fait avoir.
Sara le regarda en rigolant.
Sara: C'est gentil d'avoir accepté.
Il la regarda en secouant la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   Mer 16 Sep - 14:59

merci pour cette longue suites !

mike et sara on du mal a se détaché so sweet

mike eut sara en dessert pour se soir

hate de lire la suite !
Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   Mer 16 Sep - 22:54

Slt miss merci pour tes coms, voilà la suite, bonne lecture !!!


Alors que Sara et Jane allaient partir, queqlu'un frappa de nouveau à la porte.
Veronica: Entrez !!!
Personne ne rentra et ça frappa à nouveau.
Veronica(plus fort): Entrez !!!
Toujours personne ne rentra.
C'est quoi le delire.

Jane: Je vais ouvrir.
Elle alla ouvrir et tous virent un petit garçon d'environ 5 ans devant la porte.
Jane: Hé qu'est ce que tu fais là toi.
Garçon: Je cherche.....
Sara: Enzo !!!
Le petit garçon la regarda et se précipita vers elle en disant son prénom.
Enzo: Sara !!!
Il s'accrocha à sa jambe.
Sara: Hey qu'est ce que tu fais là toi ?
Enzo: On te cherchait.
Attend il a dit "on".

Sara:"On" ?
Jane regarda dans le couloir et se mit à rire.
Jane: Hé Sara la prochaine fois que tu pars en vacancesn n'oublie pas tout tes gosses !!
Sara secoua la tête.
Enzo: On a appris que tu étais revenu alors on voulait te voir.
Sara lui sourit.
Sara: C'est gentil.
Jane: Je ne suis pas sûre que le personnel de pédiatrie trouvera ça gentil quand ils veront que leurs patient ont déserter.
Moi non plus.
Mais c'est gentil !!!

LJ: Y en a combien ?
Jane: Sept ( elle désigna Enzo) huit avec lui.
LJ: Hé bah c'est tout un fan club.
Enzo regarda Sara.
Enzo: Tu nous a manqué.
Elle lui sourit attendrie et lui tendit les bras.
Sara: Allez viens.
Elle le prit dans ses bras, le petit garçon regarda Veronica.
Enzo: Oh tu vas avoir un bébé.
Elle lui sourit.
Veronica: Oui.
Enzo: Ma maman aussi.
Sara regarda Veronica et les autres.
Sara: Je vais vous laissez, (Veronica) je te revois demain, au revoir.
Elle commençait à partir quand Enzo la regarda et lui demanda.
Enzo: Tu vas repartir en vacances.
Non pas maintenant.

Sara: Pas tout de suite.
Enzo: Tu vas rester avec nous alors.
Elle lui sourit et déposa un baiser sur son front.
Sara: Oui je vais rester avec vous.
Il lui sourit et se serra contre elle.
Jane: A ta place je ferai attention, ils vont finir par vouloir que tu les adoptes.
Sara haussa les épaules.
Sara: Et alors !!!
Et alors y en a 8.

Jane la regarda amusé, Sara lui donna les dossiers.
Sara: Tu finis, je te rejoint dans pas longtemps.
Jane: Ouais.
Sara sortit de la chambre, Jane referma la porte en riant.
Veronica: On dirai qu'elle aime bien les enfants.
Jane: Elle les adore et ils lui rendent bien.
LJ: Ouais, ils ont l'air de beaucoup l'aimaient aussi.
Adam: Elle n'est pas leur médecin pourtant.
Jane: Non !!
Adam: Alors pourquoi elle s'en occupe.
L'infirmiére le regarda en fronçant les sourcils.
Jane: Pour une raison qui doit vous dépassez.
Au même moment Sara était dans le couloir avec les enfants.
Enfant: Comment c'était tes vacances ?
Enfant2: Tu t'es bien amusé ?
Enfant3: Tu as fait quoi ?
Oulalala doucement pas tous en même temps.

Sara: Doucement les enfants, je vais tout vous racontez mais pas maintenant.
Les enfants la regardèrent déçus.
Pitié ne me regardaient pas comme ça.

Enfants: Pourquoi ?
Sara: J'ai encore des patients à voir.
Enfants: Oh ...
Elle ne put s'empêcher de sourire.
Sara: Ecoutez, je fini ma tournée et aprés je viens vous voir, d'accord.
Ils hochèrent la tête.
Enfants: D'accord !!
Elle les regarda en souriant.
Sara: En attendant vous allez retourner dans vos chambres.
Enfant: On est obligés !!
Sara: Si vos médecins vous voit ici, ils ne vont pas être trés content, vous ne voulez pas que je me fasses gronder.
Moi je n'en ai pas vraiment envie.

Ils secouèrent la tête.
Enfants: Non !!
Elle leur sourit et les emmena vers les ascenseurs.
Une dizaine de minutes plus tard, Katie était dans le couloir et frappa à la porte de Veronica avant de l'ouvrir.
Katie: Excusez moi de vous déranger.
Tous: Bonjour.
LJ: Hé Katie !!!
Katie: Salut LJ, dites moi est ce que Sara est passé vous voir.
Veronica: Oui.
LJ: Son fan club l'attendait.
Katie: Les enfants sont passés par ici.
LJ: Ouais, comment t'as su que je parlais d'eux.
Katie: Ca fait une semaine qu'ils la réclament.
LJ lui sourit.
Katie: Y en a même qu'on fait des scénes à leurs parents en disant qu'ils ne resteraient pas si Sara n'était pas là, l'enfer quoi, on est content qu'elle soit revenu.
Lincoln: Elle est indispensable à cette hôpital.
Katie le regarda.
Katie: Dans tout les hôpitaux, y a une personne qui est indispensable, c'est le coeur de l'hôpital, ici c'est Sara.
Lincoln lui sourit.
Katie: Elle est médecin aux urgences, mais tout l'hôpital l'a connait, ce n'est pas pareil quand elle n'est pas là.
Katie entendit des bruits de pas, elle tourna la tête et vit Sara, elle regarda de nouveau dans la chambre.
Katie: Je l'ai retrouvé, au revoir.

Elle se tourna vers Sara et ne fit pas attention à la porte qu'elle ne referma pas complétement.
Katie: Hé je te cherchais ma belle.
Bingo tu m'a trouvé.

Sara: Et bien toutes mes félicitations tu m'as trouvé.
Katie regarda son amie amusé.
Katie: Tu étais où ?
Sara: Heu...je suis allé raccompagner les enfants.
Katie: Avant qu'on ne déclare leurs disparitions.
Sara: C'est ça !!
Sara remarqua que Katie la regardait étrangement.
Sara: Qu'est ce qui y a ?
Katie: Rien .
Sara: Katie !!!
Katie: J'ai une question qui me trotte dans la tête mais c'est indiscret.
Sara: Depuis quand tu t'inquiétes de savoir si c'est indiscret ou non toi.
Katie lui sourit.
Sara: Pose, tu as une chance sur deux que je répondes.
Sympa Sara !
Oui je sais.

Katie: Heu voilà en faite c'est a propos de ta mère.
Oh !!
C'est toi qui lui as dit de la poser.
Oui je sais merci.

Sara: Et alors !!
Katie: Bah en faite l'autre fois quand ton pére t'en a parlé, j'ai réalisé que tu n'en parlé jamais.
Et tu as voulu y remédier.

Sara: Tu sais mes parents ce n'est pas mon sujet de discussion préferer.
Katie: Oui ton paternel, je sais c'est un pére une fois tout les dix ans et encore.
Katie !!!

Katie: Mais ta mére, elle, tu n'en parles jamais.
Je sais.

Sara: C'est parce qu'il n'y a pas grand chose à raconter.
Katie: Bah c'est quand même ta mère.
Sara la regarda avant de soupirer.
Sara: Elle....
Elle se passa une main dans les cheveux.
Sara: Ma mère est morte quand j'avais quatre ans, alors je n'ai pas grand chose à raconter.
Katie: Je......je savais que tu étais enfant quand elle est morte mais je ne savais pas que tu étais si jeune.
Bah si.

Sara: Tu ne pouvais pas savoir.
Katie: Je suis désolé je te rappelle de mauvais souvenir.
Sara: Non pour avoir de mauvais souvenir, il faudrait que j'ai des souvenirs et ce n'est pas mon cas.
Katie: Tu ne te souviens pas d'elle.
Sara secoua la tête.
Sara: Non, je sais à quoi elle ressemble grâce à une photo que j'ai d'elle c'est tout.
Katie: Ah ouais pas étonnant que tu n'en parles pas.
Oui pourtant j'aimerai bien.

Katie: Et tu n'as rien d'elle, des affaires, des bijoux.
Sara: Non, tout a été jeter.
Katie: Alors ça c'est stupide.
Ce n'est pas moi qui l'ai fait.

Katie: Tu as déjà essayer de parler d'elle à ton père.
Sara: Oui je le fesais quand j'étais petite.
Katie: Et alors !!
Sara: Je n'étais pas vraiment bien reçu, il ne voulait jamais que je parle d'elle et quand j'insistais, valait mieux pas que je reste dans les parages.
Katie: Ce n'est pas sympa, c'est normal que tu veuilles savoir des choses sur ta mère.
Sara: Ouais.
Katie: Je trouve ça triste.
Moi aussi mais bon.

Sara: Oui, mais bon c'est généralement ce que les gens appelle la vie et qui sait, peut-être qu'un jour je rencontrerai quelqu'un qui l'aura connu et qui me parlera d'elle, je désespére pas.
Katie: Tu as raison d'y croire, ça arrivera peut-être un jour.
J'espére.

Katie: Et puis en attendant ton paternel t'as quand même dit que tu lui ressemblais.
Sara: Oui et même si ce n'est pas un compliment, moi je ne peux pas m'empêcher d'être fiére.
Va dont savoir pourquoi !!

Katie lui sourit.
Katie: Je ne t'ai pas trop cassé le moral.
Sara secoua la tête.
Sara: Non pas du tout, je vais finir d'aller voir mes patients et aprés je vais retourner auprés des enfants, j'ai promis d'aller les voir.
Katie: Ok.
Sara commença à partir, puis se retourna d'un coup.
Sara: Oh Katie !!!
Katie: Oui.
Sara: Tu finis à quel heure ?
Katie: Comme toi.
Pourquoi.
T'occupe !!

Sara: On se rejoint à mon bureau quand on a fini, faut que je te montre quelque chose.
Katie: Quoi ?
Sara: Un truc !!
Katie: Dis moi ce que c'est ?
Sara secoua la tête.
Sara: Non ça ne se dit pas ça se montre.
Katie: Qu'est ce que tu as fait ?
Quelque chose !!

Sara se mit à rire.
Sara: Alors !! Tu seras là.
Katie: Un peu que je serai là, je veux savoir ce que tu me caches.
Sara(riant): A tout à l'heure, dans ce cas.
Elle s'éloigna dans le couloir, Katie la regarda faire en souriant.
Dans la chambre de Veronica, tout le monde avait entendu la conversation, la porte n'étant pas fermé.
Veronica: Pauvre Sara, ça doit être affreux de ne pas se rappeler de sa mère.
Adam: Elle avait quand même son pére.
Lincoln: Tu es sûre que tu étais avec nous quand il est venu la voir la derniére fois, il n'a pas grand chose d'un père, il s'est jamais occupé d'elle, en faite elle n'a jamais eu de famille.
LJ: Elle en a une maintenant.
Lisa: Tu parles de ton oncle.
LJ: Et de moi, pour moi elle fait partit de ma famille.
Veronica: Sara fait partit de la famille LJ.
Il secoua la tête en la regardant.
LJ: Malheureusement non, pas encore.
Il regarda ses parents.
LJ: Mais ça, ça ne tiens qu'a vous pour que ça change.
Veronica se mit à sourire.
Veronica: Tu tiens beaucoup à elle hein.
LJ: Je la considéres comme un membre de ma famille.
Adam: Tu ne tiens pas à moi et pourtant je suis de ta famille.
LJ: Ouais mais toi je ne t'aime pas.
Revenir en haut Aller en bas
sara991
4th Kiss
4th Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2324
Age : 25
Localisation : Dans les bracs de Marc Antoine =D (c'était vrai hier ^^)
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   Dim 20 Sep - 23:53

a quand la suite ?,
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sarahwaynecallies338.skyblog.com
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   Lun 21 Sep - 21:51

Coucou Miss merci pour ton coms voilà la suite, bonne lecture !!


Une fois son travail fini, Sara était allé retrouver les enfants dans leur service, comme elle leur avait promis, vers 17 heures elle était redescendu à son bureau, en arrivant elle avait vu Katie l'attendre de pied ferme devant la porte de son bureau, impatiente de découvrir ce que lui caché la jeune femme.
Une fois à l'intérieur du bureau, Sara avait enlevé sa blouse tout en discutant avec Katie avant de lui montré son tatouage, son amis resta figé quelques secondes avant de réagir. Sachant que Sara voulait se faire tatouer depuis un moment elle ne fut pas vraiment surprise et la taquine sur l'initiale qu'elle avait au milieu du coeur, les deux amies avaient quittés l'hôpital quelques minutes après. Sara était allé faire quelques courses pour le dîner avant de rentrer et se de mettre aux fourneaux, Michael était rentrer une heure plus tard, son déjeuner d'affaire l'ayant apparemment exténué, Sara s'était mis aux petits soins pour son homme, qui avait fini par retrouver ses forces très rapidement en regardant la jeune femme préparer le dîner.
Après le repas, les deux amoureux avaient débarrasser la table quand Sara avait proposer à Michael de prendre le dessert sur la canapé, il l'avait regardé amusant se rappelant ce qu'il lui avait demandé pour le dessert, de fil en aiguille les deux amoureux s'étaient retrouvés sur leur lit à s'embrasser, se déshabillant l'un l'autre avant de parsemer de caresses et de baisers brûlants le corps de l'autre puis après de longues minutes, ils s'aimèrent inlassablement pendant un long moment avant de s'endormirent enlacés dans les bras de l'autre.
Le lendemain matin, Sara fessait ses visites habituelles à ses patients pour savoir comment c'était passé leur nuit, elle avait déjà vu plusieurs patients quand elle frappa et entra dans la chambre de Veronica.
Sara: Bonjour !!
Veronica leva les yeux du magazine qu'elle était entrain de lire et sourit en voyant Sara.
Veronica: Bonjour Sara ou je dois peut-être dire docteur.
Non ce n'est pas la peine.

Sara: Non Sara ça va très bien.
Elle ferma la porte et s'approcha du lit.
Sara: Tu as passé une bonne nuit.
Veronica: Oui ça a été on s'est bien occupé de moi.
Je n'en doute pas.

Sara lui sourit.
Sara: Tant mieux, j'ai eu tes résultats en arrivant, tu vas pouvoir rentrer chez toi.
Veronica: C'est vrai.
Sara: Oui tout vas bien.
La futur maman la regarda anxieuse.
Veronica: Le bébé aussi.
Sara: Oui elle va très bien.
Veronica soupira de soulagement.
Elle parait soulagé.
Pas étonnant, tu as vu ce que tu lui a dit hier.
J'essayais de la raisonner, je ne fesais que mon métier.

Sara: Désolé pour hier, j'ai du te faire peur.
Veronica: Tu m'as fait prendre conscience que je n'étais pas la seule à risqué ma santé, tu sais depuis que je suis enceinte personne n'ose me contrarier, de peur que je m'en prenne à eux alors ils me laissent faire tous ce que je veux, le seul qui s'y risqué c'était Michael mais.....
Sara baissa la tête.
Mais à cause de moi vous ne le voyez plus.

Veronica: Enfin bref, si le bébé va bien c'est le principal.
Sara: Oui tout ce qu'il faut maintenant c'est que tu te reposes et que tu essais de t'énerver le moins possible.
Veronica la regarda amusé.
Veronica: Dois je te rappelais avec qui je suis marié.
Sara la regarda et se mit à rire.
Sara: J'ai dit essayais !!
Veronica se mit à rire à son tour.
Veronica: Ah le pauvre si il m'entendait.
Sara: Il ne te dirai rien.
Veronica: Oui d'ailleurs c'est ça le pire je crois.
Oui sûrement.

Elles se regardèrent amusé.
Sara: Il ne va sûrement pas tarder à arriver.
Veronica: Non, je lui ai dit que je l'appellerai pour lui dire a quel heure je sortirai parce que si il vient il ne va pas arrêter de tourner en rond, ça va m'agacer.
Au moins c'est clair.

Sara lui sourit.
Sara: Normalement tu devrais sortir en fin de matinée.
Veronica: Oh je vais rater le déjeuner, ah non alors ça c'est trop dommage.
Sara secoua la tête amusé.
Veronica: Dis moi tu as un peu de temps, j'aimerai bien qu'on discutent un peu toutes les deux.
Bizarre je croyais que c'était ce qu'on était entrain de faire.

Sara: Mais on est entrain de discuter là non.
Veronica: Oui mais c'est une discussion de médecin à patient, j'aimerai bien qu'on parle entre belles soeurs.
Entre quoi ??
Belles soeurs !!
Merci j'avais compris.
Alors pourquoi tu as demandé.
Parce que.....oh et puis ferme la.

Sara la regarda avant de baisser les yeux, légèrement embarrassé ce que remarqua Veronica.
Veronica: Ou alors entre amis, si ça t'embarrasse moins.
Sara la regarda à nouveau les joues légèrement rosies.
Veronica: Je veux juste discuter un peu, parce qu'on ne peut pas vraiment dire qu'on a eu le temps de faire vraiment connaissance et j'aimerai remédier à ça, parce qu'après tout on est toute les deux amoureux de deux frères, même si ils ne se ressemblent pas beaucoup.
Sara lui sourit et s'approcha d'elle.
Veronica: Tu veux bien qu'on papote un peu.
Sara: Bien sûre.
Veronica: Merci c'est gentil, alors ?
Alors quoi ??

Veronica: Les vacances se sont bien passés !
Sara: Oui trés bien, ça fait du bien de changé un peu d'air.
Veronica: Vous étiez à Santa Barbara c'est ça.
Sara la regarda étonnée.
Sara: Oui comment tu....
Veronica: LJ me l'a dit, d'ailleurs il ne l'a dit qu'à moi.
Sara lui sourit.
Veronica: Quand il nous a racontait que vous étiez partit, il a dit que Michael voulait t'emmener loin d'ici parce que tu n'allais pas très bien.
Super, tout le monde va savoir pourquoi on est parti.
Oh ça va ce n'est pas grave.

Veronica: Ca va mieux.
Sara: Heu........oui ça va mieux c'est passé.
Veronica: Tu es sûre !!
On dirai qu'elle s'inquiéte pour toi.
Oui je trouve ça touchant.

Sara: Oui c'était un coup de cafard, j'avais besoin de faire le vide, je me sens mieux maintenant.
Veronica: Tu avais accumulé trop de choses, tout est remonté d'un coup à la surface.
Sara: Oui c'est un peu ça.
Veronica: Je suis sûre que Michael a su te changer les idées.
Sara rougit malgré elle, Veronica se mit à rire.
Veronica: J'ai l'impression que je m'approche d'un sujet de discussion très intéressant.
Sara secoua la tête en riant.
Sara: J'aimerai bien que ce sujet reste strictement confidentiel.
Veronica: Dommage je suis sûre que tu as des tonnes de choses à raconter.
Oh si tu savais !!!
Arrêtes.
Bah quoi, vous êtes du genre, trés actif tout les deux.
S'il te plait arrête de parler de ma vie privée.

Sara la regarda mais ne dit rien.
Veronica: En tout cas si les vacances vous ont fait du bien c'est le principal.
Sara: Oui c'était génial, on a bien profiter du soleil et de la plage.
Veronica: Et de la chambre d'hôtel aussi je suis sûre.
Sara ne put s'empêcher de rire devant le sourire taquin que lui lancer Veronica.
Elles continuèrent à discuter quelques minutes puis Veronica demanda une chose à Sara.
Veronica: Je sais ce que c'est un peu poussé de te demander ça à toi surtout après ce que tu as subi mais je vais quand même le faire.
Sara la regarda intriguée.
De quoi elle parle.

Veronica: Heu........ est ce que tu pourras essayer de parler à Michael.....
Je lui parle tout les jours à mon chéri.
Haha trés drôle.

Veronica: De Lincoln, je sais que c'est beaucoup te demander surtout après ce qui c'est passé....
Sara: J'essaie.
Veronica la regarda.
Sara: Je....j'ai déjà essayé de lui en parler plusieurs fois depuis que ça c'est passé mais.......je ne sais pas, il n'a pas l'air d'avoir envie de faire ne serai-ce qu'un pas, pour arranger les choses.
Veronica soupira.
Sara: Je suis désolé.
Veronica: Non ce n'est pas de ta faute, c'est déjà gentil à toi d'avoir essayer.
Ouais mais bon ça n'a servit à rien.

Sara: Il n'est pas rancunier pourtant.
Veronica: C'est différent ce n'est pas lui qu'on a blessé, c'est le femme qu'il aime, c'est normal qu'il réagisse différemment.
Sara baissa la tête.
Sara: Ouais.
Vetonica: Ne culpabilise pas Sara, tu n'y es pour rien.
Sara: Je n'en suis pas si sûre, sans tout mon passé, ça ne serai jamais arriver.
Veronica posa sa main sur celle de Sara, cette dernière leva les yeux vers elle.
Veronica: Hé !! On a tout un passé Sara, tout le monde fait des erreurs, mais ce n'est pas une raison pour qu'elles nous poursuivent tout notre vie.
Elles ne nous poursuivraient pas, si on ne nous les rappelles pas.

Veronica: En plus toi tu es quelqu'un de bien.
Ah bon !!

Sara: Je peux savoir ce qui te fait dire ça.
Veronica: Michael, tout ce qu'il lui faut pour être heureux, c'est une personne qui lui ressemble, qui soit comme lui, qui le comprenne et je sais que depuis qu'il te connaît, il est plus qu'heureux.
Qu'est ce qu'elle veut, me faire pleurer, non parce que là ce n'est pas loin.

Sara la regarda les larmes aux yeux.
Sara: Je......je vais réessayer.
Veronica: Hein !!!
Sara: Je vais réessayé de lui parler de Lincoln.
Veronica(étonnée): C'est vrai.
Sara: Ouais, il est buté, mais je le suis plus que lui.
Veronica lui sourit.
Veronica: Ecoute je sais que ça ne sera pas facile alors on peut déjà essayer de commencer doucement, samedi soir on devait dîner chez Lisa pour je ne sais plus quoi, ah si pour qu'LJ n'étripe pas Adam.
Sara se mit à rire.
Veronica: Vous pourriez venir.
Sara: Je vais essayé de le convaincre.
Veronica: Merci Sara, tu es vraiment génial.
Sara: Attend je te promet rien.
Veronica: Oui mais tu vas essayé c'est déjà beaucoup.
Oui beaucoup c'est le moins qu'on puisse dire.

Sara lui sourit.
Veronica: Merci Sara, ce n'est pas seulement pour Lincoln que je fais ça, c'est aussi pour moi et ma fille, j'aimerai qu'elle puisse autant compter sur son oncle qu'LJ le fait.
Sara: Oui c'est normal.
Veronica: Elle aura déjà un avantage contrairement à son frère.
Sara: Ah oui lequel.
Veronica: Elle, elle n'aura pas eu besoin d'attendre d'avoir a 16 ans pour avoir une tante.
Sara la regarda touchée par ses paroles.
Veronica: Une tante docteur, c'est ce qui nous manquer dans la famille.
Sara: Je......je ne sais pas quoi dire.
Tu m'étonnes.
Tu pourrais m'aider non.
Rêves pas, moi non plus je ne suis pas quoi dire.
Alors ça c'est une première.

Veronica lui sourit.
Veronica: Dis que ça ne te dérange pas qu'on soit belles soeurs.
Sara éclata de rire.
Sara: Pas du tout au contraire, j'ai toujours voulu avoir une soeur.
Veronica: Cool, tu vas voir ça va être drôle, personne ne se risquera à nous contrarier.
Sara la regarda amusé au même moment son biper se mit à sonner, elle le prit et regarda l'écran avant de regarder Veronica.
Sara: Désolé je dois y aller.
Veronica: D'accord.
Sara: Je te tiens au courant pour le dîner.
Veronica: Bon courage.
Sara lui sourit avant de quitter la chambre.


Enfin de matinée, Lincoln était venu chercher Veronica, Sara avait signée son autorisation de sortie et ils avaient quittés l'hôpital.
Aprés sa journée de travail Sara était rentrré à l'appartement et avait décidé de faire un peu de ménages, n'en ayant pas fait depuis qu'ils étaient revenu de vacances, vers 18h quand Michael rentra à son tour, il entendit la musique résonnait dans l'appartement.
Tiens, y a du bruit ici.
Ouais pendant deux secondes j'ai cru que tu t'étais trompé et qu'on était en boite de nuit.
Oh ça va ce n'est pas si fort que ça non plus.

Il enleva son manteau et posa ses affaires avant d'aller voir où se trouver Sara.
Aprés quelques minutes, il se dirigea vers leur chambre et la vit, elle était dos à lui et changer les draps du lit tout en dansant pour le plus grand plaisir de Michael.
Michael, reste où tu es !
Pourquoi ?
Je te connais !
Et alors ?
Et alors je sais exactement ce qiu te traverse l'esprit en ce moment.
Elle est magnifique !
Oui je sais.
Non mais regarde là, elle porte un jogging et un débardeur, mais c'est la femme la plus sexy et désirable que jen'ai jamais vu, elle est tellement belle.
Oula Michael je sens que je te perd, Michael !!!

Il s'approcha doucement d'elle et encercla sa taille par derriére, Sara sursauta sur le cap.
Qu'est ce que...
Michael !!
Bah oui voyons, tu attends quelqu'un d'autre peut-être.
Bien sûre que non, qui veux tu que j'attend.
Je ne sais pas, un autre homme.
Non mais ça va pas, je n'ai pas besoin d'autre homme, Michael me comble parfaitement, et dans tout les domaines.
Fentarde !!!

Une fois l'effet de surprise dissiper, Sara se laissa aller dans les bras de son compagnon, Michael commença à parsemer des baisers le long de son cou et une fois arrivé à son oreille, il murmura.
Michael: Bonsoir mon ange.
La jeune femme tourna légèrement la tête pour le regarder, elle lui sourit et l'embrassa tendrement avant de lui répondre.
Sara: Bonsoir mon amour, tu as passé une bonne journée.
Michael hocha la tête.
Michael: Oui et toi, après le travail, tu trouves encore la force de faire du ménage.
Je ne suis pas fatigué.

Sara: J'étais motivée.
Il lui sourit et recommença à l'embrasser sur les épaules, il laisser glisser les brettelles du débardeur pour qu'elles ne viennent pas stopper l'exploration de ses lèvres.
Michael: Moi aussi je suis très motivé.
Oui mais toi ce n'est pas pour la même chose.

Sara se mit à sourire avant de soupirer en sentant les mains de son amant s'insinuer sous son débardeur et caresser la peau douce de son ventre, avant de remonter dangeureusement vers sa poitrine.
Sara: Michael .....
Michael: Hum.....hum....
Sara: Michael, j'étais entrain de........hum.....
Elle laissa tomber sa tête en arrière et se mordit la lèvre sous les caresses brûlantes que lui infligé Michael.
Tu n'essayais pas de lui dire quelque chose.
Heu...
Sara !!
Je ne sais plus ce que c'est.
Mais bien sûre, allez un peu de courage, résiste.

Sara: Michael, j'étais entrain de refaire le lit.
Michael: Ce n'est pas la peine, on va le défaire de toute façon.
Elle sourit mais trouva la force de sécarter de lui, quand elle le regarda, elle remarqua qu'il lui fessait une petite moue alors elle détourna le regard.
Pitié pas ça c'est de la triche.

Sara: Arrête.
Michael: Je n'ai pas envie.
Sara: Michael, je viens de changer les drap, ils sont tout propres et moi je suis toute poussièreuse.
Il lui lança un regard coquin.
Michael: Si ce n'est que ça, je te déshabille avant qu'on ne se mette au lit.
C'est que tu en as des idées !
Tu as vu un peu, malin le gars.

Sara: Je n'en doute pas.
Il se rapprocha d'elle, mais Sara le stoppa en posant sa main sur son torse.
Sara: Arrête.
Il regarda la main qu'elle venait de poser sur lui, avant de lui sourire.
Michael: T'essaie vraiment de me disuader, non parce que là, ça serai plutôt le contraire.
Elle le regarda en secouant la tête avant de se mettre de l'autre côté du lit.
Sara: Je dois finir de faire le lit.
Michael: Tu veux un coup de main.
Vaut mieux pas.


Sara: Je vais y arriver tout seule, aprés j'irai me doucher.
Michael secoua la tête en fermant les yeux.
Michael: J'essaie de me calmer et toi tu me parles d'aller prendre une douche, tu es cruelle.
Elle se mit à rire et le regarda.
Sara: Seule, j'irai la prendre seule ma douche.

Pourquoi !!

Michael: Je n'ai jamais dit que je voulais venir avec toi.

Quel menteur !
Non je ne l'ai pas dit.
Peut-être mais tu en a envie.

Bien fait Sara, tu l'as cherché.
Oui je crois.

Elle ne répondit pas et continue de faire le lit, Michael la regarda amusé.
Michael: Bon pendant que tu fini ça,moi je vais aller préparer le diner, tu as une envie particuliére.
Sara haussa les épaules et lui répondit sans le regarder.
Sara: Fait ce que tu veux.

Bah Sara, tu fais la tête ou quoi ?
Non.
Tu es véxé.
Non !
Si sinon tu ne réagirais pas comme ça.
Il ne veut pas venir avec moi sous la douche.
Arrête, il a dit ça pour t'embêter.

Tu la véxé !
Tu crois ?
Bah elle ne t'as même pas regarder.



Michael commença à sortir, mais arriver à la porte, il s'arrêta et regarda Sara, il soupira, la jeune femme semblait blessé, mais il savait qu'elle ne lui avouerait pas.
Michael: Sara !!
Sara: Mmhh.....
Michael: Je plaisantais, j'aurais voulu venir avec toi sous la douche.

Quand je te disais que c'était pour t'embêter.

Elle le regarda avec une petite moue.
Sara: C'est vrai.
Il la regarda avant de laisser ses yeux parcourir son corps de la tête aux pieds, la déshabillant du regard.
Michal: Je t'assure que oui.
Elle rougit sous les yeux de Michael et se mordit la lévre.

Tu es content de toi maintenant, j'imagine.
Oui très !!

Michael: Tu es sûre que tu ne veux rien manger des spéciales.
Sara: Bah en faite....
Il sourit.
Michael: Je t'écoute.
Sara: J'ai envie de manger des pâtes depuis ce midi.
Michael: Des pâtes !!
Sara: Ouais, tu sais avec ta sauce à la carbonara.
Michael: Alors va pour des pâtes avec ma sauce spéciale.
Elle lui sourit.

J'en salive d'avance.
Y a pas que ça qui te fait saliver.

Michael: Tu sais, tu va peut-être la prendre toute seule ta douche mais ça ne va pas m'empêcher de t'imaginer dessous.
Elle le regarda faussement outrée avant de se mettre à rire, il lui fit un clin d'oeil avant de disparaitre dans le couloir.
Sara finit de faire le lit puis alla se doucher, aprés 20 minutes, elle sortit de la salle de bain entouré d'une serviette, elle sentit une bonne odeur et se dirigea vers la cuisine, en arrivant elle se mit à sourire en voyant Michael avec un tablier entrain de cuisiner.

Hum....
C'est l'odeur que tu apprécies ou la vue.
J'avoue ça sent trés bon, mais lui, je le croquerai sur place.

Elle s'approcha et lui chuchotta à l'oreille.
Sara: Ca sent bon.
Il sourit et tout en se tournant vers elle, lui demanda.
Michael: Tu veux goû....

Ter, goûter Michael !!
Désolé j'ai buggé.
Oui je vois ça, qu'est ce qui t'arrives.
Ce qui m'arrive, tu ne vois pas ce que je vois.

Quand il posa les yeux sur Sara, vêtue seulement d'une serviette, Michael n'arriva plus à prononcer le moindre mot, elle le regarda amusé.
Sara: Ca ne vas pas ?
Michael: Tu....tu me pousses à.......la tentation là......tu le sais.
Sara: Tu peux parler, je ne résiste pas à te voir avec un tablier.
Il approcha son visage prés du sien et prit ses lévres dans un baiser fougueux, leurs langues se trouvant instantanément, entamant une danse endiablé, à bout de souffle, ils se séparèrent l'un de l'autre.
Sara: Michael, le dîner, oublie pas le dîner.
Il la regarda amusé et tourna le bouton de la plaque qui chauffer la sauce.
Michael: Par chance, je n'ai pas encore mis les pâtes dans l'eau.

Oh oui par chance.

Elle se mordit la lévre et commença à marcher à reculons Michael ne la quitta pas des yeux et s'avancer vers elle, une fois avoir quitter la cuisine, Sara continua de reculer jusqu'a ce que le mur du couloir l'en empêcha, Michael était pratiquement collé à elle, il la fixait de ses yeux bleu azur, des frissons parcouru le corps de Sara, elle prononça le nom de son amant dans un murmure.
Sara: Michael.....
Peine perdu, elle voyait dans ces yeux qu'il était déjà entrain de lui faire l'amour, il déposa ses lévres délicatement sur les siennes, avant de l'embrasser avec plus d'insistance, rapidement il dénoua la serviette que portait Sara et qui empêcher ses mains de caresser son corps, un soupir de plaisir, sortit de la bouche de la jeune femme lorsque sa poitrine fut pris d'assaut par les mains expertes de Michael.
Elle détacha rapidement le tablier qu'il portait et le laissa tomber à terre, il fut suivi trés rapidement par la chemise de Michael, elle laissa ses mains caresser tour a tour le torse et le dos de son amant, pendant que les lèvres de ce dernier dériver vers son cou, descendant de plus en plus laissant des trainées humides suite a ses baisers brûlants, quand elle sentot sa bouche descendre vers son intimité, Sara l'appela a elle.
Sara: Michael....
Il leva les yeux vers elle avec un sourire coquin.
Sara: Ne joue pas à ce jeu là maintenant.
Il la regarda amusé et reprit ses lèvres dans un baiser enflammé.
Michael: Pourquoi ?
Elle le regarda et Michael put lire tout le désir qu'elle ressentait à ce moment précie, il sourit et se débarassa se son pantalon et de son boxer, les deux amants se retrouvèrent nu dans le couloir échangeant de langoureux baisers.
Aprés quelques minutes, Michael souleva légèrement Sara, qui encercla sa taille avec ses jambes, avant de la pénetrer sauvagement, la fesant crier de surprise, ils entamèrent des vas et vients qui devinrent vite plus rapide et brutal, tandis que leur gémissements s'étouffer dans la bouche de l'autre, ce n'est qu'au bout de quelques minutes que le plaisir pris possession de leurs corps respectifs.
Ils restèrent un moment enlacer, puis Sara qui avait le visage nicher dans le coup de Michael, releva la tête et le regarda.
Sara: Parce que j'avais trop envie de toi.

Oiu est ce que j'avais cru comprendre.

Il lui sourit et l'embrassa tendrement avant de la reposer sur pieds, ils ramassèrent leurs vêtements et se mirent à rire en réalisant qu'ils avaient été incapable d'attendre d'être dans leur chambre.

Une demi heure plus tard, Michael et Sara étaient sur le canapé avec leurs assiettes et mangeaient tranquillement en discutant quand Michael demanda à Sara.
Michael: Et Veronica elle va bien.

Génial c'est lui qui met le sujet sur le tapis.

Sara: Oui, elle est sortie en fin de matinée, d'ailleurs on a papoter un peu ce matin.
Michael: C'est vrai !!
Sara: Ouais, elle voulait parler alors on a discuter un peu, histoire de faire un peu plus connaissance.
Il lui sourit.
Michael: C'est bien, Veronica est une fille super, je suis sûre que vous vous entendriez bien toutes les deux.

Oh oui, on s'entend bien d'ailleur on a même une idée en tête mais je ne suis pas sûre qu'elle te plaise.

Sara: Oui elle est gentille, marrante aussi.
Il lui sourit.
Sara: On.....on a parlé un peu de toi.
Michael: De moi !!
Sara: Oui, de toi et de Lincoln.
Michael: De notre enfance.

Heu non.

Sara: Non, de ce qui se passe entre vous en ce moment.

Veronica, je vais t'étriper.
Tu viens de dire que c'était une fille super.
Et alors ça ne m'empêche pas de l'étriper.

Michael: Il ne se passe rien.
Sara: Justement ça la rend triste que vous soyez faché, vous êtiez tellement proches avant....

Avant mon arrivé.

Michael: Ce n'est pas de ta faute Sara, tu n'y est pour rien.
Sara: Si.
Elle le regarda.
Sara: Sans moi, tu ne te serai pas faché avec lui, avec eux.
Michael: Sara...
Sara: Je sais que tu leur en veux et je peux comprendre, mais tu ne peux pas les effacer de ta vie comme ça.

Pourquoi pas.

Michael: Qu'est ce qu'elle t'a demandé.
Sara: Heu.....ils dinent tous ensemble samedi soir, je lui ai dit que j'essayerai de te convaincre d'y aller.
Michael secoua la tête.
Michael: C'est hors de question.

Et puis quoi encore.

Sara: Michael !!!
Michael: C'est non Sara.

Je te souhaite bien du courage.
Merci.

Elle soupira, il la regarda.
Michael: Je suis désolé.
Elle le regarda.
Sara: Tu sais que Veronica va bientôt accoucher, que tu vas bientôt avoir une niéce.
Michael: Oui.
Sara: Tu sais ce qu'elle voudrait avant d'accoucher.

Un landeau, un nouveau berceau ou alors un tas de bavoirs.
Michael !!
Je plaisante.

Michael: Non.
Sara: Elle voudrait être sûre que sa fille puisse autant compter sur toi, qu'LJ le fait.
Il la regarda.
Sara: Elle voudrait savoir si tu seras présent pour sa fille, tu crois que tu pourras l'être si tes rapports avec ton fréres sont toujours aussi tendues.
Ce fut au tours de Michael de soupirer.
Sara: Je sais que tu leur en veut, qu'ils t'ont blessés, même si j'essaie de faire comme si je ne l'étais pas, moi aussi je le suis mais si tu ne le fais pas pour eux, fait le au moins pour elles, pour Véro et ta futur niéce, pour LJ aussi, ces rapports avec ses parents s'amélioreront peut-être si ça s'améliore avec toi, fait le pour moi. S'il te plait.

Elle culpabilise toujours.
Qu'est ce que tu va faire ?

Il la regarda avant de prendre son télèphone et de composer un numéro.

Il appele qui ?

Aprés quelques sonnerie, l'interlocuteur répondit.
Voix (tél): Allo !!
Michael(tél): Véro c'est moi !

Il appele Veronica.

Veronica(tél): Michael !!! Je suis surprise de t'entendre.
Michael(tél): J'imagine, tu vas bien.
Veronica(tél): Oui je fais ce que Sara m'a dit, je me repose.
Michael(tél): Vaut mieux, sinon elle risque de te botter les fesses.
Il entendit sa belle soeur se mettre à rire.
Veronica(tél): Tu m'appelles juste pour prendre de mes nouvelles.
Michael(tél): Non pas vraiment, en faite je voulais te dire que pour samedi c'est d'accord.
Veronica(tél): Quoi ?

Quoi !!
C'est vrai.

Il regarda Sara.
Michael(tél): Pour le dîner, c'est oui, on viendra.
Veronica(tél): Merci Michael, pour ton frère.
Michael(tél): Ce n'est pas pour lui que je le fais.
Veronica(tél): Oui je m'en doute.
Michael(tél): C'est toi qui leur dit, moi je ne les appelles pas.
Veronica(tél): D'accord remercie Sara, parce qu'à mon avis c'est a elle que je le dois.
Michael(tél): En effet, d'ailleurs je suis content que vous vous entendiez bien, toutes les deux, mais si a l'avenir tu pouvais éviter de faire d'elle ta complice pour ce genre de démarche ça m'arrangerai.
Veronica(tél): Bien sûre, embrasse la pour moi, d'accord.
Michael(tél): Pas de probléme, a samedi, salut.
Veronica(tél): Salut.
Il raccrocha et regarda Sara.
Sara: Merci.
Michael: Maintenant tu vas me faire plaisir et arrêter de culpabiliser à cause de cette histoire d'accord
Elle hocha la tête.
Sara: D'accord !
Michael: Je préfere te prévenir, Adam te fait la moindre réflexion et je le dégomme.

Pas de probléme.

Elle se mit à rire puis déposa un baiser sur ses lévres avant de se remettre à manger, Michael la regarda en secouant la tête.
Michael: Tu fais ce que tu veux de moi, ce n'est pas possible.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre Inattendue !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre Inattendue !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Zweig, Stefan] Révélation inattendue d'un métier
» L'inattendue * ép4 p66 (17/10)
» Parenthèse inattendue Episode 1
» Parenthèse inattendue Episode 5
» La parenthèse inattendue du mercredi 20/2/2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MiSa' Story :: WENTWORTH/SARAH & MICHAEL/SARA :: Fanfictions-
Sauter vers: