MiSa' Story


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 JAMAIS SANS TOI 04/08/09 *3 nouvelles suites*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 40
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: JAMAIS SANS TOI 04/08/09 *3 nouvelles suites*   Mar 4 Aoû - 15:23

coucou les miss

merci pour vos comms et désolée d'avoir mit du temps à vous mettre la suite Shocked

je vous poste tout ce que j'ai posté sur l'autre fofo, car je sais que tout le monde n'aime pas y aller, car l'ambiance est pas la même


Une larme coula sur sa joue, il l’essuya d’un geste vif, comme si avec ce geste il effaçait sa vie passée.
Il resta un instant tenant le téléphone dans sa main, puis il finit par descendre rejoindre Sucre.
Ils ne s’échangèrent pas un mot sachant tous les deux que ce serait inutile.


*******************************


Après sa discussion avec Lincoln, Michael était redescendu au salon, Sucre avait comprit que rien ne pourrait le soulager, il le laissa donc en paix.
Michael était assis dans le fauteuil, le regard perdu dans le vide, il tournait en boucle cette discussion, il aurait aimé lui trouver des excuses, mais rien n’y faisait, ce geste que son frère avait eut envers la femme qu’il aimait était pour lui inacceptable, il finit par se lever et sortit prendre l’air pour se calmer.

Au centre commercial, l’ambiance était plus enjouée, les filles avaient trouvé de quoi plaire à leur moitié, elles se dirigeaient vers un Starbuck pour se poser un peu

MC : ne t’inquiète pas, j’ai envoyé un sms à Fernando pour lui dire qu’on rentrerait un peu plus tard

S : merci

MC : alors ensuite on pourrait aller dans cette petite boutique, ils doivent avoir des huiles de massages

S : ah oui !! (avec un sourire complice)

MC : je suis sûre qu’on va trouver notre bonheur

Les deux jeunes femmes rigolèrent, elles avaient eut la même idée. Après avoir mangé, elles se dirigèrent vers la boutique où elles commencèrent à arpenter les rayons en quête d’une huile correspondant à leur choix.

Michael marchait sans but, il s’arrêta dans une petit endroit paisible et s’asseya sur l’herbe, il resta un long moment à se remémorer sa vie, en passant par son enfance jusqu’à son entrée à Fox River, où dans cette infirmerie qui était la porte de sortie pour rendre la liberté à son frère, sa vie à lui avait prit un sens quand son regard avait croisé celui du médecin.
Il finit par se lever et rejoindre la maison où les filles venaient de rentrer

S (inquiète) : il est partit il y a combien de temps ?

Michael franchit la porte à cet instant

M : je suis revenu

Sara se retourna et alla s’engouffrer dans ses bras, il déposa un baiser sur son front

Su : bah lui, il a le droit à ça alors que moi tu m’engueules

MC : oui mais toi, quand on est arrivé tu as juste demandé si on t’avait ramené de quoi manger

Su : bah oui, j’espère que vous êtes allées faire des courses pendant tout ce temps

Michael et Sara se regardèrent avant de se mettre à rire en voyant le jeune couple se chamailler

Su (à Michael) : tu pourrais m’aider sur ce coup là

M : moi, je n’ai besoin que d’une seule chose

Il plongea son regard dans celui de Sara, qu’il tenait toujours contre lui, avant de l’embrasser doucement

MC : ils sont trop mimi

Su : je dirai plutôt qu’ils feraient mieux de monter là haut, ça va devenir….beurk (faisant une mine dégoutée)

M : t’as qu’à fermer les yeux, car je compte embrasser ma femme tout le temps

Su : vous vous êtes mariés quand ??

Sucre cria au moment où il reçu un coup dans les côtes, ce qui fit rire les trois autres

MC : au lieu de dire des bêtises, tu n’as qu’à aller décharger la voiture

Su : vous avez fait des courses (heureux)

MC : oui, on allait pas te laisser te défiler…tu n’as pas oublié qua ce soir, tu es de corvée de cuisine (en lui faisant un clin d’œil)

Su : ouais

Il partit, l’air boudeur, vers l’extérieur, Michael et Sara allèrent s’installer sur le canapé, enlacés, Mari Cruz en profita pour aller prendre sa fille qui se trouvait dans un transat

MC : maman est revenue

La petite fille se mit à gazouiller sous le regard attendrit de sa mère

MC (à Michael) : tu sais dans quelques années, si ça se trouve, on fera partit de la même famille

M : hein ?

MC (rigolant) : votre fils et notre fille pourraient se marier

S : il me semblait que Fernando avait dit qu’il allait empêcher tous les garçons d’approcher sa fille, surtout le notre

MC : je doute qu’il arrive à l’enfermer jusqu’à la fin de sa vie

Sucre arriva à ce moment là les bras chargés

Su : qui va enfermer qui ?

M : ta fille

Su : ah oui, pas question qu’elle sorte et qu’un garçon la regarde

Les deux femmes se mirent à rigoler

MC : on en reparlera d’ici une quinzaine d’années

Michael se leva et aida son ami à ranger les commissions

Su : t’auras intérêt à tenir ton fils éloigner de ma fille

M : pourquoi ?

Su : attends, à tous les coups il va avoir tes yeux et le charme de Sara, alors il va faire des ravages

M (rigolant) : mon fils est encore au chaud dans le ventre de Sara, alors laisse le tranquille

Su : ouais. En attendant nos femmes ont l’intention de les marier

M : ils choisiront tous seuls et on a encore le temps…et puis pourquoi tu ne veux pas que mon fils et ta fille se fréquentent d’abord ?

Su : on est comme des frères alors ils seront déjà de la même famille, alors ça se fait pas ce genre de truc dans une famille

M : ouais c’est vrai

Les deux femmes entrèrent dans la cuisine, Sara portait la petite Julia, Michael la regarda rêveur.
Fernando, qui déballait les courses

Su : vous avez prit de quoi faire un barbecue

MC : je sais qu’il n’y a que ça que tu saches préparer sans qu’on soit malade

S : et puis ça t’évitera de ronchonner toute la soirée

Su : je ne ronchonne jamais…(à Michael qui était toujours dans ses pensées)…tu pourrais dire à ta chérie de ne pas m’insulter

Michael souriait aux anges, Sara croisa son regard et comprit à quoi il pensait

Su : hey Mike, descend de ton nuage

M : quoi ?

Su : je ne sais pas à quoi tu penses, et je n’ai pas envie car ça doit être privé, mais tu pourrais dire à Sara que je ne ronchonne pas

M : j’ai le droit à un joker ?

Les filles rigolèrent ce qui vexa Sucre

Su : et si je disais à Sara ce que tu racontais pendant ton sommeil en prison

Sara s’approcha de son amant et déposa un baiser sur ses lèvres avant de regarder Fernando avec un grand sourire

S : je pense que depuis le temps, il a mit ses rêves en application

Su : tu crois ça

Michael se mit à rougir se rappelant d’une fois, où Sucre l’avait réveillé alors qu’il rêvait de Sara

S : je sais ce qu’il dit pendant son sommeil et je t’assure que tu es loin de tout savoir

M : je ne parle pas en dormant !!!

MC : bon ça suffit tous les trois, Fernando aussi parle en dormant, mais lui il parle de nourriture et de match de catch

Su : ma mie (offensé)

Les quatre amis rigolèrent avant de continuer ce qu’ils faisaient.
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 40
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: JAMAIS SANS TOI 04/08/09 *3 nouvelles suites*   Mar 4 Aoû - 15:27

Tout le monde se trouvait à présent dans le jardin, derrière la maison. Les hommes s’occupaient du barbecue, pendant que les filles papotaient et rigolaient tout en leur jetant des regards

Su : elles sont en train de préparer quelque chose

M : tu es parano

Su : ouais c’est ça. Regarde, elles se foutent de nous

Michael regarda les deux jeunes femmes, Sara tenait toujours la petite Julia dans ses bras

M : tu te trompes…(avec un grand sourire) …elles ne se moquent…que de toi

Su : ah ouais et pourquoi pas de toi ?

Michael fit un sourire à Sara qui le lui rendit

Su : hey Mike, t’es dans quel camps ?

Michael continuait de regarder Sara, attendrit de la voir avec la petite fille dans ses bras, il avait hâte que leur fils soit là. Il s’approcha d’elles et s’asseya sur un transat face aux jeunes femmes

MC : tu veux la prendre ?

M : euh non, je ne saurais pas (maladroit)

Michael regarda la petite Julia qui lui faisait des sourires, Sara lui tendit la petite fille

S : prend là, tu vas voir elle ne va pas se casser

Sucre arriva près d’eux, pensant qu’ils complotaient quelque chose. Michael regarda les jeunes parents

MC : si son père a réussit à ne pas la casser, c’est qu’elle est solide (tout en regardant son fiancé avec un grand sourire)

Su : je suis un bon papa, c’est pour ça (gonflant le torse fièrement)

MC : c’est vrai, tu es excellent même

Elle l’embrassa avant de reporter son attention sur Michael qui venait de prendre la petite dans ses bras

S : tu vois c’est facile

M : ….

Il se sentait un peu maladroit, sans vraiment savoir par où la tenir, Julia gazouilla en battant des jambes pour montrer sa joie

Su : voilà, elle ne peut pas résister à un Scofield, je te dis qu’on est mal barré avec celui qui est encore au chaud

Tout le monde rigola sauf Michael qui hésitait toujours

Su : tiens tu la mets comme ça

Sucre lui montra comment maintenir la petite, Michael sourit dès qu’il fut plus à l’aise.

Finalement la petite s’endormit, Mari Cruz la reprit et la posa dans son cosy. Ensuite les deux couples rejoignirent le barbecue et ils commencèrent à faire cuire la viande avant de s’installer et de manger dans un moment convivial.

***********************

Une fois le repas finit, ils s’installèrent sur les transats et discutèrent, Sucre ne put s’empêcher de laisser passer quelques anecdotes sur leurs nuits à Fox River, Michael encaissa avant de commencer à lui aussi déballer quelques souvenirs embarrassants.

La soirée avançait, Mari Cruz fit un signe discret à Sara

S : je vais à l’étage, je reviens (tout en déposant un rapide baiser sur les lèvres de son amant)

MC : je t’accompagne

Elles se levèrent avant de monter à l’étage se pomponner pendant que les garçons continuaient de rigoler.

Après quelques minutes, la petite Julia se mit à ronchonner

Su : elle a faim

M : comment tu le sais ?

Su : sa façon de se tortiller

M : tu vas lui donner à manger ?

Su : non, Mari préfère le faire

Michael continua de regarder la petite en se disant que finalement ça ne serait pas aussi facile de s’occuper d’un bébé, comment décrypter les pleurs et autres moyens de communication, propre aux bébés.
Sucre s’agenouilla près du cosy

Su : tu vas attendre maman, hein ma puce

La petite le scruta avant de se mettre à chouiner plus fort

Su : non…non, chut

Il détacha la petite ceinture, qui la maintenait en sécurité, il la prit dans ses bras et la berça pour lui faire cesser ses pleurs

Su : papa est là ma puce

Il continua à la bercer tendrement, mais le bébé continua ses pleurs

Su (tendant le bébé à Michael) : tiens, je vais lui faire le biberon

Il posa le bébé dans ses bras avant de partir vers l’intérieur de la maison pour préparer le biberon.
Quand il revint, il regarda son ami qui berçait sa fille en lui parlant calmement, la petite gazouillait tout en gesticulant ses petits bras

Su : tu vas faire un super papa

M : j’espère

Julia jeta un regard à son père et elle se mit à gesticuler tout en lui tendant les bras

Su : tu veux lui donner ?

M : comment on fait ?

Sucre sourit avant de s’asseoir face à lui et de lui tendre le biberon, ensuite il le guida.

Quand ce fut au tour des filles de descendre, elles s’arrêtèrent sur le pas de la porte et les regarda

MC : il s’en sort bien

S (les yeux rêveurs) : oui

MC : aller on va les rejoindre

Elles s’avancèrent vers eux et chacune prit position près de sa moitié, Sara déposa un baiser sur la joue de son amant avant de poser sa tête sur son épaule et sa main caressa la tête du bébé qui commençait à s’endormir tout en tétant son biberon

MC : je pense que cette demoiselle va aller au dodo maintenant

Michael enleva la tétine de la bouche du bébé et il alla pour la rendre à sa mère quand un rôt bruyant ce fit entendre

MC : ça c’est du côté de son père

Ils rigolèrent et Mari Cruz prit sa fille et monta à l’étage pour la changer et la coucher.

Dans le jardin, Sucre observait Sara avec un regard suspect

Su : alors tu mijotes quoi ?

S : moi ??? Rien

Su : ouais, toi et Mari vous avez une idée derrière la tête et je veux savoir

M : arrête de menacer ma femme

Su : je ne la menace pas

S : en fait c’est un secret…approche

Le jeune portoricain sourit et approcha son visage de Sara qui lui murmura à l’oreille

S : en fait Mari Cruz m’a dit qu’elle te trouvait hyper sexy avec un tablier et qu’elle aimerait que tu fasses la vaisselle comme ça

Elle releva son visage et regarda Sucre qui la contemplait méfiant

Su : ah ouais

S : j’ai oublié de préciser..avec juste le tablier (en lui faisant un clin d’œil)

Su : vous allez vous coucher à quelle heure ?

Michael se retint de rire, Sara se mordit la lèvre

S : maintenant, je suis exténuée

Elle se leva et attrapa la main de Michael et après avoir salués Fernando, ils disparurent dans la maison. Sur le chemin les menant à leur chambre, ils croisèrent Mari Cruz

MC : vous allez déjà vous coucher ? (regardant Sara d’un œil complice)

M : oui, Sucre s’est gentiment proposé de faire la vaisselle

MC : sérieux, vous l’avez drogué ?

S : non

M : Sara lui a fait croire que tu voulais qu’il fasse la vaisselle en tablier

La jeune femme les regarda sans comprendre

S : juste avec le tablier

Ils se mirent à rire puis ils se firent la bise et le jeune couple s’enferma dans sa chambre.
Mari Cruz arriva au rez de chaussée et chercha son fiancé

Su : attend ma mie, j’ai presque finit (retournant dans la cuisine)

Elle le rejoignit quand une musique se fit entendre, elle se retint de rire quand elle le vit se dandiner les fesses tout en frottant une assiette

Su : alors comme ça tu fantasmes sur les tabliers

Il remua son popotin et continua à laver quelques assiettes avant que Mari Cruz ne lui mette une tape sur ses fesses nues

MC : allez viens, on finira demain, j’ai d’autres projets

Il se retourna et la regarda avec un sourire

Su : je garde le tablier par contre

MC : pas pour longtemps

Ils s’embrassèrent avant de monter à l’étage.
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 40
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: JAMAIS SANS TOI 04/08/09 *3 nouvelles suites*   Mar 4 Aoû - 15:32

attention aux âmes sensibles et mineures Laughing


Pour arriver jusqu’à leur chambre, ce fut une expédition, Sucre trop impatient avait plaqué sa fiancée contre le mur, Michael et Sara qui était assis sur leur lit, rigolèrent quand ils entendirent Mari Cruz lui dire de se calmer le temps d’arriver dans leur chambre, puis la porte claqua

M : ils ne sont pas prêts de dormir

Sara le regarda

S : nous non plus (se mordant la lèvre)

Michael l’observa un instant avant que la jeune femme ne se lève et se mette face à lui.
Elle ancra son regard au sien et elle commença à ôter son chemisier en prenant son temps pour retirer chaque boutons, dès que le dernier fut enlever, elle fit glisser le tissu qui atterrit sur le sol, Michael déglutit en remarquant le soutien gorge que Sara portait et surtout les formes généreuses qu’il emprisonnait

Elle s’attaqua ensuite aux boutons de son jean, Michael posa ses mains sur ses hanches, mais Sara lui repoussa doucement

S : pas touche Scofield

Elle fit ensuite glisser son jean de façon sensuelle dévoilant son string assortit au haut, le pantalon rejoignit le chemisier. Sara, toujours le regard ancré à celui de Michael, s’approcha de lui, elle posa sa main sur son torse et le poussa pour le faire s’allonger, elle se mit ensuite à califourchon sur lui, le jeune homme la contemplait avec gourmandise, il alla pour se redresser et poser ses mains sur son corps

S : j’ai dit pas touche (en souriant)

M : Sara (dans un soupir de protestation)

Elle posa son index sur ses lèvres et baissa son visage de façon à être à quelques millimètres de celui de son amant

S : chut

Elle lui caressa le torse puis après quelques passages, elle lui retira son t-shirt et le fit se rallonger avec force. Elle se pencha et déposa ses lèvres imperceptiblement sur celles de Michael qui en voulait plus, mais dès qu’il relevait la tête, elle reculait la sienne en souriant, il posa ses mains sur son visage et happa ses lèvres, Sara lui mordit doucement

M : aie

S : ne m’oblige pas à t’attacher les mains

M : je…..(un grand sourire apparut sur son visage)

S : pas question !!! (en fronçant les sourcils)

Il rigola avant que Sara ne lui pince le ventre

S : maintenant chut

Elle allongea son bras et attrapa le petit flacon d’huiles essentielles avant de se remettre assise sur lui, elle dévissa le bouchon et le lança, Michael en suivit le trajet avant de reporter son attention sur Sara

M : qu’est-ce que c’est ?

Elle ne répondit pas et elle versa quelques gouttes sur son torse, puis elle le posa près d’elle et elle entreprit un massage des plus sensuel, Michael grogna, ses yeux se fermèrent, Sara sourit en sentant sur son intimité, une bosse se former dans le jean de son amant. Elle continua de longues minutes, il se contenait malgré l’envie irrépressible de la faire basculer et de l’embrasser.

Une fois l’huile bien pénétrée, elle se releva et déboutonna le jean de Michael, elle le lui retira, ainsi que son boxer laissant apparaitre son membre gonflé, il ouvrit les yeux et il alla pour se relever quand Sara le repoussa une nouvelle fois

S : je ne t’ai pas dit de bouger, ce soir c’est moi qui mène la danse

Elle reprit le flacon et laissa quelques gouttes couler sur son érection, puis elle s’en saisit délicatement et débuta des vas et viens, d’abord lents et doux, Michael referma les yeux et son souffle devint vite plus bruyant et moins régulier, elle augmenta le rythme et l’intensité, Michael attrapa sa main pour qu’elle cesse, ne voulant pas se laisser aller, mais Sara continua et déposa ses lèvres sur celles de Michael qui émit un gémissement rauque au moment où sa semence se répandit.

Elle cassa le baiser et le regarda dans les yeux en souriant

M (honteux) : tu es contente de toi ?

S : très (en lui redéposant un baiser)

Elle se releva et sans qu’elle ne se rende compte, elle se retrouva allongée, Michael à califourchon sur elle

M : à mon tour de faire joujou avec ça (montrant le flacon)

S : non (essayant de lui reprendre)

M : quoi non ?

S : je n’ai pas finit

M : je pense que si

Il lui agrippa les poignets et les ramena au dessus de la tête de la jeune femme

M : ne t’avise pas de bouger

S : Michael

Il posa ses lèvres sur celles de Sara et lui lâcha les mains

M : chut

Il s’asseya sur elle sans trop appuyer, puis il fit descendre les bretelles de son soutien gorge et libéra sa poitrine gonflée, qu’il regarda avec convoitise

M : c’est comestible (lisant l’étiquette du flacon)

S : oui

M : parfait

Il fit couler quelques gouttes sur chaque seins et après avoir posé le flacon, ses doigts allèrent titiller les pointes dressées, il les pinça délicatement avant que sa bouche ne prenne le relais, pendant que sa main malaxait tendrement l’autre.
Après quelques minutes, il inversa, Sara se cambrait sous les caresses que lui prodiguaient Michael, il finit par relever la tête

M : délicieuse

S : moi ou l’huile ?

M : toi mon amour

Il déposa ses lèvres sur celles de Sara pendant que ses mains allèrent retirer le soutien gorge devenu inutile et gênant, une fois le sous vêtement ôté, il laissa sa bouche parcourir son cou, ses épaules, de nouveau ses seins, puis ses lèvres échouèrent sur son ventre arrondi, elles furent accompagnées dans leur travail par ses mains délicates qui caressaient chaque parcelles de peau, il ressentit un faible coup

M : c’est l’heure de faire dodo

Un autre coup, Sara rigola et posa sa main sur son ventre

S : tu l’as réveillé

Il la regarda en souriant, puis il reporta son attention sur son ventre

M : papa a très envie de faire l’amour à maman, alors tu vas vite te rendormir

Sara rigola encore plus quand elle ressentit plusieurs petits coups

S : pas très autoritaire papa

M : tu vas voir

Sara le regarda intriguée, il se releva un peu et attrapa l’huile et en versa quelques gouttes sur le ventre de sa chérie, puis il le massa délicatement et avec amour. Les coups cessèrent au bout de quelques minutes, Michael embrassa le ventre de Sara

M : merci mon bébé (puis reportant son attention sur la jeune femme)..à nous deux

Elle rigola, Michael attrapa les bords du string et le fit descendre avec une lenteur calculée, une fois complètement ôté, il la regarda avec un sourire malicieux, il posa ses mains sous les genoux de Sara et lui fit écarter les cuisses

S : Michael (dans un murmure)

M : quoi ? (sans arrêter de sourire)

Il attrapa le flacon et laissa quelques gouttes échouer sur l’intimité de Sara, puis il lui fit un clin d’œil avant que sa bouche ne vienne gouter à son fruit, Sara gémit à ce contact, elle posa sa main sur le crâne de son amant qui continuait de butiner avec délice sa féminité, elle se cambra et gémit quand sa langue prit possession de son bouton de désir et qu’il le cajola avec empressement.
Il agrippa ses hanches et les maintint fermement pendant qu’il continuait d’accomplir sa mission, Sara gémit de plus en plus fort et cria le prénom de son amant quand elle fut terrasser par un violent orgasme.
Il releva la tête et rencontra le regard de Sara qui brillait de mille feux, elle posa ses mains sur ses joues

S : je t’aime Michael

M (contre ses lèvres) : je t’aime aussi mon amour

Leurs lèvres fusionnèrent dans un doux baiser, Michael se mit sur le côté pour ne pas écraser Sara, ils se caressèrent tendrement, puis après quelques minutes, la fougue les emporta vite, il reprit le dessus, ancra leur regard et la pénétra avec délicatesse de façon à prolonger ce moment où leurs corps ne font plus qu‘un, ils émirent un long gémissement vite étouffé par leurs bouches se ressoudant dans un baiser enflammé.

Après quelques minutes de doux vas et viens, et d’intenses gémissements de plaisir, Sara lui intima l’ordre d’accélérer, il obtempéra et après quelques violents coups de rein, il sentit les muscles de l’intimité de sa partenaire se resserrer sur lui, puis ils se relâchèrent en provoquant des spasmes, il se répandit en elle au même moment, tout en laissant un cri s’échapper de leurs bouches.
Il se laissa tomber sur le côté, essoufflé de cette étreinte, Sara se blottit contre lui en posant sa main autour de sa hanche

S : j’espère que tu es en forme ?

M : hein ??

Sara releva la tête et avec un regard empli de désir

S : parce que j’ai envie qu’on fasse l’amour jusqu’au levée du soleil

M : dans ce cas, il va falloir s’y remettre maintenant

Il rigola avant de reprendre les lèvres de son amour.



voilà les miss Embarassed

je ne vous ais pas choquée j'espère Shocked


gros
Revenir en haut Aller en bas
sara991
4th Kiss
4th Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2324
Age : 25
Localisation : Dans les bracs de Marc Antoine =D (c'était vrai hier ^^)
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: JAMAIS SANS TOI 04/08/09 *3 nouvelles suites*   Mar 4 Aoû - 18:58

OKOK merci beaucoup c'est gentil
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sarahwaynecallies338.skyblog.com
sara991
4th Kiss
4th Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2324
Age : 25
Localisation : Dans les bracs de Marc Antoine =D (c'était vrai hier ^^)
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: JAMAIS SANS TOI 04/08/09 *3 nouvelles suites*   Mar 4 Aoû - 19:07

Merci pour cette suite
non tu nous a pas choqué elles sont trop bien tes suites bisous
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sarahwaynecallies338.skyblog.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: JAMAIS SANS TOI 04/08/09 *3 nouvelles suites*   Mar 4 Aoû - 19:09

merci pour la suite bon moi le lai lut sur prison break fan le forum mais je la relit donc encore bravo !!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JAMAIS SANS TOI 04/08/09 *3 nouvelles suites*   

Revenir en haut Aller en bas
 
JAMAIS SANS TOI 04/08/09 *3 nouvelles suites*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Jamais sans ma Jeager. Chronique d'un sauvetage.
» JAMAIS SANS MA FILLE de Betty Mahmoody
» PLUS JAMAIS SANS ELLE de Mikaël Ollivier
» Jamais sans ma fille
» Do comeco ao fim/jamais sans toi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MiSa' Story :: WENTWORTH/SARAH & MICHAEL/SARA :: Fanfictions-
Sauter vers: