MiSa' Story


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant
AuteurMessage
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Lun 5 Jan - 22:18

coucou les miss ❤
merci pour ton comm Sara59
les suites

Partie 2

Cela faisait déjà une bonne heure que Josh et Sara discutaient, les verres étaient descendus et Sara ne tenant pas l’alcool, commençait sérieusement à être enjouée.

J : ça te dirait qu’on danse ?

Ça n’engage à rien
S : bonne idée

À peine sa phrase terminée, elle attrapa le bras de Josh et l’entraîna sur la piste de danse où déjà quelques couples se trémoussaient.
Elle commença à se déhancher sensuellement devant lui, mais dès qu’il posait ses mains sur elle, elle le repoussait.

Du côté de Michael

Su (rigolant) : et bah, il y en a une qui s’éclate (montrant de sa tête la piste de danse)

Michael et Mari Cruz tournèrent également la tête

Mais qu’est-ce qu’elle fait ici et avec ce gars

Su : elle est assez provocante, WAOUU !!

Mari Cruz le tapa sur l’épaule

Su : ma mie, il n’y a que toi

Michael regardait Sara, ne comprenant pas ce qu’elle faisait.

Qu’est-ce qu’il lui prend ?
Elle ne répond pas à mes appels, et je la retrouve en train d’allumer ce mec
Katie m’a expliqué ce qu’elle a fait avec cet Andrew, j’espère qu’elle ne va pas refaire ça


Su (essayant de le sortir de ses pensées) : Mike

M : hum

Su : c’est vrai quel est canon, mais elle est prise

M : ouais
Elle est prise mais apparemment ça la dérange pas

Su : tu reveux un verre ?

M : oui s’il te plait

Il s’éloigna vers le bar et Michael continua à observer Sara qui le regardait également pendant qu’elle dansait

MC : tu l’aimes ?

M : quoi ?

MC : cette fille, tu l’aimes ?

M : pourquoi tu me demandes ça ?

MC : parce que c’est comme ça que me regarde Fernando

Je l’aime comme un fou mais
M : c’est compliqué entre nous

MC : parce qu’elle flirte avec ce gars

Parce qu’elle ne sait pas où elle en est
M : non, c’est autre chose

MC : va la voir

M : si elle fait ça c’est justement pour ne pas que j’aille la voir
Elle veut me montrer que c’est finit entre nous

MC : elle veut te rendre jaloux

M : je ne pense pas

MC : je suis une fille, et les regards qu’elle te lance me font penser que si

Sucre revint avec trois verres

Su : de quoi vous parlez ?

MC : de toi mon cœur

Il l’embrassa, et Michael reporta son attention sur la discussion.
¼ plus tard, Sucre et Mari Cruz décidèrent de rentrer, Michael leur dit qu’il restait encore un peu, en fait il était hors de question qu‘il laisse Sara sans surveillance.
Ils se saluèrent.

Sur la piste de danse

J : moi qui pensais que tu étais coincé

S : qu’est-ce qui t’as fait pensé ça ?

J : tu ne viens jamais aux fêtes qu’on organise et tu restes dans ton coin…..

S : je cache mon jeu

Elle se colla à lui et il passa ses mains dans son dos. Il pencha ses lèvres vers elle, mais elle tourna la tête.

Alors là pas question
S : tu crois pas que c’est un peu tôt ?

J : non, vu la façon dont tu danses depuis tout à l’heure

Il la serra un peu plus et commença à l’embrasser dans le cou, là elle se recula

Michael aime m’embrasser dans le cou

J : tu es chatouilleuse

Non, mais je crois que j’ai exagéré
S : non, mais j’aimerai rentrer

Elle se dirigea vers sa place, récupéra sa veste et prit le chemin de la sortie sans un regard à Michael.

Sur le parking

Pourquoi il me suit
S : Josh, je pense que je vais rentrer seule

J : je pensais qu’on aurait pu finir de danser dans ma chambre

Bien sur, je suis saoule mais pas assez
S : non, je ne préfère pas

Il l’avait prise par la taille

J : et moi j’ai très envie de faire l’amour avec toi

S : et moi, j’en ai pas envie (se dégageant)

Josh la regarda

J (mauvais) : tu te fous de moi

S : non, je ne t’ai rien promis

J : t’avais pas besoin

Il la reprit dans ses bras et essaya de l’embrasser

Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil






































Partie 3

Michael qui avait vu Josh suivre Sara, sortit également du bar et se dirigea vers le parking, quand il la vit se débattre, un sentiment de haine s’empara de lui

M (agrippant Josh) : lâche là

Josh se retourna vivement

J : dégage, c’est pas tes oignons

Michael lui mit son poing dans la figure et Josh s’écroula au sol

M (se retournant vers Sara) : je te ramène
C’est préférable

Sara n’eut pas le temps de faire quoique ce soit que Michael se retrouva au sol. Josh se rua de nouveau sur lui et ils commencèrent à se battre assez violemment.

S : arrête Michael

Bien évidemment, il ne s’arrêta pas et déversa toute la haine qu’il avait en lui sur Josh. C’est comme si chaque coup attribué était pour celui qui avait fait du mal à la femme qu’il aimait. Ce n’est que quand Sara lui agrippa la main qu’il cessa les coups.

M (à Josh, sur un ton menaçant) : ne l’approche plus jamais !!!!!
Ou je te tue !!!

Michael se releva, Josh resta par terre encore sonné et essuya ses lèvres pleine de sang

J : tu n’es qu’une garce

Michael le regarda méchamment, mais Sara lui prit le bras pour éviter qu’il ne se jette de nouveau sur lui, et l’entraîna vers le campus. Ils n’échangèrent aucun mots pendant tout le trajet, Sara trop honteuse et Michael trop énervé.
Arrivés en bas du bâtiment, Sara regarda Michael, elle n’était pas fière et cherchait son regard, mais lui le fuyait.
Il portait une vilaine entaille sur l’arcade , elle se sentit coupable, car si il n‘avait pas voulu la défendre, il ne se serait pas battu.

S : monte, je vais te soigner

M : non, ça va aller

S : ne discute pas

Ils montèrent et quand ils entrèrent dans sa chambre, Michael se sentit mal à l’aise, se remémorant la veille, et les paroles de Sara.

S : assied toi (désignant le lit)

Il s’asseya pendant qu’elle alla chercher de quoi le désinfecter. Elle revint et prit place à côté de lui

S : ça risque de piquer

Elle tamponna son arcade avec une compresse imbibée de désinfectant, il grimaça. Le silence se poursuivit, finalement Michael en eut assez et le rompit

Lance toi
M : tu comptais faire quoi avec ce mec ?

S : je te demande pardon

M : tu faisais quoi avec lui ?

Tu peux parler
S : et toi avec cette fille ?

M : quelle fille ?

Elle appuya fortement sur la plaie ce qui le fit sursauter

S : celle qui te faisais rire

Mari Cruz
M : c’est la copine de mon ami

S : on aurait pas dit, ça ressemblait plus à un RDV

M : j’avais rendez vous avec Sucre, mais il était en retard

Sara se leva d’un coup et partit dans la salle de bain, apparemment son estomac n’appréciait pas la grande quantité d’alcool ingurgitée. Michael la rejoignit.

M : ça va ?

S : laisse mo..(elle se remit à vomir)

Sara était toute pâle, elle se tenait l’estomac

Je suis bête, c’est la copine de son ami et moi je lui fais limite une scène alors que …
Pourquoi j’ai autant bu, je ne supporte pas l’alcool


Quand elle sentit que son estomac allait lui laisser un peu de répit, elle s’aspergea le visage d’eau fraîche, se rinça la bouche

Pourquoi tu restes
S : je t’ai dit de me laisser

M : j’aimerai qu’on parle de ce qui s’est passé hier

Je n’en ai pas envie
S : il n’y a rien à dire

Sara, ne me fuis pas
M : je t’aime Sara et je suis désolé pour..

S (énervée) : arrête de me dire que tu m’aimes, je ne veux plus l’entendre tu comprends
Je ne mérite pas ton amour

Elle sortit de la salle de bain et alla s’asseoir sur son lit, car sa tête commençait à tourner. Elle commença à paniquer, tout lui semblait si mélangés, ses sentiments envers Michael, le sens qu‘elle donnait à sa vie, se relation avec son père.
Michael s’agenouilla devant elle et posa ses mains sur ses genoux

M : Sara, je sais ce qu’il s’est passé pour …

S (se braquant) : non tu ne sais rien, maintenant j’aimerai que tu me laisses

Il s’asseya sur le lit et la prit dans ses bras, elle se dégagea violement et se leva

S (criant) : c’est finit entre nous, d’ailleurs il n’y a jamais vraiment eut de nous, donc maintenant va t’en (les larmes commençant à inonder ses yeux)

Il s’était levé et se mit face à elle

M : il y a un nous Sara et ça te fait peur, mais…

Elle le gifla

S : sors !!!

Il la regarda, mais elle essayait de fuir son regard

Pourquoi tu me regardes comme ça
S : arrêtes ça, nous deux c’était finit d’avance, on ne se connaissait pas, c’est juste de l’attirance physique. Je n’éprouve rien pour toi, d’accord !!!

Il encaissa ses mots sans broncher.

M : ok, tu ne veux peut être plus de moi comme petit ami, mais sache que je suis et je resterai ton ami. Et je vais garder un œil sur toi, je ne te laisserai pas tout détruire.

Il retint sa main qui allait une nouvelle fois s’abattre sur sa joue et l’embrassa sur le front

M (au creux de son oreille) : n’oublie pas que je t’aime

Il sortit et Sara s’effondra.


alors j'aurai pu en poster qu'une et ça aurait été sadique


Revenir en haut Aller en bas
Keira
Dead or not ?
Dead or not ?
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1709
Age : 29
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Lun 5 Jan - 23:44

ahhhhhhhhhhhhhh non cette fin la c'est......horrible !!!!!!

Sara réveille toi oh !!!

tinkkkkkkkkkkkkkk stpppppppppppp du misa heureux !!
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Mer 7 Jan - 23:18

bonsoir les filles ❤
merci keira ❤
deux autres suites pale



Chapitre 24
Partie 1


Une semaine venait de s’écouler, une semaine qu’aucun ne trouvait le sommeil, une semaine qu’ils avaient perdu l’appétit, une semaine qu’elle s’endormait en pleurant.
Katie et Sara n’avaient pas beaucoup travaillé ensemble ces derniers jours, mais Katie avait remarqué le changement de comportement de son amie.

Hôpital de Northwestern
Salle de pause


K : Sara, j’aimerai que tu me parles

Pas moi
S : il n’y a rien à raconter

K : tu es en colère ?

Pas contre toi
S : non pourquoi ?

K : tu ne me racontes plus rien, tu as l’air malheureuse..

S (la coupant) : il n’y a plus rien à raconter

K : Est-ce que tu as appelé Michael ?

Non et il me manque tellement
S (froidement) : c’est finit avec Michael

K (surprise) : hein??

S : vendredi dernier, j’ai rompu avec lui

K : tu m’as dit que tu tenais à lui

Elle posa ses mains sur celles de Sara, mais elle les retira immédiatement

C’est ça le problème
S : pas autant que je croyais

K : vendredi tu m’as raconté pour Paul, je t’ai dit d’en parler avec Michael, il comprendrait. Je ne t’ai pas demandé de rompre avec lui

S (commençant à s‘énerver) : c’est finit, c’est tout !!!

Elle se leva voulant mettre fin à cette discussion

K : met toi en colère, si tu veux, mais je dois te dire que je lui ai tout raconté

Sara se retourna et la dévisagea avec stupeur

S : tu lui as quoi ?

K : je lui ai raconté pour Andrew et Paul

Je comprend
S : c’est pour ça..

K : quoi ?

S : rien

Sara partit furieuse.

Université de Loyola

Michael était en cours, comme tous les jours, il pensait à Sara, bien évidemment il se retenait de l’appeler, ou de passer la voir.
Il avait eut de ses nouvelles par Katie, il l’avait appelé au milieu de la semaine, mais ne lui avait pas confié ce qui c’était passé.
Il savait que Sara était de garde ce week end, ça le rassurait, au moins elle ne ferait pas de bêtises pendant ce temps là, et Katie lui avait promis de la surveiller.
Ce soir, il avait prévu de passer rendre visite à Crabs et de l’informer que la dette de son frère serait bientôt remboursée.
Il avait réunit une partie de l’argent qu’il avait mis de côté pour plus tard, son entreprise ne verrait pas le jour aussi vite que prévu, mais c’est son frère après tout.

Hôpital de Northwestern
Box 4


Éthan : pas question que je l’ausculte

Clémence : je suis occupée

Éthan : on échange

Clémence : non, j’ai déjà fait l’examen clinique…

Éthan : justement tu peux aller t’en occuper

Clémence : tu préfères que j’aille voir le docteur Tancredi et que je lui demande

Éthan : c’est clair qu’entre nanas, elle va te soutenir

Clémence : ça n’a rien à voir, elle t’a donné ce dossier, va t’en occuper

Éthan : il pue, je ne le toucherai pas

Sara arriva pour voir où en était Clémence.

S : Éthan, je pensais que tu étais dans le box 2

Éthan : Clémence va s’en occuper

Clémence : non, je n’ai pas finit

Éthan : si

S : Éthan, tu sors

Il allait pour protester, mais Sara l’en dissuada d’un regard. Il sortit du box

S : tu as finit l’examen clinique ?

Clémence : oui, j’allais vous voir

Elle lui tendit le dossier

S (après l‘avoir examiné) : où est le patient ?

Clémence : partit téléphoner

S : ok, dès qu’il revient, tu lui fait faire un bilan complet par les infirmières et j’attend les résultats.

Clémence : merci

Sara sortit et alla voir Éthan.

S : viens avec moi

Ils allèrent en salle de débriefing

S : je peux savoir pourquoi tu n’es pas en train d’ausculter ton patient

Éthan : je n’ai pas envie de le faire

S : comment ?

Éthan : c’est un claudo, je ne vais pas le toucher

S : ok, pour commencer ce n’est pas un claudo, mais un patient qui a besoin de soins. Et secundo, tu es interne, donc tu te dois de lui dispenser les soins nécessaires.
On n’a pas à juger la personne face à nous, je dois te le rappeler ?

Éthan : je ne m’en occuperai pas

S : c’est un être humain

Éthan : j’ai dit non

S : ok, je te colle un avertissement et tu peux rentrer

Éthan : je n’ai pas finit

S : si tu ne t’occupes pas de ce patient, tu as finit pour aujourd’hui

Il sortit de la pièce en claquant la porte. Sara respira un bon coup pour se calmer et alla dans le box 2.

Partie 2

Hôpital de Northwestern
Box 2


S : bonjour Mr Evans, je suis le docteur Tancredi

Mr E : bonjour, mais appelez moi Charly

S (lui souriant) : donc vous venez pour une toux persistante, c’est ça ?

Ch : oui, j’arrive pas à m’en débarrasser depuis 3 mois

S : d’accord, dans un premier temps, je vais vous ausculter et ensuite j’aviserai pour le traitement

Sara l’ausculta assez minutieusement, le problème avec les patients en état de précarité, c’est que leur hygiène de vie rendait les symptômes plus difficiles à cerner.

S : vous êtes allé voir un médecin dernièrement ?

Ch : non, faut dire que ma situation est comment dire….

S : …délicate

Ch : c’est ça

S : je vais vous faire passer une radio

Ch : non, donnez moi un antibio et ça ira

S : vous savez, je ne pense pas que ça suffira

Ch : je n’ai pas les moyens de payer une radio

S : vous ne la payerez pas, nous ne sommes pas dans un hôpital privé. Et puis cette radio est nécessaire pour confirmer mon diagnostic

Ch : d’habitude on me donne un médicament et je repars

Ça ne m’étonne pas
S : bah là, c’est moi le docteur

Ch : vous êtes vraiment très gentille

S : qu’est-ce qui vous fait penser ça ?

Ch : je le sens

Bah c’est faux
S : je ne suis pas si gentille que ça, j’ai fait souffrir quelqu’un

Ch : et je suis sur qu’il ne vous en veut pas

Si, il doit m’en vouloir, je lui ais dit des choses tellement méchante
S : ça fait une semaine qu’il ne m’a pas rappelé

Ch : et vous ??

S : quoi moi ??

Ch : vous ne l’avez pas appelez ?

S : non
Pour lui dire quoi

Ch : commencez par là alors

S : c’est trop compliqué. Et puis vous devez aller passer cette radio
Pourquoi je lui raconte ma vie

Ch : désolé j’ai été indiscret

S : c’est rien. Je vais demander à une infirmière qu’elle vous y emmène

Ch : merci

Elle quitta le box et demanda aux infirmières de l’emmener en radio.
Ensuite elle partit finir des consultations et attendit les résultats des examens prescrits par ses internes et elle-même.

½ plus tard

Clémence : docteur Tancredi

S : oui

Clémence : j’ai besoin de votre signature pour faire sortir le patient

Elle lui tendit le formulaire de sortie et après avoir tout réévaluer, elle le signa.

S : demande lui de refaire contrôler son bilan dans un mois par son médecin traitant

Katie arriva

K : Sara, les résultats de la radio de Mr Evans sont là (lui tendant)

S : merci. Clémence tu peux partir ensuite

Clémence : merci, au revoir

S : au revoir

Sara regarda la radio

S (à Katie) : c’est bien ce que je pensais

K : une pneumonie

S : exact, je vais le faire hospitaliser

K : tu vas avoir du mal

S : je sais

Elle partit pour appeler le médecin en soins intensifs

S (au tél) : docteur Storm, je vous appelle car j’ai besoin de faire hospitaliser un de mes patients

Dr S : quel est le diagnostic ?

S : pneumonie assez importante chez un patient SDF, avec fièvre et encombrement bronchique. Le bilan sanguin est également perturbé.

Dr S : je vais voir ce qu’il me reste comme lit, je vous rappelle

S : d’accord

Elle raccrocha et repartit en salle d’examen

j'ai plus d'avances sur l'autre fofo donc va falloir attendre Cool


Revenir en haut Aller en bas
angie-nina
First Kiss
First Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 577
Age : 27
Localisation : Caché dans sa chambre entrain de baver sur Went Miller
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Jeu 8 Jan - 22:11

Je viens de rattrapper mon retard de 3 pages!!!!!!!!!!!!

affraid affraid affraid C quoi tout ce sadisme???????????? Tu ose me traiter de sadique???? J'aime le sadisme mais la C TROOOOOP Tink... (pourtant leur histoire a trèèès bien commencé!!!)

STOP AU SADISME ON VEUT DU MISA HEUREUX

Aller aller, Tink...arrange moi l'histoire avec une suite de reconciliations et de baisers aller aller
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Jeu 8 Jan - 22:34

angie-nina a écrit:
Je viens de rattrapper mon retard de 3 pages!!!!!!!!!!!!

affraid affraid affraid C quoi tout ce sadisme???????????? Tu ose me traiter de sadique???? J'aime le sadisme mais la C TROOOOOP Tink... (pourtant leur histoire a trèèès bien commencé!!!)

STOP AU SADISME ON VEUT DU MISA HEUREUX

Aller aller, Tink...arrange moi l'histoire avec une suite de reconciliations et de baisers aller aller

bah non, je suis pas Twisted Evil Twisted Evil
pour le déroulement du MISA, ce n'est que le début après ça va être pire

merci pour ton comm ma Canadienne adorée


Revenir en haut Aller en bas
dacbc77
Première Caresse
Première Caresse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 322
Age : 27
Localisation : Dans La Loge De GE ou En Plein Poker Avec Gus
Humeur : Impatiente Pr Le Snickers
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Jeu 8 Jan - 23:12

tinkerbel a écrit:
angie-nina a écrit:
Je viens de rattrapper mon retard de 3 pages!!!!!!!!!!!!

affraid affraid affraid C quoi tout ce sadisme???????????? Tu ose me traiter de sadique???? J'aime le sadisme mais la C TROOOOOP Tink... (pourtant leur histoire a trèèès bien commencé!!!)

STOP AU SADISME ON VEUT DU MISA HEUREUX

Aller aller, Tink...arrange moi l'histoire avec une suite de reconciliations et de baisers aller aller

bah non, je suis pas Twisted Evil Twisted Evil
pour le déroulement du MISA, ce n'est que le début après ça va être pire

ma tink' je me joins à angie-nina pr te dire STOP AU SADISME!!!
comment ça c'est l'hopital qui se fout de la charité? What a Face lol!

enfin bref je veux la ssssssssssssuiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiitttttttttttttteeeeeeeeeeee lol!

gros miss
Revenir en haut Aller en bas
angie-nina
First Kiss
First Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 577
Age : 27
Localisation : Caché dans sa chambre entrain de baver sur Went Miller
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Jeu 8 Jan - 23:38

tinkerbel a écrit:
angie-nina a écrit:
Je viens de rattrapper mon retard de 3 pages!!!!!!!!!!!!

affraid affraid affraid C quoi tout ce sadisme???????????? Tu ose me traiter de sadique???? J'aime le sadisme mais la C TROOOOOP Tink... (pourtant leur histoire a trèèès bien commencé!!!)

STOP AU SADISME ON VEUT DU MISA HEUREUX

Aller aller, Tink...arrange moi l'histoire avec une suite de reconciliations et de baisers aller aller

bah non, je suis pas Twisted Evil Twisted Evil
pour le déroulement du MISA, ce n'est que le début après ça va être pire

merci pour ton comm ma Canadienne adorée




affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid

mtn c'est à mon tour de te

TINK!!! Cesse le supplice! déjà que c'était dure de les voir s'arreter à chaque fois kils étaient sur le point de

Sois sage et arrete le sadisme...tu nes pas une gentille petite la

Bon...mais je veux kand meme une suite!!!!
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Jeu 8 Jan - 23:47

affraid affraid affraid affraid affraid affraid tu me tires dessus pale pale pale
ça ne fait que commencer et c'est de la faute de tous les auteurs sadiques, il parait que ça pimente les histoires


ma juju miss sadicgirl ❤ ❤ veut que j'arrête lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol!


demain je poste la suite


ma Canadienne adorée et ma miss sadicgirl
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Sam 10 Jan - 0:21

coucou les miss ❤
merci pour vos comms


Partie 3

Hôpital de Northwestern
Box 2


S : Charly, je vais devoir vous faire hospitaliser

Ch : non, je ne veux pas

Je m’en doutais
S : je suis désolé, mais votre état de santé me préoccupe

Ch : donnez moi des médicaments et ça suffira

S : non, c’est plus sérieux que ce que vous pensez

Ch : j’en ai vu autres

Je m’en doute
S : vous n’aurez rien à payer

Il hésita longuement et Sara lui fit un sourire

Ch : comment voulez vous que je vous résiste ?

S (enthousiaste) : c’est bon alors !!!

Ch : oui

S : je vais demander à ce qu’on fasse votre admission

Ch : merci docteur

S : Sara

Elle s’avança vers la porte

Ch : vous savez, il ne peut pas vous en vouloir

Elle se retourna et vit de la compassion dans son regard

S : malheureusement c‘est plus compliqué. Je vais demander qu’on vous emmène un plateau repas.

Ch : merci, je meurs de faim

Sara lui fit un grand sourire et sortit et elle alla voir Katie

S : Katie, peux tu emmener un plateau à Mr Evans, s’il te plait ?

K : j’y vais.

Sara alla finir ses dossiers dans son bureau, quand son portable se mit à vibrer

S : allo

Voix : bonjour Sara, comment vas-tu ?

Tiens un revenant
S (froidement) : ça va faire plus d’un mois que tu n’as pas prit de mes nouvelles et là, tu m’appelles. Pourquoi ??

Fr : je voulais savoir comment allait ma fille

Mais bien sur, j’ai pas du être assez clair
S : il me semble que notre dernière conversation avait réglé nos différents

Fr : Sara, tu es aussi rancunière que ta mère, j’espère que tu n’as pas tous ses défauts

S : c’est vrai que tu es parfait

Fr : non, mais tu lui ressembles de plus en plus et je ne veux pas que tu fasses les mêmes bêtises

C’est la meilleure
S : tu l’as poussé à les faire

Fr : ne recommences pas à être insolente

C’est repartit

Sara raccrocha au nez de son père, ne voulant plus entendre sa voix qui remontait en elle toutes les souffrances refoulées.

Je suis sure qu’il m’a appelée pour que je vienne à une de ses soirées stupides, il était où quand j’ai besoin de lui quand maman est morte, quand Nathan a abusé de moi, quand …oh, Michael.
J’en ai assez, j’aimerai que ces blessures en moi disparaissent pour toujours.


Les larmes commencèrent à s’installer dans le creux de ses yeux. Katie arriva dans le bureau, Sara s’essuya rapidement les yeux

K : ton père est au téléphone, il m’a dit que je n’avais pas intérêt à dire que tu n’étais pas là, il est furieux

S : il est sur quelle ligne ?

K : la 2

S (prenant la communication) : merci

K : Sara

S : ne t’inquiète pas, ça va aller
Je vais encore être malheureuse, mais je devrais avoir l’habitude

Katie lui fit un sourire compatissant et sortit

S : je ne veux plus te parler, je pensais que tu avais saisit

Fr (furieux) : ne t’avises plus de me raccrocher au nez !!!

J’ai peur, tiens
S : je ne suis pas une de tes employées, je n’ai pas peur de me faire licencier

Fr : Sara, tu te calmes maintenant

S (catégorique) : ne t’avises plus de me rappeler et encore moins sur mon lieu de travail

Fr : mon ange, qu’est-ce qu’il t’arrive ? (il employa un ton radoucit)

S : j’en ai marre de faire comme si ça allait. Fout moi la paix !!
Oublies moi

Elle raccrocha vivement et ouvrit le tiroir de son bureau et prit une photo qui s’y trouvait.
Elle la contempla un instant, elle avait été prise à la fête foraine à Aurora dans un photomaton, elle se souvenait avoir insisté auprès de Michael, ils venaient de sortir du grand huit et était encore tout pâle.
À cet instant, elle aimerait qu’il soit là, près d’elle, pour la consoler mais elle avait tout gâché.
Elle la jeta dans la poubelle et sortit de son bureau et se dirigea vers la pharmacie d‘un pas certain.





qui a dit que je devenais Twisted Evil c'est FAUX lol!


Revenir en haut Aller en bas
angie-nina
First Kiss
First Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 577
Age : 27
Localisation : Caché dans sa chambre entrain de baver sur Went Miller
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Sam 10 Jan - 0:34

si toi t pas sadique qui les alor????

dire que je me sentai coupable de vous imposer mes 3 chapitres de sadisme No No

Tink ARRETE MOI SA TOUT DE SUITE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Je veu une suite avec mike ki la console...avec mike ki l'aime et PAS de drogue...

mais bon...c toi lauteur, c toi ki sai...

je veux kan meme lire la suite meme si c sadique

à mon harceuleuse et sadique préférée
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Sam 10 Jan - 21:53

coucou les miss (L)
encore merci pour vos comms
non ma Canadienne adorée, je ne suis pas Twisted Evil
alors pour Michael qui l'aime, la console et pas de drogue ...bah

Partie 4

Une fois dans la pharmacie, Sara s’assura d’être seule, elle contempla les nombreux flacons sur l’étagère et en choisit un.



Elle se perdit dans ses pensées, tout en faisant tournoyer le flacon entre ses doigts.

Une fois ça ne risque rien..
C’est mal, je ne peux pas…
Je n’en peux plus, ça m’aiderait à tenir tout le week end
Je ne peux pas faire ça, je dois être plus forte que ça


Sa décision était prise pour cette fois là.
Elle alla pour remettre le flacon à sa place quand la porte s’ouvrit, Sara cacha le flacon dans sa poche

K : Pope te cherche partout

S : j’arrive

Katie la regarda curieusement, Sara passa devant elle sans un regard.

K : il m’a dit que tu devais monter dans son bureau

S : j’y vais. Tu as eut des nouvelles des soins intensifs ?

K : non

Sara partit vers les ascenseurs et se dirigea vers le bureau du directeur.
Elle se présenta à l’accueil et la secrétaire la fit entrer.

Pope : bonjour Sara

S : bonjour

Pope : asseyez vous

Sara s’asseya en face du directeur

Pope : je voulais vous voir, car un de vos interne est venu pour me signaler un problème qu’il aurait eut avec vous, ce matin.

S : Éthan

Pope : en effet. Il m’a signalé que vous lui aviez demandé de quitter le service

S : il a refusé d’ausculter un patient à cause de sa condition sociale, je lui ai demandé plusieurs fois de le faire, il n’a pas changé de position. Je lui ai donc demandé de rentrer.

Pope : vous avez eut raison.

S : je lui ais collé un avertissement

Pope : ce n’est pas la peine d’en arriver jusque là

S : je suis désolé, mais il a été insolent à plusieurs reprises et…

Pope (soupirant) : son père est influent

Évidemment, alors je devrai m‘écraser
S (irrité) : j’ai compris

Sara se leva

Pope : Sara

S : non !!! Il n’a pas à avoir de traitements de faveur parce que son père est influent.

Elle sortit furieuse et retourna aux urgences.

C’est la meilleure, maintenant je devrai laisser ce petit c** faire ce qu’il veut, parce que son père est…je sais même pas qui c’est

K : Sara, tu manges avec moi ?

S : non merci, je n’ai pas faim

K (triste) : bien

Elle n’insista pas, elle connaissait Sara et sentait qu’en ce moment elle avait mal et la laissa donc tranquille, sinon elle se braquerait et se renfermerait encore plus sur elle-même.
La seule chose à faire était de garder un œil sur elle, et en cas de besoin, être présente pour elle.

Box 2

Sara passa voir Charly

S : alors comment trouvez vous le repas de l’hôpital ?

Ch : excellent

S (souriant) : c’est bien la première fois qu’on me le dit

Ch : vous savez quand on vit dans la rue, on ne peut pas faire le difficile

Elle alla s’asseoir près de lui

S : ça fait longtemps que vous vivez dans ces conditions ?

Ch : 10 ans, quand j’ai perdu ma femme, je me suis mis à boire pour oublier et j’ai finit par perdre mon travail et voilà

S : et maintenant ?

Ch : je ne bois plus depuis longtemps, mais retrouver un travail quand on a pas de toit sur la tête, ce n’est pas facile

S : vous savez le temps de votre hospitalisation, je peux essayer de vous trouver une place dans un foyer

Ch : c’est très gentil mais vous savez, il n’y a pas beaucoup de places et beaucoup de monde qui attend

S : j’ai un nom qui ouvre beaucoup de portes
Autant l’utiliser pour une bonne cause

Ch : je vais déjà me remettre sur pied, après on verra

S : d’accord. Je vous laisse finir de manger, je vais rappeler pour votre chambre

Ch : merci Dr Sara

Sara lui sourit et repartit vers son bureau. Elle appela les soins intensifs.

S : oui, le Dr Storm devait me rappeler pour un de mes patients

Infirm. : il est partit déjeuner

Et moi, j’attend
S : vous reste t‘il des lits ?

Infirm. : quatre, pourquoi ?

S : non, comme ça
Je préfère savoir, juste pour confirmer une intuition

Infirm. : je lui demande de vous rappeler à son retour ?

S : non, ça ira merci

Elle raccrocha et sortit.

Mer**, il était 13h40, je vais être en retard en cours, mais je ne peux pas partir sans avoir réglé ce problème.

Elle se dirigea donc vers la cafétéria des médecins.


Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Dim 11 Jan - 21:43

hello les filles ❤
la suite d'heir n'a pas plu pale
en voici une autre



Partie 5

Cafétéria des médecins

C’est bien, il est tranquille en train de manger alors que j’attend une réponse

Sara se dirigea vers la table où il était installé

S : Dr Storm, excusez moi j’ai besoin de vous parler

Dr S : oh Dr Tancredi, comment allez vous ?

S : mon patient attend toujours un lit

Dr S : je n’en ai pas, désolé

Quel menteur !!!
S : comment je fais pour mon patient ?

Dr S : prescrivez lui des antibios et qu’il sorte

S : son état nécessite des soins avec une surveillance constante

Dr S : je ne peux rien faire

S : bon appétit

Et elle partit furieuse

Hors de question que je le laisse repartir dans son état, si il n’est pas sous surveillance, il risque de décompenser.
Tant pis, je vais le laisser dans un des box, ce n’est pas pareil mais au moins il sera au chaud et pourra manger


Quand Katie la vit arriver, elle fut surprise

K : Sara, il est presque 14h, tu vas être en retard en cours

S : c’est pas grave, je dois régler un problème avant

K : lequel ??

S : je ne peux pas faire admettre Mr Evans en soins intensifs

K : va voir Pope, il pourra trouver un lit en médecine

S : il reste des lits pourtant

K (choquée) : ah bon !!!

S : j’ai demandé à l’infirmière en appelant tout à l’heure

K : tu le savais que ça ne serait pas facile

S : c’est dingue qu’un médecin puisse encore avoir autant de préjugés

K : Sara, tu ne changeras pas le monde

S : peut être, mais je ne fermerai pas les yeux pour autant

K : qu’est-ce que tu comptes faire ?

S : je vais le garder dans le box, il n’y a pas toute la surveillance nécessaire, mais je ne le laisserai pas sortir

K : tu vas t’attirer des ennuis

S : je ne suis pas à ça prêt

Sara partit s’enfermer dans son bureau, avant que Katie ne puisse répondre, elle avait comprit à quoi faisait allusion son amie. Elle frappa à la porte et entra.
Sara regardait dans un livre et remplissait une feuille

S : on va le brancher sur un moniteur et je vais lui prescrire des antibios par I.V. (intra-veineuse) et des radios de contrôle tous les jours. Pour le reste, on s’en tient au protocole d’arrivée.

K : ok

S : tiens (lui tendant les prescriptions), je vais le voir pour lui expliquer

Sara laissa, une fois de plus, Katie toute seule. Elle alla pour sortir quand une chose l’interpella.
Elle se baissa et ramassa la photo dans la poubelle, elle la regarda et sourit, son amie était tellement heureuse le jour où elle avait été prise, elle la mit dans sa poche et sortit.

Box 2

Ch : vous revoilà

S : oui. Euh, je suis désolée mais il ne reste plus de lits…

Ch : j’ai compris

S : mais je vous garde aux urgences

Ch : vous ne pouvez pas

S : ah bon !! (faisant l’ignorante)

Ch : je ne veux pas que vous ayez des problèmes à cause de moi

S : je n’en aurai pas. Donc, je vais vous brancher à ce moniteur qui va calculer tous vos paramètres vitaux, ce qui nous permettra de vous surveiller constamment. Je vous ai également prescrit des antibiotiques, et d’autres petits médicaments, mais par perfusion. Une infirmière passera tout à l’heure vous la brancher.

Ch : merci pour le mal que vous vous donnez pour moi

S : de rien, c‘est mon métier.
Ce n’est pas très confortable (désignant le lit qui ressemblait plus une table d’auscultation)

Ch : je dors sur des bancs habituellement

Il rigola et Sara lui sourit

S : je suis de garde ce soir et tout le week end, je pourrai m’occuper de vous comme ça

Ch : je risque de m’y habituer

Ils rigolèrent.
Puis Sara lui posa les électrodes qui le reliait à l’appareil et ensuite elle le salua et partit rejoindre les infirmières.

Salle des infirmières

Katie avait fait ses transmissions à l’équipe d’après midi et avait laissé les consignes en ce qui concernait Charly.

S : Katie

K : oui

S : je viens de brancher Mr Evans, il ne reste plus qu’à poser la perfusion avec le traitement.

K : ne t’inquiètes pas, j’ai finit les transmissions et je vais y aller

S : merci

K : Sara, si tu as besoin saches que je suis toujours ton amie

S (souriant) : je sais merci. À demain

K : oui

Sara partit vers les vestiaires, elle ouvrit son casier et une enveloppe tomba au sol, elle la ramassa et lu ce qu’il y avait d’écrit dessus

N’oublies pas ce jour, tu peux encore être heureuse et lui aussi.

Elle reconnut l’écriture de Katie, elle prit la photo et la regarda avant de la remettre dans l’enveloppe, puis dans son casier sur ses livres de médecine. Ensuite elle rangea sa blouse et son contenu.
Elle partit en cours avec plus ½ h de retard.

je n'ai plus d'avance avec l'autre fofo lol!

Revenir en haut Aller en bas
angie-nina
First Kiss
First Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 577
Age : 27
Localisation : Caché dans sa chambre entrain de baver sur Went Miller
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Dim 11 Jan - 22:28

Ma Tink...

je suis un peu triste...ça fait deux ou trois suites qu'il n'y a pas de MiSa!!!! affraid affraid affraid

Je VEUX du MISA

sois un gentille petite et met moi du misa dans la prochaine suite ssssssstttttttpllllééééééééé

Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Mar 13 Jan - 22:42

coucou les miss ❤
merci ma Canadienne adorée
désolée mais pas de MISA


Chapitre 25
Partie 1


Université de Northwestern
14H45


Quand Sara entra le cours était déjà bien avancé, elle aperçut Josh qui portait encore une entaille due à son altercation avec Michael, elle fit comme d’habitude et se dirigea à l’opposé de lui, évidemment pour cela il fallait traverser la salle.

Mr Quinn (l‘interpellant) : Mlle Tancredi

Sara le fixa et comprit, rien qu’à son regard, qu’il voulait lui faire payer son « insolence » de la fois dernière, quand elle l’avait interrompu pour lui signaler son erreur.

Mr Quinn : vous pensez que dans un hôpital, les patients attendront que vous daignez arriver ??

S : non

Si il pense que je vais lui répondre

Elle ne voulu pas lui dire la raison de son retard, il voulait l’humilier donc mieux valait pas répondre et lui laisser une chance de l’enfoncer.
Le visage de Mr Quinn changea de couleur, quand il se rendit compte qu’elle ne répondrait pas.

Mr Quinn (énervé) : sortez de mon cours, je vous verrai dans le bureau du doyen dans 2h !!!

Sara sortit et alla rejoindre la bibliothèque pour étudier un peu.

2 heures plus tard, secrétariat du doyen

Sara attendait que Mr Quinn arrive, la secrétaire n’avait pas encore prévenu Mr Westmorland de sa présence.
Quand le professeur arriva, il regarda Sara sévèrement et entra dans le bureau sans se faire inviter. On put entendre quelques élocutions plus élevées, mais pas trop la conversation échangée.
Il n’en sortit que 15 minutes plus tard, toujours aussi en colère.

Mr Quinn : j’espère que vous allez enfin comprendre que je ne me laisserai pas faire par une petite insolente

La secrétaire le dévisagea puis regarda Sara qui n’avait pas cillé un instant. Il partit et le téléphone du bureau sonna

Secr : oui Mr Westmorland…bien...je lui dit

Sara la fixa et comprit qu’elle allait être convoquée.

Secr : Mlle Tancredi, vous pouvez y aller

S : merci

Elle entra de le bureau et salua le doyen

CW : asseyez vous Sara

Elle s’exécuta

CW : je ne comprend pas ce qu’il se passe en ce moment. Je vous connais depuis que vous êtes arrivée dans cette université, vous comptez parmi les meilleures élèves. Qu’est-ce qu’il vous arrive ?

S : rien, je suis arrivée en retard

CW : vous étiez à l’hôpital ce matin ?

S : oui

Il ne dit rien, il se doutait qu’elle devait avoir une raison valable d’être arrivée en retard. Il changea donc de sujet.

CW : je sais que vous avez échoué à votre dernière évaluation

S : je n’étais pas en forme ce jour là

CW : oui, je me souviens de votre malaise. Si vous êtes trop fatiguée, je peux m’arranger avec Henry pour qu’il diminue vos gardes.

S : non, ça va mieux

CW : Sara, vous savez la dernière année est très difficile je ne doute pas de vos compétences mais plus de votre capacité à gérer les évènements, à faire la part des choses.

S : c’est le début, ça va passer

CW : d’accord, mais je tiens à que si vous sous sentez débordée, vous en fassiez part à Henri

S : je le ferai, ne vous inquiétez pas
J’ai faillit craquer, mais je ne prendrai pas de stimulants

CW : par ailleurs, j’ai demandé à Mr Quinn de vous faire repasser l’évaluation

Sérieux
S (étonnée) : il n’y a pas de rattrapages

CW : exceptionnellement si.

S : et Mr Quinn a accepté ?
Ça m’étonne

CW : il a un supérieur au dessus de lui qui peut lui faire comprendre qu’il n’a pas le privilège de toutes les décisions

Je comprend pourquoi il était toujours aussi rouge en sortant
S : merci

CW : Je ne veux pas que vous soyez pénalisée, alors que ce jour là vous étiez malade.

S : oui (se remémorant les raisons])

CW : je me chargerai de choisir les sujets et je corrigerai vos copies

S : ce sera quel jour ?

CW : pour ne pas prendre de retard, lundi après midi, vous viendrez dans mon bureau.

S : bien

CW : je sais que vous êtes de garde ce soir et tout le week end, mais j’étais un peu juste pour le planning.

S : ce n’est rien, ça ira
Je vais pas me plaindre alors qu’il me laisse une seconde chance

CW : aller, je vous laisse partir. Reposez vous avant de prendre votre garde

S : d’accord. Merci encore

CW : au revoir

Après l’avoir salué, Sara partit en direction de son campus.

non, je n'ai pas une dent contre Sara, bientôt ce sera le tour de Michael

Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Dim 25 Jan - 20:17

malgré que ma dernière suite n'ait pas plu je poste la suivante What a Face


Après l’avoir salué, Sara partit en direction de son campus.

Partie 2

Campus de Loyola

Michael avait passé sa journée à faire des recherches pour son travail, il était exténué. Sara occupait toujours ses pensées, elle lui manquait terriblement, mais il avait été clair avec lui-même, il ne chercherait pas à la voir, il lui fallait du temps, il lui donnait.
Il regarda sa montre : 19h

Bon je vais y aller, je sais où le trouver. J’espère que ça ira, après ce qu’il s’est passé avec Linc.
Je sais bien que c’est un homme dangereux, mais je n’ai pas le choix, je le dois à mon frère, après tout il s’est mit dans le pétrin pour moi.


Michael prit son manteau et l’enveloppe et se dirigea vers le métro.
Il faisait toujours froid, mais les massifs de fleurs commençaient à se remplir, les feuilles sur les arbres refaisaient leurs apparitions.
Il arriva dans le quartier Near West Side, et après plus d’une demi heure de marche, il atteignit le bar dans lequel Sucre lui avait indiqué pouvoir trouver le gars.
Il entra et examina l’intérieur, plusieurs hommes étaient accoudés au comptoir, et un petit groupe se trouvait à une table en compagnie de prostitués, enfin à leur façon d’être habillées, c’est-ce qu’il pensa.
Il commanda une boisson avant de s’adresser au barman

M : je cherche quelqu’un ?

Barman : comme nous tous

M : je dois le voir pour régler un petit arrangement qu’il a avec mon frère

Barman : c’est qui ton frère ?

M : Lincoln Burrows

Barman : ouais Linc, ça fait un bail que je ne l’ai pas vu

M : il a des petits soucis de santé en ce moment

Barman : et c’est qui le gars que tu veux voir ?

M : un dénommé Crabs

Barman : ah, (il regarda la petite table) connais pas

M (se retournant) : c’est pas grave

Michael observa le petit groupe tout en buvant son verre, puis il finit par aller à leur rencontre

M : je cherche un gars qui se fait appeler Crabs, quelqu’un le connait ??

Les hommes levèrent la tête vers lui et lui jetèrent un regard antipathique

Homme : tu lui veux quoi ?

M : j’ai quelque chose pour lui

Homme : t’es qui ??

M : le frère de Lincoln Burrows

Homme : ah ouais, bah c’est moi

M : bien, on peut se voir en privé

Cr : on va derrière (lui montrant une pièce d’un mouvement de la tête)

Michael le suivit jusqu’à la réserve à l’arrière du bar, Crabs s’appuya contre le mur

Cr : alors comment va ce bon vieux Linc ?

M : il a récupéré depuis le petit accident

Cr : bien

M : ce n’étais pas la peine d’en arriver là

Cr : c’est le business, petit. Bon, t’as dit avoir quelque chose pour moi

M : j’ai un acompte de ce qu’il vous doit

Cr : tu es plus raisonnable que lui

Michael lui tendit l’enveloppe, Crabs l’ouvrit et en regarda le contenu

Cr : il y a combien ?

M : 10 000 $

Cr : il m’en doit 90 000 $

M : le reste, quand j’aurai la certitude que vous lui ficherez la paix

Cr : tu sais, c’est que tu me ferais presque peur. Je veux le reste la semaine prochaine.

M : la seconde moitié d‘abord et le reste après, quand j‘aurai la garantie que vous laisserez mon frère.

Crabs dévisagea Michael, il vit dans son regard qu’il était sérieux

Cr (criant) : Antonio

Un homme d’environ deux mètres et de forte corpulence arriva

An : ouais

Cr : montre à ce jeune homme qui est le boss

Crabs sortit de la salle.
Michael essaya de sortir, mais Antonio l’agrippa et le plaqua contre le mur. Il se débattit, mais le gars devait faire au moins trois fois son poids.
Antonio le lâcha avant de le frapper au visage, Michael perdit l’équilibre et se cogna la tête sur le coin du plan de travail avant de se retrouver étendu le sol. Sa vue se brouilla à cause du sang qui coulait sur ses yeux, il essaya de se relever, mais il sentit un poids sur son torse et une vive douleur lui parcouru le thorax.
Antonio lui attrapa la main gauche et Michael hurla de douleur, on entendit les os de ses doigts craquer.

An : t’as comprit ?

M (gémissant) : oui

Le gars sortit laissant Michael allongé sur le sol.
Il s’asseya en grimaçant et quand il réussit à supporter la douleur, il se leva et partit par la porte de derrière qui donnait dans une ruelle.
Il prit appui sur le mur et se laissa glisser contre cette paroi, tellement sa poitrine le lançait.
Il sortit son portable de sa poche et appela son ami

Su : allo

M (difficilement) : c’est moi

Su (soucieux) : ça va ???

M : tu pourrais passer me prendre au bar Greatest

Su (bouleversé) : mer** Mike, qu’est-ce qu’il s’est passé ?

M : viens s’il te plait

Su : j’arrive

voilà, vous pouvez me détester pale pale pale


gros
Revenir en haut Aller en bas
angie-nina
First Kiss
First Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 577
Age : 27
Localisation : Caché dans sa chambre entrain de baver sur Went Miller
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Dim 25 Jan - 21:40

affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid

TINK!!!!!!!!!!!!!! Pourquoi tu continue à me faire sa!!!!!!!!

déjà qu'il n'y a plus de misa...

et la je viens et je lis ce que ce fait à michael!!!!!!!!!!

JE VEUX QUE SARAH LE SOIGNE...TOUT DE SUITE!!!

STOP AU SADISME

arrange moi sa Tinkerbel

il faut que j'ai qqch de bien dans la vie...déjà le lycé c dure!!!

une belle suite avec du misa

(ok...jadmet que malgré tout j'aime ta fic )

❤ ❤ ❤ ❤
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Mer 4 Fév - 19:32

coucou les miss
merci ma Canadienne adorée


Partie 3

Sucre arriva avec la voiture de Mari Cruz en ¼ h, il vit son ami et alla le rejoindre

Su : Mike, put**, je t’avais dit de faire gaffe

Il l’aida à se relever et l’emmena dans la voiture

Su : je t’emmène à l’hosto

M : non !!!!

Su : tu dois avoir un truc de pêter, ta main est violette

M : ça va aller
Put**, que ça fait mal

Su (autoritaire) : je ne te demande pas ton avis, tu n’es pas médecin

Hôpital de Northwestern

Sara avait été voir Charly et ses constantes étaient stables, il supportait bien les médicaments, mais il commençait à présenter de la température malgré les antipyrétiques (médicaments pour la fièvre).
Depuis que Sara était arrivée, elle n’avait pas arrêté une minute, beaucoup de personnes s’étaient présentées aux urgences comme souvent les vendredis soir.
Après avoir ausculté et fait sortir le dernier patient, elle monta dans la chambre de garde pour dormir un peu.

Rue

Sucre s’était arrêté sur le bas côté de la route, car Michael avait été prit de nausées.

Su : ça va mieux ?

M : j’ai l’estomac à l’envers

Su : viens on y va, avant que ça ne recommence

Ils repartirent et se dirigèrent vers l’hôpital.

Hôpital de Northwestern

Quand ils arrivèrent, Michael s’asseya dans la salle d’attente vide pendant que Sucre alla voir la femme de l’accueil.

Sara est de garde ce soir, je pense que c’est elle qui va s’occuper de moi.
Elle va être furieuse, mais ça me donnera une occasion de la voir.
Tout me manque, nos conversations, son rire, ses yeux, ses lèvres ………
Put** j’ai mal, je sens que je vais m’évanouir
Ce salaud va me le payer


Sucre revint avec une infirmière

Inf : Mr Scofield, vous allez me suivre s’il vous plait

M : oui

Il se leva en grimaçant et avec l’aide de Sucre, ils se dirigèrent vers un box.

Inf : allongez vous, je vais vous prendre vos constantes

Il s’exécuta avec difficulté.
L’infirmière s’occupa d’abord de ses blessures, elle nettoya la plaie sur son front puis elle lui tendit une poche de glace, qu’il mit sur sa main. Ensuite elle prit ses paramètres vitaux et récolta toutes les informations nécessaires, qu‘elle nota sur le dossier.

Quand elle eut finit

Inf : je vais biper le médecin pour qu’elle vienne vous ausculter

M : d’accord

Elle : pas de doutes ça va être ma Sara
Pourquoi il a fallut que ça m’arrive aujourd’hui ??
J’aurai aimé la voir en étant pas aussi amoché


L’infirmière sortit laissant les deux amis seuls

Su : qu’est-ce qu’il s’est passé ?

M : je suis aller rendre le fric que Linc avait emprunté, mais j’ai préféré prendre une garantie et ne lui en donner qu’une partie. Le gars n’a pas apprécié et voilà.

Pendant ce temps, l’infirmière avait bipé Sara

Bureau des infirmières
Téléphone


Inf : Dr Tancredi, je suis désolée mais un patient vient d’arriver….une bagarre à première vue…je pense qu’il a plusieurs fractures….ok

Elle raccrocha et attendit Sara.
5 minutes plus tard, elle fit son apparition

S : tu as prit les constantes ?

Inf : oui, mais elles sont perturbées (lui tendant le dossier)

S : merci (prenant le dossier)

Elle regarda les chiffres sans faire attention au nom du patient, elle n’avait pas dormit et la fatigue commençait à se faire ressentir.

S : il se trouve dans quel box ?

Inf : le 5

S : merci, je vais sans doute lui prescrire une radio, donc appelle les, s’il te plait

Inf : d’accord

Puis elle se dirigea vers le box 5

Partie 4

Box 5

Michael ne tenait plus en place, l’angoisse de voir Sara et la douleur qui le tiraillait de tout les côtés, commençait vraiment à être assez dure à contrôler.

Su : je vais sortir appeler Mari, le médecin va arriver, je reviens plus tard

M : ok

Au moment où il sortit, il croisa Sara et ils manquèrent de se heurter

Su : désolé

Son visage lui paraissait familier, il continua son chemin, puis finalement il se retourna pour de nouveau la regarder.
Sarah était entrée dans le box et s’était stoppée en voyant Michael

S : euh ….Michael
Qu’est-ce qu’il lui est arrivé ???

Leurs regards s’aimantèrent et le temps s’arrêta. Sucre fut témoin de cette scène, et n’en crut pas ses yeux.

Elle finit par s’approcher de lui, le médecin reprenant le dessus

S : comment tu t’es fait ça ?

M : une bagarre

S : je vais devoir t’ausculter

M : je suis heureux de te voir

Moi aussi, mais…
S : ne fait pas ça s’il te plait

Sara évita son regard et alla se laver les mains avant d’enfiler des gants.

S : je vais déjà m’occuper de ton arcade
Il est bien amoché

Elle prit le matériel et s’asseya à sa hauteur avant de commencer à nettoyer la plaie qui saignait encore.
Leurs corps étaient très proches, leurs genoux se frôlaient, chacun ressentait une chaleur les traverser, provoquée par cette proximité.

Pourquoi elle évite mon regard
M : comment vas-tu ?

Elle ne répondit pas essayant de rester concentrer. Il n’insista pas sachant qu’elle risquait de se braquer, il voulait la remettre en confiance, pas la faire fuir.
Leurs regards ne se croisaient pas, Sara évitant le plus possible de lever les yeux de son travail.
Quand elle eut finit de nettoyer et désinfecter la plaie

S : je vais devoir te recoudre

M : d’accord

S : je vais te faire une petite anesthésie, ça va piquer

Elle prit la seringue et mit un anesthésiant à l’intérieur, puis elle lui injecta près de son entaille.
Il grimaça à ce moment là

S : je suis désolée
Ça serait plus facile, si je ne le connaissais pas

M : c’est rien
Ce qui me fait le plus souffrir, c’est de te voir malheureuse

Ensuite elle commença à le recoudre.
La tension était palpable, chacun essayant de faire abstraction à l’envie de parler, de s’excuser, de se toucher.
Dès qu’elle eut finit, elle examina sa main.
Il se retint de crier quand elle essaya de déplier ses doigts.

M : arrête, ça fait trop mal

S : je dois vérifier si c’est bien cassé

Il mit sa main sur celle de Sara pour la faire se stopper, elle leva les yeux et rencontra le regard de Michael. Il avait des larmes qui perlaient au coin des yeux tellement la souffrance devenait insoutenable et de violentes décharges se déversaient en lui.
Elle délaissa sa main abîmée et Michael s’empressa de la mettre contre lui.
Il croisa de nouveau son regard et il posa sa main valide sur sa cuisse, elle tressaillit à ce contact délicat.
Ils continuèrent à se regarder intensément faisant abstraction au lieu où ils se trouvaient et de la situation.

Il est toujours aussi craquant, je me sens si bien près de lui
Ça faisait longtemps que je n’avais pas ressentit cette sensation de sécurité
Qu’est-ce qu’il a pu faire pour se mettre en danger, je suppose que c’est pour son frère
Il souffre terriblement, je le vois à son visage, il est crispé.
Ça me fait tellement mal de le voir comme ça
Je voudrai tant lui montrer que je tiens à lui, mais je ne peux, je le rendrai malheureux


Elle est magnifique, je ne me lasserai jamais de la contempler
Pourtant je vois dans ses yeux qu’elle est malheureuse
Je voudrai lui retirer toutes ses peines
J’ai envie de la prendre dans mes bras, de la serrer pour ne plus qu’elle est peur
Elle a les cheveux attachés, je peux voir son cou que j‘aime tant
J’ai tellement envie de l’embrasser, lui montrer que je l’aime toujours


Michael se pencha doucement vers Sara sans briser le contact visuel, leurs lèvres se rapprochaient dangereusement.
Sara se recula et se leva.

S : tu dois aller faire une radio
Oui, sinon je ne résisterai pas longtemps

Ne me fuis pas encore

Michael voulu se lever, mais il poussa un gémissement de douleur.
Sara se retourna vivement en l’entendant

S : reste assis

Michael serra ses côtes pour atténuer l’élancement, elle l’obligea à se rasseoir

S : montre moi (désignant son torse)

Il essaya de soulever son sweat, mais il grimaça

S : je vais le faire, ne bouge pas

Elle passa ses mains sur les bords du vêtements et commença à lui ôter.
Une barre violacée traversait son thorax

S : tu dois avoir une ou plusieurs côtes cassées. Allonge toi

Il s’allongea et Sara passa sa main sur son torse en appuyant à des endroits stratégiques. Il se contracta à chaque passage.

S : ça va aller, j’ai finit. Tu as des côtes fracturées, ça ne fait pas de doutes.

Il alla pour remettre son sweat

S : attends, je vais te donner une chemise de l’hôpital

Elle l’aida à la mettre et c’est à cet instant, que Michael passa son bras autour de sa hanche et qu’il la rapprocha contre lui.


lol!

je sais c'est froid comme face à face mais j'arrive pas à faire plus chaud scratch

Revenir en haut Aller en bas
Keira
Dead or not ?
Dead or not ?
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1709
Age : 29
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Mer 4 Fév - 21:33

Je me suis renseignée Tink' ça reste relativement une forme de torture !!!!


Alllez please !! Dis moi qu'ils vont bientôt se remettre ensemble... Crying or Very sad
Elle l'aime encore , ça crève les yeux !!
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Dim 8 Fév - 12:21

coucou les miss
merci keira quoi, c'est une forme de torture non, je suis gentille avec eux
aller une suite




Partie 5

Elle l’aida à la mettre et c’est à cet instant, que Michael passa son bras autour de sa hanche et qu’il la rapprocha contre lui.

Elle posa ses mains autour de son visage et caressa délicatement ses joues avec ses pouces. Ils préservèrent ce lien visuel qu’ils leur avaient tant manqué, essayant de déchiffrer le désir de l’autre.
Il la garda auprès de lui malgré la douleur qui le torturait, elle déposa sa tête dans son cou humant son parfum qui lui manquait terriblement.
Il caressa tendrement son dos avec sa main valide.
Ils profitèrent de cet instant un long moment, puis elle releva son visage doucement et Michael se saisit de ses lèvres délicatement, elle soupira et se laissa aller à ce contact si apaisant.
Le baiser était tendre, presque timide mais quand Michael passa sa langue dans sa bouche, elle se recula vivement

Qu’est-ce que je fais, je ne peux pas
S : je suis désolée

M : Sara

S : je vais te donner un antalgique avant que tu ailles à la radio



Elle sortit et bouscula Sucre qui avait assisté à la scène derrière la porte vitrée.
Il entra dans la pièce

Su : ça va ?

Non, tout va mal
M : ouais

Su : je ne savais pas que ……..enfin, c’était ta copine.

Hein !!
Il a tout vu

M : je ne sais pas si elle l’est

Su : C’est la fille qui s’éclatait au bar la dernière fois ?

Elle ne s’éclatait pas
M : laisse tomber

Une infirmière arriva

Inf : le médecin vous a prescrit un calmant pour les douleurs, je vais vous l’injecter et ensuite je vous emmène à la radio

M : d’accord
J’aurai préféré que ce soit elle

Su : je t’attend ici

M : ok

L’infirmière lui fit la piqûre et l’emmena à la radio.
Il revint ½ h plus tard

Su : alors ??

M : il ne m’ont rien dit
Mais j’ai l’impression qu’un marteau piqueur se déchaîne dans ma poitrine

Sucre aida son ami à se réinstaller, ils attendirent dans le silence, les calmants avaient assommé Michael.
Sara arriva quelques minutes plus tard

S : j’ai eut tes résultats

M : je te présente Fernando, mon meilleur ami

Ils se serrèrent la main

M : Sucre, Sara Tancredi
La femme de ma vie

Su : comme le gouverneur ?

M : Sucre !!!!
Tais toi !!!!!

Su : quoi ??

S : oui, c’est mon père
Tout le monde le connaît, c’est pas possible

Su : je vous laisse

Il sortit les laissant seuls

S : tu as 2 côtes fracturées, 1 fêlée et 3 doigts luxés.

M : ça fait mal en tout cas
Et encore le mot est faible

S : les antalgiques n’ont pas diminué ta douleur ?

M : juste un peu. Mais ce qui me fait le plus mal, ne se soigne pas avec ce genre de médicaments

Je le sais
S : je ne veux pas revenir la dessus, c’est finit entre nous

M : ..

S : non, Michael
Ne dis rien s’il te plait

Il essaya de capter son regard, mais elle le fuyait



S : je vais te chercher un calmant plus fort, ensuite je devrai remettre tes doigts en place.
Je préférerai ne pas avoir à lui faire ça

Elle sortit sans un regard et se dirigea vers la pharmacie, elle entra et se rappela la dernière fois qu’elle y avait mit les pieds, elle passa sa main sur sa poche et sentit le flacon, elle se sentit rassurer de l’avoir à porter de main. Elle en prit un autre et retourna dans la chambre où se trouvait Michael

S : je vais aussi m’occuper de tes côtes en attendant que la morphine agisse

M : merci Sara

S : et je vais devoir te garder en observation toute la nuit

M : je dois prévenir mon ami

S : je vais lui demander de passer

Elle sortit et alla voir Sucre qui buvait un café

S : je vais devoir garder Michael cette nuit en observation

Su : qu’est-ce qu’il a ?

S : plusieurs côtes de fracturées et ses doigts sont luxés. Mais il a reçu un coup violent sur la tête, je lui ais fait des points de suture, mais je ne veux pas prendre de risques en le laissant rentrer

Su : je lui avais dit de faire gaffe

S : comment s’est-il fait ça ?

Su : je ne sais pas si je peux vous le dire

S : je suis son médecin

Su : pas avec les regards que vous avez l’un pour l’autre

C’est si flagrant
S : ..

Su : vous savez je le connais depuis toujours, on a grandit ensemble, mais on est vraiment amis depuis plus de 10 ans. C’est un mec très réservé qui ne se confit pas facilement, mais je n’ai qu’à voir la façon dont il vous regarde pour savoir à quel point il vous aime

S : c’était une erreur

Su : je ne pense pas

Je ne veux pas en parler
S : vous pouvez aller le voir, je vais aller chercher ce dont j’ai besoin

Su : ok

Il partit vers le box où se trouvait son ami et Sara alla dans la salle de soins

S (à l’infirmière) : je garde Mr Scofield en observation pour la nuit, je vais lui faire une injection de morphine et ensuite je lui replacerai les doigts

Inf : vous avez besoin de moi ?

S : non, ça ira

Inf : il n’y a pas d’autres patients, je vais monter en chirurgie aider ma collègue

S : pas de problèmes

Inf : j’ai le bip si vous avez besoin

L’infirmière partit, Sara inspira un bon coup et se dirigea de nouveau dans la chambre de Michael

alors ?????

Revenir en haut Aller en bas
Keira
Dead or not ?
Dead or not ?
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1709
Age : 29
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Ven 13 Fév - 22:04

Tin k une ptite suite s'il te plait.....

Il faut qu'ils se remettent ensemble , c'est cruel sinon ! No
Revenir en haut Aller en bas
audreyscofield
Inhale/ Exhale
Inhale/ Exhale
avatar

Féminin
Nombre de messages : 233
Age : 30
Localisation : Dans les bras de Michael a bord du bateau
Humeur : Ca dépend des jours lol
Date d'inscription : 01/01/2009

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Ven 13 Fév - 22:35

keira a écrit:
Tin k une ptite suite s'il te plait.....

Il faut qu'ils se remettent ensemble , c'est cruel sinon ! No


idem!!!!

Met nous vite une suite et les réconciliations même si je sens que ce n'est pas pour tout de suite !!!

Ta fic est génial, tu le sais je te l'ai déjà dit Very Happy

vivement la suite
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Dim 15 Fév - 21:00

coucou les miss
alors d'abord un grand merci pour vos gentils comms et ensuite ce soir deux suites pour me faire pardonner
sinon pour les remettre ensemble






L’infirmière partit, Sara inspira un bon coup et se dirigea de nouveau dans la chambre de Michael

Partie 6

Quand elle entra, Sucre parlait avec Michael de ce qu’il comptait faire par la suite avec Crabs, elle les interrompit

Su : bon bah je vais y aller. Je peux passer le chercher demain matin ?

S : oui

Su (à Michael) : bon courage papy

M : merci
Je sens que je vais en avoir besoin

Su : à demain

Puis il partit en jetant un dernier regard au couple

S : tu vas avoir mal malgré le calmant

M : ce n’est rien
J’espère qu’elle va faire ça vite

Elle se retourna et prit une seringue qu’elle remplit avec de la morphine, puis elle lui injecta dans le bras

S : je vais te mettre une crème sur le torse, puis je fixerai une bande pour maintenir tes côtes le temps qu’elles se ressoudent. Allonge toi s’il te plait

Elle l’aida à s’installer puis elle lui retira la chemise de l’hôpital, ensuite elle appliqua la crème sur la barre violacée, il ferma les yeux sous la douleur que ça produisait.
Elle ressentit une vive chaleur la parcourir au contact de ses doigts sur sa peau, elle se fit très douce pour ne pas trop lui faire mal et dès que la crème fut bien imprégnée, elle s’arrêta malgré l’envie qu’elle avait de continuer, juste par plaisir de le toucher.

S : je vais te mettre la bande

Il se rasseya en grimaçant et elle commença à poser la bande

S : je vais devoir serrer
Je suis trop proche de son corps. Respire Sara

M : d’accord
Elle sent très bon, j’aimerai la prendre dans mes bras à cet instant

Elle fit un premier tour, cette manœuvre l’obligeait à se rapprocher de lui, ça la troubla fortement, ce qu’il le ressentit

M : tu me manques terriblement

Toi aussi
S : c’est pour ça que tu t’es mit dans cette situation ?

Il lui sourit



M : non, j’aurai plutôt dit que j’avais une migraine
Ça marche à tous les coups

Elle répondit à son sourire, ce qui fit un bien fou à Michael



S : ça aurait été moins douloureux surtout

M : oui

Elle fixa la bande

S : tu dois la garder quelques jours sans y toucher et ensuite il faudra la resserrer car elle va perdre de sa compression

M : d’accord

S : tu as moins mal ?

M : c’est un peu mieux
Oh ses yeux quand elle me regarde

S : je vais devoir te replacer les doigts maintenant
Si je pouvais éviter, il va souffrir

M : si je te dis que je ne veux pas

S : tu auras beaucoup moins mal quand ils seront dans le bon axe

M : je te fais confiance

Après qu’elle lui ait expliqué comment elle allait s’y prendre, elle passa une de ses jambes entre celle de Michael pour le bloquer et elle commença à déplier un doigt et tira d’un coup dessus, il cria de douleur ce qui déchira le coeur de Sara, puis elle fit de même avec le second, puis le troisième.
Michael se mit à pleurer tellement la douleur était insupportable, elle installa sa main endolorie sur sa cuisse et le serra contre elle, il posa sa tête sur son épaule, elle le garda contre elle tout en caressant sa nuque du bout des doigts.
Il se calma au bout de quelques instants

M : tu dois penser que je suis une fillette

Elle releva son visage et essuya les larmes

S : pas du tout

Il lui sourit et elle se dégagea de cette étreinte

Je vais craquer, il est tellement …tout
S : je vais te poser une attelle après avoir vérifié que les nerfs sont toujours sensibles.

Elle prit une aiguille

S : ne regarde pas

M : pourquoi ?

S : tu dois réagir à la douleur pas à ce que tu vas voir, ce sera un réflexe sinon

Il regarda ses yeux et elle piqua le bout de ses doigts avec une aiguille et il réagit à la douleur provoquée

M : c’est bon signe ?

S : oui. Je vais te mettre l’attelle et tu auras une radio de contrôle un peu plus tard

M : c’est vrai que c’est moins douloureux

S : je te l’avais dit

M : merci

S : repose toi, je repasserai dans ½ h

Elle lui fit un léger sourire et l’aida à se rallonger, puis elle sortit.
Elle alla faire un tour dans la chambre de Charly, il dormait profondément, mais semblait avoir un sommeil agité. Elle vérifia les constantes qu’affichait le moniteur avant de les retranscrirent sur la feuille de surveillance, puis elle partit dans son bureau.



Partie 7

L’infirmière toqua à la porte du bureau de Sara pour la prévenir de son retour et elle retourna ensuite à l’accueil.
Quand Sara eut finit, elle regarda l’heure et repartit dans la chambre de Michael, il était assit sur le brancard

S : tu as mal ?

M : juste quand je suis allongé

S : je vais t’emmener à la radio

M : d’accord

Il se leva et commença à se diriger vers la porte

S : met toi dans le fauteuil s’il te plait

M : tu vas me pousser ?

S : tu penses que je ne suis pas assez forte ?

M (souriant) : je n’oserai pas penser ça de toi

Elle lui sourit et une fois qu’il fut installer, ils allèrent à la radio.

Service de radiologie

Manipulateur : bonsoir Dr Tancredi

S : bonsoir Jack

J : vous m’emmener un patient ?

S : oui, j’aimerai que vous lui fassiez une radio de contrôle de la main, s’il vous plait

J : ok, pas de souci. Restez derrière la fenêtre à cause des radiations

Sara obéit et Jack alla s’occuper de Michael.
Quand la radio fut finit, Sara remercia le manipulateur et repartit vers les urgences avec Michael.

Box 5

M : tu as beaucoup de patients ce soir ?

S : non, ça c’est calmé depuis que tu es arrivé
Ce qui me permet de rester plus longtemps avec toi

M : tant mieux

S : pourquoi ça ?

M : je t’ai pour moi tout seul

Ça dévie, change de sujet
S : je reviens, je vais te chercher un autre calmant pour que tu puisses dormir un peu

Elle alla chercher un autre flacon de morphine

Inf : Dr Tancredi

S : oui

Inf : je viens de passer dans la chambre de Mr Evans, il continue à avoir de la fièvre.

S : combien ?

Inf : 39°5

S : ok, je vais te refaire une prescription avec d’autres antibiotiques et tu lui refais une perfusion d’antipyrétiques. Je vais passer l’ausculter

Inf : d’accord

Sara fit une autre prescription et lui donna avant d’aller dans la chambre de Charly.

Box 2

Sara s’approcha du lit et Charly se retourna vers elle

Ch : vous ne dormez pas ?

S : c’est à moi de vous poser cette question

Ch : j’ai chaud et froid en même temps, alors un coup je prend la couverture ensuite je la retire

S : je vous ais prescrit d’autres médicaments un peu plus fort

Ch : vous aller me shooter ?

S (souriant) : mais non. Je vais vous ausculter aussi

Ch : d’accord

Il s’asseya et Sara l’examina

S : vos poumons sont encore bien encombrés
Son état empire

Ch : je sens que j’ai plus de mal à respirer

S : votre saturation est encore correcte, je vous vous mettre de l’oxygène pour faciliter votre respiration.

L’infirmière arriva

S (à l‘inf) : il est très encombré, je vais te rajouter d’autres médicaments et place le sous O2

Inf : d’accord

S ( à Charly) : l’infirmière va s’occuper de vous, si vous sentez que ça ne va pas mieux, sonnez sur le bouton pour qu’on vienne

Ch : d’accord

Sara ressortit et alla noter les dernières informations dans le dossier de Charly, puis elle repartit dans la chambre de Michael

Box 5

Michael était toujours assit, Sara lui sourit et prépara l‘injection

S : avec ça tu devrais pouvoir dormir

M : merci

Elle lui fit la piqûre.
Michael saisit son poignet et le caressa avec son pouce



M : est-ce qu’on peut parler un peu ?
On en a besoin

S : de quoi veux tu qu’on parle, Michael ?

M : de ce que se raconte les amis

S : on n’est plus amis

M : non, on est plus que ça

S : ..

Il se pencha légèrement à cause de la douleur

M (murmurant) : je t’aime Sara, ne me fuis pas

Elle le regarda et sentit les larmes monter

S : je ne peux pas
Pourquoi tu insistes



Elle sortit avant de se mettre à pleurer et se dirigea vers son vestiaire.

alors c'est bof ou ça passe scratch


gros
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Sam 21 Fév - 21:20

coucou les miss
alors soit ça ne plait pas , soit vous ne voulez pas mettre de comms
bref je poste les suites quand même et si vous n'en voulez plus, j'arrête






Elle sortit avant de se mettre à pleurer et se dirigea vers son vestiaire.

Partie 8

Elle s’asseya à même le sol et posa sa tête entre ses genoux, avant de se mettre à pleurer

Pourquoi faut il que ce soit si compliqué
Je sais très bien qu’il m’aime, je le lis dans ses yeux
Moi aussi je l’aime d’ailleurs, comme jamais je n’ai aimé avant
Mais je ne peux pas, il sera malheureux avec moi
Je ne sais plus où j’en suis, j’ai envie d’être près de lui car je m’y sens bien, mais je le fuis car cette proximité me fait mal
Je suis vraiment absurde


Elle se releva et ouvrit son casier pour prendre l’enveloppe avec la photo que Katie lui avait déposée.
Elle se rasseya et regarda un long moment cette photo, faisant ressurgir tous les bons moments qu’ils avaient passé ce jour là.

C’est-ce jour là qu’on a décidé d’être plus qu’amis
Et puis on est allé à cette fête foraine, on s’est vraiment bien amusé
Dans le manoir hanté, je ne l’ais pas lâché tellement que j’avais la frousse, il m’a embrassé et je crois que toutes mes craintes se sont envolées
Et quand il a voulu aller faire le grand huit, je ne voulais pas, mais il m’avait promis un cadeau et finalement c’est lui qui a été malade, du coup j’ai voulu faire une photo pour immortaliser ce moment
J’ai même eut droit à ma peluche, je la garde contre moi avant de m’endormir maintenant comme si je gardais une partie de lui
C’est aussi ce soir là où on a passé notre première nuit ensemble, on a commencé à flirter et évidemment on s‘est arrêté avant d‘aller trop loin.
J’ai ressentit des sensations que je ne me connaissais pas dans ses bras, je me suis sentit tellement en sécurité et en confiance.
Maintenant tout ça est finit à cause de moi


Le sourire qu’elle arborait en se remémorant ces tendres moments laissa place aux larmes.
Après plusieurs minutes, les gouttelettes salées finirent par se stopper. Elle se releva et déposa un baiser sur la photo avant de la ranger dans son casier.

Box 5

Michael souffrait beaucoup moins depuis que Sara lui avait cette seconde injection, il se sentait étourdi sûrement du à la morphine, mais ses idées étaient claires

Pourquoi elle se braque autant, elle sait que je l’aime
Elle a peur, je le sens, mais jamais je ne lui ferais subir ce que les autres lui ont fait
Comment peut on faire souffrir une femme si gentille et si douce
Je ne peux pas la laisser, ça me fend le cœur de la savoir malheureuse alors que si elle me laissait une chance, je ferai tout pour lui redonner le sourire
J’aime quand elle rigole ou quand elle rougit et sa façon de se mordre la lèvre quand elle me taquine.
La sensation de ses lèvres, son parfum, son sourire, tout me manque
Elle m’a fait comprendre qu’elle ne voulait pas qu’on soit amis, mais je ne baisserai pas les bras, elle est trop fragile pour que je l’abandonne aussi


Il était encore dans ses pensées quand elle entra dans sa chambre

S (dans un murmure) : Michael

Il releva la tête et leurs regards s’accrochèrent. Il s’aperçut que ses yeux étaient rougis

Elle a du pleurer. Oh Sara

Elle s’approcha et il lui tendit la main qu’elle s’empressa de prendre. Il l’entraîna sur son lit puis elle s’asseya près de lui sans lâcher sa main

S : tu as encore mal ?

M : non presque plus

Il quitta sa main pour la prendre contre lui, elle enfouit sa tête dan son cou et l’encercla doucement pour ne pas lui faire mal. Il passa sa main dans sa douce chevelure et la caressa tendrement.

S : n’espère rien de plus de moi, je ne peux pas. Je me sens perdue et j’ai besoin d’y voir plus clair

M : je me contenterai de ce que tu pourras me donner. J’ai juste besoin d’être près de toi

S : juste amis rien d’autres
Cette fois pas de faiblesse

M : accorde moi au moins un dernier baiser

Elle posa sa main sur sa joue et avança ses lèvres jusqu’à ce qu’elles fusionnent avec celles de Michael.
D’abord leurs lèvres se frôlèrent, puis s’unirent, Michael passa sa langue dans la bouche de Sara et effleura celle de la jeune femme qui se laissa aller après un faible moment d’hésitation.
Les larmes perlèrent sur leurs yeux et elles se mélangèrent à mesure que la fin du baiser approchait.
Quand ils se séparèrent à bout de souffle, aucun n’osa regarder l’autre. Leurs fronts restèrent collés, Michael hésita un moment, mais reprit les lèvres de Sara qui ne résista pas. Elle finit par casser le baiser au bout de quelques minutes

S : tu dois dormir maintenant

M : reste avec moi

Elle ne dit rien et au moment où il s’allongea, elle se mit contre lui essayant de ne pas lui faire mal.
Elle enfouit sa tête dans son cou, après lui avoir embrasser le front.
Elle ne put s’empêcher de poser sa main sur son bras et de le caresser, leur provoquant d’agréables frissons, puis elle attendit qu’il s’endorme et repartit dans son bureau.

Chapitre 26
Partie 1


Dans la nuit, Sara était retournée ausculter Charly dont l’état se dégradait. Elle continuait d’augmenter les médicaments, elle appréhendait la journée, car elle savait qu’elle ne pourrait pas le surveiller autant.
Quant à Michael, il s’était réveillé dans la nuit à cause de fortes douleurs, Sara lui avait refait une piqûre d’antalgiques et ensuite elle était allée s’allonger un peu.
La nuit laissa place à une journée pluvieuse, Sara se doucha et redescendit aux urgences.
L’infirmière finissait de noter les constantes de Charly

Inf : Dr Tancredi, la fièvre a baissé et le reste des paramètres sont un peu mieux

S : merci. Je vais me chercher un café

Inf : d’accord

Sara se dirigea vers la machine à café quand elle aperçu Michael à côté

S : tu devrais être dans ta chambre Michael

Il se retourna et lui sourit

M : bonjour Sara

S : comment vas-tu ?

M : c’est un peu mieux, mes côtes me lancent toujours et ma main est moins engourdie

Il lui tendit un café

S : merci

M : tu vas travailler tout le week end ?

S : jusqu’à dimanche soir

M : tu es fatiguée, tu devrais ralentir les gardes

S : ça va, tu n’as pas à t’inquiéter

Il se rapprocha

M : je ne peux pas m’en empêcher

Sara se recula au fur et à mesure qu’il s’approchait

S : retourne dans ta chambre, s’il te plait

M : d’accord

Il prit le chemin de sa chambre ne voulant pas la contrarier.
Sara partit dans son bureau et finit de remplir ses dossiers et alla ausculter Charly

Box 2

Quand elle entra, elle le vit en train de trembler

S : pourquoi ne m’avez vous pas appelé ?

Ch : je ne voulais pas vous embêter, et ça allait quand l’infirmière est passée

S : je vais pendre votre température

Ensuite elle l’ausculta

S : la fièvre est revenue et vos poumons s’encombrent

Ch : ce n’est rien

S : je vais vous faire monter en soins intensifs tout à l’heure

Ch : vous savez très bien qu’ils n’auront pas de chambres

S : je ne peux pas rester les bras croisés

Ch : je serai mieux traité ici

S : je les appelle tout à l’heure, le médecin titulaire n’ai pas encore arrivé

Ch : merci de ce que vous faites pour moi

S : c’est mon métier

Ch : c’est plus que ça

S : l’infirmière va venir, je vais modifier vos médicaments

Puis elle sortit et se dirigea vers son bureau

Je ne vais jamais lui obtenir une chambre.
Je vais tenter mais c’est peine perdue.
Son état empire, je ne vais pas pouvoir m’en sortir s’il est sans surveillance continue.


Elle entra dans son bureau et consulta son Vidal (livre répertoriant tous les médicaments) pour trouver un traitement plus fort.
Après avoir noté sur une ordonnance, elle alla voir l’infirmière et lui donna

S : tu peux lui changer sa perfusion et lui mettre cet antibiotique et tu lui refais une dose de perfalgan, s’il te plait

Inf : ok

Puis elle se décida à retourner voir Michael

Box 5

Michael était assis sur le brancard quand Sara entra dans la chambre

S : je vais te faire un dernier examen, ensuite dès que ton ami sera arrivé, je signerai ta sortie. Tu ne pourras pas aller en cours pendant une semaine et je vais te prescrire des médicaments pour la douleur.

Elle lui expliqua les autres formalités pour les soins et la surveillance de l’évolution de ses fractures

S : je vais te faire une dernière injection de calmants, ensuite tu les prendras en comprimés

M : d’accord

Elle alla vers le plan de travail pour préparer la piqûre. Michael s’approcha d’elle et l’encercla doucement et posa sa tête sur son épaule. Elle se contracta en sentant son souffle chaud contre son cou

gros
Revenir en haut Aller en bas
Sara59
we're gonna figure this out
we're gonna figure this out
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3795
Age : 31
Localisation : Sous la couette avec Went ou Rob, tout depend de mes envies
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Ven 27 Fév - 21:53

Moi j'aime toujours autant et j'espere avoir bientot une suite en esperant qu'il se saute dessus une bonne fois pour toute
Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   Ven 27 Fév - 22:00

OMW sara dans le topic fanfiction lool... je suis surprise



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)   

Revenir en haut Aller en bas
 
This meeting that saved me (ch 90 p 4- 29-11-09)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» meeting de landivisieau 29 /08
» Meeting Aérien de Reims 27 & 28 juin (spotter day le 26)
» Meeting DCP Halloween 2009
» [Powhatans] Meeting DCP de Noël 2009 (12 et 13 décembre)
» meeting de troyes "he oui les gros"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MiSa' Story :: WENTWORTH/SARAH & MICHAEL/SARA :: Fanfictions-
Sauter vers: