MiSa' Story


 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant

milii doit-elle reposter Strong & Alive depuis le début ?
Oui, je ne l'ai jamais lu
36%
 36% [ 10 ]
Oui, j'avais essayé mais vite abandonné à cause des 300 posts des pollueuses entre chaque suite !
29%
 29% [ 8 ]
Oui, je l'ai déjà lu et je ne m'en lasse pas !
29%
 29% [ 8 ]
Non, je l'ai déjà lu et je ne vois pas l'utilité de la re-poster
0%
 0% [ 0 ]
Non, ça ne m'intéresse pas
0%
 0% [ 0 ]
J'en ai rien à foutre
6%
 6% [ 2 ]
C'est quoi Strong & Alive ???
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 28
 

AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   Lun 28 Sep - 23:29

miliibnb a écrit:
ouais fiesta en perspective lol...
bon pas ce soir, ni demain, je suis malade (j'ai la grippe) donc je passe en coup de vent.
merci pour ton com ! Wink

ma pauvre mili Sad repose toi bien et reviens nous en pleine forme
Revenir en haut Aller en bas
sara991
4th Kiss
4th Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2324
Age : 25
Localisation : Dans les bracs de Marc Antoine =D (c'était vrai hier ^^)
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   Mar 29 Sep - 0:03

juju misa a écrit:
miliibnb a écrit:
ouais fiesta en perspective lol...
bon pas ce soir, ni demain, je suis malade (j'ai la grippe) donc je passe en coup de vent.
merci pour ton com !

ma pauvre mili repose toi bien et reviens nous en pleine forme

Oui revien nous en forme ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sarahwaynecallies338.skyblog.com
miliibnb
Joue au docteur avec Michael
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6340
Age : 30
Localisation : écume tous les starbucks à la recherche de went
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   Dim 4 Oct - 21:23

Dernière suite du chapitre 19 avant de passer au chapitre final !!! et ici, la fin des dernières révélations sur la compagnie... j'espère que vous aimerez et que vous trouverez ça plausible. ça a été pensé avant la saison 4 donc c'est différent, même si au final, ya certaines choses (ce qui était une surprise pour moi) de similaire !
bonne lecture !




(Pensées de Sara)

Main dans la main, Lincoln derrière nous, nous prenant tous les deux par les épaules, nous avançons d’un pas décidé et uniforme jusqu’à la porte par laquelle Michael se verra enfin sortir libre et lavé de toute cette histoire. Avant de franchir les derniers mètres qui nous séparent de la foule qui grouille impatiemment, en nous attendant dehors, nous nous stoppons tous les trois un instant.

L (un sourire vif sur les lèvres) : On l’a fait Mike. Tu es libre !

Nos regards s’entrecroisent. Lincoln vers Michael, moi vers Lincoln, Michael vers moi. Je ne peux m’empêchée de sourire depuis que j’ai entendu ces deux mots prononcés par le juge « non coupable ». Ils résonnent encore et toujours dans ma tête, alors que quelques larmes de joie, enfin, viennent se glisser à la lisière de mes yeux sans retomber sur mes joues.

L : Tu es libre Mike. On est libre !

Lincoln répète encore une fois, fièrement et en regardant fixement son frère, ces quelques mots comme pour nous faire comprendre que c’est bien vrai, c’est bien là, la liberté est à porté de main.

Puis tout à coup les portes s’ouvrent et la chaleur, bien qu’un peu moins intense que précédemment, nous submerge tout autant que le bruit. Les photographes se bousculent devant nous pour avoir un cliché et nous aveuglent avec leurs flashs incessants. Des micros, des perches et des caméras sont braqués devant nous, nous bloquant le chemin jusqu’à la voiture et nous faisant avancer au ralenti. Les questions fusent de part en part. Les voix résonnent dans un brouhaha à peine compréhensible.


Journaliste 1 : Michael qu’est ce que cela vous fait d’être libre ?
M : Je… je ne sais pas, c’est encore difficile à croire. Je crois que je ne réalise pas tout à fait. Peut être demain quand je serais tranquillement dans mon lit et que personne ne viendra me déranger pour me dire de m’échapper.

Journaliste 2 : Que pensez-vous d’être hissé au rang de héro national maintenant que vous avez réussi à déjouer les plans d’une conspiration gouvernementale montée contre vous ?
M : Je ne crois pas qu’il s’agisse de ça et je n’aspire pas à me voir en héro. Je suis surtout ravi que la justice ait été rendu pour les membres de ma famille et moi-même, mais aussi pour tous ceux qui se sont investis et qui se sont battus, parfois au dépend de leur propre vie, mais qui ne sont pas avec nous aujourd’hui pour profiter de cette victoire. Je suis heureux que le bien ait triomphé et que ces gens soient à leur place, derrière les barreaux voilà tout.

Journaliste 3 : Aucun plan n’est prévu alors pour que vous les aidiez à s’échapper ?
M (riant) : Non, je ne crois pas.

Journaliste 4: Qu’est ce que vous allez faire maintenant ?
M : Heu… probablement boire une bière tranquillement avec ma famille et profiter de l’instant présent. On a perdu beaucoup et tellement de gens ont souffert lors de cette histoire que maintenant je compte prendre mon temps.

Journaliste 5: Vous nous avez offert une nouvelle version de Bonnie and Clyde avec Sara. Comment envisagez-vous l’avenir pour vous deux ?
M (regardant Sara dans les yeux) : Ensemble et c’est tout ce que je dirai merci.

La foule crie nos deux noms plein d’enthousiasme et d’intérêt, mais Michael m’entraine alors aux côtés de Lincoln pour sortir de la foule et rejoindre la voiture. En ouvrant la portière, une main se pose sur mon épaule, je me retourne, toujours le sourire au visage, quand je vois qu’il s’agit de Bruce.

B : Sara, si tu veux y aller, c’est maintenant. Ils ne te laisseront pas d’autre chance.

Une boule d’angoisse se forme au creux de mon ventre, mais c’est un moment que j’ai attendu depuis longtemps, depuis bien trop longtemps, probablement depuis le jour où je me suis enfuie de l’entrepôt où Whistler me retenait pour pouvoir le laisser s’échapper maintenant.

M (à Sara tout en croisant le regard de Bruce) : Qu’est ce qu’il y a ?
S : Heu… Michael, il faut que j’aille quelque part. Je te rejoins plus tard avec Lincoln d’accord ?
M (fronçant les sourcils) : Ok mais tu es sur que ça va ?
S : Oui, oui ne t’inquiète pas. Je te retrouve tout à l’heure pour ta surprise.
M (venant lui chuchoter à l’oreille avec un air plein de sous entendu) : Hum, j’ai hâte.
S (imitant son geste pour se moquer de lui) : Ce n’est pas ce genre de surprise Michael.

Je me retourne pour me diriger vers Bruce qui m’attend près d’une voiture. Le sourire qu’avait glissé Michael sur mon visage s’en va bien rapidement, mais je suis convaincue qu’il faut que je le fasse. Je dois y aller. Cc’est ma seule chance de comprendre réellement.

****

Je m’assoie, en expirant fortement, sur cette chaise qui est loin d’être confortable. Mes mains viennent se poser contre la table en acier et je ne peux m’empêcher de jouer nerveusement avec mes doigts comme à mon habitude. L’endroit n’est pas rassurant pour quiquonque serait légèrement claustrophobe. Heureusement pour moi, j’ai travaillé dans une prison pendant un certain temps et j’ai l’habitude des pièces exigües de la sorte, peu éclairées et tapissées d’une sorte de drapé gris ou de vitres teintées sur lesquelles je peux voir mon image se refléter.

La lourde porte s’ouvre dans un grand fracas et attire mon regard jusqu’à elle, beaucoup moins élégante que ce à quoi j’ai eu l’habitude. Je ne la quitte pas des yeux, me levant même lorsqu’elle fait ses premiers pas dans la pièce et jusqu’à ce qu’elle vienne prendre place de l’autre côté de la table.


… : Je suis étonnée de vous voir ici Sara… en fait non. Tout en y réfléchissant, je suppose qu’il y a trop de questions qui inondent votre esprit et auxquelles je n’ai pas répondu durant mes aveux au procès de Michael… Tiens comment vas-t-il d’ailleurs ? J’ai entendu dire qu’il venait d’être libéré. Félicitation. Pourquoi n’êtes-vous pas avec lui en ce moment ?
S (baissant les yeux) : Hum… heu, il va bien. Gretchen je…
G : Allons droit au but vous voulez ?

Je relève la tête soudainement pour oser affronter son regard. Elle parait plus posée que d’habitude, l’histoire étant maintenant terminée, mais elle garde toujours cette ironie, ce sarcasme, en elle qui la caractérise et qui me font hésiter un instant.

S : Bien.

Je prends une gorgée du verre d’eau qui est placé à mes côté, la quittant des yeux un instant, mais je vois bien qu’elle n’à de cesse de me regarder. Tout à coup, dans un grand bruit, elle amène ses deux mains au dessus de la table, révélant les bracelets argentés qui se trouvent à ses poignets sans que je puisse m’arrêter de les fixer.

G : Je ne vais pas vous blesser Sara, ces petits bijoux m’en empêchent. Et puis nous savons très bien vous et moi que si j’avais vraiment voulu vous faire du mal, j’aurais eu l’occasion de le faire bien avant.

Série de flash back :

Dans l’entrepôt, quand Sara est retenue par Whistler et Gretchen…

Ma poitrine se soulève rapidement. Mes pupilles s’agrandissent. Des suées me transpercent de part en part. Je gesticule comme une dingue sur ma chaise en essayant de trouver une quelconque échappatoire. J’espère voir arriver Michael d’un instant à l’autre par la porte au fond de l’entrepôt, mais rien. Il n’y a rien. Personne n’entre. Je suis seule avec Whistler et cette seringue.

Alors que j’use de toutes mes forces pour tenter de faire céder la corde qui retient mes poignets en otage, un vif picotement me saisi à cet endroit précis. Il y a quelque chose de glissé contre ma peau et retenu par ce lien. Je ne m’en étais pas aperçu plus tôt, mais c’est froid et ça parait tranchant. Je ne comprends pas comment cela à t’il pu arriver là, mais je en m’en préoccupe pas davantage. A l’aide de deux doigts j’arrive à me saisir de l’objet. En le sentant contre ma paume, je peux définitivement dire qu’il s’agit d’une lame de rasoir.


****

Dans la maison de Margaret

M : Comment tu te sens ?
S : Mieux, beaucoup mieux… (évitant son regard) le manque n’a pas encore eu le temps d’agir.
M (la forçant à relever le visage) : Hé… je serai là… je t’aiderai à passer ça. On y arrivera ensemble. Je te le promets.
S (d’un sourire forcé) : On dirait qu’ils ont trouvé mon point faible.
M : Non Sara ne dit pas ça… tu sais qu’en faisant ça c’était moi qu’ils voulaient atteindre. Mais ils ne nous auront pas deux fois. Et on restera là le temps que tu te sentes mieux, (serrant le poing avec force) et après je retrouverai Gretchen et Whistler et je…
S (préoccupée) : Michael à propos de Gretchen…
M (intrigué) : Quoi ?
S : Je… elle… Je ne crois pas qu’elle soit ce que l’on croit qu’elle est.

Fin des flash back

S : C’était vous alors ? Je veux dire, c’était vous qui avez placé cette lame de rasoir ?
G : Vous le savez très bien Sara, n’est-ce pas.
S : Pourquoi ? Je veux dire, après ce que j’ai entendu au procès, vous vous étiez infiltrée au sein de la Compagnie pour pouvoir la détruire de l’intérieur, mais je ne comprends pas comment vous avez pu en arriver là, à tuer autant de gens et pourquoi m’avoir laissé à moi l’opportunité de vivre ?
G (baissant les yeux) : La Compagnie m’a détruite elle-même. J’ai été prise à mon propre jeu, contrôlée par la vengeance… (relevant la tête) Je vais vous raconter une petite histoire Sara. Il y a neuf ans de cela environ, j’étais comme vous, une femme heureuse et amoureuse. (souriant) J’étais sur le point d’avoir un bébé… (son sourire s’efface) mais il faut croire que le bonheur n’est pas éternel.

Elle se tait un instant comme happée par l’émotion qui la submerge et tente de dissimuler les larmes qui se fraient un chemin aux coins de ses yeux. Bien vite elle lute contre ce trop plein de sentiments et me regarde froidement à nouveau.

G : Comme vous le savez déjà, après la Seconde Guerre Mondiale, un groupe d’anciens combattants, des élites, des médecins, des scientifiques, se sont regroupés et ont formés la Compagnie avec l’aide du Gouvernement. Leur but premier était de regrouper des individus dotés d’une intelligence supérieure aux autres pour pouvoir bénéficier d’une force secrète contre un éventuel ennemi. Seulement, le Gouvernement a perdu rapidement le contrôle de la Compagnie. Il s’est alors évertué à la démanteler. Mais des réunions secrètes avaient toujours lieu dans des endroits connus de très peu de personnes. Là bas, ils pratiquaient des expériences sur des hommes, toutes sortes de choses plus horribles les unes que les autres.

Un soupire la pousse à sourire, mais j’ai comme l’impression que ce sourire est faux alors que sa voix déraille légèrement à la prononciation de cette dernière phrase.

G : Le Gouvernement savait très bien ce qui se tramait, mais ils ont fermé les yeux sur les actes commis par la Compagnie pour éviter de voir ces informations étalées dans les journaux et qui auraient pu mettre en péril la démocratie de notre pays.
S : Qu’est ce que… qu’est ce que la Compagnie leur faisait exactement ?
G : Ils les torturaient, les menaçaient, menaçaient leur famille, pour au finale en faire de vraies machines à tuer, capable de tout et sans aucun remord. Ils les testaient par différentes épreuves dans le but de monter une petite armée. Ils les étudiaient lors de ces tests et s’ils ne les réussissaient pas, ils les éliminaient tout simplement. (se rapprochant) Jusqu’à présent aucun homme autre que Michael n’avait réussi à passer toutes les épreuves. Son QI élevé, son inhibition latente et son besoin de toujours vouloir aider les autres en avait fait le candidat parfait et c’est vraiment par hasard qu’ils l’ont découvert. S’ils avaient su que le fils d’un de leurs anciens membres était le petit génie qu’ils recherchaient depuis si longtemps, jamais ils ne s’en seraient pris à Lincoln car c’est ce qui les a menés à leur perte.
S (sur la défensive) : Michael ne serait jamais devenu ce genre de monstre.

Elle se recule en poussant un petit rire qui me fait tressaillir et m’envoie des frissons tout le long du dos, avant de reposer ses yeux dans les miens.

G : C’est ce que je pensais aussi.
S (intriguée) : Que voulez-vous dire ?
G : L’homme avec qui j’étais fiancée il y a de ça 9 ans, cet homme a été intégré dans un des programmes de la Compagnie. Ils l’ont entrainé, testé, menacé. Il a commencé à changer. J’ai découvert un côté sombre de sa personnalité que je n’avais jamais vu avant. Et finalement, lorsque je lui ai dit qu’il allait avoir un enfant et qu’il était hors de question qu’il continu ainsi s’il voulait le voir un jour, il a tout quitté du jour au lendemain. La Compagnie avait des règles très strictes et les candidats choisis devaient se défaire de toute attache familiale, mais lui au début du programme, n’avait pas pu et nous avons vécu notre relation secrètement. Mais un soir, la veille de notre départ, ils sont venus le chercher. On ne s’en va pas comme ça de la Compagnie… on en ressort que les deux pieds en avant et dans une tombe.

Son regard s’est évadé totalement de mon visage, elle fixe un point quelque part là sur la table sans pour autant rien n’y voir de particulier. J’ai comme l’impression qu’au fur et à mesure que les mots s’évadent de sa bouche, les images défilent devant ses yeux pour revivre cette histoire une nouvelle fois.

G : J’entends encore le bruit qu’ils ont fait en brisant la porte. Je fus réveillée en sursaut et sans comprendre vraiment ce qu’il se passait. Le noir nous entourait, on ne voyait rien, ils avaient coupé l’électricité. William m’a dit de me cacher dans un placard, de ne pas faire de bruit et de rester là jusqu’attend que le calme soit de nouveau autour de moi. Il m’a fait promettre de ne pas pleurer, que ça ne servirait à rien, que je devais vivre pour lui et notre enfant.

Sans qu’elle s’en rende vraiment compte, des larmes épaisses coulent maintenant sur ses joues alors qu’elle est toujours plongée dans son récit. Pour la première fois, j’ai de la peine pour cette femme et je me sens tellement proche d’elle pour avoir vécu des choses similaires que je suis surprise de voir ma main entourer la sienne pour la réconforter.

G : J’ai vu des ombres défiler devant moi à travers les embouchures du placard. Je me retenais de ne pas pleurer, de ne pas crier et de ne pas venir lui porter secours. Je me sentais lâche, mais il m’avait fait promettre de veiller sur notre enfant et de ne pas lui faire subir les conséquences de ses choix passés. Et quand finalement, au petit matin, je me suis réveillée en sentant les fines lueurs du soleil contre mon visage, j’ai ouvert les portes et c’est là que j’ai trouvé une marre de sang descendant jusqu’au bat de mon salon. Son corps avait disparu. Je n’ai jamais eu de tombe sur laquelle aller porter des fleurs.
S (émue) : Je suis vraiment désolée.
G (la regardant à nouveau et retirant ses mains de celles de Sara) : Ne le soyez pas. C’est ce qui vous a sauvé la vie. (reprenant son récit) Je suis partie comme il était convenu pour aller chez ma sœur. Là bas, je me suis refermée sur moi-même jusqu’au jour de mon accouchement. Puis je suis partie en lui faisant promettre qu’elle s’occuperait de mon bébé comme de son propre enfant et qu’elle ne devait jamais lui parler de moi. Je n’avais pour seul but que de me venger de ce qu’ils lui avaient fait et peu importait ce que cela m’en couterait, ou qui se mettrait sur mon chemin. J’ai réussi à entrer à la Compagnie. J’ai tué des gens, beaucoup trop de gens. Mais ça m’a permis de monter les échelons, petit à petit, prête à assouvir ma vengeance. Et puis, à ce moment là est arrivé Michael. Une nouvelle mission. Celle qui détruirait la Compagnie en révélant au grand jour leurs actes. Il m’était égal de vous tuer ou même de tuer Michael ou quiquonque de votre famille. J’étais aveuglée par la colère et la haine. Puis un soir, celui du feu d’artifice, j’étais là à vous surveiller et je vous ai vu tous les deux, ensemble, amoureux… et j’ai changé d’avis.

Elle fait une pause dans son récit. J’ai presque l’impression qu’elle a honte des sentiments qu’elle a pu ressentir face à nous, mais qui lui ont fait se rappeler l’histoire qu’elle a vécue avec son fiancé il y a des années de cela.

G : Mais James a décelé mon changement de comportement. Il commençait à avoir des doutes, c’est pourquoi lorsqu’on vous a capturé, j’ai décidé de faire d’une pierre deux coups. Je me suis dit que peut-être par légitime défense vous pourriez vous en débarrasser à ma place… mais on est jamais mieux servit que par soit même, alors après le départ de Michael et Lincoln, j’ai terminé ce que vous aviez commencé avec lui.
S : La drogue ?
G (l’interrompant vivement) : La drogue ne devait pas servir. C’était juste un moyen pour moi d’avoir la confiance de James et de révéler en vous un instinct de survie au moment venu.
S (après quelques minutes de silence) : Je… je ne sais pas quoi dire.
G : Il n’y a rien à dire je crois.
S : Mais je me sens coupable d’être dehors en liberté et de vous laissez ici.
G : Vous n’avez pas à vous sentir coupable. Je suis là où je mérite d’être. J’ai tué beaucoup de gens Sara. Beaucoup d’innocents pour assouvir ma vengeance. La fin de ne justifie pas les moyens. Ma place est ici.
S : Mais vous vous êtes retrouvée dans ce complot sans le vouloir peut être que si vous leur disiez tout ça…
G : Non Sara. Je ne veux pas de votre pitié. La seule chose qui m’importe c’est de savoir ma fille en sécurité, aimée quelque part et qu’elle ne sache jamais rien de cette histoire. Maintenant si vous n’avez plus de question, partez.
S : Mais je…
G : Adieu Sara. Soyez heureux tous les deux.

Je me lève contre mon grès pour me diriger vers la sortie de la salle où m’attend un gardien. Je suis bouleversée par les aveux qu’elle vient de me faire, par le destin tragique de cette femme et le sacrifice de sa vie pour son enfant mais aussi pour notre liberté. Je me retourne un instant, son regard est blessé, elle laisse complètement tomber les barrières. Au son de ma voix, son visage se relève étonné mais délivrée d’un poids.

S : Merci.




bon je suis fan de gretchen dans la série parce que j'ai toujours su que c'était un personnage qui cachait quelque chose, et j'étais étonnée de voir mon raisonnement regrouper celui de la série concernant sa fille élevée par sa soeur ! lol!
bon prochaine suite, la surprise !




gif by selima - avatar, icones & ban by me
Revenir en haut Aller en bas
nestella
Origami
Origami
avatar

Féminin
Nombre de messages : 705
Age : 28
Localisation : Dans la cuisine..................sous le tablier de Went....
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   Mer 14 Oct - 1:13

Ah milli anniversaire oblige de polluer tous tes topics ma poulette!!

Donc une fois n'est pas coutume BON ANNIVERSAIRE ma poule


Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   Mer 14 Oct - 1:22

joyeux anniversaire milii
joyeux anniversaire milii
joyeux anniversaire milii
joyeux anniversaire milii



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
sara991
4th Kiss
4th Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2324
Age : 25
Localisation : Dans les bracs de Marc Antoine =D (c'était vrai hier ^^)
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   Mer 14 Oct - 21:52

joyeux anniversaisaire mili
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sarahwaynecallies338.skyblog.com
sara991
4th Kiss
4th Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2324
Age : 25
Localisation : Dans les bracs de Marc Antoine =D (c'était vrai hier ^^)
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   Mar 20 Oct - 14:29

a quand la suite milimb ??
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sarahwaynecallies338.skyblog.com
miliibnb
Joue au docteur avec Michael
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6340
Age : 30
Localisation : écume tous les starbucks à la recherche de went
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   Sam 24 Oct - 16:39

merci les filles.
pour la suite, j'avais plus intenet depuis 10 jours mais je suis de retour donc très bientôt je pense ! Wink




gif by selima - avatar, icones & ban by me
Revenir en haut Aller en bas
sara991
4th Kiss
4th Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2324
Age : 25
Localisation : Dans les bracs de Marc Antoine =D (c'était vrai hier ^^)
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   Sam 24 Oct - 20:47

miliibnb a écrit:
merci les filles.
pour la suite, j'avais plus intenet depuis 10 jours mais je suis de retour donc très bientôt je pense !


a d'accord d'accord merci beaucoup milimb
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sarahwaynecallies338.skyblog.com
miliibnb
Joue au docteur avec Michael
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6340
Age : 30
Localisation : écume tous les starbucks à la recherche de went
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   Sam 24 Oct - 23:13

So, here we are... le dernier chapitre (en 3 suites)... bonne lecture !


Chapitre 20 : The beginning of happiness

J’avoue que ni Linc ni moi, ne nous sentons vraiment à l’aise de suivre les ordres donnés par Sara pour la bonne réalisation de la surprise qu’elle a orchestrée. Mes yeux sont bandés d’un épais tissu noir qui m’empêche de voir quoi que se soit, alors que Linc me tient par le bras pour éviter que je me dirige droit dans un mur. Je crois bien que si ça n’avait pas été pour moi et ordonné par Sara, jamais il n’aurait accepté de perdre de sa virilité en guidant un autre homme de cette manière à travers toute la ville.

Voilà donc une bonne trentaine de minute que je suis plongé dans le noir avec pour seule aide, le bras de mon frère auquel je peux me raccrocher. Trente minutes à partir desquelles mes sens se sont décuplés. Trente minutes depuis lesquelles j’ai pu sentir chaque secousse de la voiture, chaque senteur, chaque son de la ville qui s’agite. Trente minutes depuis lesquelles je n’ai que mon odorat et mon ouï pour me guider. Je sais alors que nous sommes entrés dans un immeuble après que Lincoln ait eu Sara de l’autre côté de l’interphone et que nous nous trouvons maintenant dans un ascenseur. Le bruit de celui-ci, la façon dont nous nous trouvons en apesanteur à gravir les étages, me paraissent étrangement familiers.

Soudain, l’ascenseur se stoppe, faisant légèrement basculer mon corps surpris par la sensation. Les portes s’ouvrent, laissant entendre au passage le tintement d’une clochette. Lincoln m’attire vers la sortie, mais à la lisière entre la porte de l’ascenseur et le couloir, je m’arrête volontairement sentant un drôle d’effet m’envahir. Ce bruit familier, conforté par cette odeur que je ne connais que trop bien… je sais parfaitement où nous nous trouvons et je ne peux m’empêcher de sourire. Je suis le mouvement de Lincoln avant que celui-ci ne se doute de quelque chose. Nous rentrons dans une pièce et mon sourire ne diminue pas quand je surprends un des petits rires retenu de Sara qui prend le relai en m’attrapant la main. Elle me fait avancer d’une quinzaine de pas avant de s’arrêter, puis délicatement, elle vient retirer le bandeau du bout des doigts et la sensation de sa peau contre la mienne, ne serait-ce que par effleurement, me fais frémir.


S (venant chuchoter à l’oreille de Michael) : Surprise !

Mes yeux clignent à plusieurs reprises, le temps de s’adapter à voir à nouveau, quand finalement, je reste ému devant la vue qui est exposée devant moi. Par la grande baie-vitrée de mon ancien appartement, celui où j’ai passé cette dernière année à concevoir tous mes plans pour l’évasion de mon frère, j’aperçois la ville de Chicago et sa rivière baignée par la nuit couchante et dans laquelle se reflètent les lumières qui s’allument de part en part.

Je saisie sa main fortement dans la mienne à mesure que ma gorge se sert, essayant de lui montrer à quel point je suis touché puis, après quelques secondes d’admiration, je décide de me retourner pour regarder une autre vue bien plus agréable que celle-ci. Soudain, je suis pris par la surprise qui ne se trouvait pas réellement devant moi mais derrière en compagnie de Sara et Lincoln. Les uns à côtés des autres je vois tout autant de gens que j’ai rencontrés ces derniers mois et qui, pour la plupart, ont eu une place importante dans ma libération. LJ, mes deux avocats bien sur, mais aussi Bruce, Katie qui a soutenue Sara alors que j’étais à l’hôpital, mais surtout légèrement en retrait et ému, Pope accompagné de sa femme.

Mon regard ne quitte pas le sien pendant plusieurs secondes, ma gorge se sert et mes yeux s’embrument. Il est l’une des personnes de qui j’étais devenu proche et, qu’en d’autres circonstances, j’aurais voulu passer plus de temps connaître. L’une des personnes que j’avais trahies, mais il est ici et je peux lire dans ses yeux qu’il n’y a plus aucune part de déception ou de rancœur en lui. Rien que du pardon.

Pope comme tous les autres viennent me saluer un par un et me féliciter. Une fois fais, je ne peux m’empêcher de tourner les yeux vers Sara qui ne m’avait pas quitté du regard une seul fois et qui, j’en ai bien l’impression, attend de voir ma réaction avec appréhension. Alors que Linc guident les autres vers une table où sont disposées quelques boissons, j’attrape la main de Sara pour l’approcher de moi et je viens l’embrasser délicatement sur la joue.


M (chuchotant) : Merci.

Elle me répond d’un simple sourire avant de rejoindre les autres. Je reste là immobile quelques minutes à les regarder quelques instants. Je suis ému de les voir ici ce soir, mais un sentiment d’amertume s’empare de moi quand, après coup, je pense aussi à tous ceux qui ne sont pas présents. Veronica, mon père, ma mère, Sucre… J’ai aussi une pensée pour le jeune Mac Grady que j’aurais voulu pouvoir sauver ou encore Margaret. Finalement, je suis ramené à la réalité par Lincoln qui m’appelle pour rejoindre les autres et célébrer notre victoire autour d’une coupe de champagne.

****
La soirée se passe tranquillement autour de quelques rires et de conversations bien méritées pour rattraper le temps perdu et confesser nos sentiments. Voilà une dizaine de minutes que je discute avec Pope quand enfin nous nous décidons à faire table rase du passé en se parlant honnêtement.


Pope : Je voulais vous dire Michael qu’il n’a pas été facile pour moi de vous pardonner après ce qui s’est passé. J’avais mis beaucoup d’espoir en vous, et pendant longtemps j’ai été déçu, ressentant votre évasion comme une vraie trahison. Mais aujourd’hui avec le recul et tous les éléments qui me sont apparus, je dois dire que je suis assez impressionné des sacrifices que vous avez été capable de faire pour sauver votre famille. Je n’en ai pas était capable moi-même à une certaine époque.
M (souriant timidement) : Merci Henry. Ca compte beaucoup pour moi.
P : Je sais que ça ne sera pas facile pour vous de vous reconstruire après tout ça, mais je suis sur qu’avec le temps…
M : Oui, on peut dire que Fox River à changé ma vie.
P : Et à de nombreux niveaux…

Mon regard suit celui de Pope pour rencontrer les yeux de Sara qui discute avec Katie mais qui ne peut s’empêcher de me sourire, légèrement gênée, lorsque nos regards se croisent.

M (regardant toujours Sara et dans un murmure) : Oui.
P : Enfin, je voulais juste que vous sachiez que si vous avez besoin de quoi que se soit, vous ou Sara, n’hésitez surtout pas.
M (se tournant vers Pope) : Merci.

Soudain la voix de Lincoln résonne de l’autre côté de la pièce, un téléphone à la main, il m’invite à le rejoindre. Je regarde à nouveau Pope le temps d’une seconde pour m’excuser un instant avant de me diriger vers mon frère.

L (lui donnant le téléphone) : C’est pour toi.
M : Qui-est-ce ?
L (riant) : Un vieil ami.
M (prenant le téléphone intrigué) : Allo ?
… : Hey papi !
M (ne parlant pas trop fort pour éviter que tout le monde ne l’entende) : Sucre !
Su : J’ai suivi les infos ici, alors ça y est, tu es libre !
M : Oui on dirait. (après un slience) Wha ça fait un bien fout de t’entendre.
Su : Ouais, je savais que tu ne pouvais pas te passer de moi. J’ai entendu dire par Linc que ça n’avait pas été facile votre retour aux Etats Unis, la Compagnie et tout ça…
M : Pas facile, hum c’est un euphémisme.
Su : Et sans ton vieux pote pour sauver tes fesses, t’as pas résisté à l’envie d’être blessé.
M : Tu sais ce qu’on dit, les cicatrices ça plait aux filles !
M&Su (riant tous les deux) : …
Su : Comment va Sara ?
M (regardant dans la direction de Sara qui discute toujours avec Katie) : Bien. Elle va bien. (se retournant, son dos faisant face aux autres) Et toi, Mari Cruz et le bébé ?
Su : Tout va très bien, elle devrait accoucher d’ici deux semaines. Tu peux pas savoir à quel point j’ai hâte de tenir ce petit bébé dans mes bras. Et puis les dernières semaines ne sont pas les plus simples, il faut l’avouer, il faut toujours aller chercher ci ou ça et le temps que t’y ailles elle a envie de quelque chose d’autre. Bon là je vais arrêter parce qu’elle me regarde avec un air de si-je-pouvais-bouger-je-viendrais-te-tuer-sur-place et, ah, elle te dit bonjour.
M (riant) : Dis lui bonjour aussi.
Su : Ok. Bon papi, je vais devoir te laisser le devoir m’appelle.
M : Ouais, merci d’avoir appeler et n’hésite pas à nous donner des nouvelles du bébé. Je pense qu’une fois qu’ici tout se sera calmer, les journalistes tout ça, on essaiera de venir vous voir.
Su : J’espère bien. Prends soin de toi et de Sara.
M : Tu peux compter sur moi.

Je raccroche le téléphone avec une certaine gaité qui emplit mon cœur. Sucre a toujours eu une joie très communicative même envers une personne qui se ferme toujours aux autres comme moi. Je relâche un profond soupire avant de reprendre part à la soirée qui m’est attribuée. Des yeux, je cherche Sara, mais je vois qu’elle n’est plus avec Katie. Un peu plus loin, j’entends son rire ainsi que celui d’LJ provenir de la cuisine. Je m’engage dans cette direction pour les rejoindre et les trouver en train de s’amuser et finir la préparation d’un gâteau.

LJ (voyant Michael arriver) : Ah oncle Mike te voilà, tu arrives au bon moment, Sara n’est vraiment pas douée, elle a mis de la chantilly partout sauf sur le gâteau.
S (bousculant gentiment LJ) : Hééé !
M (se rapprochant du gâteau et venant) : Ah oui, je vois.
LJ (sortant) : Bon je vous laisse vous débrouiller, enfin essayez de vous contenir histoire qu’il nous reste un peu de dessert.
S : C’est pas de ma faute ! C’est ce truc, il a quasiment explosé.
M (riant) : Oui bien sur… Je peux ?

Elle hoche la tête et me donne le flacon de chantilly tout en s’écartant pour que je finisse d’appliquer la touche finale du gâteau. Je l’entends se lécher les doigts recouvert de chantilly, sensuellement, mais je garde assez de contrôle en moi pour terminer la tâche qui m’a été attribuée quelques secondes plus tôt.

S : Tu sais que tu es sexy quand tu es concentré Scofield ?

Finalement satisfait du résultat, je tourne les yeux vers elle avec un sourire espiègle reflétant sa dernière réflexion. Posant le flacon sur le comptoir de la cuisine, je m’approche d’elle prêt à saisir ses lèvres. Sans dire un mot et la regardant avec un air de défi, je viens m’emparer de sa main pour y lécher les restes d’un peu de chantilly sur son pouce. Elle dégluti difficilement et, fier de mon effet, je prends tout mon temps m’attardant sur son doigt avant de me reculer la laissant en émoi.

M : Comment tu as fais ?
S (se reprenant) : Oh heu… Je suis très mauvaise cuisinière mais ma mère ma tout de même appris à faire un gâteau et tout se passait bien jusqu’à l’étape de la chantilly…
M : Non, comment tu as fais pour l’appartement je veux dire.
S (baissant les yeux gênées) : Oh heu…
M : Linc m’a dit que c’est toi qui avais tout fait.
S : Oui, enfin avec un peu d’aide. Quand Lincoln et moi sommes retournés à Chicago après ton incarcération à Sona, j’ai eu un coup de fil de Bruce disant que le FBI avait libéré l’accès à ton appartement et donc (gênée)… heu tu te souviens quand je suis partie quelques heures sans Lincoln ?
M : Oui, quand il croyait que tu avais dénoncé LJ et qu’il t’a frappé, j’aurais du mal à l’oublier.
S : Heu, hum oui. En fait je vous ai heu… menti. Je suis bien allée voir mon père mais je suis aussi aller récupérer ton appartement. Je ne sais pas trop pourquoi je ne lui en ai pas parlé sur le coup. C’était peut être un peu égoïste et totalement bizarre de ma part, mais j’avais besoin d’une certaine façon de me sentir proche de toi différemment et d’être un peu seule. Alors je suis restée ici pas mal de temps à essayer d’imaginer ta vie d’avant Fox River et tout ça. Ca n’a pas vraiment de sens je sais et maintenant que c’est dit à haute voix, c’est même plutôt flippant.
M : Merci.

Pour la première fois depuis le début de ses « aveux » qui m’ont fait sourire et que je trouve adorables, elle soulève sont regard pour rencontrer le mien. Ma main vient se poser contre sa joue pour caresser délicatement sa peau rougie par l’embarrât avant que je ne m’écarte légèrement décidé à détendre l’atmosphère.

M : Et donc tout ce temps on a du vivre dans un hôtel alors que tu savais qu’on pouvait venir ici ?
S (riant) : Oui… J’avais peur de ce que tu aurais ressenti si tu n’avais pas été acquitté et si tu avais su ce que tu n’aurais plus. Et puis, il n’y aurait plus eu de surprise si je te l’avais dit. Alors après ta libération on est allés cherchés quelques uns des meubles que tu avais fait mettre dans un garde meubles par Veronica. Il y a tout le nécessaire pour la soirée, une table, quelques chaises, un canapé, une télévision, de la vaisselle…
M (la coupant) : Un lit ?
S (souriant) : Oui un lit mais… Michael, je ne veux pas te forcer à faire quoi que se soit. Ce que je veux dire, c’est que c’est le début d’une nouvelle vie pour nous deux alors si tu préfères qu’on y aille doucement et qu’on prenne chacun un appartement pour retrouver nos marques…
M (la coupant à nouveau) : Non. Enfin, si toi tu es d’accord je préférais que tu vives avec moi, ici. J’ai eu tellement peur de te perdre à chaque minute que je crois que je ne me sentirai rassuré qu’en sachant que tu dors dans mes bras chaque soir. Ce n’est pas l’appartement qui aurait eu un goût amer si je n’avais pas été acquitté, ça aurait été le fait de ne pas pouvoir me réveiller à tes côtés tous les matins.
S(émue) : …
M : On a trop souvent vu la mort de tout prêt et, maintenant, j’ai juste envie de profiter de chaque instant avec toi, sans plan, sans vraiment savoir ce qui va nous arriver. C’est sur ça ne sera pas tous les jours facile mais je suis sur qu’on pourra y travailler et se reconstruire, ensemble.

Soudain avant que Sara n’ait le temps de me répondre quoi que se soit, la tête d’LJ apparait dans l’encadrement de la cuisine pour me dire que je passe à la télévision. Elle me sourit légèrement et hoche la tête de manière à peine visible ce qui emplit mon cœur d’une joie intense qu’elle est la seule à savoir me délivrer. Je finis par m’approcher et finalement, main dans la main, nous partons rejoindre les autres au salon.

LJ : Tu es aux infos de 11 heures oncle Mike.

«… Journaliste : Qu’est ce que vous allez faire maintenant ?
M : Heu… probablement boire une bière tranquillement avec ma famille et profiter de l’instant présent. On a perdu beaucoup et tellement de gens ont souffert lors de cette histoire que maintenant je compte prendre mon temps.
Journaliste : Vous nous avez offert une nouvelle version de Bonnie and Clyde avec Sara. Comment envisagez-vous l’avenir pour vous deux ?
M : Ensemble et c’est tout ce que je dirai merci. »

A l’entente de mes derniers mots prononcés lors de cette interview, mon regard se tourne vers Sara, souriante et pleine d’espoir, nos mains s’enlacent avec plus de force que jamais, confiant dans l’avenir que nous allons construire ensemble.




gif by selima - avatar, icones & ban by me
Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   Dim 25 Oct - 1:00

Nous y sommes nous y sommes, t'es marrante toi, t'as écrit l'épilogue au moins ou t'as l'intention de nous faire poireauter 2580 heures supplémentaires mdrrrrrrrr ?



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
miliibnb
Joue au docteur avec Michael
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6340
Age : 30
Localisation : écume tous les starbucks à la recherche de went
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   Dim 25 Oct - 1:02

j'étais en train d'essayer de m'y remettre, j'ai qu'un seul paragraphe pour l'instant... Embarassed




gif by selima - avatar, icones & ban by me
Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   Dim 25 Oct - 1:04

miliibnb a écrit:
j'étais en train d'essayer de m'y remettre, j'ai qu'un seul paragraphe pour l'instant...
Ah chouette, t'en prévois combien ?



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
miliibnb
Joue au docteur avec Michael
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6340
Age : 30
Localisation : écume tous les starbucks à la recherche de went
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   Dim 25 Oct - 1:08

j'en sais rien, le plus possible jusqu'à ce que j'ai fini ce que je veuille dire avant de plus avoir d'inspiration... et pour l'instant j'en ai plus. mais je me suis relu les dernières suites et mes notes et je vais faire cogiter ça cette nuit !




gif by selima - avatar, icones & ban by me
Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   Dim 25 Oct - 1:12

miliibnb a écrit:
j'en sais rien, le plus possible jusqu'à ce que j'ai fini ce que je veuille dire avant de plus avoir d'inspiration... et pour l'instant j'en ai plus. mais je me suis relu les dernières suites et mes notes et je vais faire cogiter ça cette nuit !
Génial... bon courage..



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
miliibnb
Joue au docteur avec Michael
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6340
Age : 30
Localisation : écume tous les starbucks à la recherche de went
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   Dim 25 Oct - 22:45

n'empêche avec ton post islem, on voit même pas que j'ai posté une suite...
bon sinon bin j'ai pas plus avancé dans l'épilogue, je sais vaguement la fin de l'épilogue... reste plus qu'à remplir entre le premier et le dernier paragraphe !




gif by selima - avatar, icones & ban by me
Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   Dim 25 Oct - 23:14

fait une citation lol (sorry )



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
miliibnb
Joue au docteur avec Michael
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6340
Age : 30
Localisation : écume tous les starbucks à la recherche de went
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   Dim 25 Oct - 23:33

c'est pas une mauvaise idée !




gif by selima - avatar, icones & ban by me
Revenir en haut Aller en bas
miliibnb
Joue au docteur avec Michael
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6340
Age : 30
Localisation : écume tous les starbucks à la recherche de went
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   Dim 25 Oct - 23:35

bon alors sous les conseils d'islem, une citation de la dernière suite qu'on ne voit pas ici mais qui est postée sur la page d'avant !

Citation :
Elle me fait avancer d’une quinzaine de pas avant de s’arrêter, puis délicatement, elle vient retirer le bandeau du bout des doigts et la sensation de sa peau contre la mienne, ne serait-ce que par effleurement, me fais frémir.

S (venant chuchoter à l’oreille de Michael) : Surprise !

Mes yeux clignent à plusieurs reprises, le temps de s’adapter à voir à nouveau, quand finalement, je reste ému devant la vue qui est exposée devant moi.

pour voir la totalité de la suite, rdv tout en bas de la page précédente ! Wink




gif by selima - avatar, icones & ban by me
Revenir en haut Aller en bas
sara991
4th Kiss
4th Kiss
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2324
Age : 25
Localisation : Dans les bracs de Marc Antoine =D (c'était vrai hier ^^)
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   Dim 8 Nov - 20:56

a quand la suite ??
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sarahwaynecallies338.skyblog.com
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   Sam 28 Nov - 22:58

Je pensais à ta fic milii, et je viens donc aux nouvelles... est-ce qur tu avances dans ton épilogue ??



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
miliibnb
Joue au docteur avec Michael
avatar

Féminin
Nombre de messages : 6340
Age : 30
Localisation : écume tous les starbucks à la recherche de went
Date d'inscription : 24/12/2008

MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   Dim 29 Nov - 15:49

nope !
je suis déborded en semaine et épuisée le week-end !




gif by selima - avatar, icones & ban by me
Revenir en haut Aller en bas
IsLeMMe
...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 15247
Age : 33
Humeur : En manque terrible de Michael et Sara Scofield
Date d'inscription : 23/12/2008

MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   Dim 29 Nov - 15:59

miliibnb a écrit:
nope !
je suis déborded en semaine et épuisée le week-end !
Oki... bon courage pour tes semaines chargées..



Revenir en haut Aller en bas
http://misa-story.forumactif.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   Lun 1 Fév - 14:12

Je pense qu'ici 10 ans, j'aurais terminé de lire cette fic ^^


Chap 8 :

Alors dans les 2 parties, on a toujours l'univers de Sona très bien retranscrit. Un Michael plus violent, à bout de nerf. Mais en même temps un Michael qui dans le fond n'a pas changé et est toujours cet homme bien, avec le fait qu'il veuille prendre Mc Grady avec eux notamment.

Suzan qui veut s'en prendre à Sara !!! : tu as été visionnaire sur ce coup !

Bravo !

Chap 9 part 1:

Oh puré ! En effet c'était violent ! Michael a tué Sammy comme ça de lui même ???

Et quand il est impuissant face à Sara qui est avec les prisionniers là ! OMG !

Citation :
Elle a sa main posée contre mon torse, ses doigts jouant doucement avec mon tee-shirt, le scrutant intensément comme si elle se retenait de me l’enlever complètement.

En mon avis c'est pas "comme si", elle doit vraiment se retenir de
l'enlever ! Laughing

Citation :
Maintenant c’est à toi de choisir. Lequel veux-tu sauver ou en d’autres termes, lequel veux-tu voir mourir ?

Encore Mili en mode visionnaire ! Bon là c'est un choix entre Mc Grady et Sara et pas Linc et Sara mais y’a de l’idée ! ^^

Et le fait qu'il réponde "non "et que du coup Mc Grady soit tué ça me fait penser au film Phone Game ! Y'a une scène comme ça où le snipper pointe une arme sur quelqu'un et le perso dans la cabine sait pas quoi dire,veut pas faire tuer quelqu'un mais le snipper l'embrouille et il fini par prononcer "oui" et du coup le snipper tue le gars.


Chap 9 part 2 :


Wouah !

Sara forte pour tout les deux :

Citation :
S : Non Michael ! Je ne te lâcherai pas. Je reste
ici, à tes côtés, et je ne partirai pas tant que tu n’iras pas mieux.
Visionnaire de la saison 4


J’adore la scène où il lui dit de partir et tout et qu’elle s’obstine et lui tient fort la main. Y’a une intensité de malade ! Pourquoi Sara est pas dans la saison 3 déjà ?

Après j’aime qu’elle l’aime toujours malgré le fait qu’il est tué quelqu’un. Ça fait un revival inversé du 2x22. Sauf que dans le 2x22 Sara tue Bill Kim mais c’est de la légitime défense on ne peux plus claire lol

J’aime aussi l’idée du baiser qui fait tout oublier ! Heureusement par contre qu’ils sont pas aller plus loin, pas comme ça, pas dans ce contexte…

Ah oui et la scène de Sara qui essaye d’arrêter l’hémorragie de Mc Grady, ça m’a fait pensé à Michelle ! Visionary powaaa again ! lol

Chap 9 part 3 :

La scène où on voit Sara essayant d’enlever de le sang de ses vêtements me fait penser au 4x08. Heartbreaking !

Elle pense à Michael et ne se drogue pas

J’adore que Sucre et Linc soit présent pour elle !

Bref génial !

Alors je sais plus quand est ce que tu as écrit ça, je suis quasiment sure que tu l'avais commencée avant la saison 4 mais je sais pas si les chapitre que je viens de lire étaient déjà écrit. Donc parfois je dis que tu es visionnaire mais peut être que tu t’es inspirée des épisodes de la saison 4.
Si c’est le cas : bravo en tout cas pour avoir retranscrit parfaitement l’univers de Sona, et y avoir intégré des scènes, des idées, super intenses de la saison 4.

Et si c’est pas inspiré : CHAPEAU ! ^^

Je continuerais la suite plus tard et sorry j’ai du oublié des trucs là.

Le mot de la fin : La vie serait tellement plus simple si Mili et Starbuck étaient scénaristes de PB !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   Lun 1 Fév - 17:32

J'ai continué et j'ai fait 2 nouveaux chapitres ! Je suis trop à fond lol


Chap 10 part 1 :

Bonne petite intro à l’évasion !
La tension monte.
J’aime le fait qu’ils soient là les uns pour les autres, même s’ils sont tout les 3 préoccupé par l’évasion.

C’est trop mignon la lettre de Sucre

Chap 10 part 2 :

OMG ! Action et suspens ! enfin surtout la fin ! Gret gret et Whistler ont pas l’air de vouloir les laisser partir !
J’aime dans la voiture, il prend Sara dans ses bras

Chap 10 part 3 :

AAAARGh je les déteste, Whistler et Suzan (ça me fait trop
bizarre de l’appelait comme ça maintenant lol)

Citation :
Quant à moi, je profite du relâchement de Whistler
pour le mordre fortement au poignet afin de le déstabiliser


On le savait bien que c’était pas une gentille fille Razz
Sara powaaaaa !!

Il lui lache pas la main

MiSa seuls dans une cabane ! OMG !!!!
Sara jette toi sur Michael , enlace le de toute tes forces et
dit lui je t’aime dans un soupir ! Oops déjà fait ^^

Chap 11 part 1 :


Hum…rien que le titre… Mili aurait-elle écrit une scène hot,
hot, hot ?

Citation :
S (déstabilisée) : Quoi ?
Ben t’as les cheveux mouillés ! Il est en train de voir si son regard « chaud » peut pas faire office de sèche-cheveux !

Citation :
Elle s’amuse à faire mine de
venir m’embrasser mais alors que j’essai d’attraper ses lèvres, elle recule son
visage avant de recommencer son petit jeu.

Mouah ah ah ! Sara powaaaa (again) lol


MILI A ECRIT UNE SCENE HOT HOT HOT !

Je savais pas si y’en avait ou pas dans tes fics lol

Je savais que y’avait des scènes hot, dans le genre ça chauffe un peu. Mais là ça brûle carrément ! lol

Bravo tu l’as très bien écrite ! ça doit pas être évident !


Chap 11 part 2 :

Et ben une suite bien hot là aussi ! ^^

Citation :
« Bonjour je m’appelle Sara Tancredi et je suis accro à Michael Scofield ».


Bonjour Sara…
Bien vue en tout cas !


Citation :
M (avec un regard plein de sous entendu) : Qui sait peut être qu’un jour on se serait croisé dans un de ces magasins.
S (riant) : Oui et on se serait battu pour le dernier pot de glace.
M : Oh mais en grand gentleman que je suis, je te l’aurais laissé.
S : Oh mais de toutes façons Scofield, tu n’aurais pas eu le choix. Je me serais battue bec et ongle pour l’avoir et face à moi tu n’avais aucune chance.

What if ? In an other life
Trop mignon !

“tu m’aurais eu moi”

Combat de glace ! J’aime !


Chap 11 Part 3 :


Citation :
M (ne pouvant pas voir son visage) : Quoi ?
S : Rien, c’est juste… parfait.
:love : :love :

Citation :
S (brisant le baiser) : Que se passe t’il dans la vie
de Monsieur Scofield à (regardant le cadrant de la montre de Michael)… 7h30 ?
M : Une visite de mon médecin particulier dans les quelques minutes qui suivent.
J’aime ^^

Lincoln LJ et Sucre qui arrivent ! Trop bon ! je l’avais
pas vu venir ! loool

J’adore le fait que tu les exploite en tant que couple, ils
pensent qu’à eux, sans penser à ce qui s’est passé avant. Juste eux.


BRAVO !!!!


Dernière édition par Amandine le Lun 1 Fév - 21:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Strong & Alive - chap 20 (suite 1/3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 18 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les films qui n'auraient jamais dû avoir de suite
» Full Metal Alchemist 108 (Fin)
» Alive - the final evolution
» Majandra et Danny Strong : Souviens-toi... L'été dernier, Scream... (parodie)
» Problème de fuite d'huile suite descente trottoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MiSa' Story :: WENTWORTH/SARAH & MICHAEL/SARA :: Fanfictions-
Sauter vers: