MiSa' Story


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BITTERSWEET : One love, One story.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
sara992
L'émeute
L'émeute
avatar

Féminin
Nombre de messages : 86
Age : 25
Localisation : lille
Humeur : presser de voir lespisode 19 pour voir la reaction de michael face a la grossesse de sara et de les voir s embrasser
Date d'inscription : 15/03/2009

MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   Dim 24 Mai - 20:29

en plus dans la tienne michael et en vie Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sarahwaynecaliies.skyblog.com
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   Dim 24 Mai - 20:36

oui sara lol

bon les filles je vais donner le bain à mon neveu et je re terminé (j'ai presque fini)



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   Lun 25 Mai - 0:38

Comme je ne pensais pas faire une suite au départ, je n’ai pas pensé à certaines choses dans la première partie que je vais donc ajouter ici… pour bien compliquer les choses (lol non ce n’est pas vrai) et modifier certains passages aussi.

A noter : Chaque Flash back se déroule en fonction du précédent sauf quand il suit un « aujourd’hui ». Sachant que le « Aujourd’hui », c’est 4 ans plus tard.


Flash back – 4 ans plus tôt

Nous avons tous signés. Nous sommes maintenant libres de faire ce que bon nous sembles. Enfin. Je suis consciente que tout ça soit terminé pour de bon, mais je sais surtout que Michael et moi, nous pouvons désormais commencer une nouvelle vie ; sans ne jamais se soucier de rien d’autres que les petits tracas d’un couple parmi tant d’autres.

Une fois que nous avons quitté le bureau de Kellerman, nous nous sommes rendus sur la plage pour s’offrir un petit moment rien qu’à nous. C’est ici que nous avons fait le premier pas vers notre vie future. Celle que nous espérions tant et que nous sommes prêts à partager jusque le restant de nos jours. Marchant main dans la main, je sentais mon cœur battre à tout rompre. Mais ce n’était pas à cause de la compagnie. Ce n’était pas non plus la peur de tout ce qu’on a laissé derrière nous, ou encore la peur de se dire qu’on pouvait être de nouveau trompé. Non. Mon cœur battait aussi fort parce que, pour la première depuis longtemps, je me sentais heureuse de vivre, et l’homme qui compte désormais le plus dans ma vie se trouvait ici avec moi à profiter du même instant ; et j’en sûre, de la même joie qui pouvait facilement se lire sur nos deux visages. Le jour qu’il m’avait tant de fois promis était enfin à notre porté.

Entre nous, le silence s’était imposé de lui-même. Seul le bruit des vagues nous berçait langoureusement. L’air frais me prodiguait une sensation de bien être. Juste ce qui me manquait pour être au sommet du bonheur. Une colline semée d’embûches, qu’il nous a été bien difficile à gravir mais sur laquelle nous avons enfin pu planter un drapeau blanc. Michael est plus radieux que jamais, et je suis d’autant plus heureuse de le voir ainsi, sans se soucier de quoi que ce soit, sauf de nous et notre bébé avec tout l’humour que je lui connais.

- Je veux que tu saches que je vais être un père très impliqué, me dit-il d’un ton malicieux.
- Ok, lui répondis-je en souriant.
- Tu vois, si le bébé à besoin d’un biberon en pleine nuit… je garderais ton côté du lit bien au chaud jusqu’à ce que tu reviennes, reprend-il dans le même ton que précédemment.

Le sourire que j’affichais quelques minutes plus tôt laissa place à un rire bien prononcé. Ce ton espiègle qu’il avait dans la voix n’y était pas pour rien. Et j’aimais ça. Le rire encore accroché à mes lèvres, je le remerciai tout de même. Je me rendis alors compte que la seule chose que j’avais du mal à faire maintenant, c’était retenir mon envie de rire d’avantage et lui, la sienne. Que du bonheur, tant mérité. Nous ne pouvions pas être plus heureux qu’à cet instant précis.

- Ils marchent à quel âge, me demanda-t-il soudain ?
- Euh… un an ? Lui répondis-je peu sûre de ma réponse et le sourire toujours figé à mes lèvres.
- On devrait acheter quelques livres de bébé… parce que j’ai l’intention d’être le père le plus surinformé de Chicago.
- Sans blague répondis-je après un rire franc.

Nous continuions à marcher jusqu’à qu’il s’interrompe et vient se placer face à moi. Il plonge alors son regard dans le mien et le captive avec une telle intensité que je n’eue aucun mal à me perdre dans le sien. A nouveau, un large sourire se dessine progressivement sur mon visage, un sourire que je retiens de partir en éclat car c’est avec les mots que je préfère exprimer ce que je ressens à ce moment précis.

- Je suis heureuse maintenant.

La façon dont j’ai prononcé ces mots, ne pouvait montrer que la joie que je ressentais. Mais en réalité, j’ai eue un mal fou à dire ces quelques mots. Parce qu’à chaque syllabe que j’essayais d’articuler, intérieurement, j’avais peur qu’une chose inattendue m’empêche de finir ma phrase ; et m’ôte alors la satisfaction que j’étais réellement sensée ressentir en m’exprimant ainsi. Mais ce fut cela finalement, une joie indescriptible.

- Moi aussi, me répondit-il simplement.

Je continue de le dévisager le sourire figé à mes lèvre. Et puis soudainement tout s’est éteint. Mon sourire, ma joie, tout ce qui faisait que j’étais heureuse quand je vis du sang couler d’une de ses narines. La tumeur se manifeste de nouveau. Il me regarde l’air inquiet, ne comprenant pas tout de suite ma réaction apeurée mais justifiée. J’attrape le mouchoir dans sa poche, la main tremblante et le presse sur son visage pour essuyer la tache de sang, il me suit dans mon mouvement et presse aussi sa main contre la mienne. Puis je retire ma main, le laissant terminer. Je suis inquiète et il le sait, mais il ne veut pas me le montrer. En faite, je sais qu’il cherche à me rassurer. Mais ca ne marche pas, je suis médecin et je sais comment tout ca fonctionne. J’ai peur. Lui aussi.

- Merci, me dit-il.

Je baisse les yeux, puis hoche la tête de haut en bas en signe de reconnaissance et souris faussement tandis qu’il caresse mes cheveux. A présent, je n’ose plus le regarder en face. Je ne sais pas ce qui me pousse à agir ainsi, mais tout l’espoir que j’avais fondé sur ce simple moment s’est vu terrassé par cet écoulement et a fait renaitre en moi la peur qui venait tout juste de me quitter.

- Je t’aime, l’entendis-je me dire.
- Je t’aime aussi.

En déclarant ces mots, je me forçais à ne pas pleurer. J’essayais de résister comme il le faisait lui. Après quoi, il me prit dans ses bras ou je me laissai glisser volontiers. Nous restâmes ainsi un long moment. J’enserrai mes bras plus fort, plus prêt encore, comme si j’avais le sentiment qu’on allait me l’enlever à la seconde suivante. Je fronçai les yeux, consciente de ce qu’il s’apprêtait à vivre et des conséquences néfastes que cela pouvait engendrer, mais je me défendais encore de verser la moindre larme. Je voulais rester forte, pour lui et notre bébé.

Lui, il avait cette facilité à me cacher ses sentiments, mais au fond, je savais qu’il était terrifié par cette chose, qu’il avait peur de ne pas pouvoir défier. Qu’il avait peur de ne pas avoir la force de vivre suffisamment pour la combattre et rester avec nous pour continuer de nous protéger. Finalement, il me relâcha un instant, attrapa mon visage entre ces deux mains, caressant de nouveau mes cheveux. Il plongea son regard, triste et sincère à la fois, dans le mien ou je m’y perdis de nouveau et contre toute attente.

- Sara, épouse-moi.

La peur dansait dans son regard. À ce moment, exactement, je crois qu’il réalisait que ses jours lui étaient comptés. En formulant ces mots, je compris alors qu’il était prêt à faire le nécessaire pour me rendre la plus heureuse possible avant le moment fatidique. Avant ce moment que nous redoutions tant désormais. Et parce que je ressentais la même chose que lui, sans hésiter je m’enfouissais de nouveau dans ses bras et acceptais avec une telle franchise et vivacité que je m’en étonnais presque. J’aurais voulu réagir autrement, et lui prouver qu’ensemble nous pouvions y arriver. Mais c’aurait été un leurre. Je me devais de faire la même chose que lui, et lui offrir tout ce que je pouvais avant la fin. Pour le meilleur et pour le pire. Même si jusque la, j’avais cru le pire derrière nous.

Fin du flash back.

Flash back – 2 jours plus tard.


Deux jours plus tard, nous revoilà sur cette plage pour échanger nos vœux. Nous n’avons pas voulu perdre une minute de plus et avons juste pris le temps de trouver un prêtre prêt à nous unir et moi une robe. Quant à Michael, c’est son frère qui s’est chargé de lui apporter une veste de costume. () Seuls Lincoln et Sucre étaient présent. C’est tout ce dont nous avions besoin pour témoigner de notre amour.

Ce jour là, le temps était magnifique. Un soleil radieux plombait l’océan. Une brise d’air à peine fraiche mais suffisante parcourait le long de la plage et venait caresser mes bras nus, mon visage, me procurant ainsi, une sensation de bien-être. Les vagues dansaient sur la mer, glissant sur le sable chaud, dans des vas et vient irréguliers et donc le son si apaisant m’enchantait. Ce jour la, je ne pensais à rien d’autre que ce que nous nous apprêtions à faire. Nous marier.

Michael se tenait face à moi, l’air sérieux et pressé en même temps. Il tenait mes mains pendant que le prêtre lisait le sermon des futurs époux. Sucre se tenait juste à ses côtés et Lincoln derrière moi, tenant l’arome que j’avais apporté, dans ses mains. Le prête tourna son regard vers Michael et lui fit signe de commencer les vœux qu’il nous avait enseigné quelques heures plus tôt. Michael s’éclaircit la gorge et débuta.

- Moi, Michael Scofield, je te reçois Sara Tancredi comme épouse et je te promets de te rester fidele, dans le bonheur et dans les épreuves, dans la santé et dans la maladie, pour t'aimer tous les jours de ma vie.

J’avais les yeux embuaient. Il me voyait émue. Je l’étais, mais au tréfonds de moi-même, je me battais pour que mes larmes ne trahissent pas ma peur de savoir que je risque de bientôt le perdre. Ces mots qu’il a récités étaient les plus beaux que j’avais entendu et en même temps, les plus terrible. « Dans la santé et dans la maladie » Je savais et je ne pouvais rien faire. « Pour t'aimer tous les jours de ma vie », j’entendais, « le peu de temps qu’il lui restait ». Nous n’étions pas encore mariés que nous avions déjà vécus tout ça et pourtant le destin avait décidé de continuer à nous mettre à l’épreuve. Mais cette fois sans issue possible. Et puis le prête se tourna vers moi pour que je continue. Ce que je fis la voix entrecoupée par l’émotion. Et la peur.

- Moi, Sara Tancredi… je te reçois Michael Scofield comme époux… et je te promets de… de te rester fidèle, dans le bonheur et dans les épreuves, dans la santé… et… et dans la maladie, pour t'aimer… tous les jours de ma vie.

Michael se retourna vers Sucre qui lui tendit les anneaux. Il prit l’un d’eux et me le glissa à l’annulaire.

- Je te donne cette alliance, en signe de notre amour et de notre fidélité.

Sucre me donna le second anneau que je glissais à mon tour au doigt de Michael en répétant les mêmes mots. Cette fois, c’est officiel, Michael est mon époux et moi sa femme. Le prêtre ne tarda pas à le confirmer.

- Par les liens qui me sont conférés, je vous déclare, Michael et Sara, Mari et femme. Vous pouvez embrasser la mariée, maintenant, dit-il en souriant à Michael.

Nous nous sommes embrassés, combien de fois je ne saurais le dire. Puis nous avons fait la fête et nous sommes rentrés.

Fin du flash back.



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   Lun 25 Mai - 0:38

Flash back – 6 mois plus tard.

Le Panama. C’est ici que Michael et Lincoln sont venus ouvrir le magasin de plongée, comme ils se l’étaient promis et cela quelques jours après notre mariage. Nous voulions à tout pris quitter Los Angeles pour tirer un trait définitif sur notre passé. Et c’est également ici que j’ai pris la décision d’exercer à nouveau le métier de médecin auprès de Michael dans notre petite maison au bord de la plage.

Quand la maladie réapparaissaient et que les traitements que je lui administrais, ne faisait plus les effets escomptés, je le voyais s’affaiblir de plus en plus. Je constatais à ces moments la, à quel point il avait envie de se battre pour notre fils. Pour nous. J’essayai d’en faire autant bien que l’épreuve fut la plus ardue que je due accomplir jusque là.

Un matin, Michael se tenait prêt de la fenêtre le regard rivé vers l’océan. Il paraissait aller bien. C’était un de ces jours ou l’inquiétude et la peur me laissaient un peu de répit. Je pouvais nous permettre de penser à autre chose que les soins que je lui procurais, et leurs conséquences. Je me trouvais sur l’embrassure de la porte, et lui, il n’était pas conscient de ma présence. Je ne fis pas le moindre bruit. Je voulais profiter de ce que j’avais sous les yeux. Mais je sentis comme un mal être en lui, quelque chose le tracassait. J’étais incapable de savoir ce qui le tourmentait ainsi mais je décidais d’intervenir.

Je m’approche de lui, me positionne juste derrière et glisse mes mains autour de sa taille. Il se retourna immédiatement et laissa courir sur son visage le plus beau sourire que j’avais pu lire jusqu’alors. Il me regarde, les yeux remplit d’amour et me dit qu’il me trouve magnifique, qu’il m’aime. Je souris.

- Je t’aime aussi.

Il me prend dans ses bras et m’embrasse. D’abord par une pluie de baisers furtifs, mais si délicieuse et puis, de plus en plus langoureux. Nous nous relâchons un instant et restons immobiles l’un en face de l’autre, le sourire accroché aux lèvres, les yeux pétillant d’amour et de désir et puis, se fut terminé, comme si l’on sortait d’un rêve. Un magnifique rêve.

- Ecoute, je dois aller faire une course au marché, tu veux que je te rapporte quelque chose, me demanda-t-il soudain.
- Humm… du cho…co…lat, lui répondis-je pleins d’entrain.
- Encore ? me demanda-t-il d’un ton de protestation et surprit à la fois.
- Hé, ce n’est pas de ma faute lui répondis-je en caressant mon ventre bien arrondi.

Il s’approche de moi et pose ses mains sur les miennes suivant ainsi les mouvements que je faisais sur mon ventre. Puis je retire une de mes mains et la passe sur l’une des siennes que je rapporte jusque ma bouche et l’embrasse à l’infini. Puis il me prend dans ses bras et nous restâmes ainsi un très long moment avant qu’il parte pour sa course.

Fin du flash back.

Flash back – 1 jour plus tard.


Michael est mort. J’ai toujours pensais que c’était sa tumeur qui l’emporterait loin de moi et à tout jamais, même si je tentais de me convaincre du contraire et qu’il vivrait encore longtemps à mes côtés. Pour son fils. Pour moi. Pour lui. Sa famille. Mais j’étais bien loin de la vérité. Notre passé l’avait rattrapé. Il nous a rattrapés. Hier, je voyais Michael pour la dernière fois et je ne m’en doutais absolument pas. Comment aurai-je pu ? Nous étions si heureux, même malgré sa maladie. Et aujourd’hui Michael ne connaitra jamais son fils. Oh mon Dieu, pourquoi tant d’injustice ?

J’étais à l’hôpital sur le point d’accoucher et j’attendais que Michael vienne me rejoindre. Je ne voulais pas que notre fils naisse alors que son père n’était pas la. Mais je ne pouvais pas tenir encore longtemps dans cet état. Mes douleurs me supplier d’en finir. Lincoln et Sucre avaient quadrillés la ville à sa recherche mais rien. Michael avait tout bonnement disparu. C’est un policier qui est venu me voir pour m’annoncer la tragédie.

J’avais demandé à Lincoln, Sucre, Sofia et LJ de me laisser seule. J’en avais besoin. Mon fils était encore entre les mains des infirmières et c’était mieux ainsi. Une fois seule, je me suis effondrée en larmes. Et puis, je réalisai avec effroi que mon mari venait de mourir le jour de la naissance de son fils. Que pouvait-il m’arrive de pire encore ? Vivre sans lui. Durant mon séjour à l’hôpital, je ne voulais voir personne. J’étais trop malheureuse et aucune aide si ce n’est la présence de mon fils pouvait me faire tenir la tête hors de l’eau et empêcher mon cœur de se briser complètement.

Fin du flash back.

Aujourd’hui.


Deux jours après l’anniversaire de sa mort, je me noie, comme je le fais depuis trois ans maintenant, dans mon passé. Je le revois. Je l’imagine. Je pense à lui. Je lui parle. Je l’écoute. Et je retourne sur la plage non loin de l’endroit ou il repose. Ce n’est pas la plage ou nous nous sommes unis mais c’est celle ou j’irais le rejoindre le moment venu. Celle qu’il a choisit de son vivant. Parce qu’il la trouvait magnifique. C’est ici qu’on devait renouveler nos vœux. Michael m’avait redemandé de l’épouser au Panama. Impossible. Le destin a lancé sa dernière carte. Celle de la mort.


Flash back – 3 ans ½ plus tôt

Le policer qui m’avait annoncé la mort de Michael était revenu me voir le lendemain à L’hôpital. Il venait m’avertir que le médecin légiste qui s’était occupé du corps de Michael avait besoin d’une identification formelle. Mais s’était au dessus de mes forces. Et inconsciemment et/ou peut-être égoïstement, je crois que je voulais garder en mémoire l’image de Michael, heureux et souriant. Et non allongé sur une vulgaire table, le corps raide, blanc et froid, recouvert d’un simple drap blanc. Les yeux clos. Ce jour la, Malgré ma requête de rester seule, Lincoln était présent.

- Je vais le faire, se pressa-t-il de dire au policier.

Lincoln et l’agent de police ont tout deux quittés ma chambre en quête de vérité. Au fond je savais que Michael était mort et que ce n’était pas une reconnaissance qui allait me le rendre. Mais tout de même, au plus profond de mon cœur, j’espérais qu’il s’agisse d’une erreur. Ce n’était pas le cas. J’appris également ce jour la qu’il avait reçu une balle en plein cœur.

Deux jours plus tard, Nous nous sommes tous rendus, Lincoln, Sofia, LJ, Sucre, Alex, mon fils et moi à l’enterrement. Je pourrais vous dire qu’il s’agissait du jour le plus horrible de ma vie mais au fond, j’essayais de me persuader qu’il était à présent en paix. Qu’ici et comme ca, Il ne souffrirait plus. Jamais. Et même si sa douleur, s’était accaparée de mon esprit, notre fils Michael Junior me donnait tous les jours la force de la combattre.

Fin du flash back

Aujourd’hui.


Tous les ans, depuis trois ans, nous nous rendons tous sur la tombe de Michael. Pour honorer sa mémoire. Le voir simplement. Passer un moment avec lui. Il y a deux jours, tous ont répondus présent. Et j’espère que ce sera ainsi pour longtemps encore.

Marchant au bord de la mer, je ressens le désir de retirer mes claquettes. J’aime sentir mes pieds nus sur le sable mouillé par les vagues, sentir l’écume et l’eau froide les recouvrir à répétition. Laisser mes empruntes, certes furtives, mais marquant toute de même mon passage sur cette plage que j’aime tant. Je marche, je cours, je danse, je volerais presque. Je souris parce que je pense à lui. Je pense à tout ce qu’on s’est dit. A notre amour qui restera éternelle au fond de mon cœur. Mais je ressens surtout le besoin d’aller le voir. Maintenant.

Je ne suis plus très loin, quelques mètres et je me retrouverais seule avec lui.



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
HANANE
Réveil
Réveil
avatar

Féminin
Nombre de messages : 390
Age : 26
Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   Lun 25 Mai - 0:55

ohhh mon misa
c'est magnifique
ca valait le coup d'attendre, ca m'a trop plongé dans l'atmosphère des épisodes avenir s'ils viennent un jour

merkiiiiiii islemme c'est génial
j'attends la suite avec imppatience
décidement prison break ne se terminera jamais tant qu'on sera toujours la a lire les fics et a en parler

bisous!!
Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   Lun 25 Mai - 1:30

euhhh j'ai tellement galéré pour cette suite qui n'était déja pas prévue, et tu veux encore une suite... lool
Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
$acass
Be safe !
Be safe !
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6756
Age : 25
Localisation : Dans la tête d'Amaria ... Gniark ...
Humeur : Fougérienne
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   Lun 25 Mai - 10:38

Comment ça pas de suite ??? affraid affraid
Nan j'rigole ! Bah tu la fais si tu l'sens ! rabbit
En tout cas celle là était super !
Merchiiii cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://crazy-sacass.skyrock.com
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   Lun 25 Mai - 18:21

bon les filles aprés ces épisodes complètement horrible qu'ils ont fait, je vais tenter une suite, même si ca risque d'être gnan gnan, la j'en ai besoin, j'espère que vous aussi...



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
HANANE
Réveil
Réveil
avatar

Féminin
Nombre de messages : 390
Age : 26
Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   Lun 25 Mai - 18:44

oué vasy balancela sauce je suis plus que preneuse meme si a mon niveau j'ai malgré tout en global hein aimé ces episodes ils ont réussi a me briser le coeur une seconde fois je décu pour certions truc mais bon

allé j'attends ta suite miss

bisous
Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   Lun 25 Mai - 19:01

je vais essayer mais avant faut que je me remette de cette trahison. Et que je revois les zodes en vostfr pour comprendre quand même parce le "sara en prison" j'ai kiffé contre la miss t-bag² lool et puis son alliance forcée avec gret, en faite tous les passages en prison avec sara...



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
isaxxxx
Désir
Désir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 646
Humeur : ralala ces scénaristes =(
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   Lun 25 Mai - 20:16

IsLeMMe a écrit:
bon les filles aprés ces épisodes complètement horrible qu'ils ont fait, je vais tenter une suite, même si ca risque d'être gnan gnan, la j'en ai besoin, j'espère que vous aussi...

oui on en a besoin!!des que tu peux mets la!! je suis sure qu'elle sera toute aussi bine que la premiere!
Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   Lun 25 Mai - 20:22

isaxxxx a écrit:
IsLeMMe a écrit:
bon les filles aprés ces épisodes complètement horrible qu'ils ont fait, je vais tenter une suite, même si ca risque d'être gnan gnan, la j'en ai besoin, j'espère que vous aussi...

oui on en a besoin!!des que tu peux mets la!! je suis sure qu'elle sera toute aussi bine que la premiere!
que la 1ere ?



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
isaxxxx
Désir
Désir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 646
Humeur : ralala ces scénaristes =(
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   Lun 25 Mai - 22:25

Dsl! Jvoolé écrire "les"1ere mais g fait une faute de frappe. Je n'en pense pas moins!
Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   Lun 25 Mai - 22:37

Ah oki..

bon ben je vais commencer ce soir à réfléchir à une suite...

j'ai déja une petite idée...



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
angie-nina
First Kiss
First Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 577
Age : 27
Localisation : Caché dans sa chambre entrain de baver sur Went Miller
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   Mar 26 Mai - 18:35

OUI OUI UNE SUITE UNE SUITE


MAGNIFIQUE...j'ai passé par toutes les émotions, toutes...c'est ADORABLE

Je veux ma suite, le plus tot possible, mais je comprends si tu as besoin de temps, surtout après avoir vu The Finale Break.

Vraiment très bien écrit Islemm, je sais pas quoi dire d'autres. J'adore tes fics et tes os. J'ai hate à la fin de celle-ci

Une fin heureuse j'espère...

en attendant, GROS BISOUS


Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   Mar 26 Mai - 18:44

merci angie et merci pour tes coms sur msn lol

je commence à réfléchir pour la suite et j'espère ne pas trop mettre de temps moi aussi lol.



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
angie-nina
First Kiss
First Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 577
Age : 27
Localisation : Caché dans sa chambre entrain de baver sur Went Miller
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   Mer 27 Mai - 6:57

merci à toi pour ces belles fics et ces belles créas...

merci à toi pour le fofo en fait, je l'ai jamais vraiment dit, mais je le pense.

J'ai très hate de lire la suite Wink

xox
Revenir en haut Aller en bas
isaxxxx
Désir
Désir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 646
Humeur : ralala ces scénaristes =(
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   Jeu 28 Mai - 23:15

je ne te l' avait aps dit mais la dernière suite était magnifique...
lire ta fic fait du bien après ce Final Break écrit par des scénaristes de m****!
si tu met du temps c'est pas grave, ca veut dire que le resultat serai encore plus ...
Revenir en haut Aller en bas
HANANE
Réveil
Réveil
avatar

Féminin
Nombre de messages : 390
Age : 26
Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   Jeu 28 Mai - 23:18

oh pitainn j'ai cru que c'était la suite No No
Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   Jeu 28 Mai - 23:27

merci les filles

j'ai déja commencé a entasser les idées....



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
angie-nina
First Kiss
First Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 577
Age : 27
Localisation : Caché dans sa chambre entrain de baver sur Went Miller
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   Ven 29 Mai - 5:15

SUPER!!! J'espère que c'est pas pour dans longtemps Wink
Revenir en haut Aller en bas
isaxxxx
Désir
Désir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 646
Humeur : ralala ces scénaristes =(
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   Mer 3 Juin - 18:18

alors? une petite suite pour bientot?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   Mer 3 Juin - 18:33

isaxxxx a écrit:
alors? une petite suite pour bientot?

ho yes une suite moi ca me dit


Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   Mer 3 Juin - 23:07

euh ben j'y travaille encore... mais la je suis malade et j'arrive pas à rester trop longtemps devant l'ordi word lol..



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
angie-nina
First Kiss
First Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 577
Age : 27
Localisation : Caché dans sa chambre entrain de baver sur Went Miller
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   Jeu 4 Juin - 6:18

OOOOOOOOOHHHHHHHH mon coeur a laché jtai certaine qu'il y avai une suite...ah ben NON!!!


Mais écoute, je veux ma suite, mais avant repose toi bien...comme sa après la suite sera meilleur en plus Wink

prend bien soin de toi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BITTERSWEET : One love, One story.   

Revenir en haut Aller en bas
 
BITTERSWEET : One love, One story.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» "A swedish love story"
» Delilah Love story P.2
» LOVE STORY de Erich Segal
» Step Up Love Story
» Namie Amuro - Love Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MiSa' Story :: WENTWORTH/SARAH & MICHAEL/SARA :: Fanfictions-
Sauter vers: