MiSa' Story


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Etats d'âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alias
Premier Regard
Premier Regard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Etats d'âme   Sam 11 Avr - 18:47

Je vous poste une OS en plusieurs parties, qui se situe à la fin de la saison 1, aprés que Sara ait laissé la porte ouverte, ce qu'elle ressent.
J'espere que vous aimerez.
Bonne lecture et n'hésitez pas a me laisser des coms.

1ére partie

Chicago, Illinois,

Aprés être rentré de l'état pénitencier "Fox River" où elle avait laissé la porte ouverte pour Michael et Lincoln afin qu'ils s'échappent, Sara alluma la lampe sur le guéridon à côté d'elle et s'assit sur la caapé du salon. Elle avait disposé sur la table basse devant elle, tout le necessaire pour s'évader quelques heures vers le brouillard cotoneux et protecteur, où les pensées flotteraient légéres, diffuses et surtout innofensives...
Elle remonta la manche de son pull over, entoura le haut de son bras d'un elastique, qu'elle ressererra en tirant avec les dents sur une des extrimités, Dieu que les vieilles habitudes revenaient vite! Et chercha de l'index la veine susceptible de recevoir au mieu le "precieux" liquide.
Elle prit la seringue, pressa sur le piston jusqu'à ce que surgisse de l'aiguille une goutte de la préparation puis asseya de se l'injectait mais sa main tremblait... Elle opéra une premiere tentative infructueuse, puis deux et dût se resoudre à attendre quelques minutes avant de recommencer. De toute façon, elle avait toute la nuit devant elle et peut être même l'éternité...

Accoudée sur ses genoux, les mains posées sur son front, elle se frottait machinalement les tempes avec ses pouces. Les images de l'évasion de Micheal et de ses acolytes, diffusées sur toutes les chaînes du pays, la hantaient depuis plusieurs heures. Un sentiments ambigü l'habitait, à la fois oppressant et rassurant. Elle culpabilisait d'avoir favorisé la fuite d'une bande d'assassins lâchés dans la nature.
Cela l'épouvantait un instant, puis une seconde aprés, la conviction que son geste avait assurément permis de sauver la vie d'un innocent, la reconfortait...
Ce sentiment rassurant ne durait pas trés longtemps... Elle avait sauvé la vie d'un homme en effet, mais pour combiens de temps et au prix de combien d'autres?... ET Micheal dans tout cela? Michael qui l'avait trahie, qui avait abusé de sa confiance, qui s'était joué d'elle tout au long de ces derniéres semaines! Et pourtant, au fond de son coeur, elle savait qu'il n'aurait pu en être autrement? Il lui avait dit clairement que la vie de son frére comptait plus que tout!

Oh Michael... Soupira-t-elle, réprimant un sanglot. Il allait être, lui aussi, la proie des poursuivants de son frére, et soumis au danger à chaque coin de rue! Pourquoi avait-elle aussi aisément cédé à sa volonté alors qu'elle savait qu'elle risquait la vie de l'homme qu'elle aimait, mais aussi sa propre carriére . A la fibrilité de l'instant, quand elle avait volontairement omis de fermer à clé la porte de l'infirmerie, avaient pris place la raison et l'inquiétude dans son esprit, la rappellant cruellement à la réalitém: qu'allait-il devenir d'elle? Il est peu probable que les autorités allaient croire en son innocence. Elle allait être, en consequence, désignée responsable de l'évasion des prisionners. Elle allait passer de l'autre côté de la barriére et allait s'ajouter au nombre toujours croissant des résidents de pénitenciers.
Peu importe ce que son pére pourrait dire ou faire, elle refuserait son aide de toute façon!


La suite bientôt!
Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Etats d'âme   Sam 11 Avr - 20:27

oh un nouvel OS de saison 1 en plus, il est super ce début d'os. J'aime beaucoup et tu ecris trés bien la miss...

j'aimerais bien la suite moi, parce que c'est cours ca lol.



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
Waris
About before... me too.
About before... me too.
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1159
Age : 25
Humeur : a toi de le découvrir
Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: Re: Etats d'âme   Sam 11 Avr - 21:38

sa tombe bien j'adore les fic sur la saison 1
surtout quand elle concerne Sara
j'ai envie de dire a quand la suite
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Etats d'âme   Sam 11 Avr - 22:28

j'aime bien moi aussi les fic sur la saison 1 donc bientôt la suite j'espère
Revenir en haut Aller en bas
isaxxxx
Désir
Désir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 646
Humeur : ralala ces scénaristes =(
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: Etats d'âme   Dim 12 Avr - 18:38

bravo! et mets vite la suite!
ce OS est magnifique, j'adore tous les fics et Os qui parlent de la saison 1, ca me fait super plaisir d'en lire!!
Revenir en haut Aller en bas
alias
Premier Regard
Premier Regard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: Etats d'âme   Dim 12 Avr - 22:00

Voila la suite. Je suis contente que sa vous plaise!! Merci pour les coms!


2éme partie

Elle avait peur, peur pour elle, peur pour Micheal, surtout pour Micheal, en depit de la façon dont il l'avait traitée. Où était-il à présent? Comment pourrait-il être en sécurité alors que la police du pays tout entier était à ses trousses, que son visage apparaissait à intervalles réguliers à la television et qu'on le decrivait comme un dangereux criminel?!! S'il ne tombais pas sous les balles de la police ou d'un agent du FBI, il avait de grandes chances de croiser celles d'un "honnête" citoyen, sûr de son bon droit et adepte des films de John Wayne!... La vision du corps de Micheal, baignant dans une marre de sang, le regard vitreux, la fit frissonner d'éffroi.
Oh comme elle aurait souhaité être auprés de lui à cet instant, et partager ne serait-ce que quelques heures, cette folie furieuse, tel Bonnie and Clyde, et respirer avec lui l'air de la liberté! Malheuresement, elle était seule dans son appartement, impuissante, attendant avec angoisse l'annonce de son arrestation ou même pire de sa mort... Rien que le fait d'avoir pensait a ces deux options, Sara laissa échapper une larme de tristesse.

Elle se surprit à sourire à l'évocation de sa premiére rencontre avec lui, quand il était entré dans son bureau et qu'il s'était assis sur la table de consultation. Elle avait d'abord était frappée par sa démarche féline, silencieuse, chacun de ses gestes évoluant avec une classe naturelle et biensûr son visage d'ange tandis qu'il prennait place à côté d'elle. Elle avait entraperçu ses tatouages sur ses avant-bras et avait pensé qu'elle avait à faire à un drôle de personnage. Puis ses yeux s'étaient levés vers son visage et avaient croisé les siens, sombre et pénétrants, à l'en faire frissonner. Elle avait toussoté une ou deux fois pour cacher son embarras, n'osant relever sa tête vers cet homme qui l'observait avec curiosité, un étrange sourire au coin des lévres. Elle avait fait mine de consulter son dossier à fin de trouver un sujet de conversation qui mît un terme à leur échange hypnotique. C'est alors qu'elle avait entendu sa voix, chaude et virile, envoûtante, empreinte d'un accent raffiné qui la fit s'interroger sur les raisons de sa présence dans cette prison.

- cet homme n'a rien à faire ici! Avait-elle pensé, qu'a t-il donc commis de si odieux pour se retrouver en prison???

Elle avait de nouveau regardé son dossier et lu la mention "vol à main armée". Il n'avait vraiment pas la tête à l'emploi, avec le métier qu'il exercait, l'argent devait être le drenier de ses soucis. Il devait bien y avoir une autre raison à cela, raison dont elle avait été informées assez rapidement d'ailleurs. Micheal ne la lui avait pas cachée. Finalement, il ne lui avait rien caché, même jusqu'au bout. C'était elle qui avait refusé de l'écouter... Ne lui avait-elle pas néanmoins repproché?!

Elle se souvint du jour où elle avait surpris tendrement enlacé dans les bras de cette fille qu'elle avait trouvée un peu vulgaire: sa femme!... Comme elle s'en était voulu de ce sentiment de jalousie, de cette colére vive, pernicieuse, qui l'avait étreint subitement. Elle s'était sentie trahie. Pourtant il ne lui avait jamais menti, il ne lui avait seulement rien dit... Il avait tenté de le lui expliquer alors qu'elle était venue vers lui dans la cour de la prison. Séparés par la clôture grillagée, elle le toisait méprisante, tro frustrée de ne pouvoir le gifler! Savait-il combien elle souffrait? Il avait eu beau se défendre, elle était restée sourde à ses propos. Aprés tout ce n'était qu'un prisionner!...

Les prisionners excellent dans le mensonge, c'est bien connu! C'était ce dont elle avait essayé vainement de se convaincre, mais malgrés tout ses efforts, elle n'avait pu que constater que chacune de ses visites à l'infirmerie la bouleversait un peu plus, que ses regards éloquents la destabilisaient jusqu'à lui faire monter le rouge aux joues. Elle se sentait aussi idiote qu'une ado à son premier rendez-vous! Elle prenait alors un air sévére, en espérant que l'austérité de son comportement ferait obstacle au jeu de seduction qui s'instaurait. Micheal n'en était pas plus décontenancé et s'amusait de son malaise, cherchant à capter son regard à travers le bleu turquoise des siens. Dés qu'il la voyait se troubler, par une pirouette ou un jeu de mots, il recentrait la situation, comme pour accentuer son emoi. Comme elle detestait cela!! Comme elle s'envoulait d'être incapable de faire taire ses émotions!!! Durant longtemps, elle avait crû que ce n'était qu'un jeu entre eux: on lui avait bien souvent parlé de la relation ambigüe qui pouvait s'instaurer entre un docteur et son patient. Elle savait qu'elle devait être prudente...

Mais les événements avaient pris une autre tournure le jour de l'émeute dans la prison, où elle s'était retrouvée prisionnére d'une bande de fous furieux, cherchant par tous les moyens à pénétrer dans l'infirmerie, détruisant tout sur leur passage. Térrorisée, elle avait cru sa derniére heure venue, s'attendant à être violée puis à mourrir dans d'atroces souffrances. Contre toute attente, il était apparu, du moins sa main, au début, à travers la dalle du faux plafond.
Elle s'était approchée, incrédule, et avait apperçu son regard rassurant, et sa voix, douce mais ferme qui lui intimait de le suivre. Par orgueil, elle sottement hésité, puis s'était ravisée et avait saisi cette main salvatrice.
Elle n'oublierais jamais ces quelques minutes passés avec lui, à l'écart de la fureur intense qui régissait à present tout le bâtiment. Etonnement, elle s'était sentie appaisée auprés de lui, en sécurité. N'avait-il pas bravé tous les dangers pour la sortir des griffes de ces monstres? Se pouvait-il alors qu'elle ne lui soit pas indiffirente au point de risquer sa vie pour elle?

Ses préjugés étaient tombés les uns aprés les autres. Durant un moment, elle avait oublié où ils étaient, riant avec lui de ses remarques malicieuses, découvrant un être sensible et mystérieux, bien loin des criminels qu'elle côtoyait quotidiennement. Il n'avait pas sa place ici, c'était évident! Ses derniéres défences s'étaient évanouies quand il l'avait aidée à descendre de leur abris, pressant délicatement sa taille qu'il tenait antre ses longues mains, éffleurant discrétement ses bras. Elle avait tressailli au doux contact de sa peau contre la sienne, et ressenti une impression étrange, comme un feu venant de l'interieur, qui prenait possession d'elle, jusqu'à la moindre extrimité de son corps. Il se tenait devant elle, silencieux, cherchant dans le regard interrogateur qu'elle lui renvoyait, une reponse qu'elle hésitait, encore une fois, à lui donner. Elle percevait sa respiration s'accelerer, leurs corps imperceptiblement se rapprocher... Durant un cour instant, il y avait eu un flotement... Elle avait distinguée dans la pénombre ses lévres frémissantes, puis s'entrouvir au point de croire, naïvement d'espérer qu'il allait l'embrasser.
Mais tout naturellement, la frontiére de leur conditions était réapparue entre eux, et il y avait renoncé, se cantonnant à lui indiquer le chemin à suivre vers un lieu où elle serait en sûreté. Elle l'aurait, sans conteste, suivi n'importe où!...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Etats d'âme   Dim 12 Avr - 22:05

super suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Revenir en haut Aller en bas
alias
Premier Regard
Premier Regard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: Etats d'âme   Mer 15 Avr - 18:32

Coucou!! bon je vous poste la derniére partie, donc la fin de mon OS. Merci pour votre soutien.

3éme partie

Les jours suivants, elle n'avait eu de cesse de combattre les sentiments croissants qu'elle éprouvait envers lui. Dieu qu'il était difficile de se raisonner alors que chacun de ses sens subissait une pressionintense dés qu'il fesait irruption dans la piéce, si bien que l'atmosphére en devenait electrique, comme un jour d'orage. Elle savait qu'elle avait toujours été attitée par les Bad Boys, par les hommes instables, mais paradoxalement, Micheal n'était rien de tout cela: il était raisonnable, réfléchi, exceptionnelement intelligent et par dessus tout, extremement seduisant!!... La lutte était sans issue, elle en était consciente. Elle avait le choix entre à continuer de travailler dans cette infirmerie ou de demander à être mutée ailleurs. L'idée lui avait traversé l'esprit pendant un moment, mais elle s'était bien vite rendue compte que Micheal avait trop besoin d'elle, d'autant plus que l'éxécution de son frére Lincoln se rapprochait. Elle ne pouvait pas l'abandonner ainsi, elle s'en sentait incapable, la notion même d'être séparé de lui, lui devenant insupportable.

Le soir, quand elle rentrait chez elle, des pensées contradictoires l'assaillaient. Elle savait que cette attraction irristible qu'elle ressentait pour lui, mais dont elle voulait absolument nier l'existence, était en train de la perdre. Que pouvait-elle en attedre alors que tout était minutieusement préparé pour les desunir? Ses inquiétudes s'étaient accrues quand elle avait compris comment Micheal et Lincoln étaient l'objet de manipulation de gens haut placés, sans scrupules et prêts à tout pour que leur machination ne soit jamais découverte. A son faible niveau, elle avait tenté de les aider en alertant son pére, lequel avait persisité dans son entêtement. Comme elle regretait de ne pouvoir en faire d'avantage, comme ellle se sentait impuissante!!

Par moment, elle se demandait jusqu'où le ménerait cette volonté farouche qu'il avait de soutenir son frére, au point d'en accepter les mutilations physiques, dont l'atrocité lui avaient soulevé le coeur. Quand il était arrivé à l'infirmerie et qu'elle avait découvert sa blessure au pied, et apperçu les larmes de douleurs qui perlaient de ses yeux aigue-marine, lui devoilant ainsi, juste à elle, cette fragilitée que personne n'aurait soupçonnée, elle avait souhaité ardemment le serrer contre elle, lui donner un peu de la force qu'elle détenait, et apaiser son âme meurtrie. Elle s'était sentie malheureusement obligée de faire taire son coeur , et de se contenter d'agir en vraie professionnelle, imperturbable, voire indifférente...

Le sort voulut que quelques semaines plutard, il fut sévérement blessé une nouvelle fois, à l'épaule... Les soins qu'elle devait lui prodiguer prenaient à présent un peu plus de temps que la simple piqûre d'insuline qu'elle lui injectait chaque jour... Ses gestes à lui se fesaient plus insistants, ses mains longues et gracieuses s'attardaient longuement sur ses poignets, les carresants doucements tandis qu'il la contemplait, devinant dans le froncement de sourcils qu'elle effectuait, tout le trouble qu'il provoquait en elle et qu'elle s'éfforçait de dissimuler. Etait-ce cette attirance incosciente qui l'avait ce jour là poussée à tirer le paravent, les soustrayant ainsi à la vue de l'équipe medicale? Avait-il vu en ce geste un signe qui influencerait son attitude quelques seconde plutard, tandis qu'elle revenait vers lui aprés avoir reposé les instruments de soin? Elle ne se l'expliquait pas de toute maniére, mais elle était sûre d'une chose; elle n'aurait pu cette fois le repousser...

Un frisson voloptueux lui parcourut l'échine à cette évocation. Captivé par le regard pénétrant qu'il lui adressait, elle s'était sentie irresistiblement attirée vers lui, frémissant à la caresse de ses lévres sur les siennes, qu'il avait éffleuré timidement pour commencer, puis avec insistance, cherchant à en découvrir l'intimité. Un tourbillon d'émotions intenses l'avait submergée quand il avait entouvert les lévres et qu'elle avait sentie le doux attouchement de sa langue sur la sienne, curieuse et exitante. Ses mains à elle s'étaient posées délicatement autour de son cou, leurs paumes recouvrents une parties de sa nuque et de sa mâchoire. Elle avait perçu les battements de son coeur courir à un rytme éffréné, tout comme le sien. Les murs de la prison c'était évanouis. Il ne restait plus qu'elle et lui: une jeune femme qui embrassait un jeune homme dont elle était éperdument amoureuse...

Encore à ce jour, elle ignorait comment elle était parvenue à se détacher de cette étreinte ensorcelante, alors qu'elle aurait souhaité que ce baiser dure une éternité. Un sursaut d'orgueil mal placé sans doute, ce fichu orgueil qui l'avait si souvent entraînée dans des situations inexplicables...! A la magie de ce moment, que n'avait elle bêtement répondu?

"Qu'attends-tu de moi, Micheal?"
"Que tu m'attendes..." avait-il murmuré, le regard assombri d'un soupçon de déception.

Ne lui avait-elle pas alors assené le coups de grâce en lui faisant comprendre qu'il ne pouvait rien se passer entre eux puisqu'il n'était qu'un criminel, voué à retourner en prison, à la premiére occasion...
Que pouvait elle espérer de lui par la suite d'une telle humiliation?

Ne pouvait-elle pas néanmoins douter de sa sincerité de ses sentiments envers elle? Ne s'atait il pas montré sous son vrai jour quand il lui avait demander de l'aider à s'évader? Elle, qui était sortie de l'infirmerie les jambes flageolantes d'émotion aprés le baiser passionnés qu'ils avaient échangés, elle, qui avait souhaité pouvoir déchirer de ses mains la clôture grillagée qui les séparés quand elle le croisait dans
la cour, s'était retrouvée tétanisée d'effroi quand elle aviat compris les véritables motivations de Michael, et de la manipulation dont elle avait fait l'objet. Il avait suffit de quelques mots de sa part, pour que la confiances et le complicité qu'ils avaient partagées soit réduite à néant. Quelle idiote elle avait été!!!

[ Elle ajouta une nouvelle dose de morphine au contenu de la seringue]

Pourquoi ne l'avait-elle pas tout simplement envoyé au diable? Ne lui avait elle pas dit qu'elle refusait de l'aider?? Pourquoi avait-elle finalement laissé la porte de l'infirmerie ouverte, bien conciente était elle des conséquences que cela allait entraîner?...

[Elle resserra le lien autour de son bras]

Au fond de son coeur, elle connaissait trop bien la reponse.

Comment aurait-elle pu rester indifférente au desepoir de Micheal alors qu'on aurait été en train d'éxécuter son frére? Comment aurait elle pu supportait la haine qu'il aurait fatalement éprouvée envers elle de ce fait? Comment aurait elle pu vivre avac ce sentiment de culpabilité omniprésent? Comment aurait-elle pu accepter de ne pas venir au secour de l'homme qu'elle aimait, malgrés sa trahison?

[L'aiguille pénétra aisément dans la veine offerte? Sa main ne tremblait pas cette fois...]

Se put-il qu'il fut réellement sincére envers elle? Comment pourrait-elle vivre avec se doute permanent, tout en sachant qu'elle ne le reverrai plus jamais?...

[Le liquide chaud se deversait à l'interieur de son corps, vif et intense, delivrant son feu devastateur, brûlant tout sur son passage, la plongeant peu à peu vers les ténébres profondes de l'oubli...]

Elle voulait mourir, que cela soit fini une bonne fois pour toute, qu'elle n'ait plus jamais à soufrir...

Dans un dernier sursaut de vie, elle écarta tout grand les yeux, le regard perdu dans le vague. Sa vue se troublait ... Micheal... Elle s'éfrondra sur le canapé, inconsciente. Les battements de son coeur ralentirent, s'espacérent peu à peu... Elle allait être exaucée...

Quand Sara emergea de son long sommeil, il lui semblait avoir dormi cent ans. Le corp engourdi, la tête douloureuse, elle voulait prononcer un mot mais ne put émettre qu'un grognement, la bouche entravée d'un tuyau qui descendait jusqu'au fond de sa gorge. Le doux visage de Micheal se tenait penché au dessus d'elle, puis disparue dans un voile opaque. Une infirmiére se trouvait à coté d'elle à present et lui prenait le pouls.

- Tout va bien Mademoiselle Tancredi... Restez calme vous êtes à l'hôpital...

Ah l'hôpital?!! Je suis donc vivante!!! Depuis combien de temps suis-je là?Michael!!!
Qu'est-il arrivé à Micheal?!! Où est-il?!!

En l'espace de queleques secondes, les souvenirs lui revinrent en memoire, précis et limpides. Elle était vivante! C'était un signe! Tout était donc possible à présent! Il fallait qu'elle récupére au plus vite, Micheal avait besoin d'aide, de son aide! Elle savait qu'elle ne pourrait vivre comme cela, sans savoir... Et lui seul pouvait lui ôter se doute... Il lui fallait donc le revoir, le retrouver coûte que coûte!
Elle avait désormais toute la vie devant elle pour cela. Mais pour l'instant les ennuis commencaient tout juste pour elle, avec l'arrivée d'un agent pour la questionner sur son implication et ses raison de l'évasion...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Etats d'âme   Mer 15 Avr - 19:45

super fin !!!!!!!!!!!c dommage que ce ne soit qu'une os je l'aurais bien vu en fic moi

en tous cas bravo !!!
Revenir en haut Aller en bas
tinkerbel
Rendez-vous
Rendez-vous
avatar

Féminin
Nombre de messages : 831
Age : 39
Localisation : plus nul part
Humeur : en dépression à cause la Fox
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Etats d'âme   Sam 18 Avr - 14:58

coucou

je viens de lire ton os et WAOUUUUUU

dis moi il manque une seul chose LA SUITEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE


aller vite


gros
Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Etats d'âme   Ven 26 Juin - 14:15

OMW, cet OS est tout simplement sublime (merde quoi j'avais pas vu) Alias pense a me rappeler à l'avenir quand tu poste une suite lol, MPète moi quoi si tu vois que je ne passe pas)...

par contre je suis déçue que cet OS soit fini snif ...

mnt je pense que tu devrais faire un autre OS en guise de suite qui résumerait ce qui pourrais se passer dans la version d'une saison 2 hein lol..

Non franchement miss, tu écris trop bien et il faut que tu continue soir cet OS soit un truc nouveau, je te supplieeeeeeeeeeeeeeeeeeeee de le faire lool.. (si tu ne vois pas ce message, je vais te MPter pour en être sûre lol.



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
isaxxxx
Désir
Désir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 646
Humeur : ralala ces scénaristes =(
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: Etats d'âme   Ven 26 Juin - 19:08

ah! moi noj plus j'avais pas vu!! je te dis donc bravo avec 2 mois de retard
j'aime surtout la 3eme et derneire suite, et comment Sara revoit tous ces moments passé avec Michael, et la fin qui laisse une ouverture et de l'espoir...si un jour, tu réécris qqch n'héiste pas à venir le mettre, j'ai enormement aimé ce OS!
et au fait j'aime beaucoup ta bannière!
Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Etats d'âme   Ven 26 Juin - 19:14

non isaxxxx pas si un jour, ell edoit absolument écrire un truc lol...

Alias, je vais te harceler pour ca lol.



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
alias
Premier Regard
Premier Regard
avatar

Féminin
Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: Etats d'âme   Dim 28 Juin - 15:25

Ah ben je suis contente que ça vous est plus!! Malheuresement c'est une OS donc je ne prevoit pas de suite, mais ne vous inquiétés pas je travaille sur une autre en ce moment!
Tinquiéte pas Islemme je mis remet!!
A bientôt et merci encore les filles!!
Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Etats d'âme   Dim 28 Juin - 16:26

je suis contente que tu prévois autre chose... et sinon une fic ne te traverserais pas l'esprit des fois lool ?



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
isaxxxx
Désir
Désir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 646
Humeur : ralala ces scénaristes =(
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: Etats d'âme   Dim 28 Juin - 22:15

c'est super si tu écris autre chose! j'avai beaucoup aimé cet os..je te redis bravo et mon impatience de te lire again!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etats d'âme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etats d'âme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Kaspi, André] Comprendre les Etats-Unis d'aujourd'hui
» [Alesina, A., Glaeser, E.] Combattre les inégalités et la pauvreté : Les Etats-Unis face à l'Europe
» Moi dans tous mes Etats xDD
» Bryce Canyon (Etats-Unis) - PC et Mac
» [REQUETE] recherche personne habitant au Etats Unis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MiSa' Story :: WENTWORTH/SARAH & MICHAEL/SARA :: Fanfictions-
Sauter vers: