MiSa' Story


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Sara59
we're gonna figure this out
we're gonna figure this out
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3795
Age : 31
Localisation : Sous la couette avec Went ou Rob, tout depend de mes envies
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Ven 27 Fév - 22:10

J'y suis presque tout les jours, j'en lit quelque une mais c'est juste que je met jamais de message, oui je sais honte a moi, je me auto fouette
Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Ven 27 Fév - 22:44

*mode floodage on*

oui tu peux parce à cause de ca, je ne savais même pas que tu viendais ici... te rends tu comptes...

*mode floodage off*



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
Waris
About before... me too.
About before... me too.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1159
Age : 25
Humeur : a toi de le découvrir
Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Sam 28 Fév - 2:08

ta fic est vraiment trop méga géniale j'adore continue comme ça
et je veux une suite
Revenir en haut Aller en bas
Sara59
we're gonna figure this out
we're gonna figure this out
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3795
Age : 31
Localisation : Sous la couette avec Went ou Rob, tout depend de mes envies
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Sam 28 Fév - 15:17

IsLeMMe a écrit:
*mode floodage on*

oui tu peux parce à cause de ca, je ne savais même pas que tu viendais ici... te rends tu comptes...

*mode floodage off*

Oui je sais je suis mega desole, mais deja sur unde je fesait ça mais je sais que c'est pas bien c'est juste que je sais pas quoi dire.

Tu me pardonne j'espere
Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Sam 28 Fév - 15:18

Sara59 a écrit:
IsLeMMe a écrit:
*mode floodage on*

oui tu peux parce à cause de ca, je ne savais même pas que tu viendais ici... te rends tu comptes...

*mode floodage off*

Oui je sais je suis mega desole, mais deja sur unde je fesait ça mais je sais que c'est pas bien c'est juste que je sais pas quoi dire.

Tu me pardonne j'espere
ben oui, en faite y'a même pas raison d'être pardonné lol... sinon c'est sympa de poster parce ca booste les ficteuses lol..



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
Sara59
we're gonna figure this out
we're gonna figure this out
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3795
Age : 31
Localisation : Sous la couette avec Went ou Rob, tout depend de mes envies
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Sam 28 Fév - 15:21

Citation :
ben oui, en faite y'a même pas raison d'être pardonné lol... sinon c'est sympa de poster parce ca booste les ficteuses lol..

ouf je suis rassurée j'ai cru que tu serais fachée a vie contre moi lol!
Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Sam 28 Fév - 15:26

mdrrr je devrais peut-être looooooooool



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Ven 6 Mar - 13:45

coucou les filles
merci pour vos gentils comms et oui j'avoue que ça booste Crying or Very sad
je vous poste plusieurs suites car j'ai un max de retard ici et non, ils ne vont pas se sauter dessus maintenant



Elle alla vers le plan de travail pour préparer la piqûre. Michael s’approcha d’elle et l’encercla doucement et posa sa tête sur son épaule. Elle se contracta en sentant son souffle chaud contre son cou


Partie 2


M : on a besoin l’un de l’autre

Elle se retourna, mais il ne la lâcha pas pour autant

S (dans un souffle) : Michael

Je sais que je ne devrai pas, mais j’aimerai qu’elle laisse tomber ses barrières

Il posa calmement ses lèvres sur celle de la jeune femme et l’embrassa, elle posa ses mains sur ses avants bras pour le repousser ce qui le fit reculer

M (murmure) : Sara

Sara baissa la tête, les larmes menaçant de sortir

Il faut qu’il comprenne
S (fermement) : ne recommences pas (en relevant son visage)



Elle était en colère après lui, car il insistait ce qui lui déchirait le cœur de le repousser à chaque fois, mais aussi après elle qui se refusait d‘admettre ses sentiments.

Pourquoi il me procure autant de sensations, je ne veux pas
S : va t’asseoir s’il te plait

Il continua à la regarder, mais elle lui fit comprendre d’un regard qu’elle ne voulait pas qu’il insiste

M : ok
Chaque chose en son temps

Il alla sur le brancard, elle lui fit sa piqûre et après l’avoir examiné, elle sortit sans un mot.

Michael resta ainsi en attendant Sucre.

Dans la salle des infirmières, les transmissions se faisaient entre l’équipe du matin et celle de nuit. Simon, un des internes était également présent.
Sara s’installa près d’elles et remplit la feuille de sortie de Michael ainsi que ses ordonnances

K : bonjour Sara

S : bonjour Katie

K : ça va ???

S : oui
En fait pas trop

Sara baissa la tête et continua, essayant de montrer à son amie que tout allait bien. Mais Katie n’était pas dupe, elle la connaissait
Une fois les transmissions finies, l’infirmière se leva et alla voir Michael. Elle avait été surprise de savoir qu’il avait été admis après une bagarre.

Box 5

K : bonjour beau brun

M : Katie

K : alors on joue les vilains garçons et on se retrouve tout cassé

Toujours aussi comique
M : et oui

K : le coup de la migraine était moins risqué

M : je sais
Et ça m’a laissé un excellent souvenir la fois dernière

K : vous n’avez pas trop mal ??

M : non, Sara vient de me faire une piqûre de morphine

K : comment ça c’est passé ?

M : un mec m’a passé à tabac…

K : non, avec Sara. Le reste, je l’ai lu dans votre dossier

Oh Sara…..
M : avec Sara, je sais pas, je n’arrive plus à savoir ce qu’elle veut

K : elle s’est renfermée sur elle-même

M : j’ai essayé de me rapprocher d’elle, mais je fais un pas en avant et au moins trois en arrière
Au moins !!!

K : je crois qu’elle même ne sait pas trop ce qu’elle veut

M : j’ai obtenu qu’on reste amis

K : ça n’a pas marché la dernière fois

M : non, mais là je la laisserai faire comme elle le sent, sinon je vais la perdre
Et rien que cette pensée m’est insupportable

K : je suis avec elle ce week end, on va parler un peu toutes les deux

M : oui

K : aller je vais travailler, on se reverra plus tard

M : ok

Puis elle partit le laissant seul, il s’allongea et se reposa.
Katie rejoignit ses collègues et commencèrent leur travail.


Partie 3

Vers 9h, Sucre arriva, il alla voir l’hôtesse d’accueil qui bipa Sara.
Elle le rejoignit dans la salle d’attente

S : bonjour

Su : bonjour docteur. Comment va Michael ?

S : ça va mieux, j’ai replacé ses doigts et il devra porter une attelle. Pour ses côtes, il doit garder une bande de compression le temps qu’elles se ressoudent, il faudra la resserrer d‘ici quelques jours.

Su : hum..et ça met longtemps

S : ça peut être long

Su : je vais rester avec lui aujourd’hui

S : il doit dormir

Su : promis, je ne l’emmène pas en boite ce soir

Sara sourit

S : suivez moi, on va aller le voir

Ils se dirigèrent vers le box. Michael s’était endormit.
Sara s’approcha de lui

S : Michael
Il est trop craquant quand il dort

M : hum

Su : aller papy, on se réveille

Il ouvrit les yeux et regarda son ami

M : Sucre

Su : ça va ??

Il alla pour lui faire une accolade, mais il se retint quand il le vit grimacer en se redressant

S : tu veux que je te fasse une autre piqûre avant de partir ?

M : non, dès que je rentre, je pars direct me coucher dans un vrai lit

Elle lui sourit

S : qu’est-ce qu’il ne va pas avec nos lits ?
Ok, c’est pas vraiment des lits

Il la regarda intensément, l’idée qui lui vint à l’esprit était hors contexte

M : rien
Mieux vaut que je me taise

Su : aller je te ramène et ensuite je vais être aux petits soins pour toi

M : tu ne devais pas passer ton week end avec Mari ?

Su : elle a comprit, mais ne compte pas sur moi pour te faire tes pansements (en regardant Sara), demande à ton médecin

Hein, quoi !!!
S : c’est que…enfin…

Su : il faut quelqu’un d’expérimenté, je ne voudrai pas que ses côtes se ressoudent mal

C’est vrai…oh mais vu son regard, je sens le coup monté. Mais bon cela me donnera l’occasion de le revoir
S : c’est vrai que je pourrai passer te voir dans la semaine

M : je ne veux pas t’embêter

S : ça ne m’ennuie pas
Bien au contraire

Su (tapant dans ses mains) : c’est réglé. Aller je vais t’aider à mettre ta veste

Michael et Sara continuèrent de se regarder

Su : Michael

M : oui (cassant le contact visuel)

Il mit sa veste avec l’aide de son ami, puis tous les trois se dirigèrent vers le bureau pour récupérer les papiers.

Su : je vais avancer la voiture, attends moi là

M : ok

Sara resta avec lui en attendant, ils se trouvaient face à face

M : merci Sara

S : pourquoi ?

M : tu t’es bien occupé de moi

S : c’est normal, je suis ton médecin

M : il n’y avait pas que tes compétences médicales

Ils se regardèrent intensément, Michael approcha son visage de celui de Sara, puis il passa sa main sur sa joue avant de déposer un doux baiser dessus, elle ferma les yeux s’imprégnant de ce délicieux contact.

Katie vit au loin cette scène, elle fit un sourire à Michael

S : je t’appelle avant de passer

M : d’accord

Puis il rejoignit Sucre et ils partirent.
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Ven 6 Mar - 13:47

Partie 4

La matinée passa rapidement, Sara n’avait pas eut beaucoup de patients ce qui lui avait permis de s’occuper de Charly. Elle avait appelé les soins intensifs, et la réponse fut identique : non.
Elle était montée voir le médecin et lui avait dit ce qu’elle pensait, ce qu’il n’avait pas apprécié, après un échange assez houleux, elle était redescendu dans son service avec la promesse d‘un avertissement, elle savait qu‘il n‘aboutirait pas, mais ce n‘était jamais agréable de l‘entendre.

Du côté de Michael, Sucre l’avait déposé et était ensuite allé lui chercher ses médicaments.
Michael avait prit un antalgique et était allé se coucher directement, le besoin de sommeil se faisait ressentir.
Sucre regarda la Tv en veillant son ami. Il avait voulu appeler Lincoln, mais Michael lui avait fait promettre de ne pas le faire.

Hôpital de Northwestern
14h


Katie avait été voir Sara pour lui signaler que la saturation (taux d’oxygène) de Charly avait encore baissé.
La jeune femme alla dans sa chambre

S : Charly, je vais devoir vous intuber si votre taux d’oxygène continue de baisser

Ch : je serai inconscient ?

S : oui, je ne pourrai pas faire autrement

Ch : ça me fait peur

S : ça va bien se passer, je vous le promets

Ch : je vous fais confiance

S : j’attends encore un peu

Ch : merci

S : appelez si cela ne va pas

Puis elle repartit après avoir de nouveau augmenter l’oxygène. Elle avait comprit que Charly appréhendait le fait d’être intubé, c’est pour cela qu’elle lui avait laissé un délai supplémentaire, l’oxygène au masque était pour l’instant suffisant.

¼ h plus tard, Katie arriva en trombe dans son bureau

K : Sara, il vient d’y avoir un accident sur l’autoroute, il y a beaucoup de blessés et les services de secours vous nous en emmener une partie, tous les hôpitaux sont en surcharge

S : ok, on prépare les salles avec tout le matériel nécessaire

Elles s’activèrent. L’hôtesse appela Sara

Hôtesse : Dr Tancredi

S : oui

Hôtesse : les secours arrivent dans 5 minutes

S : ok, appelez du personnel dans les étages, on ne sera pas assez nombreux

Puis elle repartit, expliquant aux infirmières de faire le tri des patients, et de prendre avec elle une infirmière des étages et de les encadrer.
Elle demanda ensuite à Simon de la suivre. Puis tous attendirent les premiers blessés qui ne tardèrent pas à arriver.

Les portes des urgences s’ouvrirent en faisant apparaître plusieurs brancards avec des patients avec des blessures diverses.

S : Katie, commence à trier les blessés

L’infirmière s’exécuta

Amb : celui la est le plus critique, il a fait deux arrêts sur les lieux de l’accident, il a eut la jambe sectionnée et a perdu beaucoup de sang. Il est inconscient, mais à un rythme.

S : ok, mettez le en salle 2

Elle alla avec eux et les infirmières se joignirent à elle.
Sara fit les premiers soins, mais malgré tous ses efforts, le patient fit un autre arrêt et son cœur ne repartit pas.
Après avoir déclaré son décès, elle alla ensuite dans chaque box, s’occupant d’abord des patients les plus critiques, certains, après avoir été stabilisé, montèrent au bloc.
Sara jonglait entre tous les patients, un seul médecin avait prit la peine de descendre et il l’aidait du mieux qu’il pouvait, mais l’afflux de blessés n’aidait pas à une prise en charge complète.

Simon arriva en courant vers Sara qui pratiquait un massage cardiaque

Simon (paniqué) : je …elle vomit du sang

S (à l‘infirmière) : prend le relais

Ensuite elle partit avec Simon

S : de qui tu t’occupais ??

Simon : la petite fille au poignet cassé

Ils arrivèrent, Katie tenait la petite fille sur le côté et avait placé une sonde d’aspiration dans sa bouche
Sara se mit devant la petite vérifiant si elle était encore consciente, c’est à ce moment qu’elle vomit et la blouse de la jeune femme se retrouva pleine de sang

S (à Simon) : branche la

Puis elle se mit derrière la petite fille et l’allongea sur le dos, elle plaça une sonde d’intubation dans sa gorge

S : mer** je vois rien

Katie aspira le contenu de sa bouche pendant que Sara guidait la sonde, elle la mit en place et c’est à ce moment que la petite fille fit un arrêt cardiaque.
Sara débuta le massage cardiaque avant que le défibrillateur ne prenne le relais.
Elle commença à choquer le corps de la petite qui faisait des soubresauts, le son du moniteur raisonna pendant de longues minutes

K : Sara, c’est finit

S : non, son cœur va repartir

K : ça fait ½ h, arrête

Elle prit le bras de Sara qui se mit à pleurer. Katie voulut la prendre dans ses bras mais elle sortit de la pièce en jetant au sol, sa blouse souillée du sang de la petite fille et se dirigea vers un autre box.

Le jeune médecin continua à s’occuper des blessés qui arrivaient.
Il se passa près de deux heures avant que tous les patients aient été pris en charge et transféré dans les services de chirurgie.
Sara venait de faire monter son dernier patient, elle demanda à Simon de rentrer chez lui, car il était encore choqué.
Elle se dirigea ensuite vers le box 2 et se stoppa net en entrant à l’intérieur.

je sais vous me détestez et ce n'est que le début
mais je vous rassure cette partie est écrite depuis longtemps, et là c'est un peu plus heureux mais ça va être pire après

gros
Revenir en haut Aller en bas
Sara59
we're gonna figure this out
we're gonna figure this out
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3795
Age : 31
Localisation : Sous la couette avec Went ou Rob, tout depend de mes envies
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Ven 13 Mar - 19:09

Toujours aussi bien, mais il me faut une ou deux suite parce que j'ai vraiment hate de voir ce qu'il va se passer quand sara va aller chez michael
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Sam 14 Mar - 15:39

coucou
merci Sara59 pour ton comm
bon comme il me reste une lectrice je poste tongue tu vas être gâtée, j'ai un max d'avance sunny


Elle se dirigea vers le box 2 et se stoppa net en entrant à l’intérieur

Partie 5

Le moniteur clignotait et les tracés des courbes du rythme cardiaque et de la respiration restaient plats.
Sara s’approcha du corps inerte de Charly, elle tendit la main vers son poignet et essaya de chercher un pouls, le contact froid la fit sursauter.
Elle resta comme ça devant lui pendant un certain temps jusqu’à que Katie arrive

K : Sara, je te cher..

Elle vit Charly

S : c’est ma faute (sans dévier son regard)

Katie s’avança jusqu’à arriver près de Sara

K : bien sur que non

S : je n’ai fais que des erreurs

K : il avait besoin de soins intensifs, tu as fait ce que tu as pu

S : non, j’aurai du l’intuber avant

K : il avait une respiration encore correcte…

S (en criant) : c’est moi le médecin !!!!

Elle sortit en trombe de la salle. Katie ne savait plus comment gérer son amie, elle décida de la laisser se calmer puis elle se chargea de préparer le corps avec l’aide d’une de ses collègues.

Elle alla ensuite la voir dans son bureau, celle-ci se trouvait au téléphone

S : j’ai besoin de prévenir ses parents…non, je ne sais pas si ils se trouvaient sur le lieu de l’accident….bien, tenez moi au courant

Puis elle raccrocha

K : Sara

S (relevant la tête) : oui

L’infirmière prit une chaise et s’asseya près de son amie

K : j’ai vidé tes poches pour te rendre ce qu’il y avait dedans

S (ne comprenant pas) : comment ??

K : ta blouse

S : ah oui, merci

Elle lui posa son badge ainsi que ses stylos sur la table puis une autre chose qui fit changer l’expression du visage de Sara

S : je devais le ranger
Mer**

K : on ne doit pas garder de stupéfiants dans ses poches

S : je …trouve une excuse j’en ai eut besoin pour Michael, et j’ai oublié de le ranger ….c’est rien d’accord

K : tu es sure ?

S (se levant de sa chaise) : bien évidemment…que veux tu que j’en fasse ?

K : rien, j’espère

S : …

K : Sara, cette journée a été vraiment très dure et si tu as besoin de parler, tu sais que je suis là

S : je n’ai pas envie de parler de toutes les personnes qui sont mortes aujourd’hui par ma faute

Le ton employé surprit l’infirmière tant pas sa fermeté que par les mots

K : tu penses être responsable ?

S : je n’ai pas fait correctement mon travail

K : Sara, tu n’aurais pas pu faire autrement, ni pour cette petite fille, ni pour Charly, c’est bien comprit ??

S : laisse moi !!!!

L’infirmière se leva et regarda Sara avant de sortir. La jeune femme resta à regarder le flacon de morphine de longues minutes avant de se décider à le mettre de nouveau dans sa poche.

Les urgences avaient retrouvées leur calme, les infirmières en profitaient pour remettre de l’ordre dans les box. L’heure de la relève arriva, Sara n’avait pas bougé de son bureau quand son téléphone sonna.

S : allo

Voix : Dr Tancredi, les parents de la petite fille sont là

S : installez les dans la salle des familles, s’il vous plait

Elle respira un bon coup et se leva avant de se diriger vers la pièce réservée aux familles en attente de nouvelles d‘un proche.

Quand elle arriva, elle vit un homme et une femme en pleurs qui portaient encore les blessures liées à un accident

Ils étaient avec elle
Pourquoi n’ont-ils pas été emmenés dans le même hôpital ?
Ça fait des heures qu’ils doivent attendre des nouvelles de leur enfant
Comment je vais leur annoncer que j’ai laissé leur fille mourir


Elle entra dans la salle et la femme la regarda profondément, Sara baissa les yeux comme prise de culpabilité

S : je suis le docteur Tancredi, je me suis occupée de Natacha

Père : comment va-t-elle ?

Mère : ça fait des heures qu’on attend, personne ne veut rien nous dire

S : je …enfin à son arrivée, elle présentait une forte douleur au poignet. On lui a pratiqué une radio qui a révélée une fracture. ….on ne devait que lui poser un plâtre….mais Natacha a commencé à vomir du sang

La mère se mit à pleurer de plus belle

S : je l’ai intubée …mais elle a fait un arrêt cardiaque

La mère s’effondra au sol, Sara resta immobile ne sachant pas quoi faire, le père la regardait attendant qu’elle lui dise que sa petite fille l’attendait juste à côté.

S : je suis désolée (les larmes aux yeux), je n’ai pas pu la réanimer

Père : elle a …enfin…a eut mal ?

S : non. Elle ne s’est rendue compte de rien

Sara les laissa et la psychologue chargée des victimes prit le relais.


Partie 6

Quand Sara sortit de la salle, Katie alla à sa rencontre

K : Sara, tu devrais aller te coucher

S : je sais. Peut être plus tard

K : je travaille demain

S : d’accord

Katie l’étreignit et lui fit la bise avant partir. Elle sentait que son amie était éprouvée par la journée qu’elles venaient de passer, mais elle ne pouvait pas la forcer à se confier.
Sara repartit ensuite dans son bureau, elle s’asseya sur sa chaise et resta prostrée.
Elle finit par s’assoupir, ses pensées étaient remplies de songes éprouvants, tout se mélangeaient, elle y voyait tour à tour des visages hostiles comme celui de Nathan, ou plus bienveillant celui de sa mère ou de Michael mais tous avaient la même signification : la souffrance et la perte.
Ensuite elle eut des flashs sur son enfance avec son père absent, l’enterrement de sa mère, trop petite pour comprendre, puis son adolescence avec Nathan, la bêtise qu’elle avait fait avec Andrew. Puis arriva ceux plus ressent, la gifle de son père, sa rupture avec Michael, ses évaluations, la détresse des parents de la petite Natacha, le corps inerte de Charly ….
Elle se réveilla en sursaut, les larmes coulèrent sur ses joues

Est-ce que ce sera toujours comme ça…souffrance

Elle n’arrivait plus à réfléchir, seules les images de cette journée envahissaient son esprit, puis les paroles de Josh revinrent à son esprit

« J : j’ai ce qu’il faut pour t’aider à rester dans le top, si tu penses ne pas tenir »

« J : tu veux que je te donne ma recette ?


J : morphine

Sara passa sa main dans sa poche, elle en sortit le flacon

J : avec ça tu vas avoir l’impression d’être pleine d'énergie, ton jugement sera plus rapide, et ta mémoire sera considérablement développée, sans parler du bien être »

« J : en tout cas, tu bosses chez le plus grand fournisseur, si un jour tu changes d’avis, pas besoin d’ordonnance »


Elle le rangea de nouveau dans sa blouse, puis elle prit le chemin du poste de soins, elle s’accapara d’une seringue et d’un garrot avant de se diriger vers la chambre de garde

S (à l’infirmière) : je monte dormir un peu

Inf : d’accord Dr Tancredi

Elle monta dans sa chambre et verrouilla la porte.
Après s’être assisse sur son lit, elle prit le flacon et remplit progressivement la seringue avec le liquide.

Juste une fois, je veux oublier cette journée.
Ça ne peut pas me faire de mal…et puis j’en ai besoin pour dormir sans être hantée par toutes ses images


Sans vraiment faire attention, elle venait de passer le garrot autour de son bras

Juste une fois

Elle respira un bon coup et les larmes se mirent à couler lentement sur ses joues au fur et à mesure que l’aiguille s’approchait du pli de son bras.





L’aiguille pénétra dans sa veine, elle appuya sur le piston qui poussa graduellement le liquide qui se mélangea au sang de la jeune femme.

Je sens le liquide s’infiltrer dans mon corps, il est brûlant.
Chaque battements de mon cœur le fait se mélanger un peu plus, chaque particules s‘en imbibe.
C’est bizarre la sensation que ça me procure, je me sens flotter


Sara ferma les yeux comme transportée d’un agréable bien être. Sa respiration se fit plus harmonieuse, ses muscles se détendirent, son esprit partit dans un endroit paisible.




Elle retira le garrot et resta quelques minutes à savourer cette nouvelle sensation.


Puis elle s’allongea sur le lit et finit par s’endormir.

Ce n’est que quand son bipper sonna, que Sara sortit de son état léthargique. Les effets de la morphine se faisaient encore ressentir, elle se sentait comme légère, insouciante.
Elle appela son correspondant

S : vous m’avez bipée

Inf : oui, excusez moi mais il y a une urgence qui arrive

S : de quel type ?

Inf : AVP (*accident sur la voie publique)

S : j’arrive

Elle se leva et partit dans la salle de bain pour se rafraîchir. Son visage se refléta dans le miroir, elle sentit une vague de culpabilité la submerger.

Je suis faible
Que dirait ma mère en sachant ça
Et Michael
Jamais je ne recommencerai


Elle jeta tout les preuves de sa faiblesse et partit s’occuper du patient qui arrivait
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Sam 14 Mar - 15:42

Chapitre 27
Partie 1


La nuit de samedi ne fut pas très chargée, mais Sara ne retrouva pas le sommeil après s’être occupée du patient accidenté.
Elle se revit s’injecter la morphine, elle était partagée entre la culpabilité de s’être laissée aller et la sensation que le liquide lui avait procurée pendant quelques heures.
La journée du dimanche se passa bien, Katie avait essayé de parler avec elle, mais Sara lui avait fait comprendre que ça allait, d‘ailleurs la jeune femme rigolait avec le reste de l‘équipe. L’infirmière n’insista pas, malgré que le changement de comportement de son amie l’intriguait.
Le soir arriva, Sara avait finit sa garde

K : Sara

S : oui

K : ça te dirait qu’on aille prendre un verre ?

S : oui pourquoi pas

Elles allèrent dans le vestiaire pour se changer, Sara ouvrit son casier

S : je te remercie d’avoir récupéré la photo

K : je ne voulais pas que tu oublies cette journée, il y en aura d’autres

S : peut être

Une fois changées, les deux femmes prirent le chemin de la sortie et allèrent boire un verre. Elles discutèrent une bonne partie de la soirée de choses futiles avant de rentrer.
Sara avait raccompagnée Katie chez elle, car elle avait prit sa voiture pour aller travailler.
Quand elle arriva dans sa chambre, elle ne prit pas la peine de se changer, elle s’affala sur son lit et attrapa son petit singe qu’elle serra très fort contre elle.

Je t’aime Michael

Puis elle s’endormit.
Son sommeil ne fut pas ponctué de cauchemars ni de rêves, mais quand son réveil sonna, Sara se réveilla de bonne humeur

Ce matin, je vais aller voir ce petit c** d’Éthan et lui dire ce que je pense de lui, et cet après midi, je vais repasser mon évaluation.

Elle prit sa douche et d’un seul coup elle fut prise de nausées, elle se dirigea aux toilettes

Oh que j’ai mal
Mon estomac se tord dans tous les sens


Elle se crispa sous la douleur, son corps glissa sur le sol froid de la salle de bain et elle resta ainsi pendant quelques minutes avant que ça ne cesse

Je vais manger un truc ça ira mieux ensuite
Je n’ai pas mangé depuis ..quelques repas, c’est pour ça


Elle se releva, s’habilla avant d’aller chercher un petit déjeuner au Starbuck.

Pour Michael, la fin du week end, il l’avait passé au lit, Sucre était resté et l’avait aidé.
Le lundi, il devait travaillé, mais avait promis à Michael de revenir dans la soirée.

Hôpital de Northwestern

Sara arriva, elle fit les transmissions avec les infirmières et le médecin de nuit. Seul un interne manquait, ce que la jeune femme remarqua.
Une fois finit, Sara demanda à Clémence pourquoi Simon n’était pas là

Cl : il m’a appelé pour me dire qu’il voulait arrêter.

S : ses études ?

Cl : oui

S : il va changer d’avis

Cl : je ne pense pas, apparemment il n’a pas supporté ce qu’il s’est passé samedi

Ces douloureux souvenirs lui revinrent en mémoire.

S : ok

Elle partit sans un mot et se dirigea vers le triage, en arrivant elle vit Éthan en train de feuilleter les dossiers des patients

S : je pourrai savoir ce que tu fais ??

Éthan : je cherche un patient

Sara se mit face à lui et lui retira le dossier qu’il tenait

S : il y a un ordre d’arrivée et d’urgence, tu n’as pas à choisir celui qui va te convenir

Elle posa violemment le dossier sur la table

S : suis moi !!!

Il la suivit en souriant. Ils croisèrent Clémence

S : tu peux commencer les consultations, je suis dans mon bureau. Si tu as un souci, demande à Katie de t’aider, je te rejoins dès que j’ai finit

Cl : d’accord

Une fois dans son bureau, Éthan s’asseya

S : je ne me souviens pas t’avoir demandé de t’asseoir

Il se releva, Sara s’appuya contre son bureau



S : tu vois, je commence sérieusement en avoir marre de ton comportement. Je n’aime pas juger, mais tu me fais juste penser à un gamin qui a envie de jouer au docteur

Il alla pour répliquer mais elle lui fit un geste de la main

S : tant que tu seras sous ma responsabilité tu vas te plier à mes ordres, alors finit le choix des patients, tu prends celui à qui s’est le tour, ensuite ne prends plus jamais de décisions médicales sans être passé par moi.

Éthan : vous m’en voulez ou je me trompe ?

S : pas personnellement. Tu as, selon moi, cru que tu avais assez de connaissances pour faire tes propres prescriptions, hors tant que tu ne m’auras pas montré que je peux te confier un patient, tu m’obéis

Éthan : et je ne devrai pas penser que Clémence est privilégiée parce que c’est une nana comme vous

S : tu sais pour être médecin aux urgences, une femme doit se donner deux fois plus qu’un homme pour prouver qu’elle en est capable. Je ne la favorise pas, mais elle a su me prouver que je pouvais lui faire confiance et ne compte pas sur moi pour te faire des cadeaux parce que ton père à de l’influence

Éthan : vous savez que ce poste peut vous être retiré rien qu’après un appel

S : et je devrai peut être avoir peur

Éthan : non (sur un ton hautain)

Sara s’approcha de lui et lui prit le bras

S : menace moi encore une fois et je t’assure que ton internat, tu vas le passer à changer des bassins

Il la défia du regard, mais il comprit très vite qu’elle ne céderait pas, il baissa les yeux et retira son bras de son emprise avant de sortir en claquant la porte


Partie 2

Le reste de la matinée se passa sans encombres, Clémence prenait de plus en plus de confiance en elle et paraissait plus sûre d’elle quand elle faisait le résumé des symptômes des patients, à Sara. Quant à Éthan, après avoir disparu pendant ½ h, il fit ce que la jeune femme lui demandait, ce qui la surprit.
Une fois que l’équipe d’après midi arriva, celle du matin alla déjeuner, Katie fut étonnée de la présence de son amie, mais ne dit rien, en général Sara n‘avait jamais le temps de se poser.
Comme prévu un nouvel urgentiste était arrivé, le directeur avait pensé le mettre d’après midi avec un médecin titulaire, le temps de se familiariser avec le service. Les présentations furent rapides.
Vers 13h30, le bipper de Sara sonna, elle regarda le nom qui s’affichait

S : c’est Pope
Qu’est-ce qu’il me veut ?

K : il veut sans doute te voir pour Simon

S : peut être. J’y vais, et je t’appelle ce soir

K : ok

Le jeune médecin appela Pope qui lui demanda de venir dans son bureau. Après s’être présentée à sa secrétaire, Sara frappa à la porte du directeur de l’hôpital

Pope : entrez

S : bonjour

Pope : bonjour Sara, installez vous (désignant la chaise)

Elle le remercia et s’asseya

Pope : j’ai appris ce qu’il s’était passé ce week end, et je tenais à vous féliciter pour avoir bien géré la situation

S : j’ai perdu des patients (tristement)
Alors les félicitations

Pope : vous avez fait ce que vous pouviez, j’ai lu les rapports d’autopsies et vous n’auriez rien pu faire de plus. Je déplore seulement que les médecins des étages ne se soient pas donnés la peine de descendre en renfort comme le stipule le plan accident, une réunion a été organisé et chacun sait maintenant quelle est ma position sur ce qu’il s’est passé. J’ai eut évidemment vent de la situation de Mr Evans, le docteur Storm m’a parlé de votre altercation de samedi.

S : je suis désolée, je n’aurai pas du lui parler comme ça, mais j’ai perdu mon contrôle

Pope : je ne vais pas vous donner raison pour les mots employés à son égard, mais en venant me voir pour se plaindre, il a eut le malheur de me dire le sujet de cette dispute, et je lui ait demandé pourquoi si il y avait des places, Mr Evans a du rester aux urgences avec le risque que ça encourait

S : il n’a pas réfléchit

Pope : non et ce problème va être réglé en interne, comme Mr Evans n’avait pas de famille, un patient a perdu la vie et je ne le cautionnerai pas. Par contre, il m’a remis un rapport pour insubordination

Sara déglutit difficilement

Pope : je l’ai jeté à la poubelle devant lui

Sara ne pu s’empêcher d’être soulagée

Pope : et comme les choses n’arrivent jamais seul, ce matin j’ai reçu un appel de Mr Marks

S : c’est un patient ?

Pope rigola

Pope : c’est notre principal actionnaire et aussi le père d’un de vos interne

S : je vois

Pope : il a commencé à me parler des problèmes que rencontraient son fils avec vous, je vous passe les détails de notre conversation, je sais que ça vous déplait, mais quand il a commencé à me demander de vous faire changer de service, je n’ai pas pu m’empêcher de lui dire si il savait au moins quel était votre nom

Sara comprit où il voulait en venir

Pope : il y a toujours plus influent

S : je suis désolée que vous deviez gérer ce genre d’histoires

Pope : j’ai l’impression plutôt de gérer une école maternelle, que ce soit les médecins qui en font qu’à leurs têtes ou les fils à papa, aucuns n’a comprit ce que signifiait vraiment ce métier

S : du coup, vous aller me faire changer de service ?

Pope : et me séparer de mon meilleur élément !!! En fait, je lui ais dit que son fils n’avait qu’à faire une demande pour faire changer l’affectation de son internat

S : merci beaucoup

Pope : vous n’aurez plus que deux internes, le jeune Simon Filpatrick a arrêté

S : il se trouvait avec la petite Natacha quand elle a décompensé

Pope : il n’est jamais facile, que se soit pour un médecin expérimenté ou pour un interne débutant, de faire face à la mort d’un enfant

Sara baissa les yeux

Pope : aller il me semble que vous avez un rattrapage cet après midi

S : oui

Pope : alors allez y.

Quand Sara se leva

Pope : je sais que ce week end a été éprouvant et même si vous avez eut raison de faire ce que vous avez fait, essayez quand même de ne pas trop chercher les médecins titulaires

S : d’accord

Pope : ne pensez pas que je vous demande de passer outre vos valeurs

S : je comprends que ce n’est pas évident non plus pour vous

Sara sortit et partit se changer avant de prendre le chemin de l’université
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Sam 14 Mar - 15:43

Partie 3

À peine arrivée, Sara se dirigea en vitesse vers le bureau du doyen.

S (à la secrétaire) : bonjour, je suis Sara Tancredi, je dois voir Mr Westmorland

Secr : oui, veuillez vous asseoir, il a eut un contre temps, il ne devrait plus tarder à arriver.

S : merci

Elle s’exécuta, et peu de temps après Mr Quinn arriva.
Sara le salua par politesse, il l’ignora dans un premier temps et s’asseya ensuite face à elle

Mr Q (tout bas) : vous avez de la chance, si ça n’avait tenu qu’à moi, jamais vous n’auriez repassé cet examen

S : je sais et heureusement pour moi, ce n’est pas vous qui prenez les décisions (sans baisser les yeux)

Il la regarda avec mépris, mais ne répondit rien en voyant que la secrétaire les observait.
Plusieurs minutes s’écoulèrent avant que le doyen ne fasse son apparition

CW : bonjour Sara, Mr Quinn

S/Mr Q : bonjour

CW : Sara, je vous prends dans une minute

S : d’accord

CW : Mr Quinn, venez je vous pris

Ils entrèrent tous deux dans le bureau et n’en sortirent que quelques minutes après

CW : Sara

Elle se leva et Mr Quinn lui dit

Mr Q : j’espère que vous avez bien révisé, vous n’aurez pas d’autres chances

S : je ne me fais pas de soucis
J’ai intérêt à avoir une bonne note sinon il ne va pas me rater

Elle entra ensuite dans le bureau du doyen

CW : je suis navré, mais j’ai eut une réunion qui a duré plus longtemps que prévue

S : ce n’est rien

CW : j’ai du demander à Mr Quinn de contrôler les questions et de me donner le programme en cours, j’avais peur que les sujets n’aient pas encore été étudiés. Donc après vérification, il y a plusieurs questions de fin de programme, mais je n’en tiendrai pas compte dans ma correction, si elles sont fausses.

S : d’accord

CW : il m’a également donné ses notes du cours de cet après midi auquel vous ne pouvez pas assister.

S : merci
J’irai plutôt à la bibliothèque chercher mes sources

CW : vous allez vous asseoir dans la petite pièce à côté, vous serez plus tranquille je n’ai pas de RDV cet après midi. Comme en situation d’examen, je vous laisse trois heures

S : bien

Sara alla s’installer et commença son évaluation.
Il lui fallut tout le temps prévu pour rédiger et répondre au mieux aux questions.
Quand elle eut finit, elle remercia une nouvelle fois Mr Westmorland et partit vers son campus.
Sa journée l’avait exténuée, et pourtant elle se sentait bien.

J’ai passé une journée comme j’aimerai en avoir plus souvent
Et pourtant ça aurait pu être horrible, Mr Pope est formidable, il a fait en sorte que je n’ai pas de problèmes suite à mon altercation avec le Dr Storm et je pense que maintenant ce crétin fera attention à ne plus juger les patients.
Pauvre Charly, il a pâtit de le cupidité humaine, j‘aurai du faire plus pour lui, c‘est aussi ma faute.
Et puis ce petit c** d’Éthan, il a pensé que j’allais le laisser continuer. Je suis fière de moi, je lui ai tenu tête.
Et grâce à Mr Westmorland, j’ai pu rattraper mon évaluation, j’ai répondue à toutes les questions, bon certaines ne se sont pas complètes mais je suis sûre de l’avoir validée


Son téléphone sonna la sortant de ses pensées

S : allo

K : Sara, ça te dirait de venir dîner à la maison ?

S : ça me ferait plaisir, en plus ça fait longtemps que je n’ai pas vu ton petit bonhomme

K : il te réclame souvent, il va être heureux que tu viennes

S : tu veux que je passe vers quelle heure ?

K : tu viens de finir les cours, alors repose toi un peu et viens pour…20 h

S : d’accord à tout à l’heure

Elle raccrocha, rentra dans le bâtiment et monta dans sa chambre.
Sara alla se doucher ensuite elle enfila un jean et un pull, le temps était encore froid en soirée.
Elle s’allongea sur le lit et prit sa peluche et se mit à lui parler

S : tu penses que je devrai l’appeler pour prendre de ses nouvelles….
Mais c’est un peu tôt, il va penser que…je suis pressée de le revoir
Oui mais c’est le cas
Et puis zut, il pense ce qu’il veut, je lui ais dit qu’il ne se passerait plus rien entre nous

Elle prit son portable et composa le numéro de Michael, au bout de deux sonneries, il décrocha

M : allo

S : bonsoir, je ..ça va mieux ?
Voilà que je bafouille

J’aime entendre le son de sa voix
M : bonsoir Sara. Ça va un peu mieux, Sucre s’occupe bien de moi

Sara entendit Fernando lui demander « c’est qui ? » et Michael lui dire de s’occuper de ses affaires

M : désolé, il est jaloux

S : ce n’est rien, je suis contente que tu ais quelqu’un sur qui compter

M : merci Sara. Et toi comment vas-tu ??

Sara lui raconta une partie de sa journée, elle lui expliqua même son évaluation, Michael ne comprenait pas un seul mot qu’elle employait, mais il était tellement heureux de l’entendre.
Ils parlèrent pendant une bonne ½ heure avant que Sara ne lui dise qu’elle devait y aller, car elle dînait chez Katie.
La jeune femme lui avait dit qu’elle passerait le voir le jeudi pour vérifier la bande.


voilà
Revenir en haut Aller en bas
Sara59
we're gonna figure this out
we're gonna figure this out
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3795
Age : 31
Localisation : Sous la couette avec Went ou Rob, tout depend de mes envies
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Sam 14 Mar - 18:19

Waouh j'en ai de la chance, 3 suites pour moi toute seule lol.
Pauvre sara elle a vraiment pas l'air bien mais si elle retourner vers michael plutot que de se morfondre, elle irai mieux, il serai s'occuper d'elle.

Citation :
bon comme il me reste une lectrice je poste tu vas être gâtée, j'ai un max d'avance

Et bien dans ce cas j'ai hate de voir la suite avec surtout plein de misa
Revenir en haut Aller en bas
Waris
About before... me too.
About before... me too.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1159
Age : 25
Humeur : a toi de le découvrir
Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Sam 14 Mar - 22:21

t'inkiéte pas tu as une deuxiéme lectrice , j'adore ta fic et moi aussi je veux du misa
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Sam 21 Mar - 15:33

coucou

merci Sara59 et Waris pour vos comms
je vous poste les suites que j'ai déjà écrit sunny




Ils parlèrent pendant une bonne ½ heure avant que Sara ne lui dise qu’elle devait y aller, car elle dînait chez Katie.
La jeune femme lui avait dit qu’elle passerait le voir le jeudi pour vérifier la bande.


Chapitre 28
Partie 1


Depuis que Michael avait eut Sara au téléphone, il attendait avec impatience le jeudi. Il était sortit pour prendre l’air, mais à peine arrivé en bas de son bâtiment, il était remonté. Sucre venait tous les soirs et il lui avait passé un savon en apprenant son escapade.
Du côté de Sara, les jours qui avaient suivis furent assez durs, le matin, elle continuait à gérer les urgences et à se méfier d’Éthan, et tous les après midi, elle avait des évaluations.
À un certain moment, elle avait pensé reprendre de la morphine pour essayer de décompresser, mais avait résisté.
Son père ne lui donnait plus de nouvelles, mais elle savait par Bruce qu’il était furieux. Parfois elle aurait aimé que ce soit lui son père, d’ailleurs petite il avait été beaucoup plus présent.

Voilà le jeudi soir arriva, Sara sortit de l’université après une autre évaluation. Elle prit le chemin du campus de Michael, elle savait que Sucre ne serait pas là, il aurait prétexté une soirée en amoureux, bien sur elle pensait que c’était un prétexte du jeune homme pour les laisser seuls.

Le matin, elle avait prit le nécessaire pour lui faire ses soins, une crème antalgique et une bande compressive pour ses côtes, désinfectant, compresses et autres petits matériels pour lui enlever ses points de sutures et une chose qu’elle avait prit sans vraiment savoir si elle en aurait besoin : de la morphine.

Elle était passé devant une pizzeria et en avait profité pour en prendre deux, après tout elle s’était dit quand tant qu’amis ils pourraient manger ensemble.

Quand elle frappa à la porte, elle fut accueillie par Michael avec un grand sourire.

M : bonsoir

S : bonsoir

Il s’avança et lui fit la bise

La sensation de sa peau contre mes lèvres me donne envie de l’embrasser
Pense à autre chose


Son parfum me rend folle
Va falloir que je me ressaisisse


M : tu as prit des pizzas ?

S (gênée) : oui...je me suis dit qu’on pourrait manger un petit quelque chose

M : c’est une excellente idée
On passera plus de temps ensemble

Elle les posa sur la table basse, puis elle enleva son manteau

Mince j’aurai pas du mettre ce haut, il va penser que je l’aguiche

M : alors tu as passé une bonne journée ?

Il s’asseyèrent sur le lit

S : oui, j’ai encore eut une évaluation

M : encore ??

S : oui, ça va être comme ça toute la semaine. Encore demain en fait

Rires

M : Et tu penses que ça été ?

S : oui, le sujet parlait des chromosomes et de génétique

M : ah oui !!! (avec des grands yeux)

S : je vais te passer les détails (souriant)

C’est préférable sinon elle va penser que je n’écoute pas

M : comme tu veux (en souriant)

S : je ne vais pas te saouler avec ça, et puis on devrait manger sinon ça sera froid

M : d’accord
En plus je meurs de faim

S : ensuite, je te ferai les soins.

Ils se regardèrent pendant quelques minutes avant que Michael brise le lien et ne se décider à se lever pour aller prendre un couteau.
Ils se mirent face à face et commencèrent à manger tranquillement, parlant de tout et de rien, se partageant les pizzas, rigolant.
Ensuite Sara lui fit ses soins, évidemment ce moment fut assez gênant car leurs corps se trouvaient trop proche selon Sara, et elle avait envie de se laisser aller.
Elle commença par retirer les points de sutures sur son arcade, puis elle s’occupa de sa main et ensuite elle alla pour resserrer sa bande

S : il faudrait que tu sois debout

Il se leva et ils se retrouvèrent face à face

Elle l’aida à retirer son T-shirt et elle ôta la bande

S : je vais te remettre un peu de crème
Arrêtes de rougir comme ça, Sara

Elle prit le tube et mit un peu de crème dans le creux de sa main, puis elle l’étala sur les marques bleutées encore présentes sur le torse de son ami.
Michael se contenait, il mourrait d’envie de se pencher pour l’embrasser, de lui attraper la taille et de la rapprocher de son corps.
Il posa sa main sur celle de Sara

M : je vais le faire
Ça m’évitera d’avoir des idées peu catholiques qui me traversent l’esprit

Elle le regarda et comprit que tous deux ressentait la même chose à ce contact

S : d’accord (les joues rosies)

Une fois finit, elle commença à placer la bande autour de la poitrine du jeune homme

Respire Sara

Pense à autre chose

Je ne devrai pas ressentir ça pour lui

J’ai des frissons qui me parcourent le corps
Olala, il faut qu’elle se dépêche


S : j’ai finit (se reculant)

M : la bande est un peu trop serré ??

Elle passa sa main entre sa peau et la bande

S : non, mais c’est normal que tu es cette impression

M : merci

Il remit son haut et se rasseya sur son lit

S : tu as mal ??

M : un peu, ça va passer

Elle s’asseya près de lui et prit sa main

S : je peux rester un peu ?

M : bien sur

Il se poussa et elle s’allongea près de lui. Il alluma la Tv et ils la regardèrent.
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Sam 21 Mar - 15:34

Partie 2

Pendant le film, Sara avait posé sa tête sur l’épaule de Michael, il en avait profité pour passer son bras autour d’elle. Ils savouraient tous deux ce moment et il n’aurait pas fallut qu’on leur demande de quoi le film parlait, car aucuns des deux ne le regardait vraiment.
Ce n’est que trois heures plus tard que Michael ouvrit les yeux, il s’aperçut que Sara s’était endormit également, il ne voulu pas la réveiller, car vu l’heure tardive, il ne serrait pas rassuré de la savoir dehors pour rentrer à son campus.
Alors il éteignit la Tv, monta la couverture sur eux et se rapprocha de Sara qui en profita pour passer son bras sous le T-shirt du jeune homme.

Quand le portable de Sara se mit à sonner, la jeune femme mit du temps à se réveiller, Michael le prit dans la poche de son jean et l’éteignit, elle ouvrit les yeux et s’aperçut qu’elle se trouvait affalée contre Michael qui la regardait en souriant

S (se redressant vivement) : oh désolée
Évidemment je suis complètement allongée sur lui

M : ce n’est pas grave, on s’est endormit pendant le film

S : ah

Elle se leva se sentant extrêmement confuse

S : je vais rentrer
Ça m’évitera de me ridiculiser

M : tu as encore un peu de temps, on pourrait prendre le petit déjeuner ensemble (en se levant)

S : c’est que…oh après tout d’accord

Il sourit et alla préparer les tasses, Sara le rejoignit

S : je vais t’aider

M : si tu veux. Il y a des gâteaux dans le placard

Elle les prit et une fois le petit déjeuner prêt, ils s’asseyèrent pour manger.

M : ce matin, tu travailles ?

S : oui, tu le sais (souriant)

M : et ce week end ?
Dis moi non

S : non
J’aurai pas du dire ça

M : ça te dirait qu’on passe un peu de temps ensemble ?

S : Michael, je ne pense pas que ce soit une bonne idée
Même si c’est très tentant

M : et pourquoi ça ?

S : tu le sais
Parce qu’on n’arrive pas à se tenir

Elle se leva et se dirigea vers le coin cuisine, il la rejoignit alors qu’elle se trouvait face à l’évier, il l’encercla et lui chuchota à l’oreille

M : juste entre amis
Rien d’autres

Je sais qu’il ne tentera plus rien et j’en ai envie
S : d’accord

M : merci

Il la lâcha et elle prit son manteau

S : merci pour le petit déjeuner

M : alors merci pour la pizza

Rires

S : à demain

M : passes quand tu veux, je ne bouge pas
Je ne peux pas surtout

Elle lui fit la bise avant de partir vers son campus

Hôpital de Northwestern

Après être passée chez elle se changer, Sara s’était rendue à l’hôpital.
Elle avait fait les transmissions avec l’équipe de nuit et avait ensuite commencé les consultations avec Clémence et Éthan.
Elle avait aussi parlé avec Katie de ses craintes de rester avec Michael, mais elle l’avait rassurée en lui disant qu’au fond d’elle-même, elle savait que Michael ne ferait rien pour lui faire du mal. Katie était heureuse de voir que son amie faisait des efforts.
En fin de matinée, Pope alla voir Sara dans son bureau

Pope : bonjour Dr Tancredi

S : bonjour Mr le directeur

Pope : je vous présente le Dr Parker, vous avez du le croiser hier

S : en effet.

Elle salua le nouvel urgentiste

Pope : il sera avec vous la semaine prochaine

S : d’accord

Dr P : je serais me montrer très discret

Rires

Pope : je vais vous laisser faire plus ample connaissance

S/Dr P : au revoir

Il sortit et Sara proposa au médecin de s’asseoir. Ils discutèrent un peu avant d’aller déjeuner ensemble à la cafétéria.
Ensuite Sara partit en cours et le reste de la journée se passa bien.
Le soir, elle rentra chez elle et s’endormit peu de temps après.
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Sam 21 Mar - 15:34

Partie 3

Quand elle se réveilla le samedi matin, elle se souvint qu’elle devait passer voir Michael

J’ai envie de le voir, mais qu’est-ce qu’on va bien pouvoir faire
On va sans doute rester chez lui, il doit encore avoir mal
Je ne pense pas qu’on pourra aller faire des montagnes russes dans son état


Elle sourit à cette idée. Elle alla prendre une bonne douche et après elle sortit chercher un petit déjeuner et en prit un aussi pour Michael.
La jeune femme prit ensuite la direction du campus de Loyola.
Une fois arrivée, elle monta chez lui et sonna. Ce fut Sucre qui lui ouvrit

Su : bonjour docteur

S : bonjour, mais vous pouvez m’appeler Sara

Su : ok, et moi c’est Sucre

Elle lui sourit et il la fit entrer

S : désolée je ne pensais pas que vous seriez là, j’en ai juste pris deux (montrant les gobelets)

Su : ce n’est rien, j’y vais de toute façon, monsieur est grognon aujourd’hui

Michael qui se trouvait dans la salle de bain arriva

M : je ne suis pas grognon
Plus maintenant

Su : si

Il s’approcha de Sara et lui fit la bise

M : il ment

Su : bah bien sur. Aller j’y vais sinon ma Mari va s’impatienter

M : donne lui le bonjour

Su : ok, aller bye

S : au revoir

Il lui fit un signe de main et sortit les laissant seuls

S : j’ai pensé que tu aurais faim

M : merci en plus je n’ai pas encore déjeuné, ça tombe bien

Il alla pour s’asseoir

S (souriant) : tu vas prendre froid

Il se regarda

M : oui, je vais passer un pantalon

Elle rigola et il repartit dans la salle de bain finir de s’habiller. Il revint au bout de quelques minutes, habillé cette fois

M : voilà

S : tu as bien dormit ??

M : pas aussi bien que la nuit dernière
Quand je te tenais contre moi

Sara baissa les yeux comprenant de quoi il parlait

S : dans le sens où tu as peut être moins mal

M : c’est mieux, je ne prends plus que deux cachets le soir

S : c’est préférable de ne pas en abuser (on dit quoi sur l'hôpital qui se fout de la charité :mdrr: )

M : on déjeune

S : oui

M : ça me manque de ne plus pouvoir aller au Starbuck

S : je m’en suis doutée

Michael alla s’installer sur son lit et Sara se mit sur la table basse

M : tu ne veux pas te mettre près de moi ?

S : là c’est très bien

M : comme tu veux

Ils déjeunèrent en discutant de leur journée de vendredi, Sara lui parla du nouvel urgentiste

S : je t’assure, ça fait à peine quelques jours qu’il est là et déjà la moitié des infirmières lui courent après

M : que la moitié (sur un ton ironique)

S : oui l’autre est plus raisonnable

Rires

M : et toi ??

S : quoi moi ??

M : tu le trouves comment ??

Il se leva de son lit

S : ce n’est pas mon style
Il est sympa mais c’est tout

M : ah oui et c’est quoi ton style ??
Comme si je ne le savais pas

Il se pencha légèrement vers elle ce qui la troubla

S : tu le sais…arrêtes s’il te plait

M : d’accord. Alors que veux tu qu’on fasse aujourd’hui ?? (prenant son gobelet vide)

S : je ne sais pas trop. Les montagnes russes sont fortement déconseillées à mon avis

Rires

M : je pense également, mais on peut quand même sortir ….enfin si mon médecin me l’autorise

Il lui sourit et partit jeter les gobelets. Sara se leva

S : on peut aller prendre l’air dans le parc et ensuite on pourrait louer quelques films ?

M : avec plein de pop corns

S : oui

M : alors c’est partit

Il alla chercher son manteau et ils sortirent ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Sam 21 Mar - 15:34

Partie 4

Une fois en bas de l’immeuble, Michael souffla un coup

S : ça va ?

M : oui, c’est juste que ça fait un moment que je ne suis pas sortit

S : tu préfères qu’on rentre ?

M : non. Aller on y va

S : je ne suis pas garée très loin

Ils prirent la voiture et se dirigèrent vers le Lincoln Park qu’ils atteignirent rapidement.

Il faisait beau et le temps s’était radoucit en ce début du mois d’avril, le soleil prenait enfin le dessus sur la pluie.
Ils marchèrent un peu dans les allées qui commençaient à se remplir de fleurs variées et colorées

M : j’allais souvent dans ce parc, petit
Ça n’a pas vraiment changé d’ailleurs, il est toujours aussi beau

S : avec ton frère ?

M (souriant) : au début oui. Ce parc porte le même prénom que lui alors il me disait que c’était le sien, qu’il l’avait acheté et moi je le croyais
Qu’est-ce qu’on peut faire croire à un gamin

S : tu avais quel âge ?

M : 4-5 ans, ensuite il a préféré sortir avec ses copains
Enfin plutôt traîner avec des minis délinquants

S : et toi tu n’y es plus allé ?

M : si mais ce n’était pas pareil, et puis on va dire que je n’ai jamais été très sociable

S : je comprends
Je ne l’étais pas non plus

M : et toi tu n’y étais jamais venue, enfant ?

S : non, mon père ne voulait pas que je sorte trop. Il avait soit disant peur pour ma sécurité

M : c’est peut être vrai
Même si ça m’étonnerait

Je ne suis plus si naïve
S : Michael, tu as déjà rencontré mon père et je t’assure que ce n’était pas pour ma sécurité

M : tu restais enfermée chez toi alors ?

S : non, il m’emmenait avec lui en voyage alors je suis pas non plus restée cloîtrer (en souriant)

Il grimaça légèrement suite à une douleur irradiant son thorax

M : on peut aller s’asseoir un peu

S : oui. Tu as mal ??

M : bah ça commence

Ils allèrent sur un coin de la pelouse près du lac où quelques canards pataugeaient, ils s’asseyèrent sous un arbre.
Sara se mit près de Michael

S : on va attendre un peu que ça passe et ensuite on va rentrer
Ça fait trop pour une première sortie

M : ça m’a fait du bien de sortir
En fait c’est surtout d’être avec toi qui me fais du bien

J’avais moi aussi besoin de changer d’air
Et sa compagnie est très agréable


Elle lui fit un grand sourire auquel Michael répondit.
Quelques minutes s’écoulèrent

S : ça te dirait un hot dog ? Il est déjà 14 h et on n’a pas encore déjeuné

M : pourquoi pas

S : bouge pas j’arrive

Elle alla vers le petit marchand sous le regard de Michael et revint ensuite avec deux hots dog et des frites

S : monsieur est servit (lui tendant)

M : merci

Elle se rasseya près de lui et ils commencèrent à manger tout en discutant.
Puis Michael s’allongea

S : tu digères (en rigolant)

M : oui, c’est pas vraiment très équilibré comme repas

S : ça change un peu

M : oui quand même (souriant)

Il ferma les yeux et Sara contempla les enfants jouer, elle eut un pincement au cœur en repensant à la petite Natacha

Elle devait aller dans ce parc
Peut être qu’elle avait des copines parmi ces enfants qui jouent à la balançoire
Ça n’aurait du être qu’une fracture
J’aurai du m’en occuper à son arrivée
Avec les enfants, les symptômes sont plus silencieux, je le sais pourtant


Les larmes commencèrent à faire leur apparition au coin des ses yeux. Elle regarda Michael et s’allongea près de lui

Pourquoi est-ce qu’elle pleure ?
Je devrai lui demander… mais je ne sais pas si c’est une bonne idée
Elle sait que je l’écouterai donc je préfère la consoler et si elle veut se confier, elle le fera d’elle même


M : viens

Elle se blottit contre lui, posa sa tête sur son épaule et il l’encercla tendrement.
Elle ne put empêcher les larmes de continuer leur descente.
Ils restèrent ainsi, Michael lui caressa la joue et Sara finit par cesser de pleurer.
Elle s’endormit même au bout de quelques minutes.
Ce n’est qu’environ deux heures plus tard qu’ils décidèrent de rentrer.

M : on rentre il se fait tard ?

Ils finirent par se lever, Sara passa sa main dans ses cheveux pour leur redonner forme

M : Sara. J’allais te demander si tu voulais parler un peu de ce qui s’est passé pour que tu sois dans cet état, mais…je crois que je sais déjà ce que tu vas dire

S : comment ça ?

M : tu es un peu comme moi…tu vas dire que tout va bien, que tu peux gérer. Alors (silence) je serai bref…je suis là si tu as envie de parler

S (hochement de tête) : merci

Il lui fit un sourire, lui prit la main et ils partirent rejoindre la voiture.
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Sam 21 Mar - 15:35

Partie 5

Sur le chemin, le silence régna au début

Je sens bien qu’elle a la tête ailleurs
Je me demande si elle va me parler


Je devrai parler avec lui, ça me ferait du bien
Mais que va-t-il penser de moi après que je lui aurai dit quel médecin lamentable je suis


Ce silence est pesant

M : on pourrait aller chercher les DVD maintenant et se faire une provision de cochonneries pour la soirée

S : bonne idée

Ils trouvèrent un magasin de location de vidéos et ils pénétrèrent à l’intérieur.

M : alors Mademoiselle Tancredi vous êtes plutôt films d’horreurs, comédie ou action ??

S : en fait je me laisserai bien tenter par un film où tout est complètement zinzin et pourquoi pas un film d’horreur…hum à moins que tu ais peur ? (avec un regard provocateur)

M (en lui souriant) : je vois, tu n’essaierais pas de me défier là ??

S : pas du tout

M : ok alors tu choisis le film rigolo et moi l’autre

S : ok

Ils s’échangèrent un sourire et chacun partit dans un rayon. Une fois son choix fait,
Sara alla chercher Michael, il était de dos

S : bouh !!!

Il se retourna

M : pas très effrayante

S : dommage

M : alors qu’as-tu trouvé ?

S (lui montrant les DVD) : ça

M : tu rigoles un dessin animé

S : ce n’est pas vraiment un dessin animé

Spoiler:
 

M : ah bon ???

S : c’est une parodie du film, le petit chaperon rouge est loin d’être très gentil

M : si tu le dis (prenant l’autre) Scary movie…ça c’est mieux

Spoiler:
 


S : tu ne veux pas l’autre ??

M : on peut le prendre quand même ou on prend à la place deux films d’horreurs

S : je le repose (enthousiaste)

Il sourit en la voyant aller remettre l’autre film, puis elle le rejoignit

S : voilà, mais je choisis le second

M : ok

Elle commença à regarder les étagères sous les yeux amusés de Michael

S : ayé

M : Chucky….ça fait peur ??

S : c’est dans ce rayon et je choisis (avec un grand sourire)

M : ok (levant les bras)

S : et tu as pris quoi ??

M : j’hésitais entre Saw et Vendredi 13, mais attention la nouvelle version (en souriant)

http://www.youtube.com/watch?v=x5b3QPElG3Q

S : Vendredi 13 cool

M : adjugé

Ils allèrent à la réception chercher les DVD, puis ils repartirent pour se rendre au supermarché chercher de quoi manger pendant les films.

Une fois arrivés, ils prirent un panier

On est dans ce magasin à faire nos courses comme un couple le ferait
Si seulement ….enfin un jour peut être


En ce moment, la seule chose que j’ai à penser, c’est quelle cochonnerie on va bien pouvoir manger pour accompagner les films
C’est une sensation très agréable, pas de soucis et je suis avec le meilleur ami qui soit
Ami ….si seulement j’arrivai à me convaincre qu’il n’est que ça pour moi


M : alors salé ou sucré ?

S : sucré

M : ok donc (attrapant des sachets) pop corns, gâteaux

S : et chocolat (avec un grand sourire)

M : surtout le chocolat

Rires

Ils allèrent ensuite régler leurs achats et prirent la direction du campus
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Sam 21 Mar - 15:35

:

Partie 6

Ils arrivèrent vers 18 h.
Michael posa son manteau et prit celui de Sara

M : je prépare le pop corns

S : d’accord

Sara le regarda faire

Il est vraiment prévenant alors que j’ai tout fait pour le repousser.
Sa compagnie est si agréable, même si au fond de moi je sais les sentiments que j’éprouve pour lui, je ne veux pas me laisser aller à plus qu’une amitié
On a essayé et le résultat a été assez difficile à vivre, je l’ai fait souffrir et tous ses souvenirs qui me sont revenus….juste passez un bon moment c’est tout ce que je veux
Je n’ai pas envie que cette journée se termine


Sara passa ses deux bras autour des hanches de Michael et posa sa tête contre son dos

S : est-ce que ça t’ennuie si je reste ici ce soir ?

Il se retourna, Sara le lâcha comme confuse

Sara tu n’aurais pas du
S : euh …oublie ce que je viens de dire

M : pourquoi ça m’ennuierait ?

S (baissant les yeux) : je te repousse sans arrêt alors peut être que..

Il l’interrompit en lui mettant un doigt sur les lèvres

M : tu peux rester Sara. Je ne tenterai rien

S : merci

Il la prit dans ses bras et elle se serra contre lui un moment

Ça me fait du bien de savoir qu’elle veut rester près de moi
Elle retire les barrières qu’elle a dressé
Même si il ne reste que ces petits moments entre nous, je m’en contenterai


Michael rompit leur étreinte, Sara passa sa main sur sa joue

S : désolée de t’avoir giflée la dernière fois

M : ce n’est rien. Mais ne recommences pas…tu as une sacrée droite

Elle lui sourit

M : je finis les pop corns

S : j’aimerai prendre une douche, ça ne t’ennuie pas ?

M : bien sur que non. Tu sais où sont rangées les serviettes et tu peux prendre un de mes t-shirt

S : merci

Michael continua à préparer leur encas et Sara partit vers l’armoire, l’ouvrit et prit un long t-shirt appartenant au jeune homme, puis elle se dirigea vers la salle de bain.

Je ne sais pas si je vais réussir à dormir la sachant dans le même lit que moi
Bah pourtant ça ne sera pas la première fois
Et puis je ne suis pas non plus un obsédé, je peux partager un lit avec une femme sans pour autant avoir des idées …ça va être une torture


Un téléphone se mit à sonner.
Michael chercha, mais ce n’était pas le sien.
Il s’approcha de la porte de la salle de bain

M : Sara, ton téléphone sonne

S (de sous la douche) : décroche, ça doit être Katie

M : ok

Il prit le portable et décrocha

M : allo

Voix : qui êtes vous ?

Mer** son père
M : Michael

Fr : passez moi ma fille

Bah je doute qu’elle en ait envie
M : euh…c’est qu’elle est occupée

Fr : dérangez là dans ce cas

M : deux minutes s’il vous plait

Michael toqua de nouveau à la porte en posant sa main sur le téléphone

M : Sara, c’est ton père

S : dis lui que je ne suis pas là
Il refait surface celui là

M : et j’ai ton téléphone. Il n’est pas stupide

S : ok, j’arrive

Sara quitta la douche et s’enroula dans la serviette puis elle sortit de la pièce

Ne regarde pas, Michael...lèves les yeux
M : je n’aurai pas du décrocher. Tiens

S : ce n’est rien, c’est moi qui te l’ai demandé

Michael s’éloigna un peu

S : allo

Fr : tu es dure à joindre

S : j’étais occupée

Fr : à faire quoi ??

S : à m’envoyer en l’air, pourquoi ??

Elle entendit un son qui lui parut être un cri étouffé

Fr : tu es insolente Sara. J’ai raté quelque chose dans ton éducation

S : peut être parce que tu ne l’as pas faite

Fr : bon on va arrêter cette discussion

S : pourquoi tu m’appelais…je ne suis pas disponible, pour aucunes des soirées à venir

Fr : ce n’est pas pour ça. Je viens de retrouver des papiers ayant appartenus à ta mère et elle avait un coffre à la banque. J’y suis allé, mais apparemment tu es la seule à avoir l’autorisation de l’ouvrir

S : et tu ne t’en rends compte que maintenant ?

Fr : je n’en connaissais pas l’existence

S : on verra ça lundi

Fr : bien, je passerai sur ton campus te remettre les papiers

S : non, je ne veux pas que tu viennes

Fr : tu as peur que je rencontre une de tes fréquentions

S : je ne fréquente personne

Fr : et ce Michael c’est qui ??

S : ça ne te regarde pas

Fr : encore un de ces garçons avec qui tu t’amuses

Quoi..qu’est ce qu’il pense de moi
S : je m’amuse ???

Fr : je sais plus de choses que tu ne le penses. Aller passe une bonne soirée

Sara raccrocha et ses yeux s’humidifièrent

Qu’est-ce qu’il a voulu insinuer par ça ??

Elle sentit deux bras la serrer par derrière
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Sam 21 Mar - 15:36

Partie 7

M : ça va ??

Elle se retourna et posa sa tête sur son torse

S : oui, il a des papiers à me donner c’est tout

M : j’avais l’impression que toute la conversation n’était pas que sur ça

S : il a dit...je ne peux pas lui dire, j’ai du mal comprendre laisse tomber

M : comme tu veux

S : je vais finir de me doucher

Elle repartit dans la salle de bain et finit de se rincer. Les questions se bousculaient dans sa tête.
Elle sortit 5 minutes plus tard, Michael lui sourit

M : tu peux aller t’allonger si tu veux, j’arrive avec notre dîner

S : d’accord

Elle alla s’engouffrer sous la couette et Michael lui déposa les saladiers remplis de pop corns et de diverses autres friandises.

M : alors on commence la soirée par quel film ??

S (réfléchissant) : je pense qu’on devrait commencer par le plus drôle et finir par les films d’horreurs

M : ok princesse

Il prit Scary movie et le mit dans le lecteur puis il alla vers son lit

Je ne vais pas rester habiller
Mais je ne vais pas non plus dormir en sous vêtements


La voix de Sara le sortit de ses pensées

S : tu peux te mettre à l’aise, promis je ne regarde pas (en lui souriant)

M : t’es sure que ça ne te dérange pas ??

S : sure

Il retira son jean et son sweat, mais garda son t-shirt et alla sous la couette en essayant de garder une distance entre leurs deux corps.

S : je peux le mettre en route ??

Michael hocha la tête et piocha dans le saladier pendant que Sara mettait le film en marche.
Le générique commença et Sara prit le bras de Michael pour qu’il le mette autour de ses épaules, elle lui fit un grand sourire auquel il répondit

S : tu n’as pas mal aux côtes ?

M : non, pas ce soir

S : bien alors je peux m’appuyer

Elle prit place contre lui et ils regardèrent la Tv tout en grignotant.
Tout le long du film, ils rigolèrent en ne pensant à rien d’autre qu’au moment présent.
Une fois terminé

S : j’avoue que c’est très drôle, il faudra qu’on se regarde les autres

M : oui, mais il parait que c’est moins bien

S : tant que ça n’aucun sens, ça ne peut être que drôle. Et puis ça nous fera une raison de plus de se voir

M : alors je serai ravi de les regarder avec toi

S : je vais mettre Chucky…à moins que tu ais peur ?? (en se moquant)

M : rigole bien, on verra lequel de nous deux va avoir peur pour le dernier

Elle rigola et alla pour sortir du lit, mais comme il se trouvait contre un mur, elle du enjamber son ami.
Au moment où elle se trouvait à califourchon sur lui, ils se sentirent mal à l’aise.
Leurs regards restèrent aimantés

Ne gâche pas tout en l’embrassant
Pourtant elle est là face à moi et ses yeux qui me fixent


Pourquoi je reste là à le regarder
En plus je suis dans une position très…..bouge tes fesses Sara avant que ça dérape


Michael posa ses mains sur ses hanches et approcha son visage de celui de Sara

Tu vas tout gâcher, imbécile

Il inspira de frustration et déposa un tendre baiser sur le front de son amie

M : tu devrais te lever

S : oui désolée

Elle se leva confuse et les joues rosies. Elle mit le DVD dans le lecteur et retourna s’allonger mais en passant cette fois par le pied du lit.
Ils se sentaient tous les deux gênés, Michael ne voulait pas passer le reste de la soirée à penser à ça, alors il se rapprocha de Sara et remit son bras autour d’elle comme si de rien n’était.
Elle prit sa main et entrelaçât leurs doigts.
Ils regardèrent le second film puis ensuite ce fut au tour du dernier, Sara commençait à somnoler mais avait insister pour le regarder quand même

M : tu es fatiguée, on le regardera demain

S : non ça va aller…mais c’est peut être toi qui ne veut pas, parce que tu as peur dans le noir (avec un regard provocant)

M : non !!!

S : alors on le regarde

M : comme tu veux
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Sam 21 Mar - 15:36

Partie 8

Une fois le DVD en route, Sara se cala encore plus contre Michael, ils se trouvaient légèrement allongés, elle passa son bras autour de sa taille et mit une de ses jambes sur celles du jeune homme.
Le film avait déjà bien avancé et Michael souriait

Elle a la frousse, elle n’arrête pas de sursauter
Et puis elle est collée à moi comme à une bouée
Ça me fait bizarre cette proximité mais c’est très plaisant


Il lui caressait tendrement le bras qui se trouvait contre son torse.
Puis il finit par s’endormir, Sara ne lâcha pas du regard l’écran jusqu’à la fin.

Non mais c’est dingue, ils ont une de ces imagination les scénaristes de ce film
Je ne vais pas pouvoir dormir de la nuit


Elle leva la tête et regarda Michael

Il dort ..ah non pas question

S : Michael

Il ne répondit pas

S : Michael, j’ai peur, réveilles toi (en le bousculant doucement)

M : humm

S : aller réveille toi

M (la voix endormie) : endors toi ma puce

S : reste réveillé
J’ai bien entendu, il a dit ma puce

Il ouvrit les yeux

M : Sara ce n’est qu’un film

S : peut être bien mais je ne pourrai pas dormir

M : rappelles moi qui a insisté pour le regarder ?

S : tu l’as choisit

M : aller allonges toi et dors

Elle le regarda, il commençait à se rendormir

S : Michael !!!!

Il ouvrit de nouveau les yeux et s’asseya face à elle

M : viens (ouvrant les bras)

Elle s’engouffra dans ses bras et posa sa tête contre son torse, il se rallongea avec Sara toujours contre lui. Elle entremêla leurs jambes et il lui caressa les cheveux ce qui l’apaisa

M : j’attends que tu t’endormes

S : merci

Elle releva la tête et lui déposa un petit baiser sur les lèvres, puis elle reprit sa place.

je suis gentille hein??? :suuuu:

Mer** pourquoi je l’ai embrassé
Il va penser que j’ai envie de …que je suis bête


Elle m’a embrassé…je sais pourtant que ce n’est qu’amical…enfin j’embrasse pas Sucre comme ça

Il me caresse les cheveux, je pense qu’il a comprit que ce n’était qu’un petit baiser

C’est juste un simple baiser…rien d’autres

Elle s’endormit en quelques minutes bercée par les battements du cœur et les caresses de son ami.
Michael s’endormit au bout d’une bonne heure.
Il fut réveillé au milieu de la nuit par les agitations et les pleurs de Sara

M : Sara réveille toi

Elle se releva d’un coup et se retrouva en sueur, la respiration saccadée

M : on aurait pas du regarder ce film

S : c’est pas ça

Elle se remit à pleurer, Michael se releva et prit Sara dans ses bras

M : tu veux en parler ??

Après un moment de silence Sara se décida à lui parler

S : samedi dernier, il y a eut un grave accident sur l’autoroute. On a reçu des patients, car les hôpitaux à proximité ne pouvaient pas tous les accueillir…j’ai commencé à faire les premiers soins …….j’en ai perdu plusieurs, je n’ai pas réussit à les réanimer

M : tu as fait ce que tu as pu (caressant sa main)

S : il y a eut cette petite fille, Michael….

Sara n’arrivait plus à parler, pleins de flashs lui revinrent en mémoire. Michael s’approcha d’elle et passa sa main sur ses joues pour essuyer les larmes qui les dévalaient.
Après un court instant, elle continua

S : je l’ai laissée avec un des internes, elle avait juste une fracture du poignet …et puis elle a commencé à vomir du sang…

Michael comprit que la petite fille était morte

M : Sara tu ne peux pas sauver tout le monde

S : j’aurais du

M : tu t’occupais d’un autre patient ?

S : oui

M : alors tu n’aurais pas pu faire autrement

S : peut être mais pour Charly, si

M : qui est Charly ??

S : c’est…était un SDF. Il est venu pour une toux et il s’est avéré que c’était une pneumonie assez importante. Les soins intensifs n’ont pas voulu l’admettre alors je l’ai gardé aux urgences. Son état s’est empiré, j’ai continué à le soigner mais j’aurais du l’intuber…j’ai sentit que ça l’angoissait alors j’ai attendu, mais j’ai été prise par les blessés et…..il est mort

M : et tu penses être responsable ??

S : je le suis

M : oh non, les responsables sont ceux qui n’ont pas voulu le garder dans le bon service

Il la regarda intensément, il savait que malgré toutes les paroles qu’il lui diraient, elle n’arriverait pas à l’admettre, alors il la prit dans ses bras et ils se rallongèrent.
Ce n’est qu’au bout de quelques heures qu’ils finirent par s’endormirent.

gros
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Sam 21 Mar - 16:02

génial la suite merci d'avoir posté j'ai eu ma dose de fic aujourd'hui bravo !!
Revenir en haut Aller en bas
doudou vini
Premier Regard
Premier Regard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 26
Age : 30
Localisation : danse un ptit zouk avec mike !!!!!!
Humeur : inquiete
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Sam 21 Mar - 21:35

j'adore ta fic vraiment genial je suis deja en manque de suite!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   

Revenir en haut Aller en bas
 
This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» meeting de landivisieau 29 /08
» Meeting Aérien de Reims 27 & 28 juin (spotter day le 26)
» Meeting DCP Halloween 2009
» [Powhatans] Meeting DCP de Noël 2009 (12 et 13 décembre)
» meeting de troyes "he oui les gros"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MiSa' Story :: WENTWORTH/SARAH & MICHAEL/SARA :: Fanfictions-
Sauter vers: