MiSa' Story


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
isaxxxx
Désir
Désir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 646
Humeur : ralala ces scénaristes =(
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   Mer 13 Mai - 18:36

la suite est presque prête!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   Mer 13 Mai - 18:40

isaxxxx a écrit:
la suite est presque prête!

super
Revenir en haut Aller en bas
isaxxxx
Désir
Désir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 646
Humeur : ralala ces scénaristes =(
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   Jeu 14 Mai - 0:16

Ça y est c'est fini! Je vous poste cette suite demain si j'ai le temps !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   Jeu 14 Mai - 10:23

isaxxxx a écrit:
Ça y est c'est fini! Je vous poste cette suite demain si j'ai le temps !

okki
Revenir en haut Aller en bas
isaxxxx
Désir
Désir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 646
Humeur : ralala ces scénaristes =(
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   Jeu 14 Mai - 21:57

Voila la suite! je n'en sui pas totalment s&tisdfaite mais bon... rein n'est jamais parfait! Merci mike&sara de continuer a lire ma fic!

bonne lecture!



Un bras tatoué.
-Sara!
Michael.




Michael. il était venu pour elle. Au fond d'elle même, c'était lui qu'elle attendait, c'était a lui qu' elle criait a l'aide, c'était a lui que s'adressaient ses appels désespérés. Elle ne réfléchit pas plus et attrapa sa main. Il l’aida a se hisser sur le rebord du faux plafond. un endroit anodin auquel elle n’avait jamais précédemment fait attention, et qui venait de lui sauver la vie. Tremblante, elle risqua un coup d’œil a la pièce entre contrebas, ou la fumée gagnait de plus en plus de terrain. Dans cette sécurité relative, elle entendait encore résonner les cris de ceux qui auraient pu devenir ses bourreaux. « on va bien s'amuser doc! » « faut aps avoir peur ma jolie! » . Ses pensées n'étaient pas très claires, son estomac noué, sa main ensanglanté par le morceau de verre avec lequel elle s'était coupé, ses muscles tendus comme un arc bandé, elle se sentait prête a exploser au moindre choc. Michael la regardait, légèrement angoissé. Il avait eu si peur pour elle... Et encore, il ne l'avait pas sortie du bâtiment pour l'instant. Il ne se sentirait tranquille que lorsque ce serai chose faite, qu'elle serait saine et sauve, a l'abri. Il la contempla un instant. Sa terreur précédente n'avait pas encore disparu de ses yeux et elle semblai si tendue...

Il laissa passer quelques secondes avant de mettre doucement sa main sur son épaule, pour lui signifier qu'il était temps de repartir. Elle réagit au quart de tout. Sa main se leva et en même temps qu’elle pivotait, elle gifla violemment celui qu'elle pensait être un agresseur. Le bruit sonore engendré se répercuta plusieurs fois dans les faux plafonds, tandis que Michael, d'; abord surpris puis amusé par cette réaction inattendue lui adressa un sourire désarmant:

« merci »

Des qu’elle réalisa qui avait elle frappé, elle se traita de tous les noms et tenta une excuse d 'autant maladroite qu'elle ne savait comment il, avait pris la chose :
-je suis désolée, je n’avais pas réalisé que…enfin il y a 3 secondes j’étais…et…
Michael la coupa :
-shh Sara, ce n’est pas grave. Je sais l’état de stress dans lequel vous vous trouvez et je comprend je vous soyez nerveuse, tendue et prête a réagir en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Et ne vous inquiétez pas , j’en ai vu d’autres, et des plus dures! ajouta t'il avec un sourire.
Sara le regarda et compris sa réaction l’avait d’abord surpris, mais qu’elle l’avait surtout amusée. Elle tremblait toujours, nerveuse apeurée tendue, et Michael se désolait de la voir dans un état pareil. Encore une chose que j’aie provoqué. Il s’en voulait, de la faire souffrir, de l’exposer a de tels dangers par sa faute, de lui avoir fait si peur...Si il n'était pas arrivé a temps, si un quelconque tuyau des canalisations s'était rompu sous son poids, si il n'avait pu enlever la grille de la bouche d'aération, si le faux plafonds n' avit aps surporté son poids, elle serait au mains de ses bêtes sanguinaires. Ils aveit eu des al chance. Ils en vaient eu tous les deux. Il la regarda une fois de plus un instant, hésita un peu puis mis un bras protecteur autour de ses épaules. ce contact rassura Sara et diminua la tension omniprésente dans cette atmosphrere chargée et enfumée
-sara, on doit vraiment y aller.
Elle acquiesça et ils commencèrent leur lente et difficile progression dans les faux plafonds. Après plusieurs minute de cette marche forcée presque à genoux, Michael, tournant la tête, s'aperçut que Sara ne suivait plus vraiment et qu'elle commençait a s'essouffler, sa respiration de plus en plus courte. Il décida de faire un petir arrête pour souffler
-Sara? On va s'arrêter un peu pour se reposer ok?
Elle acquiesça silencieusement et s'adossa au mur. Elle devait reprendre sa respiration. Inspirer,une deux trois quatre. Expirer, un deux trois quatre cinq. Insprier...Petit à petit son rythme cardiaque se calma et ele retrouva une respiration au ryrthme a peu pres normal. Elle leva les yeux. Il la regardait, mais elle le savait déjà, pour avoir senti son regard sur elle depuis qu'ils s'étaient arrêtés. Elle lui posa la seule question qui lui vint a l'esprit, pour combre le silence qu'elle ne voulait aps voir s'installer.
-Qu'est ce qui se passe dans l'aile A?
-L'aile A c'est pire que l'enfer...les gardiens ont complètement perdu le contrôle...
il eu un petit silence puis:
-Michael? Pourquoi êtes vous la? A risquer votre vie en rampant dans ces faux plafonds sales et crasseux?
-Je vous ai vu sur les écrans de surveillance, vous aviez besoin d'aide et... je suis venu a votre secours..
Au fond de lui, il savait que les raisons qui l'avaient poussées a venir « ramper dans ces faux plafonds sales et crasseux »ne ce limitaient pas a ca. Peut être avait il pensé « pas elle? »... Peut etre retentissais il plus de choses qu'il n'osait se l'avouer?
-et comment connaissiez vous le chemin?
-Euh... il y a quelques jours, avec l'industrie pénitentiaire on bossait dans les faux-plafonds, pour éliminer des moisissures toxiques...je connais bien l'endroit maintenant!
Il s'imgaine que je vais gober son excuse?
A ce moment la, une tête de détenu apparu par une ouverture du faux-plafond. Sara remarqua que Les yeux de Michael s'assombrissaient, ses muscles se tendaient alors qu'il lui assenait un coup de taloche en pleine figure, qui porta ses fruits, la tête de l'intrus retournant immédiatement de la ou il venait.
Ils reprirent ensuite leur difficile progression, courbés en deux dans les faux-plafonds, essayant d'allre toujours un opeu plus loin, toujours un peu plus vite, pour echapper à cette horde sauvage qui les cherchait, deux mètres plus bas.


Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent au bout des faux plafonds: il fallait sauter pour atteindre le sol. Sara soupira, soulagée de sortir enfin de cette endroit inquiétant et étouffant. Michael sauta en premier et atterri lestement par terre, la sueur mouillant totalement son t-shirt. Mais a peine eu-il posé le pied par terre, que Kuame apparu, l'air plus dangereux que jamais. Il vit Sara prête a sauter dans les bras de Michael.
-Alors Scofield on veut se faire la ptite bombe pour soi tout seule ? Tu veux avoir cette pute avant nous ?
Ces mots la mirent Michael en colère plus qu’autre chose. Il se jeta sur le grand détenu baraqué, habité par une rage et une haine sans nom qu'il n';aurait pas pu penser posséder contre celui qui insultait ainsi Sara. Il avait, il y a plusieurs années maintenant, pratiqué quelques temps certains arts martiaux sur le conseil de Linc. Le moment était venu de passer a l'application pratique. Il para un coup du son adversaire, puis lui jeta son pied dans les bijoux de famille, ce qui eu pour conséquence de le plier de douleur. Michael en profita alors pour lui porter du tranchant de la main un coup a la nuque, « le coup du lapin » , et Kuame tomba au sol, mais Michael n'arrêtai pas de le frapper. Il rejetait sur lui toute la tension accumulée depuis son arrivée a la prison. Encore et encore. Il frappait, il frappait encore et encore, aux côtes, a l'estomac, dans les jambes, chaque coup entrainant un spasme de douleur du géant couché. Kuame, maintenant avec peine ses yeux ouverts, entrevu Sara qui regardait la scène, toujours dans les faux plafonds, et commença a l’insulter du mieu qu’il pouvait au milieu de cette grêle de coup, utilisant tous les termes dégradants possibles et inimaginables . Cela porta a son comble la fureur de Michael, qui le frappa au visage, et continuai de le frapper dans les cotes. Encore et encore. Sara assistait médusée a la scène. Elle n’aurai jamais cru que Michael , lui toujours toujours calme et mesuré, lui qui se contrôlait parfaitement d'habitude, puisse se mettre dans une telle colère. Elle décida de sauter du faux plafond et âpres s'être relevée, elle s'approcha doucement de Michael et alla timidement poser son bras sur le sien. Celui-ci s’arrêta et se retourna, réalisant devant qui venait il de frapper cet homme si violemment. Il sentit d'un coup la honte s'installer en lui , plus fortement que cela ne lui était jamais arrivé en présence d' une femme. Il s'avança alors lentement vers la jeune femme, hésitant a approcher plus
-je... je suis désolé. Je n’aurai pas du le frapper. Excusez moi Sara, je me comporte vraiment comme un…
-ce n’est pas grave Michael. Ce n'est rien. Je comprend la tension que vous ressentez et ce détenu...
- ce n’est pas lui, c’est ce qu’il a dit… murmura Michael plus pour lui-même que pour Sara, qui entendit quand m et fut touchée de voir que Michael s’attaquait ainsi a un homme si terrifiant pour prendre sa défense. Elle le vit se passer la main dans ses cheveux, tic nerveux qu'elle remarquait chez lui, puis il releva la tête. Il netendait des détenus arriver par la porte se trouvant derrière Sara, qui la lui montra du doigt.
-Michael, on doit y aller. Par la, c’est le seul chemin.
-Non, ils nous rattraperaient trop facilement. Il y a un autre chemin vers la salle des visites. Suivez moi !
Michael soudain s’était repris, et dans son esprit, tous les plans se remettaient en place.
-mais…
-Sara faîtes moi confiance!
Faites moi confiance...Elle acquiesça et une nouvelle fois, ils repartirent en courant. Michael avançant a travers des couloirs inconnus de Sara aussi surement que si il y avait passé toute sa vie.
Ils coururent a travers des zones plus ou moins interdites d'accès et arrivèrent finalement a la salle des visites par une porte « interdite au public ». La, Sara se tint dos à la porte et fit face a Michael.
-Qu’allez vous faire maintenant ?
-Retourner en cellule. Ou essayer de. Je suis un des «méchants », vous vous souvenez ?
-mais vous... vous n’y arriverez jamais avec tous ces détenus qu nous poursuivent!
-Non sara. maintenant, ils me poursuivent. Sortez. Maintenant. Sinon j’aurai fait tout ca pour rien!
Il voulait la convaincre de sortir, il ne voulait pas voir son plan soit-disant parfait faire une autre victime sous ses yeux, il ne voulait pas que quoi que se soit lui arrive. Ce serait une chose qu'il ne se pardonnerai jamais. Ses yeux accrochèrent ceux de Sara et chacun se rapprocha de l’autre, sans meme y penser.
-Michael…
-Sara il faut que...
-shhh.
Sara lui fit de se taire et colla sa tête contre son torse, y prenant tout l'énergie, la force et le courage dont elle avait besoin. Elle ne voulait pas qu’il meure a cause d’elle. Elle ne pourrait pas vivre sachant l'avoir tué. Michael caressait ses cheveux doucement, oubliant l’urgence de la situation, y prenant tout le réconfort que depuis tant de temps, personne n' avait pu lui apporter.
-Sara… sa voix s’était faite douce et murmurante. Chacun vit le point rouge qui venait d’apparaître sur la poitrine de Michael.
Ils se regardèrent un instant et d’un commun accord leurs lèvres se scellèrent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   Jeu 14 Mai - 22:17

mais quelle suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

moi qui voulait que leur relation se développe il étais grand temps !!!!!!!!!!!!

la fin est magnifique il me faut la suite !!!!!!!!!!!!

tu peux pas me laisser comme ca !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

sublime....vraiment génial !!!



Revenir en haut Aller en bas
isaxxxx
Désir
Désir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 646
Humeur : ralala ces scénaristes =(
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   Jeu 14 Mai - 22:21

merci pour le com!
je suis dsl je vais pas pouvoir te mettre la suite avant un ptit moment... peut etre pas avant le grand week end de 4 jours, autour du 23 mai... enfin je vais essayer de trouver un moment pour la fic avant cette date lointaine!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   Jeu 14 Mai - 22:23

isaxxxx a écrit:
merci pour le com!
je suis dsl je vais pas pouvoir te mettre la suite avant un ptit moment... peut etre pas avant le grand week end de 4 jours, autour du 23 mai... enfin je vais essayer de trouver un moment pour la fic avant cette date lointaine!

23 MAI ????!!!!! je serai morte d'ici la moi ...avec pb et que c'est la fin je serais totalement briser !!!!!!!!!!!!!!!!!sniff...moi qui aurait voulu pour une dernière fois lire une fic en ne sachant pas ce qui allait se passer dans pb .....
Revenir en haut Aller en bas
isaxxxx
Désir
Désir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 646
Humeur : ralala ces scénaristes =(
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   Jeu 14 Mai - 22:29

dsl... je vais essayer pêut etre ce week end si ca te fais plaisir et si je trouve un ptit moment! mais je te promet rien du tout!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   Jeu 14 Mai - 22:42

isaxxxx a écrit:
dsl... je vais essayer pêut etre ce week end si ca te fais plaisir et si je trouve un ptit moment! mais je te promet rien du tout!

ok.......mici Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy tu atténue ma dépression...
Revenir en haut Aller en bas
isaxxxx
Désir
Désir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 646
Humeur : ralala ces scénaristes =(
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   Sam 16 Mai - 23:49

ok.......mici Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy tu atténue ma dépression... [/quote]

merci! je n' ia pa encore trouvé le temps de m'y mettre. demain peut etre... chui pas sure. dsl pour la depression! mais bon ce soir je regarde l'Eurovision !
Revenir en haut Aller en bas
isaxxxx
Désir
Désir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 646
Humeur : ralala ces scénaristes =(
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   Dim 17 Mai - 15:53

suite en cours d'écriture
Revenir en haut Aller en bas
isaxxxx
Désir
Désir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 646
Humeur : ralala ces scénaristes =(
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   Dim 24 Mai - 18:52

je vous poste quand meme la suite

Ils se regardèrent un instant et d’un commun accord leurs lèvres se scellèrent.

Doucement, lentement, comme si soudain le temps s'était arrété, Micahel pressa ses levres contre les siennes, obtenant une réponse qu'il n'avait osé esperer. Il mit une main sur sa taille, tandis que les siennes étaient nouées a son cou. Elle ferma les yeux, sresserrant son étreinte. Ils restèrent ainsi quelques instants, étit-ce es econdes, des minutes, des heures..letemps vait perdu son cour dans cette salle surchauffée, chacun savourant la douceur de ce moment qu’ils avainet tant inconsciemment désiré. C'était comme si elle et lui savaient au fond d'eux même que cela finirai par arriver, un jour ou l'autre. Le docteur et le détenu avaient conscience que cet instant ne durerai pas, mais pour l’instant il n’était qu’un homme et une femme, que deux êtres souhaitant s’aimer. Sara se refusait a ouvrir les yeux et s’abandonna dans les bras de Michael dont la main carressait tendrement son dos, et ils restèrent la, sans bouger, comme dans leur monde, comme si rien n’existait plus autour d’eux, rien que eux.
Comme toute chose, cet insatnt magique eu une fin. Leurs levres se sárenet tandis que Micahel carressait quelques boucles de cheveux rebelles de la jeune femme, ses yeux dans les siens, plongés dans cet océan de tendresse qui s'offrait a elle. Peu a peu, ils redenscendirent sur terre et durent se séparer a regret. Chacun avait l’impression que cet instant magique avait a la fois duré une éternité et quelques secondes. Sara recula et contre coeur et reprit conscience du point rouge vacillant sur le T-shirt de Michael. Lui aussi l'apecut et doucement, rompit le silence:
-Sara…allez-y, maintenant. S'il vous plait!
Ses derniers mots vaient été une supplication. Il s'en voulaiot tellement de l'avoir mis en danger et ne se pardonerrait jamais que quoi que se soit de pire encore que ce qu'elle venait de traverser lui arriver. Comme elle n'; vait toujours aps fait un geste, il lui murmura :
-je ne regrette rien.
Il ouvrit la porte, la poussa dehors et se jeta au sol, alors que l’enfer des détonations se déchaînait au dessus de sa tête, touchant en pleine tête Kuame qui était venu le chercher après s’être relevé , accompagne de sa horde de détenus, tombant eux aussi sous la rafale de balles. Celle ci s'étant calmée, Micahel sortit en rampant de la salle des visites et reprit le chemin de sa cellule, ayant du mal a se concentrer, le souvenir de ce qui venait d'arriver occupant son esprit. Il regagna finalement l'aile A sans inconvénient majeur et alla s'assurer que Suicre n'avaient pas de problèmes avec son mur. Abbruzzi était derrière lui, chacun perçant tour a tour.
A: gueule d'ange, t'étais ou?
M: quelque part...
A: ton frère te cherche partout.
M: je remonte...
Dans sa cellule, il trouva Bob, le gardien, attaché a un montant du lit, l;'air plus terrorisé que jamais. Il finit par lui expliquer que T-Baf était sorti « regler un différent » avec un détenu noir. Sur le lit, Micahel trouva le port-feuille de leur prisonnier. A l'interieur était glissée une photo de sa fille. Bien que cela le repugnait, il prit la photo et forca le gardien a lui donner son adresse. Il le menaca de représailles sévères contre sa famille si jamais il parlait. Cette menace, appuyée par un sourire carnassier d'Abbruzzi surgissant du trou des toillettes, fit son effet. Michael savait que Sara sortie, le « grand nettoyage »n'allait aps tarder a commencer. Aidé du mafieux, il traina le garde en dehors de la cellule, puis le « raccompagna » vers la sortie du bâtiment, la seule présence du mafieux renommé suffisant a décourager quelques détenus belliqueux envers le gardien. Ensuite, il remonta et croisa Linc, soulagé de le voir sain et sauf dans cette tourmenter. Ils se séparèrent rapidement, les portes s'ouvrant sur les soldatts intervenant.

Sara courait, courait sur la pelouse. Elle fut rejointe par des gardes du corps de son père.
-sara, vous allez bien ?
-Vous n’avez rien ?
-aucun détenu ne vous a touché ?
Si, un, mais je n’avais rien contre. De toute facon je suis médecin , je sais ce que j'ai !
De ces 3 gardes du corps, un seul, Ed, n’avait pas encore pris la parole. il était le plus âgé du groupe et connaissait Sara depuis longtemps. Il savait que ces 2 gorilles l’énervaient plus que tout. ils étaient très forts pour tenir un flingue, ouvrir les portières de voitures et engueuler les gens mais en relation humaines ils étaient déplorables…QI avoisinant 50, pensa il. Il s’adressa alors a Sara :
-Sara, venez boire quelque chose, ça vous fera du bien.
Sara acquiesça , pensant encore au moment magique qu’elle venait de partager avec Michael , et suivit Ed. En chemin elle croisa son père, qui avait l’air vraiment inquiet pour elle .
-sara, tu va bien ?
-oui papa, ca va
-Sure? Il ya un docteur dans le camion...
-Papa, je suis médecin!
-je sais Sara, je sais, désolé, c’est ...le stress qui me fait perdre mes moyens.
Sara fut surprise. 1° son père s’excusait, 2° il s’inquiétait pour elle et 3° il n’y avait pas de journalistes autour. Peut être qu’il s’inquiète vraiment pour moi ? C’est mon père au départ, il vient peut-être de s’en rendre compte…
Franck ouvrit les bras et elle s’y réfugia, abandonnant toute rancune et cynisme envers le gouverneur.
-sara, je suis désolé de ne pas avoir été très présent ses derniers temps, mais cette... reynolds ne cessait de me harceler pour une quelconque affaire, elle m'a poursuivit jusqua ce que je signe un papier...
Sara hocha la tête, heureuse de retrouver le père qu’elle avait un jour rêvé d’avoir.

Après avoir rassuré pour la énieme fois tout le monde qu'elle allait bien, Elle rentra ensuite chez elle et s’assit sur son lit, esperant trouver quelque chose de bien à la télévision, mais tous les journaux ne parlaient que de l’émeute, causes, conséquences... que elle avait vécu en « live » donc elle n’avait ni envie, ni besoin de regarder ses journalistes lui répéter ce qu'elle sait. Elle passa sur une chaine people de niveau assez bas et entendit :
« un tireur d’élite affirme avoir vu Sara Tancredi, la fille ne notre gouverneur retenue en otage dans une pièce devant la porte par laquelle elle a réussi a s’enfuir. Le détenu l’aurai apparemment aidé a sortir … »
Elle éteignit définitivement la télévision, alla se faire un chocolat bien chaud et se coucha, seule dans son grand lit, comme toujours depuis longtemps. Elle essaya de prendre un livre mais elle ne pouvait se concentrer, les mots dansaient devant ses yeux. Énervée, elle ferma sèchement son roman et le balança a l’autre bout de la pièce. Elle termina rapidement sa tasse et voulu aller se coucher. Une fois en pyjama dans son lit, elle ferma les yeux et les images de cette incroyable journée défilèrent devant ses yeux. Tout d’abord cette pièce, ses détenus qu’elle soignait et aidait deux minutes auparavant, la fumée qui envahissait la pièce… elle sombrait dans le sommeil et tout devint confus dans son cerveau. Son père qui la prenait dans ces bras, acte normal pour un père mais si extraordinaire pour elle…et Michael, sa tête contre son torse, ses lèvres contre les sienne, ses mains brulant encore sa taille, son dos cette instant magique dont elle aurai souhaiter ne jamais voir la fin… elle savait qu’elle ne devait pas, qu’elle ne pouvait pas s’attacher a un détenu, surtout un mystérieux comme Michael Scofield. Mais au fond d’elle elle , elle savait que la luter serait dure… elle s’endormit, un vague sourire flottant sur les lèvres.

Fox river. Cellule 40. le n°94941 ne pouvait s’empêcher de penser a elle. A eux.
Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   Sam 30 Mai - 13:18

super suite et longue cette fois lol.

Isaxxx je me demandais, mais je ne veux pas t'offenser. J'aimerais si possible que tu fasses attention quand tu écris, parce avec tant de fautes de frappe (des fois je me demande si tu utilise bien un clavier lol) c'est difficile de te lire... certains mots sont carrément écrient à l'envers lol...

sinon, j'aime que t'ai changé deux scène par rapport à PB, (j'aime bien celles de PB aussi hein) mais c'est cool de voir que Sara se sent un peu mieux vis-à-vis de son père. Et el fait aussi que T-bag n'ai pas tué le gardien...

La scène du baiser et juste magnifique, dommage qu'elle fu écourté...

Sara qui pense à Mike, Mike qui pense à Sara... c'est ti mignon...

merci pour cette suite.



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   Ven 26 Juin - 19:16

Et toi Isaxxxx, pas de suite pour moi ?

je vais être toute triste... il me faut du PB en masse, j'en ai besoin lol..



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
isaxxxx
Désir
Désir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 646
Humeur : ralala ces scénaristes =(
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   Ven 26 Juin - 19:19

ba je pensais qu ca n'interréssai plus prsonne...mais la suite est a moitié écrite...
Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   Ven 26 Juin - 19:23

ben moi jeveux la suite, en faite j'attendais lol... mais promis je te boosterais plus la prochaine fois lol....



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
isaxxxx
Désir
Désir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 646
Humeur : ralala ces scénaristes =(
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   Ven 26 Juin - 19:40

ce soir ou demain...dsl de t'avoir fait attendre !
Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   Ven 26 Juin - 19:50

pas grave lol, mnt tu le sais lol.



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   Ven 26 Juin - 23:27

oui youpi une suite j'attends aussi !!!
Revenir en haut Aller en bas
isaxxxx
Désir
Désir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 646
Humeur : ralala ces scénaristes =(
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   Sam 27 Juin - 12:14

voili voilou ! désolé , ca a fait un mois depuis la dernière...
bonne lecture!

Le lendemain, Sara se leva vers 7hrs, comme tous les jours, même si elle savait que ce jour la elle ne commençait qu'a midi et demi. Elle se leva, et vit un peu dans quel état était sa chambre, encore plus en désordre que d’habitude, si c'était possible. Bah quoi, elle gardait tout, c’est comme ca. Elle n'allai pas changer du jour au lendemain quand même. Elle repéra le livre qu’elle avait en vain essayé de lire la veille, a l’autre bout de la pièce, et alla le ramasser. Elle saisit ensuite une pile de linge et alla chercher al table et le fer a repasser en soupirant. Si il y avait une chose qu'elle ne supportait pas, c'était le repassage. Il y avait toujours un pli la ou il n'en faut pas, un bouton qui fasiat tout foirer, un probleme avec le fer a repasser...une fois, distraite par le téléphone, elle avait même laissé le fer chaud sur un chemisier. Ce qu'elle avait remarqué quelques minute plus tard, etonnée par l'odeur de roussi qui se répandait dans l'appartement. Elle repassa une petite demi-heure, en réussissant l'exploit de ne pas se bruler, puis elle se saisit de la pile de linge prêt et alla la ranger dans son armoire. En rentrant dans sa chambre, elle trébucha a la corbeille a papier qui, Dieu seul sait pourquoi, était au milieu de la chambre et tomba. Elle essaya de se rattraper sur une chaise, mais elle la fit tomber, avec son sac et son manteau posés dessus. Elle soupira. Il faudrai vraiment qu’elle commence a s’organiser un peu de temps en temps. Par exemple, vider sa poubelle pleine de vieilles factures un peu plus souvent. Elle se pencha pour tout ramasser, sa poubelle, ne contenant que des papiers heureusement, étant tombée avec elle.
« Veronica Donovan, avocate »
Suivait une adresse et un numéro de téléphone. C’était le moment ou jamais d’aller glaner quelque information sur Mr Scofield. Elle se rendit a l’adresse indiquée et arriva devant le prestigieux cabinet d’avocat. En entrant dans le hall, elle croisa deux hommes entourant une jeune afro-américaine a l’air terrorisée, pensa-elle. Aller Sara, tu te fait des films parce que tu es dans un cabinet d’avocat…Elle fit quelque pas dans le hall et c’est alors que Veronica déboula dans le hall. Elle fonça (eh oui encore une fois) pile dans Sara et tomba par terre, emportée par son élan:
-Merde ! Ah tien Sara ! Je suis désolé, je dois vraiment avoir l’air d’une…
Mais elle vit que Sara rigolait doucement et dit, reprenant ses esprits :
- je suis désolée, je suis un peu pressée, dans ...elle jeta un rapide coup d'œil a sa montre, 10 minutes à l'autre bout de la ville, j'ai un rendez vous avec un homme important au ministère d la justice et ...
Un homme pressé, sans doute par la conférence a laquelle il devait assister dans quelques minutes, passa en bousculant Veronica, qui, une fois encore, du se rattraper a Sara pour ne pas tomber...
-oh merde ! Excusez moi, , ca fait deux fois en 3 phrases mais c’est vraiment toutes les emmerdes qui me tombent dessus en même temps ! Je suis sure que dans 20 secondes mon fiancé va d’ailleurs m’appeler pour me demander pourquoi je suis en retard au resto. Et en plus je dois lui expliquer que je suis prête a tout sauf à ma marier comme prévu dans cinq semaines...
Elle soupira, et alors que Sara allait ouvrir la bouche, de nouveau, elle recommença a débiter un flot de paroles tourbillonnant:
-Bon je vous laisse, je dois y aller, si vous vouliez me voir , je suis désolé mais je ne revient normalement ici que après le Week-End, j’espère que c’était pas urgent.?.
Sara mit du temps a répondre, surpassée par le torrent de paroles de la jeune avocate.
-Non, …
elle reprit avec plus de conviction:
-non pas du tout, je ne vais pas vous retenir...
Veronica lui offrit un dernier sourire désolé avant de partir a grand pas vers la rue.
Sara la regarda en souriant pousser la porte de l'immeuble, ses cheveux noirs tourbillonnant derrière elle, puis héler un taxi et monter dedans, le tout en moins de temps qu'il n'en faut pour l dir. Vraiment une vraie tornade cette femme ! Elle se baissa pour ramasser ses affaires et vit alors par terre un trousseau de clés, sûrement celui de Veronica, qui avait du tomber lors de la « collision » Elle le ramassa, il comportait une dizaine de clés « maison », « bureau » , « Seb » « porte arrière » « boîte aux lettres », disaient les petites étiquette sur chacune des clés, montrant quand même un bonne dose d'organisation chez Veronica. Sara, elle, se retrouvait tres souvent dans cette situation assez crispante qui consiste à devoir essayer chaque clé de son trousseau pour ouvrir une porte. Elle reporta son attention sur le trousseau. Une clef en particulier attira son attention « Mike ». Sara hésita un instant. Elle se trouvait en possession de la clé du domicile de l'appartement de Michael. De Michael Scofield. Aller, personne n’en saura jamais rien si tu met les pieds chez lui… uuste pour voir, c'est pas un crime!
Elle alla faire un double de la clé chez un petit serrurier rapide « clef minutes » . Elle avait l'impression que le serrurier la regardait comme si il savait c qu'elle allait faire...il fallait vraiment qu'elle arrête de se faire des films comme ça...elle alla ensuite déposer le trousseau dans la boite au lettre professionnelle de véronica, dans le hall de l'immeuble, en espérant qu’elle le trouve, et après avoir bien sur vérifié que la clé de la boite n’était pas sur le trousseau. Elle regarda ensuite sa montre ; elle avait juste 2 heures avant de devoir retourner a Fox River. Elle monta dans sa voiture et appela un ancien garde du corps de son père, avec qui elle avait toujours été en bon terme. Cela ne lui prit que 30 secondes d'obtenir l'adresse de Michael. Un avantage a être la fille du gouverneur. A noter! Elle n'eut pas besoin de se servir de son GPS, car pour cause, elle connaissait bien l quartier: elle y habitait depuis 3ans. Après une vingtaine de minutes de conduite, elle arriva finalement devant l’adresse indiquée par Ted, l'ex garde du corps. Elle réalisa alors que pendant toutes ses années, elle avait habité si près de lui. Et si...? elle ne devait pas y penser. Point barre.
Elle entra dans le hall et chercha son nom sur les boites aux lettre. « M.Scofield, n° 20A ». ils n'avaient même pas pris la peine de de l'effacer. Donc l'appartement n'était pas occupé. Elle prit l’ascenseur (béni soi son inventeur, elle n’aurai jamais monté 20 étages a pied)et arriva au vingtième et dernier étage. elle se retrouva devant sa porte, n°20A. « M.Scofield » indiquaient une étiquette au dessus de la sonnette. Elle hésita encore un peu –
C’est pas très bien tous ça…
aller personne n’en saura rien !
C’est pas une raison…et toi t’aimerai qu’on rentre dans ton appart ?

Ba, si c'est lui, aucun problème..
Bon aller, je me suis pas tapé 20 étages en ascenseur pour rien, je suis devant et j’ai la clé, j’y vais !

Elle introduisit la clé dans le serrure qui tourna sans problème. Elle entra dans l’entrée de l’appartement et referma rapidement la porte derrière elle, avant de jeter un regard circulaire a l'endroit où elle se trouvait. Il était décoré sobrement mais avec goût, remarqua elle. Bien du style de son propriétaire. Elle fit quelques pas et se passa du vestibule au séjour, pas très grand mais bien arrangé, avec une cuisine américaine et quelques chaise de bar. Tout était bien proportionné, chaque meuble avait sa place et s’accordait parfaitement avec un autre, le style étant un harmonieux mélange de moderne et de classique. Elle s’avança dans un couloir et ouvrit une porte. la salle de bain. Quelques produits cosmétiques étaient rangés sur une petite étagère, tous a leurs place, tous alignés. Tout était impeccable, jusqu'à la poubelle, vidée. Seule une fine couche de poussière s'était déposée. Elle continua ensuite et trouva sa chambre. Ordonnée, une petite grue en origami jaunie était posée sur la table nuit attenante au lit double. A coté, dans un petit cadre en bois verni, on voyait une photo de deux jeunes enfant, sûrement Lincoln et Michael, avec une femme ressemblant a Lincoln mais ayant les yeux azurs de son second fils : Cristina Rose Scofield, devina elle. Dans un autre cadre, Veronica était encadré par Lincoln et Michael, qui portait une casquette des Cubs, le premier regardant tendrement la jeune femme, le second, l'objectif. Dans les placards, quelques vêtement étaient parfaitement pliés et repassés, et un vieux sweat de Loyola était accroché a une patère. Un mur de la pièce étai coucert par des étagères de livres et surtout par une immense collection de DVD. Tous les grands classiques y étaient présent, et tous les genres, représentés, jusqu'au film « Notting Hill ».
Elle vit ensuite une autre chambre, chambre d’ami sûrement, et arriva au bout du couloir. Elle rentra dans une pièce étonnement lumineuse, qui comportait une extraordinaire baie vitrée qui surmontait tout Chicago. au murs, des centaines de petits trous, sûrement crées par des punaises, attirèrent son retard. Un autre détail l’intrigua :en s'avançant un peu, elle vit qu'un ordinateur était posé sur le bureau, avec un écran, une souris, un clavier, mais le disque dur avait disparu et laissait place a un trou béant dans l’unité centrale. Deux questions a ajouter a la liste : Pourquoi a-t-il autant de trous de punaises dans son mur ? Pourquoi a il jeté son disque dur ? Un coup d'œil a sa montre ramena Sara a la réalité : midi. Il fallait qu’elle parte maintenant si elle voulait etre dans 30 minutes a FoxRiver. En plus, son premier patient était Michael…Elle jet un dernier coup d'œil aux lieux et s'en ala, refermant soigneusement la porte à clef.

Arrivant dans l'infirmerie, Sara sourit en voyant que quelqu'un avait remis sa blouse abandonnée hier dans l’aile B a sa place, et que la petit fleur était toujours dans la poche. Elle la déposa sur une étagère et, quelques instants plus tard, Michael rentra dans la pièce pour son insuline quotidienne.
M : Bonjour Sara.
S : Bonjour Michael. Asseyez vous, je vais vous faire votre injection.
M : je ne pensai pas que vous viendriez aujourd’hui
S : Apres ce qui c’est passé hier ?
Michael acquiesça
S : Ca dépend de quel moment on parle…
mais Sara, qu'est ce qui te prend de lui dire ça?
Michael lui fit un sourire éblouissant dont lui seul avait le secret, ce quieut pour conséquence de la faire rougir légèrement et de détourner le regard. Voyant son embarras, il changea de sujet :
M : Vous avez gardé la fleur
S : C’est mon problème, je ne jette jamais rien.
M : C’est sur que tout ce qu’il y a ici c’est… un peu étouffant
S : Pff, vous n’avez même pas vu mon appartement
M : Je vous croyait une fille bien !
S : Excusez moi ? le rapport ?
M : Vous m’invitez chez vous alors que je ne vous ai même pas encore offert un dîner...
S : On sait toujours ou sa finit les filles bien…
Michael lui sourit et dut se lever, un gardien l’attendant à la porte. Sara l’appela alors qu’il était à deux mètres de la porte et lui dit, prenant son courage a 2 mains :
S : Michael, ce qui c’est passé hier ne peut en aucun cas se reproduire…
M : bien sur Sara, bien sur, ne vous inquiétez pas…

Il sortit, tout était confus dans sa tête. Il se sentait si bien avec elle, aurai tellement voulu la connaître plus tôt, et pourtant dans quelques jours, quelques heures, il allait devoir trahir sa confiance, il n’avait plus le choix, surtout depuis que T-Bag c’était joint à l’équipe…





Le lendemain
Sara sortie de l'infirmerie et descendit les escaliers tout en bavardant tranquillement avec Katie. Un maton les aborda:
G: eh les docs devinez qui vient de se faire une visite conjugale?
K: si vous ca vous fait tant plaisir de nous l'annoncer, allez-y
Voyant l'air impatient du garde et constatant qu'il ne les laisserait pas son avoir « révélé son scoop » sara ajouta, assez peu enthousiaste:

S: bon dites le nous si ça vous passionne!
G: je vous le donne en mille...
Devant les mines absolument non intéressée et blasée des deux femmes il ajouta:
-Scofield!
Sara hoqueta de surprise et faillit lâcher son gobelet de café.
K: bon ba maintenant que vous l'avez dit vous pouvez partir, merci!
G ( tout content d'avoir surpris sara) : Ca vous en bouche un coin quand même!Quel cachottier cette Gueule d'ange...
Le garde s'éloigna et Katie se tourna vers Sara qui était toujours figée sous l'effet de la surprise.

Elle soupira. Elle était dégoutée. Vraiment. Il était marié. Il ne lui avait pas dit. Elle s'était fait (encore) avoir. Il était comme les autres.

La jeune femme, déçue, réussi difficilement à convaincre Katie qu'elle devait absolument aller chercher quelque papier administratifs et s'esquiva.
Une fois l'infirmière hors de vue, elle se dirigea vers la salle des visites et alla voir le nom de sa "femme" , elle se répugnait l' appeler comme ca, dans le registre des visites. Comme c'était une visite conjugale,il y avait même une photo d'identité. La femme ne ressemblait pas du tout aux genre de femme qu'elle aurait vu avec Michael, même si elle aurai aimé de jamais en voir. Elle était brune, trop et mal maquillé et son nom confirmait ce qu'elle voyait sur son visage: elle était d'Europe de l'est. Nika Volek. L'heureuse élue, rajouta elle amèrement.
Revenir en haut Aller en bas
karim
Premier Regard
Premier Regard


Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 18/03/2009

MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   Sam 27 Juin - 15:04

waw super suite j'aime bien ton histoire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   Sam 27 Juin - 15:41

Excellente cette suite, mais je vois que tu nous fait vachement languir lol..

une question me vient, est-ce que sara va parler à Mike de ce qu'elle sait et a vu ? Ou est-ce qu'elle va faire une bourde en disant un truc qu'elle ne devrait pas...

j'ai hate d'avori une suite...



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   Mer 8 Juil - 16:20

je viens de te voir sur le fo' et du coup j'ai pensé à ta fic, ou est donc la suite ???



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
isaxxxx
Désir
Désir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 646
Humeur : ralala ces scénaristes =(
Date d'inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   Mer 8 Juil - 16:25

la suite st en cours d'écriture... j'ai une semaine sans rien a faire qui arrive donc je vais essayer d'avancer un peu plus rapidement que d'habitude!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07   

Revenir en haut Aller en bas
 
i Wish I Knew You Before (Misa saison 1) MaJ 08.07
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» a chaque espèce de poisson, sa meilleure saison
» Tous les personnages de la saison 3
» assiettes de fruits saison à la crème dessert
» Les animés de la prochaine saison
» Buffy : votre saison préférée ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MiSa' Story :: WENTWORTH/SARAH & MICHAEL/SARA :: Fanfictions-
Sauter vers: